Devenez technicien spécialité vétérinaire et alimentaire

Commentaires

Transcription

Devenez technicien spécialité vétérinaire et alimentaire
L'INFOMA
L’Institut national de formation des personnels du
ministère chargé de l'agriculture est un établissement
public national à caractère administratif, établi sur deux
sites : le siège de Lyon­Corbas et le centre de Nancy­
Velaine.
Sa mission première est d’assurer la formation d’un certain
nombre de catégories de personnels du ministère chargé de
l’agriculture :
­ la formation initiale des techniciens supérieurs, des
secrétaires administratifs, des adjoints techniques ainsi
qu’une
recrutés,
session
d’accueil
des
attachés
nouvellement
­ la formation continue des agents du ministère.
CENTRE DE LYON­CORBAS
Un centre spécialisé dans les formations aux politiques
publiques agricoles et alimentaires avec 2 spécialités :
techniques et économie agricoles d'une part, vétérinaire et
Le centre de formation est situé au sud­
est de l’agglomération lyonnaise, au cœur
du pôle alimentaire de Corbas. Cette
localisation
permet
d’organiser
de
nombreuses visites pédagogiques dans
une région aux productions agricoles et
agro­alimentaires variées. Elle permet
également aux stagiaires de bénéficier
des multiples loisirs et services offerts par
la ville de Lyon.
alimentaire d'autre part.
Technicien supérieur
du
ministère chargé de l'agriculture
­ Une équipe pluridisciplinaire composée de vétérinaires,
ingénieurs et techniciens. La formation fait appel à près de
300 intervenants d’origines très variées : fonctionnaires
des
administrations
centrales
et
déconcentrées
(agriculture, environnement, justice…), personnels de
l’enseignement supérieur (écoles vétérinaires, universités,
lycées agricoles…), scientifiques et chercheurs (ANSES,
IRSTEA…), représentants d’organisations et associations
professionnelles agricoles, exploitants, formateurs privés et
consultants.
­ Des moyens pédagogiques : L’INFOMA Corbas dispose
de nombreuses salles de cours et de travaux pratiques, ainsi
que de salles informatiques reliées au réseau intranet du m
chargé de l'agriculture et à Internet. Le centre de ressources
offre les documentations générales et réglementaires utiles
au déroulement de la formation.
DEVENEZ
I NSTITUT
NATIONAL DE FORMATION
DES PERSONNELS DU MINISTERE DE
L'AGRICULTURE
SPECIALITE
Vétérinaire et alimentaire
CENTRE DE LYON­CORBAS
16 rue du Vercors
69960 Corbas
Tel 04 72 28 93 00
L'INFOMA est certifié ISO 9001 version 2008
infoma­[email protected]
principaux et la formation continue
Fax 04 78 21 17 56
www.infoma.agriculture.gouv.fr
pour la formation initiale des techniciens
LE RECRUTEMENT
LE MÉTIER
Le
technicien
supérieur
du
ministère
chargé
de
l’agriculture, spécialité vétérinaire et alimentaire, est un
fonctionnaire de catégorie B. Sa mission principale est la
protection de la santé publique tout au long de la chaîne
alimentaire (« de la fourche à la fourchette »). Dans ce
cadre, il est investi de pouvoirs de police. Il exerce des
missions d'inspection, au contact des animaux et des
professionnels de l'élevage et de l'agro­alimentaire, dans
trois secteurs complémentaires :
­ la sécurité sanitaire des aliments : inspection sur le
terrain
des
conditions
de
production,
collecte,
transformation, entreposage, transport ou distribution des
denrées alimentaires,
­ la santé et la protection animales : contrôle et application
des mesures de police sanitaire et de prophylaxie des
maladies animales contagieuses ayant un impact sanitaire
et/ou économique, ainsi que de la réglementation en
matière de bien­être animal,
­ la protection de l’environnement : inspection des élevages
et
établissements
agro­alimentaires
visés
par
la
nomenclature des installations classées, protection de
l’environnement et de la faune sauvage.
Les techniciens supérieurs exercent ces missions :
­ en abattoirs d'animaux de boucherie ou de volailles,
­ au sein des Directions Départementales (de la Cohésion
Sociale et) de la Protection des Population.
Renseignements sur les programmes des épreuves,
les dates du concours et inscriptions :
http://www.concours.agriculture.gouv.fr/
Ministère de l’agriculture de l'alimentation ,de la pêche,
dela ruralite et de
l'amménagement du territoire
SG / SRH / SDDPRS
Bureau des Concours et des examens professionnels
78, rue de Varenne — 75349 PARIS 07 SP
Tél. 01 49 55 53 99
LES PERSPECTIVES DE CARRIÈRE
Le recrutement des techniciens supérieurs du ministère chargé
de l’agriculture s’effectue par concours national annuel, ouvert
Le technicien des services du ministère chargé de
­ posséder la nationalité française ou celle d’un autre Etat
principal et de chef technicien. Il a la possibilité de
aux candidats remplissant les conditions suivantes :
membre de la Communauté européenne (certains emplois étant
néanmoins réservés aux ressortissants français),
l'agriculture peut accéder aux grades de technicien
devenir ingénieur par la promotion interne :
­ être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au
­ Technicien stagiaire : Pendant sa formation, il perçoit un
supérieur
de stage.
niveau IV pour un recrutement au grade de technicien
­ être titulaire d'un titre ou d'un diplôme homologué au moins
traitement (grade de base, 1er échelon) et des indemnités
au niveau III, pour un accès direct au grade de technicien
­ Technicien supérieur : Titularisé dans ce grade à l'issue
­ ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins
échelons
principal
quatre ans dans un emploi relevant de la même catégorie socio­
professionnelle que celui auquel donne accès la réussite au
de la formation à l’INFOMA, ce grade comprend 13
progressive.
d'ancienneté
avec
une
rémunération
concours.
­ Technicien principal : Accès par voie de concours ou
LA FORMATION QUALIFIANTE
avec une rémunération progressive.
examen professionnel. Ce grade comprend 13 échelons
Les lauréats du concours sont placés en position statutaire de
­ Chef technicien : Promotion par liste d’aptitude pour les
ils doivent suivre une formation comprenant des périodes
avec une rémunération progressive.
fonctionnaire stagiaire pendant 1 an. Au cours de cette année,
d'enseignements en centre (cours théoriques et pratiques) ainsi
que des périodes de stages en situation professionnelle.
La formation aborde des thématiques variées : sciences du
techniciens principaux. Ce grade comprend 11 échelons
LA REMUNERATION
vivant (anatomie, microbiologie, anatomie pathologique...),
­ Salaire brut mensuel : de 1435,39 €* (technicien
(constitutionnel,
11ème échelon),
zootechnie,
génie
des
procédés
européen,
alimentaires,
administratif,
droit
pénal),
communication écrite et orale, réglementation en matière de
santé
publique
vétérinaire,
techniques
d'inspection,
bureautique et applications informatiques spécifiques.
La titularisation s'effectue à l'issue de cette année de stage, sous
réserve que le stagiaire ait réussi l'ensemble des épreuves
d'évaluation et qu'il ait été jugé apte à occuper son poste par
son responsable hiérarchique.
supérieur, 1er échelon) à 2551,29 €* (chef technicien,
­ Primes annuelles : de 7 000 à 12 000 €* environ selon le
grade,
­ Indemnité de résidence de 1 % à 3 % du salaire brut en
fonction de l'affectation géographique.
*(chiffres indicatifs mai 2011)