braun-vega

Commentaires

Transcription

braun-vega
BRAUN-VEGA
Los Latinos in New York (Velazquez) 2012
Puls’Art 2012
Musée de Tessé
du 16 mai au 1er juillet
BRAUN-VEGA
Né le 7 juillet 1933 à Lima, Pérou.
Vit et travaille à Paris.
Principales expositions personnelles récentes
L’artiste et ses modèles (Ingrès) 2011
La leçon d'anatomie - 2012
2010
2009
2007
2006
2005
2004
2003
2002 2001
2000-2001
2000
1999
1998
1997
1996
Galería Marta Traba - Sao Paulo - Brésil
Mémoires - Maison des Arts
d'Antony
Ingres et les modernes - Musée Ingres - Montauban
Mémoires - IUFM - Rouen.
Bibliothèque universitaire - Angers
Galerie Wam - Caen
Espace Saint-Rémi - Bordeaux
Galerie du Fleuve - Paris
Galerie DART - Barcelone
Castillo de Valderrobres (Musée de Teruel) - Espagne.
Musée Beurnier-Rossel - Montbéliard
Musée du Château des Ducs de
Wurtemberg - Montbéliard
Espace Croix-Baragnon - Toulouse
ST’ART - Strasbourg
Galerie du Centre - Paris
Galerie IUFM/Confluences - Lyon
Galerie Le Garage - Orléans
ARTPARIS - Carrousel du Louvre - Paris
Maison de l’Amérique latine - Paris
Galerie du Centre - Paris.
Centre culturel de la PUCP - Lima.
Ethnologisches Museum - Berlin.
Ibero-Amerikanisches Institut - Berlin.
Galerie Wam, Caen - France.
Espace Julio Gonzalez - Arcueil -
France.
Ralli Museum - Caesarea - Israel.
Moussem Culturel d’Asilah - Asilah - Maroc.
Galerie du Centre - Paris
Nohra Haime Gallery - New York
Galerie WAM - Caen
Corderie Royale - Rochefort
Maison du Loir-et-Cher - Blois
Cellier de Loëns - Chartres
Arte B.A. 97 - Buenos Aires
Galería de Sant - Buenos Aires
IUFM - Besançon
Maison de la Culture - Bourges
Galerie Pascal Gabert - Paris
Le tricheur... pendant la crise (Delatour) - 2012
L’art prétexte de l’art ? Comme toujours, certes ! Mais on aura compris que Braun-Vega a choisi de
faire du prétexte la condition nécessaire de son travail. Condition nécessaire, mais non suffisante : la
réalité du monde est présente aussi, avec ses contrastes qui sont trop souvent d’insurmontables contradictions. Braun-Vega a besoin du réel le plus quotidien,
voire le plus politique, en particulier celui qui concerne
l’Amérique latine, pour accompagner l’irréalisme flamboyant qu’il repère dans l’histoire des formes. Ce peintre
me paraît pousser à la limite ce qui caractérise notre art
« contemporain » : pour la première fois peut-être, un art
peut être défini par sa date.
On ne parle pas de la peinture d’aujourd’hui comme on
évoque la peinture renaissante ou baroque. La peinture
serait-elle parvenue au terme ultime d’une très longue
aventure ? C’est l’heure, en tout cas, du face-à-face de
l’esprit avec ses possibilités désormais mesurables, avec
ses structures maintenant mises au jour. Herman BraunVega apporte sa pierre au bilan en cours. Il le fait avec
une technique longuement mise au point et surtout l’évidence du bonheur de peindre : par les temps qui courent, ce n’est pas rien.
Jean-Luc Chalumeau
Le verre de lait (Vermeer)
La melancolia de Don Pablo N°2 - 2012
plus d'informations sur www.braun-vega.com