Fiche du film

Commentaires

Transcription

Fiche du film
Fiche n° 1437
TITRE : Dernières nouvelles du cosmos
date de sortie : 09.11.2016
nationalité : France
durée du film : 1h25
documentaire
du 30 novembre au 6 décembre 2016
Dernières nouvelles du cosmos
de Julie Bertucelli
A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente.
Elle est l'auteure de textes puissants à l’humour corrosif. Elle fait
partie, comme elle le dit elle-même, d’un « lot mal calibré, ne rentrant nulle part ».
Visionnaire, sa poésie télépathe nous parle de son monde et du
nôtre. Elle accompagne un metteur en scène qui adapte son
œuvre au théâtre, elle dialogue avec un mathématicien...
Pourtant Hélène ne peut pas parler ni tenir un stylo, elle n’a jamais appris à lire ni à écrire.
C’est à ses 20 ans que sa mère découvre qu'elle peut communiquer en agençant des lettres plastifiées sur une feuille de papier.
Un des nombreux mystères de celle qui se surnomme Babouillec…
BABOUILLEC PAR ELLE-MÊME
DU MONDE DU DIRE.
(EXTRAITS DE TEXTES)
IMPOSSIBLE POUR MOI D’ENTRER EN RELATION AVEC
LES CODES ÉTABLIS. UN MUTISME S’EST EMPARÉ DE
JE SUIS NÉE UN JOUR DE NEIGE,
MON CORPS, MON INTELLIGENCE MENTALE EST
D’UNE MÈRE QUI SE MARRE, TOUT LE TEMPS.
ENFERMÉE DANS CE CORPS DU SILENCE.
JE ME SUIS DIT, ÇA CAILLE, MAIS ÇA A L’AIR COOL
J’ADORE LES MOTS, LA POSSIBLE EXTENSION
LA VIE.
DE LA PENSÉE SANS LIMITES.
ET J’AI ENCHAÎNÉ LES GALÈRES.
ALORS J’AI ÉCRIT L’ACTE D’Y CROIRE.
J’AI RATÉ LA MATERNELLE ET TOUTES MES CHANCES
DONNER À VOS RAISONS UN SENS À MON SILENCE.
D’ÊTRE UNE CHAMPIONNE SUR LES BANCS D’ÉCOLES.
CHACUNE DE MES IMAGES MENTALES M’INVITE
PAS D’APPRENTISSAGE, JUSTE ÊTRE SOI-MÊME.
À VISITER
UNE TERREUR POUR LES REPÈRES SOCIAUX (…)
L’ORDRE DES PENSÉES MATÉRIALISANT NOTRE MONDE
PENSER DANS LE SILENCE EST-CE UN ACTE
DU SAVOIR ÉTABLI.
RAISONNABLE ?
QUELLE AVENTURE TITUBANTE, EXALTANTE,
J’AI TRAVERSÉ DE LONGUES ANNÉES COUPÉE
DÉROUTANTE.
Depuis toujours, Julie Bertuccelli est attirée par les thématiques traitant du droit à la différence et des difficultés qui nous poussent à nous surpasser. Elle l’a largement prouvé avec le bienveillant La cour de Babel en 2013. La difficulté de communiquer l’intéresse tout particulièrement. Aussi, sa rencontre avec Hélène, lui donne l’idée de réaliser un film démontrant qu’il existe bien d’autres formes d’expression qui recèlent des richesses insoupçonnées, pour peu que l’on accepte de franchir la barrière de nos préjugés et
la routine des échanges codifiés. Ici, ce n’est pas le portrait d’un être handicapé qu’elle souhaite dresser
mais bien plutôt celui d’une artiste à part.
àVoir-àLire
Julie BERTUCELLI
Avant d'entamer sa propre carrière de réalisatrice, Julie Bertuccelli a été l'assistante de cinéastes tels que Betrand Tavernier, Pierre Etaix, Rithy Panh ou encore son père Jean-Louis Bertuccelli.
Depuis 1993 elle a réalisé près d'une vingtaine de films, majoritairement des
documentaires et deux long-métrages de fiction acclamés par la critique et largement récompensés.
2013 La cour de Babel
2010 L’arbre
2002 Depuis qu’Otar est parti
LETTRE DE BABOUILLEC
À JULIE BERTUCCELLI
APRES LA VISION DU FILM
AVEC LE RECUL MON OEIL A RETROUVÉ SON
SENS CRITIQUE.
LA BEAUTÉ QUE DÉGAGE L’IMAGE NOUS OFFRE
LA POSSIBLE INTERROGATION DE L’ÉMOTION.
RIRE OU PLEURER FACE À CE MONDE D’UN
AILLEURS.
VRAI SUJET DE SOCIÉTÉ, PARLER DE L’AUTISME
PEUT DÉRANGER.
À TRAVERS TON FILM JULIE, J’APPARAIS COMME
UNE PERSONNE HORS CIRCUIT QUI AVEC SA
BOITE DE LETTRES COMPOSE UN LANGAGE
D’UNE AUTRE APPARTENANCE ET LES MONDES
SE REJOIGNENT.
AVEC PLAISIR JE M’OBSERVE DANS TON OEIL GO-
DIRECTE, FLUIDE, EMBELLISSANT LES CONTOURS
POÉTIQUES DU RÉEL.
ET SAPERLIPOPETTE, J’ADORE CE MAGIQUE INSTANT DE L’ÉTERNITÉ DANS LEQUEL, LE REGARD,
L’ÉMOTION, LE CORPS TOUT ENTIER S’IMMOBILI-
SENT.
JE CROIS QUE CETTE ÉTRANGE ALCHIMIE DE
L’INSTANT POUR L’ÉTERNITÉ M’ENSEIGNE LA
CONFIANCE DANS L’EXISTENCE D’ÊTRE QUELQU’UN QUELQUE PART DANS UN ESPACE DE PAR-
TAGE.
ALORS MERCI JULIE D’AVOIR EMBARQUÉ AVEC
MOI DANS CE MONDE D’UN AILLEURS QUE TU APPELLES:
« DES NOUVELLES DU COSMOS ».
AVEC MA TVA (TOUT VIVRE AMOUR)
GUENARD HABITÉ PAR L’AMOUR DE LA LUMIÈRE
La même semaine :
La fille de Brest de Emmanuelle Bercot
Babouillec Sp
(France)
La semaine suivante : 2 films
Le ciel attendra de Marie Castille Mention Schaar
Baccalauréat de Cristian Mungiu (Roumanie)
(France)