Une croisière en Dahabeya entre Louxor et Assouan

Commentaires

Transcription

Une croisière en Dahabeya entre Louxor et Assouan
« Bayat-al-hikma, asbl » et «Nooraya Travel service » proposent
du samedi 16 au samedi 23 avril 2016
Une croisière en Dahabeya entre Louxor et Assouan
Le Nil, source de vie, symbole de prospérité et de fécondité
Terre sacrée parmi les plus sacrées de la terre, l’Egypte accompagne l’être
humain dans son évolution depuis l’aube de l’humanité par sa Sagesse et ses
monuments. Aujourd’hui encore de nouveaux sites s’ouvrent, de nouveaux
symboles se révèlent pour nous accompagner et nous soutenir dans ces
nouvelles façons d’être que nous matérialisons dans tous les aspects de notre
vie. Cette croisière en Dahabeya sera spécialement dédiée au Nil et à sa
symbolique. Représenté par deux divinités androgynes, le Nil en sa fonction de
séparation, partage la terre d’Egypte en deux régions différentes, apporte par
l’équilibre ou la perturbation de ses crues, la vie ou la désolation. Il préfigure
les divisions subies par l’être humain qui les vit dans sa chair et dans son
âme.
En sa fonction de reliance de la terre du Sud et de la terre du Nord, d’autre
part, il gorge les terres de pouvoir fertilisant tout au long de son parcours
pour apporter à l’Egypte et ses habitants, croissance et fertilité.
Accompagnant l’être humain dans sa destinée, il le guide à transformer les
distinctions qui opposent et détruisent en complémentarité qui enrichissent
et unifient.
Loin de toute dimension touristique, le fil conducteur de ce voyage est de
prendre le temps en chaque lieu choisi, de retrouver la noblesse de notre
parcours sur terre. En effet, la sagesse de l’ancienne Egypte nous enseigne que
nous ne sommes pas de simples observateurs du cosmos, mais nous y
exerçons, par nos actions, nos pensées, notre vécu une influence directe et de
première importance.
Programme : du samedi 16 au samedi 23 avril 2016
Samedi 16 : Bruxelles – Marsa Alam, transfert vers Louxor, installation et logement en Dahabeya.
Dimanche 17: visite des Temples de Karnak et Louxor, lieu de synthèse de la spiritualité de
l’ancienne Egypte. C’est le plus grand monument d’Egypte. Ce vaste complexe n’a pas d’équivalence car il
était plus qu’un simple temple, il était le centre du monde et le garant du renouvellement de l’équilibre de
l’univers.
Lundi 18: Cette journée sera consacrée à la découverte de Deir el Bahari , temple funéraire de la
Reine Hatshepsout, que les anciens Egyptiens nommèrent « le sublime des sublimes », tant il
impressionnait par sa grandeur et sa majesté. Il rappelle comment la plus grande reine d’Egypte réussit à se
maintenir au pouvoir et décrit un règne préférant les expéditions commerciales aux exploits militaires. Au
cours de cette journée, nous nous rendrons à La V allée des Rois : il sera possible d’y visiter 3 tombes
sur la quinzaine ouverte au public. A ce jour, les 62 tombes dégagées dans la vallée par les archéologues
constituent l’une des sources les plus importantes de la littérature funéraire destinée à accompagner le
passage de l’âme dans l’au- delà.
Début de la navigation en début d’après-midi, arrivée à l’écluse d’Esna en soirée.
Mardi 19: Visite du site d’El Kab, sanctuaire principal de la déesse Nekhbet, protectrice du pharaon
et du Royaume d’Egypte, généralement représentée sous la forme d'un vautour blanc aux ailes déployées,
ou d'une femme coiffée d'une dépouille de vautour.
Mercredi 20 : arrivée au Temple d’Edfou, dédié à Horus, principe du masculin unifié. D’une
conservation exceptionnelle, il retrace la victoire d’Horus sur Seth, symbolisant le triomphe de l’unité sur
les énergies de séparation. Outre les impressionnantes représentations du dieu Horus en faucon, on sera
ici attentif dès l’entrée, aux scènes évoquant le mariage sacré entre Horus et Hathor, nommé la fête de «
la belle rencontre », qui matérialise le couple sacré et accompli.
Jeudi 21: Visite de Kom Ombo. Ce temple offre une structure tout à fait particulière, étant divisé en
deux parts égales, l’une étant dédiée à Horus (principe de l’unité et de la réconciliation) et l’autre à Sobek
(principe de la division). Une double porte fait accéder aux différentes salles et cette gémellité se prolonge
jusqu’aux sanctuaires. On y pratiquait des rites communs aux deux divinités, manifestant ainsi un concept
de la dualité au delà du bien et du mal, mais rappelant que la vie sur terre est duelle. Dans l’après-midi,
arrivée à Assouan et visite des Temples d’Eléphantine, lieu symbolique de déclenchement des crues du
Nil.
Vendredi 22: Visite de Philaé, dédié à la déesse Isis. Ce temple, qui a conservé toute la magie des
temps antiques a été un grand lieu de pèlerinage et de guérison en raison des pouvoirs que l’on attribuait à
la déesse. Gardienne des mystères, elle avait la capacité de reconstituer ce qui avait été divisé et même
anéanti. Navigation vers Esna dans l’après-midi.
Samedi 23 : retour vers Bruxelles ou vers Hamata pour le voyage dauphins
Prix croisière sur le Nil : 1.690 € (all in excepté visa à l’entrée).
Prix voyage combiné Nil-Dauphins : 2.550 € (all in excepté visa à l’entrée).
Renseignements complémentaires : Monique Fortamps : 02 351 04 52
Mohamed Fares : 00 20 1006 18 65 36 Pati Verbist : 0498 03 80 29
Consultez également nos sites : www.bayat-al-hikma.be et www. nooraya.com

Documents pareils

ENVIE D EGYPTE, Votre passeport pour l`Egypte!

ENVIE D EGYPTE, Votre passeport pour l`Egypte! (mosquées, caravansérails, fontaines, mausolées, quartier copte avec ses églises anciennes ainsi que le quartier moderne où la jeunesse dorée s'invente une nouvelle façon de vivre).

Plus en détail