Dire la vérité? Etre vrai?

Commentaires

Transcription

Dire la vérité? Etre vrai?
254.3
Cote :
Légende :
éthique- valeurs
Dire toujours la vérité ?
Age :
13-15 ans
Objectifs :
• ader le thème de la vérité et du mensonge
• discussion sur le thème de manière ouverte
• découverte de 1 ou 2 situations bibliques
Durée : 2 rencontres (attention la 1ère suppose une longue rencontre, ou faire en
deux fois, jeu, puis extraits)
Brève description : Introduction au thème
Réflexion à partir des épisodes extraits de film.
Recherche de définition des termes (cf Ex 20.16)
Type : rencontre 1 JEU D’INTRO, Extraits vidéo, partage .
Rencontre 2 : mise en scène – TEXTE BIBLIQUE– partage.
Mots-clefs : opinion- franchise – respect – vérité – mensonge.
Matériel : extraits vidéo « La Vérité si je mens »,de Thomas Gilou, 1997.
Références bibliques : Rahab, Josué 2-1-6 - David et Batcheba 2 Sam 11. 1-16
Durée
15’
ANIMATION
Jeu en petits groupes
Mentir c’est courrant, mais ça n’est pas facile ni
anodin.
But du jeu: Dissimuler (choix si raconte un vrai fait
ou un bobard)
Chacun reçoit une fiche et choisit une situation.
Il la complète en disant soit la vérité soit un bobard
(accorder 5 minutes)
puis:
à tour de rôle chacun lit sa fiche et la pose devant
lui.
- Les autres se prononcent s'ils pensent que c'est
la vérité ou un mensonge (et on compte les points:
celui qui a deviné juste a un point, la personne qui
a posé la fiche reçoit 1 point par personne qui n'a
PAS deviné. donc qu'elle a menée en bateau)
L'idée est de faire un jeu qui encourage à
camoufler (mais on peut aussi tourner en "essayer
de trouver ce qui est vrai").
Qui ?
Notes
Jeu en
annexe 1
(adapté à
l’actualité du
groupe !)
Possible aussi
de ne pas
compter les
points
5’
Présentation du thème
Certaines situations nous amènent à être subtiles,
à camouffler, et parfois à ne par dire toute la
vérité.
C’est un point important et délicat avec les
parents…
• Pourquoi dire ou non la vérité ?
Thème de cette rencontre : avec des extraits de
film « La vérité si je mens »
10’
Extraits du film « La vérité si je mens 1»
Extrait 1 : sauvé malgré lui 02’14-06’25 »
- Ed(ouard) a été sauvé d’une baston par un Juif
du quartier « le Sentier » alors qu’il était
totalement fauché et à plat.
Reçoit 2 choses de son bienfaiteur : l’étoile de
David en pendentif que son agresseur avait
perdue à terre et un emploi dans l’usine de tissu
(où travaille tout le quartier juif).
Extrait 2 : il est parachuté dans un monde
totalement juif, mais il y trouve des amis, un boulot
intéressant (dans le tissu) et comme une nouvelle
famille. Mais pour ça, il doit un peu se fondre dans
le décor, pour « être des leurs »
20’20’ à 21’ 04 (ou le tailleur lui apprend à
dissimuler son identité en Ashkénaze. (fin
« Carine, ça vient »)
Extrait court
4’20 – 6’25
(fin « j’ai
perdu mon
étoile de
David »)
Voir info en
annexe
Extraits 3 : il s’épanouit dans ce nouveau milieu,
tombe amoureux d’une fille superbe et ils décident
de se marier. Le mariage se prépare. Seulement,
c’est un mariage selon le rite juif… qu’il ne connaît
pas du tout !
Voir extrait avec le rabbin, 1h 17’20’’- 1.20’58’’
(débarque sur plage – se fait gifler)
10’
Partage en groupes:
o Pourquoi éprouve-t-on parfois le besoin de
mentir ? A qui ? Dans quelles circonstances ?
o Peut-on toujours dire la vérité ?
o Qu’est-ce qui aide à dire la vérité ?
o Que se passe-t-il quand qn nous ment ?
o Peut-on mentir autrement qu’en paroles ?
Etc…
Demander de
exemples et
« pourquoi » ?
5’
Mot du pasteur : confiance cassée ou renforcée.
Une parole de
Jésus dit « la
vérité vous
rendra
libres ».Jn 8.32
Dieu est un père qui nous aime trop pour nous
voir nous détruire et nous tourmenter à cacher nos
fautes ou à mentir par peur.
Deuxième rencontre « DIRE TOUJOURS LA VERITE » Etude de la Bible
3’
Accueil
Rappel des éléments découvert lors de la
rencontre précédente et éventuellement essai
d’élaborer une définition de ce que c'est que dire
la vérité ou dire un mensonge", quand est-ce que
c'est l'un ou l'autre"?
Définition, cf
Ex 20.16
De très anciennes histoires de la Bible nous
montrent des situations où des gens ont choisi de
ne pas dire la vérité.
Aujourd’hui allons essayer de nous projeter dans
ce lointain passé.
15’
En petits groupes (si plus que 5 personnes)
Chacun reçoit l’épisode de Josué 2.1-6
(ou 1 Samuel 11. 1-16)
- Lire le texte biblique jusqu’au …
- « Imaginez ce qu’à pu être la vie de ces
personnages par la suite (proche ou plusieurs
années plus tard) ».
- Préparation sous forme d’une mise en scène
(ou éventuellement un récit qui se fera devant les
autres groupes)
. Présentation devant tous
15’
Discussion
sur ces exemples de « mensonge et vérité » :
Rahab :
- A votre avis, pourquoi Rahab a-t-elle menti aux
policiers du roi ?
- Avez-vous de exemples actuels ou de votre
vécu où un mensonge est source de vie ?
- Comment pouvait-elle se sentir lorsque sa ville a
été assiégée (parce que ces espions avaient
obtenu les informations qu0ils étaient venus
chercher ?)
David :
- Est-ce qu’on peut garder un secret si lourd ?
- Qu’est-ce qu’il aurait fallu pour que David puisse
revenir en arrière ? (ou tout au début ?)
- Quels sont les effets du mensonge ?
- Est-ce que David (à voitre avis) a dit une fois à
Batchéba comment Urie était mort ? Pourquoi ?
Distribuer le
ou les texte(s)
en annexe.
Prend plus de
temps lors de la
présentation,
mais très
intéressant car
deux usages
différents de
« mensonges ».
Plus aucune
préparation
ne se fasse
pendant les
présentations
- David était un croyant et voulait suivre Dieu,
comment est-ce que cela aurait pu l’aider ?
- A votre avis, est-ce que David pouvait être un
roi inébranlable suite à cet épisode ? (dans ses
ordres à l’armée, dans l’éducation de ses
enfants ? etc)
5-7’
Mot du pasteur : autour de la parole de Jésus
« la vérité vous rendra libres ». Jean 8.32
Ou autre si déjà
utilisé lors de la
première
rencontre
Autre texte ressource : 1 Samuel 11. 1-16… David et Bathseheba (texte préparé en
annexe, raccourci).
Reprise d’une animation ajeg 2011, par Annick Monnot (février 2013), www.ajeg.ch.
INFO film :
Tout le monde croit qu’il est « évidemment juif », puisque tout le monde l’est dans ce
monde fermé. Et il a appris quelques phrases qui justifient qu’il est aussi Ashkénaze.
Ashkénazes (de l’hébreu désignant Achkenaz, un des arrière-petit-fils de Noé) ַ‫שְׁ ְכּנַזא‬
= les Juifs provenant d’Allemagne, de Pologne, de Russie, de l’ancien Empire austrohongrois et plus généralement d’Europe centrale et orientale. Ils ont une langue qui
leur est propre, le yiddish, qui est une langue voisine de l’allemand enrichie
d’emprunts à l’hébreu, au polonais et au russe.
(autre branche du Judaïsme : Séfarades, d’Espagne et Afrique du Nord Les
Séfarades (parfois orthographié Sépharade) constituent une branche du judaïsme
qui suit le judaïsme liturgique espagnol et portugais (en particulier dans la
prononciation des mots des prières).
Le terme « Séfarade » désigne aussi souvent les Juifs issus des pays arabes, qui ont
souvent adopté le rite sefarade à la suite de l'immigration consécutive à l'expulsion
des Juifs d'Espagne.)
C’EST DANS LA BIBLE
Josué 2, 1-6
1
Du camp de Chittim, Josué, fils de Noun,
envoya secrètement deux hommes avec
l'ordre d'explorer le pays et la ville de
Jéricho. Arrivés à Jéricho, les deux espions
allèrent passer la nuit dans la maison d'une
prostituée nommée Rahab.
2
Le roi de Jéricho apprit que des Israélites
étaient arrivés cette nuit-là dans la ville
pour explorer le pays. 3 Alors il fit dire à
Rahab : « Les hommes qui sont venus chez
toi ont pour mission d'examiner à fond le
pays. Livre-les-nous. » 4 Rahab emmena
les deux hommes et les cacha, puis elle
répondit : « Des hommes sont
effectivement venus chez moi, mais je ne
savais pas d'où ils étaient. 5 Ils sont repartis
à la tombée de la nuit au moment où on
allait fermer la porte de la ville. J'ignore où
ils sont allés. Si vous vous dépêchez, vous
pourrez les rattraper. »
6
En réalité, elle avait fait monter les
hommes sur le toit en terrasse de sa maison
et les avait cachés au milieu de tiges de lin
qu'elle y avait déposées…■
2 Samuel 11, 1-16
1
Au printemps suivant (…), le roi David
envoya le général Joab, à la tête de l'armée
d'Israël, combattre les Ammonites (…),
David, lui, était resté à Jérusalem.
2
Or un après-midi, après s'être reposé,
David se leva et alla se promener sur le toit
en terrasse du palais. De là, il aperçut une
femme qui se baignait. Elle était très belle.
3
Il fit prendre des renseignements sur elle ;
on lui dit : « C'est Batchéba, la femme
d'Urie. » 4 David envoya des messagers
l'inviter. Elle vint chez lui, il coucha avec
elle, puis elle retourna chez elle. Or elle
venait de se purifier, à la suite de ses
règles.
5
Batchéba devint enceinte. Elle en avertit
David : « J'attends un enfant », lui fit-elle
dire. 6 Aussitôt, David adressa l'ordre
suivant au général Joab : « Envoie-moi
Urie. » Joab l'envoya. 7 Urie vint se
présenter devant le roi, qui lui demanda
des nouvelles de Joab et de l'armée, ainsi
que du déroulement de la guerre. 8 Puis il
lui dit : « Va chez toi et prends un peu de
repos. » Urie quitta le palais et le roi lui fit
envoyer un cadeau.
9
Mais Urie ne se rendit pas chez lui ; il alla
dormir en compagnie des soldats de la
garde royale, près de l'entrée du palais. 10
Lorsque David en fut informé, il interrogea
Urie : « Voyons, tu viens d'arriver après un
long trajet. Pourquoi ne vas-tu pas chez
toi ? » — 11 « Majesté, répondit Urie, le
coffre sacré du Seigneur ainsi que l'armée
d'Israël et de Juda n'ont pour abris que des
tentes ; le général Joab et tes officiers
campent en rase campagne. Et pendant ce
temps, moi, j'irais à la maison pour
manger, boire et dormir avec ma femme ?
Jamais de la vie je ne ferai une chose
pareille, je te le jure ! » — 12 (…)
14
Le lendemain matin, David écrivit une
lettre à Joab et la confia à Urie. 15 Il y
disait : « Placez Urie en première ligne, là
où le combat est le plus violent, puis
retirez-vous en le laissant seul, afin qu'il
soit atteint par l'ennemi et qu'il meure. » …
■
ANNEXE 1
Ce que j’aime le plus, c’est…
Si j’avais un million, je…
Pendant les vacances de février, je vais…
Je déteste…
Une grosse bêtise que j’ai faite une fois…

Documents pareils