LINGUA E TRADUZIONE FRANCESE I

Commentaires

Transcription

LINGUA E TRADUZIONE FRANCESE I
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
DISPENSE DEL CORSO DI
LINGUA E TRADUZIONE FRANCESE I
Dott.ssa Sonia Di Vito
[email protected]
1
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
DATES IMPORTANTES DE L’HISTOIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE
Pays de langues d'oc & Pays de langues d'oïl
842
Les Serments de Strasbourg, considérés comme « l’acte de naissance de la langue française », qui sont
écrits en langue romane (romana lingua) et en langue germanique (teudisca lingua), représentent un
serment dans lequel Charles le Chauve et Louis le Germanique prononcent un pacte d’alliance contre
leur frère Lothaire (ces trois étant les petits enfants de Charlemagne). Même si le texte présente des
similitudes avec le latin, les différences sont beaucoup plus nombreuses
Texte 1:
roman original (842)
Pro deo amur et pro christian poblo et
nostro commun saluament d'ist di en
avant, in quant Deus savir et podir me
dunat, si salvarai eo cist meon fradre
Karlo, et in aiudha et in cadhuna cosa,
si cum om per dreit son fradra salvar
dift, in o quid il mi altresi fazet et ab
Ludhernulplaid nunquam prindraiqui
meon vol cist meon fradre Karle in
damno sit.
Texte 2:
français contemporain
Pour l'amour de Dieu et pour le salut commun du
peuple chrétien et le nôtre, à partir de ce jour,
autant que Dieu m'en donne le savoir et le
pouvoir, je soutiendrai mon frère Charles de mon
aide et en toute chose, comme on doit justement
soutenir son frère, à condition qu'il m'en fasse
autant, et je ne prendrai jamais aucun arrangement
avec Lothaire, qui, à ma volonté, soit au détriment
de mon dit frère Charles.
880
2
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
la Séquence de sainte Eulalie (ou Cantilène de sainte Eulalie) est le premier texte littéraire français,
auquel suivent les vies des Saints : la Vie de Saint Léger (vers 980) et la Vie de Saint Alexis (vers 1040).
1080
la Chanson de Roland, le premier texte de littérature française médiévale, écrit en ancien
français, qui relate, trois siècles après, le combat fatal du chevalier Roland (ou
Hroudland),marquis des marches de
Bretagne et de ses
fidèles preux contre une
armée Vasconne à la bataille de Roncevaux en représailles au pillage de Pampelune. C'est un
exemple classique de chanson de geste (du latin gesta « action aventureuse ») par le glissement
de l'Histoire à la légende, et par la célébration épique des vertus de la chevalerie, de
l'honneur féodal et de la foi.
1539
La langue française acquiert un statut officiel définitif, illustré par l'ordonnance de Villers-Cotterêts,
voulue par François I, qui impose le français comme langue du droit et de l'administration. Les
ordonnances, les jugements des tribunaux, les lois doivent être écrites en français et non plus en latin. 
le français écrit commence à se répandre.
XV siècle
C'est Gutenberg qui est à l'origine de l'invention indispensable à la naissance de l'imprimerie : les
caractères mobiles en plomb qui, indépendants les uns des autres, pouvaient être utilisés plusieurs fois et
pour des pages différentes. Pendant des siècles, l'industrie de l'imprimerie, même si elle connaît des
perfectionnements, ne sera pas très différente de ce qu'elle était au départ.
XVI siècle
L’invention de l’imprimerie et de la typographie suscite un désir de normalisation. Les imprimeurs se
réfèrent au latin et à l’étymologie, tandis que des poètes comme Du Bellay, Ronsard ou Marot réclament
la modernisation du français.
Mais c’est à partir du XVIII siècle que se fixe l’orthographe telle qu’on la connait de nos jours.
1549
Du Bellay: Défense et illustration de la langue française : il entend affirmer la «vénusté et dignité» du
français face au grec et au latin, mais aussi combattre le «Monstre Ignorance» et surtout assigner aux
poètes la tâche de refonder et d’enrichir une langue tenue pour «vulgaire et barbare». Du Bellay veut
faire de la langue française « barbare et vulgaire » une langue élégante et digne. Il lui faudra l'enrichir
avec ses camarades de la Pléiade pour en faire une langue de référence et d’enseignement.
3
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
1624
Autorisation de soutenir des thèses universitaires en français.
1635
Création de l’Académie française qui va se charger de normaliser l’orthographe du français ; elle est
chargée de définir la langue française par l'élaboration de son dictionnaire qui fixe l'usage du français.
1694
Premier Dictionnaire de l'Académie.
1714
Traité de Rastadt: le français est la langue des diplomates. Il le restera jusqu'au Traité de Versailles en
1919.
1791
An II, 2 Thermidor, Loi de la Convention Nationale : le français est obligatoire dans la rédaction de tout
acte public.
1832
La connaissance de l'orthographe est obligatoire pour accéder aux emplois publics.
1882
La loi Ferry rend l'enseignement primaire obligatoire en France
http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/France-loi-Ferry-1882.htm
1971
4
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Création des Championnats d’orthographe en Belgique, qui attirent chaque année de nombreux candidats
venus concourir pour le titre de lauréat ; en 1985 on institue les Championnats de France d’orthographe.
1990
Les Rectifications de l’orthographe proposent une nouvelle orthographe pour certains mots
du français afin de la rendre plus simple ou en supprimer certaines incohérences. Ces rectifications ont
pour origine un rapport du Conseil supérieur français de la langue française, approuvé par l'Académie
française et publié dans les « Documents administratifs » du Journal officiel de la République française du
6 décembre 1990. L'orthographe issue est qualifiée de nouvelle (NO), recommandée, rectifiée (OR),
révisée, modernisée ou de 1990, par opposition à l'orthographe dite traditionnelle ou ancienne.
Le Conseil international de la langue française (CILF), où tous les pays francophones sont représentés, lui
a donné un avis favorable. Néanmoins, l'Académie accepte les deux orthographes : « Aucune des deux
graphies ne peut être tenue pour fautive » (Journal officiel).
Pour en savoir plus http://www.orthographe-recommandee.info/index.htm
1994
loi nº 94-665 du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française1, plus connue sous le nom
de loi Toubon, ministre de la Culture de l'époque, est une loi française destinée à protéger le
patrimoine linguistique français. Elle vise trois objectifs principaux : l'enrichissement de la
langue ; l'obligation d'utiliser la langue française ; la défense du français en tant que langue de la
République (article 2 de la Constitution de 1958). Elle vise alors à assurer la primauté de l'usage
de termes francophones traditionnels face aux anglicismes.
5
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
La syllabe :
Définition tirée du TLI informatisé (http://atilf.atilf.fr/)
SYLLABE, subst. fém.
A.
1. Voyelle ou groupe de lettres qui se prononcent d'une seule émission de voix. Syllabe
chantante, initiale, finale; première, dernière syllabe; nombre de syllabes; mot d'une syllabe. Ce
langage enfantin composé de redoublements de syllabes identiques dont se servent les nourrices
avec les enfants au berceau (CHAMPFL.,Bourgeois Molinch., 1855, p. 48). Tout ce qui brille
voit. Rimbaud a dit en trois syllabes ce théorème cosmique: « Nacre voit » (BACHELARD, Poét.
espace, 1957, p. 48). V. escamoter B 3 b ex. de Abellio.
2. PHONÉT., PHONOL. Unité phonétique fondamentale intermédiaire entre le phonème et le
mot. La syllabe n'a de valeur qu'en phonologie. Une suite de sons n'est linguistique que si elle
est le support d'une idée (SAUSS. 1916, p. 144). L'impression de « rythmé » peut être obtenue
au moyen d'édifices sonores dont les briques sont les syllabes accentuées et atones (vers de
Shakespeare); ou encore les syllabes longues et brèves (vers de Pindare) (Arts et litt., 1935, p.
50-7). V. bref1 ex. 3.
Syllabe accentuée*, atone*, muette*; syllabe pénultième*, antépénultième*, désinentielle*.
Syllabe ouverte ou libre. ,,Celle qui se termine par une voyelle, ainsi les deux syllabes de fini`` (MAR. Lex. 1951).
Syllabe fermée ou entravée. ,,Celle qui se termine par une consonne, ainsi les deux syllabes
de par-tir`` (MAR. Lex. 1951).
[…]
Découpez en syllabes:
Tambour
canon
tableau
6
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Construction
kangourou
maison
Machination
américain
animal
Cousin
pompier
combinaison
Patron
savon
poteau
Habitation
commissariat
poison
Fourmi
rue
stylo
Poésie
ananas
outil
lion
haricot
paquebot
LES ACCENTS
Exercices:
1. Remplissez le tableau. vous allez entendre une série de mots contenant soit /e/ comme dans
poésie, soit /Ɛ/ comme dans tête ou poète. cochez sur la grille la case choisie
/e/
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
2. Voici des mots sans accent. Ecoutez et accentuez les e.
7
/Ɛ/
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
fievre – decisif – repondre – fievreux – seche – metre – materiaux – etagere – celebre – metro –
verite – periode – matiere
3. Voici des mots qui se différencient seulement pour les accents. Ecoutez et accentuez-les.
complete/complete
precedent/precedent
leve/leve
eleve/eleve
protege/protege
meme/même
4. Mettez les accents nécessaires.
a. il a du partir
b. nous avons du mal a faire cet exercice.
c. tu viens ou tu restes ?
d. elle ne sait pas par ou commencer.
e. elle n’habite plus la.
5. Soulignez les mots dont le e n’a pas d’accent, et si nécessaire, mettez les accents.
protection – debut – hegemonie – veste – piege – echeance – essentiel – responsable – ecrire
8
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
6. Observez la position du e non accentué dans la syllabe en vous référant à la règle de
l’accentuation selon le découpage syllabique.
lecture – question – respirons – collectif – herbe – lettre – exercice – exemple – excellent –
chercheur – elliptique – erreur.
7. Ecoutez les infinitifs des verbes. Attention au préfixe.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________
8. comment est-il transcrit le son /E/ archiphonème incluant les sons /e/ et /Ɛ/?
_________________
/E/
_________________
_________________
_________________
9
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
E ouvert ou e fermé ?
Mettez les accents si nécessaire.
repondre – adresse –– repeter – premiere – celebrite – severe – nous repetons –
eternellement – exceptionnellement – preference – secretaire – desagreable – prenom
– metre – etudiant – interessant – exercice – respectivement – reserve – completez -
recherche – preferer – verifie – verite – mettre – premier – celebre – derniere – ils
repetent – heterogene – recherche – electricite – je prefere
10
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
INFINITIF – PARTICIPE PASSÉ - IMPARFAIT
1. A l’aide de la liste ci-dessous, complétez les phrases suivantes:
porté – portaient – portée – portés – porter – portez – portai – portées – portais - portait
1. Les notes de musique s’inscrivent sur une …………………………..
2. j’ai …………………….. un poids lourd.
3. les planeurs sont …………………….. par le vent.
4. que ……………………..-vous dans votre sac?
5. si vous êtes fatigué, faites-vous …………………….. par le guide!
6. les joueuses ont été …………………….. en triomphe.
7. dès que je fus près de l’animal, je lui …………………….. un coup.
8. c’est moi qui, tous les jours, …………………….. le sac.
9. ils …………………….. des journaux.
11
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
10. Paul …………………….. toujours les livres de Marie.
2. Complétez ce texte en indiquant les finales des verbes qui correspondent au son /E/.
Je me souviens d’une aventure qui m’………… arriv……… en 1968 alors que j’ét…………… au volant
de ma voiture, arret………… au feu. Je tard………… un peu à démarr…………… à cause d’une
motocycliste qui m’av……… doubl………….. et s’ét…………. plac…………. devant moi. Comme elle
n’arriv…………….. plus à démarr…………….., je l’…………. pri………… de se déplac…………..
qu’elle ………. eu des problèmes, c’ét………… évident et j’ai du me résoudre à l’aid………………….
LE PLURIEL – ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ
Mettez les groupes verbaux (soulignés) au pluriel. Attention à l'accord des participes passés selon
l'auxiliaire employé.
3a. L'hirondelle, cherchant un abri, est entrée dans la grange. = Les hirondelles, cherchant un abri,
__________________________ dans la grange.
3b. J'ai connu un homme qui ne s'était jamais risqué à se marier. = J'ai connu des hommes qui ne
__________________________ à se marier.
3c. Tu as déjà mangé les gâteaux qu'il t'a apporté ce matin ! = Tu as déjà mangé les gâteaux
qu'ils__________________________ ce matin !
12
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
3d. L'avion qui atterrissait sur la piste avait été frappé par la foudre. = Les avions qui atterrissaient sur la
piste __________________________ par la foudre.
3f. La voile du bateau a sifflé et claqué durant toute la tempête. = Les voiles du bateau
__________________________ durant toute la tempête.
3g. Le motard, en payant son essence au guichet, a oublié son casque. = Les motards, en payant leur
essence au guichet, ___________________________________ leurs casques.
3h.L'ourson qui tremblait de froid est entré dans la tanière, pour se blottir contre sa mère. = Les oursons
qui tremblaient de froid __________________________ dans la tanière, pour se blottir contre leur mère.
3i. Le petit groupe de manifestants qui criait des slogans a décidé de s'asseoir sur la place. = Les petits
groupes de manifestants qui criaient des slogans __________________________ sur la place.
3j. Les pirates se battaient pour ouvrir le coffre qu'ils avaient pillé lors de l'abordage du navire marchand.
= Les pirates se battaient pour ouvrir les coffres qu'ils__________________________ lors de l'abordage du navire
marchand.
LE FÉMININ
1) Donnez le féminin des adjectifs suivants:
cher
important
national
possible
économique
fort
gris
anglais
direct
net
italien
nouveau
13
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
actuel
sportif
fier
heureux
léger
aigu
âgé
mauvais
meilleur
méchant
lourd
utile
2) Retrouvez le masculin des adjectifs suivants:
parisienne
molle
dure
menteuse
légale
première
nerveuse
excessive
éventuelle
indiscrète
vive
antérieure
puissante
secrète
étrangère
plein
jalouse
nette
sportive
chaude
3) Faites des phrases comme dans l'exemple:
Exemple: grand/petit---->Il est grand, elle est petite.
- court/long
- triste/ content
- méchant/gentil
- blond/ roux
14
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
- noir / blanc
- jeune/vieux
- laid/ beau
- allemand/ espagnol
- maigre/ gros
4) Qui parle? Un homme (H); une femme (F); un homme ou une femme (H ou F)?
Exemple: Je suis tunisien ( H )
- Je suis française
- Je suis européenne
- Je suis espagnole
- Je
suis grec
- Je suis sportif
- Je suis jeune
- Je suis sévère
- Je suis fatigué
- Je suis mariée
- Je suis brun
- Je suis douce
- Je suis courageuse
L’ACCORD DES ADJECTIFS
Faites l’accord des adjectifs entre parenthèses
1. 'Châtelaine' est une revue (canadien)
2. Peugeot est une marque (français)
3. Cette affaire est (personnel)
4. Il a reçu une (gros)
5. L'eau du lac est (bon)
.
d'automobiles et de vélos.
, je ne veux pas en parler.
boîte de chocolats pour son anniversaire.
, on peut aller se baigner.
15
- Je suis forte
- Je suis célibataire
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
6. Isa est (heureux)
, elle a réussi à tous ses examens.
7. Nous voulons une (nouveau)
voiture.
8. Les enfants aiment la crème glacée (mou)
9. J'ai une amie (sportif)
, elle fait du tennis tous les jours.
10. Ma voisine est une (vieux)
dame de quatre-vingt-dix ans.
11. Cette couverture est (doux)
12. Je suis (fier)
13. Ma mère est (fatigué)
14. Elle porte une robe (gris)
.
.
de ma réussite parce que j'ai beaucoup travaillé.
après une longue semaine de travail.
.
Transformez les substantifs au féminin
1/ Notre hôte (_____________________) nous présenta son fils. (_____________________)
2/ Un paysan (_____________________) vendait un coq (_____________________) superbe.
3/ On y vit
16
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
des rois, (_____________________) des princes, (_____________________) des ducs, (_____________________) des marquis, (_________
____________) des barons (_____________________) des comtes et des (_____________________)
4/ Je possède un chat (_____________________) un chien (_____________________) et un bouc. (et _____________________)
5/ Mon voisin (_____________________) est habile de ses mains.
6/ Cet acteur ? (_____________________ ?) Je l'adore !
7/ Mon père (_____________________) est avocat. (_____________________)
8/ Le pharmacien (_____________________) délivre des médicaments.
9 / Le vendeur_____________________ défait la chemise.
10/ Le candidat (_____________________) s'inclina devant le président (_____________________) du jury.
11/ Mon maître (_____________________) est formidable.
(Podeur, J., (2005), L’oeil écoute, Napoli, Liguori)
La voyelle /ã/
17
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 1
Dans quel ordre entendez-vous les énoncés suivants?
Jeanne est dans le Cantal
J’en ai, dans le Cantal.
Jean est dans le Cantal.
Jean nait dans le Cantal.
Jeanne nait dans le Cantal.
Exercice 2.
Quel est le son final de chaque expression ?
1. il prend
2. ils tentent
3. c’est le printemps
4. elles prennent
5. quelle manne !
6. les volants
7. doucement
8. mes parents
9. ils se parent
10. ils volent
(Podeur, J., (2005), L’oeil écoute, Napoli, Liguori)
La voyelle /õ/
18
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Excercice 1.
Indiquez si vous entendez /o/ ou / õ/
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
ex.5
ex.6
ex.4
ex.5
ex.6
ex.5
ex.6
/o/
/ õ/
Excercice 2.
Indiquez si vous entendez / Ͻ+ cons. nasale/ ou /õ/
ex. 1
ex.2
ex.3
/Ͻ+ cons.
nasale/
/ õ/
Excercice 3.
Indiquez si vous entendez /o/, / Ͻ+ cons. nasale/ ou /õ/
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
/o/
/Ͻ+ cons.
nasale/
/ õ/
Exercice 4
Ecoutez et faites la distinction [o] [Ͻ] [õ] à l’intérieur d’un même mot phonique
[o]-[õ]
[õ]-[Ͻ]
nous bloquons
on bloque
nous soldons
on solde
Exercice 5
19
nous stoppons
on stoppe
nous volons
on vole
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Ecoutez et indiquez si vous entendez le son [n] dans les expressions suivantes :
oui
non
les actions
les bonnes
les rondes
les faucons
les garçonnes
les leçons
les passions
les sondes
quand on lit les 8 expressions ci-dessus on rencontre ……….. fois le n graphique et quand on
écoute ces mêmes énoncés on entend ……… fois le son /n/.
Exercice 6
indiquez par une croix si vous entendez le son [õ] dans les expressions suivantes, toutes les
expressions sont formées à partir du mot bon.
oui
non
le bon ton
le bonbon
le bonheur
le bonhomme
le bonjour
les bonnes œuvres
les bonshommes
Exercice 7
Indiquez sui le mot que vous entendez est au masculin ou au féminin
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
masculin [õ]
féminin [Ͻn]
20
ex.5
ex.6
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 8
Soulignez l’expression que vous entendez :
des garçons – des garçonnes
des polissons – des polissonnes
des cochons – des cochonnes
des thons – des tonnes
des colons – des colonnes
des rayons – des rayonnes
Exercice 9
Soulignez l’énoncé que vous entendez :
quelle honte ! – quelle hotte
c’est sobre – c’est sombre !
un beau salaud – un beau salon
l’ode – l’onde
des dos – deux dons
des colos – des colons
Exercice 10
Soulignez l’énoncé que vous entendez :
le ton est foncé! - le ton est faussé !
c’est un frondeur. – c’est un fraudeur.
il a besoin d’un potage - il a besoin d’un pontage
le beau toutou ! – le bon toutou !
Exercice 11
Indiquez dans quel ordre vous entendez les énoncés suivants :
quelle bolée !
quels bonbons !
une demeure bien conçue
quel beau bond !
quel bon lait !
un bonsoir sur le net
une demeure bien cossue
un beau soir sur le net.
21
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 12
Ecrivez dans le tableau les mots suivants selon les sons correspondants :
l’eau – l’homme – donne – don – ton – rond – Rome – pomme – pots – ponts – bonnes – bonds
– longs – beaux – dos – sceaux – tôt – tonne – son – rot - sonne
[o]
[Ͻ]
[õ]
Exercice 13
Passez du verbe au substantif :
il donne  le don
il abandonne 
il nomme 
il pardonne 
il soupçonne 
il surnomme 
22
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
(Podeur, J., (2005), L’oeil écoute, Napoli, Liguori)
Ce parrain malais parait malin
La voyelle / C/
Observez le tableau
/ è/
/b è/
/l è/
/p è/
/plè/
/R è/
/tR è/
/ è+ cons.
nas/
/ C/
/bèn/
/lèn/
/pèn/
/plèn/ /rèn/
/tRèn/
/b C/
/l C/
/p C/
/pl C/
/tR C/
/R C/
Excercice 1.
Indiquez si vous entendez /è/ ou / C/
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
ex.5
ex.6
ex.4
ex.5
ex.6
/ è/
/ C/
Excercice 2.
Indiquez si vous entendez /è/+ cons. nasale/ ou /C/
ex. 1
ex.2
ex.3
/ è+ cons.
nasale/
/ C/
23
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Excercice 3.
Indiquez si vous entendez /o/, / Ͻ+ cons. nasale/ ou /C/
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
ex.5
ex.6
/ è/
/ è+ cons.
nasale/
/ C/
Observez les tableaux
/ è/
/ è + cons. nasale/
baie
benne
lait
laine
paix
peine
plaie
pleine
raie
renne
trait
traine
/ C/
bain
lin
pain
plein
rein
train
étain
médecin
destin
mesquin
mes mains
des
peintres
certain
certaine
américain italien
américaine italienne
examen
terre-plein
plein
pleine
exercice 4
Ecoutez et indiquez si vous entendez les sons [n] ou [m] dans les expressions suivantes :
oui
non
lundi prochain
c’est simple
jeudi matin
les symboles
la verveine
c’est certain
cinq chiens
24
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
quand on lit ces expressions ci-dessus on rencontre ..._____ fois le n graphique et ______.. fois le m
graphique.
quand on écoute ces mêmes énoncés on entend ……… fois le son /n/et ……….. fois le son
[m].
Exercice 5
Soulignez l’expression que vous entendez :
des baies – des bains
ce doit être aigre ! – ce doit être Ingres !
des forains sordides. – des forets sordides.
il joue avec des dés. – il joue avec dédain.
qu’elle essaie ! – quel essaim !
où est le Chatelet ? où est le châtelain ?
il mange du poulet. – il mange du Poulain
il étudie les affriquées. – il étudie les africains.
Exercice 6
Soulignez l’énoncé que vous entendez :
elle l’invite- elle l’évite
elle l’invente – elle les vante.
l’imparfait des verbes – les parfaits des verbes
elle les brique. elle imbrique
t’as payé l’impôt ? t’as payé les pots ?
l’Incas désespéré.- Les cas désespérés.
Exercice 7
Soulignez l’énoncé que vous entendez :
l’impossibilité- les possibilités
l’incroyance – les croyances
l’incorporation – les corporations
l’impact de l’accord européen. – les pactes de
l’accord européen.
observez l’indifférence…. – observez la différence
l’inconséquence de ses propos. – les conséquences
de ses propos.
25
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 8
Indiquez si les expressions que vous entendez sont au masculin ou au féminin, et écrivez-les
ex. 1
ex.2
ex.3
ex.4
ex.5
ex.6
masculin
[C]
féminin
[èn]
Exercice 9
Transcrivez les mots que vous entendez
1. ……………….
2. ………………….
3. ………………….
4. ………………….
5. ………………….
6. ………………….
7. ………………….
8. ………………….
9. ………………….
10. ………………….
Exercice 10
Mettez l’expression au masculin :
une gamine  ………………….
une copine …………………...
une cousine  ………………….
une coquine  ………………….
une frangine  …………………
26
ex.7
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 11
Tous les énoncés contiennent deux fois le son [C] sauf deux : indiquez les deux intrus.
Julien est sicilien
Valentin a faim.
Lucien et les siens.
Justinien est racinien.
Vincent a un accent.
Le chien de Damien.
D’où viennent ces Indiennes ?
Germaine et ses chiens.
Aurélien est marin.
Le chien geint.
Exercice 12
Complétez le tableau ci-dessus en indiquant si les expressions sont homophoniques ou
paronymiques
homophones paronymes
les saints – les seins
des mets – des mains
vingt – vain
les plinthes – les plaintes
dessins – Desseins – des saints
poulain - poulet
l’essai – l’essaim
27
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Exercice 13
Dictée à trous
Les [vC] français
Les efforts ne sont jamais ……………..
Les ……………….. de Champagne sont très célèbres.
Dix plus dix, ça fait ……………………
28
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
Origine des liaisons : des consonnes médiévales au
XVII
e
siècle
Jusqu'à une date qu'on peut situer vers le XIIe siècle, de nombreuses consonnes finales
étymologiques se prononçaient dans tous les contextes (devant consonne, à la pause et devant
voyelle), mais sous forme dévoisée : b final sonnait [p], d final sonnait [t], g final sonnait [k] etc.
La graphie s'est plus ou moins adaptée à ce dévoisement, ce qui explique par exemple que
l'adjectif grand, qui dérive du latin grandis, soit souvent noté grant (aux deux genres) dans les
manuscrits médiévaux, graphie qui a persisté jusqu'à la Renaissance, où le masculingrand et le
féminin analogique grande, correspondant à la graphie actuelle, ont été refaits sur l'étymon latin.
Cependant, la variante dévoisée, à savoir [t], s'est maintenue jusqu'à nos jours dans la liaison.
De même, sang ou bourg, lorsqu'ils suscitent une liaison, par exemple dans l'expression
figée sang impur (La Marseillaise) ou le toponyme Bourg-en-Bresse, ont maintenu le [k]
correspondant au [ɡ] dévoisé qui prévalait avant le XIIe siècle.
Pour d'autres consonnes finales historiques, comme s ou z, c'est au contraire la variante voisée
qui apparaît à la liaison. Ainsi, le pluriel grants ou granz, dont la consonne finale sonnait
originellement [ts], mais s'est affaiblie en [z] devant voyelle. Quant au x final, comme celui
de chevaux, il s'agit à l'origine d'un raccourci graphique, mis à la place de -us. Cela explique
qu'il ait évolué exactement comme -s final.
Le passage du proto-français (qui, pour autant qu'on puisse en juger, n'écrit que des consonnes
finales qui se prononcent dans tous les contextes) au français moderne (qui connaît de
nombreuses consonnes de liaison) implique une période intermédiaire, qui prend place en gros
entre le XIIIe siècle, au cours de laquelle les consonnes finales tombent devant consonne initiale
mais se maintiennent dans les autres contextes, à savoir aussi bien à la pause (et donc lorsque le
mot concerné est prononcé isolément) que devant voyelle initiale. On parle alors, non pas de
liaison, mais de troncation. Un tel régime a presque complètement disparu aujourd'hui, où il ne
persiste que dans de rares cas particuliers, comme par exemple celui du numéral six, prononcé
[sis] à la pause, [si] devant consonne initiale, et [siz] devant voyelle initiale.
Ce n'est qu'à partir du moment où ces consonnes finales tombent à la pause et ne se
maintiennent plus que devant voyelle qu'on atteint à proprement parler le stade de la liaison :
s'agissant de l'usage décrit et promu par les grammairiens, la liaison prévaut sur la troncation
dès le début du XVIIe siècle. Parallèlement apparaissent des règles comme celle du mot régi, déjà
formulée en 1659 par le grammairien Laurent Chifflet, qui tentent de distinguer les conditions
syntaxiques dans lesquelles la liaison (obligatoire ou facultative) apparaît de celles où elle est
intolérable (excepté dans la diction des vers).
29
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
exercice
1. Indiquez les liaisons obligatoires (par un petit arc), les liaisons facultatives (par une flèche) et les
liaisons interdites (par un dièse):
a. Ils en ont eu beaucoup
b. Elles acceptent de prêter de temps en temps leurs affaires, mais seulement à leurs amies les plus
intimes, par exemple Christine et Anne.
c. on étudie le mode de vie des animaux et on observe les conditions de vie en élevage.
d. on a remarqué certains aspects très intéressants.
e. mes oncles ont vécu aux Etats-Unis.
f.
ils ont de la chance d’aller chez elle.
g. dans la réussite de leurs expéditions, les Européens doivent beaucoup aux Arabes qui leur ont
appris l’usage de la boussole.
30
Lingua e traduzione francese I
Dott.ssa Sonia Di Vito
L’ENCHAINEMENT
Exercice : dites quel est le type d’enchaînement que vous entendez :
Ça y est !
Comment ? Tu es à Haïti ?
Tu es au théâtre ?
Tu as un vélo ?
J’ai une amie anglaise.
Je connais un restaurant italien à Admiralty.
J'ai eu une amie autrefois à Avignon.
Il a écrit un récit étrange.
J'ai été un peu étonné.
Je serai au cinéma à huit heures.
François a été étudiant avant.
J'ai vu un oiseau en haut.
Tu as osé éteindre ?
Je suis au huitième.
J'ai aimé et apprécié.
J'ai étudié et appris à étudier.
J'ai eu "A" en anglais hier.
31
enchaînement
enchaînement
vocalique
consonantique

Documents pareils