BM 48 20 pages - Ville de La Verrière

Commentaires

Transcription

BM 48 20 pages - Ville de La Verrière
Prim
ver
magazine
municipal
d’information
de La Verrière
No63
juin-juillet-août 2010
Dossier : le Plan Local d’Urbanisme • Visite guidée du nouveau
service jeunesse • Portrait d’Aïcha Nedjari
Edito
4-5-6
r
e
Actualités
Fête de juin 2010 : temps frais mais
chaude ambiance • Été à La Verrière :
Tout ce qu’il faut savoir pour bien en
profiter ! • École maternelle du Bois de
l’Étang : Non à la fermeture de classe •
Théâtre de l’Institut Marcel Rivière : Les
pratiques artistiques à l’hôpital •
Nouveaux horaires de La Poste :
mécontentement de la Ville.
7
Portrait
Aïcha Nedjari,
l’engagement et la solidarité.
i
8-9-10-11
Dossier
Plan Local d’Urbanisme : construire un
projet commun pour la ville.
12-13
Visite guidée
a
Le nouveau service jeunesse.
14-15
Côté mairie
m
m
Hôtel de Ville : les horaires d’été •
Paroles d’élus.
16
Cadre de vie
Travaux d’été : Remplacement des
tuyaux en plomb, Travaux dans les
écoles, Enfouissement des réseaux
aériens • À la découverte de notre
ville : Un guide pour tout connaître
du circuit pédestre de l’Etang.
17
o
Sports
Course des écoles • Mini coupe du
monde de foot • Été sportif à La
Verrière • Kid stadium d’athlétisme •
Roland Garros.
Préserver
le niveau de
dotation
de la CASQY
La CASQY ne pourra plus désormais financer
les créations ou renouvellement d’équipePierre Sellincourt
ments communaux que dans la limite maxiMaire de La Verrière
male de 50% du coût des travaux. C’est ce
qui résulte des évolutions législatives rappelées dans un récent rapport de la Chambre Régionale des Comptes concernant les finances de Saint-Quentin-en-Yvelines. Dans ces conditions plus
difficiles - qui n’auraient pas permis par exemple ces dernières années la
transformation du groupe scolaire du Parc ou la réalisation de la Maison
de la Musique et de la Danse - et alors que commence à se discuter par
ailleurs une redéfinition de l’attribution que verse l’Agglomération aux
communes en compensation d’une partie de l’impôt sur les entreprises
qu’elle perçoit en leur lieu et place, la Ville mettra tout en œuvre pour
conserver au moins le niveau de dotation qui est le sien aujourd’hui.
Il semble bien en tout état de cause qu’une révision de cette attribution
de compensation nécessiterait l’unanimité ou tout au moins une majorité qualifiée.
Je saurai aussi faire appel à votre mobilisation s’il le faut, comme nous le
faisons ensemble avec un retentissement remarqué en d’autres occasions.
En vous souhaitant dans l’attente une période estivale propice au repos,
à la découverte et à la rencontre.
S
18-19
Services
compris
Vaccinations publiques à La Verrière :
Calendrier annuel 2010/2011•
CPAM : Permanences en mairie de La
Verrière • Les soirées de l’été •
Un bol d’art frais : Ateliers artistiques,
Atelier de danse verticale,
Ateliers “Ombres dansées”,
Ateliers photos.
Prim'ver - Magazine d’informations municipales N°63
BP 21 - 78321 La Verrière cedex - 01 30 13 87 70.
Directeur de la publication : Pierre Sellincourt.
Conception : LNI.
Maquette : Bruno Bourdiec.
Textes : Élise Dujardin - Vincent Liechti - Claire Robert.
Photographies : Service Communication.
Impression : NPC - 26, rue Georges Pompidou - Z.A. de l’Aqueduc - 78690 Les Essarts-le-Roi
N° d’ISSN : f9955.
www.ville-laverriere.com
Actu alités
Fête de juin 2010
Temps frais mais chaude ambiance
L
e soleil n’était pas au rendezvous, mais le public, lui, l’était
bien. Dès 15h, associations et
services de la Ville ont accueilli les
plus jeunes qui s’en sont donnés à
cœur joie. Tour de grimpe, Titanic
gonflable et manège ont battu leur
plein. Les jeux en bois n’ont pas
désempli, les baby foot ont drainé
un nombre incroyable de petits et
grands tandis que la mini coupe du
monde comptait plus de cinquante
participants.
Sur la petite scène, même énergie
débordante avec les enfants des
antennes, les élèves de la Maison
de la musique et de la danse Aimé
Césaire, les groupes de rap Mafia
B2K et IDMG, les “hip-hopettes”,
les Insolentes et Trio Vincent. Hip
4
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
hop, rap, rock, ballade… Les groupes locaux ont enchaîné les chorégraphies et les chansons pour le
plus grand bonheur d’un public
attentif et participatif.
Côté stand, les barbecues ont
commencé à chauffer dès le début
de l’après-midi, une mise en route
nécessaire avant le rush du soir et
l’arrivée massive d’un public venu
écouter les concerts de la scène
principale.
Au menu tout d’abord : El Gafla.
Avec ses sonorités tantôt kabyles,
tantôt tziganes, ce “rock venu de
la casbah”, comme le tonne leur
affiche, a distillé une énergie contagieuse et chauffé à blanc le public avant l’arrivée sur scène de
Ben l’Oncle Soul.
Et quelle arrivée ! Ben et ses 9 musiciens et choristes-danseurs ont
tout de suite enflammé la foule
avec leur reprise des White Stripes
que les radios diffusent en boucle
actuellement. Débordant d’énergie, le groupe a enchaîné les tubes
à la sauce soul. Chorégraphies délirantes, participations interactives... Ben et sa troupe n’ont pas
boudé leur plaisir et le public non
plus qui ne s’était pas trompé en
venant en nombre applaudir, danser et chanter avec celui qui est
aujourd’hui déjà disque d’Or. À la
fin du concert, les avis étaient unanimes pour dire que le groupe avait
“mis le feu”... avant le feu d’artifice tiré cette année au son des plus
grands tubes de Mickael Jackson. ■
a
Été à La Verrière
Tout ce qu’il faut savoir
pour bien en profiter !
P
our bien profiter de l’été, même en restant à La Verrière, les
services de la Ville ont concocté un programme d’animations
à destination de tous. Les centres de loisirs et les antennes
proposeront de multiples activités et des sorties aux enfants ; le
nouveau service jeunesse ouvrira grand ses maisons de jeunes
d’Orly-Parc et du Bois de l’Étang pour les adolescents qui souhaitent y pratiquer des arts créatifs, des activités sportives, des sorties dans la nature ou bien encore participer à des mini-séjours.
De son côté, le service des sports gardera ouvert l’ensemble de
ses structures (Gymnase du Bois de l’Étang en juillet, Parc sportif
en août) pour y mener des activités sportives à la carte à destination des jeunes.
Enfin, les maisons de quartier proposeront aux familles des animations originales tantôt proches de la nature, tantôt artistiques…(cf page service compris) et des soirées de détente avec
notamment 2 séances de cinéma de plein air les vendredis 23
juillet et 27 août.
Tout le détail de ces activités dans l’Activ’été 2010 et sur le site de
la ville www.ville-laverriere.com ■
À vos agendas : le forum de rentrée se déroulera
le samedi 4 septembre de 14h à 18h au Scarabée.
École maternelle du Bois de l’Étang
Non à la fermeture de classe
M
i juin, l’Inspection Académique a fait part de son
intention de fermer d’une
classe dans l’école maternelle du Bois
de l’Étang. Une décision inacceptable
qui suscite, si elle était maintenue, de
profondes inquiétudes de la part de
l’équipe enseignante, des parents et
de la Ville.
Il est en effet vital pour cette école
de disposer de 4 classes. Implantée
en ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire)
elle représente un outil primordial
pour la réussite des élèves. L’effectif
prévisionnel de la rentrée 2010 est
de 78 élèves. S’il n’était question
d’ouvrir que 3 classes, les professeurs auraient à enseigner à plus de
25 élèves par classe, ce qui est audelà des dispositifs normalement
appliqués dans les ZEP.
Supprimer une classe se traduirait
donc à la fois par un alourdissement
des effectifs dans les trois classes restantes et par la remise en cause de
l’accueil des enfants de deux ans en
toute petite section, quand bien même on sait que la scolarisation précoce continue de faire ses preuves
en terme de réduction des inégalités
scolaires. Dans quelle mesure dès lors,
l’équipe enseignante peut-elle envisager de poursuivre efficacement son
travail qui à ce jour porte ses fruits ?
La mobilisation s’organise. Une pétition soutenue par la Ville est notamment disponible aux accueils de la
mairie et de la maison de quartier.
L’action se poursuivra pendant les
congés et si nécessaire à la rentrée. ■
Le maire et les parents d’élèves à la sortie
du conseil d’école extraordinaire, mardi 29 juin.
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
5
Théâtre de l’Institut Marcel Rivière
Les pratiques artistiques à l’hôpital
La Cie Retouramont lors de la journée européenne d’actions culturelles
et artistiques à l’IMR, en avril dernier.
P
ourquoi mener des pratiques
artistiques à l’hôpital ? L’art permet-il à une personne atteinte
de maladie psychique de sortir de
son isolement et de reconstruire son
lien avec la communauté ? Le théâtre, la danse, la musique sont-ils des
modes d’expression sensibles propres à réhabiliter les personnes dans
leur rapport avec les autres et avec
leur environnement ? C’est dans ce
champ de réflexion et d’action que le
Théâtre* de l’Institut Marcel Rivière
s’est engagé depuis plusieurs années.
En avril dernier, M. de Baillou, directeur de l’IMR, le Dr Lermuzeaux, président du Relais mutualiste et Mme
Abassade, chargée des affaires culturelles, ont organisé une grande
journée d’actions culturelles et artistiques au Théâtre de l’IMR. Au programme : accueil convivial à la café-
téria en présence de M. Pierre
Sellincourt, visite des ateliers artistiques et de la bibliothèque de l’hôpital, spectacle de la Cie Retouramont, performance du plasticien
photographe Olivier Perrot et du
danseur chorégraphe Christophe
Zaorski, atelier théâtre dirigé par le
metteur en scène espagnol Antonia
Puerta et enfin séance de jeu théâtral avec le metteur en scène italien
Horacio Czertok.
Cette manifestation, ouverte à tous
- patients, soignants, habitants était placée sous le signe d’un programme européen qui avait déjà
permis l’accueil en Italie d’une délégation verriéroise en septembre dernier. C’était donc au tour de l’IMR
d’accueillir deux délégations, italienne et espagnole. Une programmation de qualité propre à changer le
regard sur les maladies psychiques
et à dépasser les clivages.
À noter : une nouvelle saison culturelle vous attend dès la rentrée
2010 (voir le programme culturel
de La Verrière à paraître en septembre 2010).
Renseignements : Théâtre de
l’Institut Marcel Rivière / Hôpital
gériatrique Denis Forestier Service culturel - 01 39 38 77 09. ■
La Poste
Nouveaux horaires :
mécontentement de la Ville
L
a Poste a informé la mairie de
son intention de réduire ses
heures d'ouverture au public.
C'est ainsi qu'elle pourrait être
totalement fermée le mercredi et
que la fermeture du matin et l'ouverture de l'après-midi seraient
avancées de 30 minutes (9h-12h /
14h30-18h). M. Pierre Sellincourt
6
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
a adressé un courrier à la direction départementale de La Poste
pour exprimer son mécontentement face à cette nouvelle réduction de services liée à l'insuffisance de personnel, au non-remplacement de certains emplois et,
d'une façon plus générale, à la
succession de restructurations de
l'entreprise postale ces dernières
années. Ce projet paraît d'autant
plus malvenu que la Ville a récemment soutenu l'ouverture d'un
bureau de Poste plus spacieux,
plus accueillant, plus confortable,
doté de nouveaux services, en vue
de satisfaire les besoins des usagers de La Verrière. ■
Por trait
Aïcha NEDJARI,
L’engagement et la solidarité
En janvier dernier, elle a repris la tête
de l’Association des Résidents d’Orly Parc
et témoigne depuis d’un dynamisme
contagieux. Portrait d’une militante
débordante d’idées et d’esprit de solidarité.
S
on accent chantant laisse peu de doute... Aïcha vient du Sud
et plus précisément d’Albi. C’est là, dans cette ville magnifique du Tarn, que cette cadette d’une famille de 7 enfants a
passé toute sa jeunesse. Là aussi qu’elle a très tôt découvert les
notions de partage et de solidarité : “Mon père s’est toujours
battu pour ses droits et ma mère nous a élevés avec cette volonté
de favoriser l’autonomie des femmes. Ils étaient très ouverts et ont
été des exemples pour moi”, confie Aïcha. Nourrie de ces valeurs,
elle est alors de tous les combats : responsable associative, déléguée de classe... “J’ai toujours aimé m’investir dans des actions,
me rendre disponible et donner de mon temps”.
D’Albi à Paris…
grande campagne d’information : affichage, porte à porte...
Adulte, elle conserve ce tempérament militant. Après 5 ans passés
“Nous avons rencontré de nombreux locataires qui nous ont tous
en Algérie pour découvrir la terre de ses parents, elle arrive à
réservé un accueil très chaleureux. Cela nous a permis de nous
Trappes, un peu par hasard. Rapidement elle y trouve un emploi,
faire connaître mais aussi et surtout de recenser les préoccupadans la vente, puis dans le secrétariat. Mais surtout, très vite, elle
tions premières des habitants.” Et cette campagne a été fructueus’investit dans la vie locale. Et c’est la Fédération des Conseils de
se, puisqu’à ce jour l’association compte plus
Parents d’Elèves qui profite alors de son
de 100 adhérents. Une vraie richesse pour
énergie : “Nous nous sommes battus pour
«Nous souhaitons aussi
mener à bien l’ensemble de ses missions.
sauver des classes, pour rénover l’école… Il
participer
à
la
vie
du
quartier,
“Nous devons nous assurer que la réhabilitafaut souvent une motivation personnelle
créer des liens sociaux,
tion soit du même niveau pour tous, qu’il n’y
pour s’impliquer, et après le combat s’élargit
ait pas de disparités, qu’il n’y ait plus de
et les intérêts collectifs priment.”
des évènements festifs... »
chauffe-eau défectueux comme c’était
En 2005, lorsqu’elle s’installe à La Verrière,
récemment le cas, par exemple, etc. Mais nos missions sont plus
Aïcha rempile avec la FCPE locale et depuis janvier, avec
vastes que la défense des locataires. Nous souhaitons aussi partil’Association des Résidents d’Orly Parc. “Nous sommes un collecciper à la vie du quartier, créer des liens sociaux, des évènements
tif, nous travaillons tous ensemble et notre mission est importanfestifs aussi. En mai dernier, par exemple, nous avons organisé la
te : nous devons informer les locataires des nouvelles lois et les
fête des habitants, lors de la fête de la ville, nous avons tenu un
défendre en cas de litige avec le bailleur. Nous sommes évidemstand, l’hiver prochain nous proposerons certainement un loto
ment affiliés à la Confédération Nationale du Logement qui nous
pour les familles. Nous souhaitons faire sortir les gens de leur
soutient et nous aide à traiter les doléances des locataires.”
appartement pour tisser des liens entre tous les résidents d’Orly
Parc I et d’Orly Parc II.” Un besoin de mouvements qui lui est cher
Développer une association forte
et qu’elle met aussi en pratique “sportivement” en marchant
et dynamique
chaque matin très tôt dans La Verrière, “une ville verte et
Convaincue que le nombre fait la force, Aïcha et les autres
agréable, loin des clichés des banlieues”. ■
membres de l’association ont dès le début de l’année mené une
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
7
Dossier
Plan Local d’Urbanisme
C o n st r u i r e u n p r o j e t
c o m m u n p ou r l a vi l le
Contrairement aux autres communes de son environnement,
La Verrière n'a pas connu de développement urbain important durant
les quatre dernières décennies. Depuis peu s'ouvrent de réelles
possibilités d'urbanisation nouvelle mais un nouveau
document d'urbanisme de référence est nécessaire
dont les règles d'élaboration ont considérablement changé.
Ainsi, il convient maintenant de se doter d'un Plan Local d’Urbanisme
(PLU). Prim'Ver revient sur ce dossier majeur qui vient d'entrer
dans une phase active de concertation.
8
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
O
L
es élus de La Verrière et la
Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-enYvelines ont prescrit, en mars et
avril 2009, la révision générale du
Plan d’Occupation des Sols (POS) et
lancé la procédure d’élaboration du
Plan Local d’Urbanisme (PLU).
“Cette décision reflète une volonté
politique forte de la commune,
souligne Pierre Sellincourt. Il s'agit
en effet d'opter pour un urbanisme
concerté et de bâtir avec les habitants un véritable projet de territoire pour maîtriser le développement
urbain de la ville dans les années à
venir.” De ce fait, la Ville s'engage
dans un processus en plusieurs
étapes, sur une durée d'environ
trois ans : diagnostic approfondi du
territoire, élaboration d’un Projet
d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)*, partie
réglementaire et enquête publique.
Toutes ces étapes sont jalonnées
par différentes formes de concertations publiques. “Il est évident
qu’une telle concertation suppose
un processus relativement long,
commente Alain Hajjaj, maire
adjoint chargé de l'urbanisme. Il ne
s’agit pas de quelques rencontres
anecdotiques avec les usagers mais
bien de tout un ensemble de
réunions, ateliers de travail, permanences. C’est le risque pris par la
Ville mais qui doit aboutir à des éléments et des documents de référence d’intérêt général.” Le document final devra aussi prendre en
compte le cadre législatif général
qui a été profondément modifié ces
dernières an- nées : droits des sols,
loi SRU, Grenelle de l’Environnement, Schéma directeur de la Région Ile-de-France, etc. Les cabinets
d'études regroupés CUADD /
Cosmos 2001 et l'Agence Biotope
(voir encadré) accompagnent la
Ville dans l'élaboration du PLU.
Lors de la réunion publique du 27
mai, Éric Beaudu, urbaniste à la
Communauté d’Agglomération et
coordinateur du PLU de La Verrière, a notamment mis en lumière
les grandes caractéristiques de notre ville et dressé un état des lieux.
Diagnostic et enjeux
pour la ville de demain
Il s’agit d’une commune petite en
surface, bénéficiant d’un cadre de
vie agréable, par ailleurs bien desservie par les transports en commun
et bien équipée en terme de services
(scolaires, sociaux, culturels, sportifs)
et de commerces. Mais c’est aussi
une ville fragmentée par les infrastructures (RN 10, voies ferrées,
lignes haute tension...).
Un des principaux enjeux concerne
la nécessaire diversification de l’offre de logements. Lors de la réunion
publique, les habitants ont souligné
le déficit d’offres en matière de lo-
3e balade au Bois de
l’Etang sur le thème
“Lien interquartiers,
services, commerces
et espaces publics.”
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
9
Réunion publique
du 27 mai dernier,
en présence d’une
soixantaine de Verriérois.
gements locatifs intermédiaires,
d'accès à la propriété et de logements adaptés à certaines catégories de population (étudiants, personnes âgées…). Il a été également
relevé la possibilité d’attirer sur la
commune de nouvelles activités
économiques, évitant ainsi une trop
grande dépendance à quelques
grandes entreprises implantées sur
le territoire communal (3 grands
établissements représentent à eux
seuls près des 2/3 des 2500 emplois
de la Ville). Le quartier de la gare
doit être amélioré ainsi que les
entrées de ville, comme l’ont remarqué plusieurs usagers lors des deux
dernières réunions publiques.
Enfin, la création du nouveau quartier des Bécannes cristallise de nombreuses attentes : nouveaux types
de logements, mixité urbaine et
sociale, respect des nouvelles exigences environnementales, préservation des espaces naturels et de la
biodiversité, etc. Ajoutons que le
développement durable (voir encadré), qui est “une recherche d'équi10
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
libre”, est aujourd’hui une donnée
incontournable pour les communes
qui doivent travailler à différentes
échelles de temps et d'espace
(court, moyen et long termes, données locales et globales, etc.).
Démarches participatives
pour un urbanisme
concerté
Les compétences et le savoir-faire
professionnels de Cosmos 2001 &
CUADD doivent garantir une large
participation citoyenne. Cette
concertation, déjà engagée, revêt
différentes formes de sensibilisations, formations, mobilisations.
“Notre cabinet d’étude propose
d’envisager l’urbanisme sous un
nouvel angle, explique Christian
Faliu, architecte urbaniste et écoconseiller de l’agence Cosmos
2001 (voir encadré). L’objectif est
de travailler ensemble et d’encourager les projets partagés, non d’établir des rapports de force entre des
gens qui auraient raison les uns
contre les autres. De ce point de
vue, l’évolution des comportements
individuels est décisive.” Les cabinets d’études ont donc mis en
place des outils interactifs et des
rencontres sur le terrain pour travailler “in situ” avec les habitants et
favoriser un nouveau regard sur la
ville. Tous les Verriérois sont donc
appelés à donner leurs impressions,
avis et suggestions concernant leur
ville. Car c’est avec ceux qui la connaissent bien que se dessinera le
futur visage de La Verrière. ■
* Le PADD, Projet d’Aménagement et de Développement Durable, est un document exprimant le
projet de la collectivité locale en matière de développement économique et social, d'environnement et d'urbanisme à l'horizon de 10 à 20 ans.
Cette notion est issue du principe de développement durable qui inscrit le PLU dans des objectifs
plus lointains que sa propre durée.
* Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) concerne toutes les collectivités et s’inscrit dans le cadre de la
“Loi relative à la solidarité et au renouvellement
urbains” (Loi SRU) du 13 décembre 2000. Adoptée
sous le gouvernement de Lionel Jospin (sous l'autorité du Ministre de l'Équipement de l'époque
Jean-Claude Gayssot et sous la rédaction de son
directeur de cabinet Francis Rol-Tanguy), cette loi
a modifié en profondeur le droit de l'urbanisme et
du logement.
O
Un cabinet d’études en appui
direct de la Ville
La Ville a souhaité, durant l’élaboration du PLU, s’adjoindre
les services d’un cabinet d’études en urbanisme pour accompagner sa propre réflexion : le cabinet aD+P. En effet, pour
préparer le Projet d’Aménégement et de Developpement
Durable, il convient d’avoir une vision plus concrète et territorialisée des grands objectifs de développement de la commune, en les croisant avec les potentialités et les contraintes
spatiales. Dans le même temps, puisqu’on sait que l’élaboration d’un PLU est longue et risque de décaler dans le temps
les opérations qui en dépendent, c’est aussi ce cabinet qui
examine les opérations qui pourraient être réalisées sans
attendre, dans le cadre de l’actuel Plan d’Occupation des Sols,
et qui feront, elles aussi, bien évidemment, l’objet de leurs
propres séquences de concertation en temps utile. C’est ce
cabinet qui a notamment mis le doigt sur une possibilité, qui
jusque-là n’était pas parue évidente à l’ensemble des services
concernés, de transformer le passage souterrain à gabarit
réduit sous les voies ferrées, par un passage d’une hauteur de
4,50 m. Cette hypothèse est en cours de vérification technique
avec les services de la CASQY. Elle ouvrirait des possibilités
complètement nouvelles pour le désenclavement de la ville et
la desserte du futur quartier des Bécannes.
CUADD et Cosmos 2001
Un groupement de cabinets d’études a été choisi pour
orchestrer la concertation publique, étape essentielle de
l’élaboration du PLU. Ces cabinets indépendants ont un
rôle de médiation et d’accompagnement. Pour garantir
une participation citoyenne la plus large possible, ils
mènent différentes actions sur le territoire de la commune : réunions publiques, occupation de l’espace public et
présence physique, installation de l’IMAC et mise en place
de permanences, balades urbaines et ateliers participatifs,
outils de communication (mini-site Internet), etc.
I na ug u rati on d e l’I M AC, o uti l d’ac c u eil ,
d ’ i n f or m a t i o n e t d e d i sc u s si o n s ur l e P L U .
L’Agence Biotope
Quelques notions clés pour comprendre le développement durable
Le développement durable est défini comme “un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la
capacité des générations futures de répondre aux leurs”
(Rapport “Notre avenir à tous” de la Commission des Nations
Unies sur l’environnement et le développement durable, dit
rapport Brundtland). Il correspond aux objectifs suivants :
● Lutte contre le changement climatique
et protection de l’atmosphère ;
● Préservation de la biodiversité, protection
des milieux et ressources ;
● Cohésion sociale et solidarité entre territoires
et générations ;
● Épanouissement de tous les êtres humains ;
● Dynamique de développement selon des modes de
production et de consommation responsables.
Créée en 1993 par une équipe de scientifiques passionnés de
nature, de photographie et d’arts graphiques, la société française indépendante “Biotope” est spécialisée dans l’expertise
écologique, la communication environnementale et l’édition
naturaliste. Dans le cadre de l’élaboration du PLU, Biotope a
pour mission de dresser un diagnostic environnemental sur le
territoire de La Verrière, de rédiger et de finaliser le document réglementaire concernant ce dossier spécifique.
3e ba lad e a u Pa rc d u Châtea u d e L a Verri ère.
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
11
Visite Guidée
Le nouveau service
Comme le faisait l’association AJIR,
le service jeunesse continuera de
proposer deux types d’accueil : les
maisons de jeunes du Bois de l’Étang
et d’Orly Parc et l’Espace jeunes.
Cependant, consciente des fréquentations irrégulières des structures, la
nouvelle équipe souhaite également
travailler sur des projets en milieu
semi-ouvert en allant à la rencontre
des jeunes qui n’ont pas pour habitude de fréquenter les équipements
dédiés à la jeunesse.
L o r s d e l a f ê t e d e la v il l e , un e m ul t i t u de s d e je ux a é t é m i s e n p la ce p a r l e se r v ic e j e u n e s s e .
Le 1er janvier dernier, le secteur de la jeunesse
a été de nouveau plaçé sous la responsabilité
directe de la municipalité. Jusque là géré
par l’association AJIR (Association Jeunesse
Information Rencontre), il l’est désormais
par le tout nouveau Service Jeunesse.
Visite guidée.
L
a municipalisation d’AJIR relève
d’une volonté affirmée de la ville
de gérer en direct le secteur de
la jeunesse. Cette municipalisation
s’est accompagnée d’une réorganisation complète du secteur. Autrefois
logée dans le prolongement du gymnase du Bois de l’Étang, l’équipe de
direction de la jeunesse a aujourd’hui
intégré la mairie et est désormais
constituée d’un binôme : Ahmed
12
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
Metahri et Paula Vieira. Tous deux
travaillent actuellement à la refonte
de ce secteur en privilégiant deux
grands axes : la réorganisation des
tranches d’âges et une nouvelle manière d’envisager la jeunesse : “nous
partons du principe que la jeunesse
est pleine de ressources multiples
qui ne demandent qu’à être encouragées. Nos projets s’appuieront sur
ce principe.”
Répondre à tous les
jeunes, selon leur âge
Elle envisage par ailleurs de revoir le
mode de fonctionnement de ces
structures en commençant par réorganiser les tranches d’âges. Une
opération qui s’impose comme une
première étape indispensable à la
réussite des projets que le service
jeunesse s’est fixé. Pour Ahmed Metahri et Paula Vieira, “il faut impérativement recaler les âges de fréquentation sur la réalité des modes de vie
des jeunes, en se basant sur le cadre
scolaire pour les pré-adolescents.”
Les maisons de jeunes, qui accueillaient à ce jour les adolescents jusqu’à 17 ans, ne se consacreront plus
désormais qu’aux 11-15 ans, à savoir les collégiens. “C’est important,
de repenser cela. Un enfant de 11
ans n’a pas les mêmes préoccupations qu’un lycéen. Les préa-dolescents sont en demande d’activités et
d’encadrement, ce qui n’est plus le
cas des plus grands.”
Les plus grands, eux, seront donc
désormais accueillis à l’Espace jeunes
dès l’âge de 16 ans. “Il faut que l’Espace retrouve sa véritable vocation :
accueillir tous les jeunes de 16 à 25
ans et les aider dans leur acquisition
de l’autonomie, car à cet âge-là, les
adolescents ont pour point commun
de rechercher une forme d’émancipation”, explique l’équipe de direc-
C
jeunesse
tion. “C’est une période de la vie qui
demande conseils et soutiens. Par ailleurs, nous sommes conscients que
l’Espace jeunes, situé au Bois de
l’Etang est relativement éloigné pour
les jeunes habitant Orly Parc ou certaines parties du village. Il conviendrait
peut-être d’envisager l’ouverture d’un
point relais à l’ouest de la ville”.
D’ores et déjà, le service jeunesse a
prévu de faire un diagnostic destiné
à mettre en lumière les attentes des
jeunes et à mieux cerner ceux à côté
desquels il passe. “La jeunesse n’est
pas unique, elle a différents visages
et notre rôle est de répondre à tous les
jeunes. Nous allons au-delà d’un service de prévention ; un service jeunesse
doit envisager la jeunesse dans toute
sa diversité et avec tous ses atouts”
Penser la
jeunesse comme
une ressource
Parce que la jeunesse est pleine de ressources qui ne demandent qu’à être
valorisées, le nouveau service jeunesse, avec ses animateurs, envisage de
jouer un rôle fort de guide, susceptible
d’aider les jeunes à s’épanouir dans
leur domaine de prédilection.
Pour les 11-15 ans, les activités seront particulièrement structurées et
organisées autour de cycles thématiques. “C’est un âge qui demande
encore un cadre fort, et une approche progressive de l’autonomie. Nous
devrons trouver le juste équilibre en
tre activités éducatives et récréatives
et davantage associer les parents”,
poursuit l’équipe du service jeunesse.
Par ailleurs, les collégiens pourront
toujours disposer d’accompagnement à la scolarité, “mais un accompagnement différent, explique
l’équipe, puisqu’au-delà de l’aide aux
devoirs, les adolescents pourront
s’inscrire dans un projet valorisant
destiné à développer leurs ressources
en terme d’organisation, d’anticipation, de coopération… “
Les 16-25 ans seront quant à eux
invités à se réapproprier l’Espace Jeunes dont la moyenne d’âge de fréquentation avait tendance à augmenter. Des temps d’accueil individuels seront organisés pour répondre
aux préoccupations de tous et soutenir les projets. La création d’un PIJ*
(Point Information Jeunesse) est d’ailleurs à l’étude. Information, accompagnement, échanges européens,
projets humanitaires, mise en valeur
des compétences, mise en lumière
des pratiques artistiques, soutien aux
associations de jeunes… Le nouveau
service jeunesse se veut être un tremplin. Mais un tremplin participatif.
“L’idée est d’associer les jeunes aux
projets, expliquent Ahmed Métahri
et Paula Vieira. Nous aimerions par
exemple créer un Conseil de Jeunes,
et réfléchissons déjà à l’organisation
de journées de la jeunesse, événement annuel qui permettrait de mettre en lumière les pratiques des jeunes
verriérois (culturelle, sportive, citoyennes…) et de traiter de leurs préoccupations. Mais tout cela, bien évidemment, devra se construire avec eux.”
L’équipe du service jeunesse travaille
d’arrache pied à ce nouveau projet.
PIJ (Point Information Jeunesse)*
C’est un lieu relais d’information et d’orientation pour la jeunesse sur
toutes les questions liées à la formation, l’emploi, les jobs étudiants, la
santé, le logement, la culture, le sport, l’accès aux droits…. C’est également un lieu d’émergence et d’accompagnement de projets individuels
ou collectifs (bourses et aides aux projets…)
Un projet qui devrait se concrétiser à
la rentrée. Pour cet été, les maisons
de jeunes proposent en tous cas de
nombreuses activités, essentiellement autour de l’environnement et
du développement durable. Trois mini-séjours sont également organisés.
Quant à l’espace jeunes, il reste ouvert tout juillet pour les plus grands
qui souhaitent s’y détendre. ■
Une partie de l’équipe
du service jeunesse
lors de la fête
de la ville
le 19 juin dernier.
Nelly Dutu,
adjointe au maire, chargée de la jeunesse,
de la prévention et de l’emploi
“La municipalisation du secteur de la jeunesse (11-25 ans) est pour la Ville l’occasion de
repenser l’ensemble des services qu’elle souhaite proposer aux jeunes Verriérois. La jeunesse change en permanence, le contexte
économique et social également ; il convient
donc de l’apprécier dans sa réalité et d’adapter notre offre à ses préoccupations.
À La Verrière, la jeunesse est multiple. Et
nous souhaitons répondre à tous, ceux qui
sont en difficulté et ceux qui ne le sont pas, ceux qui fréquentent
les structures, mais aussi ceux qui ne les fréquentent pas. Le service a donc un rôle de prévention et d’animation mais au delà de ça
il doit aussi être un relais, un facilitateur de projets, un point d’ancrage auquel les jeunes, nous l’espérons, sauront accorder leur
confiance pour porter leurs préoccupations en terme de santé, de
formation, d’emploi, d’actions citoyennes…”
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
13
Côté mairie
Etat civil
NAISSANCES
• Avril 2010
BOUALLA Hamza,
CISSOKHO Fatoumata,
MANUEL Assiya,
BORCHANI Inès,
LE MAR Pauline,
MOUSSA Ishene.
• Mai 2010
RAHMANI Akram,
LEDUC GIAI-MINIET Florian,
BOLYA Tristan,
FERDER Terry,
MOTTEUX Théophile,
LOUIS Sivaswedha,
KODIO Abdoul,
FRANCISCO Kimora,
ANNAB Yacine.
• Juin 2010
ABDEDOU Leïla,
CAPRON Laura,
MAYET - - THIBAULT Louna,
KORE Yoann.
MARIAGE :
• Avril 2010
PINTO Christophe et VIEIRA
FERNANDES Stéphanie,
MERCIER Alen et MARTINS
PAREDES Célina.
• Juin 2010
LUCINA Mickaël et Medhina
FLOWER, OLLIVRY Denis et
FETTOUM Hakima, AYOUBA
Abdillahi et ARABA Hakima.
DECES :
• Avril 2010
CHAMBON Madeleine,
KENBA Mhammed.
• Mai 2010
BACHELARD Jacqueline,
GARIOUD Anthelme,
DUBAR Catherine,
LEVAST Louis.
• Juin 2010
ZEKKOUR FERHAT Hocine,
NIETLISBACH Marceline.
14
K
Agenda du maire Hôtel de Ville
Les horaires d’été
5/5 : Réunion avec les maires de Coignières, Maurepas et le
président de la Communauté d’Agglomération de
Saint-Quentin-en-Yvelines concernant le quartier gare
- Inauguration de l’exposition Dandoyez
à la commanderie des Templiers
6/5 : Conseil d’administration de la SLEC
- Réception des participantes de l’atelier photographie
pour la Journée de la Femme
19/5 : Comité de pilotage de l’étude culturelle CASQY
26/5 : Réunion de la majorité ville
27/5 : Revue de direction du Syndicat Intercommunal
d’assainissement
- Réunion de la majorité de la CASQY
28/5 : Restitution du travail de monsieur Laverge
à la Commanderie des Templiers
- Conseil municipal
31/5 : Rendez-vous avec madame Le Bihan chef d’etablissement de la Poste et le responsable sud-Yvelines
1er/6 : Initiative de l’APJIP
2/6 : Réunion avec l’Institut de Promotion de la Santé
concernant le diagnostic de l’offre de soin ambulatoire
3/6 : Balade urbaine dans le cadre du PLU
4/6 : Réunion avec le président de l’association
de prévention spécialisée Préver
- Obsèques de monsieur Levast
- Présentation de la saison du Prisme
5/6 : Déjeuner avec l’association des musulmans
de La Verrière
7/6 : Présentation de la saison du théâtre de Saint-Quentin
9/6 : Réunion concernant le projet de ville
17/6 : Conseil Local de Sécurité et de Prévention
de la Délinquance
18/6 : Réunion à la CASQY concernant la convention
d’utilité sociale OPIEVOY
- Cérémonie de l’appel du 18 juin
19/6 : Fête de la ville
22/6 : Réunion avec les maires de l’agglomération nouvelle
concernant le pacte financier
- Conseil d’administration de l’OPIEVOY
- Réception de la famille Diallo pour
son maintien en France
23/6 : Réunion du syndicat intercommunal à vocation
multiple La Verrière/ Le Mesnil
- Réunion sur le projet jeunesse de la ville
- Réunion du syndicat intercommunal d’assainissement
24/6 : Présence le matin et le soir à l’école maternelle
du Bois de l’Étang
- Manifestation pour les retraites
25/6 : Réunion avec le Conseil de Développement
de Saint-Quentin-en-Yvelines
28/6 : Réunion avec un responsable SNCF sur la sécurité
des ponts
- Conseil des maires à la CASQY
29/6 : Présentation du schéma directeur d’assainissement
30/6 : Rencontre avec le cabinet SARECO concernant
le quartier gare
- Rendez-vous avec monsieur Lambert, directeur du GIP
GPV La Verrière/Trappes
1er/7 : Conseil d’agglomération de la CASQY
2/7 : Rendez-vous avec monsieur Awudzi, nouveau directeur
de l’agence Adoma de La Verrière
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
La Mairie ne sera pas ouverte le samedi matin durant
les vacances scolaires. Elle réouvrira ses portes le samedi matin à partir du 21 août.
Les horaires d’accueil en semaine restent quant à eux
inchangés. ■
Numéros utiles
Pompiers : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . le 18
Police : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . le 17 ou 01 30 69 64 00
SAMU : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . le 15
SAMU des Yvelines : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 39 54 20 20
Centre anti-poison : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 40 37 04 04
SOS Médecin : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 39 58 58 58
Gardes médicales : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 51 55 72
Gendarmerie : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 50 16 22
Circonscription d’action sociale à Élancourt :
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 50 03 45
Enfants maltraités : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 800 05 41 41
La Verrière mairie : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 13 76 00
Urgence Mairie : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 06 79 66 20 00
Ambulances Saint-Quentin : . . . . . . . . . . . . . 01 30 50 56 56
Ambulances Maurepas : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 62 77 77
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ou 01 30 50 50 66
EDF Dépannage : . . . . . . . . . . . . . . . 0810 333 078 (24h/24h - 7j/7j)
GDF Dépannage : . . . . . . . . . . . . . . . . 0810 433 078 (24h/24h - 7j/7j)
Médecin généraliste : (C.C. d’Orly Parc)
Dr PICHELOT : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 13 36 36
Dr FRANCOIS : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 13 36 36
Pédiatre : Dr Péguet : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 30 50 03 17
Infirmières (Bois de l’Étang) . . . . . . . . . . . . 06 43 43 84 48
Infirmier : B. Chatelet : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 34 61 03 78
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ou 06 08 00 49 04
Pharmacie du C.C. du Bois de l’Étang : 01 30 62 81 16
Pharmacie du C. C. d’Orly Parc : . . . . . . . . 01 34 61 80 40
Paroles d’élus
Majorité
STOP AU BLOCUS ISRAELIEN SUR GAZA !
Une fois de plus, l’État d’Israël nous montre qu’il est incapable d’arrêter ses crimes.
Le 31 mai dernier, l’assaut meurtrier de l’armée Israélienne contre la
flottille internationale qui acheminait une cargaison humanitaire à
Gaza, a fait 9 morts par balles.
Depuis Juin 2007 (soit 3 ans) le peuple de Gaza subit le blocus imposé par Israël. Blocus qui viole le droit international et qui n’a aucun
fondement juridique. La situation à Gaza est intenable, il faut absolument que l’aide
humanitaire puisse y pénétrer librement afin que les gazahouis bénéficient des besoins
élémentaires nécessaires à son développement économique et social.
Il est du devoir de l’humanité et de tout humanitaire de venir au secours de cette population sinistrée. Pensons au calvaire des palestiniens !
Rappelons que la ville de la Verrière a élevé Marwan Barghouti (prisonnier palestinien
détenu en Israël) au rang de citoyen d’honneur.
La ville (dont je suis élue) et l’Association pour une Paix Juste Israélo-Palestienne (APJIP)
(dont je suis adhérente), une association de solidarité, association implantée à La Verrière,
tentent par des actions (manifestations, rencontres-débats, signatures de pétitions) de
s’allier à la pression internationale pour qu’Israël cesse ses crimes et que les négociations
entre l’État Hébreu et l’autorité palestinienne redémarrent au plus vite car la création d’un
État palestinien est devenue incontournable.
Nous ne pouvons cautionner qu’un peuple à l’agonie disparaisse dans l’indifférence !
Zoudida RAFIQ
Conseillère municipale
Minorité
Dans le cadre de l’expression des minorités, il a été demandé à Monsieur Fouzi Moussa de fournir un texte
d’élu(e) issu(e) de la liste qu’il conduisait lors des élections municipales. Ce texte ne nous est pas parvenu.
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
15
Cadre de vie
À la découverte de notre ville
Bientôt un guide du circuit
pédestre de l’Étang
Le 30 juin dernier, une dizaine d’habitants et d’enfants ont participé à une activité de plein air originale : la constitution d’un livret sur la faune, la
flore et l’histoire du circuit pédestre de l’Etang des
Noés. Accompagnés des équipes des maisons de
quartier et d’un guide sur la nature et le patrimoine, ils ont foulé ce sentier bien connu des
Verriérois, les yeux grands ouverts, et consigné
tous les éléments remarquables du parcours : des
fleurs, un arbre, l’histoire de l’étang... Toutes ces
connaissances alimenteront un petit livret de jeux
et d’informations qui sera distribué à l’occasion de
la grande balade familiale qui sera organisée au
bord de l’étang le 29 juillet prochain.
Pour cette grande balade, rendez-vous le 29 juillet
à 10h devant la mairie. Prévoir un pique-nique.
Renseignements et inscriptions
auprès de Anne : 01 30 50 71 61 ■
Travaux d’été
écoles de la ville afin que celles-ci accueillent les élèves
Plomb : remplacement
dans les meilleures conditions possibles à la rentrée.
des tuyaux
Les grands travaux de remplacements des tuyaux de
plomb dans les rues du village se poursuivent. Cet
été, La Lyonnaise des Eaux opérera rue du Château
d’Eau et avenue du chemin Vert.
Travaux d’été
dans les écoles
Comme tous les étés, les services techniques de la Ville
feront cet été des travaux de remise en état dans les
16
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
Enfouissement des
réseaux aériens
Les travaux d’enfouissement des réseaux aériens
menés par la Communauté d’Agglomération se poursuivent sur la ville. A partir de cet été et jusqu’au mois
d’octobre, ils concerneront les rues de la Mare et la
rue de la Gare, depuis l’école du Parc jusqu’à l’avenue
du Général Leclerc. ■
g
Sports
Course des écoles
Kid stadium
d’athlétisme
Comme chaque année au mois de juin,
le Parc Sportif Philippe Cousteau a
accueilli les élèves des écoles de la ville
pour découvrir, durant une semaine,
toutes les disciplines de l’athlétisme.
Plus de 250 enfants ont foulé les sentiers du Parc Sportif Philippe
Cousteau le 14 juin dernier à l’occasion de la Course des écoles organisée par le service des Sports de la Ville. Les trois écoles primaires de
la commune avaient fait le déplacement pour que leurs élèves s’affrontent au pas de courses sur des épreuves d’un peu plus de 1000m.
Une belle tradition verriéroise, sportive et conviviale. ■
Mini coupe du monde de foot
Grâce au kid stadium – matériel adapté
aux plus jeunes – et aux conseils des
éducateurs sportifs de la Ville, les
enfants ont ainsi pu s’initier aux techniques de course, lancer et saut. ■
Roland Garros
Tournoi incontournable pour tout
amateur de tennis, Roland Garros a
cette année encore ravi les jeunes pratiquants de l’ATLV, venus y passer une
journée avec leur club. ■
Plus de 50 jeunes se sont affrontés dans la mini coupe du monde de
football organisée par le service des sports de la ville lors de la fête
du 19 juin dernier. Le principe : des équipes de 3 contre 3 représentant chacune un pays, des matches, des qualifications... Et au final la
victoire de l’Espagne représentée par Issa, Junior et Maouda. ■
Été sportif à La Verrière
Retrouvez toutes les activités sportives organisées cet été à La Verrière
dans le guide Activ’été distribué dans toutes les boîtes aux lettres et
disponible dans tous les points publics de la ville et sur le site de La
Verrière : www.ville-laverriere.com. ■
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
17
Services compris
Vaccinations publiques
à La Verrière
Dès la rentrée de septembre, les
séances de vaccination gratuites à destination des enfants de plus de 6 ans et
des adultes reprendront au centre de
PMI situé 7bis, avenue du Général
Leclerc. Les vaccins sont fournis sur
place par le Conseil Général.
Les séances se déroulent les mardis suivant de 17h à 19h sans rendez-vous :
Mardi 14 septembre 2010
Mardi 12 octobre 2010
● Mardi 16 novembre 2010
● Mardi 14 décembre 2010
● Mardi 11 janvier 2011
● Mardi 8 février 2011
● Mardi 8 mars 2011
● Mardi 27 avril 2011
● Mardi 10 mai 2011
● Mardi 14 juin 2011
● Mardi 13 septembre 2011 ■
●
●
CPAM
La dernière permanence CPAM de l’été
se déroulera le mardi 13 juillet. Reprise
des permanences mardi 24 août. ■
18
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
À ne pas manquer
Les soirées de l’été
Vendredi 9 juillet à 20h
Soirée Café-concert
devant la Maison de quartier
d’Orly Parc
Une soirée pour se détendre
en écoutant les reprises rock
du groupe Nagual.
Vendredi 16 juillet
Soirée kermesse
devant la Maison de quartier
d’Orly Parc
Une soirée de jeux de kermesse pour toute la famille : pêche à la ligne, chamboultou...
Vendredi 23 juillet à 22h15
Cinéma de plein air
au Bois de l’Etang
Projection du film Steppin’
de Sylvain White.
Un jeune street-dancer de Los
Angeles échappe à l’univers
de la rue en intégrant
une université prestigieuse
d’Atlanta où ses talents de
danseur vont vite la faire
remarquer…
Vendredi 27 août à 21h30
Cinéma de plein air
sur la pelouse du Scarabée
Projection du film La Belle
Verte de Coline Serreau
Quelque part dans l’univers
existe une planète où les habitants évolués et heureux
vivent en parfaite harmonie
avec la nature. Un jour, l’un
d’entre eux part en excursion
sur la terre… Un film humaniste et drôle sur l’écologie ;
les valeurs sociales, la décroissance… ■
e
ee
Un bol d’art frais
Du lundi 19 au vendredi 23 juillet
C’est cet été que débutera le projet culturel et artistique
“Un Bol d’Art Frais” organisé par le Scarabée dans le cadre
du réaménagement du Bois de l’Etang. Au programme
deux ateliers encadrés par la compagnie Retouramont.
Ces ateliers permettront au public de s’initier à une discipline originale, mélange de danse contemporaine et d’escalade en extérieur… et sur les façades d’immeubles !
Tous les jours du 19 au 23 juillet de 14h à 16h.
Ouvert à tous, adultes et jeunes à partir de 11 ans.
Ateliers d’expression corporelle, jeux d’ombre et de lumière sur les façades des immeubles.
Tous les jours du 19 au 23 juillet de 10h à 12h.
Ouvert à tous à partir de 6 ans.
Accès libre sur inscriptions
auprès de Camilla au 01 30 13 87 44
L a p ho to grap h e Éd ith l o rs d u pro j et “A u to - po rtrai ts d e Femmes ”
e n m a r s de r n i e r a u S c a r a b é e
Parallèlement aux ateliers de danse verticale et d’”ombres
portées”, le Scarabée organisera, avec l’artiste-photographe Edith, des ateliers d’initiation aux techniques photographiques de base. Les participants parcourront le Bois
de l’Étang et suivront les danseurs amateurs tout au long
du stage. Ils prépareront également une maquette du
quartier qu’ils personnaliseront avec leurs photos. Des
maquettes et photos qui seront ensuite exposées à la maison de quartier du Bois de l’Étang à partir du 25 septembre, lors de la représentation, par la Compagnie
Retouramont, de la Danse des Cariatides .
Accès libre sur inscriptions
auprès de Camilla au 01 30 13 87 44 ■
A vos blocs notes :
Restitution publique de ces ateliers, vendredi 23 juillet à
21h45 devant la Maison de quartier du Bois de l’Etang.
(juste avant la projection en plein air de Steppin’)
Spectacle “Danse des Cariatides” de la Compagnie
Retouramont, samedi 25 septembre à 20h30 devant la
Maison de quartier du Bois de l’Etang.
PRIM’VER/N°63/JUIN-JUILLET-AOUT 2010
19

Documents pareils

BM 48 20 pages - Ville de La Verrière

BM 48 20 pages - Ville de La Verrière slam” • Médiathèque : Semaine de l’abolition de l’esclavage ; Semaine de l’énergie et du développement durable.

Plus en détail