Eglise néo-apostolique Suisse

Commentaires

Transcription

Eglise néo-apostolique Suisse
Eglise néo-apostolique
Suisse
Premiers pas vers la RÉCONCILIATION
Il y a 50 ans de cela, le message de l’apôtre-patriarche J.G. Bischoff relatif au moment
précis du retour de Christ fut diversement perçu et suscita une vive controverse au sein
de l’Eglise néo-apostolique (ENA). Les frères du ministère et les membres qui
refusèrent d’adhérer à ce message ou qui s’y opposèrent furent exclus de l’ENA avec
l’interdiction de fréquenter ses lieux de célébration. Par la suite, un groupe de croyants
s’en séparèrent pour fonder l’Union des chrétiens apostoliques (UCA) de Suisse. Cette
scission provoqua de grandes souffrances, un profond chagrin et des dommages
matériels dans nombre de familles et de communautés.
Pendant longtemps, les contacts entre les Directions des deux Eglises furent inexistants. Ces dernières années, cependant, eurent lieu des entretiens sporadiques en vue
de reconsidérer le passé et d’engager un dialogue ouvert et empreint d’estime
réciproque.
En dépit des divergences de vues sur le message de l’apôtre-patriarche J.G. Bischoff et
des conséquences qui en ont résulté, les Directions des deux Eglises souhaitent faire
les premiers pas vers la réconciliation:
1. La Direction de l’Eglise néo-apostolique de Suisse présente ses excuses aux
personnes concernées pour les décisions incorrectes prises à l’époque et pour les
actes et les réactions arbitraires de certains de ses membres qui n’ont pas fait
preuve d’un comportement chrétien.
2. L’Eglise néo-apostolique se déclare disposée à révoquer avec effet immédiat les
interdictions et exclusions prononcées dans ce contexte.
3. La Direction de l’Union des chrétiens apostoliques de Suisse présente, elle aussi,
ses excuses pour les réactions inadaptées que certains de ses membres ont eues
dans le cadre de ce différend.
4. Depuis lors, nombre de frères et sœurs directement ou indirectement impliqués
dans ces querelles ont été rappelés dans l’éternité. Cette invitation à la réconciliation s’adresse également à eux; nous les recommandons à la grâce de Dieu.
5. Les échanges qui ont pour objet de reconsidérer le passé doivent être poursuivis.
A l’instar de l’apôtre Paul autrefois, nous prions instamment tous les frères et sœurs:
«Soyez réconciliés avec Dieu!» (II Corinthiens 5 : 20).
Union des chrétiens apostoliques de Suisse
Eglise néo-apostolique de Suisse
Walter Baltisberger
Armin Studer
Trimbach/Zurich, le 20 avril 2005

Documents pareils