la nature autrement

Commentaires

Transcription

la nature autrement
L E M A G A Z I N E S P O R T F R E E AT T I T U D E
06
26
40
FOOTBALL
FREE BIKE
DANIELA
ÉQUITATION
HANTUCHOVA Les cavaliers
Le PSG
peut-il gagner
le championnat ?
Des VTT
mutants vraiment
tout terrain
L’élégance sur les
courts de tennis
16
français à un saut
des J.O. d’Athènes
NICOLAS HULOT
LA NATURE
AUTREMENT
EN AVANT-PREMIÈRE
USHUAÏA EN MONGOLIE
GRATUIT
TOUS LES VENDREDIS • N° 11 • 7 MAI 2004
POUR NOUS TROUVER: WWW.SPORTFREEATTITUDE.COM
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
HEDGIH:9wKD>A:
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
CDJK:A:heVXZ8dgedgViZ
Eajhg^X]Z
Eajh^ciZgVXi^[
Eajh\aVbdjg
EajhHedgi
lll#[gZZhedgi#[g
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
3
É
D
I
T
O
R
I
A
L
L’HOMME ÉVOLUE
Nous naissons tous un jour une seconde fois. C’est en
substance ce que nous dit Nicolas Hulot, avec bonheur
et gravité, dans l’entretien qu’il a accordé à Sport. Dans
la mémoire de certains, l’animateur de télévision est resté
un touche-à-tout de l’extrême,
« aventurier » inconséquent
LA NATURE
AUTREMENT
voire puéril aux yeux de quelques-uns. Mais la recherche
de l’exploit et le dépassement
de soi n’auront eu qu’un temps.
Si l’homme ne rejette pas cette
époque euphorique, dégrisé
Photo de couverture :
désormais, Hulot interroge
Arnaud Baumann/SIPA
ceux qui ne se posent pas assez
de questions. Se fait le héraut
d’une écologie qu’il souhaite avant tout humaine. Il nous
dit que nous ne sommes pas assez civilisés parce que
nous détruisons la nature, parce que nous construisons
un avenir sans devenir. Nous valons mieux, martèle
Nicolas Hulot. Il y a une autre façon d’être au monde,
vivants parmi le vivant. ■
OLIVIER MILHOMME
06
FOOTBALL
L E M A G A Z I N E S P O R T F R E E AT T I T U D E
Le PSG
peut-il gagner
le championnat ?
26
40
FREE BIKE
DANIELA
ÉQUITATION
HANTUCHOVA Les cavaliers
Des VTT
mutants vraiment
tout terrain
06
38
16
L’élégance sur les
courts de tennis
français à un saut
des J.O. d’Athènes
NICOLAS HULOT
EN AVANT-PREMIÈRE
USHUAÏA EN MONGOLIE
GRATUIT
20
TOUS LES VENDREDIS • N° 11 • 7 MAI 2004
POUR NOUS TROUVER: WWW.SPORTFREEATTITUDE.COM
spor11_001 1
5/05/04 19:57:40
18
28
J.SASSIER/GALLIMARD
BONNE HUMEUR
PAUL YONNET
«Que faisait Patrick Berhault, le 28 avril
dernier, sur une arête neigeuse du
Valais suisse, lorsqu’il chuta? Les alpinistes de sa génération sont arrivés après que tout eut été
conquis. L’univers était fini, connu, accessible. Restait à ouvrir
des voies de plus en plus difficiles vers des sommets maintes
fois foulés. À créer de nouveaux paliers de difficultés : les
niveaux 7, 8, 9. Puis à enchaîner des parois. À les enchaîner
de plus en plus vite. En enchaîner de plus en plus à chaque
fois. Bref, élever la difficulté, établir des records de vitesse et
de dureté sur des parcours librement définis, et non par des
institutions. Patrick Berhault était le symbole de ce nouvel
alpinisme de haut niveau, transformé en sport, qui a succédé
à l’alpinisme de conquête. Il demeure une aventure.» ■
Paul Yonnet est sociologue, il vient de publier Huit Leçons de sport, aux
éditions Gallimard.
SOMMAIRE#11
04 ENJEUX ET RÉSULTATS
18 CHALLENGE
36 VOYAGER
20 CHALLENGE
38 STAR EN FORME
10 ÉVÉNEMENT/REPÈRES
22 CHALLENGE
40 GLAMOUR
12 FIGURE
24 OMNISPORTS
Les pronostics
et la cote des équipes
SPORT FREE ATTITUDE EST DISTRIBUÉ À :
BORDEAUX, LILLE, LYON, MARSEILLE,
MONTPELLIER, NANTES, NICE, PARIS/RP,
RENNES, STRASBOURG ET TOULOUSE
➔ Pour trouver tous les points de distribution : www.sportfreeattitude.com
Sport Free Attitude
Siège social :
16-18, rue Rivay 92300 Levallois-Perret
SA au capital de 1 284 000 €
RCS Paris B 449 019 967
Tél. : 01 41 27 89 79
Fax : 01 47 37 68 44
Web : www.sportfreeattitude.com
Email : [email protected]
Principaux associés et fondateurs :
Bruno Breton, Francis Jaluzot,
François Rossignol
Président et directeur de la
publication : Francis Jaluzot (89 76)
Directeur général délégué
à l'éditorial : Bruno Breton (89 78)
Rédacteur en chef :
Olivier Milhomme (89 73)
Rédacteurs en chef adjoints:
Bruno Clément (loisirs) (89 71)
Laurent Louët (sport, événement) (89 72)
Chefs de service :
Stéphane Méjanès (loisirs) (89 67),
Lionel Vella (sport, événement) (89 62)
Création :
Antoine Laffolay (Labe)
Direction artistique :
Jean-Louis Guérif (89 59)
Secrétaire générale de rédaction :
Florence Roucolle (89 56)
Chef photo :
Ana Tenorio-Pontes (89 64)
Secrétaire de rédaction :
Hélène Gronier (89 57)
Maquettistes :
Frédérique Gore (89 60)
Laetitia Kalafat (89 61)
Ont collaboré à ce numéro :
Christophe Alonso, Slimane Boukezzoula,
Valérie Douillet, Ronan Folgoas,
Christian Lacaze, Denis Lebouvier,
Thomas Le Gourrierec, Frédéric Millet,
Pascale Missoud, Juliette Pascal,
Olivier Pelletan, Claire Raynaud, Alexis
Réau, Pascal Renauldon,
supervisé par Hugues Dangy
Remerciements :
Mathias Barbera, Sonia Kemech, Céline
Prévost, La Maison de l’astronomie
Directeur commercial et marketing :
François Rossignol (89 77)
Responsable marketing :
Marie Bourdon (89 70)
Responsable des opérations :
Frank Ducret (89 68)
Chef de projet diffusion :
Virginie Coste (89 75)
Publicité commerciale :
Publicat Régie (01 40 39 + n° poste)
Virginie Laplace (13 90), Anne-Christine
Clec’h (13 27), Nicolas Andreault (13 63)
Philippe Dussault (13 19)
Fabrication : Annick Torrès (Delta
Graphic), 92 Issy-les-Moulineaux
Photogravure : Champa (Clichy)
Impression : Québécor SA,
77440 Mary-sur-Marne
Tirage : 600 000 exemplaires
Dépôt Légal : à parution
N° ISSN : 1764-1756
(Adhérent à Diffusion Contrôle et au CESP)
© Sports Médias & Stratégie, 2004
Toute reproduction et/ou représentation même
partielle est interdite sans l'autorisation écrite
préalable de l'éditeur.
VENDREDI 7 MAI
06 ÉVÉNEMENT
Football
Paris, Lyon, Monaco :
la course au titre en Ligue 1
Football : le point
sur la Ligue 1
Basket NBA
Docteur Shaquille
et Mister Shaq
Handball
Les Françaises veulent
gravir l’Acropole
Cyclisme
Le Giro 2004
J.O. : J-98
Les sports de combat
L’actualité en bref,
zoom sur le Grand Prix
d’Espagne et le triathlon
Lisbonne
Une capitale
pour l’Euro 2004
Sonia Rolland
« Je suis très supporter »
Daniela Hantuchova
« J’adore jouer
les mannequins »
42 GUIDE D’ACHAT
Les jumelles
14 CHALLENGE
26 FREESTYLE
44 MÉMOSPORT
16 CHALLENGE
28 AVENTURE
46 PEOPLE
Rugby
Paris ressuscité !
Équitation
Le sceau de la victoire
Free bike
Le VTT mutant
Nicolas Hulot
Parcours, passions, actions
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
Agenda,
sélection médias, météo
et nouveautés
L’actualité sport
des stars
7 MAI 2004 - N°11
4 ENJEUX & RÉSULTATS
LOTO FOOT
CHELSEA-MONACO
UN MATCH ROYAL
Les pronostics de
ADRIAN DENNIS/AFP
la mi-temps (2-1). Un but capital,
suivi d’un 2e (60e) tout aussi important
et synonyme de finale européenne à
Gelsenkirchen (Allemagne) le 26 mai
prochain. Fernando Morientes, héros
de la soirée londonienne, 9 buts en C1
cette saison et auteur du 100e but de
l’ASM en 9 participations dans la plus
prestigieuse des coupes d’Europe!
«On a eu du mal à se libérer,
commente Didier Deschamps,
très ému après le coup de sifflet final.
Mais on a su réagir au plus mauvais
moment. 2-2 contre Chelsea, c’est
incroyable. Les joueurs méritent cette
finale. Je suis très fier d’eux. J’ai un
groupe remarquable. Les gars sont
très sérieux, bourrés de talent,
sans se prendre au sérieux.
Ce succès va au-delà de ce
que j’espérais…»
L’Espagnol Fernando Morientes inscrit le 2e but de l’AS Monaco. Celui de la qualification...
Place maintenant au FC Porto de
L’AS Monaco est donc le 4e club français à se
l’entraîneur José Mourinho, présent dans les tribunes de
qualifier pour une finale de Ligue des champions.
Stamford Bridge. Un adversaire que le football français
Après Reims, Saint-Étienne et Marseille. Un exploit connaît par cœur. Les Portugais ont en effet éliminé cette
d’autant plus remarquable que les Monégasques ont, durant
année Marseille et Lyon. « Porto ? conclut Deschamps,
deux minutes, été éliminés dans cette demi-finale retour
malicieux. Ils sont largement favoris. »
L.V.
face aux Anglais de Chelsea. Avant que Morientes, bien aidé
* À l’heure où nous imprimons ces lignes, nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer
le résultat de Marseille-Newcastle. Vous le trouverez dans le prochain numéro.
par l’Argentin Ibarra, ne vienne réduire le score, juste avant
➔
TOP 16 - 14e ET DERNIÈRE JOURNÉE
TOP 16 - 14e ET DERNIÈRE JOURNÉE
POULE 1
POULE 2
27-10
TOULOUSE - BIARRITZ
36-30
COLOMIERS - STADE FRANÇAIS
15-22
MONTAUBAN - GRENOBLE
30-18
MONTFERRAND - BOURGOIN
24-23
BÉZIERS - PERPIGNAN
34-19
BRIVE - CASTRES
52-20
MONTPELLIER - NARBONNE
33-18
J
14
14
14
14
14
14
14
14
G
9
8
8
7
7
6
5
4
N
0
1
1
0
0
1
1
0
P
5
5
5
7
7
7
8
10
+
352
357
297
299
292
281
226
238
280
301
281
263
269
343
278
327
Dif
+72
+56
+16
+63
+23
-62
-52
-89
POULE 2
1. TOULOUSE
2. PERPIGNAN
3. BIARRITZ
4. BÉZIERS
5. MONTPELLIER
6. NARBONNE
7. GRENOBLE
8. MONTAUBAN
Pts
34
32
30
30
26
26
24
22
J G
14 10
14 9
14 8
14 8
14 6
14 6
14 5
14 4
N
0
0
0
0
0
0
0
0
P
4
5
6
6
8
8
9
10
+
371
357
335
274
285
296
306
216
319
284
273
275
288
303
362
336
Dif
+52
+73
+62
-1
-3
-7
-56
-120
Grâce à son succès sur le terrain de Colomiers (15-22) et à la défaite de Pau à Agen (27-10), le Stade Français a arraché le dernier billet
pour les play-offs. En gras, les équipes qualifiées pour les play-offs qui commencent ce week-end. Les quatre dernières de chaque poule
disputent les play-down.
EN BREF...
GYMNASTIQUE, CHAMPIONNATS
D’EUROPE DAMES
L’Ukrainienne Alina Kozich (16 ans et
4 mois) a remporté avec 37,262 points le
concours général, juste devant la
Roumaine Daniela Sofronie (37,224) et la
Russe Elena Zamolodchikova. Kozich a été
créditée d’une performance remarquable
aux barres asymétriques, récompensée
par un 9,475.
7 MAI 2004 - N°11
✗
✗
✗
✗
✗✗
✗
✗
✗
2
✗22
✗2
2
✗22
✗2
2
2
2
2
2
Résultats et gains
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
RAPPORTS N° 24
TOULOUSE
AUXERRE
GUINGAMP
LYON
BASTIA
MONTPELLIER
LILLE
PARIS SG
TROYES
GUEUGNON
ISTRES
CAEN
ANGERS
LENS
LE MANS
AC AJACCIO
BORDEAUX
RENNES
SOCHAUX
NANTES
STRASBOURG
SEDAN
NANCY
LE HAVRE
AMIENS
AS ST-ÉTIENNE
NUMÉRO
PACTOLE
1
1
✗11
1
✗NN
✗NN
✗N
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
✗11 N
✗1 N
✗1 N
✗
✗11 NN
✗
1 ✗
N
1 N ✗
1 ✗
N
13 PRONOSTICS 12 PRONOSTICS 11 PRONOSTICS 10 PRONOSTICS
0
-
18 11781,40 € 241 701,60 € 2379
1er tour
AGEN - PAU
Pts
1. BOURGOIN
32
2. BRIVE
31
3. CASTRES
31
4. STADE FRANÇAIS 28
5. AGEN
28
6. PAU
27
7. MONTFERRAND 25
8. COLOMIERS
22
LISTE N°27 VALIDATION DU 3 MAI AU 8 MAI (19 H 30)
AUXERRE
AC AJACCIO
1 N
GUINGAMP
LE MANS
1 N
LILLE
BORDEAUX
1 N
METZ
LYON
1 N
MONACO
MARSEILLE
1 N
MONTPELLIER
NICE
1 N
BASTIA
STRASBOURG
1 N
SOCHAUX
LENS
1 N
TOULOUSE
NANTES
1 N
ROUEN
AMIENS
1 N
ANGERS
NANCY
1 N
CAEN
BESANÇON
1 N
ISTRES
CHÂTEAUROUX
1 N
41,10 €
RÉSULTATS ET CLASSEMENTS
Basket-Ball NBA
Rugby
POULE 1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
4
Denver
1
Sacramento
4
Dallas
1
L.A. Lakers
4
Houston
1
San Antonio
4
Memphis
0
Demi-finales
Minnesota
0
Demi-finales
Finale Ouest
Finale Est
Indiana
0
0
Boston
0
4
Miami
3
New Orleans
4
New Jersey
0
0
New York
1
4
Detroit
1
Milwaukee
Indiana
1
Sacramento
4
Miami
Finale NBA
L.A. Lakers
New Jersey
0
1
San Antonio
Detroit
Les choses sérieuses commencent vraiment lors des demi-finales de conférence. À l’ouest, duel au sommet entre les Lakers et les Spurs de San Antonio
emmenés par un Tony Parker à son meilleur niveau depuis le début des play-offs. À l’est, Miami est sorti vainqueur de sa série marathon face à New
Orleans et retrouve Indiana, meilleure équipe de la saison régulière.
SQUASH, CHAMPIONNATS
D’EUROPE PAR ÉQUIPES
L’équipe de France masculine s’incline
face à l’Angleterre en finale des
championnats d’Europe des nations
par équipes, à Rennes. Belle
performance également des Françaises,
qui terminent 3es .
BASKET-BALL, EUROLIGUE HOMMES
1er tour
Minnesota
Quatrième titre continental pour le
Maccabi Tel-Aviv qui s’impose à domicile
dans la finale à quatre. En demi-finale, les
Israéliens s’imposent face au CSKA
Moscou (93-85). Puis ils surclassent les
Italiens du Fortitudo Bologne (118-74) en
finale. Moscou prend la 3e place aux
dépens de Sienne (97-94).
VOILE, GRAND PRIX DE LA TRINITÉ-SUR-MER
VOLLEY-BALL, FINALE DU CHAMPIONNAT
DE FRANCE
L’Espagnol Sete Gibernau (Honda) remporte
la course des MotoGP devant l’Italien Max
Biaggi et le Brésilien Alex Barros. Dans la
catégorie des 250cc, belle opération pour le
Français Randy de Puniet qui, parti en
4e position, termine 2e de la course et prend
ainsi la tête du championnat du monde.
Tours décroche son premier titre national
en dominant Cannes (3-0) lors de la finale
retour. Vainqueurs sur le fil à l’aller (3-2),
les Tourangeaux joueront la Ligue des
champions la saison prochaine.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
Frank Cammas remporte l’épreuve en
multicoques devant Karine Fauconnier à
l’issue de la 7e et dernière régate.
MOTO, GRAND PRIX D’ESPAGNE
IDJIHJGHEDGI
CDJK:A:heVXZ8dgedgViZ
Eajhg^X]Zeajh^ciZaa^\Zcieajhh^beaZ
EajhHedgi
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
lll#[gZZhedgi#[g
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
6 L’ÉVÉNEMENT LA COURSE AU TITRE EN LIGUE 1
GUY GIOS/LE PARISIEN/MAX PPP
Pedro Miguel Pauleta,
16 buts cette saison avec le PSG.
Cet homme est un danger permanent
pour les défenses adverses...
LE PSG PEUT-
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
CHRISTOPHE GUIBBAUD/VANDYSTADT
7
Même quand tout allait mal, le groupe parisien a toujours su faire front. Solidarité !
Trois clubs sont directement concernés
dans la course au titre. Qui de Lyon, Monaco
et PSG coiffera les deux autres sur le poteau ?
Les 35e et 36e journées, disputées ces
prochains jours, apporteront leurs éclairages.
Invité de « dernière heure », Paris semble
surfer sur la vague du succès…
➔
Comme la saison dernière, la
Ligue 1 nous offre encore une
fois un finish époustouflant.
Un véritable suspense, aussi. Car bien
malin celui qui peut aujourd’hui
annoncer l’identité du champion de
France 2004. Certes, Lyon est en
position de force. Avec deux points
d’avance sur Monaco, et trois sur le
Paris-SG, le champion de France
sortant est maître de son destin. Sans
parler d’un calendrier beaucoup plus
favorable que ses deux poursuivants
(cf. page Repères). Maître du jeu
(cf.encadré page suivante), l’OL doit
cependant effectuer le 15 mai prochain
(37e journée) un déplacement délicat au
Parc des Princes. D’aucuns présentent
d’ailleurs ce duel comme la finale de
l’édition 2003-2004. Pour que ce match
se révèle être le « clou » de l’année, le
PSG se voit obligé de grappiller un petit
point sur l’actuel leader. Afin de se
présenter face aux Lyonnais avec
l’éventualité – en cas de victoire – de les
dépasser. Difficile mais pas impossible.
Surtout quand on s’aperçoit que le
mental et la détermination
des hommes de Halilhodzic n’ont été
nullement entamés par un résultat nul
à Strasbourg (0-0), le week-end dernier.
Le PSG n’est donc pas prêt de rendre
les armes. À l’image de sa saison,
finalement. À l’image de ce déclic
à Guingamp le 20 septembre dernier
(victoire 2-0) ou encore de ce succès
dans les dernières minutes à Nice
le 10 avril dernier (2-1). Le tout
en infériorité numérique.
La Côte d’Azur justement où Monaco,
le troisième larron, n’a également pas
abdiqué. Malgré un programme
très chargé, pour cause d’exploits
à répétitions en Ligue des champions.
Les protégés de Didier Deschamps,
qui ont été leaders pendant 24 journées
cette saison, ne veulent plus rien lâcher.
L’an passé, ils avaient en effet laissé
échapper les Lyonnais lors de l’avantdernière journée en s’inclinant
à Guingamp (3-1). Une aubaine pour
Lyon. Espérons que pour l’intérêt
de l’épreuve, on connaisse une fois
encore un tel dénouement. ■
T-IL GAGNER ?
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
7 MAI 2004 - N°11
8 L’ÉVÉNEMENT LA COURSE AU TITRE EN LIGUE 1
“Au PSG, c’est le mental
qui fait la différence.”
Vahid Halilhodzic
PATRICK OTHONIEL/JDD/GAMMA
Un an seulement
après son arrivée,
Vahid Halilhodzic, le coach
parisien, va emmener
le PSG en Coupe d’Europe !
Dimanche 2 mai. Vêtu d’un maillot
vert des Miami Dolphins, le gardien
de but du PSG nous reçoit dans
la petite salle de presse du Camp
des Loges. Pour lui, le club parisien
n’a pas abdiqué dans la course
au titre.
Paris champion de France,
c’est encore d’actualité ?
Ah oui… Même si tout le monde
semble dire que ce match nul
à Strasbourg (ndlr : 1er mai, 0-0) est
une mauvaise opération. Pour moi,
ce point pris en Alsace
va peut-être valoir très cher
au décompte final. Ce résultat
n’est pas éliminatoire. Troisième,
ce n’est pas catastrophique.
Nous refusons la défaite. On
est confiants. On se doit d’aller au
bout. C’est comme si nous étions en
haut d’un plongeoir de 10 m, sans
échelle pour redescendre!
À quel moment avez-vous senti
que le PSG pouvait disputer le titre ?
Le vrai déclic, c’est à Guingamp
(ndlr : le 20 septembre).
Là-bas, on gagne le match
à 10 contre 11 (2-0). Il y a eu une vraie
prise de conscience.
7 MAI 2004 - N°11
“ ON DOIT ALLER AU BOUT ! ”
On s’est tous dit qu’on avait une
bonne équipe de football.
Depuis ce match, nous n’avons
perdu que deux fois (ndlr :
12e journée, PSG-Lens, 0-1 ;
30e journée : Lens-PSG, 1-0).
Deux fois depuis septembre,
c’est remarquable.
C’est un vrai parcours
de champion ?
Avant le match à Strasbourg,
samedi dernier, on se disait
qu’avec le nombre de points
que l’on possède aujourd’hui, on
serait sacrés champions la semaine
prochaine. C’est énorme.
Et pourtant, en ce moment,
on est en train de se battre pour
la 2e place. Ça va très vite.
Malgré tout, on suit le rythme.
Grâce à Vahid Halilhodzic?
C’est un vrai personnage.
Un passionné. Un bosseur,
aussi. C’est un homme qui ne dévie
pas de sa ligne directrice.
Cela paye. Il y a eu une
vraie adhésion à son discours.
Il a su apporter de nouvelles
méthodes de travail
qui portent aujourd’hui leurs fruits.
Tout le monde annonce
ce PSG-Lyon (ndlr : le 15 mai)
comme la finale du championnat.
Êtes-vous d’accord ?
Si 2 points nous séparent,
ce sera le cas. Par contre, si nous
sommes à 4 points des Lyonnais…
Ce ne serait pas frustrant de
terminer à la 3e place ?
Non. Nous sommes ambitieux.
On a envie de finir 1ers. On sera
certainement déçus sur le coup,
mais ensuite on se dira que disputer
le 3e tour préliminaire de la C1, c’est
quand même super.
EDDY LEMAISTRE/PHOTO & CO/CORBIS
JÉRÔME ALONZO
Qu’est-ce qui n’a pas marché
la saison dernière ?
Dans l’esprit des joueurs, il y a
aujourd’hui plus de victoires, donc
forcément plus de confiance que l’an
passé. Peut-être plus de joie de vivre
aussi… Mais je veux insister sur le
fait que la saison dernière, il n’y a eu
aucune guerre entre nous. Tout se
passait bien avec Luis Fernandez
(ndlr : le prédécesseur de
Halilhodzic). L’an passé, on gagne
à Strasbourg sous la neige (1-0) en
février, et on se retrouve à 3 points
du leader. Peu de gens s’en
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
souviennent. Après, il y a des
matches où l’on tape les poteaux, ça
ne rentre pas, à Montpellier, à
Guingamp… On a eu beaucoup
moins de réussite. Cela se joue à pas
grand-chose. On peut finir 4e ou 5e.
Et puis il y a l’annonce maladroite de
Laurent Perpère en plein milieu de
saison (ndlr : le président parisien
annonce publiquement qu’il ne
conservera pas Fernandez). Sans
parler des relations LuisRonaldinho, à mon avis mal gérées
médiatiquement. Ce sont des petits
détails qui font que l’on termine 10e.
Cette année, la chance a tourné.
Etes-vous le symbole
du PSG cette saison ?
C’est flatteur. J’ai l’impression que le
PSG et moi-même avons évolué de
la même manière. Dans la
discrétion. Sans faire de bruit.
Naturellement. Jour après jour... Le
symbole, je ne sais pas. Mais que nos
histoires se ressemblent, sûrement.
Êtes-vous agacé d’entendre
dire que vous êtes un gardien
de but hors norme ?
Pas du tout. Contre Strasbourg,
samedi dernier, je fais cinq arrêts
classiques. En fait, c’est comme
je le sens. S’il y a un ballon
qui m’emmerde, je fais un arrêt
de volée. J’ai entendu un
commentaire de match où l’on avait
dit qu’un gardien italien avait fait un
arrêt « à la Alonzo ». C’est flatteur.
Je suis très content d’avoir un style
identifiable. ■
PROPOS RECUEILLIS PAR LIONEL VELLA
9
VAHID HALILHODZIC
prochain, défier le PSG au Parc
des Princes.
« Lyon est à 3 points devant nous,
continue Halilhodzic. Ce sera difficile.
En plus, ils ont une meilleure différence
de buts (+34 contre +22 à Paris). Sans
parler du calendrier. J’estime qu’il est
plus favorable aux Lyonnais. » Avant de
poursuivre, plus malicieux :
« Mais si on reste dans cet esprit
d’abnégation, de modestie, on peut faire
encore un peu plus… »
En occupant actuellement la 3e place en
Ligue 1, Paris est quasiment assuré de
disputer au moins le 3e tour préliminaire
de la C1 la saison prochaine. Un cadeau
qui dépasse toutes les prévisions
établies au mois de juillet dernier…
Cela prouve une fois encore le talent
d’entraîneur de coach Vahid (il déteste
ce surnom). N’avait-il pas permis à Lille
en 2000 de retrouver l’élite avant une
épopée en Ligue des champions la
saison suivante ? « Dans le travail, j’ai
une certaine rigueur, un caractère pas
toujours facile, conclut-il. Mais je peux
me vanter de n’avoir jamais été
hypocrite avec joueurs. » ■ L.V.
EDDY LEMAISTRE/PHOTO & CO/CORBIS
« Ce que fait le PSG cette saison est tout
simplement exceptionnel », souligne,
admiratif, Vahid Halilhodzic, l’entraîneur
parisien. Entre le 2 novembre 2003 et le
28 mars 2004, Paris ne s’est pas incliné
une seule fois en championnat. Cinq
mois d’invincibilité. Un véritable exploit.
Et pourtant, à l’issue de la 5e journée,
au soir d’une défaite (3-2) à Montpellier
le 30 août, Paris pointait en 17e position,
à 2 points du Mans, la lanterne rouge.
« Depuis lors, je n’hésite pas à déclarer
que le PSG est la meilleure équipe du
championnat, poursuit Halilhodzic.
Cette équipe possède quelque chose de
spécial. Je crois que c’est son mental
qui fait la différence. À chaque match,
le PSG est plus fort, plus lucide. Il ne
connaît pas ses limites. Et ne s’estime
jamais battu. » Capable de tout, Paris
tutoie les sommets. Et se met à rêver.
À un succès en finale de la Coupe
de France, le 29 mai prochain contre
Châteauroux. Mais surtout à un
triomphe en championnat. Dix ans après
son dernier sacre. Pour cela, il faudra
écarter Lyon, leader après 34 journées,
et qui vient justement, le 15 mai
JEAN MARIE HERVIO/FLASH PRESS/DPPI
“ PARIS, LA MEILLEURE
ÉQUIPE DE LIGUE 1 ”
Comme leur gardien de but, Grégory Coupet, les Lyonnais y ont toujours cru. À quatre journées de la fin, ils sont désormais en
position de force. Et rêvent déjà d’un 3e titre d’affilée !
LEADER ACTUEL
Le 9 janvier dernier, au soir d’une grosse
défaite à Monaco (3-0), plus personne ne
croit aux chances de l’OL. Sauf les Lyonnais,
évidemment. Ce 9 janvier, pour le compte de
la 20e journée de L1, les champions sortants
accusent pourtant 10 points de retard
sur l’AS Monaco. Un véritable gouffre !
« On y a toujours cru, souffle, fier de lui, le
gardien de but lyonnais, Grégory Coupet.
Même quand on était à 10 points de Monaco.
À ce moment-là, on faisait marrer tout le
monde quand on disait cela. Aujourd’hui, plus
personne ne rigole. Sauf nous, peut-être… »
À quatre journées de la clôture de l’édition
2003-2004, le scénario est en effet
ERIC RENARD/ONZE MONDIAL/FLASH PRESS/DPPI
LE CHAMPIONNAT
DE FRANCE
ROBERT PIRÈS
CONSULTANT POUR EUROPE 1
Le Club Pirès, chaque jeudi
(de 20 h10 à 21 h), sur Europe 1
« Je le trouve très bon. Lyon,
Monaco, Paris, mais aussi
Marseille sont de grosses
cylindrées. Les deux premiers
cités ont prouvé qu’ils avaient
largement leur place en Coupe
d’Europe. Le football français
va bien. J’en suis heureux. »
LYON, LE MAÎTRE DU JEU
complètement bouleversé. Lyon possède
2 points d’avance (70 pts) sur Monaco
(68 pts), et 3 sur le PSG (67 pts). Depuis
ce fameux 9 janvier, Lyon est invaincu
à l’extérieur et n’a enregistré que deux
défaites. Toutes les deux à domicile face
à Guingamp (0-1) et Marseille (1-2).
« À nous de mettre la pression sur nos
poursuivants, continue Coupet. On est devant
et c’est maintenant que l’on commence
à prendre conscience que l’on peut être
une 3e fois de suite champion… »
Une prouesse réalisée seulement par
Saint-Étienne (ndlr : de 1967 à 1970
puis de 1974 à 1976) et par Marseille
PSG
« Une saison très
intéressante. Personne ne
les voyait jouer le doublé. Je
les ai vus contre Marseille
au Parc (2-1). Ils ont été très
bons. On s’aperçoit que les
Parisiens sont dirigés par un
grand entraîneur. À force de
travail, le PSG a redressé la
barre car son début de saison
a été catastrophique. Je suis
content pour Paris. »
(ndlr : de 1989 à 1992) depuis 1933.
« On est contents et fiers de notre parcours,
ajoute Paul Le Guen, l’entraîneur. Mais
il reste encore quatre matches. Il faut
rester vigilants. On souhaite gagner ce
3e titre, c’est notre seul objectif.»
Maîtres du jeu, les Lyonnais ne sont pas
peu fiers d’être sortis indemnes du récent
déplacement à Bordeaux (1-1), une équipe
qui recevra justement le PSG (11 mai) et
Monaco (le 23 mai). Il va y avoir de la casse…
« Ce point pris à Bordeaux peut être décisif,
déclare Le Guen. Monaco et Paris vont devoir
venir ici, et eux non plus n’ont pas gagné
L.V.
d’avance ! » ■
LYON
« Ils ont l’avantage. Ils ont
2 points d’avance sur Monaco,
et 3 sur Paris. Mais attention.
À leur place, je me méfierais
quand même du PSG. »
MONACO
« Les Monégasques ont
lâché quelque plumes en
championnat, notamment
à domicile. Mais ils ont
su réagir à Nice il y a une
semaine. Cependant,
cela va être dur pour eux,
car l’énergie dépensée
en Ligue des champions
peut s’avérer rédhibitoire.
C’est toujours difficile
de faire un choix entre
le championnat et la C1.
Il faut jouer toutes les
compétitions à fond.
Ce que je leur souhaite,
c’est de gagner une
des deux épreuves. »
PATRICE EVRA
“L’AS MONACO VEUT GAGNER LE CHAMPIONNAT ”
Le PSG-Lyon du 15 mai pourrait-il vous
être bénéfique ?
Oui, si on gagne tous nos matches. À vrai dire, je ne
compte jamais sur les autres. Notre plus dangereux
adversaire, c’est Monaco. Notre groupe a les
capacités pour devenir champion. Tout va se jouer
sur notre envie. Sur l’état d’esprit qui nous anime
depuis le début de la saison. On va aller au bout.
On veut gagner le championnat.
Le PSG vous étonne-t-il ?
On ne les a pas vus arriver. C’est une équipe
surprenante. Très rigoureuse. L’impact de Vahid
Halilhodzic est important. Ils ont travaillé
sans faire de bruit. Ils gagnent souvent par
des petits scores, parfois de façon bizarre,
mais ils gagnent. Et dans les rencontres
importantes, ils ne passent jamais à travers.
Et l’Olympique Lyonnais ?
L’OL peut être aidé sur le plan physique par le fait
qu’il ne joue plus que le championnat. Mais je ne
prendrais jamais cela comme une excuse. Nous,
grâce à la Ligue des champions, on s’est forgé
un moral d’acier. Avec Lyon, nous voilà donc à
L.V. à Monaco
un point positif partout. ■
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
HENEM/PANORAMIC
Qui sera champion de France 2004 ?
Monaco, évidemment. Le championnat a toujours
été notre objectif principal. Malgré notre superbe
parcours en Ligue des champions. Perdre le
championnat serait pour nous une très grosse
déception. L’an passé, on avait donné un petit coup
de pouce aux Lyonnais et ils en avaient profité.
Je n’ai pas envie de connaître ça de nouveau.
Moi qui n’ai rien gagné, à part une Coupe de la
Ligue en 2003 avec Monaco et une montée en
Ligue 1 avec Nice en 2002… Je veux ce titre plus
que tout. On ne peut plus se permettre de lâcher
des points par-ci, par-là. Surtout à domicile.
En s’imposant à Nice (2-1) il y a une semaine, Patrice Evra
(à gauche) et Ludovic Giuly (à droite) ont repris espoir.
7 MAI 2004 - N°11
10 REPÈRES LA COURSE AU TITRE EN LIGUE 1
LYON, MONACO OU PARIS SG
2004, QUI SERA
LE CHAMPION ?
Ils sont encore trois à prétendre au sacre. Trois à pouvoir espérer coiffer leurs adversaires sur le poteau.
Le titre si convoité de champion de France est au bout de la course. Revue en détail des forces en présence.
Les joueurs clés de la saison
LYON
JUNINHO
GUY JEFFROY/FLASH PRESS/DPPI
• Né le 23 juillet 1972, Brésilien
• Attaquant
• À Lyon depuis 2003
• Vainqueur Ligue des champions 2001
• Champion d’Allemagne
1999, 2000, 2001, 2003
• Champion de Suisse 1994
JEAN MARIE HERVIO/FLASH PRESS/DPPI
Bordeaux-Lyon, 1-1
Metz-Lyon
Lyon-Bastia
PSG-Lyon
Lyon-Lille
Le calendrier de Monaco
MONACO
FERNANDO MORIENTES
30 avril
5 mai
9 mai
12 mai
15 mai
23 mai
26 mai
34e journée
Nice-Monaco, 1-2
½ finale retour Ligue des champions
Chelsea-Monaco
35e journée
Monaco-Marseille
36e journée
Strasbourg-Monaco
37e journée
Monaco-Rennes
38e journée
Bordeaux-Monaco
Finale de la Ligue des champions
Restent à jouer : 5 matches, voire 6 (cf. page 4)
Un calendrier très difficile pour les Monégasques qui doivent désormais l’emporter à domicile pour
rester au contact du leader, Lyon. Le déplacement à Bordeaux pourrait également se révéler capital.
(Retrouvez le résultat du match Chelsea-Monaco en page 4)
• Né le 5 avril 1976, Espagnol
• Attaquant
• À Monaco depuis 2003
• Vainqueur de la Ligue des
champions 1998, 2000, 2002
• Champion d’Espagne 2001, 2003
PSG
PEDRO MIGUEL PAULETA
34 journée
35e journée
36e journée
37e journée
38e journée
Restent à jouer : 4 matches
• Né le 30 janvier 1975, Brésilien
• Milieu de terrain
• À Lyon depuis 2001
• Champion de France 2002, 2003
• Champion du Brésil 2001
• Né le 10 juillet 1976, Français
• Milieu de terrain
• À Monaco depuis 1998
• Champion de France 2000
e
Invaincus à l’extérieur depuis le 9 janvier, c’est à domicile que l’OL pourrait paradoxalement perdre son
titre. Leurs deux dernières défaites ont en effet été enregistrées à Gerland. Les réceptions de Bastia
le 12 mai et de Lille le 23 mai ne sont donc pas jouées d’avance. Et puis il y a ce PSG-Lyon le 15 !
JEAN MARIE HERVIO/FLASH PRESS/DPPI
LUDOVIC GIULY
Le calendrier de Lyon
2 mai
8 mai
12 mai
15 mai
23 mai
JEAN MARIE HERVIO/FLASH PRESS/DPPI
GIOVANE ELBER
Les derniers matches des favoris
Le calendrier du PSG
1er mai
8 mai
11 mai
15 mai
23 mai
29 mai
FRÉDÉRIC DÉHU
34e journée
Strasbourg-PSG, 0-0
35e journée
PSG-Rennes
36e journée
Bordeaux-PSG
37e journée
PSG-Lyon
Bastia-PSG
38e journée
Finale Coupe de France
PSG-Châteauroux
Restent à jouer : 5 matches
JACQUES DEMARTHON/AFP
DENIS LAMBERT/LE MAINE LIBRE/MAX PPP
Bordeaux en Gironde et Lyon au Parc des Princes, le tout en l’espace de quatre jours. Le tournant pour
le PSG pourrait très bien se situer ici. Paris qui finira sa saison avec la finale de la Coupe de France.
• Né le le 28 avril 1973, Portugais
• Attaquant
• Au PSG depuis 2003
• Champion d’Espagne 2000
7 MAI 2004 - N°11
LES RECORDS
Plus grand nombre de titres :
Saint-Étienne, 10
Le joueur le plus titré :
Jean-Michel Larqué, 7 titres,
Hervé Revelli, 7 titres
Plus grand nombre
de saisons en L1 :
Sochaux, 55 + saison en cours
Plus grand nombre de matches
joués : Sochaux, 1950 + saison en
cours
Plus grand nombre de matches
joués en L1 pour un joueur :
Jean-Luc Ettori, 602 avec Monaco
Plus grand nombre de victoires
sur une saison : 26, Reims (1959/60),
Monaco (1960/61), Nantes 1955/56
et 1979/80).
Plus petit nombre de défaites :
1, Nantes en 1994/95
Plus grand nombre d’expulsions sur
une saison : 13, Bastia en 1998/99
Record d’invincibilité : 32 matches,
Nantes (1994/1995)
Record d’invincibilité à domicile :
92 matches, Nantes de 1976 à 1981
Meilleur buteur de tous les temps :
Delio Onnis, 299 buts
Meilleur buteur français de tous les
temps : Bernard Lacombe, 255 buts
Meilleur buteur sur une saison :
Josip Skoblar, 44 buts (1970/1971)
Meilleur buteur sur un match :
7 buts, Trello Abbelgen (Sochaux) contre
Valenciennes en 1935 et Jean Nicolas
(Rouen) contre Valenciennes en 1938
Record de buts sur une saison :
1334, saison 1946/1947
Promu champion :
Bordeaux (1949/50), Saint-Étienne
(1963/64), Monaco (1977/78)
Le parcours des favoris, déjà sacrés champions
LYON (2002/2003)
• Né le 24 octobre 1972, Français
• Défenseur
• Au PSG depuis 1999
• Champion de France 1998 avec Lens
• Vainqueur de la Coupe Intertoto 2001
PSG (1993/1994)
MONACO (1999/2000) * L1 à 18 clubs
38e journée
Lyon–Guingamp
1-4
34e journée
Saint-Étienne–Monaco
3-1
38e journée
PSG–Bordeaux
4-1
37e journée
Montpellier-Lyon
1-1
33e journée
Monaco-Le Havre
5-2
37e journée
Saint-Étienne-PSG
1-2
36e journée
Lyon-PSG
1-0
35e journée
Strasbourg-Lyon
0-4
1-0
36e journée PSG-Toulouse
Sedan-Monaco
2-1
35e journée Le Havre-PSG
0-2
2-2
31e journée Monaco-Nancy
Lyon est un redoutable finisseur. Il l’a prouvé ces deux dernières saisons. En 2000, Monaco était déjà sacré à trois journées de la fin... Le PSG 1994 est bien loin...
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
33e journée
11
G
21
19
19
17
17
15
16
12
13
12
10
12
10
9
9
10
8
8
7
8
N
7
11
10
9
6
8
5
11
8
9
14
8
8
11
10
7
10
9
10
5
P
6
4
5
8
11
11
13
11
13
13
10
14
16
14
15
17
16
17
17
21
+
58
54
47
50
53
43
47
34
28
48
36
36
29
33
41
32
28
28
27
37
24
25
25
35
31
32
40
35
42
42
34
36
36
45
49
50
41
51
51
65
Dif
+34
+29
+22
+15
+22
+11
+7
-1
-14
+6
+2
0
-7
-12
-8
-18
-13
-23
-24
-28
Si Lyon, Monaco et Paris luttent pour le titre,
Sochaux, 4e et vainqueur de la Coupe de la Ligue,
est déjà qualifié pour la Coupe de l’UEFA 20042005. En bas de tableau, Montpellier est quasiment
en Ligue 2...
1941-1942
1940-1941
1939-1940
1938-1939
1937-1938
1936-1937
1935-1936
1934-1935
1933-1934
1932-1933
Lyon va-t-il entrer dans l’histoire en conservant pour
la 3e fois d’affilée le titre de champion de France ? Seuls
deux clubs, auparavant, ont en effet réussi un tel exploit.
Il s’agit de l’AS Saint-Étienne du président Rocher et de
l’Olympique de Marseille de Bernard Tapie.
Les meilleurs buteurs en 2003-2004
1 Djibril Cissé (Auxerre)
23
8 Santos (Sochaux)
13
2 Didier Drogba (Marseille)
18
9 Vladimir Manchev (Lille)
12
3 Alexander Frei (Rennes)
17
4 Pedro Miguel Pauleta (PSG)
16
Pierre-Alain Frau (Sochaux)
16
6 Peguy Luyindula (Lyon)
15
7 Habib Bamogo (Montpellier)
14
Ludovic Giuly (Monaco)
12
Danijel Ljuboja (Strasbourg, PSG)
12
12 Viorel Moldovan (Nantes)
11
etc...
Privé d’Euro 2004, le
Français Djibril Cissé se
console en tête du
classement des buteurs.
L’Auxerrois mène largement
devant l’Ivoirien de l’OM,
Didier Drogba (18 buts), et
l’étonnant Suisse de Rennes,
Alexander Freï (17 buts).
Les plus gros transferts de la saison 2003-2004
1 Pedro Miguel Pauleta (Bordeaux à Paris)
10 millions d’euros
2 Mickael Essien (Bastia à Lyon)
7 millions d’euros
3 Didier Drogba (Guingamp à Marseille)
6 millions d’euros
4 Anthony Réveillère (Rennes à Lyon)
5 millions d’euros
5 Florent Malouda (Guingamp à Lyon)
4,5 millions d’euros
6 Giovane Elber (Bayern Munich à Lyon)
4,2 millions d’euros
7 Bonaventure Kalou (Feyenoord à Auxerre)
2 millions d’euros
8 Steve Marlet (Fulham à Marseille)
Prêté avec option d’achat
9 Fernando Morientes (Real Madrid à Monaco)
Prêté sans option d’achat
10 Philippe Christanval (FC Barcelone à Marseille)
Libre
Les années 90 sont
définitivement oubliées.
L’austérité sur le
marché des transferts règne
désormais sur le
championnat de France de
Ligue 1. Cependant, le talent
ne manque pas. On peut
également constater que
l’Olympique Lyonnais,
champion de France 2003,
s’est illustré l’été dernier en
engageant quatre des six
plus gros transferts de
l’actuelle saison.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
L. BAHEUX/FLASH PRESS/DPPI
GUY ROUX
(entraîneur, champion de France 96 avec
Auxerre) : « Des faux pas en championnat,
il y en a eu. Il y en aura encore. Rien n’y
fait. Comme Lyon-Lens, ultime rencontre
du championnat 2001-02, PSG-Lyon pourrait être le
match qui désignera le champion de France 2004. »
PANORAMIC
JEAN-MICHEL LARQUÉ
(champion de France 67, 68, 69, 70, 74,
75, 76 avec Saint-Étienne) : « Quand on
veut être champion, on se doit d’être
irréprochable à domicile. Ce n’est plus
le cas de Monaco. Leurs chances ont diminué mais
tout reste encore possible. Je ne crois pas que la
fatigue de la Ligue des champions entre en jeu. Je
dirais au contraire que c’est un stimulant. Je ne fais
aucun pronostic mais il semble que ce PSG-Lyon
de la 37e journée constitue une véritable finale. »
D. LE LANN/FLASH PRESS/DPPI
J
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
Nantes
St-Étienne
Monaco
Reims
Monaco
Reims
St-Étienne
Nice
Reims
Lille
Reims
Nice
Nice
Bordeaux
Bordeaux
Reims
Marseille
Roubaix-Tourcoing
Lille
Rouen
Lens Artois
Lens (zone Nord)
Toulouse (zone Sud)
Reims (zone Nord)
Sète (zone Sud)
Red Star (zone Nord)
Marseille (zone Sud)
Rouen (zone Nord)
Nice (zone Sud-Est)
Bordeaux (zone Sud-Ouest)
Sète
Sochaux
Marseille
R.C. Paris
Sochaux
Sète
Olympique Lillois
M. PISANO/LA PROVENCE/MAX PPP
Pts
70
68
67
60
57
53
53
47
47
45
44
44
38
38
37
37
34
33
31
29
1964-1965
1963-1964
1962-1963
1961-1962
1960-1961
1959-1960
1958-1959
1955-1958
1954-1955
1953-1954
1952-1953
1951-1952
1950-1951
1949-1950
1949-1950
1948-1949
1947-1948
1946-1947
1945-1946
1944-1945
1943-1944
1942-1943
PH. PERUSSEAU/FEP/PANORAMIC
1. LYON
2. MONACO
3. PARIS SG
4. SOCHAUX
5. AUXERRE
6. NANTES
7. MARSEILLE
8. BORDEAUX
9. LENS
10. RENNES
11. NICE
12. LILLE
13. METZ
14. BASTIA
15. STRASBOURG
16. GUINGAMP
17. TOULOUSE
18. AC AJACCIO
19. LE MANS
20. MONTPELLIER
1-1
1-2
0-0
3-1
2-1
2-0
0-1
1-1
4-0
0-0
Lyon
Lyon
Nantes
Monaco
Bordeaux
Lens
Monaco
Auxerre
Nantes
Paris SG
Marseille
Marseille
Marseille
Marseille
Monaco
Bordeaux
Paris SG
Bordeaux
Bordeaux
Nantes
Monaco
St-Étienne
Nantes
Strasbourg
Monaco
Nantes
St-Étienne
St Etienne
St Etienne
Nantes
Marseille
Marseille
St-Étienne
St-Étienne
St-Étienne
St-Étienne
Nantes
GUY JEFFROY/FLASH PRESS/DPPI
LIGUE 1 - 34 JOURNÉE
BORDEAUX - LYON
NICE - MONACO
STRASBOURG - PARIS SG
SOCHAUX - MONTPELLIER
LE MANS - AUXERRE
NANTES - LILLE
MARSEILLE - METZ
LENS - TOULOUSE
RENNES - BASTIA
AJACCIO - GUINGAMP
2002-2003
2001-2002
2000-2001
1999-2000
1998-1999
1997-1998
1996-1997
1995-1996
1994-1995
1993-1994
1991-1992
1990-1991
1989-1990
1988-1989
1987-1988
1986-1987
1985-1986
1984-1985
1983-1984
1982-1983
1981-1982
1980-1980
1979-1980
1978-1979
1977-1978
1976-1977
1975-1976
1974-1975
1973-1974
1973-1974
1971-1972
1970-1970
1969-1970
1968-1969
1967-1968
1966-1967
1965-1966
GUY JEFFROY/FLASH PRESS/DPPI
e
CE QU’ILS EN PENSENT
J. M. HERVIO/FLASH PRESSE/DPPI
ZOOM LIGUE 1
Le palmarès depuis 1932-1933
Football
ÉLIE BAUP
(entraîneur, champion de France 99
avec Bordeaux) : « Comme souvent, le
championnat se jouera lors des deux
dernières journées. L’expérience des
Lyonnais dans ce genre d’événement est un atout
décisif. On les sent ne jamais s’affoler. Une grande
confiance anime cette équipe. Je plaide donc pour
Lyon même si le PSG gère très bien la situation et
pourrait créer la surprise. »
ÉRIC DI MECO
(champion de France 89, 90, 91, 92 avec
Marseille) : « Mon favori, c’est le PSG.
Les Parisiens sont impressionnants de
rigueur. Ce match au Parc des Princes
contre Lyon sera déterminant ! »
BASILE BOLI
(champion de France 91, 92 avec
Marseille) : « Ce serait injuste si Monaco
ne décrochait aucun titre en fin de
saison. Il mérite quelque chose. Le PSG
me fait une très grosse impression. Je crois que ce
championnat va se jouer bien avant ce PSG-Lyon que
tout le monde attend ! »
CLAUDE PUEL
(entraîneur de Lille, champion de
France 82, 88, 2000 avec Monaco) :
« C’est l’un des championnats les plus
disputés depuis dix ans. Tout va se jouer
entre Lyon et le PSG. »
GERVAIS MARTEL
(président du RC Lens, champion de
France 98) : « Le sublime retour du PSG
vient pimenter cette fin de championnat
de Ligue 1. Plus aucune équipe ne va
rien lâcher. Je donnerais cependant avantage à Lyon
pour son expérience et la richesse de son effectif.
Mais le PSG est tellement surprenant cette année que
nous ne sommes pas à la fin de nos surprises ! »
GERNOT ROHR
(entraîneur de l’OGC Nice, champion de
France 84, 85, 87 avec Bordeaux) :
« Monaco a prouvé qu’elle était la
meilleure équipe française en Europe.
Mais il ne sera pas champion de France. Le nul contre
Ajaccio et la défaite face à Nantes, le tout à domicile,
ont été fatals aux Monégasques. Lyon va en
profiter ! »
7 MAI 2004 - N°11
12 FIGURE BASKET NBA
MATT BROWN/CORBIS
Il n’a pas d’équivalent en NBA,
pas un larron pour débattre
avec lui en un contre un
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
13
DOCTEUR SHAQUILLE ET
Né le 3 mars 1972 à Newark (USA)
2,16 m ; 152 kg (pointure : 57)
Université : Louisiana State
Clubs NBA : Orlando Magic (1992-96),
Los Angeles Lakers
(depuis 1996, pivot, n°34)
Titres NBA : 2000, 2001
et 2002 (Los Angeles Lakers)
MVP des finales : 2000, 2001 et 2002
MVP saison régulière : 2000
Sélections All-Star : 11 (1993/94/95/
96/97/98/00/01/02/03/04)
MVP All-Star Game : 2000
(22pts, 9rbds)
Meilleur marqueur
saison régulière : 1994/95
(29,3 pts/match), 1999/00 (29,7 pts/m)
Rookie de l’année : 1992/93
Salaire 2003/04 : 26,5 millions $
Salaire 2004/05 : 29,5 millions $
Contrat : 7 ans en 1996
(120 millions $), prolongation de 3 ans
en 2000 (88,5 millons $)
Equipe USA : Médaillé d’or
J.O. Atlanta (1996) et champion
du monde à Toronto (1994)
Note : Plus jeune joueur à entrer
dans le top 50 des meilleurs éléments
Rude tâche pour Tony Parker et les San Antonio Spurs, qui
affrontent actuellement en play-offs les Los Angeles Lakers.
Le mastodonte Shaquille O’Neal entend bien mettre à profit
ses 2,16 m et 152 kg pour contrer les aspirations du Frenchie.
➔
Certains le surnomment « gentil géant ».
Depuis son enfance, Shaquille O’Neal
traîne sa carrure de yéti des parquets.
Déjà lorsqu’il avait 5 ans, sa mère brandissait
le certificat de naissance du pansu bambin pour
certifier aux chauffeurs de bus du New Jersey
qu’il n’avait pas encore soufflé sa dixième bougie.
À 14 ans, le « Shaq » — c’est son surnom — flirtait
avec les deux mètres et arborait un ahurissant
48 de pointure. De quoi susciter l’incrédulité dans
les rangs des recruteurs professionnels. Relégué
au coin dans la cour de récré, le mastodonte
subira les quolibets. Il tentera de s’affirmer,
en dehors de l’école, en enchaînant les fadaises
de mauvaise tenue, du bris de carreaux au
matraquage de sonnettes d’alarmes.
De cette époque difficile, le gaillard a conservé
un estomac de squale affamé, un besoin
de prouver, de mordre et d’utiliser son incroyable
carrure à bon escient. Une manière d’honorer
son prénom original, Shaquille Rashaun, qui
signifie « petit guerrier » en arabe. « Big Shaq »,
vainqueur du championnat NBA avec les Lakers
en 2000, 2001 et 2002, est aujourd’hui considéré
comme le meilleur basketteur de la planète
à son poste de pivot. Il entasse une dizaine
de millions de billets verts par saison au gré
de fructueux contrats publicitaires (Reebok, Pepsi,
Burger King, Nestlé, Swatch, …). Et gagnera près
de 30 millions de dollars lors du prochain exercice
avec Los Angeles Lakers. Pour l’anecdote,
il a offert cette saison une montre Rolex de
150 000 dollars à chacun de ses coéquipiers.
Auteur de 5 albums de rap, il est en outre apparu
dans plusieurs films. Le chef de file des Lakers
habite un petit palais couleur crème de Beverly
Hills, barré par deux énormes portes ornées
du symbole « S ». L’emblème fait référence à son
idole, Superman (Pamela Anderson affuble
d’ailleurs O’Neal de ce surnom). Quinze voitures
de luxe garnissent le garage de la propriété,
spécialement aménagée à sa mesure.
Une dimension qui le poursuit jusque dans
ses déplacements avec son club puisque les
pommeaux de douches sont rehaussés par
certains hôtels, lorsque O’Neal arrive. Père
consciencieux et rangé de quatre enfants,
Shaquille ne respire pas la vermine, il ne s’est
jamais drogué, ne boit pas d’alcool en public,
et vénère la police (voir encadré).
Rebondeur hargneux, solide défenseur
Côté terrain, en revanche, le pivot de la cité
des Anges sort les crocs. Rebondeur hargneux,
solide défenseur, il est également un scoreur
performant qui affiche une moyenne
de 27,1 points par match en carrière.
Lors de la finale 2002 remportée par les Lakers face
à l’équipe des New Jersey Nets, la star adverse,
Jason Kidd, se résignait ironiquement : « La seule
façon de le battre est de mettre du sable dans le
réservoir de sa voiture. S’il arrive jusqu’à
la salle, nous risquons de gros ennuis... »
Le colosse ne possède pas d’équivalent en NBA, pas
un larron pour débattre avec lui en un contre un.
Alors que la plupart des pivots de son gabarit
évoluent sur le terrain tels des poids lourds
dans un magasin de porcelaine, Shaq
le musculeux affiche depuis ses débuts à Orlando
(1992) une virtuosité certaine. Il dispose d’excellents
appuis qui lui permettent par exemple de rebondir
sur une action manquée en enrhumant trois
défenseurs, pour ensuite s’étirer magistralement
vers le panier. Une expression est née de la tactique
employée par les adversaires pour le contrer : le
« Hack a Shaq ». Elle consiste à brutaliser le géant
en pleine action pour l’envoyer sur la ligne
de lancer francs, O’Neal affichant une décevante
moyenne à 53 % dans cet exercice… sa seule
faiblesse. Phil Jackson, le coach zen des Lakers
et ancien mentor de Jordan à Chicago, est parvenu à
faire de Shaquille O’Neal un phénomène.
Ce dernier égale le record du fameux numéro 23
avec trois titres de MVP (Most Valuable Player,
meilleur joureur) lors des finales. Un temps brouillé
avec son compère Kobe Bryant,
qui lorgnait sur le trône de leader, Shaquille entend
désormais effacer le camouflet infligé
aux Lakers la saison dernière par les Spurs
d’un certain… Tony Parker.
Une finale à suivre ! ■
THOMAS LE GOURRIEREC
UNE ÉTOILE BIENTÔT SHÉRIF ?
LUCY NICHOLSON/REUTERS/MAX.PPP
PALMARÈS
MISTER
SHAQ
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
O’Neal voue depuis longtemps une véritable admiration
aux forces de l’ordre. Pas question pour lui de s’affaler
sur les millions engrangés, il a suivi une formation
de six mois pour devenir officier de réserve de la police
portuaire de L.A. Le Los Angeles Daily News rapporte
que O’Neal a déjà participé à une interpellation ; lorsque le
fautif l’a vu débarquer sur les lieux, « il est devenu blanc
et a poussé un petit cri aigu ». Le mastodonte souhaiterait
intégrer la police de Louisiane ou de Floride. En 2000 déjà,
O’Neal avait envoyé un chèque de 310 000 $ pour
rembourser les véhicules policiers incendiés au cours des
manifestations de joie liées au titre des Lakers.
7 MAI 2004 - N°11
14 CHALLENGE RUGBY
XAVIER DE FENOYL/LA DÉPÊCHE DU MIDI/MAXPPP
Mené par son entraîneur
Nick Mallett (ici avec
Pierre Rabadan), le Stade
Français est plus que
jamais soudé pour gagner.
RESSUSCITE !
Le Stade Français a décroché in extremis son billet pour
la phase finale du championnat de France. Miraculeux !
Paris veut maintenant conserver son titre de champion…
➔
« Ça c’est Paris ! » Max Guazzini aime cette
chanson qu’il fait résonner dans les
travées du stade Jean-Bouin à chaque
essai de ses protégés. Paris, qui revient du fond de
la cabane pour jouer à nouveau dans la cour des
grands. Vainqueur au courage à Colomiers
dimanche dernier (22-15), le Stade Français, tenant
du titre, affiche trois victoires pour ses trois
derniers matches. Le voilà donc prêt à défendre son
Bouclier de Brennus. « Appelez-moi Moïse, rigole le
président du Stade Français. Comme chaque année
au printemps, le Stade Français refleurit. On arrive
toujours à se faufiler quand on ne nous attend plus.
Mais attention : ces play-offs sont un point de départ.
On repart de zéro pour gagner, garder le Bouclier. Vu
ce qu’on a vécu, ce groupe est à toute épreuve. »
Cette attitude démontre des convictions
indispensables pour la 2e phase de l’épreuve qui
débute dès ce vendredi soir (19 h 30). Car les
Parisiens se retrouvent dans une poule composée
des trois derniers champions de France (Paris,
7 MAI 2004 - N°11
Biarritz, Toulouse) et du Brive nouveau, au jeu
d’attaque flamboyant et efficace.
« Nous sommes un club atypique », répète sans
cesse Guazzini. Atypique puisque les joueurs
d’horizons fort divers, de la pampa argentine à la
ferme du Gers, forment le clan des Franciliens.
Se serrer les coudes
Alors on se serre les coudes quand, au début de la
saison, il faut batailler sans les internationaux
français (5), argentins (3), italiens (2), uruguayens (2)
et canadien (1) qui disputent la Coupe du monde.
Paris accepte les défaites en attendant des jours
meilleurs. Et malgré le retour des plus costauds, la
machine demeure enrayée. On frôle le serrage de
pistons quand, le 28 février, Brive s’impose à JeanBouin (28-26). Max Guazzini est ulcéré, virulent
envers ses joueurs. Il a prévu un séminaire de
quatre jours, dans les Alpes, après le déplacement à
Bourgoin où l’équipe devait se refaire une santé. Elle
s’incline à nouveau (12-18). Le stage n’en sera que
plus profitable : là-haut sur la montagne, on se
ressource aux vraies valeurs, à la discussion. Pour
un bilan que résume le talonneur Mathieu Blin :
« Certes le calendrier des matches internationaux ne
nous a pas aidés, mais c’est nous qui nous sommes
mis dans le pétrin. Alors c’est à nous de sortir le club
de ce pétrin. » En mettant la tête dans le guidon, les
champions de France 2003 peuvent prétendre vivre
une nouvelle finale. Avec un certain esprit libéré
qu’exprime le capitaine, David Auradou : «Maintenant,
c’est que du bonus, que du plaisir! Et l’on sait quelles
erreurs ne plus reproduire.» Cela promet. ■
DENIS LEBOUVIER
REPÈRES
Première journée de la
phase qualificative
du Top 16, les vendredi 7
et samedi 8 mai.
Poule A : Perpignan–BourgoinJallieu (le 8, 17 h 30).
Béziers–Castres (le 8, 19 h 30)
Poule B : Stade Français–Biarritz
(le 7, 19 h 30).
Brive–Toulouse (le 8, 15 h 10)
MALLETT LE DIPLOMATE
On le connaissait autoritaire. Nick Mallett a mis de
l’eau dans son vin afin de poursuivre son aventure
avec le Stade Français. Champion de France dès
son arrivée, l’an passé, l’ancien international
et entraîneur sud-africain vient de vivre plusieurs
mois difficiles à Paris. Sans ses 13 internationaux
retenus pour la Coupe du monde, il lui a fallu
préparer une saison qui s’annonçait à hauts
risques. Puis, au fil des défaites, quelques
critiques se sont échappées des vestiaires
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
parisiens. Mallett a eu l’intelligence d’écouter son
commando de forts caractères.
Il demeure le patron, « soulagé, libéré ». « Une
dynamique s’est enclenchée, souligne-t-il. Dans
nos têtes, le positif a remplacé le négatif et cela va
devenir plus facile. Maintenant, on va voir ce que
l’on a dans les tripes. Cette poule de play-offs
comprend le champion d’Europe (Toulouse),
le demi-finaliste européen (Biarritz), l’outsider
(Brive) et un miraculé (Paris). Faites vos jeux… »
CDJK:6J<G6IJ>I
Hjglll#[gZZhedgi#[gX]VfjZhZbV^cZ
9ZcdjkZaaZhgjWg^fjZh#
8¼ZhiW^ZcZiX¼ZhieVhX]Zg
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
lll#[gZZhedgi#[g
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
16 CHALLENGE ÉQUITATION
Parmi les nombreux
talents de l’équipe de
France, Reynald Angot.
JULIEN CROSNIER/DPPI
LE SCEAU DE LA
VICTOIRE
REPÈRES
CSIO LA BAULE
VENDREDI 7 MAI 2004
8 h 15 : prix de l’Urdec
(2 phases, chevaux de 7 ans,
2 chevaux/cavalier, 1 500 €)
11 h : prix du conseil général
de Loire-Atlantique
(chrono, 1 cheval/cavalier, 4 500 €)
15 h : coupe des Nations Samsung
Super Ligue de France
(2 manches, 140 000 €)
SAMEDI 8 MAI 2004
8 h : prix Haras nationaux
(2 phases, chevaux de 7 ans,
2 chevaux/cavalier, 1 500 €)
11 h : prix du Groupe Lucien Barrière
(2 phases à temps différé,
1 cheval/cavalier, 4 500 €)
14 h : prix Olivier Guichard
(chrono + barrage chrono,
1 cheval/cavalier, 5 000 €)
17 h 45 : derby de la région des
Pays de Loire (chrono, 45 000 €)
DIMANCHE 9 MAI 2004
8 h : prix du ministère de l’Agriculture
(chrono + barrage chrono,
2 chevaux/cavalier, 4 500 €)
À partir de 12 h : grand prix de
la Ville de La Baule (2 manches,
chrono 1re manche, chrono 2e manche
réservé aux 18 premiers
de la 1re manche, 100 000 €)
7 MAI 2004 - N°11
À quatre mois des J.O. d’Athènes, un cavalier français
quasi inconnu, Bruno Broucqsault, vient de donner à la
France sa première victoire en finale de Coupe du monde.
➔
La date du 25 avril 2004 marquera à jamais
l’histoire du saut d’obstacles français. Pour
la première fois depuis la création de
l’épreuve, en 1979, un cavalier français triomphait
dans une finale de Coupe du monde. Alors que tous
les « grands » Français s’y sont essayé depuis un
quart de siècle, c’est un petit bonhomme de 45 ans
et de 1,68 m, Bruno Broucqsault, qui a réalisé
l’exploit. Il fait partie des rares vainqueurs de Coupe
du monde à remporter l’épreuve en alignant cinq
sans faute sur cinq parcours.
(50 % de l’équipe !) étaient indisponibles. Leur
remplacement n’a pas empêché les Bleus de
décrocher la médaille d’argent par équipes. La liste
pour Athènes est donc très longue : les quatre
champions du monde de Jerez (Éric Navet, Éric
Levallois, Gilles Bertran de Balanda et Reynald
Angot), les deux « substituts » de Donaueschingen
(Michel Robert et Michel Hécart) et les finalistes de
Milan (Bruno Broucqsault, Eugénie Angot, la fille du
compositeur Michel Legrand, Jean-Marc Nicolas,
Hubert Bourdy, mais aussi Florian Angot et
Christian Hermon). Et elle n’est pas fermée. Le
jumping officiel de La Baule, première étape de
la Super Ligue (épreuves par équipes nationales),
le week-end prochain, permettra justement à
Bonneau de passer ses troupes en revue pour leurs
premières prestations en extérieur. Il suivra avec un
intérêt particulier la rentrée du crack Dollar du
Mûrier Hauts-de-Seine, l’étalon d’Éric Navet, qui
avait survolé le championnat du monde de Jerez en
septembre 2002. Le cavalier axe toute sa saison sur
l’objectif d’Athènes : « Peu m’importent les résultats
jusque-là. Les compétitions auxquelles je vais
participer ne vont me servir qu’à préparer Dollar pour
les Jeux. » Et si le Normand retrouve les mêmes
réglages qu’à Jerez, Pierre Durand, dernier
médaillé d’or français, en 1988 à Séoul, pourrait
bien trouver son successeur l’été prochain. ■
PASCAL RENAULDON
La longue liste des sélectionnés
Une performance dans cette épreuve indoor était
pratiquement une obsession pour Jean-Maurice
Bonneau, l’entraîneur national. Lorsqu’il a pris en
main l’équipe de France fin 2000, il le clamait haut
et fort : « C’est l’épreuve la plus médiatique qui soit, la
meilleure vitrine du saut d’obstacles individuel, et j’en
fais un de mes objectifs prioritaires. » D’ailleurs,
après les contre-performances françaises en 2001,
2002 et 2003, l’entraîneur ne cherchait pas de
fausses excuses : « C’est un échec, mais nous y
arriverons. » Aujourd’hui, Bonneau dispose d’un
réservoir très fourni. L’an dernier, pour le
championnat d’Europe de Donaueschingen, deux
des couples champions du monde en 2002 à Jerez
BROUCQSAULT, ET MAINTENANT LES JEUX
L’histoire de Bruno Broucqsault n’est
pas banale. Issu du milieu ouvrier
(il était technicien chauffagiste),
l’envie de monter à cheval l’avait
toujours titillé, grâce à son grandpère qui travaillait avec des
percherons. Alors, à 10 ans, pour
s’acheter son premier cheval (686 €
ou 4 500 F) il élève et vend des
cochons. Plus tard, il fait son trou
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
dans les compétitions nationales
tout en devenant propriétaire d’un
club hippique à Phalempin (Nord).
Un jour, ses succès s’affirment grâce
à un petit étalon, Starky, qu’il mène
à la victoire dans le Grand Prix
national de Clermont. Mais l’année
suivante, Starky meurt. Pour ne
pas oublier ce premier cheval
exceptionnel, Bruno achète tous les
poulains de Starky qu’il croise.
Parmi eux, Dilème de Cèphe, qui lui
permet d’entrer en équipe de France,
à 43 ans. Une ascension fulgurante
avec, pour sa première année (en
2002), une victoire dans la Coupe
des nations de Rotterdam. En 2003,
tout s’accélère avec des victoires
individuelles dans les Grands Prix
de Rome et de Barcelone.
P.R.
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
CDJK:6J<G6IJ>I
HedgiZhiZca^\cZ
lll#[gZZhedgi#[g
EVgaZo"Zc|kdhVb^h
8¼Zhibd^chX]ZgfjZeVhX]Zg
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
18 CHALLENGE HANDBALL
“Les Jeux olympiques,
un beau défi pour nous”
STEPHANE PILLAUD/STADIUM
Véronique Pecqueux-Rolland (au milieu)
LES FRANÇAISES VEULENT GRAVIR
L’ACROPOLE
Qu’est-ce qui a changé dans la vie des championnes du monde depuis leur
spectaculaire irruption de décembre dernier ? Tour d’horizon avec la plus
emblématique d’entre elles, Véronique Pecqueux-Rolland.
➔
Leur quotidien de handballeuses de haut
niveau n’a pas fondamentalement évolué
en l’espace de cinq mois. Ce qui a changé
surtout, c’est le regard admiratif que l’on jette
sur elles. Celui des gens ordinaires, celui des
médias aussi. Comme si l’on saluait en elles leur
capacité à défier sans complexes les maîtres du jeu
(Mondial 99, en finale face à la Norvège, 24-25).
Leur pouvoir aussi d’inverser le cours de l’histoire,
comme elles le firent magnifiquement en
décembre dernier en finale du Mondial face à la
Hongrie (32-29, après avoir été menées 18-25
à sept minutes de la fin). « Nous recevons du courrier
à la maison. Les gens nous reconnaissent dans la rue.
Les enfants nous regardent avec des yeux
écarquillés », raconte Véronique Pecqueux-Rolland,
certainement la plus sollicitée des « Miss Monde ».
Les sollicitations ? Elles tombent comme jamais
7 MAI 2004 - N°11
auparavant. Une première dans le hand féminin
français, d’ailleurs Valérie Nicolas, gardienne
de but, joue actuellement au Danemark pour
le compte d’un établissement financier.
« VPR » a été en outre l’une des marraines
de la conférence européenne, qui s’est tenue ,
du 23 au 25 avril, à Paris sur le thème « Femme,
sport et démocratie ».
Entrer dans l’histoire
Auparavant, la capitaine de l’équipe de France
et ses partenaires n’avaient pas chômé : marathon
des plateaux de télévision (On a tout essayé, On ne
peut pas plaire à tout le monde, Merci pour l’info, …),
traditionnel détour par l’Élysée et Matignon, coups
d’envoi de matches de foot de L1 et L2, banquets
dans leurs villes respectives… Les projets ne
manquent pas, notamment pour certaines, cette
exposition photo dans un grand magasin parisien
qui mettra ses vitrines à l’heure olympique. « Notre
titre mondial et notre prochaine participation aux Jeux
d‘Athènes nous valent de bénéficier d’une attention
soutenue », souligne Véronique Pecqueux-Rolland,
qui se verrait bien entrer dans l’histoire avec
l’équipe de France en devenant la première
sélection à réussir le doublé Mondial-Jeux
olympiques. « Un beau défi pour nous et peut-être
la condition d’un vrai changement de fond. » Pour leur
formidable exploit de décembre dernier, les
handballeuses françaises ont empoché chacune
une prime de 28 500 ¤. Les riches clubs danois, où
évoluent déjà Stéphanie Cano (Stagelse), Nodjialem
Myaro (Kolding), Leïla Lejeune et Valérie Nicolas
(Viborg), leur tendent les bras. Mais ce qu’elles ont
gagné aussi, c’est le respect de leurs adversaires. ■
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
SLIMANE BOUKEZZOULA
OLIVIER
KRUMBHOLZ :
“FAIRE LES
DERNIERS
SACRIFICES”
« Une médaille aux Jeux est très
symbolique pour elles. Certaines
vont arrêter le hand ou l’équipe
de France. Pour celles-ci, cela vaut
la peine de consentir les derniers
sacrifices. Nous pensons aussi que
tout le monde peut encore donner
plus que ce qu’il n’a jamais donné »,
estime Olivier Krumbholz,
le sélectionneur national. Celui-ci
planche actuellement sur un double
objectif : glaner une médaille
à Athènes et préparer l’après-J.O.
Place alors à la relève avec les
Pecqueux-Rolland de demain :
Nina Kanto, Stéphanie Akoa
et autres Paule Baudoin,
la génération 1984.
CDJK:6J<G6IJ>I
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
HEDGIIK
lll#[gZZhedgi#[g
AZbZ^aaZjgYjhedgi[d_cW][igk_Xek][dj
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
FRANCK FIFE/AFP
20 CHALLENGE CYCLISME
GIRO 2004
D’AVENTURES EN AVAN
L’édition 2004 du Tour d’Italie débutera ce week-end à Gênes et prendra fin
le 30 mai sur la place du Dôme à Milan. Le Giro constitue traditionnellement
un test intéressant avant le Tour de France.
REPÈRES
Prologue : Samedi 8 mai,
Gênes-Gênes (7 km)
Départ : Dimanche 9 mai,
1re étape Gênes-Alba (149 km)
Arrivée : Lundi 30 mai,
à l’issue de la 20e étape
Clusone-Milan (144 km)
En direct et en intégralité
sur
7 MAI 2004 - N°11
➔
Le Giro s’élancera de Gênes du 8 au
30 mai prochain avec pour favoris les
duettistes italiens Gilberto Simoni et
Stefano Garzelli. En attendant 2005 et la création
du Pro-Tour, qui obligera les plus grandes équipes
internationales à courir le Giro, le 87e Tour d’Italie
se contentera une nouvelle fois d’un peloton
majoritairement transalpin (11 équipes) avec une
seule équipe française. Cette nouvelle saison
cycliste a eu encore une fois, son lot de révélations
macabres (décès de Pantani, affaire Cofidis,
révélations de Manzano sur l’équipe Kelme).
Sur le plan sportif, le champion de la Gerolsteiner,
David Rebellin (32 ans) a éclipsé tout le monde
en réalisant un triplé inédit sur les classiques
ardennaises en remportant coup sur coup l’Amstel
Gold Race, la Flèche Wallonne et Liège-BastogneLiège. L’édition 2004 du Giro s’élancera pour
la troisième fois de son histoire du port de Gênes,
le 8 mai, pour prendre fin dans son cadre
traditionnel de la place du Dôme à Milan,
après un périple de 23 jours, dont 20 étapes (plus
un prologue) et deux jours de répit, respectivement
à Carovigno (18 mai) et Falzès (26 mai).
3 435 km dont 6 étapes de haute montagne.
Difficile 16e étape et ses 4 cols
Les spécialistes de l’effort individuel n’auront pas la
part très belle, puisque en dehors du court prologue
dans le centre de Gênes (7 km), ils ne pourront
compter que sur une seule étape (13e, 22 mai),
Trieste-Carsico (52 km), pour faire valoir leurs
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
qualités. En revanche, les sprinteurs et finisseurs
seront bien lotis, avec une 1re semaine dans
l’ensemble assez roulante si l’on excepte
la première arrivée au sommet à Corno alle Scale
(1 426 m). Les choses sérieuses commenceront
en 2e semaine avec une première ascension
de taille, l’arrivée à Montevergine (1 276 m),
longue ascension de 17 km qui pourrait creuser
les écarts. Mais après un passage en Croatie
(14e et 15e étapes), la course devrait se jouer à partir
de la 16e étape, la plus difficile, avec le
franchissement de 4 cols : Staulanza, Valparola,
Furcia et Terente. Après la journée de repos, l
a 17e étape emmènera le peloton à Sarnonico,
avec le col Mendola, une montée de 14,8 km.
Puis, lors des 18e et 19e étapes, le menu sera
particulièrement copieux avec 6 ascensions.
À la veille de l’arrivée à Milan, lors de la 19e étape,
l’ascension du terrible col de Mortirolo (1 855 m,
12,8 km), avec une inclinaison moyenne de plus
de 10 %, constituera ainsi un moment attendu
dans la lutte entre les favoris. ■
FRÉDÉRIC MILLET
21
Inscrit au cœur du calendrier
de la saison, le Tour d’Italie réserve
toujours de belles surprises
T-TOUR …
NICOLAS FRITSCH (FDJEUX.COM)
ERIC ESTRADE/AFP
Ce jeune coureur s’est
révélé en terminant
3e lors du Tour
de Suisse 2002.
Il participait l’année
dernière au Giro
mais fut contraint
d’abandonner à cause
d’une angine. Cette année, il revient avec pour objectif
de s’illustrer lors des étapes et de rallier Milan.
Quelles ont été vos premières impressions
lors de votre découverte du Giro ?
J’ai trouvé l’ambiance moins grandiose et festive que
sur le Tour de France mais plus décontractée. Il y a
autant de spectateurs sur le bord des routes et
l’organisation se révèle plus à « italienne » : moins
rigide et plus folklorique mais la restauration est au
top. Dans le village, il n’y en avait que pour Cipollini
et Pantani avec toujours 50 cameramen à leurs
trousses… C ’était dément.
Et sur le plan sportif ? Comment se déroule
la course ?
Le parcours est à mon sens plus dur que sur le Tour
car les organisateurs proposent souvent des côtes
en fin d’étape. De plus, les cols alpins sont plus
raides qu’en France. En revanche, la course est moins
débridée et l’on ne part pas à fond comme sur le Tour.
En Italie, le rythme va crescendo et l’allure finale
des étapes est vraiment impressionnante .
Quel est le niveau des coureurs ?
Le peloton est bien sûr moins international donc
moins relevé que sur le Tour. Mais il comporte plus
de la moitié d’Italiens et ils sont tous au top de leur
forme ! Comme l’Italie reste la meilleure nation du
monde en cyclisme, le Giro n’est pas une sinécure.
De plus la course est cadenassée par les « grosses
pointures » ce qui fait que les étapes sont destinées
soit aux sprinters soit aux grimpeurs comme Garzelli
ou Simoni. Bref, contrairement au Tour de France,
les baroudeurs ont très peu d’étapes pour s’illustrer !
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
7 MAI 2004 - N°11
22 J.O. D’ATHÈNES 2004
J-98
34
LOUISA GOULIAMAK/EPA/SIPA
ANS
JEUX OLYMPIQUES 2004
C’est l’âge maximal des boxeurs amateurs
qui participeront au tournoi olympique.
Ainsi en a décidé l’Association
internationale de boxe, qui a estimé qu’audelà de cet âge canonique, il est largement
temps de passer professionnel.
14
C’est le nombre de catégories pour
lesquelles l’équipe de France de judo
prévoit de qualifier des représentants. Un
objectif presque atteint après les tournois
en Estonie et en Biélorussie, et avant les
Championnats d’Europe à Bucarest.
BRANLE-BAS
DE COMBAT
Dans les sports de combat (judo, boxe, lutte et taekwondo) inscrits au programme des J.O.,
les Français semblent plutôt bien armés pour monter à l’assaut d’Athènes.
➔
Depuis 12 ans, les judokas français
nous ont habitué au meilleur. Lors
des trois dernières éditions des J.O.,
ils ont remporté au total 19 médailles. Mais à
Athènes, où il faudra compter sans les
retraités David Douillet et Marie-Claire
Restoux, il leur sera peut-être difficile de faire
aussi bien. En témoignent les résultats des
championnats du monde 2003 : l’équipe de
France est revenue du Japon avec 5 médailles
d’argent mais sans aucun titre, ce qui n’était
plus arrivé depuis 25 ans. Il reste tout de
même dans les rangs quelques terreurs des
tatamis, comme Céline Lebrun et Larbi
Benboudaoud. Aux Jeux, ces deux-là n’auront
qu’une idée en tête : convertir en or les
médailles d’argent conquises à Sydney.
À la Fédération française de taekwondo, on
rêve déjà tout haut. Après le carton plein des
qualifications, où les Bleus ont décroché les
4 places auxquelles ils pouvaient prétendre, on
vise le même score en terme de breloques. De
manière légitime, d’ailleurs, vu les excellents
résultats des quatre sélectionnés emmenés
par Pascal Gentil, médaillé de bronze à Sydney.
En boxe, 6 Français ont obtenu le précieux
sésame olympique : emmenés par Jérôme
Thomas, lui aussi médaillé de bronze à
Sydney, les pugilistes comptent notamment
sur le jeune Redouane Asloum qui défendra
tout simplement le titre olympique conquis il y
a quatre ans par son frère Brahim.
Enfin, en lutte, où les femmes seront admises
pour la première fois aux Jeux, ce sont Ana
Gomis et Lise Legrand qui focalisent tous les
espoirs : à elles deux, elles totalisent 17 titres
mondiaux et européens. À Athènes, les deux
stakhanovistes du tapis n’ont qu’un objectif :
réussir la lutte finale qui leur permettra de
devenir les premières championnes
olympiques de l’histoire. ■
CLAIRE RAYNAUD
BOXE ANGLAISE
AZhXdbWVihVjm?#D#hZY‚gdjaZciZcfjVigZgdjcYh
YZ'b^cjiZh!h‚eVg‚heVg&b^cjiZYZgZedh#
AZhWdmZjghcZeZjkZciidjX]ZgfjZaZk^hV\Z#
AVY‚X^h^dceZjihZ[V^gZVjmed^cih!eVgVgg„iYZ
aVgW^igZ!eVg_ZiYZa‚edc\ZdjeVg`cdX`"dji
djeVgY^hXVa^[^XVi^dc#
DU 14 AU 29 AOÛT, DANS LA SALLE OLYMPIQUE DE PERISTERI
UNE FAMILLE EN OR ?
REDOUANE
ASLOUM
PREND LA RELÈVE
DE SON FRÈRE BRAHIM,
CHAMPION OLYMPIQUE
À SYDNEY.
LES FRANÇAIS À ATHÈNES
Willy Blain (poids léger), Kedhapi Djelkhir (plume), Ali Hallab (coq), Xavier Noël (welter),
Jérôme Thomas (mouche) et Redouane Asloum (mi-mouche).
7 MAI 2004 - N°11
Equipement
m’appeler Asloum qui va pour autant m’aider
à gagner », assène Redouane Asloum. Son
glorieux aîné, qui sera présent à Athènes
pour commenter la boxe sur Canal +, ne
manquera pas de lui prodiguer de judicieux
conseils. « C’est déjà fait ! Il m’a donné la
recette pour gagner : il suffit de travailler et
c’est ce que je fais depuis quatre ans dans l’optique de ces Jeux, confie Redouane Asloum.
Je sais que je peux faire aussi bien que Brahim
mais ce n’est pas pour défendre son titre que
je vais à Athènes. C’est pour conquérir le mien.
Même si, c’est vrai, on aimerait bien que tout
ça reste dans la famille. » Nous aussi. ■
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
Casque
de protection
Protège-dents
<Vcih/
'',\edjgaZhWdmZjgh
_jhfj¼V+,`\#
6j"YZa|!\Vcih
YZ'-)\
Coquille
protectrice
WAG
DAMIEN LEPETITGALAND/LE PROGRÈS/MAXPPP
➔
C’est toujours la même histoire.
Celle du type qui cumule la chance
de porter un glorieux patronyme
et le lourd handicap d’avoir à se faire un
prénom. Et cette histoire-là, on n’a pas fini
de la rebattre aux oreilles de Redouane
Asloum, triple champion de France de boxe.
En août prochain, l’Isérois de 22 ans tentera de conquérir à Athènes le titre des mimouche… remporté il y a quatre ans par son
frère Brahim aux Jeux de Sydney. « Je sais
qu’on va forcément me comparer à lui. Mais
cela ne me fait pas peur. J’en tire au contraire
beaucoup de fierté. Mais ce n’est pas le fait de
Chaussure
montante
sans pointe
ni talon
23
JUDO
TAEKWONDO
LES PREMIERS JEUX SANS DOUILLET
MYRIAM BAVEREL :
“JE VISE LE TITRE”
DU 14 AU 20 AOÛT AU GYMNASE OLYMPIQUE D’ANO LIOSSA
➔
AZ_jYd!^hhjYj_j"_^ihj!ZhiYZkZcjY^hX^ea^cZdanbe^fjZ
Zc&.+)#8ZhedgiYZXdbWVic‚XZhh^iZeajhYV\^a^i‚!
YZgVe^Y^i‚ZiYZiZX]c^fjZfjZYZ[dgXZ#
AZhY‚X^h^dchYZaVgW^igZ
Ippon
Bonne projection,
immobilisation
de 30 sec.
ou abandon.
10 points
maximum
Waza-ari
(Avantage)
7 points
Yuko
Koka
(Presque
waza-ari)
5 points
(Presque yuko)
3 points
AZ\daYZchXdgZ
8ZhijcZcdjkZaaZgƒ\aZ#:cXVhY‚\Va^i‚eVg[V^iZ!|aV[^cYj
XdbWVi!dcgZeVgiedjgjcZcdjkZaaZe‚g^dYZ/aZegZb^Zgfj^
bVgfjZVadghjced^ciZhiY‚XaVg‚kV^cfjZjg#
Les prises de judo
>aZm^hiZeajhYZ)%eg^hZhYZ_jYdg‚eVgi^ZhZcX^cfXVi‚\dg^Zh/aZh
aVcXZbZcihYZ]VcX]ZhZiYZ_VbWZh!aZhXa‚h!aZh‚igVc\aZbZcih!
aZh^bbdW^a^hVi^dch#AZhed^cihhdciViig^Wj‚hhZadcaZYZ\g‚YZ
eZg[ZXi^dcYZaVeg^hZdjaVYjg‚ZYZa^bbdW^a^hVi^dc#
Ippon-Seon-Nage (lancement par la main)
DU 26 AU 29 AOÛT DANS LE PAVILLON DES SPORTS DE FALIRO
David Douillet sera bien présent à
Athènes. Mais c’est au micro de RTL,
pour laquelle il commentera tous les
J.O., que le double champion du monde et triple
champion olympique exercera ses talents. Sa
retraite sportive, il y a quatre ans, a laissé un
grand vide qui n’est pas près d’être comblé. « C’est
le judoka le plus titré de l’histoire. Ce n’est pas un
champion, c’est une légende. Et des légendes,
on n’en fabrique pas tous les dix ans », concède
Fabien Canu. Résigné mais pas désespéré, le
directeur technique national de la Fédération de
judo compte néanmoins sur ses stars en herbe
pour faire reverdir les tatamis tricolores. « Je
mise beaucoup sur ces Jeux pour faire découvrir
au grand public les nouveaux visages du judo. Je
pense notamment à des filles comme Frédérique
Jossinet (-48 kg) ou Annabelle Euranie (-52 kg),
poursuit Fabien Canu. Mais pour se faire connaître, il n’y a qu’une solution : il faut gagner. Parce
que la médiatisation passe par la victoire. » Il sera
sans doute difficile aux judokas français de réitérer à Athènes les excellents résultats obtenus
par leurs aînés à Barcelone (7 médailles), Atlanta
(6 médailles) ou Sydney (6 médailles). « Je table
quand même sur 4 à 5 médailles dont une en or »,
conclut Fabien Canu. Histoire que cet été, en
Grèce, il n’y ait pas que Douillet qui parle dans
le poste. ■
➔
Vous êtes vice-championne du monde en titre. Quelles sont vos
ambitions pour ces Jeux ?
Je vise le titre. Parce qu’une médaille d’or viendrait valider le fait
que toutes ces années d’entraînement ont été utiles, que j’ai fait les bons
choix en laissant par exemple tomber mes études cette année pour ne me
consacrer qu’à ma préparation olympique.
À moins de 100 jours des Jeux, vous sentez-vous stressée, impatiente ?
Ni l’un ni l’autre ! Je suis sereine et je sais que je serai prête le jour J. Je
me sens beaucoup mieux qu’avant les Jeux de Sydney, où j’avais fini 5e, ce
qui n’est pas un bon souvenir. Depuis, j’ai mûri et je me suis nourrie de cet
échec pour évoluer. Aujourd’hui je maîtrise mieux la situation.
Cette médaille olympique, vous en rêvez tous les jours ?
Ce n’est pas une idée qui me hante, mais parfois, c’est vrai, je me la représente accrochée autour du cou ! Pour mon sport, qui n’est pas encore très
connu mais qui attire de plus en plus de femmes, ce serait vraiment un bon
coup de projecteur : cela permettrait de montrer que le taekwondo n’est
pas une discipline brutale ou agressive, mais qu’au contraire c’est le plus
complet et le plus attirant des arts martiaux. ■
LES FRANÇAIS À ATHÈNES
Gwladys Epangue (- 57 kg), Myriam Baverel (+ 67 kg), Christophe Négrel (- 80 kg) et Pascal Gentil (+ 80 kg).
Le tournoi olympique
6egƒhi^gV\ZVjhdgiYZYZjmedjaZhhZY^hejiZjcidjgcd^|‚a‚^b^cVi^dcY^gZXiZ#AZh
YZjm[^cVa^hiZhYZX]VfjZedjaZhV[[gdciZciedjgaZhb‚YV^aaZhYdgZiYVg\Zci#Idjh
aZhVi]aƒiZhVnVcieZgYjXdcigZajcYZhYZjm[^cVa^hiZhY^hejiZci!Zjm!jccdjkZVj
idjgcd^|‚a^b^cVi^dcY^gZXiZedjgaVb‚YV^aaZYZWgdcoZ#
Les catégories de poids
Hommes : - de 58 kg, - de 68 kg, - de 80 kg, + de 80 kg
Femmes : - de 49 kg, - de 57 kg, - de 67 kg, + de 67 kg
WAG
LES FRANÇAIS À ATHÈNES
La France a déjà décroché 7 places sur les 14 possibles. Les Bleus tenteront d’obtenir les 7 derniers quotas lors des championnats d’Europe
qui se disputent du 14 au 16 mai prochain à Bucarest, en Roumanie. La
sélection nominative des athlètes dans chaque catégorie de poids sera
ensuite décidée par la Fédération française de judo.
Les matches
Coups réguliers
Le combat
Trois rounds de 3 minutes pour les hommes et deux rounds de 3 minutes pour les
femmes.
Garde traditionelle
Coup de poing retourné
au thorax
Coups irréguliers
AZhbViX]Zhhdci|‚a^b^cVi^dcY^gZXiZ#AZhkV^cfjZjghkdciYZh
fjVa^[^XVi^dchVjmfjVgihZiYZb^"[^cVaZh#AZhkV^cfjZjghZc
YZb^"[^cVaZhhV[[gdciZciedjgadgZiaVg\Zci!aZheZgYVcihdWi^ZccZci
aZhb‚YV^aaZhYZWgdcoZ#
Direct
à la tête
Le ring
Crochet
droit
Soigneur
et assistant
du coin
rouge
Blocage frontal
au thorax
Les points
Soigneur
et assistant
du coin
bleu
>ahhdciVXXdgY‚hedjgX]VfjZXdjeg‚\ja^Zgedgi‚VkZXaZed^c\Ygd^idjaZe^ZYhdjh
aVX]Zk^aaZ!edjgX]VfjZXdje|aVi„iZdjhjgaZhodcZhYZ[gVeeZhjgaZidghZ#
WAG
+!&%bm+!&%b
^ci‚g^ZjgXdgYZh
Coup de pied
latéral au thorax
Coup de pied sauté
à la tête
Immobiliser le Frapper sous
bras de l'adversaire la ceinture
AZg^c\ZhiY‚a^b^i‚eVg(gVc\‚ZhYZXdgYZh#
AZeaVcX]ZgZhigZXdjkZgiYZ[ZjigZdjYZXVdjiX]djX#
Cinq juges
attribuent
leurs points
à l'aide d' un
système
électronique
Coup de pied tournant
à la tête
Uppercut
Droite
au corps
Frapper
main ouverte
Utiliser
les genoux
Contre
Esquive
8djeVjmgZ^ch
8djeYZXdjYZ
Arbitre
2.30m
Boxeurs
DU 22 AU 29 AOÛT AU GYMNASE OLYMPIQUE D’ANO LIOSSA
Pointage
Chronométreur
8d^cWaVcX¹cZjigZº
LUTTE
AZWdmZjgbVgfjZYZhed^cihh^aedgiZjcXdje[gVcXhjgaVi„iZdjaZ
idghZYZaVYkZghV^gZ#JchnhiƒbZ‚aZXigdc^fjZkVa^YZ&ed^ciadghfjZ
igd^hYZhX^cf_j\ZhhdciYVXXdgY#9Zhed^cihhZgdciY‚Yj^ihZcXVhYZ
Xdjeh^gg‚\ja^Zgh#
HONNEUR AUX DAMES
➔
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
Qu’il s’agisse de lutte gréco-romaine, où seules les prises au-dessus
de la hanche sont autorisées, ou de lutte libre, où on peut saisir les
jambes de l’adversaire, la lutte est toujours spectaculaire. À Athènes,
la lutte féminine fait son entrée. Avec de réels espoirs de médailles pour Anna
Gomis (55 kg), quadruple championne du monde et sextuple championne
d’Europe, et Lise Legrand (63 kg), double championne du monde et quintuple
championne d’Europe, à la tête d’une délégation tricolore de 6 lutteurs. ■
7 MAI 2004 - N°11
24 OMNISPORTS EN BREF
OMNISPORTS
FOOTBALL
LA JUVENTUS
CHANGE D’ENTRAÎNEUR
L’entraîneur de la Juventus
Turin, Marcello Lippi,a
annoncé qu’il quittera le club
à la fin de la saison. « Cela a
été une histoire fantastique,
mais je pense que le moment
de m’en aller est venu », a-t-il
déclaré. Le technicien
turinois, dont le contrat
courait jusqu’au 30 juin 2005,
FRÉDÉRIC
BELAUBRE
PREMIER
SÉLECTIONNÉ
POUR LES J.O. 2004.
Le chef de file du triathlon français
s’appelle Frédéric Belaubre.
À 24 ans, ce jeune homme pressé
a pris le premier des 3 billets
français dans sa discipline pour
les J.O. Un privilège acquis en
Nouvelle-Zélande en décembre
dernier, lors des championnats
du monde 2003. Il coupait alors
la ligne d’arrivée en 8e position
et pouvait du même coup caresser
sa qualification pour Athènes, neuf
mois avant l’échéance. Un luxe,
gage de sérénité, donc de
performance ? « Bien sûr, cela
enlève une grosse part de pression,
nuance l’intéressé, mais
mentalement, il est plus dur de se
remobiliser en début de saison. »
a ajouté qu’il n’avait aucune
intention de prendre la
direction d’une autre équipe
et qu’il entendait prendre du
recul avec le football.
La Vieille Dame se cherche
donc un entraîneur à moins
qu’il ne soit déjà trouvé
en la personne de Didier
Deschamps.
RUGBY
LE CALENDRIER
DU TOP 16 SUSCITE DÉBAT
Le syndicat des joueurs
professionnels de rugby fait
monter la pression avant la
Début janvier, Frédéric Belaubre
contracte une infection pulmonaire.
Une fois rétabli, il reprend un
programme d’entraînement allégé
et doit revoir ses ambitions
à la baisse. Après une 15e place
aux derniers championnats
d’Europe, Frédéric se présente
ce week-end dans l’île de Madère
pour les Mondiaux. Un terrain qu’il
connaît bien : « 1,5 km de natation
dans une mer agitée sans doute
en combinaison, puis 36,5 km
de vélo sur un parcours très sélectif
avec une bosse très sèche de
800 m en ligne droite à avaler
8 fois. Pour finir, 10 km de course
à pied sans grosse difficulté. »
L’épreuve cycliste risque d’être
date butoir du 13 mai fixée
pour l’élaboration du
calendrier 2004/2005.
Fort de l’appui des joueurs
consultés dans le cadre d’un
référendum, le président de
Provale, Serge Simon,
estime qu’il faut « un
maximum de 35-40 matches
par an alors que le calendrier
proposé peut atteindre
49 matches pour certains
joueurs qui cumulent équipe
de France, Coupe d’Europe et
championnat ». Sans pour
autant remettre en cause la
poule unique de 16 clubs, le
VILLENEUVE À NOUVEAU EN F1?
GILLES LEVENT/DPPI
Jacques Villeneuve serait intéressé par
une nouvelle expérience sur les circuits
de Formule 1. L’agent du pilote a en effet
déclaré au journal Sun, qu’il « miserai[t]
beaucoup d’argent sur un retour de
Jacques en 2005 ». Villeneuve signerait
seulement en faveur d’une équipe qui a
des chances de se battre pour le titre.
Une information qui peut accréditer la
piste de l’écurie Williams, avec le départ
de Juan Pablo Montoya pour McLaren et
la fin de contrat de Ralf Schumacher.
7 MAI 2004 - N°11
déterminante, ce qui n’avantage pas
le sociétaire de l’EC Sartrouville
(Yvelines), plus à l’aise en natation
et en course à pied. Mais dans
l’optique des Jeux où le parcours
aura sensiblement le même profil,
ces championnats du monde
se présentent comme un test
grandeur nature. « Un objectif
intermédiaire », préfère Frédéric.
Pour les autres Français engagés
(Marion Lorblanchet, Delphine
Pelletier, Frank Bignet, Carl Blasco,
Cédric Fleureton et Stéphane
Poulat), l’enjeu est tout autre
puisque les 2 derniers strapontins
olympiques seront attribués
à l’arrivée.
AZig^Vi]adcZhijcXdbW^c‚YZigd^h‚egZjkZh/cViVi^dc!XnXa^hbZZiXdjghZ|e^ZYfj^
hZcX]VˆcZcihVcheVjhZ#AZX]gdcdidjgcZhVch^ciZggjei^dc|eVgi^gYjY‚eVgiYZaVXdjghZ
YZcViVi^dc_jhfj|aVgg^k‚ZYZaVXdjghZ|e^ZY#
& CViVi^dc
9^hiVcXZdanbe^fjZ/
9^hiVcXZdanbe^fjZ/
&!*`b
)%`b
&%`b
9^hiVcXZHeg^ci/
9^hiVcXZHeg^ci/
9^hiVcXZHeg^ci/
,*%b
'%`b
*`b
Adc\jZY^hiVcXZ/
Adc\jZY^hiVcXZ/
Adc\jZY^hiVcXZ/
(!-`b
&'%`b
(%`b
IdjhaZh
hinaZhYZcV\Zhdci
Vjidg^h‚h#AZhY‚eVgihZc
eadc\‚Zhdci^ciZgY^ih#
DceZjibVgX]Zgdj
Xdjg^ghjgaZ[dcY|
a¼Vgg^k‚ZZiVjY‚eVgi!
bV^ha¼Veej^hjgaZ[dcY
cZYd^ieVh„igZji^a^h‚
edjgjc\V^cYZiZbeh
^aa^X^iZ#>aZhiVjidg^h‚YZ
bVgfjZgjciZbehY¼Vgg„i
VXXgdX]‚|jcZa^\cZ
Y¼ZVj!|jcZWdj‚ZZi|
jced^cidjjcZWVgfjZ
[^mZ#
syndicat veut défendre un
calendrier avec 12 semaines
sans match par an.
JEUX OLYMPIQUES
PELÉ ET RONALDO
PORTERONT LA TORCHE
La torche olympique fera
escale à Rio de Janeiro
(Brésil) le 13 juin prochain
et les stars du sport brésilien
se passeront le relais.
Un joli casting est prévu.
Pelé, l’homme aux
1 283 buts, sera le premier
porteur de la flamme qu’il
transmettra à Ronaldo, la
star planétaire du Real
Madrid. Romario, le buteur
vétéran de Fluminense,
sera aussi de la partie ainsi
que Gustavo Kuerten,
fraîchement revenu
de Roland-Garros.
KELME,
PERSONA NON GRATA
Ébranlée par les révélations
de son coureur Jesus
Manzano qui dénonçait
un dopage organisé au sein
de l’équipe ibérique, Kelme
s’est vue refuser l’invitation
au Tour d’Italie qui débute ce
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
( 8djghZ|e^ZY
9^hiVcXZdanbe^fjZ/
RONAN FOLGOAS
CYCLISME
' K‚ad
AZ
edgiYj
XVhfjZZhidWa^\Vid^gZ
eZcYVciidjiZaVeVgi^Z
XnXa^hiZYjbdbZcid‘aZ
XdcXjggZcibdciZhjghdc
k‚ad_jhfj¼|XZaj^d‘^aZhi
YZhXZcYj#>aZhi^ciZgY^iYZ
gdjaZgYZgg^ƒgZjcVjigZ
XdcXjggZci#Idjiig^Vi]aƒiZ
fj^kZjiZcY‚eVhhZgjc
VjigZYd^ihZeaVXZg
aVi‚gVaZbZciZi|eajhYZ
YZjmbƒigZh#
AZegZb^Zg
Vi]aƒiZ|
WdjXaZgaZh
igd^h
‚egZjkZh
ZhiaZ
kV^cfjZjg
8ZhijcZ
XdjghZdjjcZbVgX]Zdc
cZeZjieVhgVbeZg#>aZhi
^ciZgY^iYZXdjg^gidghZcjdj
YZXdjg^gVkZXhdcXVhfjZ
k‚ad#
WAG
BECKHAM
SUR LE DÉPART
Selon le journal anglais
Daily Telegraph, David
Beckham aurait annoncé
à ses proches qu’il
évoluerait la saison
prochaine en Angleterre.
Les noms de Chelsea
et Arsenal ont été évoqués
ainsi qu’un retour à
Manchester United,
si le manager Alex
Ferguson venait à s’en aller.
40 millions de livres
auraient même été
proposés au Real par
l’inévitable Roman
Abramovitch, président
de Chelsea. Le joueur
anglais ne supporterait plus
d’être séparé de sa femme
Victoria et de leurs deux
enfants, scolarisés
en Angleterre.
➔ COMPRENDRE LE TRIATHLON
Dom (4 545 m). Loin de la
compétition et des grosses
expéditions, il était d’abord
un véritable amateur alliant
ascensions en falaise ou
enchaînements hivernaux.
Libre et humble comme
tous les grands, il laisse
une empreinte de géant
à ses élèves de l’École
nationale de ski
et d’alpinisme.
week-end. Un mois après
son exclusion du prochain
Tour de France, c’est donc
un nouveau coup dur pour
l’équipe espagnole dont
l’avenir s’écrit désormais
en pointillés.
ALPINISME
UN GÉANT EST TOMBÉ
HOCKEY/GLACE
JEAN-PIERRE CLATOT/AFP
FOOTBALL
DIMANCHE 9 MAI, CHAMPIONNATS DU MONDE À MADÈRE (PORTUGAL)
F.F. TRIALTHLON
LES CHYPRIOTES TURCS
SE FONT ENTENDRE
Les autorités de la
République turque de Chypre
vont demander aux instances
sportives mondiales de
reconnaître les fédérations
de cette entité non reconnue
par la communauté
internationale. Boutés
hors d’Europe suite à l’échec
du référendum sur la
réunification de l’île,
les Chypriotes turcs espèrent
se rattraper sur le terrain
sportif.
L’alpiniste et guide de
montagne, Patrick Berhault,
âgé de 47 ans, s’est tué la
semaine dernière dans les
Alpes valaisannes (Suisse).
Alors qu’il entreprenait
l’enchaînement de la totalité
des 82 sommets de plus de
4 000 m des Alpes, sa route
s’est subitement arrêtée au
67e sommet sur l’arête de
LE PARENT PAUVRE
DE LA FFSG
Alors que la France enchaîne
les défaites aux
championnats du monde,
se déroulant en République
tchèque, une association au
nom très explicite monte au
créneau. L’Association pour
l’avenir du hockey français
(AAFH) dénonce le manque
de moyens accordés par la
Fédération des sports
de glace (FFSG) à l’équipe
nationale de hockey.
Avant même la déroute
des Bleus, l’AAFH critiquait
déjà la préparation jugée
« trop légère et inadaptée pour
bien figurer dans l’élite
mondiale ».
25
DU VENDREDI 7 AU DIMANCHE 9 MAI, EN DIRECT SUR EUROSPORT ET TF1
➔ F1 GRAND PRIX D’ESPAGNE
CIRCUIT
DE CATALUNYA
Longueur du tour : 4,730 km
LE POINT DE VUE
DE JACQUES LAFFITE
Nombre de tours : 65
Podium 2003
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Essais libres 4
Qualifications 1
Qualifications 2
Course
7 mai
8 mai
9 mai
Les 7 et 8 en direct sur
11 h 00 à 12 h 00
14 h 00 à 15 h 00
9 h 00 à 9 h 45
10 h 15 à 11 h 00
13 h 00 à 13 h 50
14 h 00 à 15 h 00
14 h 00
, le 9 en direct sur
Grille de
départ
5
247
3
4
240
5
273
6
290
3
143
169
Pit Lane
Repsol
6
New
Holland
1 Michael Schumacher (Ferrari)
228
Elf
254
5
4
Campsa
275
Nissan
La
Caixa
222
4
4
236
Banc
Sabadell
2 Fernando Alonso (Renault)
3 Rubens Barrichello (Ferrari)
Meilleur tour en course
1’20’’143, Rubens Barrichello (Ferrari), 2003
Meilleur temps pole position
1’16’’364, Michael Schumacher (Ferrari), 2002
4
255
4
241
2
128
6 Rapport
296 Vitesse (km/h)
**0,34€/mn
DeBonneville-Orlandini
Sources: FIA
WAG
Programme 2004
le 1er virage permet d’évaluer le freinage.
Le revêtement de Barcelone “mange”
les pneumatiques. À Barcelone, la roue
la plus sollicitée est l’arrière gauche.
L’énergie totale absorbée par ce pneu
est de 100 %, la sollicitation de l’arrière
droit est de 86 %. Ces valeurs passent à
63 % pour l’avant gauche, et 42% pour
l’avant droit. La course ressemble
souvent à une procession à Barcelone :
difficile de dépasser au premier virage. »
189
3
Renault
*équipe de rêve
EUROSPORT
« Barcelone est le
terrain de jeu préféré
de la F1. Toutes les
équipes ont fait de cette piste leur base
d’essais privée pendant l’hiver. Ses
caractéristiques mettent en avant les
qualités des chassis plus que celles des
pilotes : la longue ligne droite permet aux
moteurs de s’exprimer pleinement,
les courbes rapides mettent les qualités
aérodynamiques des châssis en valeur,
138
2
305
6
Distance totale : 307,324 km
l’Euro, tous les matchs dès 18h
Le Tour, toutes les étapes de 14h à 20h30
les J.O. d’Athènes, 13h de direct par jour (10h-23h)
La F1, les 18 Grands Prix en intégralité et en exclusivité
Roland Garros en direct toutes les 1/2h et les grands matchs en intégralité
...et réagissez en direct au 32 16 **
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
7 MAI 2004 - N°11
26 FREESTYLE FREE BIKE
Au menu du free biker : pentes
raides, terrains caillouteux,
cassures démesurées
TIM KIUSALAAS/CORBIS
VTT
MUTANT
LES DÉFIS DU FREE BIKE
LES SITES :
www.vttfreeride.com
Le site du VTT alternatif. Des infos
pratiques, un forum, des photos,
des vidéos, des plans bricolages.
www.redbullrampage.com
(en anglais) Le site officiel de la plus
impressionnante des courses de free
bike. À découvrir d’urgence.
7 MAI 2004 - N°11
www.planetx-mtb.com
Le site officiel du team Planet X.
Actualité, photos et surtout des vidéos
à voir absolument pour la beauté des
spots et l’engagement des riders.
www.bikersclub78.org
La liste de leurs liens recense tous les
clubs de VTT de la banlieue parisienne
et de France. Indispensable.
DÉCOUVRIR LE FREE BIKE :
Dans le Lubéron à Apt (84)
Vélo tout terrain
Tél. 04 90 74 62 02
Des sorties pour les débutants ou les
riders confirmés, encadrées par
Fabrice Taillefer. Initiation au free bike.
Randonnées au cœur des plus beaux
spots du Sud–Est.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
LA VIDÉO :
KRANKED 5 « In concert »
(distribuée par
www.x-tremevideo.com)
www.radical-films.com
Le must des vidéos de free bike. Un
bon moyen de se rendre compte à
quel point les limites du VTT
traditionnel ont été repoussées.
Tout ce que vous pensez impossible
à réaliser avec un VTT, ils le font…
en pire ! Avec les images de la
Red Bull Rampage et les meilleurs
free bikers du moment qui
se lâchent sans retenue.
Après avoir visionné cette vidéo,
vous regarderez votre VTT
différemment.
27
BRÈVES
bobobobobobobo
boboobobobobobobob
obobobobobo
UN TRIP
À VOTRE PORTÉE
KEN REDDING/CORBIS
Vous l’avez rêvé, Oxbow l’a fait. Pour
les passionnés de surf et de windsurf,
le manufacturier a créé une Bourse
d’aventure qui permettra à deux équipes
de vivre leur trip, du 15 juillet au
30 septembre, avec 6 000 € en poche et
une dotation de produits Oxbow. Si vous
êtes tentés, il faut constituer une équipe
de 2 ou 4 personnes, âgées de 18 ans
minimum, et renvoyer le dossier de
candidature avant le 28 mai prochain.
Le meilleur projet, toutes catégories
confondues, gagnera un bonus de 4 000 €
et bénéficiera d’une couverture
médiatique assurée par Europe 2. Le
palmarès sera connu le 12 juin. Dossier
à retirer sur www.oxbowquest.com
Un vélo tout terrain aux suspensions et au cadre surdimensionnés.
Le VTT connaît un coup de jeune avec le free bike, qui aborde
tout type de terrain grâce à des vélos hors normes. À 22 ans,
Florent Ravoire est l’un de ces nouveaux riders de l’extrême.
Le plaisir d’abord
Gare, toutefois, à ne pas exagérer. Au-delà,
« ça devient de la cascade ». Le plaisir d’abord,
les sensations ensuite. Surtout pas « les sauts
énormes au nom de la photo, jamais réceptionnés
et qui se finissent à l’hôpital ». « On évolue dans un
cadre naturel. Cette dimension est primordiale.
Un peu à la manière des alpinistes, on observe,
on s’adapte à l’environnement et on tente d’ouvrir
des voies. Passer à des endroits où on n’a pas l’idée
de s’engager. C’est un défi personnel. On envoie
du gros mais ça reste du vélo », précise Florent,
qui partage son approche du free bike avec
les huit autres riders du team Planet X.
Il y a quatre ans, Florent a commencé à rouler au
côté de Christophe Morera. Pionnier du free bike
en France avec Fabrice Taillefer, Morera est aussi
importateur de ces VTT mutants aux suspensions
et au cadre démesurés. Âgé de 35 ans,
« Dangerous Momo » mérite plus que jamais son
surnom, lui qui continue à rouler avec les jeunes
talents qu’il détecte, rassemble et sponsorise.
L’incontournable et très médiatique Tony
Hawk fête son 35e anniversaire le 12 mai.
Le skater le plus titré, doué, médiatique,
riche, sympa, tournoyant au monde, a
découvert le skate à l’âge de 9 ans mais,
contrairement à beaucoup, n’est jamais
redescendu de sa planche. Extreme
Sport Channel revient sur ce destin hors
du commun le 12 mai à partir de 15 h 30.
Un vélo à 4 000 €
Un soutien précieux quand un vélo entièrement
équipé frise les 4 000 €. « Ce sont des vélos
spécifiques et indispensables à la pratique du free
bike. Un VTT classique pèse environ 13 kg alors que
nos vélos atteignent 22 kg. Ces trois dernières
années, grâce aux innovations, comme des
suspensions proches de celles des motos de cross,
on repousse constamment les limites du free
bike », explique Florent en souriant à l’évocation
des BMX brisés dès ses premières sorties
à l’âge de 14 ans. « Bien sûr, il y a encore beaucoup
de casse, mais je m’en suis bien sorti jusqu’à
présent », ajoute-t-il.
Bardé de protections, casqué, la panoplie du free
biker est à la hauteur des risques qu’il prend.
« On est équipés comme des descendeurs et les
vélos sont identiques mais l’esprit n’est pas le
même. Nous, on refuse le chrono », précise
Florent. Il se dit pourtant prêt à s’engager dans
la plus redoutée des épreuves : la Rampage
(mot anglais pour « fureur »). Uniquement
sur invitation, elle réunit à Virgin, dans l’Utah
(États-Unis), l’élite mondiale.
À l’instar des skieurs lors des épreuves de
free ride, les riders s’élancent du haut d’une
montagne au guidon de leur vélo. Au menu,
une pente très raide, un terrain caillouteux et des
cassures démesurées. Le rider choisit librement
sa trajectoire. Sont notés la prise de risque, la
fluidité et le style. En bas, 10 000 $ attendent le
vainqueur. Sauts de barres rocheuses et « casse »
en tout genre garantis. Du concentré de free bike
avec un maximum de 2 de tension… ■
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
CHRISTOPHE ALONSO
EXTREME SPORT CHANNEL
➔
« Les autres riders du team m’ont donné
ce surnom parce que je suis plutôt une
personne posée, très calme ; je mange
très lentement », confie Florent Ravoire, alias
« 2 de tension ». Et ça l’amuse de tordre le cou
aux clichés. On imagine un boulimique de
sensations fortes, une tête brûlée dont
l’enthousiasme déborde jusque dans le timbre de
la voix. On se retrouve face à un étudiant en BTS
action commerciale, au débit maîtrisé et à
l’accent du sud discret. Il écoute Linda Lemay
dans son salon comme il s’engage dans les
barres rocheuses. Avec attention. « J’ai laissé
passer une année entre le jour où j’ai repéré ce saut
et le moment où je me suis lancé. Il m’a fallu tout ce
temps pour bien le visualiser, accumuler plus
d’expérience et finalement me dire que je pouvais
le faire. Au-dessus de la barre rocheuse, il n’y a que
3 m de pente pour s’élancer. On oublie l’impulsion.
Il faut se laisser tomber de 6 m dans le vide.
Au-dessous, il y a une pente de 3 m pour se
réceptionner. J’ai bien intégré ce saut, je l’ai posé
plus de 6 fois. Je vais passer à autre chose… un
saut dix par dix. » Une dimension proche de celle
des murs d’enceinte de la dernière tournée
des Rolling Stones… Voilà qui colle bien avec
son approche rock and roll du VTT.
LES BOUGIES
DE LA RAMPE
AU TOUR
DES JEUNES
Un tour de France réunit les meilleurs
skaters français de moins de 17 ans.
Le V7 Teenage Tour parcourt l’Hexagone
pour la 5e année et permet de se faire
une idée de l’excellent niveau des jeunes
skaters français. Des compétitions ont
lieu dans 9 villes, où les meilleurs
gagnent leur ticket pour la grande finale
à Paris (skatepark de Chelles), le 30 mai.
Lors de cette finale, on verra également
ce qui se fait de mieux au monde avec
une démonstration du pro team Etnies
(Salabanzi, Arto Saari, etc.). V7 Teenage
Tour en mai : le 9 au Hall 4 d’Hossegor,
les 15-16 place du Capitole à Toulouse,
le 29 à Chelles (région parisienne).
7 MAI 2004 - N°11
30 AVENTURE NICOLAS HULOT
Campement de yourtes dans la vallée de l’Orkhon, en Mongolie.
GEORGES BOSIO/STUDIO 107
“Chez ces peuples,
il n’y a pas d’ingratitude
vis-à-vis de la nature”
➔ plus efficace pour les raconter. Il m’arrivait de
partir avec des soldats en opération en Afrique
du Sud ou en Rhodésie. Il ne se passait
pas grand-chose mais ce fut l’occasion
de magnifiques rencontres animales sur
la frontière du Limpopo ou du Zambèze.
Pour me payer ces voyages, il fallait que
je fasse des reportages photo ou écrits,
puis par la suite des films. L’activité de
reportage était un moyen d’évasion. D’autres
diraient d’aventure. Plus tard, les choses
se sont inversées. Ma nature est plutôt au
nomadisme. Je suis paradoxal. Je suis casanier
de tempérament mais voyageur d’esprit.
Vous n’êtes pas né écologiste. Est-ce qu’il y a
eu un événement qui vous a fait basculer ?
Tout mon itinéraire est graduel et mes
convictions écologiques continuent d’évoluer.
ILLUSTRATION DE FOND : CORBIS
GEORGES BOSIO/STUDIO 107
Les tentes des
Tsaatans, des
nomades éleveurs
de rennes originaires
de Sibérie, au milieu
de la taïga.
7 MAI 2004 - N°11
Je ne me suis pas réveillé un matin écologiste
comme je ne me suis pas réveillé aventurier.
Il se trouve que pour des raisons personnelles,
je suis entré dans la vie active plus vite et plus
intensément que la moyenne. Ces expériences
m’ont ouvert les yeux. Je ne suis pas allé
à l’université, mon université c’était la Terre.
Vous avez créé la Fondation Nicolas Hulot
en 1990. À l’époque, « Ushuaïa » était un
magazine de l’extrême. Peut-on dater
de cette année-là votre conversion ?
Non, la Fondation n’avait pas la même
envergure à l’époque et était encore très
éloignée de ce qu’elle est aujourd’hui.
D’abord parce que mes convictions et mes
connaissances étaient encore embryonnaires.
S’imposait à moi la nécessité d’utiliser à bon
escient cette notoriété qui tout d’un coup
m’était tombée dessus et dont je sentais
sincèrement la stérilité et l’inutilité, voire la
pesanteur. C’était probablement pour moi une
manière de donner un sens à cette notoriété.
Quel est le rôle de la Fondation ?
Elle a un rôle identique au mien dans mon
combat mais elle l’accomplit de manière
différente et complémentaire. Le rôle de la
Fondation et le mien est d’informer, d’éduquer
et de sensibiliser. Selon qu’on s’adresse
à des enfants de CM1, à des chefs d’État,
des industriels ou à des scientifiques,
on ne le fait pas de la même manière. Notre
objectif est d’informer sur la réalité, d’éclairer
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
chacun sur la possibilité d’agir collectivement
ou individuellement. Et pour inciter les gens
à agir, il faut les convaincre des enjeux. C’est le
travail de la Fondation et accessoirement
le mien. L’éducation et la sensibilisation sont
des boulots dont on ne peut jamais quantifier les
résultats mais dont on ne mesure l’impact que
sur le long terme. On ne peut être efficace que
par la répétition des messages et la multiplicité
des supports et des outils qui les véhiculent.
L’émission, dont ce n’était pas la vocation,
participe à ce travail, les conférences que je fais,
les outils pédagogiques mis au point par la
Fondation, le travail avec les enseignants, les
coups de gueule dans les journaux, les bouquins
y participent aussi, et tout cela, petit à petit, doit
opérer des brèches dans le mur de l’indifférence.
Les choses ont-elles bougé ?
Il y a une chose qui a bougé et je ne m’en
attribue pas la seule responsabilité. D’autres
avaient défriché le terrain avant nous et ce n’est
pas parce que je suis peut-être le plus connu
des ambassadeurs de l’écologie que je suis le
seul. On est quelque-uns à avoir « déghettoïsé »
l’écologie. Ce n’est pas quantifiable mais c’est
indéniable. Et je vois bien, dans un certain
nombre de sondages qui me concernent,
combien les gens sont sensibles à mon combat
et combien ils y adhèrent.
À quoi tient votre popularité ?
À ce combat-là. Si j’étais juste connu comme
animateur, ma popularité se serait vite
évaporée. Mais nous avons échoué, les uns et
les autres. On n’est pas suffisamment efficace
pour que cette prise de conscience se traduise
en actes collectifs et individuels. Pour peser sur
les choix de la société, l’éducation ne suffira
pas, il faudra probablement, un moment,
trouver d’autres modes d’actions.
éloigne du réel. Et dans le domaine du bonheur,
le réel est le meilleur pourvoyeur. J’ai habité
pendant des années près de la forêt de
Rambouillet. Ce n’est quand même pas la forêt
amazonienne. Pendant le brame du cerf, j’avais
l’impression d’être le spectateur d’une secte
secrète avec des rites incroyables.
Et vous, dans votre quotidien, qu’avez-vous
changé ?
Je suis un mauvais élève qui s’améliore en
permanence. Je prends des exemples simples.
J’étais un gros mangeur de viande et j’ai divisé
par presque trois ma consommation. J’en
mange moins mais de meilleure qualité ;
du coup, je dépense autant et j’encourage ainsi
d’autres filières que l’agriculture intensive.
Comme beaucoup de gens, je trie mes déchets.
Quand j’ai le choix entre l’avion et le train,
je prends le train, je n’utilise plus de sacs
plastique dans les supermarchés mais des
cabas. J’ai divisé par deux ma consommation
d’eau... J’essaie de réfléchir à l’utilité des
choses que j’achète. Ce n’est pas revenir à un
ascétisme absolu. Je ne renie pas de temps
en temps le plaisir de certaines futilités mais
il y a un équilibre entre le matérialisme absolu
et la spiritualité. Et c’est ce point d’équilibre
qu’il faudra qu’on trouve tous ensemble.
En Mongolie [épisode d’« Ushuaïa Nature »
diffusé le mois prochain], vous assistez à une
cérémonie chamanique, moyen pour le peuple
des Tsaatans de maintenir l’harmonie avec le
monde naturel. Quelle est votre manière de
reconstruire une relation avec la nature ?
Chez ces peuples, j’ai remarqué qu’il n’y a pas
d’ingratitude vis-à-vis de la nature. Ils savent ce
qu’ils doivent à la nature, ils savent la remercier
et même la prier. Sans aller jusque-là, je suis
dans une situation de gratitude et de dette visà-vis de la nature parce je sais trop ce que je lui
dois en termes de ressources alimentaires,
médicales... et en termes d’instants de grand
bonheur. Ma manière à moi de payer ma
redevance, c’est mon engagement. Et comme,
accessoirement, ce combat profite à
l’humanité, c’est du coup assez cohérent.
Que pensez-vous du sport ?
Je n’aime pas la compétition. Tout simplement
parce que la vie est une somme de compétitions
Quand on est populaire, pour le rester, est-ce
et cela m’ennuie d’en créer de supplémentaires.
qu’on n’a pas l’obligation d’être consensuel ?
On a mille occasions d’être humilié dans
Je me suis fixé une ligne de conduite.
l’existence parce qu’on trouve toujours plus fort
Si l’écologie est une occasion supplémentaire
que soi. Le sport est pour moi un moyen.
de dresser une partie de la société l’une contre
Quand je pratique de l’aile delta ou de
l’autre, alors on aura échoué. Ces problèmes, on l’alpinisme, ce n’est pas par goût de l’effort
ne les résoudra que collectivement. Je me dois physique. Il y a d’abord le plaisir d’apprendre.
de tendre des passerelles. J’essaie de ne pas
Le jour où j’ai pris mon premier envol en aile
personnaliser mon combat et de taire certaines delta, j’étais heureux de voler un petit peu de
révoltes ou rancœurs, de ne pas m’en prendre
l’intimité des oiseaux. L’activité physique que
aux personnes ou de donner le sentiment qu’il y je pratique le plus, c’est la marche à pied,
a le bien d’un côté et le mal de l’autre. Simplifier, la randonnée. J’aime cet effort parce qu’il est
c’est faire de la démagogie. Oui, j’essaie de
accompagné de plaisir et de découvertes.
rassembler parce que je sais que si on ne
se rassemble pas, on n’y arrivera pas.
Et en tant que spectateur ?
Je n’aime regarder des compétitions que
Dans votre dernier livre, Le Syndrome du
quand le drapeau français est en jeu, quand on
Titanic*, vous évoquez la magie d’être dans
arrive à de très hauts niveaux. Quand il y a des
la nature, que ce soit en aile delta parmi les
Français en Coupe du monde ou en Coupe
vautours ou en kayak auprès d’une baleine.
Davis... Je suis alors comme tout le monde.
Chacun peut-il vivre la même chose ?
J’ai vu le match France-Angleterre du Tournoi
Il n’y a pas toujours de raisons d’aller aussi loin. des six nations avec plaisir. Mais sinon, je dois
Nous, c’est notre métier. Lorsque j’ai du temps reconnaître qu’il y a des perversions de la
libre devant moi, je voyage en France et je peux compétition qui restent pour moi un grand
vous parler durant des heures des régions
mystère. Je ne pourrai jamais m’expliquer
de France où j’éprouve des sensations
ni justifier ce qui se passe autour et dans
merveilleuses, de l’Aubrac, du Pays Basque,
les tribunes d’un stade de football. Rien
de la Bretagne, de la Haute-Provence, de la
ne justifiera qu’au hasard d’une caméra
Corse... Ne croyons pas que l’émotion ressentie de télévision, on aperçoive des bras tendus.
dans la nature soit proportionnelle à la
Et que tout ça paraisse quasiment normal. Non
distance. Dans une société matérialiste,
seulement ces dérives sont révélatrices d’une
où l’on se crée des illusions de bonheur par
très mauvaise nature humaine, mais je pense
le matériel, le message que j’essaie de faire
même que parfois le sport les encourage.
passer c’est qu’il y a un registre d’émotions
En revanche, j’ai une profonde admiration pour
largement supérieur procuré par la nature
les athlètes comme Christine Arron. Ils font des
pour peu qu’on ait le bon regard. Il y a des gens choses dont je me sens tout à fait incapable,
qui ne savent pas regarder la nature. Ce n’est
que je trouve magnifiques. J’admire encore
pas un reproche. C’est parce que la société
davantage les navigateurs comme Olivier de
elle-même n’incite pas à exercer ce regard.
Kersauzon, Florence Arthaud, et les alpinistes
Si vous saviez les plaisirs qu’on peut prendre
comme Marc Batard. Je mesure mieux ce
au contact de la nature. Lorsque je prends mes qu’est leur univers et combien je me sens très
peaux de phoques et que je pars à l’assaut d’un loin de leurs capacités. Ils ne trichent pas.
versant, je reconnais que Dieu n’est pas mon
PROPOS RECUEILLIS PAR
STÉPHANE MÉJANÈS ET OLIVIER MILHOMME
cousin. À mon avis, c’est mieux qu’un rail de
coke. Je dis juste : attention au virtuel qui nous *Le Syndrome du Titanic, éditions Calmann-Levy, 242 pages, 18 €.
GEORGES BOSIO/STUDIO 107
31
USHUAÏA NATURE – L’ESPRIT NOMADE
AU RYTHME
DE LA NATURE
Dans sa nouvelle émission, Nicolas Hulot
s’approche plus de l’humain que de la nature.
Mais l’un ne doit-il pas tout à l’autre ? C’est
ce qu’ont compris les nomades mongols.
➔
Une femme chaman tournoie en
psalmodiant dans l’espace exigu d’un
« tipi » mongol, enveloppée par les volutes
de la fumée d’encens. Un visage attentif et éberlué
assiste en arrière-plan à cette transe incantatoire.
C’est celui de Nicolas Hulot, éternel Tintin, en
immersion chez les Tsaatans, un peuple dont il ne reste
que 300 individus, au cœur des forêts et des steppes,
entre le nord de la Mongolie et le sud de la Sibérie. Voici
l’une des scènes les plus marquantes de la nouvelle
émission « Ushuaïa Nature » baptisée « L’esprit
nomade ». « Breton de cœur, nomade de fait », aime à
se qualifier Nicolas Hulot. Ce 18e épisode de la série,
suivie tous les trois mois par plus de 7 millions de
téléspectateurs, lui offre l’occasion d’écrire une ode au
nomadisme, la forme d’existence par laquelle l’homme
est le plus conscient de sa dépendance vis-à-vis de la
Terre. La nature est magnifiée dès les premières images
aériennes. Les paysages sont d’une beauté saisissante,
réhaussée de couleurs éclatantes. Nous sommes dans
la vallée de l’Orkhon, à 250 km au nord-ouest d’OulanBator, capitale de la Mongolie. Gengis Khan est convié,
avec sa légende et son armée de cavaliers virtuoses.
Les nomades mongols à la rencontre desquels Nicolas
Hulot nous invite perpétuent la tradition du grand chef
dont l’empire s’étendait, au XIIIe siècle, de la mer
Caspienne à Pékin. Au milieu des chèvres et des yacks,
ils vivent au rythme de leurs petits chevaux, 1,30 m au
garrot, entre labeur quotidien et éclats de rire à l’heure
du dressage. Leur joie de vivre, malgré de rudes
conditions d’existence, éclate lors du naadam, une
sorte de triathlon dont le tir à l’arc à quasiment disparu
mais où la lutte et les courses de chevaux demeurent
très prisées. Leur hospitalité s’incarne dans l’offrande
aux hôtes occidentaux de l’aïrak, lait fermenté de
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
jument, au chaud dans la yourte, vaste tente ronde
en feutre et piquets de bois, légère et démontable.
Au guidon d’un side-car pétaradant, Alain Desjacques
a rejoint Nicolas Hulot. Attaché culturel à l’ambassade
de France à Oulan-Bator, cet ethnomusicologue radieux
recueille sur son magnétophone à bandes les sons des
peuples d’Asie centrale. Il fixe notamment le chant
diphonique dans lequel les Mongols parviennent
à émettre deux sons distincts et simultanés.
Envoûtement garanti. En compagnie d’Amara Altansan,
leur interprète, bien qu’Alain Desjacques soit
parfaitement bilingue, la petite troupe quitte les rives
de l’Orkhon pour s’enfoncer au pays des Tsaatans. Ces
chasseurs-cueilleurs vivent dans des tipis semblables
à ceux des Indiens d’Amérique, leurs lointains cousins,
et se déplacent au gré de la transhumance des
troupeaux de rennes, dans un environnement hostile.
Le thermomètre qu’ils n’ont pas peut descendre jusqu’à
-60°C l’hiver. Cela ne les empêche pas de survivre.
Ils font par exemple preuve d’une incroyable habileté
pour pêcher dans les torrents, armés d’un grand harpon
en bois courbé. À la question de savoir ce qui leur
manque, les Tsaatans sont bien en peine de répondre.
Ils ont tout pour vivre la vie qui est la leur, en harmonie
avec la nature. Il n’en faut pas plus à Nicolas Hulot pour
conclure sur un vibrant plaidoyer en faveur d’une autre
façon d’envisager la civilisation et son rapport
à la Terre. Parce que tous les moyens sont bons
pour défendre la cause. Celle de la nature. ■
STÉPHANE MÉJANÈS
« Ushuaïa Nature – L’esprit nomade » (TF1 et studios 107). Date de
diffusion : juin 2004.
À noter que les prochaines émissions seront tournées en haute
définition, TF1 ayant répondu au souhait de Nicolas Hulot
d’améliorer encore la qualité de l’image.
7 MAI 2004 - N°11
34 AVENTURE NICOLAS HULOT
Le parc national de Torres
del Paine, au Chili..
LA BONNE
ATTITUDE
➔
EN SAVOIR +
Les plongeurs retrouveront
sur le site de l’association
Longitude 181 nature, présidée
par François Sarano, ancien
conseiller scientifique du
commandant Cousteau
(www.longitude181.com)
l’intégralité de la charte
internationale du plongeur
responsable.
ILLUSTRATION DE FOND : CORBIS
Les trekkeurs peuvent
se référer à la charte
environnementale du trekkeur,
accessible sur le site de
l’association Dhaulagueri
(www.dhaulagueri.com).
L’association a organisé au
Népal des opérations de
nettoyage des camps de base
himalayens.
Les alpinistes se tourneront
de préférence vers la Charte
montagne et alpinisme
de l’association Mountain
Wilderness (www.france.
mountainwilderness.org).
Plus timorée, la Fédération
française de la montagne et de
l’escalade a aussi une Charte
fédérale de l’environnement
(www.ffme.fr).
7 MAI 2004 - N°11
S’il vous arrive de vous retrouver en
pleine nature pour une marche en forêt,
une balade en VTT ou une descente en
canoë, une baignade en rivière, une ascension
voire un trek de plusieurs jours à pied, en
raquette ou à ski, alors vous êtes un usager de
la nature et quelques règles s’imposent à vous.
Sport a repris le code de bonne conduite qui régit
la fréquentation des parcs nationaux français.
Sachez que ces règles ne sont pas toujours les
plus contraignantes. Il est donc à chaque fois
recommandé de se renseigner. Car en France,
quelques réserves naturelles — chacune dispose
d’un règlement particulier — sont tout
simplement interdites d’accès à certaines
périodes de l’année ou de manière permanente.
Qui peut le plus peut le moins.
pastorales est un élément déterminant de
la gestion d’un parc ou d’une réserve.
NE RIEN PRÉLEVER : ni fleurs, ni animaux, ni
champignons, ni fossiles, ni minéraux. Ne pas se
fier à l’abondance apparente : elle n’empêche pas
nécessairement la rareté au niveau national. Ne
pas chasser, évidemment, même les papillons !
NE PAS POURSUIVRE LES ANIMAUX NI LES
TOUCHER. Sous prétexte de faire une photo
ou de mieux voir, il est tentant de suivre ou
d’approcher les animaux. C’est généralement
une source de perturbation de l’alimentation
ou de la reproduction. Si l’on croise des jeunes
(faons, lapereaux…) ou des oisillons, ne pas
les ramasser et s’éloigner sans bruit.
La mère n’est pas loin, elle s’en occupera.
LES VÉHICULES AU PARKING. Un certain
nombre de professionnels (sylviculteurs,
bergers, agents EDF...) entretiennent des pistes
carrossables pour leurs activités. N’y engagez
pas votre véhicule : voitures et motos sont une
perturbation majeure — sonore, visuelle et
olfactive — qu’il faut absolument minimiser pour
la préservation des milieux et des espèces.
Certains chemins sont aussi interdits aux vélos.
PAS DE CAMPING. Beaucoup d’animaux
s’adaptent à la fréquentation humaine en
se cachant la journée et en vaquant à leurs
occupations la nuit. Le camping est évidemment
une intrusion dans leur territoire. Le bivouac
(tente montée le soir et démontée le matin) est
parfois toléré (se renseigner). Où que ce soit,
ne jamais faire de feu.
RESPECTER L’AGRICULTURE. La cohabitation
entre espaces protégés et agriculteurs n’est pas
facile, ces derniers se plaignant souvent du
comportement des visiteurs. Refermez
les barrières, n’escaladez pas les clôtures,
n’effrayez pas les troupeaux, ne piétinez pas
les cultures... Le maintien des activités agro-
RESTER SUR LES SENTIERS. Le piétinement
dégrade la végétation, perturbe la faune
invertébrée, les oiseaux qui nichent au sol et les
animaux qui vivent dans les terriers. En outre, les
animaux sauvages ont un sens territorial aigu :
pour eux, le sentier porte la marque de l’homme.
Lorsqu’il le quitte, il devient menaçant.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
ONNE VAN DER WAL/CORBIS
NATURE ET PLEIN AIR
LIMITER LE BRUIT : si une conversation
individuelle ne pose pas de problème, en groupe
le volume monte très vite sans que l’on s’en
aperçoive. Cris et rires s’entendent très loin.
Éteindre les portables.
NE LAISSER AUCUN DÉTRITUS. Résister à
l’argument fallacieux « c’est biodégradable ! ».
Il n’a aucun sens dans les sites fréquentés.
Si, chaque jour, 50 marcheurs abandonnent des
coquilles d’œufs et des peaux d’orange sur un col
de montagne, celui-ci se transforme en poubelle
en un seul été. Gardez vos mégots.
RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES.
Quand il fait chaud, quel plus grand bonheur
qu’un bain frais dans la nature ? Mais attention,
les milieux aquatiques sont fragiles : évitez
de piétiner longuement le fond, de remuer
la vase, de remonter les rivières à pied,
de retourner les pierres... D’innombrables
larves et invertébrés y vivent.
LAISSER SON CHIEN ET... SON CHAT CHEZ SOI.
Les chiens sont sans doute la principale
perturbation pour la faune sauvage et les
troupeaux. Même « gentils », ils courent,
poursuivent les animaux, aboient, déposent leur
odeur un peu partout. Leur place n’est pas dans
un espace protégé. Seuls quelques sites les
tolèrent, tenus en laisse. ■
Texte reproduit avec l’aimable autorisation du ministère de
l’Écologie et du Développement durable et du magazine
Terre Sauvage.
CDJK:6J<G6IJ>I
A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
L L L# ; G : : H E D G I# ; G
HEDGIIK
lll#[gZZhedgi#[g
AZbZ^aaZjgYjhedgi[d_cW][igk_Xek][dj
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
<J:DG<J>E>[email protected]=6HHDK$B6<JBE=DIDH
(+ KDN6<:GEDGIJ<6A
A>H7DCC:
JC:86E>I6A:EDJGA¼:JGD'%%)
86GC:I9¼69G:HH:H
AZ&(_j^c!A^hWdccZ[„iZgVhdchV^cieVigdc!6cid^cZ#
8Z_djgZhiVjhh^XZaj^YjegZb^ZgbViX]YZa¼:jgd'%%)/
;gVcXZ"6c\aZiZggZ#A¼dXXVh^dcg„k‚ZYZ[V^gZaV[„iZ
ZiYZY‚Xdjkg^gXZiiZXVe^iVaZWgVcX]‚Z#
’
Jca^[i^c\hVakViZjgZikd^a|fjZ
A^hWdccZaVXjaijgZaaZZhiYZkZcjZ
A^hWdccZaVWgVcX]‚Z#Egdejah‚Z
hjgaVhXƒcZZjgde‚ZccZZihedgi^kZ!ZaaZd[[gZ
Vjk^h^iZjgjcXZcigZ"k^aaZY‚hdgbV^hgV_Zjc^
fj^W^X]dccZhZhWVghehnX]‚Y‚a^fjZhZihZh
XdcXZeihidgZh#EdjgVjiVci!hdcÄdg^aƒ\Z
YZbdcjbZcih!|Y‚Xdjkg^gZcÄ}cVciYVch
hZhcdbWgZjmfjVgi^Zgh!kVjiVjhh^aZY‚idjg#
²XdbbZcXZgeVgaV7V^mV!aVk^aaZWVhhZidjiZ
ZcVc\aZhYgd^ih/jcVmZXZcigVa!a¼VkZcjZ
YZaVA^WZgi‚!VjidjgYjfjZah¼Vgi^XjaZciaVg\Zh
VkZcjZhZieaVXZh^bbZchZh!XdbbZXZaaZh
YjGdhh^ddjYZhGZhiVjgVYdgZh#DcZbegjciZ
aVgjZ6j\jhiVd‘X]Zb^cZci!VkZXaVb„bZ
Wdc]db^Z!idjg^hiZh![VjcZ^ciZgadeZZibVb^Zh
ZcY^bVcX]‚Zh!_jhfj¼|a¼VgXYZig^dbe]Z
,B6>'%%)"C•&&
YZaVgdnVaZeaVXZYj8dbbZgXZ#H^aZ8]^VYd[V^i
Ã\jgZY¼^ciZaaZXijZa!VkZXhZhXV[‚ha^ii‚gV^gZh!
dch¼ViiVgYZkdadci^Zgh!aZhd^gkZcj!YVch
aZ7V^ggd6aidedjgX]d^h^gjcYZhgZhiVjgVcih
YZaVgjZ6iVaV^V!igƒhZckd\jZ#Edjg
aZhY^hXdi]ƒfjZh!X¼ZhiVhhjg‚bZciVjidjg
YZaV\VgZYZHVciV6edadc^VdjVjm9dXVh!
a¼VcX^ZccZodcZ^cYjhig^ZaaZYZhYdX`h
Y¼6aX}ciVgV!fj¼^a[VjiÃc^gaVhd^g‚Z#AVbV_dg^i‚
YZhk^ZjmZcigZeihdci‚i‚gZXdckZgi^hZcXV[‚h!
WVghZiXajWhd‘XdckZg\ZidjiZaV_ZjcZhhZ
a^hWdƒiZ#BV^hdcZhihjgidjia|edjgaZ[ddi#6adgh!
h^a¼dckZjihdgi^gYZhfjZafjZ**WVghYjhiVYZ
YZaVAjo!^a[VjihZgZcYgZ_jhfj¼VjEVgXYZh
CVi^dch!fj^VXXjZ^aa^ia¼Zmedjc^kZghZaaZYZ&..-!
ZiiZhiZgaZ;gd\!aZejWYZaV8djeZYjbdcYZ#N
F7I97B;C?IIEK:
A¼:JGD'%%)
B6C<:G
AZhiVYZVkZXhZh)*%%%b
Zi+*%%%eaVXZhVhh^hZh!
a¼:hi{Y^dYVAjoZhijc
XdbeaZmZ^begZhh^dccVci/
'‚XgVch\‚Vcih!**WVgh!
'gZhiVjgVciheVcdgVb^fjZh!
'XajWhYZgZb^hZZc[dgbZ!
&XZcigZYZad^h^gh°
AZhiVYZc¼VeVhk‚g^iVWaZbZci
Y¼VYgZhhZ#9ZbVcYZo:hi{Y^d
YVAjo/idjhaZhA^hWdƒiZh
aZXdccV^hhZci
:ckd^ijgZeVgaZe‚g^e]‚g^fjZ
hZ\jcYVX^gXjaVg!hdgi^ZhiVYZ
YjHA7Zc[^XV#
B‚igda^\cZWaZjZZihdgi^g
|6aidYdhBd^c]dhdj|8da‚\^d
B^a^iVg"Ajo#
7jha¼^ciZgXdccZm^dc8da‚\^d
B^a^iVg"AjoZhi‚\VaZbZci
YZhhZgk^ZeVgjc\gVcYcdbWgZ
YZa^\cZhYZWjhXdbeV\c^Z
8Vgg^hYZej^haZXZcigZ"k^aaZ#
9Zh\gZcdj^aaZh
ZiYZhhedgi^[h
JcZWZaaZiZggVhhZfj^hVajZ
aZIV\Z!YZh]Veen]djgh
YZ&,]|'%]e^ciZh|'!*æ
ZiXdX`iV^ah|)æ!Ziidjh
aZh‚k‚cZbZcihhedgi^[h
Y^[[jh‚hhjg\gVcY‚XgVc!
[ddiWVaaZckZYZiiZ#AZejW
ZhidjkZgiidjhaZh_djgh!
_jhfj¼|)]YjbVi^caZlZZ`"
ZcYZi']ZchZbV^cZ#DceZji
\g^\cdiZgX]ZZhZWjg\Zg!Xjggn
YZedjaZiZihcVX`hedgij\V^h#
AZ;gd\Vi:med!gjVYVE^bZciV!
&,"'&!EVgfjZYVhCVZh
I‚a#/%%(*&'&-.*'-.8ZiiZiVhXVkdjhh‚Yj^gV
HVkZo"kdjhXZfj¼ZhijcZiVhXV4
8¼ZhijcW^higdi|aVY‚XdhVch
[Vdc!iZcjigƒhhdjkZcieVg
jcXdjeaZZid‘hZWdjhXjaZci
aZhXdccV^hhZjgh#>X^aVhVaaZ
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
c¼ZhieVhigƒh\gVcYZ!aZhcVeeZh
^bbVXja‚Zh!aZhZgk^XZ
hnbeVi]^fjZ!aVXj^h^cZ[gVˆX]Z
Zi[gVcX]Z#FjZYZbVcYZg
YZeajh4JcZcdiZeajiiYdjXZ
&(æZcbdnZccZedjgjcZ
VYgZhhZea‚W^hX^i‚Z#
6ci^\d&§YZBV^d!
gjVYV6iVaV^V!I‚a#/%%(*&'&()'+-)%
9Z_djgXdbbZYZcj^i
EVgb^aZhcdbWgZjmgZhidh
YZhYdX`h!XZaj^"X^Zhi|gZiZc^g#
H^kdjhkdjaZonY‚_ZjcZg
Y¼jcZXj^h^cZedgij\V^hZ
bV^hdc·edjgZck^gdc&*æ"!
X¼ZhiYZ&'](%|'(]#H^X¼Zhi
edjgYVchZghjgYZaV]djhZ!
YjgZ\\VZZiYj]^e"]de!
X¼Zhi|eVgi^gYZ'(](%Zi
_jhfj¼|)]YjbVi^c#
De6gi8V[‚!YdXVYZHVcid
6bVgd![Zgb‚aZajcY^
I‚a#/%%(*&'&(.*+,-,
(,
Dcc¼djWa^ZgVeVh
Y¼ZbegjciZg
aZhigVblVnh
ine^fjZhYZ
A^hWdccZ!fj^kdjh
WVaVYZgdciYVchaZh
gjZaaZhZhXVge‚Zh
YjXZcigZ"k^aaZ# A : B 6 < 6 O > C : H E D G I ; G : : 6I I > I J 9 :
A>AA:
E6G>H
HIG6H7DJG<
G:CC:H
C6CI:H
ANDC
;:G9>C6C9DH8>6CC6$B6<JBE=DIDH
7DG9:6JM
C>8:
BDCIE:AA>:G
IDJADJH:
B6GH:>AA:
<J:DG<J>E>[email protected]=6HHDK$B6<JBE=DIDH
HEDGI:HI9>HIG>7Jw
8=6FJ:K:C9G:9>
<G6IJ>I:B:CI²E6G>H
:I96CH&%K>AA:H9:;G6C8:
JchZXgZiW^Zc\VgY‚!
9¼VXXdgY!a¼ZcYgd^igZhhZbWaZ
eajh|jchVadcYZi]‚fj¼|jc
WVgWgVcX]‚#EdjgVjiVci!h¼n
egZhhZciaZlZZ`"ZcY[Vb^aaZh
ZiXdeV^ch!idjg^hiZhZibVb^Zh
X]^Xh#8ZiiZe}i^hhZg^Z[dcY‚Z
Zc&-(,\VgYZ_VadjhZbZciaZ
hZXgZiYZ[VWg^XVi^dcYZhZh
eVhiZ^YZ7Za‚b!Y‚a^X^ZjhZh
YdjXZjghXdjh^cZhYj[aVc!
hZgk^Zhi^ƒYZhZihVjedjYg‚Zh
YZXVccZaaZ#8dbeiZo&!,%æ
edjgjceVhiZ^VkZXXV[‚#6ci^\V
8dc[Z^iVg^VYZ7Za‚b!
gjVYZ7Za‚b-)$.'
I‚a#/%%(*&'&(+(-%,,
H:G:EDH:G
²bd^chY¼jcZVccjaVi^dc!
^aZhiY‚hdgbV^h^bedhh^WaZ
YZhZad\Zg|A^hWdccZ
aZ&(_j^c#KdjhedjkZo
c‚Vcbd^chX]ZgX]ZgjcZ
‚kZcijZaaZY^hedc^W^a^i‚hjg
aZh^iZd[[^X^Za/lll#
VV#Zjgd'%%)#Xdb$]dbZTZc#Vhe
djZcaV^hhZgaZhd^c|a¼V\ZcXZ
he‚X^VaZbZciY‚Y^‚Z
i‚a#/%%(*&'&,+&**'%0
[Vm/%%(*&'&,.*%((.#
:aaZkdjhY‚\diiZgVeZji"„igZ
aVX]VbWgZgVgZ
7D>G:JCK:GG:
8Zc¼ZhieVh
fjZedjgaZhZc[Vcih
9ZhigV^ch‚aZXig^fjZh!
YZhbdYƒaZhg‚Yj^ihYZ
kV^hhZVjmheVi^Vjm°8ZWVgZhi
|XdchZ^aaZg|XZjmfj^c¼dcieVh
kgV^bZcifj^ii‚a¼Zc[VcXZ#
AZhd^g!aVe^hiZYZYVchZ
h¼Vc^bZ\g}XZVjmiVaZcihYZh
9?YZeVhhV\Z#
7VgYdG^d!8V^hYdHdYgZ!
6gbVoZb6EdgiV,!
I‚a#/%%(*&'&(),%.,%
D‘igdjkZgHedgi4
7DJ<:G
KdjhcZedjkZofj^iiZgA^hWdccZ
hVch„igZVaa‚VjAjm/X¼ZhiAV
Y^hXdi]ƒfjZ!VkZXhVY‚Xd
heVXZ!hVbjh^fjZY‚bZciZ
ZihV[VjcZY‚XVYZciZ#AZeajh/
aViZggVhhZ[VXZVjIV\Z
ZiaZhe]nh^dcdb^hiZh!Yj\ZcgZ
hdjg^Vcih#;Zgb‚aZajcY^#
Ajm!VkZc^YV>c[VciZ
9db=Zcg^fjZ!6gbVo‚b6
I‚a#/%%(*&'&--'%-.%
8DBB:CI°
NVaaZgVkZXaVXdbeV\c^Z
cVi^dcVaZI6E!&..!-*æ6$G
i‚a#/%-'%(&.('%djeVg6^g
Ajmdgi‚a#/%-'%-''(%%
|eVgi^gYZ'%(!-*æ6$G#
GZchZ^\cZbZcih/D[[^XZ
Yjidjg^hbZedgij\V^h!&(*!
WdjaZkVgY=VjhhbVcc!,*%%-
EVg^h#I‚a#/%&*+--(%-%0
lll#edgij\Va^ch^iZ#Xdb
²aZcig‚Z
djVjgVndchedgi
6jgVndc
]dbbZh
²aVg‚XZei^dc
²aZcig‚Z
YZhbV\Vh^ch
:chVaaZ
YZbWVgfjZbZci
ZiYVchaZhhVadch
9VchaZh\VgZh
EdjgVkd^gidjiZhaZhVYgZhhZh/
lll#hedgi[gZZVii^ijYZ#Xdb
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
,B6>'%%)"C•&&
b[l[dZh[Z_Wfh„i#c_Z_
Z['+^)&}'/^)&
38 STAR EN FORME
SANDRA FOURQUI/CORBIS SYGMA
“Les sportifs
sont sûrement les
héros des temps
modernes”
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
39
SONIA
ROLLAND
“JE SUIS TRÈS SUPPORTER ”
Agent secret sur le petit écran dans la série Léa Parker,
Sonia se dit garçon manqué… Mais cette vraie sportive,
féminine jusqu’au bout des ongles, est pour la plupart
d’entre nous le charme incarné.
ITINÉRAIRE
Née le 11 février 1981
d’une mère rwandaise et
d’un père français, elle
grandit au Rwanda et au
Burundi. À l’âge de 9 ans, elle
quitte l’Afrique pour la France
et la Bourgogne, à Cluny.
• 2000 : Après s’être
présentée avec succès au
concours de Miss Bourgogne,
elle devient Miss France.
Elle poursuit une carrière
de mannequin et prend
des cours de comédie.
• 2001 : création
de l’association Sonia Rolland
pour les enfants, pour venir
en aide aux orphelins
du génocide rwandais
de 1994.
• 2002 : Sonia fait
ses débuts au cinéma dans
un film d’aventure,
Les Pygmées de Carlo.
• 2004 : Sonia est Léa
Parker, un flic d’élite au sein
d’une division d’opération
spéciale pour la chaîne M6
(diffusé tous les dimanches).
• Depuis le 28 avril, elle
est à l’affiche du nouveau
film de Jean Marbeuf,
Le P’tit Curieux.
Le sport pour évacuer
➔
« Je ne conçois pas ma vie sans sport.
J’ai pratiqué la natation, l’athlétisme,
la plongée, la course automobile… mais
surtout le basket pendant huit ! Je fais partie de
ces gens qui se servent du sport pour évacuer
des choses. Quand je suis arrivée du Rwanda,
j’étais jeune et j’ai vécu une période difficile,
proche du mutisme. Je ne voulais plus avoir
de contact avec quiconque, évitant les questions
idiotes sur mes origines africaines. Je m’étais
totalement repliée sur moi-même. Ma mère
m’a alors poussée à reprendre le basket.
Quand j’étais sur le terrain, balle en mains,
j’avais toujours l’impression d’être maîtresse
de moi-même. Et s’il y a bien une chose où
j’excellais, c’était le basket. Fan de Michael
Jordan, j’ai étudié toutes ses techniques pour
essayer de les reproduire. Je me suis vite rendue
compte que tout cela était aussi un exutoire.
Quand je rentrais à la maison, j’étais bien, moins
nerveuse. Aujourd’hui encore, j’ai besoin de me
vider, de partir à la salle de sport. J’enchaîne
natation, sport en salle et… hammam obligatoire.
Il m’arrive d’y aller tous les jours, la salle
est à coté de chez moi et j’y vais en vélo !
Cuisses fermes et bras sculptés
Quand on m’a proposé la série Léa Parker, cela
faisait six mois que je m’entraînais au kickboxing
avec Kamel Chouaref. Je crois que cela a dû jouer
en ma faveur au casting. Ils m’ont vue sur un ring
avec des gants, pas très féminine, mais l’effet
était garanti ! Le kick marie pas mal d’arts
martiaux et c’est élégant comme la boxe.
J’ai surtout appris des techniques de base.
Le combat me tente mais je ne suis pas encore
assez expérimentée et j’ai besoin de mon visage.
Je sais que sur un ring, on n’est jamais à l’abri
d’un mauvais coup. Pour la série, j’ai suivi
deux mois de préparation physique.
Il fallait être en condition pour enchaîner
les tournages et préparer les cascades.
Tous les jours, Alan, mon coach, venait me
chercher à 8 h 00 pour aller courir 3 ou 4 km.
Ensuite, on alternait séance de cardio
et musculation avant de courir à nouveau
et de terminer par du stretching… Quand je suis
arrivée sur le plateau, j’avais des cuisses fermes,
des bras sculptés, un corps bien dessiné….
12 kilos en un an
Avant Miss France, je ne prenais jamais de poids.
Sportive, j’étais toujours au régime “pâtes”.
Et puis, un beau jour de l’année 2000, je deviens
l’ambassadrice de la France… Les sollicitations
et les invitations pleuvent. Restaurants, cocktails,
soirées, plus de place pour le sport… Résultat :
12 kg en un an ! Il fallait que je redevienne
mannequin, j’avais besoin de maigrir pour
gagner ma vie. J’ai vu un nutritionniste avec qui
j’ai beaucoup appris. J’ai suivi un régime
protéiné : les 15 premiers jours, légumes
et protéines exclusivement... un cauchemar !
Puis, il y a eu une période de stabilisation.
J’ai tout perdu mais j’ai surtout repris une activité
physique régulière. J’ai la chance de vivre avec
un garçon sportif… ça motive !
Ali symbole de force et de courage
Dès que j’en ai le temps, j’aime aller vibrer
sur les stades, voir des matchs de foot ou
de basket, pour le plus grand plaisir de mon
copain ! Je suis très “supporter”. J’aime être
derrière les gens. Dans la joie mais aussi
dans la défaite. Je trouve certains supporters
très durs, très exigeants. Le sportif n’a pas
le droit de décevoir. Quand je vais au match,
je connais les règles, j’apprécie en amateur
éclairé. Et les victoires me font toujours du bien.
L’équipe de France, la Coupe du monde de foot,
les Jeux olympiques, David Douillet…
Tout cela était tellement inespéré, on pleurait,
porté par l’émotion de la victoire. On a besoin
de héros. Mes héros s’appellent Michael Jordan
et Mohammed Ali. Si je rêve de rencontrer
le premier, j’ai eu l’immense privilège d’être
présentée au second. J’ai cru à la crise
cardiaque ! Cet homme est pour moi un symbole
de force et de courage. La force d’avoir dit non
pendant la guerre. Il a tellement fait pour
l’homme, et l’homme noir en particulier.
Les héros sont souvent des hommes
de conviction. Les sportifs sont sûrement
les héros des temps modernes. » ■
PROPOS RECUEILLIS PAR VALÉRIE DOUILLET
SONIA POUR LES ENFANTS
Née en mars 2001, l’association
Sonia Rolland pour les enfants
a pour vocation d’apporte
une aide réelle aux enfants défavorisés,
particulièrement aux orphelins victimes du génocide
rwandais de 1994. Mettre sa notoriété au service
des plus démunis, telle est l’ambition de Sonia.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
L’association Sonia Rolland pour les enfants veut
continuer à aider Maryam, la « Mère Teresa »
de Kigali. En lui offrant en mains propres
tous les bénéfices de son CD L’Afrique chante,
Sonia est sûre que l’argent ne se perdra
pas dans des circuits internationaux.
En savoir plus : www.soniarolland.org
7 MAI 2004 - N°11
40 GLAMOUR
TONY DURAN/CORBIS OUTLINE
“Je me consacre
davantage au tennis
qu’ Anna Kournikova”
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
41
HANTUCHOVA
DANIELA
«J’ADORE JOUER LES MANNEQUINS»
Daniela Hantuchova est une joueuse de tennis très
appréciée. Son élégance n’a d’égal que sa simplicité…
qui n’a elle-même d’égal que son talent sur les courts.
joue également du piano. Elle a ainsi étudié
durant huit années au conservatoire municipal
de Poprad (nord de la Slovaquie), ville dont
elle est originaire.
Une dose de superstition
Férue de mode (particulièrement des créations
italiennes), elle n’hésite pas à l’occasion
à fréquenter les podiums : « J’adore jouer les
mannequins mais certainement pas à temps
plein. » Comme beaucoup de filles de son âge,
Daniela surfe sur les modes vestimentaires.
Sur les courts aussi, ses tenues sont souvent
PALMARÈS
• Vainqueur de la Fed
Cup avec la République
slovaque en 2002
1 titre en simple sur le
circuit professionnel WTA :
Indian Wells en 2002
• Vainqueur du double
mixte à l’Australian Open
en 2002 (aux côtés du
Zimbabwéen Kevin Ullyett)
• Vainqueur du double
mixte à Wimbledon
en 2001 (associée au
Tchèque Leos Friedl)
• Meilleur classement
en simple : 5e mondiale
(27 janvier 2003)
CHRISTIAN LACAZE
DE POPRAD À BRADENTON
Née le 23 avril 1983 à Poprad, ville
de l’ex-Tchécoslovaquie, aujourd’hui en Slovaquie,
Daniela Hantuchova découvre le tennis à l’âge
de 4 ans sous les conseils d’Helena, sa grand-mère
ACTION IMAGES/DPPI
➔
Quand on demande à Daniela
Hantuchova ce qui la différencie d’Anna
Kournikova, sa réponse est sans
concession : « Je me consacre davantage au tennis
qu’elle ! ». La plastique de la joueuse Slovaque
n’a rien à envier à celle de la poupée russe.
Affichant 1,81 m sous la toise pour seulement
56 kg, Daniela a rapidement attiré sur elle
de nombreux regards… et pas exclusivement
ceux des amateurs de tennis.
Surnommée « jambes de Slovaquie », la jeune
fille de tout juste 21 ans s’amuse la plupart
du temps de ce qui peut être dit à son sujet :
« J’aimerais bien savoir comment certains journaux
peuvent écrire que mes jambes mesurent 1,10m !
Qui leur a dit ? Je n’en sais rien moi-même… »
Malheureusement, de la rumeur au ragot,
la frontière est souvent étroite. Ainsi, la filleule
de Martina Navratilova sur le circuit fut l’objet,
l’an passé, d’une douteuse campagne de presse
s’interrogeant sur son hypothétique anorexie.
Ne se contentant pas d’être une beauté glacée
et une joueuse talentueuse, Daniela fait sienne
la maxime socratique « Un esprit sain dans un
corps sain ». Sa gentillesse et sa disponibilité
font l’unanimité sur le circuit féminin. Fille d’un
professeur en informatique à l’université
de Bratislava et d’une toxicologue, cette
résidente monégasque foisonne de talents
cachés. Passionnée par les langues étrangères,
elle parle couramment l’anglais et l’allemand
(en plus du slovaque, sa langue maternelle).
Elle étudie également l’italien (Rome est sa ville
préférée) et s’est mise dernièrement à la langue
de Molière… qu’elle apprend en écoutant de la
musique française. Virtuose raquette en main,
Daniela est une artiste accomplie puisqu’elle
du plus bel effet. Cela peut parfois la pousser
à de drôles de superstitions, comme à Indian
Wells en 2002. Dans le désert californien,
elle disputa tout le tournoi avec le même modèle
de robe. Avec un certain succès puisqu’elle y
remporta le premier (et à ce jour unique) titre
de sa jeune carrière, après avoir dominé en finale
l’ex-numéro 1 mondiale, Martina Hingis !
Même si depuis quelques mois ses résultats
en simple demeurent décevants, l’ex-numéro 5
mondiale espère briller sur la terre battue
de Roland-Garros (du 24 mai au 6 juin),
seule épreuve du grand chelem dont elle n’a pas
encore atteint les quarts de finale. L’an passé
elle y avait remporté un succès d’estime…
Sa biographie avait été la plus consultée sur
le site officiel du tournoi. Cette fille a décidément
le chic pour déchaîner les passions…
Est-il encore vraiment nécessaire
de se demander pourquoi ? ■
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
paternelle, une ancienne joueuse de très bon niveau.
Elle rejoint ensuite le Slavia STU, l’un des plus
grands clubs de Bratislava. À 14 ans, elle effectue
plusieurs séjours dans la célèbre académie de Nick
Bolletieri à Bradenton, en Floride. Deux ans plus
tard, elle devient professionnelle. L’année suivante,
en 2000, lors du tournoi de Luxembourg, elle signe
sa première victoire sur une joueuse du Top 10
(Nathalie Tauziat). Entraînée par le Britannique Nigel
Sears, Daniela, qui est droitière, frappe son revers
à deux mains. Joueuse au tennis complet alliant
puissance et toucher de balle, l’actuelle 45e joueuse
mondiale manque peut-être à ce jour d’un mental
de gagnant. Fière de jouer pour son pays, son plus
grand rêve dans le tennis serait de participer aux Jeux
olympiques et, pourquoi pas, de remporter la médaille
d’or… comme son compatriote Miroslav Mecir en 1988 !
7 MAI 2004 - N°11
42 GUIDE D’ACHAT JUMELLES
VOIR LA VIE EN G
Comment satisfaire votre curiosité quand
elle porte sur des objets lointains ? Grâce à des
jumelles. Gros plan sur cet accessoire high-tech.
➔
Pendant des millénaires, la seule
manière d’observer un détail
consistait à rapprocher l’œil de l’objet
convoité. Mais la chose n’était pas toujours
possible. Bien des illusions sont sans doute
nées de cette difficulté à observer des réalités
lointaines. Jusqu’au jour où on inventa
la longue-vue et les jumelles…
Mais comment choisir une paire de jumelles ?
Il n’y en a pas deux qui se ressemblent.
Chaque paire est conçue pour un usage
particulier. On n’observe pas une pièce
de théâtre avec des jumelles de marine ni une
course hippique avec une énorme longue-vue
montée sur trépied, bien qu’elle soit destinée
à… l’observation animalière. N’importe quelle
paire de jumelles est définie (et siglée) par
deux chiffres, à titre d’exemple 10x25, 8x32,
8x20… Le premier chiffre 8x (se lit « 8 fois »)
indique le grossissement. Plus il est élevé,
plus l’objet observé paraît proche.
Ainsi, une jumelle 10x40 signifie que le
grossissement est équivalent à 10 fois.
Donc, avec ce grossissement, un objet placé
7 MAI 2004 - N°11
à 500 m est visible comme s’il se trouvait
à 50 m. En pratique, sportifs, randonneurs,
plaisanciers et aventuriers peuvent
se contenter d’un grossissement de 8.
Offrant une portée utile intéressante, ces
jumelles sont en effet compactes, plus
légères, faciles à ranger et permettent de viser
sans provoquer de tremblements parasites.
Savoir choisir…
Le second paramètre est le diamètre
de l’objectif (la lentille avant). Ainsi,
des jumelles 10x40 possèdent un objectif
de 40 mm de diamètre. Schématiquement,
plus il est important plus la lumière pénètre
dans l’instrument et plus la visée est claire
et précise. Notamment intéressant par temps
nuageux, en sous-bois, par temps de pluie…
À grossissement égal, plus le diamètre
de l’objectif est grand plus lumineuses
sont les jumelles. La plupart des fabricants
indiquent également le champ de vision
des jumelles. Il s’agit, exprimé en degrés
ou en mètres, de la largeur du terrain visible
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
à 1 km. Un angle plus ouvert évite de faire
un mouvement panoramique pour
« suivre » le sujet. Avant l’achat, d’autres
caractéristiques sont intéressantes à prendre
en compte, selon l’activité pratiquée : la mise
au point automatique (autofocus), l’étanchéité,
la résistance au choc, la compacité
ou le traitement des verres. Ce dernier
améliore parfois la visée et la résistance
aux rayures. Le budget disponible conditionne
aussi le choix. La fourchette de prix s’étale
de 30 à plusieurs milliers d’euros.
Pour des jumelles de bonne qualité optique
compter au moins 100 €. Ce n’est pas
forcément beaucoup pour un instrument
dont la durée de vie est quasi illimitée
lorsque on en prend soin.
Ci-contre, Sport présente ne sélection de
modèles de grande qualités optique et
ergonomique. Le choix est large. C’est donc
souvent de petits détails et des préférences
personnelles qui orienteront votre décision. ■
JULIETTE PASCAL
PHOTOS PHILIPPE MILLEREAU
43
RAND
I PASSE-PARTOUT
Monoculaire 8x25 multi-usages de poche, très légère (153 g).
Tenue et mise au point d’une seule main. L’optique, traitée, est étanche
au ruissellement. Perl étanche, 55 €.
2 ÉLÉGANTE
Jumelles 8x25 légères (300 g) qui associent élégance et plaisir tout
en conservant une très bonne qualité et un large champ visuel. Résistantes
aux projections d’eau. Nikon Sportstar IV, 129 €.
3 OISEAU DE NUIT
Pour l’observation animalière exclusivement de nuit. Monoculaire 2,5x42,
pesant 397 g, dotée d’un illuminateur infrarouge.
Adaptable sur trépied. Bushnell, 450 €.
4 MULTIFONCTION
Jumelles (10x25) au format de poche (291 g), une innovation optique. Elle
offre une multitude de fonctions tels un altimètre, un thermomètre, une
horloge et un chronomètre. Minox, 349 €.
5 ROLLS
Traitement des prismes unique au monde, objectif très lumineux
à 3 lentilles (8x32). Poids ultraléger (610 g), étanches à la saleté,
à la poussière et à l’eau. Swarovski EL, 1699 €.
6 TOUT-TERRAIN
Résistantes par excellence, ces jumelles (8x23) sont les seules vraiment
antichoc de cette sélection. Entièrement waterproof, elles présentent
l’avantage de flotter et d’être tout terrain (475 g). Fujinon Airdrop, 180 €.
7 SUPER LÉGÈRE
Petites jumelles de poche (8x20 et 235 g) extrêmement aisées à manier.
Polyvalentes , elles permettent une observation très agréable grâce au
grossissement 8x. Leica BCA, 549 €.
8 ULTRA COMPACTE
Jumelles (8x25) dont la caractéristique est leur extrême compacité ainsi
que leur légèreté (240 g) doublée d’une haute qualité d’image grâce à un
champ de vision très large. Minolta WP XL, 199 €.
CONSEILS PRATIQUES
Un grossissement entre 7 et 10 fois est suffisant.
Au-delà, il faut choisir des jumelles de grand diamètre
afin de conserver une bonne qualité d’image.
Porteurs de lunettes, n’oubliez pas de rétracter les œilletons lorsque
vous essayez des jumelles. Sinon, la visée pourrait être déficiente.
Insistez pour pouvoir sortir à l’extérieur avec les modèles que vous
désirez comparer, afin de juger réellement leurs performances in situ.
Sport remercie le magasin Maison de l’astronomie, (35, rue de Rivoli,
75004 Paris - Tél. : 01 42 77 99 55) pour ses conseils avisés.
Internet : maison-astronomie.net
DPPI
GLOSSAIRE
Mise au point minimale : distance la plus proche
où le sujet est net.
Objectif : lentille avant, par où pénètre la lumière.
Oculaire : lentille arrière par où l’on vise.
Œilletons : rebords rétractables en caoutchouc
entourant les oculaires.
Profondeur de champ : zone de netteté comprise
entre l’avant et l’arrière du sujet.
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
7 MAI 2004 - N°11
44 MÉMO SPORT
➔AGENDA DU SPORT
pour alléger son programme.
L’an passé, Guillermo Coria,
le jeune Argentin s’était
imposé aux dépens de son
compatriote Agustin Calleri,
remportant ainsi
le premier Masters Series
de sa carrière.
En savoir plus :
www.amrothenbaum.de
INTERVIEW
LIONEL ROSSO
GRAND REPORTER À EUROPE 1,
SPÉCIALISTE DU FOOTBALL
13-16 MAI
FRANCOIS FLAMAND/DPPI
14-16 MAI
RALLYE DE CHYPRE
■
Cinquième manche du championnat du monde WRC, le rallye de Chypre va être une
nouvelle fois le théâtre de belles empoignades. Une épreuve remportée l’an passé
par le Norvégien Petter Solberg, qui, au volant de sa Subaru Impreza, tentera d’enfoncer
le clou après sa victoire en Nouvelle-Zélande en avril dernier. Sébastien Loeb, troisième
à Chypre lors de la précédente édition, poursuivra quant à lui son duel à distance avec
Markko Martin, qui le précède d’un petit point au classement pilotes.
En savoir plus : www.wrc.com
7/9 MAI
LA CAMPAGNE
À LA VILLE
La 17e édition du Country
Show se déroule du 7 au
9 mai sur l’hippodrome de
Longchamp (Paris). Cette
grande fête de la nature
réunit les amoureux de l’art
de vivre à la campagne.
350 exposants seront
présents et, comme chaque
année, 50 000 visiteurs sont
attendus. Le village Cheval
mettra en avant les chevaux
de race. Le cheval de sport
sera également à l’honneur
lors du Country Jump, un
concours de saut d’obstacles
National Pro 2 et Amateurs 3
et 4, avec, cette année, deux
épreuves féminines.
En savoir plus : 0 825 830 825
7 MAI
HANDBALL
France-Croatie dames
Les championnes du monde
en titre retrouvent les
joueuses croates en match
amical au Palais des Sports
de Dijon, deux jours après les
avoir rencontrées à la Halle
Carpentier à Paris.
À moins de 100 jours des
Jeux olympiques d’Athènes,
les joueuses d’Olivier
Krumbholz poursuivent
avec le plus grand sérieux
leur préparation face
à la Croatie, qu’elles
rencontreront à nouveau
le 9 mai, à Besançon cette
fois. L’occasion de venir
encourager les Françaises
avant le rendez-vous
planétaire des Jeux.
En savoir plus :
Dijon : 03 80 68 48 68
Besançon : 03 81 88 92 17
9 MAI
VOILE
1000 milles de Calais
Une dizaine d’équipages
feront le déplacement
à Calais pour la première
épreuve du circuit Imoca
avec cette nouvelle course
en équipage pour les
monocoques de 60 pieds.
Les concurrents (5 marins
par équipage) s’élanceront
dans cette régate qui devrait
durer quatre jours environ :
un aller-retour de 1 000
milles entre Calais et le
célèbre phare du Fastnet à la
pointe sud-ouest de l’Irlande.
Plusieurs grands noms sont
attendus : Roland Jourdain,
Jean Le Cam, Vincent Riou ou
encore Mike Golding.
En savoir plus :
www.1000millesdecalais.com
10-16 MAI
TENNIS
Masters Series
de Hambourg
Dernier gros rendez-vous
de la saison sur terre battue
avant Roland-Garros, le
Masters Series de Hambourg
sera l’occasion pour les
favoris de la Porte d’Auteuil
de monter en puissance.
Mis à part Andre Agassi,
qui ne sera pas de la partie
après avoir déclaré forfait
Tournoi de qualification
mondiale pour les J.O.
Un défi d’envergure attend
Jean-Philippe Gatien et
Damien Eloi, à Innsbruck
en Autriche, pour ce tournoi
de simple qui réunit tous les
joueurs qui ne se sont pas
qualifiés pour les Jeux.
Les deux Français vont
tenter de rejoindre Patrick
Chila, détenteur de son
billet pour Athènes. Une
tâche qui s’annonce ardue
sachant que deux tickets,
seulement, seront offerts
à l’ensemble des pays. Si
Gatien réussit à se qualifier
pour ses 5es J.O. consécutifs,
il se qualifiera également en
double avec Chila, avec qui il
avait décroché la médaille de
bronze à Sydney. Rappelons
enfin que chaque nation
a droit à un quota maximum
de trois joueurs pour les J.O.
C’est le cas de l’Allemagne,
le Japon, la Chine, la Suède
et la Corée du Sud par
exemple, qui ne seront donc
pas représentés en Autriche.
En savoir plus : www.fftt.com
14-16 MAI
MOTO
Grand Prix de France
La 3e manche du championnat
du monde disputée sur le
célèbre circuit du Mans
devrait assurer le spectacle.
Une fois encore, le plateau
devrait être à la hauteur dans
les trois catégories (125cc,
250cc et MotoGP) avec la
délégation tricolore emmenée
notamment par Arnaud
Vincent, Sylvain Guintoli et
Randy De Puniet en 250cc.
En savoir plus :
www.gpfrancemoto.com
VOTRE WEEK-END
■ C’est un week-end agité qui
s’annonce puisqu’une perturbation
venue de l’ouest traversera la France
entre samedi et dimanche, apportant de la pluie. Elle sera précédée
et suivie d’un ciel changeant, alternant éclaircies, passages nuageux
et averses. Des coups de tonnerre
pourront retentir sous les averses
les plus fortes. Les régions méditerranéennes n’échapperont pas
totalement à ce mauvais temps. Les
températures resteront très fraîches.
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
DR
TENNIS
DE TABLE
«LE CLUB PIRÈS,
MON BÉBÉ… »
Vous êtes l’un des animateurs
de la tranche du soir d’Europe 1.
Le sport fait-il recette à la radio ?
■ Absolument ! Cela marche même très
bien. Les derniers sondages montrent
qu’Europe Sport a encore gagné en
audience. Comme tout le monde nous
sommes tributaires de l’actualité et avoir
Monaco et l’OM en demi-finales de Coupe
d’Europe, c’est forcément positif. D’autant
plus avec un match de l’OM diffusé sur
TPS Star, que peu de gens reçoivent.
Ce soir-là, nous avons cartonné ! Côté
multiplex, nous sommes leader. Nous
avons même battu un record historique
pour la 32e journée de L1 avec plus
d’un million d’auditeurs.
Le Club Pirès du jeudi soir est-elle
l’émission phare de la semaine en sport ?
■ Elle en fait partie c’est vrai. Voilà
presque trois ans que Robert nous a
rejoint et je dois dire que cette émission
est un peu mon bébé. Je le connaissais
du temps où il jouait à Metz puisque je
travaillais alors en Lorraine. Quand l’idée
a été lancée, on a tout de suite pensé à lui.
Il y a une réelle interactivité et un public
féminin très présent le jeudi soir. Et puis
il y a le Pirèspondeur qui marche du
tonnerre ! Chaque semaine, on y reçoit
entre 100 et 150 messages, dont
beaucoup de déclarations d’amour...
Le 19 mai sortira Politique Football Club.
Ce qu’ils pensent vraiment du ballon
rond. Quelle est la genèse de ce livre ?
■ C’est un « match de la démocratie »
opposant des journalistes à des hommes
politiques auquel je participais qui m’en
a donné l’idée. Nous avons été étonnés
de constater que la plupart d’entre eux
étaient des vrais fans et avaient de réelles
S.B.
connections avec le foot.
TENDANCE
■ Le début de la semaine prochaine
restera à l’image des jours précédents, à savoir très nuageux et instable. Des averses se déclencheront
fréquemment et prendront parfois un
caractère orageux, notamment près
de l’Atlantique. Les régions méditerranéennes devraient être un peu
plus favorisées avec pas mal de soleil,
mais aussi quelques ondées passagères. Les températures quant à
elles resteront basses pour la saison.
45
MANUEL
EXPO
Vous
avez dévoré
Sport n°9 et
vous avez
craqué pour
la course
d’orientation ?
Ce petit
bréviaire,
recommandé
par la Fédération française de la
course d’orientation, vous sera aussi
indispensable que la boussole
et la carte. D’une exhaustivité
maniaque, d’une rigueur toute
pédagogique, le tout dans
un format très malin pour le sac
à dos, l’ouvrage bénéficie de l’expertise
de son auteur, sextuple champion
de France, conseiller technique
régional, professeur d’EPS
et cartographe.
Manuel pratique des sports
d’orientation, de Michel Haberkorn
(éd. Amphora), 21 €.
1964. Tout jeune reporter, Raymond Depardon est envoyé
à Tokyo pour couvrir les Jeux olympiques. Premiers J.O.
à 22 ans. Cinq autres suivront jusqu’en 1980. Le temps passe
mais les images de Depardon, fixes, restent elles en noir
et blanc… pour retranscrire des moments uniques, ancrés
dans la conscience collective (ci-dessous, Mark Spitz).
Les Jeux olympiques vus par Raymond Depardon,
Hôtel de ville de Paris (salon d’accueil), entrée libre
(10 h 00-19 h 00), sauf dimanche et jours fériés jusqu’à fin août.
Depardon et les Jeux olympiques
SELECTION MEDIAS
SAMEDI 8 MAI
RUGBY
en direct à 15 h 00
1re journée play-off
Début des grandes chaleurs pour la
dernière phase avant les demi-finales.
en direct à 17 h 15
Ligue 1 - PSG-Rennes
C’est maintenant une troisième place
que Paris doit défendre.
En soirée, Lyon saura à quoi s’en tenir.
en direct à 15 h 45
Prologue du Tour d’Italie
Coup d’envoi du Giro 2004 qui débute
par un prologue de 7 km à Gênes.
DIMANCHE 9 MAI
FOOTBALL
à 10 h 50
Téléfoot
Point complet sur l’actualité
footballistique.
TENNIS
LIVRE
en direct à 13 h 30
Finale dames du tournoi de Berlin
Éliminée l’an passé en demi-finale
par Justine Hénin, Amélie Mauresmo
espère profiter de l’absence de la Belge
pour inscrire son nom au palmarès.
Génération Platini
TENNIS
en direct à 14 h 30
Finale messieurs du tournoi de Rome
Passé n°3 mondial après son
succès à Monte-Carlo, Guillermo
Coria semble maître de la terre.
CANAL+ EDITIONS
En juin 1984, l’équipe de France de football est sacrée
championne d’Europe pour la première fois de son histoire.
Michel Hidalgo est porté en triomphe par Michel Platini,
Luis Fernandez, Manuel Amoros… Suivront vingt glorieuses
années de succès avec l’apogée de 1998. Michel Hidalgo,
Aimé Jacquet, Michel Platini et beaucoup d’autres
les commentent. En 2004, les Bleus de Santini veulent imiter
leurs prédécesseurs.
1984-2004, On remet ça !, par Karl Olive et Michel Hidalgo,
Canal+ éditions, 25 €.
ÉQUITATION
E ENTERNMENT
BUENA VISTA HOM
DVD Sacrés Shaolins
En Chine, au pied du mont Shaoshi, le temple Shaolin est considéré
comme le lieu de naissance du kung-fu. Ces moines restent des maîtres
dans cet art martial même s’ils se sont tournés davantage vers une forme
de méditation visant à l’épanouissement mental. Cette édition collector
de deux DVD, vous fait pénétrer dans le lieu saint et dans l’univers unique
et secret de leur vie quotidienne. Outre le spectacle avec ses prouesses
physiques, vous découvrirez en effet dans les bonus un documentaire
de 43 minutes, Le Monde sacré des Shaolins.
La Roue de la Vie – Shaolin » (FIP International), distribué par Buena Vista
Home Entertainment, 23 €.
MANUEL
à 21 h 00
La Baule 2004
Le saut d’obstacles est la plus connue
des disciplines équestres olympiques.
Avec les J.O. en perspective, La Baule
organise le premier événement important
de la saison outdoor, le Jumping
international officiel de France.
HOCKEY SUR GLACE
en direct à 21 h 00
Finale des championnats du monde
Peu de chance d’y retrouver les
Français, tout juste promus. Par contre,
les Canadiens devraient être là.
Management à l’école de rugby
en direct à 20 h 45
Ligue 1 - Monaco-Marseille
L’OM devrait, comme contre Paris,
avoir les jambes lourdes pour ce
duel princier, quatre jours après
avoir affronté Newcastle.
MARDI 11 MAI
FOOTBALL
en direct à 18 h 00
Ligue 1 – Lens-Auxerre
Contre des Nordistes qui espèrent
encore jouer une Coupe d’Europe,
Auxerre ne devra rien lâcher pour
garder son accessit à l’UEFA.
FOOTBALL
en direct à 20 h 45
Ligue 1 – Bordeaux-PSG
Le sprint final est engagé pour un
PSG qui peut encore rêver d’un
doublé Coupe-Championnat
BASKET
en direct à 00 h 45
Play-offs NBA
Indiana, San Antonio et New Jersey
ont balayé leurs adversaires au 1er tour.
Cela chauffe sur les parquets de NBA.
MERCREDI 12 MAI
NATATION
en direct à 18 h 00
Championnats d’Europe à Madrid
Grande journée avec la plus attendue
des finales, celle du 100 m messieurs.
FOOTBALL
en direct à 20 h 00
Ligue 1 – Lyon-Bastia
Bastia peut-être le juge de paix
d’une fin de championnat où l’OL rêve
d’enlever un troisième titre consécutif.
FOOTBALL
à 18 h 55
ASSE-PSV Eindhoven 76/77
Qui c’est les plus forts? Les verts
prouvent une nouvelle fois que cette
rengaine n’est pas galvaudée.
JEUDI 13 MAI
FOOTBALL
en direct à 20 h 00
Le club Pirès
Tout frais champion d’Angleterre, le
Gunner donne son avis sur l’actu du foot.
LE WEEK-END SPORT SUR RMC
EDITIONS PEARSON EDUCATION FRANCE
Quel entraîneur de rugby connaît la stratégie gagnante pour tous
les matches ? Sport de mouvement, le rugby continue d’inspirer Pierre
Villepreux, ancien joueur devenu entraîneur, mondialement reconnu.
Associé à Vincent Lafon, Villepreux livre ses recommandations techniques
pour réussir à faire évoluer les tactiques et les mentalités au sein d’une
équipe. Partant des évolutions récentes du jeu et de l’entraînement,
les auteurs plaident pour un management qui réhabilite le goût du risque
et de l’audace individuelle au service de tous. Dimension humaine
et efficacité sont les maîtres-mots de cet ouvrage.
Envoyez du jeu !, par Pierre Villepreux et Vincent Lafon,
éditions Pearson Education France/Village Mondial, 24 €.
FOOTBALL
FOOTBALL
CYCLISME
RAYMOND DEPARDO,N
EDITIONS AMPHORA
Conseiller d’orientation
Toutes les fréquences
sur www.rmcinfo.fr
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
VENDREDI 7 MAI
18h /19h : Larqué Foot
19h /19h30 : RMC Sports
19h30/20h : Spécial F1
20h/20h30 : Mag handball
20h30/23 h : DKP
Avec en live :
19h30 : Rugby
Stade Français-Biarritz
20h45 : Football
Niort- St -Etienne
SAMEDI 8 MAI
14h/18 h : Intégrale Sports
18h /00h : Intégrale Foot L1
Avec en live :
13h50/15 h : Formule 1
Séance de qualifications
En fil rouge : Cyclisme
Tour d’Italie
15 h10 : Rugby
Brive -Toulouse
17h15 : Foot Paris SG-Rennes
17h30 : Rugby
Perpignan-Bourgoin
19h15 : Spécial F1
19 h/00h: Intégrale Foot L1
DIMANCHE 9 MAI
10h/ 12 h : Larqué Foot
depuis Saint-Etienne
12h/13h45 : Motors
13h45/16h : Formule 1
GP d’Espagne à Barcelone
16h/18h : Intégrale Sports
18h/18h30 : Spécial F1
18h30/20h30 : Larqué Foot
20h30/23h : Intégrale Foot L1
Avec en live :
13h45/16h : F1 GP d’Espagne
Fil rouge : Cyclisme Tour d’Italie
16h : Basket Dijon-Gravelines
20h 45 : Football
Monaco-Marseille Intégrale
7 MAI 2004 - N°11
46 PEOPLE
HOROSPORT
DIEGO SORT
DU TROU
RÉDIGÉ PAR LAURENCE GALIANA
On ne saura peut-être jamais
ce qui lui est arrivé exactement
mais on n’est pas mécontent
de le retrouver, club en main,
sur un parcours de golf situé
à une cinquantaine de
kilomètres à l’ouest de Buenos
Aires (Argentine). Après douze
jours de soins intensifs pour
des problèmes cardiaques et
pulmonaires, Diego Maradona,
43 ans, se refait une santé sur
les greens. Un retour stupéfiant.
BÉLIER
21 MARS
20 AVRIL
TAUREAU
VINCE BUCCI/GETTY/AFP
21 AVRIL
21 MAI
GÉMEAUX
L’HOMME DE CROW MIGNON
DANIEL LUNA/AP/SIPA
Ils s’aiment. Depuis le 12 janvier et leur apparition à la première du film Along Came Polly, ils ne se cachent plus.
Sheryl Crow est venue encourager Lance Armstrong de ses « C’mon, C’mon », en mars sur les routes
du Critérium international (France) et en avril au Tour de Géorgie (États-Unis). À Los Angeles, la chanteuse
et le quintuple vainqueur du Tour de France ont assisté, tendrement enlacés, à un match du 1er tour des play-offs
NBA entre les Lakers et les Rockets de Houston.
PROMENADE DE SANTÉ
MY
KINGDOM
FOR
A HORSE
En marge du 13e semi-marathon de Nice, des célébrités ont foulé
la promenade des Anglais dans une course de 4 km pour soutenir
l’association Odysséa qui lutte contre le cancer du sein. Avec des parrains
chic et choc, Laetitia Bléger, Miss France 2004, et le mannequin Satya
(au centre). Loana (à gauche) a craqué dans le 2e tour tandis qu’Indra
(à droite) a dévoilé sa forme en prenant la 1re place, devant les
basketteuses du Cavigal Nice, Sabine Falcoz et Carinne Contessi.
On a le sens de la famille,
chez les Windsor. Sur ce
cliché, pris au château
de Windsor lors des fêtes
de Pâques, la reine Élisabeth II
(au centre), sa fille,
la princesse Anne (à droite),
et sa petite-fille, Zara Phillips
(à gauche), montent
respectivement Tinkerbell
et ses deux rejetons, Peter Pan
et Tiger Lily.
22 MAI
21 JUIN
CANCER
22 JUIN
22 JUILLET
LION
23 JUILLET
23 AOÛT
ROTA/CAMERA PRESS/GAMMA
IVAN COSTE MANIÈRE/AZUR SPORT
LAURENT THEILLET/DERBY
DAVID BUCHAN/BWP MEDIA/MAX PPP
7 MAI 2004 - N°11
PDF généré avec les logiciels Sowedoo
Pluton dope les natifs de
la fin du mois, entre
le 18 et le 23 août.
Les autres sont comme
des concurrents
ensablés dans un rallye.
Ce n’est qu’un incident.
BALANCE
SAGITTAIRE
Elle n’y est pas
allée de main
morte. Laurence
Ferrari, marraine
du nouveau
bateau d’Yves
Parlier, Médiatis
région Aquitaine,
a brisé le
jéroboam de
champagne en
mille morceaux
sur la coque de
l’hydraplaneur,
à Arcachon.
« C’est mon quatrième filleul et je suis sûre que ce sera le plus turbulent »,
a déclaré la figure de proue des dimanches de TF1.
Vous découvrez autour
de vous une graine
de champion. Devenez
entraîneur et préparezvous à vous faire
dépasser par votre élève.
Alternance de coups
de chaud et de courants
d’air. Toute cette
semaine, prenez garde
à protéger les voies
respiratoires.
24 OCTOBRE
22 NOVEMBRE
FERRARI SUR LE PONT
Vénus tourne autour
de votre soleil perso,
vous vous sentez
idéalement bien
dans votre peau,
au point de croire
que c’est définitif.
VIERGE
24 AOÛT
23 SEPTEMBRE
SCORPION
Heath Ledger
conjugue enfin
ses deux passions,
le sport et le cinéma.
Cavalier émérite
(il a accompli
lui-même toutes les
cascades dans The
Patriot, le film
de Roland Emmerich
avec Mel Gibson),
surfeur comme
tout bon Australien
qui se respecte
et hockeyeur, le jeune
acteur défie les lois
de l’équilibre dans
Lords of Dogtown, de
Catherine Hardwicke,
qui raconte
l’ascension de The
Zephyrs, un groupe de
jeune skateboarders.
Vous avez mis vos armes
au vestiaire. On découvre
enfin chez vous une
tendresse d’adorable
bébé alors que vous jouez
d’ordinaire au matador.
Jupiter vous cajole,
mais il faut vous
ménager des moments
de rigolade. Les natifs
de la mi-septembre
en ont bien besoin.
24 SEPTEMBRE
23 OCTOBRE
OH ! HEATH EST HAUT
Gare aux chutes !
Fuyez tout ce qui
pourrait influer sur votre
équilibre physique.
Pas de vélo ni de scooter
cette semaine, ou alors
tout doucement.
23 NOVEMBRE
21 DÉCEMBRE
CAPRICORNE
22 DÉCEMBRE
20 JANVIER
VERSEAU
Vous risquez de
déclencher une allergie
sans conséquence.
Donc, tenez-vous à
distance de celles et
ceux qui vous tapent
sur les nerfs.
La forme est fluctuante.
Et si vous révisiez
un peu vos théories
en achetant un guide
sur la nutrition
et les vitamines ?
Fatigue et nervosité
vous accablent.
Écrivez un courriel
d’excuse pour absence
à l’entraînement. C’est
parfois nécessaire pour
supporter la routine.
C’est comme si vous
aviez un contrat avec
une marque de baskets.
Votre compte en banque
grossit subitement.
21 JANVIER
18 FÉVRIER
POISSONS
19 FÉVRIER
20 MARS
Ne mangez pas
de mets venus de la mer.
Votre système digestif
vous somme d’éviter
les graisses animales,
notamment celles
du thon et du saumon.