Réponse de Ségolène Royal à Nicolas Hulot

Commentaires

Transcription

Réponse de Ségolène Royal à Nicolas Hulot
!
#
#
"
#$
%
&
&
%
/
.
'(
)
*++,
-
"
.
0
&
&
0
&
&
!
"
1
,334
&
7
,2
5%/./ 6 !
&
0
,338 /
9
(
#
!
!
"
7
)
0
#
:
0
1
!
&
;
<1
&
&
&
%
)/5
&
&
=(
!
&
0
"
(
%
:
&
&
&
&
&
&
&
#
1
0
#
>
$
?1
0
&
0
@ 0
&
!
A
&
#
0
&
:
#$
#
&#
0
1
0
&
&
&
7
"
B
0
&
$
&#
CD.
/
)
&
#
!
8
=&
;
&
&
&
<
;
8
<
1
*
/
#
E
,
&
E
2
F
0 &
&
&
E
&
&
8
5
"
&
&
/
G
(
!
&
0
H!
1
5
:
$
$
%
&
(
'
;
<
:
;
G
/
G
#
<
C
&
!/
/
:
,33I
&
,33K
&
0
/
;
&
%#
J
7
(
<
0
J
0
/
=
:
&
&
$J
:
$'(
;
%
B
%
)
<
0
/
:
/
/
&
&
&
&
&
&
!
;
&
<
:
=&
J
&
(
&
&
0
1
&
[email protected]
=&
G
&
!
1
#
&
&
:
0
! &
&
&
;
)
(
#
& <
& 0 &
&
#
&
&#
1.
(
)
*
%
0
&
0
!
&
&
(
6<!
;
<
&
&
;
/ &
0
&
&
#
=
1
G#
#
0
5 M
&
&
=&
M
5$
N
&
&
M
#
&
/
(
&
(
)
0
0
:
$
@
(
.
&
;
&
<
;
<
1
*
!
/
;
<0 :
#
C,
,
!
&
2
!
&
F
!
<
8
&7
0 &
&
&
0 &
&
#
(
&
&
&
&
;
:
!
* +
#
1
&
&
&
0 &
#
=&
0
1
!
Millenium Assessment Report septembre 2005, Rapports successifs du GIEC, Rapport Stern novembre 2006, Alarming new satellite data - Etude de la Nasa publiée dans la revue Nature –
décembre 2006…
&
&
0 &
*33 O
#
</
;
F
&
&
(
1
&
&
:
&
$
>
?
:
0
!
&
#
/
(
0
;
#
<
:
#
!0
0:
(
,
0
(
$
)
$
=
2
/<
;
D "
$
$
.
#
!
0
:
&
&
&
$
/
)
7
0
(
0
#
0
$
%
&
&
(
&
"
#
$
#
$
%&
$
#
#
#
%
'
&
'
"
$
2
Bruno Rebelle a rencontré récemment les cadres du Groupe Carrefour qui sont très intéressés par
le sujet
3
Mesure proposée par la Commission « Energie » pilotée par M. Syrota dans le cadre du Centre
d’Analyse stratégique.
!
&
0
&
:
!
&
!
7
0
&
&
(
$ )$ &
&
0
&
&
,383
&
F
G0
&
&
&
&
&
0
&
/
+
+&+-.
,
"
0
&
>
?
&
;
&
&
&7
7 1
,3P
,3,3<E
&
E
83P
&
&
E
&
%
'
M
&
&
(
1
$/
0
o
&
&
&
E
/
o
)
" 01& ,0
.
,
!
$
L!
&
2.
;
L
&
<
&
0
0
/
!
&
&
&
0
1
!
:
&
E
&
&
F
$
=
&
o
L
0
1
8
&
4
Ces recommandations font suite à la séance de travail entre Aurélie Filippetti, Bruno Rebelle et Alain
Grandjean, collaborateur de Nicolas Hulot
5
En reprenant le modèle proposé par les Suisses et les Autrichiens et en préconisant l’adoption de
cette mesure à l’échelle européenne
&
E
@
o
C,
;
Q
&
&
L
o
O
#
&
<E
;
0 /
%
*+
,334<E
&
&
;
&
#
&
&
&
&
&
(
5!
G6<
&
G
&
&
;
0
R
&
&
;
&
&
<
$
6<
.
.
o
&
0
;
&#
) &
o
6<E
&
&$
&
&
6E
%
/
o
o
#
6E
0
6<E
&
;
=
o
&
E
/
:
;
<
1
5
o
(
E
!
&
E
5
o
>
83
5
o
?
E
&
0
!
!
&
&
0
:
#
0
/
)
J
0
&
&
0
&
&
M
;
<!
&
$
&
&
6
(
$
)
5
G
$
L
&
&7 0 &
$
)
0
0
&
A
5.5 4
(
>
?
%
;
6<
/
&
,334
(
L
#
#
&
&
&
S
&
7
$
0 0
CD.
&
%
&# & 7
0
5 G
&7
&
$
)
&
&#
&
7
/
<
0
&
0
;
;
(
<
&
0
0
0
;
0
&
&
0
<
0
;
&
<
"#
!
0
&&
7
&
G
#
=
!
:
(
!
@
>
.
?
#
:
0
$#
0
6
Les AMAP - Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne - sont des partenariats de
proximité entre une ferme, souvent située en zone péri-urbaine, un groupe de consommateurs et
achetant en direct et par souscription les produits agricoles de cette ferme.
A
0
#
J
:
(
&
;&
, ,<
=&
0
$
/ "
D;
D <!
C,
;&
, ,<
&
&
&
&
0
:
0
#
(
/
;
&
Q
/ G
$
&
&
#
&
( #
0
<
/
&
/ &
'(
:
&
&
!
&
&
&
:
%&
!
0
0
&
&
0
$
(
&
&
7
#
(
@
,, /
'(
!0
#
%C. LC.
.
#
&
&
&
&
&
;:
6<
5$
0
&
&
:
&
&
#
"
0
/
/
>
#
?
&
&
#
#
!
0
(
&
&
5
&
0
7
G
&
&
&
<
;
C
D (
=
=
/
5
(
0
(
)&
&
&
/
;
<
#
!
#
&
&
*8P
0 &
&
;
&
/
&
&
$
<
*3 0 *8P
&:
D (
7
7
/
,3P
=
.
T// &
C
$
.
&
7
#
&
)*
CD.
)
$
=
0 &
&
:
:
0
&
;
<
&
<
(
$
@
$
/
CD.
E
,2 5
&
&
;
7
$
A
;
&
; $
)/5
$
<
0
0
#
<E
!
&
+,
=&
(
$
0
&
&
&
(
$
&
5
o
1 )
&
&
0
;
0
U
o
0
0
&
&
1
(
&
$
A
$
%
<
>
( #
?
1 /
&
(
!
"
M
&
7
(
0
!
!
"
)
0
*
+
( )*, "
%
%
( .%
%
/
#
0
&
(
$
)
&
&
7
$
7
#
#
&
E
/
&
&
"
;
$
& <E
&
E
$
/
/ 5
/
$
#
3 4
.
/
/
$
.
M
=
%
&
&
A
=
I
%
#
#
0
M
0
M
M
&
&
#
=
0
#
0
=
&
&
=
&
&
&
0
M
&
5D/ %5 ,*
=
!
/
&
%
/
&
%
5
&
%
:
&
0
&
=
0
&
&
5
$
.
%
L
%
;
<
K
.
0
1
(
0
!
#
%
&
(
=
&
0
&
(
0
&
&
( #
=(
"
5
1
&
!
"
2
3
&
# '
4
.
$
1
%
2
#
'
7
Ces recommandations font suite à la séance de travail entre Aurélie Filipetti, Jean Louis Bianco et
Thierry Libaert, collaborateur de Nicolas Hulot
*
3
.
#
3
$
"
"
5
&
$
6
7
"
$

Documents pareils