Ovillois n°175 - Ville de Houilles

Commentaires

Transcription

Ovillois n°175 - Ville de Houilles
M E N S U E L
N
O
1 7 5
N O V E M B R E
2 0 1 3
CONCERT
BON ANNIVERSAIRE !
Enrico Macias est actuellement en tournée pour fêter
ses cinquante années de carrière. Il sera en concert,
fin novembre, à l’espace Ostermeyer.
C
haque concert d’Enrico Macias est une véritable
fête. Celui qu’il donnera, le 23 novembre, à l’espace Ostermeyer ne dérogera pas à la règle et promet un grand moment de gaieté et de partage. Cinquante
ans de carrière et cinquante millions d’albums vendus, ça
se fête ! Enrico nous fera donc voyager en musique parmi
les plus belles chansons de son répertoire. Des chansons
intemporelles et vraies, aux mélodies chaleureuses, nostalgiques ou festives qui traversent les modes et le temps.
Des succès revisités dans son dernier album, Venez tous
mes amis !
Depuis sa première apparition télévisée en 1962, lui, l’artiste inconnu du grand public, fraîchement débarqué d’Algérie, est rapidement devenu une figure musicale incontournable de la scène française.
Au fil des années, il a su faire évoluer son style et son
registre, pour enchanter un public toujours plus diversifié. Avec Les Gens du Nord, Le Mendiant de l’amour, Enfants
Le concert
d’Enrico Macias
promet un
grand moment
de gaieté et
de partage.
de tous pays ou encore Malheur à celui qui blesse un
enfant, il chante l’universel !
Citoyen du monde, Enrico s’est produit sur tous les continents en chantant l’amitié entre les peuples. Son attachement aux droits de l’homme lui a valu notamment le
titre de « chanteur de la paix », décerné, en 1980, par le
secrétaire général de l’Organisation des Nations unies
(ONU) et celui, en 1997, d’« ambassadeur itinérant pour
promouvoir la paix et la défense de l’enfance ». ■
Samedi 23 novembre à 20 h 45,
à l’espace Ostermeyer (16, rue Louise-Michel).
Tarifs : 15 € et 21 €
(pas de réservation possible).
Points de vente des billets :
ACAH (8 bis, avenue Carnot) ;
La Graineterie (27, rue Gabriel-Péri).
Renseignements au 01 39 15 92 10.
CONCERT
QUAND LE JAZZ EST LÀ !
Élise Dutartre
S P E C TA C L E
LE JOUR EST CONTÉ
L
Pierrick Pédron,
saxophoniste
virtuose, rend
un vibrant
hommage à
Thelonious Monk.
P
ierrick Pédron est l’un des plus talentueux saxophonistes actuels. Disciple
de Charlie Parker, Phil Woods, Cannonball Adderley, c’est un musicien créatif,
friand de fusion des styles et d’explorations sonores. En concert, le 15 novembre,
à la salle Cassin, il rendra un vibrant hommage à un maître du be-bop : le pianiste
et compositeur Thelonious Monk, décédé
il y a trente ans. Un défi de taille car ce
saxophoniste virtuose a choisi de s’attaquer au répertoire de Monk… mais sans
pianiste! Pour l’occasion, deux complices
et amis de toujours l’accompagnent : le
contrebassiste Thomas Bramerie et le batteur Franck Agulhon. Le trio rendra à la
musique de Monk toute sa liberté et sa
puissance originelles à travers des arrangements aux harmonies subtiles et épurées, une rythmique impeccable et des
improvisations brillantes. Du bonheur pour
tous les amateurs de jazz!
Après avoir accompagné quelques pointures du jazz durant plusieurs années,
Pierrick Pédron enregistre, en 2001, son
premier album tout imprégné de rock progressif. Par la suite, il sort Classical Faces,
en sextet, avec lequel le musicien obtient
de nombreux prix : « disque d’émoi » Jazz
Magazine, prix Charles Cros… S’ajoutent,
en 2006, deux prix de l’Académie du jazz :
meilleur album de l’année et meilleur
artiste. Son dernier disque, Kubic’s Monk,
sorti en 2012, a été salué par la critique. ■
Vendredi 15 novembre à 20 h 30.
Tarifs : 10 €, 12 €, et 16 €.
Réservation conseillée.
Salle Cassin (1, rue Jean-Mermoz).
Renseignements au 01 39 15 92 10.
a 5e édition de Graines d’histoires vous
ouvre les portes du merveilleux en
proposant, le 16 novembre, une journée
dédiée au conte. L’occasion pour les petits,
comme pour les grands, de découvrir
contes, comptines et historiettes racontés
par quatre magiciens de la parole.
L’événement est organisé par la bibliothèque Jules-Verne, en partenariat avec
le pôle culturel La Graineterie.
Au programme :
« Sur le dos d’un oiseau »
Et hop! Grimpons sur le dos d’un oiseau
pour un tour du monde, à la rencontre
d’autres animaux! Les paroles chantées
et dansées de Céline Ripoll nous envoûtent le temps d’un voyage, entre légendes
et réalité.
À 10h30 et 11h15 (à partir de 2 ans).
« J’ai descendu dans mon jardin »
Dans un décor poétique et champêtre où
fleurissent historiettes et ritournelles,
Jean-Yves Auffret propose un spectacle
tout en douceur et en poésie, sur le thème
du potager et de ses habitants.
À 14h (à partir de 4 ans).
« P’tit bonhomme et Cie »
Avec une gourmandise non dissimulée,
Pierre Delye raconte les émois d’un couple devenu papa et maman. Leur p’tit bonhomme a envie de tout découvrir, surtout
ce qui est interdit…
À 15h30 (à partir de 5 ans).
« La Pierre à contes »
C’est l’histoire d’une pierre magique qui,
quand on la touche, émet une onde qui
attire les contes. Alors, sortant de nulle
part, djinns, sultans, chat tigré, reine et
(2) l’Ovillois novembre 2013
autres personnages fantastiques apparaissent, sous les mots tendres et pleins
d’humour de Catherine Zarcate.
À 17h30 (à partir de 6 ans). ■
Graines d’histoires :
samedi 16 novembre,
à partir de 10 h 30.
Pass à la journée : 5 € pour les
adultes et 3 € pour les enfants.
La Graineterie (27, rue Gabriel-Péri).
Réservation conseillée
au 01 39 15 92 10.
Catherine Zarcate fait partie des conteurs
invités à la 5e édition de Graines d’histoires.
Vie municipale
POUR TOUS LES GOÛTS
EXPOSITION PERMANENTE
Les rendez-vous de
novembre seront de belles
occasions de détente à
partager en famille ou
entre amis.
MÉMOIRE DE GUERRE,
MÉMOIRE DES HOMMES
médailles…) et des objets qui révèlent un
pan méconnu de la vie des poilus dans les
tranchées entre deux vagues d’assaut. On
y trouve ainsi de surprenantes créations
de soldats : obus ciselés au poinçon, objets
fabriqués à partir de douilles, ou encore
un buste autoportrait sculpté dans la
glaise, réalisé par un poilu disparu en 1917.
La chronologie des événements est matérialisée par des mannequins vêtus d’uniformes d’époque. On passe ainsi des tragiques destins des « gueules cassées » de
la Grande Guerre aux actes de résistance
des FFI ovillois en juin 1945.
Tous ces éléments constituent une émouvante mémoire locale, mêlant la petite histoire à la grande. ■
S. J.
Musée des anciens combattants
(28 bis, rue du Maréchal-Foch).
Ouvert le dimanche matin
de 10 h à 12 h (gratuit).
Avec la 5e édition de
Graines d’histoires, nos
enfants pourront plonger
dans l’univers merveilleux
des contes avec un
programme adapté pour
chaque tranche d’âge.
Lionel Pagès
L
Côté arts plastiques, le traditionnel Salon des artistes
locaux révélera, comme chaque année, de nouveaux
talents.
Pour les collectionneurs, c’est la bourse multi-collections
de l’Amicale philatélique de Houilles qui ouvrira ses
portes le temps d’un dimanche. Ce Salon, très fréquenté
par les spécialistes, est l’occasion d’enrichir ses propres
collections ou tout simplement de se découvrir un
nouveau loisir.
Quant aux rendez-vous musicaux, ils sont des plus
éclectiques : du jazz avec deux des plus talentueux
saxophonistes français, et de la chanson française
avec Enrico Macias qui fête ses cinquante ans
de carrière.
Douglas Faulcon
a Maison du combattant de Houilles
abrite un petit musée consacré aux
grands conflits armés que notre
pays a traversés au siècle dernier. À travers une collection d’objets, de documents
et d’effets personnels ayant appartenu à
d’anciens combattants ovillois, ce lieu permet d’aborder l’histoire autrement. « Nous
avons décidé d’exposer tous ces souvenirs
de guerre, non pas pour évoquer les horreurs du passé, mais pour faire acte de
mémoire auprès des générations futures et
des enfants des écoles que nous recevons
toute l’année », explique Bernard Bruneau,
président de la Maison du combattant.
Chaque vitrine d’exposition est consacrée
à un conflit en particulier (1914-1918,
Seconde Guerre mondiale, Algérie, Indochine). Celle dédiée à la Grande Guerre présente des documents officiels (certificats
de bonne conduite ou de position militaire,
fiches de démobilisation, actes de décès,
Le sport n’est pas en reste non plus. La soirée dédiée
à la remise du Mérite sportif ovillois offrira aux
spectateurs des démonstrations sportives de haut niveau
réalisées par les athlètes des diverses associations de
la ville.
Le Maire de Houilles,
Vice-président du conseil général des Yvelines
Le Musée des anciens combattants propose un parcours
pédagogique parmi les grands conflits armés du XX e siècle.
S O I R É E E M P LO I - E N T R E P R I S E S
LE TEMPS DU SOUVENIR
Depuis 2012, le11 novembre marque
une journée d’hommage à tous les
morts pour la France sans pour autant
abandonner l’héritage historique de la
Première Guerre mondiale.
Aujourd’hui, cette journée célèbre à la
fois l’anniversaire de l’armistice du
11 novembre 1918, la commémoration
de la victoire et de la paix et
l’hommage à tous les morts pour la
France. C’est donc la reconnaissance
du pays tout entier à l’égard de
l’ensemble des combattants morts
pour la France tombés pendant et
depuis la Grande Guerre. Cette
évolution a été rendue nécessaire par
la disparition des témoins de la guerre
de 1914-1918 et l’inéluctable déclin du
nombre des acteurs des conflits
suivants. Elle s’inscrit dans une
politique commémorative ambitieuse
qui vise à transmettre la mémoire, à
favoriser la compréhension de notre
histoire nationale commune et son
appropriation par les jeunes
générations.
À Houilles, dans le cadre de cette
journée d’hommage et de
recueillement, les représentants des
associations d’anciens combattants,
les autorités militaires et civiles ainsi
que les élus locaux se réuniront
devant le monument aux morts, en fin
de matinée, parc Charles-de-Gaulle.
Les Ovillois sont invités à se joindre
à ce temps de commémoration.
Lundi 11 novembre à 11h,
devant le monument aux morts,
parc Charles-de-Gaulle.
novembre 2013 l’Ovillois
(3)
L’EMPLOI LOCAL, UNE PRIORITÉ
V
ous êtes demandeur d’emploi ou en
reconversion professionnelle ? Venez
rencontrer des recruteurs à l’occasion
de la 5e édition de la Soirée emploientreprises qui aura lieu, au Vésinet, le
14 novembre. Un événement qui s’inscrit
dans le cadre des actions menées par la
communauté de communes de la Boucle
de la Seine (CCBS) en faveur de l’économie locale et de l’emploi.
Plus de 50 entreprises, d’institutions
publiques et d’organismes de réseaux
indépendants, localisés dans la Boucle de
la Seine, ou dans les villes et départements limitrophes, proposeront des offres
d’emploi, variées et de proximité. Les visiteurs pourront ainsi avoir directement
accès, en un même lieu, à un grand nombre d’offres dans des secteurs d’activités
et à des niveaux de qualification divers :
commerciaux, téléconseillers, ingénieurs
en informatique, chefs de projets, vendeurs, conseillers en assurances, auxiliaires de vie… Lors de la précédente édition, en 2012, plus de 400 postes étaient
à pourvoir. ■
Soirée emploi-entreprises :
jeudi 14 novembre de 17 h à 20 h.
Entrée libre.
Gymnase Claude-Matalou
(13, rue Henri-Dunant, Le Vésinet).
Renseignements au 01 30 15 47 02
(service emploi de la mairie
du Vésinet et sur
www.cc-boucledelaseine.fr,
rubrique « Soirée emploientreprises »).
Côté mairie
SÉCURITÉ ROUTIÈRE
E
n agglomération, la vitesse excessive des véhicules
est en cause dans près de 40 % des accidents de la
circulation. Afin d’améliorer la sécurité pour tous
les usagers, la Ville de Houilles a multiplié les aménagements spécifiques sur le territoire de la commune : ralentisseurs, chicanes, zones limitées à 30 km/h, sens giratoires, signalisation renforcée. Autant de moyens mis en
œuvre pour réduire la vitesse et ainsi améliorer la sécurité des usagers, notamment aux abords des écoles et des
carrefours.
Depuis le mois d’octobre, quatre radars pédagogiques sont
venus s’ajouter à ces mesures. Objectif : indiquer aux usagers de la route leur vitesse réelle dans une optique de
prévention. Deux radars fonctionnant à l’énergie solaire
ont été installés par la Ville. L’un boulevard Jean-Jaurès
(RD 311) à hauteur de l’espace commercial Sarazin dans
le sens Houilles-Bezons. L’autre sur le boulevard HenriBarbusse (RD 308) à proximité de l’enseigne Gedimat dans
Yazid Menour
VOUS ROULEZ À…
le sens Bezons-Houilles. Deux autres radars ont été placés, par le département des Yvelines, à la même hauteur,
mais dans l’autre sens de la circulation.
La municipalité étudie la possibilité d’acquérir des radars
pédagogiques mobiles destinés à être utilisés ponctuellement sur des points stratégiques. En effet, de plus en plus
de communes ont recours à l’usage de ces « radars incitatifs » afin de sécuriser les entrées des villes et les axes
majeurs qui les traversent.
Toutefois, en matière de sécurité routière, un constat s’impose : aucun équipement ne peut se substituer à un respect scrupuleux du Code de la route et à une pratique
citoyenne de la conduite. Aussi, la Ville mène-t-elle régulièrement, en partenariat avec les associations et les polices
nationale et municipale, des actions de sensibilisation et
d’éducation à la sécurité routière, particulièrement en
direction des jeunes. ■
S. J.
Quatre radars pédagogiques ont été installés au mois
d’octobre (ici, boulevard Jean-Jaurès).
SPORT
Yazid Menour
SPORTIF ET FESTIF !
ENQUÊTE INSEE
LA VILLE RECRUTE
DES AGENTS RECENSEURS
D
D
epuis plus de vingt-cinq ans, le Mérite
sportif ovillois récompense les performances de nos athlètes, toutes disciplines confondues, ainsi que le savoir-faire
et l’engagement des dirigeants des clubs
ovillois.
Cette année, cette manifestation se déroulera le 29 novembre au gymnase JeanGuimier, où près de 200 athlètes et dirigeants, issus d’une vingtaine de clubs
locaux, seront à l’honneur, témoignant une
fois de plus du dynamisme sportif et associatif de Houilles. Démonstrations spor-
tives et spectacles ponctueront les remises
de médailles lors de cette soirée organisée par la Ville, en partenariat avec l’Office municipal des sports et le Comité des
fêtes. Au programme : avions virevoltants,
équilibristes et mâts chinois, duo à patins
à roulettes sur piste, capoeira, krav maga
(self-défense israélien), zumba. ■
Vendredi 29 novembre
à partir de 20 h. Entrée libre.
Gymnase Jean-Guimier
(45, rue Condorcet).
PERMANENCES ADIL
DES QUESTIONS SUR LE LOGEMENT ?
Des juristes de l’Agence départementale
d’information sur le logement des
Yvelines (ADIL 78) assurent, chaque
mois, des permanences en mairie.
Objectif : permettre aux propriétaires et
locataires ovillois de mieux connaître
leurs droits et leurs obligations, les
solutions adaptées à leur situation
personnelle ainsi que l’état du marché
du logement. Ils peuvent bénéficier de
conseils complets, neutres et gratuits,
portant sur toutes les questions
juridiques, financières et fiscales liées
au logement. ■
Permanence, les 2e, 3e et 4e lundis
de chaque mois, de 14 h à 17 h,
à la mairie (16, rue Gambetta).
Prendre rendez-vous
au 01 30 86 32 32.
cité relationnelle, une bonne présentation et une bonne condition physique ;
faire preuve d’ordre, de méthode et de
discrétion.
Si vous êtes intéressé, vous pouvez adresser votre candidature, accompagnée de
votre CV, avant le vendredi 29 novembre
2013, à l’attention de : Monsieur le Maire,
mairie de Houilles, opération « recensement de la population », direction des ressources humaines, 16, rue Gambetta,
Houilles 78800. ■
SOCIAL
« EAU SOLIDAIRE »
Douglas Faulcon
Démonstrations
sportives et
spectacles
animent la
soirée du
Mérite sportif
ovillois.
ans le cadre du recensement annuel
de la population, qui aura lieu du
16 janvier au 22 février 2014, la Ville de
Houilles recrute cinq agents recenseurs.
La mission consiste à déposer chez l’habitant des questionnaires de l’INSEE, sur
un secteur déterminé de Houilles comprenant environ 200 logements, puis à les
récupérer une fois remplis. Profil requis :
être disponible en fin d’après-midi, en
début de soirée et le samedi; être motivé,
persévérant et persuasif; avoir une capa-
L
e Syndicat des eaux Île-de-France
(SEDIF) et son délégataire Veolia eau
Île-de-France ont lancé un programme
« Eau solidaire ». Dans ce cadre, une
prime, sous forme de chèque d’accompagnement personnalisé, est accordée
aux abonnés qui, temporairement ou
durablement, éprouvent des difficultés à
régler leur facture d’eau, en particulier
lorsque celle-ci dépasse 1,20 % de leurs
ressources financières.
Pour bénéficier de cette aide, les personnes concernées peuvent se présenter,
du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h, au
centre communal d’action sociale (CCAS)
qui procédera à l’estimation des ressources du foyer et vérifiera les critères
d’attribution. La liste des pièces justificatives nécessaires à l’étude du dossier est
disponible à l’accueil du CCAS. ■
(4) l’Ovillois novembre 2013
Centre communal d’action sociale
(1, rue Jules-Guesde).
Renseignement au 01 30 86 32 70.
Côté mairie
ENVIRONNEMENT
MOINS C’EST MIEUX !
L
a Semaine européenne de la réduction des déchets aura lieu du 16 au
24 novembre. À travers cette manifestation, l’idée est de souligner la nécessité de réduire la quantité de déchets qui
sont générés par notre consommation et
de donner au public des clés pour agir au
quotidien. En quarante ans, notre production de déchets a doublé (390 kg par
an et par personne). Cela a des conséquences importantes sur les coûts de collecte et de traitement ainsi que sur notre
environnement et notre santé (gaspillage
des ressources, émissions de gaz à effet de
serre, pollution). L’heure est donc à la prévention des déchets.
En 2011, la communauté de communes de
la Boucle de la Seine (CCBS), en charge de
leur gestion sur notre territoire, a adopté
un programme local de prévention des
déchets. Objectif : réduire nos déchets de
7 % à l’horizon 2016 (soit moins de 30 kg
par an et par habitant).
En 2012, les habitants de la Boucle ont trié
6 900 t de déchets, soit, pour la seconde
année consécutive, la plus grande quantité de déchets triés depuis la mise en place
du tri sur le territoire de la Boucle.
En parallèle, l’opération de promotion du
compostage domestique, menée dans les
sept communes de la Boucle, a permis
d’équiper plus de 2 000 foyers en composteurs afin de réduire le flux des ordures
ménagères.
La Semaine européenne de la réduction des
déchets entend démontrer que le meilleur
déchet est celui que l’on ne produit pas.
Ainsi, elle préconise de mieux consommer
(consommation de produits peu emballés,
éco-labellisés), de mieux produire (fabrication de produits éco-conçus), de prolonger la durée de vie des produits (réparation et dons) et de moins jeter (compost,
par exemple). Cette année, elle a choisi
pour thématique le gaspillage alimentaire.
Le Syndicat intercommunal pour le traitement des résidus urbains (SITRU), en
charge du traitement des déchets de la Boucle, s’associe à l’événement en organisant
plusieurs animations liées au réemploi des
déchets et à la consommation raisonnée. ■
S. J.
Le SITRU vous accueille
dans la galerie commerciale
de Carrefour Montesson,
les 16, 18 et 19 novembre autour
des thématiques du gaspillage
alimentaire et du réemploi
des déchets.
Renseignements : www.sitru.fr
Faire du compost est l’un des éco-gestes qui participent à réduire la quantité de déchets.
DES ÉCO-GESTES POUR RÉDUIRE SES DÉCHETS
En faisant ses courses
> Préférer un cabas ou un sac
réutilisable aux sacs jetables.
> Acheter en vrac ou en grand
conditionnement.
> Éviter l’utilisation de produits à usage
unique (lingettes, mouchoirs en papier,
papier essuie-tout).
> Acheter des écorecharges.
À la maison
> Apposer un autocollant « stop pub »
sur sa boîte aux lettres.
> Préférer l’eau du robinet aux
bouteilles minérales.
> Utiliser des piles rechargeables.
> Donner ses vieux vêtements.
> Emprunter ou louer ses outils pour
le bricolage et le jardinage.
> Faire du compost.
Au bureau
> Limiter ses impressions et imprimer
recto verso.
> Utiliser une tasse plutôt que des
gobelets jetables.
A N I M AT I O N S S E N I O R S
✂
LES RENDEZ-VOUS DES BELLES-VUES
ntre récits moyenâgeux et karaoké,
le foyer-logement pour personnes
âgées Les Belles-Vues invite les seniors
ovillois (à partir de 60 ans) à assister gratuitement à deux après-midi d’animation :
« Contes et légendes du Moyen Âge ».
Animée par un professionnel, une vidéoprojection proposera, au travers d’histoires de chevaliers, de gentes dames et
de larrons facétieux, de se plonger dans
les différentes formes du récit au Moyen
Âge : la chanson de geste, le fabliau, les
récits de la littérature bourgeoise et le
roman courtois (une collation sera gra-
cieusement offerte aux participants).
Vendredi 15 novembre à 15h. Inscriptions
au 01 39 14 01 09 avant le 8 novembre.
« Karaoké ». Venez partager des moments
chaleureux en chantant des chansons à
la demande, des années soixante ou très
connues. Ce sera de toute façon « fa-sila » chanter et convivial! (une collation sera
gracieusement offerte aux participants).
Mardi 3 décembre à 15h. Inscriptions
au 0139140109 avant le 29 novembre. ■
BIENVENUE À HOUILLES !
Firmino Salgueiro
E
NOUVEAUX RÉSIDENTS
Résidence Les Belles-Vues
(56, rue Ambroise-Croizat).
Matinée
d’accueil et
d’information
organisée à
l’hôtel de ville
à l’intention
des nouveaux
résidents
ovillois.
VOIRIE
RÉFECTION
DES CHAUSSÉES
FERMETURE DE LA RUE
BLAISE-PASCAL
Dans le cadre du programme 2012-2013
de réfection de chaussées, le revêtement
de plusieurs rues va faire l’objet de
travaux de rénovation au cours du mois
de novembre : rue du Tonkin; rue Kléber
(entre les rues du Maréchal-Gallieni et
Marceau); rue Thiers; rue du MaréchalGallieni (entre les rues Hoche et Kléber);
avenue du Maréchal-Foch (entre la rue
Gambetta et place du 14-Juillet).
La rue Blaise-Pascal sera fermée
à la circulation, du 15 novembre au
15 décembre, dans la partie
comprise entre la place de l’Église
et la rue Émile-Combes. Des travaux
de reconfiguration de la rue,
entrepris dans le cadre de la ZAC
Église, nécessitent en effet de
neutraliser provisoirement l’accès
à cette voie. ■
novembre 2013 l’Ovillois
(5)
Vous avez récemment emménagé à
Houilles ? Une matinée d’accueil et
d’information est organisée à votre
intention, le samedi 23 novembre à
10 h 30, à l’hôtel de ville.
L’occasion de rencontrer l’équipe
municipale et de recueillir des
informations utiles sur la vie de la
commune.
Pour participer, il convient de
retourner ce coupon au cabinet
du Maire avant le vendredi
15 novembre 2013.
Mme, Mlle, M. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..................................
..................................
..................................
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..................................
..................................
..................................
À Houilles depuis . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nombre d’enfants. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mairie de Houilles, cabinet du Maire
16, rue Gambetta, BP 120,
78805 Houilles Cedex.
Grand format
ENVIRONNEMENT
AUPRÈS DE NOS ARBRES
Les arbres tiennent une place essentielle dans notre commune. Ils rythment les saisons
et participent à la qualité de notre vie en apportant des éléments de diversité dans un paysage bâti.
L
Yazid Menour
e patrimoine arboré de la commune comporte plus
de 2 500 arbres. Les arbres d’alignement (platanes,
tilleuls, marronniers, érables) constituent l’ossature végétale de la commune et forment l’un des éléments
de la biodiversité en milieu urbain. Leur choix est déterminé en fonction de différents critères : harmonie des
proportions, résistance aux maladies et à la pollution
urbaine, adaptation à la sécheresse. Au fil des années,
des plantations nouvelles sont venues diversifier et enrichir ce patrimoine par une palette végétale composée de
lilas des Indes, de tulipiers de Virginie et de copalmes
d’Amérique.
Yazid Menour
La période de plantation des arbres commence en novembre à la Sainte-Catherine et se poursuit jusqu’en mars
lorsqu’il n’y a pas de gelées. Chaque année, de nouvelles
essences viennent enrichir le patrimoine arboré de la
commune.
Le renouvellement des arbres d’alignement est donc systématiquement intégré dans les projets de requalification
des rues comme cela a été le cas, par exemple, pour la rue
de Chanzy ou la rue Diderot. L’état phytosanitaire des
arbres est régulièrement contrôlé par le service environnement. Lorsqu’un parasite, où une maladie cryptogamique, attaque un arbre et que les symptômes sont difficilement identifiables, un prestataire spécialisé en établit le diagnostic. Lorsque la maladie est incurable et qu’il
n’existe aucun traitement pour l’éradiquer, l’abattage de
l’arbre est nécessaire afin d’éviter toute contamination
des arbres environnants.
Si l’arbre atteint est situé dans un alignement, il est indispensable de le remplacer par la même essence afin de garder une homogénéité. S’il se situe dans un parc ou dans
un square, seul ce dernier pourra être remplacé par une
autre essence. Plus la diversité végétale est présente en
milieu urbain, moins il y a de risques de prolifération et
de propagation de maladies et autres parasites. En juin
dernier, un érable, situé avenue Foch, a été atteint d’un
chancre eutypelléen dont il n’existe à l’heure actuelle
aucun traitement. Du bois mort commençait à apparaître
et le tronc présentait une fissure d’où suintait un liquide
marron jusqu’au sol. Si l’arbre n’avait pas été abattu immédiatement, les autres arbres d’alignement auraient pu éga-
Yazid Menour
Renouvellement et prévention
lement être contaminés. Un arbre sera replanté au cours
de l’automne.
Chaque fois que des arbres sont malades ou meurent, de
nouveaux arbres les remplacent. Ainsi, en mars 2011,
plus d’une trentaine d’arbres ont été plantés rue de Lorraine, rue du Maréchal-Foch et rue des Martyrs-de-laRésistance.
Au cours de l’hiver 2012-2013, 15 essences d’arbres ont
été plantées dans le square du Réveil-Matin, composées
essentiellement de pommiers et de cerisiers à fleurs.
Durant l’automne, une quarantaine d’arbres seront plantés dans diverses rues de la ville pour remplacer ceux qui
ont dépéri. Il s’agit principalement des tulipiers de Virginie, des charmes… En mars 2013, 14 arbres, principalement des bouleaux, des érables, des hêtres, ont été plantés dans le cadre de la création du parcours santé de l’espace Jemmapes. 18 autres essences d’arbres seront à leur
tour plantées au cours de l’automne (arbre à soie, arbre
au caramel, févier d’Amérique…). L’objectif final est de
constituer un arboretum, véritable outil pédagogique à
l’intention du public mais aussi des écoles. ■
DES ARBRES REMARQUABLES
En mars 2013,
14 arbres, ont
été plantés
dans le cadre de
la création du
parcours santé
de l’espace
Jemmapes.
18 autres
essences d’arbres
seront plantées
au cours de
l’automne.
Certains arbres, 52 espèces au total, plus
remarquables par leur rareté ou « plus en
danger », font l’objet d’une protection au
titre de l’article L-123-1-7 du Code de
l’urbanisme. Cette protection d’ordre
paysager permet à la Ville de veiller à la
bonne évolution de ce patrimoine naturel.
Vous pouvez trouver des représentants de
ces différentes espèces dans plusieurs
endroits de la ville :
> Cèdre : angle de l’avenue Victor-Schœlcher
et de l’avenue du Maréchal-Maunoury
(6) l’Ovillois novembre 2013
> Ginkgo biloba : à côté de la mairie
> Hêtre : entrée du cimetière, rue Nouvelle
> Chêne pédonculé : place André-Malraux
> Cerisier à fleurs : rue de Lorraine
> Poirier à fleurs : rue de la Marne
> Lilas des Indes : angle du boulevard JeanJaurès et de l’avenue Charles-de-Gaulle
> Tulipier de Virginie : angle du boulevard
Henri-Barbusse et de la rue du
4-Septembre
> Tilleuls, chênes, bouleaux :
parc Victorien-Chausse
Le patrimoine
arboré de Houilles
comporte plus de
2 500 arbres.
Les arbres
d’alignement
constituent
l’ossature végétale
de la ville et l’un
des éléments de
la biodiversité en
milieu urbain.
Yazid Menour
rbres
110 a lantés
tp
seron illes au
à Hou s mois
de
cours mbre et
ve
de no mbre
déce
2013
Jean-Pierre Kosinski
Yazid Menour
LA SYMBOLIQUE DE L’ARBRE
La symbolique de l’arbre est d’une richesse
infinie. Par ses racines qui plongent dans la
terre et ses branches qui s’élèvent vers le
ciel, il est l’emblème de la relation qui
existe entre les hommes et la spiritualité,
l’invisible et le visible, le chaos et la
connaissance.
L’identification de l’homme avec l’arbre
a été facilitée par leurs caractéristiques
communes : la station verticale, le « pied »,
la « tête » et la sève, qui circule dans les
branches de l’arbre comme le sang dans
les veines de l’être humain.
Ainsi, l’arbre a donné naissance à de
nombreuses interprétations symboliques
s’articulant toutes autour de l’idée du
cosmos, en perpétuelle régénérescence.
Le déroulement de son cycle annuel
l’associe tout naturellement à la succession
de la vie, de la mort et de la renaissance.
C’est ainsi qu’il est devenu « arbre de vie »,
symbole par excellence de la vie et de son
évolution.
Vivant plus longtemps que l’homme, il est
apparu comme un symbole de longévité,
voire d’éternité. Produisant des fruits, il
porte également l’image de la fertilité.
Enfin, son élévation vers la lumière,
comparée à celle de l’homme vers le savoir,
en a fait une allégorie de l’acquisition de la
connaissance.
Dans les croyances les plus anciennes, les
arbres étaient considérés comme des êtres
véritables habités par des esprits de la
nature, nymphes ou elfes, possédant leur
propre âme et avec lesquels l’homme
entretenait une relation particulière.
On trouve chez presque tous les peuples
anciens des arbres sacrés élevés au rang
de symboles cosmiques (chêne des Celtes,
tilleul des Germains, frêne des peuples
scandinaves, olivier de l’Orient, mélèze et
bouleau de Sibérie). Pour beaucoup, ces
arbres sacrés étaient considérés comme les
axes centraux du monde (le frêne Yggdrasil
des Germains, le ceiba sacré des Mayas du
Yucatan, l’arbre Kien-Mou des Chinois).
Objet de culte, l’arbre est présent dans de
nombreuses religions. Dans l’Égypte
ancienne, on vénérait les sycomores.
Chez les bouddhistes, l’arbre de la Bodhi
symbolisait le Grand Éveil. Et, dans la
tradition chrétienne, l’arbre ancêtre de
Jessé deviendra l’arbre généalogique…
LES SECRETS DU GINKGO BILOBA
Le Ginkgo biloba appartient à ces arbres
parmi les plus majestueux de la famille des
Ginkgoacées. Apparu il y a plus de
270 millions d’années, le Ginkgo biloba
(signifiant « abricot d’argent aux feuilles à
deux lobes ») est originaire de Chine et du
Japon. Symbole de vitalité, d’espoir et de
renouveau, cet arbre est très résistant à la
pollution urbaine et peut vivre très
longtemps, jusqu’à 2 000 ans pour certains.
À Houilles, trois spécimens en sont les
dignes représentants au sein du parc arboré
ovillois. Le plus récent a été planté, en
février 2006, dans la cour intérieure de
l’Espace jeunesse qui porte symboliquement
le nom de cet arbre remarquable.
Le ginkgo est appelé indifféremment « arbre
aux quarante écus » (son prix d’achat au
XVIIIe siècle) ou « arbre aux mille écus ».
Une allusion à la pluie d’or que forment ses
feuilles d’un jaune doré en automne. Les
Ovillois peuvent admirer le spécimen, plus
que centenaire, situé à côté de la mairie où il
dresse son élégante silhouette. À cette
période de l’année, une odeur étrange, pour
ne pas dire nauséabonde, flotte aux
alentours de ce vénérable centenaire.
Explication : ce ginkgo est un arbre femelle
et ses fleurs, une fois fécondées par le
pollen des arbres mâles, donnent en octobre
des fruits de la taille d’une petite mirabelle.
Une fois arrivée à maturité, l’enveloppe
extérieure du fruit tombé à terre fermente et
se décompose en dégageant des relents
fortement désagréables. Un phénomène qui
ne dure qu’une quinzaine de jours.
novembre 2013 l’Ovillois
(7)
Jean-Pierre Kosinski
S. J.
Ce ginkgo, plus que centenaire, dresse son élégante
silhouette à proximité de l’hôtel de ville.
Publicité
Pour une insertion publicitaire dans cette page, veuillez
contacter Carole Malek (société CMP) au 06 24 62 49 99.
(8) l’Ovillois novembre 2013
L’écho de la ville
PUBLICITÉ
ACTIVITÉS COMMERCIALES
PROSPECTUS TROMPEURS : ATTENTION !
L
’association UFC Que Choisir de Houilles souhaite
sensibiliser les Ovillois sur un phénomène fréquent : la distribution de prospectus prétendument officiels. « De nombreux dépanneurs à domicile,
explique Alain Brouart, président de l’association, déposent dans les boîtes aux lettres des prospectus où figurent,
parmi des numéros de téléphone utiles (police, pompiers,
administrations…), leurs propres numéros. Ces plaquettes
cartonnées comportent souvent un bandeau bleu, blanc,
rouge ou une Marianne laissant croire à tort qu’ils sont
agréés par les pouvoirs publics. » Ces dépanneurs contactés dans l’urgence en profitent souvent pour abuser les
particuliers. « Ils réalisent des travaux inutiles et gonflent
le prix des pièces fournies comme en témoignent des plaintes
régulièrement adressées à UFC Que Choisir de Houilles »,
souligne Alain Brouart. Pour éviter tout abus, l’association recommande de vérifier que l’indicatif du numéro du
professionnel correspond bien à celui des Yvelines (01 3…)
et non à celui de Paris et des départements de la petite
couronne (01 4…). De même, elle conseille de s’informer
sur la situation juridique du prestataire choisi (certains
sont en liquidation judiciaire) et de ne jamais signer un
devis sur lequel le coût des prestations et de la maind’œuvre n’est pas détaillé. ■
Pour plus d’informations :
UFC Que choisir de Houilles (40, rue de Verdun).
Permanence : samedi de 9 h à 12 h.
Tél. : 01 39 57 35 89.
Courriel : [email protected]
LES MARMITES DE MAME
Les Marmites de Mame : un camion restaurant qui
propose des plats mijotés, familiaux et traditionnels :
osso-buco, bœuf bourguignon, veau marengo,
soupes… Le principe est de proposer deux plats
cuisinés le jour même, entrées et desserts maison.
Les Marmites de Mame : le lundi de 17h30 à 21h
et le jeudi de 11h à 15h et de 17h30 à 21h, sur le
parking d’Intermarché (14, avenue Charles-de-Gaulle).
www.les-marmites-de-mame.fr
GOBABY-GYM
La première salle GoBaby-Gym d’Île-de-France,
gérée par Catherine Jarassier, a récemment ouvert
rue de l’Église. Elle permet aux enfants, de 10 mois
à 12 ans, de s’initier au sport en général et à la
gymnastique en particulier. Une palette d’activités
est adaptée à chaque tranche d’âge.
GoBaby-Gym : 14-18, rue de l’Église.
Renseignements au 01 39 57 49 88. ■
P U B L I C AT I O N
NUMÉROS UTILES : UN DOCUMENT OFFICIEL DE LA VILLE
L
a Ville a réalisé une plaquette où figurent des numéros utiles : urgence,
sécurité, santé, services publics. Ce document a été diffusé auprès des seniors
ovillois. Il est également mis à la disposition du public à l’accueil de l’hôtel de ville
(16, rue Gambetta). Cette publication s’inscrit dans le cadre des actions du conseil
local de sécurité et de prévention de la
délinquance (CLSPD), et fait suite à une
conférence-débat, organisée avec la police
TRANSPORT
nationale, sur le thème « Sécurité, ayez
les bons réflexes ».
Par ailleurs, il convient de signaler que
des sociétés de dépannage 24 h sur 24,
sans scrupule, n’hésitent pas à diffuser
des plaquettes avec le blason de la Ville.
Or, la municipalité ne donne aucune autorisation pour diffuser de tels documents
et n’entretient aucune relation avec leurs
auteurs. Il est donc recommandé aux
Ovillois d’être vigilants dans ce domaine. ■
LIGNE L : TRAFIC INTERROMPU
La circulation des trains sera interrompue, le samedi
16 novembre et le dimanche 17 novembre, sur la ligne L,
entre Bécon-les-Bruyères et Maisons-Laffitte. Pour
Houilles/Carrières-sur-Seine et Poissy, les passagers
sont invités à emprunter la ligne J vers Mantes-la-Jolie
via Poissy ou le RER A à Auber ou à la Défense.
Plus d’informations sur www.transilien.com
(rubrique « État du trafic et travaux »). ■
T R I B U N E L I B R E D E S É L U S D U C O N S E I L M U N I C I PA L
Le journal municipal s’ouvre régulièrement à l’expression de tous les élus composant le conseil municipal,
chacun d’eux disposant d’un espace égal conformément au règlement intérieur. La teneur des propos n’engage que leurs auteurs.
Ensemble résolument
à gauche, 1 élu
Les Verts Houilles
écologie, 1 élu
Initiatives Démocrates –
Développement Ovillois, 1 élu
MYARD, JOLY, L’ARS,
LA CASSE CONTINUE!
À l’hôpital des courses de
Maisons-Laffitte : fermeture
de la chirurgie prévue pour
fin décembre 2013 ! Ouverture en lieu et place d’une
unité de gériatrie bien plus
rentable. Ne nous leurrons
pas : la suppression de la
chirurgie entraînerait la
baisse des urgences puis
leur fermeture et à (court)
terme celle du centre hospitalier. L’Agence régionale de
santé avance le déficit de
l’hôpital pour justifier la fermeture des blocs, oubliant
volontairement les erreurs
de gestion et la stratégie
inefficace de l’offre de soins
développée par la direction.
Si notre hôpital de proximité
fermait, la faute en reviendrait non seulement au
député maire M. Myard, président du CA, mais aussi à
tous les maires de droite des
communes voisines concernées et à l’ARS qui dépend
du gouvernement Ayrault.
UNE CRÈCHE EN
DÉLÉGATION DE SERVICE
PUBLIC (DSP)?
Lors du dernier CM du 12 septembre, Monsieur le Maire
annonçait qu’il réfléchissait à
confier la gestion en DSP à
une entreprise privée, la prochaine crèche de 22 berceaux
du secteur gare. Il y voyait
beaucoup d’avantages pour
ce choix, particulièrement
celui de ne pas être confronté
au recrutement du personnel,
le privé ayant ses propres
écoles de formation.
Or les diplômes pour travailler dans une crèche n’ont pas
changé, que peut apporter de
plus une entreprise ? Autre
question, comment celle qui
sera retenue dégagera-t-elle
des bénéfices ? Heureusement
pas sur les tarifications aux
familles, si elle signe avec la
CAF le contrat de prestation
de service unique.
Je reste très dubitatif. Ce
type d’équipement, sa gestion, son personnel et ce service en particulier doivent
rester dans le public.
SUR LE « PLAN »
FIBRE OPTIQUE
70 % des Ovillois ont un accès
à l’Internet déplorable (débit
<2Mb/s quand la moyenne
nationale est à 5,1 Mb/s). Ces
distorsions d’accès touchent
l’économie, l’éducation, les
services à la personne, les loisirs… et la municipalité est
restée sourde et inefficace aux
alertes depuis des années.
Monsieur le maire a cru devoir
masquer l’affaire en publiant
dans l’Ovillois (sept. 2013) un
laudatif « plan fibre à horizon
2016 pour tous… » qui vaut
propagande électorale.
De qui se moque-t-on ? Le site
Internet de la CCBS en charge
du dossier précise bien que
seules les copropriétés et leurs
bailleurs ayant donné leur
accord seront fibrées d’ici
2016 ; les pavillons (soit 80 %
de la population) ne sont pas
concernés car moins rentables.
Donc, si vous en avez assez,
l’heure est venue de nous
contacter.
Claude Boivin
Ensemble résolument
à gauche
Tél. : 06 30 66 37 77
http://erg78800.free.fr
Carlos Lopes,
Les Verts Houilles écologie
06 50 73 27 29
[email protected]
André Roulleaux Dugage –
Initiatives Démocrates –
Développement Ovillois
(IddéO) - E-mail :
[email protected] Blog : http://ovillois.info
novembre 2013 l’Ovillois
(9)
Pour et avec les Ovillois,
1 élu
Houilles, la ville à réussir
ensemble, 3 élus
ID Commune,
28 élus
À VOTRE ÉCOUTE
Du fait des
prochaines élections
municipales,
conformément à la loi,
nous suspendons notre
tribune libre.
En raison de
la campagne électorale
pour les élections
municipales.
La tribune libre
du groupe « Houilles,
la ville à réussir
ensemble » est
suspendue.
Vous pouvez contacter
vos élus à :
En raison
des prochaines
élections municipales,
nous suspendons
notre tribune libre
[email protected]
[email protected]
[email protected]
Pour et avec les Ovillois
Contact : Bruno Comby.
Tél. : 09 50 29 00 22
[email protected]
Florian Bohême, Nicole
Abarrategui, Janick Giroux
Élus du groupe « Houilles,
la ville à réussir ensemble »
Les élus du groupe
ID Commune,
majorité municipale.
[email protected]
Le village
SOLIDARITÉ
UNE MARCHE POUR TOUS
U
ne marche pour tous », c’est le nom du projet de
Sandro Valentini. Un Ovillois de 38 ans qui souhaite effectuer, seul et à pied, les 10 000 km qui
séparent Paris de New Delhi.
Un projet exceptionnel pour cet homme, porteur d’une
myopathie mitochondriale. Une maladie rare et incurable, diagnostiquée l’été dernier, qui affecte spécifiquement les muscles de ses jambes. « Je ne sais pas combien
de temps encore je pourrai tenir sur mes jambes, expliquet-il, alors ce défi sportif qui est un vieux rêve, je veux le réaliser maintenant ! » Une expédition qu’il souhaite associer à une mission humanitaire en récoltant des fonds
auprès d’entreprises mécènes : la moitié sera reversée à
la recherche contre les maladies rares, l’autre ira à des
associations humanitaires œuvrant pour les enfants défavorisés, en Inde et au Népal. « Actuellement, je dois collecter des fonds, à hauteur de 16 000 €, pour financer mon
voyage, et, pour cela, j’ai besoin de la générosité de tous »,
explique Sandro.
Grand voyageur dans l’âme, Sandro se déclare pleinement
conscient de ses capacités comme de ses limites, et des
risques encourus, pour entreprendre un périple qui le
mènera à New Delhi via l’Asie centrale et les steppes du
Kazakhstan. « Mes études m’ont permis d’acquérir des
connaissances en biologie et en techniques de survie dans
des conditions extrêmes. Parcourir cette distance à mon
rythme en limitant les douleurs me prendra entre un an et
un an et demi. Je dois tenir compte des saisons et des condi-
tions climatiques, et partir idéalement l’été prochain pour
arriver en Chine au printemps 2015. » Tout au long de son
voyage, qu’il veut médiatiser, Sandro tiendra un blog
détaillé de sa progression. « Certes, il s’agit d’un défi sportif unique, mais je le conçois avant tout comme une aventure humaine : partir à la rencontre des autres et donner
de l’espoir à tous », précise-t-il.
Sandro sera présent à Houilles au village d’accueil du Téléthon (voir encadré). L’occasion, pour tous ceux que son
projet intéresse, de le rencontrer. ■
S. J.
Pour en savoir plus sur le projet de Sandro
Valentino : www.unemarchepourtous.com
Sandro Valentini a pour projet d’effectuer,
seul et à pied, un périple de 10 000 km.
LE RENDEZ-VOUS DU TÉLÉTHON
Le Téléthon se déroulera les 6 et 7 décembre
prochains. À Houilles, un grand nombre d’associations
et d’Ovillois vont se mobiliser, trente heures durant,
pour recueillir des dons visant à faire progresser la
recherche médicale et à aider les malades et leurs
familles. Pour cette édition 2013, le lancement officiel
de la manifestation aura lieu le 6 décembre devant
l’hôtel de ville en présence de tous les bénévoles, du
maire et des élus. « Nous invitons les Ovillois à venir
en nombre assister à ce coup d’envoi », souligne
Dominique Levet, coordinatrice du Téléthon de
Houilles. Tous les participants emprunteront ensuite
les rues de la ville pour rejoindre le « village d’accueil
Téléthon », installé sur le site du gymnase JeanBouin. Tous les détails du programme seront dans le
prochain numéro de L’Ovillois.
Du vendredi 6 décembre, à partir de 18 h
(lancement officiel devant l’hôtel de ville)
jusqu’au samedi 7 décembre à minuit.
Gymnase Jean-Bouin
(51, boulevard Henri-Barbusse).
ENTREPRENDRE
UNE CRÉATRICE ÉCLAIRÉE
E
Caroline Fayaud-Zigurs
«
Yazid Menour
Un Ovillois atteint d’une myopathie veut rallier Paris à New Delhi à pied.
dwige Bregaint a monté sa petite entreprise. Cela
faisait longtemps que cette Ovilloise, diplômée d’une
école de design en textile, créait des lampes, chez elle,
pour ses amis ou pour son entourage : de jolies baladeuses, décorées de cartes marines, ou des abat-jour
vintage, illustrés de publicités rétro. Pourtant, au départ,
la créatrice n’osait pas se lancer : « J’avais un peu peur…
Trop de paperasserie, trop de contraintes, trop de complications… », expilque-t-elle.
En 2010, cette Ovilloise découvre l’association Suzanne
Michaux, au Forum des associations de la ville de
Houilles. Cette structure vient en aide à ceux qui veulent créer leur entreprise, qu’elle soit commerciale, artisanale ou de services. Ensemble, ils détaillent le statut
d’auto-entrepreneur, creusent l’aspect commercial, établissent un plan de financement et de ventes et montent le dossier. Tous les aspects pratiques de l’aven-
ture – souvent difficiles à démêler quand on est seul –
sont décortiqués. Forte du soutien de l’association, cette
commerciale décide de passer le cap.
Un an plus tard, Edwige Bregaint devient auto-entrepreneur. Depuis, son activité se développe, notamment
par le biais d’Internet. Elle réalise des pièces uniques,
entièrement réalisées à la main, en s’adaptant aux souhaits de ses clients. En tant qu’auto-entrepreneur, elle
peut participer à des Salons professionnels et vendre
ses créations dans des boutiques éphémères. Dernièrement, elle a été démarchée par des magazines spécialisés et des décorateurs. Une belle occasion de se
développer encore un peu plus pour la jeune chef d’entreprise. ■
M. D.
Créations d’Edwige Bregaint :
www.zaralobo.com
Edwige Bregaint.
S A LO N
VERNISSAGE
PASSION DE COLLECTIONNEURS
40e SALON DES ARTISTES LOCAUX
La 19e édition de la bourse multicollections de l’Amicale philatélique de
Houilles (APH) se tiendra, le
24 novembre, à l’espace Ostermeyer.
Avec près de 90 exposants venus de
toute la France, les visiteurs pourront
apprécier des collections en tous
genres : timbres, cartes postales,
Le Salon des artistes locaux est un
rendez-vous artistique phare de la
saison culturelle ovilloise.
La 40e édition, qui se tiendra à la
Graineterie, du 29 novembre au
21 décembre, permettra d’apprécier
toute la richesse créative locale, au
travers de nombreux modes
monnaies, télécartes, livres, jouets,
modèles réduits de voitures… L’occasion
de rencontrer des spécialistes et
d’enrichir ses propres collections.
Dimanche 24 novembre, de 9h à 18h.
Entrée libre. Espace Ostermeyer
(16, rue Louise-Michel).
http://ap.houilles.org/ ■
(10 ) l’Ovillois novembre 2013
d’expression : photographies,
peintures, dessins, sculptures…
Le public ovillois est cordialement
invité au vernissage, qui aura
lieu le vendredi 29 novembre,
à 19 h, à La Graineterie
(27, rue Gabriel-Péri). ■
Rendez-vous
«
Samedi 2 novembre
Fermeture exceptionnelle
de la bibliothèque
Jules-Verne.
CONCERT
JAZZ NO LIMIT
Dimanche 17 novembre
Match de rugby
ROC HC / Saint-Denis
Stade Robert-Barran.
> à 15 h
Mardi 12 novembre
Les bœufs musicaux
Soirée d’improvisations
musicales. Ouvert à tous,
gratuit. Le Triplex
(40, rue Faidherbe).
> à 20 h 30
Brillant
saxophoniste,
Guillaume
Perret fait
jaillir de son
instrument
des sonorités
inédites.
Jeudi 21 novembre
Conseil municipal
Hôtel de ville.
> à 20 h 30
Mercredi 13 novembre
Conseil communautaire
de la CCBS
Hôtel de ville de Chatou.
> à 20 h 30
Samedi 23 novembre
Don du sang
Donneurs entre 18 et 65 ans.
Préau des écoles ToussaintGuesde (derrière la mairie).
> de 9 h à 14 h
CONFÉRENCE AUDIOVISUELLE
Thomas Mailaender & WebMyArt
LA TUNISIE : ENTRE
RENCONTRES ET TRADITIONS
D
Ç
a pulse, ça secoue, ça envoûte !
Guillaume Perret & The Electric Epic
est une formation qui détonne sur
la scène musicale du jazz français. Le
concert que le groupe donnera fin novembre séduira à coup sûr tous les amateurs
de sensations fortes !
Brillant saxophoniste, Guillaume Perret
fait jaillir de son instrument, totalement
réinventé par l’électronique, des sonorités inédites. Ses compositions, qui fusionnent jazz, rock, funk et metal, sont traversées de changements de rythmes brutaux, de puissants courants électriques
et de mélodies enivrantes. Résultat : un
univers surprenant et inclassable où se
révèle une musique hybride, extrême et
contemporaine.
Un premier album, Brutalum Voluptuous,
sorti en 2012 sur le label de John Zorn, a
été unanimement salué par la critique. Le
groupe – formé de Philippe Bussonnet
(basse), de Jim Grandcamp (guitare) et de
Yoann Serra (batterie) – a été nommé
« révélation de l’année » aux Victoires du
jazz. ■
Vendredi 29 novembre à 20 h 30.
Tarifs : 10 €, 12 € et 16 €.
Réservation conseillée.
Salle Cassin (1, rue Jean-Mermoz).
Renseignements au 01 39 15 92 10.
es montagnes pluvieuses de Kroumirie aux portes du Sahara, en passant par les forêts d’oliviers de Sfax, la
Tunisie est une terre de contrastes mais
aussi de rencontres. Le réalisateur nous
fait ainsi partager des moments authentiques de la vie de ses habitants. Que ce
soit au sein d’un campement de nomades
aux portes du désert, lors d’un mariage
bédouin, ou encore dans l’intimité d’un
hammam. La Tunisie d’Yves Petriat se
raconte à travers des gestes quotidiens
qui reflètent un art de vivre plusieurs fois
millénaire. ■
Mercredi 13 novembre à 15 h.
La Graineterie (27, rue Gabriel-Péri).
Tarif : 6 €. Réservation conseillée
au 01 39 15 92 10.
S PECTACLE JEUNE PUB LIC
PRINCESSE K
V
engeance, traîtrise, luttes de pouvoir,
humour…, « Princesse K » est un
spectacle de marionnettes merveilleusement déjanté! Il sera à l’affiche le
23 novembre à la salle Cassin. Avec trois
fois rien, le marionnettiste Denis Athimon,
de la compagnie Bob Théâtre, revisite les
contes traditionnels. Expert en manipulations, il signe un conte burlesque savamment orchestré et embarque le public dans
son univers joyeusement décalé, où les
clins d’œil au cinéma d’action et au manga
abondent.
L’histoire commence comme un conte de
fées : une jolie princesse vit dans un châ-
AT E L I E R S
LA CRÉATION EN PRATIQUE
L
Samedi 23 novembre à 17 h.
Tarifs : 3 € et 5 €
(spectacle à partir de 7 ans).
Réservation au 01 39 15 92 10.
CONCERT
Caroline Fayaud-Zigurs
e pôle culturel La Graineterie organise deux ateliers, en lien avec deux
expositions : « Playtime » et le Salon des
artistes locaux. Espaces de découverte
et d’expérimentation, ces ateliers, qui
s’adressent à tous les publics, sont une
fenêtre ouverte sur la technique et l’univers des artistes invités.
Atelier « Playtime »
Autour de la vidéaste et photographe
Emese Miskolczi, venez expérimenter
l’image sous toutes ses formes. Un atelier « carte blanche », où chacun est
invité à s’approprier différents outils de
communication visuelle.
Samedi 9 novembre à 15h30.
À partir de 12 ans.
Gratuit sur réservation.
Atelier « À quatre mains »
Placé sous le signe de la rencontre et du
partage du savoir-faire, découvrez l’univers de deux artistes exposants du Salon
des artistes locaux.
Deux techniques au programme : pho-
teau entouré d’une épaisse forêt. Elle y
coule des jours heureux… Mais, bientôt, les
choses se gâtent. Assoiffé de pouvoir, son
propre frère convoite le trône. Pour réaliser ses sombres desseins, le fils félon
anéantit sa propre famille. Seule la princesse survivra en lui échappant. Elle n’aura
alors de cesse de venger les siens. Grâce
à l’aide d’un génie des arts martiaux, maître Koala, elle récupérera le trône. ■
SUR DES RYTHMES LATINOS
tographie et aquarelle. Un atelier pour
tous les curieux et créatifs.
Samedi 30 novembre à 15h30.
À partir de 10 ans.
Gratuit sur réservation. ■
La Graineterie (27, rue Gabriel-Péri).
Renseignements au 01 39 15 92 10.
novembre 2013 l’Ovillois
(11)
Dans le cadre de la Semaine jazz, le
Quinteto David Marcos se produira à
l’auditorium du conservatoire.
Acteur incontournable de la
musique latino en France, le style
est électrique et flamboyant.
Le goût de l’improvisation et des
sonorités chaudes invite à un voyage
au cœur de la fête, de l’émotion et de
l’élégance. ■
Samedi 16 novembre à 20 h 30.
Gratuit, réservation indispensable.
Auditorium du conservatoire
(7, rue Gambetta).
Renseignements au 01 39 15 92 10.
Faits et gestes
Yazid Menour
AU BONHEUR DES CHINEURS
Thomas Appert
TROPHÉE OR DU CADRE DE VIE
Le 6 octobre, la braderie de Houilles a animé les rues de notre commune dans
une ambiance toujours aussi festive et populaire. Près de 2000 exposants ont
proposé sur 10km de trottoirs des objets en tous genres, du plus banal au
plus insolite. Cette 41e édition, organisée par l’Association des commerçants
et artisans de Houilles (ACAH), en partenariat avec la Ville, a rencontré un vrai
succès en attirant plus de 300000 visiteurs.
La Ville de Houilles a participé aux Trophées du cadre de vie, organisés dans
le cadre du Festival Fimbacte, qui récompensent, à l’issue d’une compétition
ouverte à tous les acteurs, publics et privés, des projets innovants au
service d’un « mieux-être urbain ». Le jury de cette 18e édition a attribué un
Trophée or du cadre de vie à notre collectivité pour son projet « Donner du
sens à une ville ». Cette récompense a été remise au maire, le 14 octobre,
à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, en présence d’André
Bercoff, journaliste et écrivain, président du Festival Fimbacte.
Découvrez toute l’actualité ovilloise
sur le site Internet : www.ville-houilles.fr
CARNET
et Fatma Lacin,
Olivier Le Marec
et Emilie Venot,
Arizki Mahmoudi
et Julie Rio,
Jérôme Soares
et Caroline Bonal,
Guillaume Thomas
et Muriana Ramirez.
Yazid Menour
Caroline Fayaud-Zigurs
LA CITOYENNETÉ EN ACTION
Naissances
Juin
Diego Egéa.
Août
Aboubakary Diaby,
Edene Ghezzi,
Malyah Gomis,
Louise Griziaux,
Waël Hassoun,
Kayron Kaniki,
Margot Lefebvre,
Yéléna Rouil.
Septembre
Roman Abitbol Beaudoin,
Selma Allaf,
Aksel Amoura,
Henri Bakassa Traore,
Candice Chenet,
Madelyn De Freitas-Herlin,
Léa Dos Santos,
Louise Durand,
Osaghivie-Presley
Enobakhare,
Ramy Gueddari,
Caroline Jesus Oliveira,
La première séance plénière du conseil municipal de jeunes
(CMJ) s’est déroulée, le 3 octobre, à l’hôtel de ville. Une séance
de travail pour les 28 conseillers qui s’engagent, projets
à l’appui, pour un mandat de deux ans.
Yazid Menour
LA VILLE FÊTE SES BACHELIERS
Les bacheliers ovillois de la promotion 2013 ont été accueillis,
le 10 octobre, à l’hôtel de ville, par le maire et l’équipe municipale.
L’occasion de les féliciter et de valoriser le travail de ces élèves
qui ont obtenu leur bac, avec ou sans mention. Un précieux sésame
qui leur permettra de s’engager dans des études supérieures.
Le bébé de septembre : Candice Chenet, entourée de sa famille.
Arthur Jousserand Nivard,
Rabah Kaci,
Allycia Liborio Swiatek,
Jenna Mansouri,
Angelina Morkos Zaky
Saad Fanous,
Noah Octeau,
Clément Patout,
Jade Vaz Pierlot,
Éliam Vilovar,
Sami Zaïdouni.
Mariages
Septembre
Frédéric Bazire
et Emilie Strignano,
Cherley Contout
et Amaëlys Villeronce,
Frédéric Debuire
et Sachiko Kita,
Sébastien Elluard
et Aline Ferec,
David Grondein
et Bérengère Derenne,
Halil Karatas
Directeur de la publication : Alexandre Joly / Rédacteur en chef :
Jacques Bozzi / Mise en page : Guillaume Lansac-Fatte / Une : photo
de Yazid Menour / Photos : Audrey Borgel, Caroline Fayaud-Zigurs,
Yazid Menour, Firmino Salgueiro / Correcteur et secrétaire de rédaction :
Olivier Chauche / Ont collaboré : Marine Dumerger, Sophie Jobez /
Tirage : 15 000 exemplaires / Impression : L’Artésienne / Distribution :
Flash distribution / ISSN : 0183-0880 / Contact : 16, rue Gambetta
BP 120, 78805 Houilles Cedex / Tél. : 01 30 86 32 02
(12) l’Ovillois novembre 2013
Décès
Juin
Christian Garnier.
Août
Ouamar Aït-Kheddache,
André Mahiet,
Yanko Marinov.
Septembre
Daniel Brunet,
Andrée Chanteraux,
Yves Chéreau,
Maurice Civeyrel,
Bruno Depoilly,
Manuel Ferraz De Amorim,
Marthe Gawronski
(veuve Walek),
André Hoedt-Marescaux,
Yvonne Julien
(veuve Gressier),
Marie Loison
(veuve Lebaratoux),
Maria Marin Abad
(veuve Talavera Zamora),
Jacques Michel,
Patrick Pierrot,
Alain Ragil,
Marie Sagorin
(veuve François),
Maurice Saintillan,
Marcelle Trébujais
(veuve Messager),
Denise Turcas
(veuve Martinet).