Controleur de gestion

Commentaires

Transcription

Controleur de gestion
Les métiers
Groupe pétrolier et gazier international, implanté dans 130 pays, Total rassemble près de 100 000 collaborateurs exerçant
leur savoir-faire dans plus de 500 métiers industriels, commerciaux et support sur l’ensemble de la chaîne pétrolière : exploration
et production de pétrole et de gaz naturel, développement des énergies nouvelles, raffinage, distribution et trading. Total est
également un acteur majeur de la chimie.
Pour accompagner son développement, le Groupe recrute chaque année dans le monde près de 10 000 nouveaux
collaborateurs, hommes et femmes, débutants et expérimentés, de tous niveaux de formation. Tous différents, ils ont en
commun le dynamisme, l'ouverture d'esprit, l'adaptabilité et l'esprit d'équipe qui font la réussite de notre Groupe.
Contrôleur de Gestion
h/f
Répartis dans les différentes branches du Groupe, les Contrôleurs de Gestion assurent un lien permanent entre les
responsables opérationnels et les équipes de direction et gèrent les remontées d’information. Ils fournissent aux
décideurs les instruments de pilotage et de contrôle des opérations. À la maîtrise des concepts financiers
et comptables, ils allient une bonne appréhension des mécanismes de chaque activité et une bonne aptitude
à la communication. Ils créent des tableaux de bord, analysent les coûts, interprètent les tendances et établissent
des prévisions.
> Les débuts
Le Contrôleur de Gestion débutant est le plus souvent directement affecté à une unité opérationnelle, parfois
à l’étranger, en tant que Contrôleur adjoint. Dans ce cadre, il participe aux différentes étapes de reporting et
de budget du centre de profit ou de la filiale. Il procède également aux analyses et aux commentaires
des performances. Il est en outre amené à mettre en place des indicateurs de suivi et à réaliser des études et des
missions d’audit de gestion et de contrôle a posteriori.
De plus, il contribue au développement et à la gestion des systèmes d’information comptables et financiers.
Il peut aussi débuter dans une direction de la Holding pour s’occuper de l’animation des procédures ou du suivi
des résultats et du budget.
> Les évolutions possibles
Le contrôle de gestion est un poste d’observation idéal pour un débutant qui aura l’opportunité de se familiariser
avec les activités et le management opérationnel, ainsi qu’avec les mécanismes de prise de décisions. Il pourra
ensuite devenir Contrôleur à part entière d’un centre de profit ou d’une filiale, ou évoluera vers d’autres métiers
financiers au sein du Groupe.
> Profil souhaité
• Formation École Supérieure de Commerce, troisième cycle universitaire en finance ou gestion.
• Maîtrise des outils informatiques.
• Capacité d’analyse et de synthèse, rigueur, aptitude à la communication écrite et orale, sens
du contact et de l’équipe, autonomie, ouverture d’esprit, adaptabilité.
• Anglais courant.
Témoignages
Emmanuel R.
Olivier B.
Contrôleur de Gestion
ESSEC
Contrôleur de Gestion
DESS Finances Paris-Sorbonne
S’impliquer sur la réalité concrète du “business”
Un poste enrichissant et formateur
À la Direction du Contrôle de Gestion de la Direction Distribution France,
je suis notamment chargé de valider l’ensemble des informations
financières transmises par les différentes directions opérationnelles.
Subtil mélange de tâches récurrentes et d’analyses ponctuelles,
ce poste relativement stratégique et sensible demande aussi de la
créativité.
Pour y être crédible, il est essentiel de connaître assez finement le métier
de nos interlocuteurs et d’appréhender la complexité de la logistique et
des systèmes d’information de la distribution, ce qui impose de
s’impliquer très rapidement dans de nombreux aspects concrets
du “business”.
Un exemple ? Pour pouvoir traiter de manière performante un point
de gestion de stocks, je suis parti en dépôt pendant trois jours afin
de me donner les moyens de comprendre si cette information était
correctement traitée, et de voir s’il était possible d’améliorer
son traitement. Cela m’a amené à découvrir comment s’organisait
une tournée… Maintenant lorsque j’analyse un chiffre, je sais de quoi
je parle !
Après avoir participé dans un premier temps à un projet d’implantation
d’un progiciel de gestion financière, j’ai rejoint le Département
Budget/Contrôle de Gestion de la Direction Financière du Groupe.
Notre rôle principal ? Consolider l’ensemble des informations financières
remontant des trois grands secteurs structurant le Groupe - l’Amont,
l’Aval et la Chimie - données qui sont ensuite rapportées au Directeur
Financier afin d’être présentées au Comité de Direction.
En tant que “dernier étage de la pyramide”, nous sommes ainsi impliqués
dans l’ensemble des activités du Groupe : pour un jeune Contrôleur de
Gestion, il s’agit bien entendu d’un poste particulièrement ouvert, aussi
enrichissant que formateur.
Un choix pensé à long terme
Souhaitant travailler sur du concret au sein d’un grand groupe industriel,
j’ai le sentiment en ayant intégré le groupe Total d’avoir fait un excellent
choix à long terme.
Qu’il s’agisse d’évoluer au sein de la filière Finance, ou de façon plus
transversale, le Groupe offre en effet de très nombreuses perspectives,
internationales en particulier. Personnellement, lorsque j’aurai deux ou
trois ans d’ancienneté dans ce poste, j’imagine volontiers partir travailler
en Asie quelques années !
Une dimension humaine motivante
Reposant sur la compilation et l’analyse d’un ensemble de chiffres, le
contrôle de gestion demande évidemment beaucoup de rigueur.
Il impose également de faire preuve de réelles qualités humaines : seul
un authentique climat de confiance permet en effet de générer une
synergie de l’ensemble des Contrôleurs de Gestion du Groupe.
Mais cette dimension humaine n’est-elle pas, finalement, la plus
passionnante…
Direction Recrutement, Carrières et Diversité
2, place Jean Millier – La Défense 6 – 92400 Courbevoie – France
www.careers.total.com
Crédits photos : Dufour Marco, Urman Lionel et TOTAL - Direction de la communication.
En relation avec de nombreux services - contrôle de gestion des
directions opérationnelles, comptabilité, Direction Financière, Direction
des Ressources Humaines, etc. - ce métier passe par un véritable travail
d’équipe. S’il faut bien sûr aimer communiquer, il s’agit parallèlement
d’accepter une certaine remise en cause. Bref, il s’agit de se montrer
ouvert aux autres…
Au quotidien, je passe l’essentiel de mon temps à collecter une foule
d’informations. Il s’agit in fine d’augmenter aussi bien la rapidité que
la qualité du reporting. Car au-delà de l’aspect purement technique
de la consolidation des comptes, notre plus value, c’est l’analyse : les
réalisations sont-elles bien en ligne avec le budget ? À quoi correspond
cet écart ? Est-il nécessaire de revoir le pilotage de tel élément ?
Tout l’enjeu du poste consiste donc à comprendre le pourquoi du
comment des différentes informations délivrées, afin d’être en mesure
d’anticiper aussi finement que possible l’évolution des résultats. Il s’agit
en fait de rester réactif. Et pour cela, il est impératif de plonger dans la
réalité opérationnelle du business et de l’environnement économique.
R.C. PARIS 492 058 714
Faire preuve d’un tempérament ouvert
Comprendre le pourquoi du comment

Documents pareils