Le dossier de présentation - Festival Terres du son 2016

Commentaires

Transcription

Le dossier de présentation - Festival Terres du son 2016
L’A.S.S.O. - TERRES DU SON & LES TONTONS FILMEURS présentent …
TROMBINES
CRÉATION D’UN CINÉ - CONCERT EN QUADRIPHONIE - RÉALISATION 2014
A.S.S.O. - TERRES DU SON
21 Rue de la Morinerie
37700 Saint Pierre des Corps
02 18 88 50 70
[email protected]
Association Les Tontons Filmeurs
4 Boulevard Paul Doumer / Porte 106
37550 Saint Avertin
09 53 65 99 08
[email protected]
LE PROJET...
L’A.S.S.O. - TERRES DU SON et LES TONTONS FILMEURS (collectif de réalisateurs, cadreurs, photographes d’Indre-et-Loire) portent ensemble le projet de création d’un ciné-concert
original et singulier.
Il ne s’agit pas d’apporter de la vidéo sur un concert, ou de composer une bande-originale,
mais bel et bien de penser le film et la musique comme un tout, une oeuvre à part entière. La
composition musicale dépend du choix des images. Les images, elles-mêmes, découlent de
l’intention artistique des porteurs de ce projet. Le dispositif scénique, les éléments techniques,
la scénographie résultent d’une réflexion servant l’esthétisme, le sens et l’émotion.
La musique jouée en direct par des musiciens
transcende les images, démultipliant leur force et
leur impact sur le spectateur. La volonté de faire
de cette création un spectacle original, sortant du
diptyque écran blanc-musiciens jouant sur le côté,
a rapidement permis de constituer cette équipe.
L’exercice du ciné-concert est une ambition périlleuse mais permettra de surprendre le spectateur,
et d’instaurer la réflexion et le dialogue.
LE FILM...
Dans le processus de création du ciné-concert, le
choix du film est évidemment très important, autant que le choix de la musique.
Constitué d’archives d’images amateurs, le film racontera une histoire, comme témoin du temps
passé.
Document poétique, il rassemble des images des années 1930 jusqu’à la fin du XXème siècle : la
Loire, la nature, l’industrialisation. L’Histoire aussi, ou plutôt les faits de l’Histoire, filmés par des
anonymes, quand elle fait irruption dans leur vie quotidienne. Un passé émouvant qui reprend
vie.
LA MUSIQUE...
Les 5 musiciens créateurs, trouvent leurs influences dans des répertoires musicaux divers :
électro, rock, reggae, classique, punk.
Un pari artistique, certes, mais rapidement, au cours de la première résidence, les musiciens
se sont accordés pour créer une musique belle, expérimentale, originale tantôt aérienne, tantôt
mécanique.
Le résultat final apportera une harmonie parfaite entre les images et la musique.
LE DISPOSITIF SCÉNIQUE...
Le format court (de 25 à 45 minutes) est une évidence, car il oblige le spectacle à être tout en
intensité et en nuances.
Diffusion en quadriphonie, écran éclaté et multiple, public placé au centre du dispositif scénique permettront au public d’être au coeur de la musique.
PLANNING...
1ère résidence de création du 25 au 28 novembre 2013 au Nouvel Atrium de Saint Avertin (37)
D’autres temps de résidence sont prévus en février, mars et avril.
12 juillet 2014 : création du spectacle sur Terres du Son.
TECHNIQUE...
Fiche technique en cours d’élaboration.
L’équipe technique se compose d’un technicien son et d’un technicien vidéo.
Alain Lesparat // Technicien son : [email protected]
Philippe Lecat // Technicien vidéo : [email protected]
LES MUSICIENS...
Armande : violoncelle/chant
Musicienne intervenante, diplômée du CFMI de Tours, elle commence par
composer et chanter pour le groupe Anna Karenine (musique postrock
progressive) avec lequel elle a partagé de nombreuses scènes. Armande
est également chanteuse et violoncelliste dans le groupe Ladybird Lala
Band (Pop rock) et Madera Em Trio.
Anthony : basse/larsens
Musicien actif de la scène rock nantaise et militant associatif depuis
quinze ans, Anthony est impliqué dans le développement des arts
vivants. Musicien autodidacte, il est notamment
bassiste/
chanteur du groupe Fordamage créé en octobre
2004
Marco : batterie/percussions/chant
Après un parcours en percussion/batterie, il intègre leconservatoire de Nantes puis Bourges
où il y suit la classe de Jazz ainsi que l’atelier
d’électro acoustique. Marco est batteur éclectique au sein de formations
diversifiées telles que le duo régional FUNKTRAUMA (Electro, Hip-Hop,
Funk), Madera Em Trio (Musique du Monde) et Impropos (Improvisation
totale théâtre et musique).
Jean-Sébastien : machines/chant
Le projet Janski Beeeats est porté depuis 2007 par
le musicien et dessinateur Jansé. Sacré découverte
électro du Printemps de Bourges en 2010, Jansé est
non seulement le mastermind derrière l’univers visuel
de Janski, mais également l’homme sous le masque.
Etienne : guitare
Après 2 années de formation professionnelle à
«Jazz à Tours», inspiré en grande partie par le jazz
et les musiques africaines, il diversifie son parcours
musical avec de nombreux projets (Théâtre de
l’Amarante, Madera Em Trio, Tomawok)
Ces musiciens sont accompagnés par Philippe DUBUIS, technicien son et Philippe Lecat, technicien audiovisuel.
CICLIC
SOUTIENT LE PROJET
(Agence régionale du Centre pour le livre, l’image et la culture numérique)
Depuis 2006, le pôle patrimoine de Ciclic constitue progressivement des archives cinématographiques et audiovisuelles en région Centre. Son
objectif est de repérer, sauvegarder et valoriser les films
réalisés dans la région par des amateurs et des professionnels depuis l’apparition du cinéma.
Depuis sa création, près de 13 000 films ont été redécouverts chez des particuliers, dans des associations ou
des institutions. Ces films en 9,5 mm, 16 mm, 17,5 mm, 8
mm, super 8 ou vidéo sont aujourd’hui conservés dans des
conditions idéales de température et d’humidité, répertoriés
dans une base de données documentaire, numérisés et
consultables gratuitement sur http://memoire.ciclic.fr.
Les films amateurs ont souvent un intérêt patrimonial et complètent les fonds d’archives traditionnellement
existants (archives sur papier, fonds photographiques et
archives sonores). Ils permettent notamment de décrire les
évolutions de la vie quotidienne et de la société française
tout au long du 20e siècle. De plus, ces films constituent
souvent les seules images animées tournées dans les
zones rurales ou les petites communes de notre région.
Tout au long de l’année, Ciclic ou ses partenaires organisent des dizaines de projections à travers le territoire régional pour faire découvrir au public la
richesse et la diversité des fonds ainsi réunis.
La plupart du temps, il s’agit de présenter aux spectateurs les films tournés près de chez
eux pendant le 1er siècle du cinéma : fêtes locales, vie rurale ou vie urbaine, petites fictions ou
films de famille... Ces séances ravivent l’ambiance des cinémas forains d’autrefois : l’animateur
et le public commentent ensemble les films projetés sur grand écran. C’est l’occasion de profiter
des souvenirs d’une voisine ou de l’érudition d’un passionné d’histoire locale.
Des spectacles atypiques naissent enfin de rencontres avec des programmateurs, des
artistes, musiciens, cinéastes, metteurs en scène. C’est le cas pour ce projet, porté par deux
associations, qui devrait offrir en 2014 une nouvelle manière inédite de découvrir cette formidable mémoire filmée régionale.
Sites web : www.ciclic.fr/patrimoine et memoire.ciclic.fr
Contacts :
Ciclic - 24 rue Renan 37110 Château-Renault // 02 47 56 08 08
Ciclic - Pôle patrimoine Le PIAF – Rue du bât le tan 36100 Issoudun //02 47 56 08 08
LES PORTEURS DE PROJET...
ASSO - TERRES DU SON
Organisatrice du festival Terres du Son depuis 2005, l’ASSO met en oeuvre tout au long de
l’année de nombreux projets.
Adresse : 21 Rue de la Morinerie 37700 Saint Pierre des Corps
Contact : 02 18 88 50 70 // [email protected]
www.terresduson.com & www.terresduson.com/asso
Association LES TONTONS FILMEURS
L’association des Tontons Filmeurs est un collectif de réalisateurs, cadreurs, photographes passionnés démocratisant le cinéma. L’association propose une éducation populaire de l’image
vivante.
Adresse : 4 Boulevard Paul Doumer / Porte 106 37550 Saint Avertin
Contact : 09 53 65 99 08 // [email protected]
LES PARTENAIRES
LA PRESSE EN PARLE ...
La Tribune de Tours
Jeudi 12 Décembre 2013
La Nouvelle République
Samedi 14 Décembre 2014

Documents pareils