CR runion du rseau Isore mercredi 7 mars 2007 (Paris V)

Commentaires

Transcription

CR runion du rseau Isore mercredi 7 mars 2007 (Paris V)
- ISORE CR réunion du réseau Isore mercredi 7 mars 2007 (Paris Descartes)
Présents : Corinne Balmette, Sylvie Bardou, Sylvia Bozan, Danielle Breseghello, Sandra
Challin, Mireille Clémençon, Philippe Drouin, Monique Galland-Dravet, Odile GaultierVoituriez, Mireille Gély, Nicole Girard, Marie-Annick Mazoyer, Christine Michel, MarieJosèphe Pierrat, Françoise Pujol, Marie-Thibault.
Excusées : Emanuelle Aldebert (IRD), Françoise Delaveau (Remisis), Brigitte yvon-Deyme
(Credal).
Compte rendu : P. Drouin, M.-J. Pierrat
Tout d’abord, plusieurs nouvelles personnes nous ont rejoints pour cette réunion qui se tient
pour la première fois sur le site de l’Université Paris Descartes, Sylvie Bardou (bibliothèque
SHS Descartes), Marie Thibault (ISST, Laboratoire Georges Friedmann, Université Paris1) ;
notons également le retour d’anciennes : il semble que ce lieu de réunion soit propice à
rassembler (à renouveler).
Cette réunion est centrée sur l’entretien de membres du bureau avec la DSA du Département
SHS du 19 février 2007. Après la présentation du réseau, ses origines et modes de
fonctionnement et les projets en cours voici les points qui ont été abordés :
A. L’entretien
● Reconnaissance du réseau par le département SHS
Au premier abord, la DSA est sensible au mouvement Bottom Up de ce réseau qui n’a
pas attendu des directives pour se constituer et qui perdure dans le temps. Elle va
envoyer une lettre aux directeurs d’unités des sections 36-38-37-40 pour donner un
caractère officiel au réseau et à son animatrice M.J. P. Il y aura formalisation du statut
en fonction de l’intégration au projet Adonis.
Nécessité de lier reconnaissance du réseau et participation au réseau avec l’évolution
de la profession elle-même.
La question de l’hébergement des sites Isore et Sociopôle a été éludée temporairement
car le site Pouchet n’a pas de vocation disciplinaire en sciences sociales (à suivre).
● Le projet de mise en ligne des banques de données,
La DSA y associe un projet d’archives scientifiques qui serait à traiter avec les nouveaux
responsables du TGE ADONIS, Y. Maignien et B. Habert. Nos projets peuvent constituer
des briques d’Adonis. Un rendez-vous avec les responsables du projet est programmé fin
mars.
A la demande de l’animatrice, Odile Gaultier-Voituriez (responsable de la documentation
et des archives CEVIPOF) expose les principes de base des archives scientifiques -> les
catégories répertoriées, les délais de diffusion et les traitements, et la politique du CNRS
sur ces questions. Corinne Balmette donne également son expérience d’archivage
scientifique au Cesdip et ses contacts avec la responsable des archives administratives au
CNRS ( GIF/Yvette ?).
● La banque de liens Sociopôle
Cette banque de liens serait prise en charge par la bibliothèque SHS de Paris
Descartes. M.-J. Pierrat a quelques inquiétude sur la continuité du projet collectif qui
s’instaure. Sylvia Bozan souhaite que le projet reste collectif sur un ensemble de
compétences et avec plusieurs partenaires (laboratoires, Inist..). A la condition que les
1
participants puissent récupérer des extractions de données pour leur propre site en
local. L’Inist qui a également constitué une base de liens pourrait être un interlocuteur.
B. Formation collective des membres du réseau
● Formation au logiciel libre Wikindx : la formation était un peu rapide mais le
logiciel paraît intéressant malgré quelques points faibles :
- pas de hiérarchisation des catégories qui font office de plan de classement à plat
(alors qu’une hiérarchie était mentionnée dans le descriptif du logiciel)
- difficultés de gestion par lots .
Cependant ce logiciel reste viable et le plus intéressant dans cette série (bibliographique).
Il semble nécessaire de faire un basculement rapide du Sociopôle pour préserver la mise à
jour et développer une réelle gestion partagée.
Pour cela, il faut trouver un serveur d’accueil pour installer le logiciel (Pouchet pour
l’instant) et effectuer une phase de test courant avril. S. Bozan a proposé que le logicel
soit installé sur l’ancien serveur de la banque de données sociologie à Pouchet.
C. Points spécifiques
Pour ne pas être en porte à faux dans les réunions avec les responsables du projet
Adonis, en raison de sa double casquette Bibliothèque SHS et réseau Isore, Sylvia
n’interviendra plus en tant que membre du réseau. Corinne Balmette la remplacera.
Discussion sur les difficultés rencontrées au niveau de l’archive HAL concernant la
motivation des chercheurs : elle varie en fonction de l’importance accordée par le
directeur du labo. Certains prennent conscience de l’intérêt du dépôt, par exemple pour
la réalisation du rapport quadriennal.
Questions diverses
◙ Le point sur l’enquête (Corinne Balmette) : 12 enquêtes ont été réceptionnées mais il
semble qu’une bonne partie des présentes n’avaient pas encore envoyé le questionnaire et
vont le faire d’ici la fin de la semaine. MJP est à disposition pour répondre aux questions qui
paraissent complexes.
◙ Constitution d’un réseau national, regroupant les réseaux régionaux multidisciplinaires,
Go !Doc, Isidora, Rpist et Pist’LR. Un groupe de travail réfléchit à la charte de ce réseau qui
serait également ouvert à tout professionnel quelque soit la région et quelle que soit ses
thématiques professionnelles. Il est demandé de se prononcer sur le nom de ce futur réseau
(une liste de noms circule). Le terme « Fédéralis » retient l’attention de certains participants
mais sans conviction.
◙ Annonce des journées RPist qui se tiendront à Nancy du 18 au 20 juin prochain. Le
programme est sur le site en ligne. L’inscription est à faire avant le 16 avril. Le thème porte
sur le travail collaboratif, le web 2.0, le point sur l’archive ouverte et la terminologie.
Va-t-on faire un poster pour le réseau ? MJP s’interroge sur la possibilité de présentations des
projets Adonis ou Sociopôle ? P.D. note que le temps est court mais avec l’aide collective ça
pourrait se faire (à voir fin mars).
2
◙ Proposition d’une journée du réseau (3ème trimestre 2007) autour des problématiques du
réseau, sur l’archivage scientifique et les banques de données :
- Transformation de la profession à partir de l’intégration dans un fonctionnement en réseau.
- Problématique des archives de recherche
Philippe Drouin expose l’intérêt pour la cohésion et le développement du réseau. Mais cela
nécessite une programmation et des budgets car il ne faut pas oublier la difficulté pour les
personnels de se déplacer et d’être financé (Françoise P. précise que ce n’est pas le labo. qui
paye mais la formation permanente). D’où la nécessité d’obtenir, avec notre statut, des
budgets pour construire ce type de projet (à suivre rapidement).
◙ Informations institutionnelles
- Fusion du Cresp et GTMS pour former l’IRIS ( ?) mais la localisation n’est pas certaine ;
probablement dans le projet immobilier de la plaine Saint-Denis avec la MSH et l’EHESS.
- Création de l’Institut des Amériques, regroupement des fonds sur l’Amérique latine et de
fonds sur l’Amérique du Nord ; ce projet va aussi bénéficier de nouveaux locaux avec
déménagement rapide de la bibliothèque de l’IHEAL/Crédal.
-Deux projets immobiliers sont à l’étude, l’un concerne le CNRS sur l’Île Seguin) et l’autre
l’EHESS sur la Plaine Saint Denis. Certains laboratoires umérisés pourraient être pris entre
ces deux localisations, comment se fera le tri ?
La bibliothèque de la Fondation MSH, bd Raspail, doit déménager d’ici deux ans pour cause
de désamiantage mais elle n’a pas, pour l’instant, de lieu d’accueil.
3