Le secteur associatif montois se porte bien

Commentaires

Transcription

Le secteur associatif montois se porte bien
Le secteur associatif montois se porte bien
VIE ASSO Lancée par le Conseil Local de la Vie Associative en juin (cf M2M n°38), l’enquête auprès des associations montoises
montre la vitalité du tissu local. Grâce à ces données, le CLVA va travailler à l’amélioration et la consolidation de l’existant.
P
Aider les associations au plus près
Après avoir révisé la charte de la vie associative et mis en place l’enquête,
le Conseil Local de la Vie Associative et ses 4 collèges vont porter en
particulier 3 nouveaux projets qui résultent de demandes du monde
associatif. Tout d’abord la mise en place de sessions de formation sur les
thèmes : assurance, informatique, communication… Puis un travail sur
la mutualisation des locaux associatifs pour inciter à leur partage. Tout
comme une mutualisation pour organiser des événements en commun.
Le troisième et très attendu projet est la création d’un portail de la vie
associative qui permettrait une information interactive et actualisée sur
la vie associative montoise. Dans l’absolu ce portail pourrait contenir un
annuaire associatif, des documents ressources (boîte à outils, dossiers
thématiques, formulaires…), un volet “la Ville et les associations”… Toutes
ces propositions sont discutées entre associations et avec les services
municipaux au sein des 4 collèges. Cette phase de recueillement des
attentes des associations se poursuit jusqu’à début janvier pour aboutir à
une mise en service du portail pour septembre 2016.
Service responsable des associations : Vie Locale / 05 58 05 87 65
actuellement situé à l’Hôtel de Ville et prochainement au Parc Technique rue Eugène Dauba
Publicité
résentés à l’occasion de la 2nde rencontre de la vie associative montoise
en lever de rideau du Forum des associations, les résultats de l’enquête
associative sont vraiment positifs puisque représentatifs car 43 % des
associations (sur les 433 que compte Mont de Marsan) ont répondu.
Si les adhérents hommes sont bien plus nombreux que les adhérentes
femmes, les effectifs sont pour la majorité stables, ou en augmentation.
Le bénévolat garde toute sa place, avec 99 % des dirigeants et 94 % des
cadres qui sont des bénévoles. En ce sens les associations prêchent pour
le recrutement, la formation et la fidélisation de bénévoles. Pour 70 % des
associations, le renouvellement des dirigeants ne pose aucun problème mais
l’évolution pourrait passer par le rajeunissement de l’équipe dirigeante ou par
de nouvelles compétences. 95 % des associations sollicitent une aide de la
Ville de Mont de Marsan et pour 75 % les installations mises à disposition
semblent suffisantes. Elles participent activement aux animations organisées
par la Ville : Forum, Fêtes de la Madeleine ou de la musique… Mais nombre
d’associations proposent d’autres activités locales plus spécialement dans les
domaines sportif et culturel. Pour conclure, 80 % considèrent qu’elles sont en
mesure de remplir leurs missions. Pour autant quand on leur pose la question
si elles éprouvent des difficultés dans certains domaines, les réponses sont
claires : plus que monter un projet ou bien gérer des problèmes juridiques voire
comptables, elles sont en attente d’aide pour communiquer (dans le sens large :
vers l’extérieur ou entre-elles) ou pour s’approprier les nouvelles technologies.

Documents pareils