RAPACE 2 : système de données vidéo par drone

Commentaires

Transcription

RAPACE 2 : système de données vidéo par drone
Les 8èmes JST - Brest - 8 et 9 décembre 2010
Réunion des clubs le 10 décembre
RAPACE 2 : système de données vidéo par drone
DIDIER SANGOUARD
GEOCEAN
Avenue de la gare Quartier du Brégadan 13711 Cassis
Tel : 04 42 18 02 18
[email protected]
Résumé
Le projet RAPACE (Récupération Assistée par Capteur Embarqué) est né d’un besoin
d’observation permanente, vécu sur le terrain opérationnel par GEOCEAN et la Marine Nationale
lors de la lutte anti-pollution après le naufrage du PRESTIGE. GEOCEAN a proposé un concept
d’engin volant captif capable de repérer et localiser efficacement des objectifs perdus sur de
vastes étendues sans faire appel aux moyens aériens classiques couteux et peu disponibles. Les
premiers développements du programme ont reçu le soutien de l’ANR dans le cadre du
programme PRECODD 2005. Aujourd'hui le projet se poursuit avec l’aide de la DGCIS pour mettre
au point les briques technologiques requises pour aborder une utilisation commerciale du concept
d’engin captif.
RAPACE est un Remote Opérative Vehicle (ROV), sans pilote et léger (10 kg) dont l’alimentation,
le guidage et le contrôle se font par l’intermédiaire d’un ombilical. Cette plateforme multi-capteurs
doit être capable de s'élever jusqu’à 150 mètres d'altitude et de fournir des images en temps réels
de la zone via un réseau IP haut débit sur fibre optique. Le RAPACE n’étant pas en vol libre,
l’opérateur n’est pas un pilote. Son retour guidé par l'ombilical et les mesures de sécurité
intrinsèques en font un engin fiable et sûr. Son endurance est limitée seulement par les capacités
d’alimentation en électricité du support et les conditions météo.
Mots clés
Drone, Surveillance, Pollution, Prise de vue aérienne, Remote Operative Vehicle, RAPACE,
Geocean, DGCIS, ANR, Ombilical.
Les 8èmes JST - Brest - 8 et 9 décembre 2010
Réunion des clubs le 10 décembre
QUI SOMMES NOUS ?
GEOCEAN SA est une filiale (100%) du groupe Entrepose Contracting basée à Cassis, comptant
70 employés et 25 ans d’existence. Notre savoir-faire en travaux maritimes est reconnu
internationalement (www.geocean.fr). Nos efforts en recherche et développement se sont
concrétisés en de nouvelles activités dans le domaine marin comme la dépollution en mer
(participation à la récupération du brut emprisonné dans les cuves du Prestige ; chaluts antipollution légers opérés depuis des bateaux de pêches ou de plaisance).
GENESE DU RAPACE :
Le projet RAPACE (Récupération Assistée par Capteur Embarqués) est né d’un besoin, vécu sur
le terrain opérationnel par GEOCEAN et la Marine Nationale lors de la lutte anti-pollution après le
naufrage du PRESTIGE :
«Après le passage journalier des moyens aériens, les bateaux cherchent en aveugles » a dit le président de
la Céppol. L’illustration par une vue du pont du bateau et une vue à 150 m de haut est flagrante.
GEOCEAN a donc développé un engin capable de « repérer et localiser, efficacement, des
objectifs perdus sur de vastes étendues sans faire appel aux moyens aériens classiques couteux
et peu disponibles ». Le développement de la phase conceptuelle jusqu’à la phase prototypes a
reçu le soutien de l’ANR dans le cadre du programme PRECODD 2005 et celui de la DGCIS dans
le cadre du programme ECO INDUSTRIES 2009.
Les 8èmes JST - Brest - 8 et 9 décembre 2010
Réunion des clubs le 10 décembre
OU EN SOMMES-NOUS ?
Aujourd’hui, nous sommes arrivés à la réalisation d’un prototype capable de voler à basse altitude
en extérieur. Les améliorations technologiques ont permis d’augmenter sa stabilité et sa fiabilité
pour une mise en situation opérationnelle. Avant d’effectuer ses premières sorties en mer et afin
d’élargir son utilisation au domaine terrestre, nous envisageons d’utiliser le RAPACE pour des
prises de vues aériennes haute définition à proximité d’ouvrages.
DESCRIPTION TECHNIQUE
Le RAPACE est une plateforme aérienne filoguidée du type « ducted fan » (la sustentation est
assurée par une hélice carénée). Un ombilical assure l’alimentation électrique ainsi que la
transmission des données des capteurs embarqués en temps réel et cela pendant toute la durée
de la mission.
•
•
•
•
•
•
Masse totale : 10 kg
Charge Utile : 1kg
Diamètre : 800 mm
Autonomie : Illimitée
Pilotage : Automatique
Bande passante : 1 Gbit/s
Embarqué sur tous types de supports fixes ou mobiles, le drone se maintient à une altitude et une
position angulaire fixes par rapport à sa base au sol, la stabilité complète étant assurée par un
auto pilote embarqué.
Les 8èmes JST - Brest - 8 et 9 décembre 2010
Réunion des clubs le 10 décembre