A la promenade.sib

Commentaires

Transcription

A la promenade.sib
D’un astre
d’amour
que se lève
Nine French Romantic poems
set for voice & piano (2005)
Tom Collins
Mon rêve familier
Green
Sérénade Florentine
A la promenade
Les coquillages
Le faune
L’amour par terre
L’Allée
MON RÊVE FAMILIER
MY FAMILIAR DREAM
Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.
I often have this strange, impressive dream
About an unknown woman, whom I love.
She loves me, and, each time, she’s not the same
Nor wholly different, and she understands.
Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blème,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
She understands me, and my heart is clear
To her alone, alas! explicable
To her alone. The sweat on my pale brow,
She only can refresh it with her tears.
Est-elle brune, blonde ou rousse? - Je l’ignore.
Son nom? Je me souviens qu’il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.
Is she red-haired or fair? I do not know.
Her name? I know it is sonorous and sweet
Like those of people we have loved, now dead.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chère qui se sont tues.
She gazes in the way that statues gaze,
And in her voice, distant and calm and grave,
Lies the inflexion of dear voices stilled.
Paul Verlaine
GREEN
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur, qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches,
Et qu’à vos yeux si beaux l’humble present soit doux.
Here are fruit, flowers, branches and foliage,
Here, too, my heat, which you alone command.
Oh, tear it not asunder with your white hands,
But, with your fine eyes, bless my pilgrimage.
J’arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent de matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue, à vos pieds reposée,
Rêve des chers instants qui la délasseront.
I come all covered still with morning dew,
Which passing winds have turned cold on my face.
At your feet let my tiredness rest in grace,
Dream of dear moments which will make it new.
Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encor de vos deniers baisers;
Laissez-la s’apaiser de la bonne tempête,
Et que je dorme un peu pisque vous reposez.
Oh let my head lie still on your young breast.
It echoes, even now, with your last kiss.
After the sweet storm grant it peace like this,
And let me sleep a moment since you rest.
Paul Verlaine
SÉRÉNADE FLORENTINE
FLORENTINE SERENADE
Étoile dont la beauté luit
Comme un diamant dans la nuit
Regarde vers ma bien-aimée
Dont la paupière s’est fermée
Et fais descendre sur ses yeux
La bénédiction des cieux.
Elle s’endort… par la fenêtre
En sa chamber heureuse pénètre;
Sur sa blancheur, comme un baiser,
Viens jusqi’à l’aube te poser
Et que sa pensée alors rêve
D’un astre d’amour que se lève!
Star, whose beauty sparkles
Like a diamond in the night,
Look towards my beloved
Whose eyelids have closed,
And send down upon those eyes
The blessings of the heavens.
She sleeps… Through the window
come into her happy room.
Upon her purity, like a kiss,
Rest until the dawn,
And may her dreams then be
Of a rising star of love!
Jean Lahor
from Paul Verlaine’s Fêtes galantes (1869)…
A LA PROMENADE
PROMENADE
Le ciel si pâle et les arbres si grêles
Semblent sourire à nos costumes clairs
Qui vont flottant legers, avec des airs
De nonchalance et des mouvements d’ailes.
The sky so colourless, the trees so thin
Seem to be smiling at our vivid dress
Which flutters light and casual on the breeze,
Stirred, sometimes, with a movement as of wings.
Et le vent doux ride l’humble basin,
Et la lueur du soleil qu’atténue
L’ombre des bas tilleuls de l’avenue
Nous parvient bleue et mourante à dessein.
The gentle wind ruffles the pool;
Attenuated sunlight, pale and wan
In the low shade of linders down the path
Reaches us blue, in death intentional.
Trompeurs exquis et coquettes charmantes,
Cœurs tenders, mais affranchis du serment,
Nous devisons délicieusement,
Et les amants lutinent les amantes,
Charming coquettes, deceivers debonair,
Tender, but free from declaration,
We revel in our conversation,
And the lovers tease their ladies fair,
De qui la main imperceptible sait
Parfois donner un soufflet, qu’on échange
Contre un baiser sur l’extrême phalange
Du petit doigt, et comme la chose est
Who, sometimes, with hand imperceptible,
Will box the gallant’s ear, and then receive
A kiss on the little finger; you conceive
That, as the whole thing’s hypocritical,
Immensément excessive et farouche,
On est puni par un regard très sec,
Lequel contraste, au demuerant, avec
La moue assez clémente de la bouche.
Enormously excessive, wildly fierce,
One’s punished by a very cold, hard glance,
Which loses some of its significance
When one sees how gently lips will purse.
LES COQUILLAGES
THE SHELLS
Chaque coquillage incrusté
Dans la grotte où nous nous aimâmes
A sa particularité.
Every incrusted shell
In the grotto where we loved
Does a character reveal.
L’un a la pourpre de nos âmes
Dérobée au sang de nos cœurs
Quand je brûle et quand to t’enflammes;
One our souls’ vermillion shows,
Stolen from our hearts’ excess
When I’m afire and you’re aglow;
Cet autre affecte tes langeurs
Et tes pâleurs alors que, lasse,
Tu m’en veux de mes yeux moqueurs;
Another feigns your languidness
And pallor when, in weariness,
You’re angered by my mocking eyes;
Celui-ci contrefait la grâce
De ton Oreille, et celui-là
Ta nuque rose, courte et grasse;
This one counterfeits the grace
Of your small ear, and that’s a simile
Of your short nape in its fat rosiness;
Mais un, entres autres, me troubla.
But one, among the rest, has troubled me.
LE FAUNE
THE FAUN
Un vieux faune de terre cuite
An ancient terracotta faun
Rit au centre des boulingrins,
Présageant sans doute une suite
Mauvaise à ces instants sereins
Laughs in the heart of the green grass,
No doubt foretelling ill will come
After these hours of peacefulness
Qui m’ont coduite et t’ont conduite,
Mélancoliques pèlerins,
Jusqu’à cette heure don’t la fuite
Tournoie au son des tambourins.
Which have led both you and me
– Pilgrims of unhappy mien –
Up to this time that passes by,
Spinning to the sound of tambourines.
L’AMOUR PAR TERRE
LOVE LIES FALLEN
Le vent de l’autre nuit a jeté bas l’Amour
Qui, dans le coin le plus mystérieux du parc,
Souriait en bandant malignement son arc,
Et dont l’aspect nous fit tant songer tout un jour!
The wind the other night cast Cupid down.
In the most secret corner of the park
He smiled, maliciously, and bent his arc:
His look had made us pensive all day long!
Le vent de l’autre nuit l’à jeté bas! Le marbre
Au souffle du matin tournoie, épars. C’est triste
De voir le piédestal, où le nom de l’artiste
Se lit péniblement parmi l’ombre d’un arbre,
The wind the other night cast Cupid down!
The marble scatters in the morning breeze.
It’s sad to see the plinth, shadowed by trees
So dark the sculptor’s name is almost gone.
Oh! c’est triste de voir debout le piédestal
Tout seul! Et des penser mélancoliques vont
Et viennent dans mon rêve où le chagrin profond
Évoque un avenir solitaire et fatal.
Oh! it is sad to see the plinth alone,
And standing by itself! My sombre thoughts
Now come and go in dreams with sorrow fraught,
Predicting years of solitude and doom.
Oh! c’est triste! – Et toi-même, est-ce pas? es touchée
D’un si dolent tableau, bien que ton œil frivole
S’amuse au papillon de pourpre et d’or qui vole
Au-dessus des debris dont l’allée est jonchée.
Oh, it’s sad! And you, too, I think feel melancholy
At such a grievous sight, though your roving eye
Delights in the gold and purple butterfly
Flitting over the path where the fragments lie.
L’ALLÉE
THE PATH
Fardée et peinte comme au temps des bergeries,
Frêles parmi les nœuds énormes de rubans,
Elle passé, sous les ramures assombries,
Dans l’allée où verdit la mousse des vieux bancs,
Avec mille façons et mille afféteries
Qu’on garde d’ordinaire aux perruches cherries.
Sa longue robe à queue est bleue, et l’éventail
Qu’elle froisse en ses doigts fluets aux larges
bagues
S’égaie en des sujets érotiques, si vagues
Qu’elle sourit, tout en rêvant, à maint detail.
– Blonde en somme. Le nez mignon avec la
bouche
Incarnadine, grasse et divine d’orgueil
Inconscient. – D’ailleurs, plus fine que la mouche
Qui ravive l’éclat un peu niais de l’œil.
Painted and rouge as in the pastorals,
Fragile among the enormous ribbon bows,
She passes under the branches crepuscule,
Down the path where, on the old benches, the
green moss grows,
With a thousand affections trivial
Which one usually keeps for some pet animal.
Her long dress, with a train, is blue, the fan
She rumples in her slim fingers with large rings
Has erotic pictures, gay in colouring;
She smiles at many a detail, and dreams on.
– Blonde on the whole. A tiny nose, a mouth
Incarnadine, fat and divine with unconscious
pride,
– And finer, one might add, than the beauty spot
Which enlivens the silly brightness of the eyes.
English translation by Joanna Richardson
Mon Rêve Familier
Poésie de Paul Verlaine
Moderato
CHANT.
PIANO.
## c Œ
&
fais sou - vent ce
rê
œ #œ
Ó
#œ
? ## c œ œ œ
Ó
œ.
pé
#
&# Ó
-
°
j
œ ˙
#
&# œ
-
## Ó
&
f
Œ
né - trant
#œ œ Ó
#
œ
œ
f
œ
j
œ œj œ
œ œ #˙
œ
#œ
œ œJ
J
-
#œ
Œ.
ve_é - tran - ge_et
œ nœ
œ
œ
˙
œ œ
J
#œ
œ œ
œ Ó
œ
nœ
j
‰ œj œ œJ
et que j'ai
œ nœ
œ
nœ
œ nœ
œ
œ
˙
mf
j
j
œ œj œ œj œj œ
‰ œj œj œj œj j
œ
œ œ Ó
œ
œ
nœ
œ œ œ
œ
œ œ Ó
œ
mf
œ
nœ œ
Et qui n'est, chaq - ue fois,
Ó
œ
#
œ
#œ
œ
œ
œ
œ
J
#œ œ Ó
œ
me,_et qui m'ai - me,
œ
œ
3
D'u - ne fem - me_in - con - nu - e,
œ
œ œ
˙
#œ
6
? ##
j j
œ œ ˙
#œ œ
p
3
? ##
j j
œ œ
q = 108
Je
## c Ó
&
con
#
&#
œ
p
ni tout à fait la
œ
œ œ œ Ó
2
##
&
9
œ
œ
mê - me
## Ó
&
‰ j j œj œ.
œ œ
Ni tout à
j
œ œ
fait
un - e_au - tre,_et
œ œ Ó
œ
œ
? ## œ œ œ
œ
˙
œ
œ
œ
œ
œ œ
## mp
& w
12
Ó
œ œ œ #œ
#˙
nœ
∑
Œ
&
mp
œ Ó
œ
œ œ
#
&#˙
15
‰ j j œj œ.
œ œ
prend,
et mon coeur,trans
##
& Ó
œ nœ Ó
œ
nœ
nœ
? ## œ œ œ
˙
las!
ce - se d'êt
##
& Ó
œ œ
œ
œ nœ
-
œ nœ Ó
œ
nœ
˙
-
œ
j
œ
œ
com -
œ
œ œ
˙
j œj j j
œ œ œ
p
œ
el - le me com
œ #œ
œ
#œ
p
œ #œ
œ
Ó
œ
j
œ ˙
Œ
pa - rent
#œ
œ #œ
j
œ œj œ
œ Ó
f
œ
#œ
Œ.
re_un pro - blè - me
œ
œ œJ œ
J J
œ
J
#œ
œ œ
œ
el - le seu - le,_hé
#œ œ Ó
œ
j j j
œ œ œ œj œj
mf
Pour el - le seu - le,_et
Ó
œ
#
œ
œ #œ
œ œ #˙
œ
#œ
f
Pour
œ œ ˙
œ
#œ
j j
‰ œ œ œ œ
J
#
&#˙
18
? ##
œ
#œ Ó
œ
œ
œ
#œ œ Ó
œ
œ
œ œ Ó
œ
œ
me
?
Car
? ## Ó
œ.
m'ai - me_et
prend.
? ##
œ
œ
œ œ
œ
œ œ Ó
œ
mf
œ
3
#
&#œ
21
j j
œ œ œj œj œ
œ
les
#
&#Ó
œ
? ## œ œ œ Ó
#
&#œ
œ
œ.
fraî - chir,
en
## Ó
&
œ œ #œ
? ## œ #œ œ œ Ó
j j j
œ nœ œ
#
&#˙
27
j
##
‰
œ
œ
‰ œœ
&
œ
œ
nœ œ œ
bru
? ## n˙
œ
moi - teurs de mon front blê - me,
nœ Ó
œ œ œ
24
j œj œ
œ
Œ
-
œ
Ó
pleu - rant.
pp
œ œ nœ œ œ
œ
œ
j
œ œ
œ
se?
-
Je l'i 3
˙
˙
-
? ##
˙
˙
j
œœœ ‰ ## œœœ
˙
˙
j
‹œœœ
œ
j r
œ. œ
j
œœ
œ
j
œœ
œ
#œ.
nœ
J
œ Ó
gno - re.
‰ œ
Ó n œœœ
j
œœœ œ‰ #œœœ œ œœœœ
œ
J
n˙
n˙
ff
Je me sou - viens qu'il est doux
cresc.
‰ œJ œ nœ œ œ
j
j
œœ ‰ n#œœ œœ ‰ œœ
œ
œ œ œ
˙
˙
## ‰ nœ œ ‰ #œ3 œ œJ 3œ œ œ #œ ‰ ‰ œnœ. nœ n˙
J J J
&
JJ R
J J
J
#
& # nœJ n œœ
œ
pp
cresc.
j
œ œ œ œ œj #œœœ œœœ ‰ œœ
œ
œ
œ œ
œ œ œ
Est - el - le
30
Son nom?
œ
ra -
œ œ n˙
œ
œ
˙
j
œ w
œ
seu - le les sait
œ Ó
œ
œ
œ
œ
œ œ
ne, blon - de_ou rous -
n˙
El - le
j
œ œj œ
etson - or - e.
˙
˙
Œ
mp
j
œ œj
Com - me
‰ #œb #œœj ‰ nœ œ nœ œ Œ
œ
## œœ n œ nn œœ œœ œœ n œœ
œœ
œ mp
ff
n
œ
œ
b
œ
#œ
n˙
˙
n
œ
b
œ
#œ
n˙
œ
4
##
& œ
33
ceux
#
&# Ó
? ##
des aim - és
a tempo
## Ó
&
Vie
mp
œ
ex
-
rit.
i - la.
rit.
œ
œ Ó
œ
œ œ
œ #œ œ
œ œ Ó
#œ œ œ Ó
œ
œ
œ
‰ j œj œj œ.
œ
Son
œ #œ Ó
œ
#œ
œ nœ Ó
œ
nœ
re - gard est pa - reil
œ
mp
Et,
œ
œ œJ œ œ œ
J
J J
#œ œ Ó
œ
œ
#œ œ Ó
œ
œœ
j
œ œ
au re - gard des
nœ
œ œ
œ
pour sa voix, lon - tai - ne,
œ nœ
sta - tu -
œ
ion
#
&#Ó
œ
œ œ œ
des
voix chèr - es qui
œ Ó
œœœ
#œ ˙
œœ
tenore
j
œ œj ˙
œ
es,
#œ œ
#
œ
œ
œ œ ˙
œ
#œ
˙
pp
j
‰ œj œ œJ œ
œ
et cal - me,_et gra -ve_,el
nœ Ó
œ
nœ œ
-
j j j j
œœ œ œ
le_a L'in - flex
œ œ
œ
œ
pp
n
œ
œ
œ
˙
#œ
˙
morendo
42
? ##
la
#œ
œ œ Ó
œ
#
&#Œ
##
&
que
œ.
j j
œ œ œj œj ˙
œ
p
p
39
? ##
œ
j
œ w
œ Ó
œ
œ
œ
## Óa tempo
&
? ##
œ
œ
nœ œ œ ˙
œ
## Œ
&
36
j j
œ œ œ
‰ j
œ#œ
se sont
#œ
U
∑
˙.
tu - es.
?
œ # œ # œ ˙.
œœœ œ œœ
œœœœ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
U
w
w
w
w
w
u
Green
Poésie de Paul Verlaine
b
& b b 44
CHANT.
Andante q=84
∑
Voi - ci des fruits, des fleurs, des feuil - les et des
b4
& b b 4 œœ œœœ œœ œœœœ œœ œœœ œœ œœœ œœ œœœ
œ
œ
œ
œ
œœ œœœ
œœ œœ
œ œ
œœ #œœ
œ nœ
?b4Œ
b b4 w œ œ œ
œ œ
œ œ
œ
5
b
&b b œ ˙
Œ
bran- ches,
Œ
Œ
œ
œ
œ
w
w œ
j
j j
‰ œj<b>œ œ œ. œ nœ.
Et puisvoi - ci
n œ̇œ œœ œœb œœ œœ
9
b 2
&b b 4
∑
b 2
&b b 4 œ
œ
œ
44 œ bœj œj
œ.
mf
b ‰ j j œj œ.
b
& b œ œ
Et qu'à vos yeux
42
j œ ‰ nœj œ œ œ
œ
J J J
œœ œœ
œ œ
œ œ
j
œ nœ.
si
œ œnœ œ œ œ œ œ
œ œ œnœ œ œœ
quine batquepour vous.
mf
Ne le dé - chi - rez pas
œ œ 44 œœœ œœœ
œ
œ
Œ œ
?b 2œœ
4
b b4 œ œ 4 w
42
n#nœœœ nœœœ œœœ œnœœ
œ nœœ
nœ
beaux
œœ œœ
œ œ
mf
œ œ
nœœœ œœœ nœœ bœœbœ 42
j
œ œ
˙
Œ
a - vec vos deux mains blan - ches,
œœ
œ
œ
#nœœ
œ
œ
j
nœœœ. œœ œœ bœœ œ œœœ œ
˙
j j j j j 2
œ œ œ œ œ 4 nœ
l'hum - ble pré - sent soit
bb œœ œ œ œ œ œ œ nœ
b
& œ œ
œ œ
nœ œ œ œ
œ
œ
nœ œ
?b ˙ œ
n
œ
œ
œ
#
œ nœœ
bb
œ
j j j j
œ œnœj œ œ œ ˙.
mon coeur
œ œœ
œ œ
œœœ
œ
œ
bœ œ œ œ œ
˙
˙
?b
bb ˙
13
œ œj œj œ ‰ j œ ‰ nœj œ œ œJ œj
œ
J J
p
∑
p
PIANO.
b
&b b
TOM COLLINS
doux.
˙
œ
2
œœ œ œ œ 4 ≈ nœ œ œ ≈ œ œ œ
bœ
œ
œ
2
œ
œ
nœ
4
44
44
44
2
16
b4
&b b 4 ‰
j j j
œ œ bœ
j
nœ œ.
p
J'ar - ri
-
ve
tout
j
œ
cou - vert
j
œ œ.
en - co
j j j
bœ œ œ
-
re
de
ro -
b4
≈
& b b 4 ≈ nœ ≈ œ ≈ œ œ ≈ œ bœ œ ≈ nœ œ œ ≈ œ ≈
œ œ œ œ
œ
œ œ œœœ œœœ
pp
œ œ œ
œ
? bb 44 nœ œ nœ œ
nœ bœ
bœ
b
bœ
18
b
& b b œj
b
&b b ≈
cresc. sempre
j j j œ
œ œ bœ
sé - e,
Que
le
bœ œJ
J
vent
du
f
bœ œJ œJ bœJ
J
œ.
ma - tin
vient gla - cer
à
œ
J
mon
≈
≈
≈
≈
≈ œ ≈ œ ≈ bœ
b
œ
œ
œ
b
œ
œ
œ œ œ b œ œ n œ f œ œ œ œ œ b œ œ nœ
œ œ cresc.
œ
œ
bœ
bœ
nœ
? bb œ
œ
œ
b
b œJ bœ.
b
& b
20
Œ.
front,
b
?≈
& b b ≈ œ bœ œ ≈
bœ bœ œ
bœ
?b
œ
bœ
bb
22
b j
& b b bœ
b
&b b ≈
mp
bœ
J
j j
œ bœ
j
œ
bœ b œ œ
j
œ
œ
Souf - frez
≈œ œ ≈
bœ
mp
bœ
que
ma
fa - ti
œ
bœ
-
& bœ œ b œ ≈ œ œ œ ≈ œ œ
42
˙
j j
œ œ
j j j
bœ œ œ œ
gue_à vos
œ ≈ œ bœ œ
bœ
∑
2
bœ œ ≈ œ bœ ≈ œ œ ≈ b œ b œ œ 4 ≈ œ bœ œ ≈ œ œ bœ
œ
œ
œ
bœ
œ
œ
?b œ
2
b
œ
b
œ
bb
œ
4
pieds
24
b
& b b 44 ‰
b4
&b b 4 ≈
re - po - sé
-
j j bœj œ.
œ œ
Rê - ve
des chers
e,
j
œ
œ
ins - tants
‰
j j
j
œ œ œj œ
qui
la
44
44
44
j
œ
dé - las - se -
bœ ≈ œ œ ≈ œ œ œ ≈ œ œ ≈ b œ œ ≈ œ œ ≈ œ bœ ≈ œ
œ
œ
nœ
œ
bœ œ œ
bœ œ
bœ
œ
bœ
?b4œ
œ
b b4
œ
bœ
œ
3
26
b
&b b
mf
Ó
˙
ront.
b
&b b ≈
Sur
œ
mf
?b
bb œ
28
b
&b b œ
sein,
b
&b b ≈
? bb
b œ
bœ œ ≈
≈
œ
œ
bœ
œ
œ
j
‰ nœ œ
J
lais - sez
vo - tre
œ.
jeu
j
œ
-
ne
œ œ ≈ œ œ ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ
œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ œ
mp
Œ
w
œ
j
œ
œ
˙
ma
tê
œ
œ
J
œ
J
rou - ler
-
œ
œ
Œ
te,
≈
œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ #œ ≈ œ ≈ œ ≈
œ œ œ œ œ œ n œ œ œ n œ œ œ œ œ œ œ b œœ œ œ œœ œ
30
b
&b b ‰
?b Œ
bb
˙
j
œ œ.
Tou - te
œ
˙.
œ
œ
mf
j j
œ bœ
32
sers;
œ
œ
œ
b
œ
?
&b b ≈ œ œ ≈
b
&b b œ
j j
œ œ
œ
so - no
&
œ
œ
j
œ nœ.
-
œ
j j
j j
œ œ nœj œ œ
re_en - cor
de
vos der - niers bais -
≈ œ ≈ œ œ ≈ nœœ œ ≈ œ œ ≈ œ œ ≈
œ
œ
œœ
œ œ œœœ œœ
nœ
œ #œ
œœ
œœ
nœ
nœœ
#œ
42 Ó
nœ
44 œ
pp
œ
j j
bœ œ œ.
Lais - sez - la s'a
nœ
-
j
œ
pai -
œœ
œœ œ
b
?
2
4
& b b ≈ nœ œ ≈ œ ≈ & n œ œ ≈ œbœ 4 ≈ œ œ ≈ œœ œ 4 ≈ œœ œ ≈ œ œœ œ ≈ œ œœ œ ≈ œ œœ œ
œ
œ
œ
œ
œ
œœ œ
pp
Œ
œ
œ
œ
?b œ
2
4
w
bb
œ nœ
4œ
œ
4
bœ
4
j j
‰ nœ œ œ œJ
J
35
b
&b b œ
ser
j
œ œ
de la bon - ne
˙
tem - pê
-
j j
j j
‰ œjbœ œ œ œ œ
Œ
te,
bb ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ nœœ ≈ nœœœ œ ≈ œœ ≈ bœœ ≈ œœ œ̇
b
&
œ œ œ œ œ œ #œ œ
œ œ œ œ œ œ ˙
?b œ
bb
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
Et que je dor - me_un
œ
œ̇ œ œ
œ œœ
˙
mf
38
b
& b b œ.
peu
j j j j
œ œ œ œ
j
œ
œœ
œ œœœ œ
œ
œ
w
puis - que vous re - po - sez.
b
& b b œ˙.
n˙
?b œ
bb
j
œ
œ
40
b
&b b
≈
mf
bœœ ≈ œœ ≈
œœ ≈ œœœ
œ
œ
b
œ
œ œ œ
bœ œ œ œ
b˙
œ
∑
b
&b b ≈
f
?b
bb œ
œ
œ
œ
œ
œ
b
&b b
?b
bb œ
∑
œœ ≈ œœ ≈
œœœ ≈ œœ ≈ œœœ ≈ œœœ ≈ œœœ ≈ œœ
œ
œ
<n>
œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ
42
b
&b b ≈
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
∑
œ
∑
œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ ≈ œœ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ
R
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
˙˙
˙˙
p
˙
œ
A la promenade
Largo. (q = 56)
CHANT.
b b4
&b b 4
∑
p
cresc.
j j œ nœ œ mp
b
Ϫ
b
œ
œ œ œ nœ œ
&b b
J J
3
cos -tu - mes clairs Qui vont flot - tant lé - gers,
b
& b bb œ̇ œ œ œœ nœœœ
3
cresc.
? b b nœ̇ œ œ œœ œ
bb
bb
bœ ™
&b b œ œ œ
3
9
mou
bb
Ϫ
& b b œ œœ œœ œ
3
? bb œ
bb
-
Sem - blent sou - ri - re_à nos
œ̇ œ bœ œ bœœ œ œœ
œœœ œ œœœ œœ œ
n
œ
œ
œ n œ˙™ œ œ œ b œ
j
‰ œ bœ
‰ œœ
J
œ œj œj
˙
J
5
a - vec des airs
mp
œ
œ
œ œ
J
ve - ments
j
œ
œ™ œ œJ
3
œœœ˙
œ
œ
œ
42 œ
d'ai
42 œœ
œ
œ
De non - cha - lan - ce_et des
bœ
-
œ
44 Œ
œ
les.
j j
œ œ
‰ œj œj œj œ
Œ
œœ nœœ ˙ œ œ œ œ œ n˙œ œ œ bœ œ œ œ
œ nœ œ ˙œ
nœ
œ œ œ bœœ bœ œœ
nœ nœ
j j
œ œ
œ
nœœ
œœ œœ œœœ œœœ
œ œ
? bb b 44 œ œ. œ. œ. œ œ œ œ
b œ
°
*
3
‰ œj œj œj œ
Le ciel si pâ - le_et les arb - res si grê - les
b b4
&b b 4 œ œ œ œ
œ œ. œ. œ.
PIANO.
3
j œj œj œ œ œ œj œj Œ
j
œ œ œœ
p
‰ œj bœ
œ
pp
œ
J
Et
œ
J
le
œ
J
œœ
œ
œœ
œ
nœ
œœ
‰ œj œ
œ
J
vent doux
œ
ri
-
œ
œ œ nœ œ œ bœ œ œ œ nœ œ œ
œ
œ
44 ≈ œ
≈œ
≈
42 ≈ & œ œ œ
œ
pp
œ
44
œ
nœ
bœ
nœ
bbb œ œj œj œj œ
b
&
J
12
Œ
mp
j j œ œ j
b
œ
œ œ J J œ J œ™
Œ
de l'hum - ble bas - sin,
Et la
lu - eur du
œ œ
J
so - leil
qu'at - té
nœ œ
J J
-
nu - e
œ œ œ œ œ nœ œ œ bœ
nœ
œ ≈œœbœ œ œnœ œ bœ œ œ œ œ
b
b
œ œ ≈bœ
b
œ
b
b
&
œ
œbœ
œ œbœ œ œ bœ œ œ∫ œ œœ œ œ n œ œ
bœ
bb
&b b œ
nœ
bœ
bb
&b b Œ
p
nœ
L'om - bre
bb
&b b ≈
œ
j j
œ ∫œ
j
œ
15
? bœ
des
j
œ
œ
bas
til
bœ
mp
œ
bœ
j j
œ bœ bœj
-
leuls
de
bœ
j
œ
œ
œ
l'a - ve - nu
œ
bœ
-
e
bœ œ n œ œ œ ≈∫œ bœ∫œ œ œ œ œ ∫œ bœ bœ œ œ œ bœ ≈ œ œ bœ œ œ œ œ
œ
∫œ
œ
p
œ
bœ
? bb œ
bœ
∫œ
bœ
bœ
nœ
bb
j j >™
b
& b bb ‰ bœJ ∫œ œ œJ
17
b
& b bb ≈
mf
? bb œ
bb
20
œœ
R
Nous par - vient bleu - e_et mou
œ
b
& b bb 44 bœ
bœ
b œ bœ
œ
œ
? b b4 œ
bb4
œ œ bœ ™
J J
bœ
rant - e_à des - sein.
bœ
œ
œ
J
Trom - peurs ex -quis
mf
-
42
44
∑
œ œ nœ œ 42 ≈ œ œ œ œ œ 44
œ ≈
œœ œœ œ
n
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œbœ
œœ
bœ œ bœ
bœ œ œ œ nœ
mf espressivo
b b4 œ
œ
& b b 4 bœ‰ œJ bœœ
œ bœ j j œj
n˙
J œ œ
et
3
œ bœ œj œ
J J
bœ
œ
œ œ Œ
J J
co - quet - tes char - man - tes,
œ ™ œ œj b œœœ
‰ bœJ œJ œ
bœ
œ
bœ
nœ
f
œ
Cœurs
42 œ
œ
44
Œ
bœ
œ nœ
J J
ten - dres, mais
j
bœœ œ œœ œ œ bœj œœ nœœ
œ™ œ œj
œ
œ
œ
œ
‰ J b œ J ‰ œJ œJ nœ
cresc.
f
bœ
œ
œ
œ
œ
nœ
œ
œ
œ
3
jœœ œ
b
œ
b
œ
b
œ
b
J J
&
J J
23
œ œ œ œj œj œj j j
bœ œ ˙
J J J
mp dolce
Œ
af - fran - chis du ser - ment,
Nous de - vi - sons dé - li - cieu - se ment,
j
œœ œ œœ œ œbœj œœœ
œ
œ
œ
b
œ
b
œ
&b b
œ
œ
dim.
? b b bœ
bb
27
bb
& b b nœ
œ
œ
mp
œ
œ bœ œ œ
J J
nent
œœœœœ œœ
J J
J J
Ó
œ
œ
œœ
œœ
œ
œœ
œ
bœ
œ
œ
œœ œ̇ œ bœ œ nœœ œ œœ œ œ œœ n#œœ
nœ
œ nœœ nœ #œ
œ œ˙ ™ œ œ œb œ
œ
œ #œœ
‰ J œ
œ
j
j
œ œ œj œ œ
J
p
‰ œ œJ œJ œ œ
J
J J
Œ
les a - man - tes,
De qui
Et les a - mantsLu - ti -
Œ
la main im - per - cep - ti - ble sait
b b nœ nœ
bœ
œ
œ
œœ
& b b nnœœ nœœ bœb œ‰ œ œœ œ ≈ œ œ œ œnœ œ œ ≈bœ œ œnœ œ œ nœ œ œ œ œ ≈bœnœ œ œb œ œbœ
J
p
œ
n
œ
œ
bœ
nœ
nœ
bœ
? b b n œ bœ
œ
nœ
nœ
bb œ
œ œ
j j œ œ j bœ mf
>œ
œ œ J J œ
J
30
b
& b bb Œ
Par - fois don - ner un souf - flet,
œ œ œ
J J
qu'on é - chan
p
j j
‰ bœj œ œ ∫œ
nœ
-
ge
j j
œ œ
Con - tre_un bai - ser
sur l'ex-
b b ≈œœbœœ œnœ œ bœ œ œ œ œ
b
≈
≈
∫œ
& b
œ
œbœ
œ œbœ œ œ bœ œ œ∫ œ œœ œ œ n œ œ œ œ bœ œn œ œ œ ∫œbœ œ œ œ œ
bœ
? bb b œ
b
bœ
bœ
mf
œ
bœ
33
b
j
& b bb œ bœ bœj œ œ
trê
-
me
pha - lan
bœ
bœ
-
bœ
ge
bœ
p
œ
œ
œ
j j
‰ bœJ ∫œ œ œ ™
Du
∫œ
nœ
bœ
œ bœ j j œj
J J œ œ
n˙
pe - tit doigt,
et
com - me la cho - se_est
bb
œœ œ œ œ
& b b ∫œbœbœ œœ œbœ ≈ œœbœ œ œœœ ≈ bœbœ œ œ œœœ œ ≈bœ œ œ œ nœnœ nœnœœœ
∫œ
œbœ
bœ œ bœ œbœ
? b b bœ
bb
œ
œ
œ
œ
œ
bœ
œ
œ
nœ
36
Un poco meno mosso.
bb
&b b Œ
j j
œ œ œ
mf
nœ
3
j
œ œ œ œ œ bœ
J J
Im - men - sé - ment
œ
ex - ces - si - ve_et
fa
-
>
œ
rou -
Ó
œ
che,
bb
& b b ≈ œ œnœ œ œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ œbœ œ œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ œ œ ≈b œ œ œ ≈ œ œ œ ≈ œbœ
œ
rall.
mf
? bb
bb w
Tempo I.
bbb p j j j j œj œj œj œj ˙
b
&
œ œ œ œ œ
39
bb
& b b n œœœ
Œ
p
? bb œ
bb
œ œ
œ
43
bb
nœ œ œ
& b b œJ œJ J J
-
j j p
œ œ œ™
œ œ
J J
f
La mou - e_as - sez clé
n œ˙™ œ œ œ b œ
œ
men - te
de
la bou
‰ œ œ
J
? bb
b b nœ
f
œœ
nœ
46
bb
&b b
œ
œ
∑
bb
Ϫ
& b b œ œœ œœ œ
3
œ
j
œ œœ œ
œ™ J œ
≈
œ
œœ
œœ œ œ̇ œ œ œœ nœœœ
œ
‰ œj œ
Œ
bœ̇
3
∑
che.
œ
œ
œœbœ œ œ œœ
œ
œœ
œ
p
j
‰ œ bœ
∑
nœ
cresc. molto
nœ̇ œ œ œœ œ
œ̇
bœ
œœ œ
œ
j
‰ œ œ
∑
œ œ œ œ ≈bœ œ œ œnœ œ œ œnœ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ
≈
pp
rant, a - vec
3
∑
œœœ˙ œ
œ œ
3
3
j
œ Œ
-
œ
cresc. molto
j j
j j œ
œ œ œ nœ œ
œ œ
œ
œœœ
œ œœ
˙
nœ
œ œ œ n˙œ œ œ bœ œ œ
œ
œ
œ
œ
˙œ
nœ
nœ
œœ œ
bœœ nœ
bb
& b b œœœ
bœ
Le - quel con - tras - te,_au de - meu -
œ̇ œ bœ œ bœœ œ œ
œœ
œ
nœœ
œœ œœœ
œ
nœ
n œœ
œ
‰ œj œj œj œ
On est pu - ni par un re - gard très sec,
? bb œ
bb
œ
∑
bœ œ
œ
œœ œœ ˙˙
.
œ œ. ˙
˙
Les coquillages
CHANT.
PIANO.
4
b
&b b œ
la -
b
& b bc
j j
œ œ œ œj œj
Œ
Cha - que co - quil
? bb c œ œ ‰ Œ œnœ ‰ Œ
b
j j
œ œ ˙
Œ
ge_in-crus - té
‰
b j j j j
& b b nœ œ œ œ ˙
ti - cu - la - ri - té.
œ
? bb ‰œ œ œnœ
b ‰ Œ
etc.
œb œ ‰ Œ
œœ
œ ‰
j
nœ œj œj œj j œj œ
œ
œœ
œ
œ nœœ ‰ Œ
J
‰
œœ
nœ
œ nœ ‰ Œ
∑
œ œ ‰ Œ œnœ ‰ Œ
œœ‰ Œ
Dans la grot - tes où nous nous
œ œŒ
mf
mf
∑
p
? b œb œ ‰ Œ
bb
b
&b b
∑
p
œ œ œ œœ œ œ
œœ œ œ™ œ œœ™ œ ™ œ
bb c Œ
b
œ
œ‰ œ œ œ ‰ œ œ œ
&
‰ œœ ‰ œœ
‰ œœ
‰ œœ
b
&b b ‰ œœœ
8
Andante. (q = 78)
œ œ œ™
ai - mâ
-
j Œ
œ
mes
œœ
œ
A sa
par
bœ
‰ bœ œ œ
‰ œœnœ œ ‰ œœbœ œ ‰ œœœ œ
œ ‰ Œ œ ‰ Œ bœ ‰ Œ œ ‰ Œ
j
‰ nœj œ œj œ
mp
j3
œ œj œj nœ ™
L'un a la pour - pre de nos â
j -œ ™
™
n
œ
œ
œ
œj
n
œ
œ
œ
™
œ
œ ‰ œnœ ‰ œ
‰™ R
‰ ™ œR
n œ œ nœ J
mp
j
œ
n
œ
œ
‰ œœnœ ‰œœ Œ œnœ ‰ ‰ œ
& œœ Œ
œ Œ
œœ Œ
œ
œ
j
œ Œ™
-
j
œ
mes
Dé
™‰ œœ œ ‰™ œœ œ
R
R
œœ
nœ Œ
œ bœ
œŒ
j >
bœ ∫œ bœ
J
12
b
&b b œ
ro
-
b
& b b ‰™
bé e_au sang
15
œœ ™™
b
b
Ϫ
&b b Ϫ
flam
mes
œ œ
œ
œ
? bb
b œ œb œ œ œ
œ
bœ œ œ œ
œ
œ
œ
˙
lan - geurs
b
& b b ˙˙˙
&œbœ
œœ
œn œ
3
pa - leurs a - lors
Œ nœ
n ˙˙˙
sub p
Ϫ
œ˙ ™
bœ
œœ ?
j
œ œ
œœj œ
b
& b b bœ ™
Œ
b
& b b bœŒ ™
j j
œ œ œ
j
b
œ
œ
œ
œ œ œ nœ œ
p
23
yeux
? bb
bœ
œ œ
œœœ
j
œfi
mo - quers;
Œ
Ce- lui - ci
œ
n
œ
œ
œ
Œ
p
3
œ
œœŒ
œœ
Œ
œ
p
nœ ™
j œ bœj œj
œ
au - tre_af - fec - te tes
p
œb œ ‰ Œ
œœ Œ
Ó
œœ
j
bœ ˙
mp
bœ
œ
œj
˙œ™
œ™ œ
œ
˙˙
œ
j
œfi
j j
œ nœ
j j
œ œ nœ
mf
Œ
se,
bœ Œ
bœ˙œ
nœ œ
b
œ
œ˙
3
nœb œœ bœ
œ œ bœ
bœœ
cresc.
Ϫ
œj
œ
b
œ
œ
œ
œ
œ˙
œ
‰
œ
˙
nœ
nœœ
˙˙
œ œ
œ
?b
b b œ˙ œ œ
3
#œ
nœ œ
œ nbœœœ nœ bnœœœ ™ œ
Cet
bœ
que, las -
le_et quand tu t'en -
Œ
œ
J Œ
dim.
Ó
Et tes
Ó
3
œ œœ
-
nœ
Ó
œ œ™
mp
j j nœ œj œj œ™
œœ
19
brû
‰ œ œb œ œ ‰ œ œ œ œ
œJ bœ ‰ Œ
œ Œ
∑
‰ Ó
b
&b b œ
?
Ó
j nœj nœj™ œ
œ œ
R
cresc.
Quand je
Œ
œ Ó
J
-
j j
œ œ nœ
Œ
bœ œ œ bœ
R
œ nœ Œ
bœ
sub p
de nos cœurs
bœ -œ bœ ‰™
R
b
& b b b œ bœ∫œ Œ
b
& b b Ϫ
j
œ bœ ˙
J
Tu m'en veux
œ‰
3
nœ
nœœ
‰
nœ
j j
œ œ œ
con - tre - fait
œœœŒ
nœ
œ
œ œœ œ ‰ œ œ œŒ
œ #œnœ ‰ Œ
J
nœ Œ
œ
mf
Œ
de mes
nœ œ‰ Œ
j j
œ œ œ™
la grâ
œ
œœ
œ
Œ
œ
j
œ
-
ce
≈ œœœœœ
œ
Œ
œ
œ
œ
j
j j
bœ œj
œ œ
œ
De ton o
reil - le et ce - lui
là Ta nu
que
œ
œ
œ
œ
œ
œ‰
œœ
bb ‰
œœ ‰
œœ ‰
nœ œ ‰
œ
œ
œ
œ
œ
b
œ
œ
‰
b
œ
œ
&
œœ
œœ
œœ
œœœ
œœ
œœ
26
b
&b b Œ
j j
œ œ œ
p
œnœ ‰ Œ
? bb œ œ ‰ Œ
b
b
j j
& b b œj œj œ œ nœ ™
29
mf
cresc.
œœ œ‰
se
œ
? bb œ ‰ Œ
b
#œ
32
b
&b b Ó
Œ
b
&b b ‰
œ ‰
nœ œ
nœ ‰
≈
p
œ
Mais
? bb œ ‰ Œ
bœ
b
&b b
b
&b b œ
? bb
œ
b œ bœ œ
œ
œœ
œœ‰
35
Mais
un
Œ
nœ œ
f
nœ bœ œ
œœ
Ϫ
un
‰
œ œ œ™
Œ
œœ
œnœ
b œ bœ nœ
Œ
dim.
œ œ œ >œ œ
J
J
en - tre_aut - res, me, troub-
r
œ œ
nœ œ œ
œ
œ
la.
œ œ œ >œ œ
œ œ œ œœ
œ
œ
j
œ œj™
‰
œ œ œ™
me,
œ œ™
œ
œœ
œ
œ
œ œ™
Œ
œ
3
3
dim.
r
œ ˙
Ó
Œ
œ œ
troub - la.
nœ
œ
œœ
∑
p
Ó
œ
œ œ
œœ
œœ
œ
œ
œœ
œ nœ
œ ˙˙
œ
œ
œ œ ™ œ œ œœ ™ œ œ œœ ™
œ ˙˙
œ
œœ
œ
œœ Œ
œ
œ nœ œ œ œ œ œ œ œ
œ
œ
œ
œœ œ
œ
Œ
j j
œ œ
œ
œ ‰
œœ‰ Œ
œ
J
œ
J
en - tre_aut - res,
œ nœ ‰
œ nœ œ ‰ Œ
J
n œ œ™™
nœ œ ™™
b
œ
œ
Œ
œ
∑
œ
Ϫ
nœ
n
œ
#
œ
Œ
nœ
# œ nœ
mf
cresc.
p
-
œ
f
Œ
œ
œœŒ
œb œ ‰ Œ
j
œ
ro - se cour - te_et gras
b
&b b ‰ œ œ œ
j j j j
œ œ œ œ ˙
œ œ
∑
˙
˙˙
˙˙
˙
Le faune
CHANT.
PIANO.
Andante. (q. = 66)
b
& b bbb 68
∑
∑
∑
∑
? bb b 68
bb
6
b
& b bbb Œ
∑
∑
Ϫ
mp
j
œ œ™
Un vieux
fau
œ
-
ne
œ
J
de
>œ ™
>
œ
>œ
j
œ œ™
ter - re cui
j
œ >œ
-
œœ œ œœ œ œœ œ
˙™
œœ œ œœ œ œœ œ
œ œ œ
œ œ œ
œ œ œ
? bb b 68 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ
bb
p
∑
œ
f
j
œœ
>
j
œ ˙™
>
j
œ œ™
∑
te
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? bb b œ œ nœ
œ œ œ œ œ&
bb
œ nœ œ b œ œ œ œœ œ bœœ œnnœœ œ bbœœœ œ œœ œ n œœ œ
œ œ œ
Ϫ
mp
? bb b
b b ˙™
11
b
& b bbb
∑
p
bœ
Rit
cresc.
bϪ
Ϫ
œ œ
J
au
j
œ
œ
cen
-
nœ ™
œ œ
J
tre
nœ
J
des
œ œ œ œ
b
œ œ
b
?
& b b b œ œ œ œ œ nœ œ b œ œ n œ œ œ œ œ œ
œ œ œ
œ œ œ
? b b nœ ™
bbb
Ϫ
Ϫ
Ϫ
Ϫ
Ϫ
sub p
bϪ
Ϫ
Ϫ
œ
mf
bou
-
Ϫ
j
œ
Ϫ
˙™
lin - grins,
œ œ œ œ nœ œ
œ œ œ
œ œ œ nœ œœ œ
œ œ
mf
Ϫ
Ϫ
>œ ™
>œ
j
œ
16
b
& b bbb
∑
Ϊ
∑
Œ
j
œ œ™
sempre f
œ
Pré - sa
œ œ œ œ œ œ nœœ œ œœ œ œœ œ
œ œ œ
œ œ œ
? bb b œ œ œ œ œ œ
bb
? bb b
b b Ϫ
>
b >œ ™
b
& b bbb œ ™
21
œ
sui
-
Ϫ
mp
Ϫ
j
œ
te
œœ œ œœ œ œ
œ nœ &
Ϫ
˙™
j
œ
œ
Mau - vai - se_à
ces
œ
geant sans
mf cresc.
œ œ
J
Œ
-
j
nœ
j
œ bœ
in - stants
œ bœ
J J
dou - te_u - ne
œ œ œ œ œ bœ
œ œ œ
Ϫ
j
œ
œ
nœ ™
Ϫ
####
˙™
se - reins
nœ
œ
œ
bbb
? œ œ œ œ œ œ # ##
b
œ
b
œ
œ
œ
n
œ
#
& b œ œ œ œ œ nœ b œ œ œ bœ b œ
œœ
œ
œ
œ
∫bœœ œ œœ œ n œœ b œœ
? bb b œ ™
bb
Ϫ
##
&##
25
f
nœ ™
nœ ™
Ϫ
Ϫ
∑
Ϫ
Ϫ
bœ ™
∫œ™
∑
dimin.
Ϫ
Ϫ
####
˙™
˙™
∑
∑
Œ
j
œ œ
mp
Qui m'ont
j
œ
con -
œ
œ œ œ œ
œ
?#### œ #œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ #œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ
œ œ œ œ œ œ œœ œ
œ œ œ œ œ #œ œ œ
?####
Ϫ
##
& # # Ϫ
30
mp
Ϫ
™
>œ
Ϊ
>œ
Œ
j
œ >œ ™
j
œ œ
œ
J
duit
et t'ont
mp
œ nœ œ œ œ #œ
œ
œ
œ
####
&
œœ œ œœ œ œ œ
œ
?#### Ϫ
Ϫ
Ϫ
˙™
˙™
Ϫ
n>œ ™
mf
Ϫ
œ
œ
J
œ ##œœ œ
?
œ
œ
œ œ œ
con - dui
mf
Ϫ
-
-
Ϫ
te,
Ϫ
Ϫ
Ϫ
∑
œ nœ œ œ œ œ
œ œ œ #œ œ œ
nœ ™
Ϫ
#### Œ
&
34
nœ
Mé
Ϫ
œ
f
-
lan
-
œ
j
œ œ
co
-
li
-
œ œ™
J
p
Ϫ
ques
œ
pè
-
j
œ ˙™
bbbbb
le - rins,
# œœ n œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ n œ n œœ œ œœ n œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œ # œœ œ
#
œ
?## # #œ œ œ
?####
Ϫ
f
#œ ™
39
b
& b bbb Œ
Ϫ
j
œ œ™
Jus - qu'à
? bb b œ ™
b b nœœ ™™
Ϫ
œœ ™™
b
& b bbb
43
Ϫ
∑
-
te_heu -
œ
J
re
>
œ
la
bϪ
Ϫ
p cresc.
bœ
œ œ
J
Tour -
Ϫ
? bb
b b b Ϫ
>
b
b
& b b b n˙ ™
48
bou
-
nœ ™
Ϫ
>
Ϫ
Ϊ
-
rins.
Ϫ
-
noi
nœ ™
j
œ
œ
-
e_au
b
& b bbb bbœœœ œ œœ œ n œœ œ œ œ œ œ œ nœ œ b œ œ n œ œ œ ?
œ œ œ
œ œ œ
p
fui
œ nœ œ b œ œ œ
œ
œ
œ
cresc.
∑
j
œ œ™
dont
œœ
œ œ œœ œ œœ œ
Ϫ
œœ ™™
˙™
Ϫ
˙™
˙™
œ
cet
b
& b bbb nœœ œ œœ œ œœ œ
nœ
œ
mf
˙™
˙™
Ϫ
mf
p
Ϫ
∑
œ
son
bbbbb
bbbbb
#œ ™
j
œ œ™
-
te
œ œ œ œ nœ œ
bœ n œ
œ
f
bϪ
œ œ
J
&
Ϫ
>
nœ ˙ ™
J
f
des tam
-
-
œœ œ œœ œ n œ œ œ œ œ œ œ œ
nœ nœ œ œ œœ œœ bœœ
cresc.
nœ ™
nœ ™
Ϫ
Ϫ
∑
f
˙™
˙™
∑
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ >œœœ
n
nœ
œ œ œ
? b b œœ œœ œœ
œ ‰ ‰ nœj ‰ ‰ œj ‰ ‰ Œ ™
œ œ œ œ
bbb
& œœ
J
œœ
œ
n >œ
>
ff
j
j
? bb
œ
œ
j
œ
j
‰
‰
‰ ‰ œj ‰ ‰ Œ ™
œ œ œ
b b b ˙™
˙˙ ™™
œ œJ >œ œ >œ œ
>œ
Ϫ
˙™
œ>
>œ
>
>
L'amour par terre
Presque lent. (q = 68)
CHANT.
PIANO.
6
&b
3
& b4
∑
∑
3
& b 4 œ‰ œ œ œ œ œ
J
p
? b 43 ‰ œ œ œj
˙™
∑
j
‰ œj œ œj œ œj œj œj j œj œj œj œ
J
œ
sempre p
Le vent de l'au - tre nuit a je - té bas l'A
œœœœœ
‰
œJ
j
‰
œ œ
œ
˙™
œœ œ œ œ
‰
œJ
j
‰
œ
œ
œ
˙™
j
j j
‰ œ œ œ œJ œ œ #œ œ œ œ œ
J
j
œ œœ ˙
J
ri - eux
du
œœ
œœ
œ œœ ˙
œœ œœ œ
œ
Qui,dans le coin le plus
my
-
sté
& b œ œ œ bœ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ œ œ
‰
œ œ
J ‰
J ‰
J
j
? #‰œ œ nœ œ œ#œ ‰ œ
b
˙™
12
&b
∑
œœœœœ
‰
œJ
j
‰
œ œ
œ
˙™
bœ
Œ
mour
œœœœœœ
‰
J
j
‰ œ œ œ
œ
˙
œ
˙™
parc,
œœœ œ
œ œ
‰
J
j
j œ
œœ ‰
j
œ ‰ œ bœ nœj j œ œ œ
‰ œj œ œ
œ
œ
œ
˙™
œ˙™
˙™
˙™
cresc. poco a poco
Œ
-
˙
nœ
#œ
Sou
-
ri
-
j
j
œ #œj œ nœ ˙
J
bœ
œ
ait en ban - dant
ma
-
lig
-
œ bœj œ bœ
J
J J
ne - ment son
j
j
j
‰ j ‰ j ‰ nœj ‰ œj ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœj ‰b bœœ ‰ œœ ‰ bœœ
œ
b
œ
œ
œ
œ
& ‰ œ œ œ ‰ œ œ #œœ #œœ
œœ bœœ
nœ œ bœ b œJ œJ
nœ
œ
n
œ
#
œ
J
? ‰ œ
b ˙™
œ
j
œ ‰ œ
˙
œj
cresc. poco a poco
#œ
nœ
œ
œ
#œ
#œ
nœ
œ
#œ
œ
bœ
nœ
17
&
>
b n˙
Œ
arc,
f
Et dont l'as - pect nous
nœœ ‰ œœ ‰ nœœj ‰ œœ ‰ œœ ‰ bœœ
b
‰
n
œ
& n œJ œJ #œ bœJ
#œJ
J
bœ
? #œ nœ #œ
œ
œ
b
bœ
#œ
œ œ
#œ nœ
& b b˙ ™
22
˙
‰ œJ nœJ œJ œJ œ
J
mf
∑
œ
fit
tant
œœ
œœ
œœ
œ
f
jœ
œ
fij
œ ˙™
Œ
œ
son
œœ
œj œ œ
-
œœ
œ
ger
bœ œ œ œ
j
j
‰ œj œ œ œJ œ œ
J
Le vent de l'au - tre
3
mf 3
3
3
œ œ œ œ
?b
œ œ œ œ
nœ˙ ™
27
&b ˙
mar
œ
-
3
-
un
œœ œœ œœ œ
œ œ bœ b œœ
bœ
b œ bœ bœ œ œ
j
j j j
œ bœ œ œJ œJ œ
sempre mf
Œ
jour!
& b nb˙˙˙ ™™™
tout
œ œ œ bœ
J J
œœ œœ bbbœœœ
bœœ
œ bœ
bœ
œ œJ
J
œ
nuit
l'a je - té bas!Le
3
œ œ#œnœ œnœbœ œ œ œ œ#œnœ œnœbœ œ œ œ œ #œnœ œ nœbœ œ œ bœ œ œbœ œnœbœ œbœ
œj
œ
˙™
nœ
Œ
j
#œ ‰ œ
˙™
‰ œj
Œ
bre
j
#œ ‰ œ
˙™
nœ
Au
nœ
j
j
œ œ œJ œ œ
J
j
#œ ‰ bœ
n˙ ™
œ
j
bœ
j j
œ œ ˙
souf - fle du ma - tin
tour - noie,
œ
œ
œ
& b œ œ#œ nœ œ nœ bœ œ œ bœ œ œ bœ œ nœ bœ œ bœ œ œ#œ nœ œ nœ bœ œ œ œ bœ œ nœ bœ œ
? ‰ œ
b ˙™
31
j
&b ‰ œ ˙
f
é - pars.
nœ
j
#œ ‰ bœ
n˙ ™
j
‰ nœ œ
cresc.
œ
œ œ
J J
C'est tris - te De
bœ bœ
œbœ œnœ œ
œ#œ œbœ bœ œ œ œ œ œ œ
f
cresc.
j
b œj
œ
œ
œ
? ‰ bœ
‰ bœ
b ˙™
b˙™
&b
j
bœ
‰ œ
˙™
-̇
j
#œ ‰ nœ
b˙ ™
nœ
j
œ œ
f
œ
dim.
voir
le
pié - des - tal,
œ
œœ
f
jœ
œ
j
œfi ˙™
œœ
œ
Ϫ
œ̇
œ
j
œ
bœ
mf
Œ
j
‰ œJ œJ œ
où
le
œ œ œ‰ œ œ œ œ œ
J
dim.
mf
œj œ œ
œb œ œ œ ‰ œ œ œj
bœ œ
˙™
œ
subito p
j j
œ
œ œ n˙
36
&b ˙
nom
de l'ar - tis
& b œ œœœ œ
‰
œJ
? ‰˙™œ œ œj
b
42
&b
-
te
Se lit
pé - ni - ble ment
#œ
œ
nœ #œ œœ
n œœ œ
&b
∑
∑
Oh! c'est tris - te de
œœ œ
œ
œ œ
‰
J
p
j
‰
œ
œ
œ
˙™
∑
œœœ œ
œ
‰
œJ
j
‰
œ
œ
œ
˙™
œœ
œœ
œ œœ ˙
œœ œœ œ
mé
-
lan
Œ
-
co - li
-
œ
ques
œ
œ œ œœ œ œ
‰
J
j
‰œ œ œœ
˙
˙™
vont
œ œ œœ œ
‰
œJ
j
j œ
œœ ‰
j
œ ‰ œ bœ nœj j œ œ œ ‰ œj œ œ
œ œ
œ
˙™
œ˙™
˙™
˙™
bœ
j
j
œ #œj œ nœ ˙
J
cresc. poco a poco
Œ
j
œ œ
de - bout le pié - des - tal
j
œ œœ ˙
J
Tout seul!Et des pen - sers
bre,
j
j
œ œ #œ ‰ œ œ œ
˙™
jœ
œÓ™
voir
-
j j
œœ
œ œ œœ œ œ œ
œ nœ œ œ œ œ
œ nœ
nœ œ
j
j j
‰ œ œJ œ œJ œ œ #œ œ œ œ œ
j
? b #‰œ œ nœ œ œ#œ ‰ œ
˙™
&b
l'om - bre d'un ar
p
j
j
‰ œj œ œj œ œj œ j œj œj œj œ™
œ
∑
& b œ œ œb œ œ œ œ œ œ b œ œ œ œ œ œ œ
‰
œ œ
J ‰
J ‰
J
54
par - mi
3
œ
œ
œœ
& b œ bœœ œ œ œ œ œ œ ˙
dim.
œ
jœ
œ
bœ œ
? ‰bœ œ
‰ œœœ
‰ nœ œ œ
b ˙™
˙™
˙™
48
œ
nœ #œ œ œ nœœ #œœ œœ
œ
nœ
subito p
œ
j # œ œ mf
n
œ
œ
#œ œ J œ œ j œ
#œ œ œnœ
n œœ
nœ J
œ˙™
J
J
∑
j j j
œ œ bœ œ œj ˙
mf
3
j
j
‰ œ œ #œj œj œ n˙
#œ
Et
nœ
vien
-
nent dans mon rê
-
œ œ bœ
J J
ve_où le
cha
œ bœ œ bœ
J J
-
grin pro
‰ j ‰ j ‰ nœj ‰ œj ‰ œœj ‰ œœj ‰ œœj ‰b bœœ ‰ œœ ‰ bœœj
œ
b
œ
œ
œ
œ
&
œœ
nœ œ bœ b œJ œJ nœ
bœœ
‰ œ œ œJ ‰ œ œœ ##œœœ n#œœœ
? ‰ œ
b ˙™
œ
j
œ ‰ œ
˙
œj
cresc. poco a poco
#œ
nœ
œ
œ
#œ
#œ
nœ
œ
#œ
œ
bœ
nœ
>
b n˙
˙
œ
‰ J nœJ
œ œ œ
J J J
f
nœœ ‰ œœ ‰ nœœj ‰ bœœœ ‰
b
‰
n
& n œ œ #œ
J
J J
œœ bœœ
œ ‰ #œ
J
J
œœ
œœ
59
&
Œ
fond
? #œ
b
#œ
É - vo - que_un a - ve - nir
nœ
nœ
#œ
#œ
bœ
bœ
œ
œ
œ
œ
& b b˙ ™
64
œ
mf
so
œœ
œ
-
œœ
œ
œ
œ œ
li
-
-
œœ
œ
bœœ
bœ
tai
jœ
j œ œ œ œ bœ bœ œ œ œ
œ
fij
œ ˙™
∑
Œ
Œ
-
re_et fa -
œœ œœ œœ œ
œ œ bœ œ
bœ
œœ œœ bbbœœœ
f
œ œ œ bœ
J J
bœ bœ bœ
bœ œ
œ
j
j
‰ œj œ œJ œJ œ œ
sempre mf
tal.
Oh! c'est tris -te!_Et toi - mê -
& b nb˙˙˙ ™™™
3
3
3
œ œ#œ nœ œ nœ bœ œ œ œ œ#œ nœ œ nœ bœ œ œ œ œ #œ nœ œ nœ bœ œ œ
mf 3
3
3
j
j
j
j
œ
œ
œ
œ
œ
?
#œ ‰ œ
#œ ‰ œ
#œ
n
œ
n
œ
n
œ
œ
œ
œ
œ
œ
b nœ˙ ™
˙™
˙™
˙™
j j œj œ œ j
b
& œ bœ
J J œ
68
˙
- me,_est - ce pas? es tou - ché
œ
-
Œ
‰ œj
Œ
e
D'un
j
j
œ œ œJ œ œ
J
si
do - lent tab - leau,
& b bœ œ œ bœ œ nœbœ œ bœ œ œ#œ nœ œ nœbœ œ œ bœ œ œ bœ œ nœbœ œ bœ œ œ #œ nœ œ nœbœ œ œ
? ‰ bœ
b n˙ ™
72
j j
&b œ œ ˙
bien que
œ
j
bœ
‰ œ
˙™
‰ œj ˙
f
ton oeil
nœ
j
#œ ‰ bœ
n˙ ™
‰ nœj œ
cresc.
fri - vo -
œ
œ œ
J J
j
bœ
-̇
f
le S'a - mu
bœ bœ
œ
œ
œ œbœ œnœ œ
& b œ bœ œ nœbœ œ
œ#œ œbœ bœ œ œ œ œ œ œ
f
cresc.
j
b œj
j
b
œ
œ
œ
œ
? ‰ nœ
œ ‰ bœ
‰ bœ
b b˙ ™
˙™
b˙™
‰ œ
˙™
-
œ
œ
se_au
pa
œ œ
œœ œœ œ
j
#œ
nœ
œ̇
j j
œœ
œ
-
œ
pil
œœ
bœ
j œ œj œ œ
œœ œœ
œ
b
œ
j
œfi ˙™
f
j
j j
‰ œ œJ œ œJ œ œ #œj œj œ œ
œ
& b œ œJ J œJ
j
œ ˙
& b œ‰ œ œ œ œ
œœ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ
œJ ‰ bœ œ œ œ‰ œ œ œ œ œ œ‰ œ œ œ œ œ ‰ œ
œ œ ‰ œ œ œ
J
J
J
J
J
mp
77
lon
de pou - pre_et d'or
&b
&b
?
œ
-
œœ
œœ
-
œ
œœ
b œj˙™ œ
j
œ œ
J
˙
œ œ
œœ œ
˙
e_est
-
&b
jon
-
-
? ‰ bœ
b ˙™
Au - des - sus des dé - bris dont l'al -
œ
nœ
œ
œ
˙
-
ché
-
e.
œ œ œ œ œ
‰
œJ
p
‰
œ
˙™
b œJ
j
bœ
œ‰
œ
‰ bœ
˙™
œ
nœ
nœ
j
œ
œ
œ œ œ œ œ
‰
œJ
‰
œ
˙™
b œJ
j
bœ
‰̇ ™ œ
J
Œ
˙™
∑
˙™
˙™
˙
œ
j
œ
œ
∑
œ
j
bœ nœ
∑
œ
∑
œ
j
œ ‰ œ
˙™
bœ
p
œ
∑
œ
le
œ
‰ œj œ œ œ
˙™
œ
œj œ
87
&b œ
‰
vo
∑
mp
œ
- lé
qui
œ
j ‰
j ‰ œ
œj ‰ bœ œ nœj ‰
œ
œ
œ
œ
˙™
˙™
˙™ œ
˙™ œ
? b ‰˙™ œ œ
83
œœ ˙
œ
˙™
˙™
L'Allée
Souvenir de promenade
CHANT.
PIANO.
Con moto. (q = 66)
##
& # # 44
∑
3
#### 4 3
j
j
œ
j
≈
œ
≈
& 4 œ œ J œ œ j ≈ œ œ ≈ œ œ œJ ≈ œ œ J ≈ œ œ j ≈ œ œ ≈ œ œ œ
œ œ
œ œ
mf
? #### 4 œ
4
œ
°
#### mf
&
œ
j
œ
3
Far
∑
-
dé
-
*°
œ
* simile
œ
j j
œ œ
j
œ œ
J
œ
J
e_et pein
-
œ
œ
J
te com - me_au temps
œ
œ œ
J J
des ber
-
œ
œ
œ ˙
J
ge - ries,
####
≈ œ œ œ ≈ œ j ≈ œ œj ≈ #œ œj ≈ œ œ œJ ≈ œ œ nœJ ≈ œ œ ≈ œ œ
&
J
œ œ
œ J nœ J
œ
œ
mf
? #### œ
# ##
&# ‰
5
œ
j
œ œj
Frê - le
œ
œ
j
œ œ™
œ
œ œ
J J
par - mi
les noeuds
œ
œ
é
-
œ ˙
J
nor
œ
œ
-
-
j
42 œ
-
j
œ œj
mes de
j
œ 44
ru -
# ##
j
j
2
4
& # ≈nœ œ œJ ≈ œ œ œ ≈ œ œ œJ ≈ œ œ œ ≈ œ œ œJ ≈ œ œ œj ≈ œ œ#œj ≈ œ œ œj 4 ≈ œ œ œj ≈ œ œ œj 4
? ####
œ
œ
œ
œ
œ
#œ
nœ
œ
42 œ
œ
>œ
44
#### 4 fw
& 4
8
∑
bans,
#### 4
j
& 4 ≈ œ œ œJ ≈ œ œ j ≈ œ œ ≈ œ œ œJ
œ
œ
f
? #### 4 œ
4w
##
&##‰
10
œ
El - le pas
mp
? #### ‰
œ
#### ppj
&
œ
12
Dans
nœ
-
se,
j
œ œ
l'al - lé
j ≈
œ nœ
#### mfj j j
&
œ œ œ
j
œ œj
j
œ nœ
ra - mu
œ
œ
œ
sous les
j
œ
-
e_où
-
3
œ
œ
res
as - som
œ
œ
j j
œ œ
j j
œ œ
ver - dit
la
j j
œ œ
œ
-
bries,
mous
-
j
œ ˙
se des
vieux bancs,
j ≈
j ≈ œœ ≈ œœ
j ≈
œ
œ #œ
œ
œ
œ J
œ J
œ
#œ
œ #œ
#œ
#œ
œ
œ
14
œ
≈ œ œ œ ≈ œ œ #œJ ≈ œ œ œJ ≈ œ nœ œJ ≈ nœ œ ≈ œ œ ≈ #œ œ
J
œ J
œ J
œ
J
j
j
j
j
j
j
j
œ
n
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
n
œ
#
œ
‰
œ ‰
‰
‰
œ ‰
œ ‰
œ ‰
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œj
œ
pp
? #### nœ
nœ
j
œ ‰
r r j
œ œ œ
mp
# ##
œ
&# ≈œœJ
##
&## ≈
œ
≈ œ œ œJ ≈ œ j ≈ œ œj ≈ œ œ nœJ
œ œ œ
j
œœ
A - vec mil - le fa
-
œ
J
çons
œ
œ œ
J J
œ
œ œ
J J
et mil - le_af - fé
-
nœ
œ ≈
œ œ J nœ œ J
cresc.
œ
œ
œ ˙
J
≈
‰
te - ries
œ
j
œ œj œj œ
J
œ œ œ
J J J
Qu'on gar - de d'or - di - nai - re_aux
##
j
j
nœ
j
j
& # # ≈œ œœJ ≈ œœ j ≈ œœ ≈ #œœ ≈ œœœJ ≈ œ œ J ≈ œœœJ≈nœœœJ ≈nœ œœJ ≈œœœ ≈ œœJ ≈ œœ
œ œ
œ
œ
œ
mf
? #### œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
œ
#### fœ
&
J
17
œ
per
-
-
œ ˙
J
ru
-
24 œj
-
j
œ œ
-
p
œ 44 ˙
ches ché
-
Ó
ries.
# ##
j
2
4
nœ
& # ≈ œ œ œJ ≈ œ œ œj ≈ œ œ#œj ≈ œ œ œj 4 ≈ œ œ œj ≈ œ œ œj 4 ≈ œ œ œJ ≈ œ œ œj ≈ œ œ ≈ œ œ J
œ
f
mf
? ####
œ
#œ
# ##
&# ‰
20
nœ
j j
œ œ
Sa lon
-
42 œ
œ
j j
œ œ
mp
gue ro
j
œ œj
-
p
dim.
be_à queu -
44 œ
˙
œ
>œ
j
œ nœ
œ
3
œ
e,_et
l'é -
œ
e_est bleu
-
˙
œ
œ
ven
-
œ
œ
tail
##
œ
& # # ≈ œ œ œJ ≈ œ œ œJ ≈ œ œ #œJ ≈ œ œ J
mp
j
j
j
œ
œ
œœj
œ
œœ ‰
? #### ‰
‰
œ ‰
œ
œ
œ
œ
≈ œ nœ œJ ≈ nœ œ ≈ œ œ ≈ #œ œ
œ J
œ J
œ J
j
n œj
œ
œj ‰
œœj
œ
n
œ
#
‰
‰
‰
œ
œ œ
œ œ
œ
œ
œ
#### ppj
&
œ
j
œ
j j
œ œ
flu - ets
aux lar
22
Qu'el
# ##
&# ≈
nœ
-
j
œ œ
le frois
j ≈
œ nœ
pp
? #### nœ
nœ
#### Œ
&
24
-
j
œ
se_en
j j
œ œ
ses doigts
j
œ
j ≈
j ≈
œ
œ J
œ #œ
œ
#
œ
œ
#œ
œ
œ
œ
#œ
#œ
œ
mf
j
œ
j j
b œ bœ
-
gaie_en des
bœ
S'é
-
mf
bœ
bœ
bœ
œ
cresc.
œ
ges ba
-
-
j
œ
gues
œ
œ œ ≈ œ œ œ ≈ œ #œ œJ ≈ œ œ J
J
J
œ
nœ bœ ™
J
su - jets
nœ nœ
##
bœ
& # # ≈ bœ nœ J ≈ nœ bœ nœj ≈ bœ œ nœJ ≈ bœ J
? #### bœ
bw
≈
-
j
œ œ™
œ
œ
nœ œ
J J
bœ œ
J J
é - ro
-
ti - ques,
j
nœ
si
bœ
nœ
nœ
≈ nœ bœ J ≈ nœ bœJ ≈ bœ bœ J ≈ nœ bœ bœJ
bœ
nœ
bœ
bœ
#### b˙
&
j
œ
26
va
-
bœ ™
-
gues
Qu'el - le sou - rit,
tout
3
3
####
bœ ≈ bœ j ≈ nœ ≈ bœ j 2 ≈ nœ ≈ nœ≈ 4 ‰
n
œ
≈
‰
bœ J nœ nœ bœbœ J nœ nœ 4 bœbœ J nœnœ R 4
œ
&
œ‰
nœ œ
œ nœ
? #### bœ
bœ
#### œ
&
29
? ####
nœ
bœ
à
maint
dé
œ
œ nœ
##
& # # nœJ
non
œ
J
a
‰
b œ nœ
nœ
‰ r j
bœ œ œ
‰ r j
œœ
nœ
31
bœ
n3œ
vant,
##
&##‰
bœ
-
nœ
J
vec
bœ
42
‰
œ
‰ r j
œ bœ œ
j
œ
Ϫ
la
bou
j j
nœ œ
tail.
œœ
‰
‰ r j
nœ œ
nœ
j
œ
-
che
som
en
œ nœ
‰3 r j ‰ r j
nœ œ œ nœnœ œ
j j
œ œ
nœ
Blon - de_en
œœœ
sempre mp
44 ‰3œr œj
œ
#œ
œ
-
j
œ œj
44 ‰ r r œj œj ‰ nœ
œ œ
J
sempre mp
42 Ó
-
me.
Le
rê -
œ‰
œœ
‰ r j
œœ œ
œ
j
œ nœJ
nez
mig -
‰ bœnœbœ ‰
nœ ‰ nœ œ œ ‰ œ œnœ
nœ œ
r
‰ bœr œj
‰ nœr œj ‰ œr œj ‰ n œ œj
bœ
nœ
nœ
nœ
bœ
j j
œ bœ
‰ nœj
cresc.
In
-
car - na
n-œ
J
mf
-
œ
J
Œ
di - ne,
#### ‰
&
nœ
nœ œ ‰
‰
‰
‰
œ‰
nœ ‰
œ œ ‰ nœ
œ b œ n œ bœ
n œ nœ
œœœ
œœ
b œ nœ
œ
œ
#
œ
r
r
cresc.
mf
r j
r j
œ œj
n œ œj
‰
‰
‰
‰
‰
‰
‰ r j
‰ r j
r
j
r
j
œœ
œœ
? #### nœ
b
œ
œ
n
œ
n
œ
œ
œ
œ
œ
bœ
nœ œ œ
nœ
œ
nœ
##
& # # ‰ nœJ
33
in
# ##
&# ‰
-
nœ bœ
‰
? #### bœr œj
bœ
nœ bœJ
J
car - na
bœ ‰
bœ œ
‰ r j
œ nœ œ
n-œ
J
-
nœ
œ
J
nœ
dim.
Œ
di - ne,
‰
œ
‰ r j
œ nœ œ
gras
œnœ ‰
œ nœ
‰ r j
nœ œ œ
bœ ‰
-
se_et
nœ
nœbœ ‰
r
‰œ n œ œj
dim.
nœ bœj
J
di
-
j
œ nœ
vi
nœ
n
œ
‰
œ
‰œ n œr œj
-
œ
nœ œ ‰
r
‰ n œ œj
nœ
mf
-
j
nœ
ne
œœ
r j
‰ œœ
nœ
œ
####
&
œ
35
f
cresc.
37
∑
gueil
nœ
œ
n
œ
‰ #œ#œ ‰
œ
nœ ‰
œœ
r j
‰ œœ
#œ
r
‰ # œ œj
œ
‰ œr œj
œ
j j
œ œ œ
J
œ
-
-
bœ ‰
nœnœ
r j
‰
b
œ
? #### nœ œ
In
>
#˙
d'or
####
‰
&
#### mp
&
œ
>
œ
œ
J
œ
J
con - scient. D'ail - leurs, plus
mp
? #### œœ
œœ
#### mf
œ
&
J
œ
40
œœ
œ
œ
œ œ
J
clat
un
œ œ
J J
œ œ™
J
œ‰
œ
œ
r
‰ œ œj
œ
la mou
-
œ
œ
j
œfi
œ
œ
j
j
œ 42 œ
œ
œ
j
œfi
j j
œ œ
peu
j
œœ
che
œ
œ
œœ
œ‰
‰ œr œj
œ
j
œ ‰
Qui ra
≈ œ œ œJ ≈ œ œnœJ ≈ œ œ ≈ œ œ
œ J nœ J
j
œfi
j
œ
r j
‰ #œ œ
œ
ff
fi - ne que
3
#### 3
j
j
≈
œ
≈
&
œ œ J œ œ œj ≈ œ œ œ ≈ œ #œ œ
œ
œœ ‰
-
œœ
œ
‰ nœr œj
œ
œœ
vi
-
œ
J
ve
œ
J
l'é-
≈ œ œ ≈ œ œj ≈ œ œJ ≈ œ œj
nœ J œ
œ
œ
œ
œ
œ
j
fi
œ œ
œ
œ
œ
j 4f
œ 4w
ni - ais
de
l'oeil.
#### ≈ œ ≈ œ j ≈ œ j ≈ œ j 2 ≈
≈ œ j 44 ≈ œ œ ≈ œ j ≈ œj ≈ œ œ œ
œ
j
&
4
œ
œ
œ
œ œ #œ
œ
œ J œ œ œœ
J
œ œ œ œ
œ J
mf
? ####
œ
#œ
##
&##
43
nœ
f
42 œ
œ
44 œ
w
œ
>œ
Un poco meno mosso.
∑
∑
œ
œ
œ
œ
œ
œ
p
nœ
œ
#œ
œ
3
œ
œ
œ
∑
# ##
j
j
œ
j
j
j
& # ≈œœJ ≈œœœJ ≈œœ œj ≈ œœ ≈n œ œœ ≈ œœ ≈# œ œœ ≈ #œœ œœ ‰
œ
#œ
œ RJ
? #### œ
œ
œ
nœ
œ
3
œœ
œ‰
molto cresc.
3
œ‰
œœ
#œ œ
œ‰
&œœ
œ
f
œ
∑
U
w
w
w
Ó
“>”
œ
Œ?
w
w
w
u