Voir la une

Commentaires

Transcription

Voir la une
Huit jours pour profiter
de la Fête de la Loire
NEVERS. Le fleuve royal est célébré
jusqu’au dimanche 24 juillet.
PAGE 7
■ CYCLISME
Une trentième
victoire d’étape
pour Mark
Cavendish sur le
Tour de France
PAGE 21
lejdc.fr
DIMANCHE 17 JUILLET 2016 - 1,80 €
Tentative de putsch
avortée en Turquie
Des partisans du pouvoir en place fêtant, hier,
l’échec de ce soulèvement. PHOTO DANIEL MIHAILESCU/AFP
■ TRESNAY
Un carambolage
spectaculaire
mais sans gravité
PAGE 5
■ TENDANCE
Les mères parfaites
d’internet
sont-elles réelles ?
PAGE 24
■ SPORT AUTOMOBILE
Plus de cent engagés
pour la course
de côte de Lormes
PAGE 20
17/07/16
ISSN 1259-8771
Nievre
D 0698
1,80
■ PROPOS D’UN JOUR
Soleil. Avec le retour d’un temps enso­
leillé sur l’ensemble du pays, il va y
avoir du monde, aujourd’hui, sur les
plages en bord de mer, de rivière ou
de lac pour tenter de peaufiner un
bronzage que les caprices de la météo
ont jusque­là pas mal contrarié. Le
soleil, c’est bon pour la santé, à con­
dition de respecter certaines précau­
tions bien connues. Selon de nouvel­
les études, la lumière solaire aurait
même des effets bénéfiques sur nos
performances intellectuelles et aux
plus âgés éviterait la sénilité. De quoi
bronzer intelligemment. ■
RÉPRESSION. Le coup d’État d’une PRÉSIDENT. L’autorité d’Erdogan en
partie de l’armée s’est traduit par un sort renforcée dans son pays. Mais il
échec sanglant qui a fait 260 morts.
inquiète sur la scène internationale.
PAGE 18
Le deuil
■ RECUEILLEMENT. Drapeaux
en berne, la France est en­
trée, hier, dans le deuil na­
tional de trois jours décrété
après l’attentat de Nice, jeu­
di, dans lequel 84 person­
nes, dont dix enfants, ont
trouvé la mort. Une minute
de silence sera observée, de­
main, à midi, dans tous les
services de l’État.
■ REVENDICATION. L’État is­
lamique a revendiqué, hier,
l’ a c t i o n d u Tu n i s i e n d e
31 ans qui a foncé sur la
foule au volant d’un camion.
Le groupe terroriste pourrait
être plus l’inspirateur que
l’instigateur. Des zones
d’ombre demeurent en effet
sur l’auteur de ce carnage et
notamment sur la rapidité
de sa radicalisation.
■ NÉRONDES. L’une des vic­
times était originaire de cet­
te commune du Cher très
proche de la Nièvre. Le qua­
dragénaire, « bon garçon,
homme serviable, apprécié
de tous », laisse une compa­
gne, une fille et des proches
dans la détresse absolue.
PAGES 5, 8, 16 ET 17

Documents pareils