Gastronomie – Escoffier - Médiathèque de La Cité de la Mer

Commentaires

Transcription

Gastronomie – Escoffier - Médiathèque de La Cité de la Mer
ic
n
a
it
T
u
d
d
r
o
b
à
ie
m
o
n
o
r
La gast
s
© Collection Alice MARTINES
ne
Auguste Escoffier, le roi des cuisi
quez i
ci
li
c
© Musée de l’art culinaire Escoffier
Pour en savoir plus
Fondation Auguste ESCOFFIER
située à Villeneuve-Loubet (AlpesMaritimes) dans le village natal du
célèbre cuisinier.
Le saviez-vous ?
é elle-même, sans cesser d’être un
iét
soc
la
lue
évo
me
com
ra
lue
évo
La cuisine
velles voies afin de laisser des
nou
de
e
êm
s-m
nou
en
er
rch
che
s
art. Nous devon
urs et usages de notre temps.
méthodes de travail adaptées aux mœ
ire, 1907.
Auguste ESCOFFIER, Le Guide Culina
http://www.citedelamer.com
http://cherbourg-titanic.com/
http://mediathequedelamer.com
Reproduction interdite - © La Cité de la Mer - 2015
l’art
nçais. Il est le grand réformateur de
fra
ier
sin
cui
un
est
)
35
-19
46
(18
Auguste ESCOFFIER
et la pondération. Il est également
de
tho
mé
la
l
vai
tra
le
s
dan
nt
osa
imp
culinaire contemporain,
inéluctable de la cuisine.
novateur dans l’idée d’une évolution
s espaces
ionnelle et hiérarchique les différent
rat
re
niè
ma
de
se
ani
org
il
e,
gad
bri
res un
Créateur de la
ces espaces, lequel a sous ses ord
de
cun
cha
de
e
têt
la
à
f
che
un
de la cuisine, avec
premier commis.
structure des repas, mettant
la
et
rne
de
mo
nu
me
le
ié
plif
sim
chacun
Auguste ESCOFFIER a également
vice divise le repas en plusieurs plats,
ser
de
e
typ
Ce
».
se
rus
la
à
«
e
vic
ueur
en place un ser
cien service « à la française », en vig
l’an
ce
pla
rem
Il
te.
iet
ass
son
s
dan
servi séparément
t proposés en même temps.
ien
e
éta
ts
pla
les
où
,
cle
siè
18
au
qu’
jus
en octobre 1884 va poser les
Z
RIT
sar
Cé
sse
sui
eur
ren
rep
ent
à Paris ;
Sa rencontre avec l’hôtelier et
e à terre (Savoy à Londres ; Ritz
lux
de
ie
ler
tel
l’hô
de
ent
em
opp
vel
bases puis le dé
is également en mer.
Carlton à Londres et New York…) ma
igation allemande Hamburg Amerika
nav
de
nie
pag
com
la
par
4,
190
en
Il est en effet contacté,
de restaurant à la carte pour ses
e
vic
ser
un
s
ire
nav
ses
sur
ger
Lines qui souhaite aména
« Ritz Carlton Restaurant ».
passagers de marque, sous l’enseigne
DU
ic
n
a
it
T
u
d
d
r
o
b
à
ie
m
o
n
o
r
La gast
s
ne
Auguste Escoffier, le roi des cuisi
iserin Augusta
© Musée de l’art culinaire Escoffier
s sont l’Amerika, le Ka
Les premiers paquebots ainsi équipé
Victoria puis l’Imperator.
de la Compagnie, je fus chargé de
Étant chef et directeur des cuisines
s, et du choix du personnel.
l’installation de la cuisine et des office
dits, éd. Jeanne Laffitte, 1985
Auguste ESCOFFIER, Souvenirs iné
voyage inaugural, vérifiant le
que
cha
à
pe
tici
par
ER
FFI
CO
ES
Auguste
du travail de la brigade. L’occasion,
moindre détail des installations et
ha international.
également, pour lui de croiser le got
© Musée de l’art culinaire Escoffier
mé
e
nt à eux déguster le consom
Les passagers de 2 classe peuvent qua
Tapioca ou la purée de navets.
e
nt également du dressage et de
icie
néf
bé
sse
cla
3
de
ers
sag
pas
Les
on ESCOFFIER. Le rôti de bœuf
l’accompagnement des plats à la faç
en effet accompagné du jus de
proposé au dîner du 14 avril 1912 est
viande servi dans un plat à part.
Menu du dîner du 19 février 1898
servi à bord du paquebot
Armand Béhic.
le bonheur.
Auguste ESCOFFIER
La bonne cuisine est la base du véritab
désir de savourer un repas
au
ute
ajo
qui
ce
…
eur
cat
évo
e
êtr
, une
Un menu bien composé doit
vent être le reflet des circonstances
doi
nus
me
s
Ce
té…
sen
pré
et
é
par
savamment pré
agréables !
sorte de poème rappelant des heures
. Jeanne Laffitte, 1985
te ESCOFFIER, Souvenirs inédits, éd
gus
Au
http://www.citedelamer.com
http://cherbourg-titanic.com/
http://mediathequedelamer.com
Reproduction interdite - © La Cité de la Mer - 2015
és par la White Star Line au sein Auguste Escoffier (assis au
liqu
app
t
son
urs
ate
nov
tes
cep
pré
Ses
centre) et la brigade des
du Titanic.
cuisines du paquebot Paris.
à bord lors du voyage inaugural, il a
Et si Auguste ESCOFFIER n’était pas
t-être formé le personnel, comme
très certainement rencontré et peu
gi GATTI qui a fait ses classes au
Lui
te,
car
la
À
t
ran
tau
res
du
ant
le gér
Ritz de Londres.
font bien évidemment partie
Les recettes d’Auguste ESCOFFIER re
1 classe comme le consommé
des mets proposés aux passagers de
Olga ou le punch à la Romaine.