Sommaire - Lézignan

Commentaires

Transcription

Sommaire - Lézignan
Lézignan
Sommaire
➜ Réalisations ➜ Perspectives
s
e
r
è
i
b
r
o
C
n -c o rb ie re s. fr
w w w.l e z ig n a n -c o rb ie re s. fr
ir ie @ le zi g n a
15
OCTOBRE 20
Journal
d’information
municipal
ma
«
P2/3
P4/5
➜ Sécurité publique
P6/7
➜ Transport à la demande P8
➜ Sports
P9
➜ Cet été à Lézignan-Corbières
P10
➜ Nouveaux jardins familiauxP1 1
Tribune libre
➜ Patrimoine & Culture
P12
Le mot du maire
Depuis six ans et la disparition de Pierre TOURNIER, j’assume les fonctions de
maire. Six ans, c’est la durée d’un mandat. Dans ce journal, vous trouverez donc le
bilan de ces six années, ainsi que le calendrier des réalisations des cinq prochaines.
Même si la baisse des dotations sera un handicap, mon équipe et moi-même
essaierons de maintenir un haut niveau de services auprès de l’enfance, du
quotidien des citoyens, des personnes âgées, de l’aide aux associations.
Pour le mandat présent, nous avons mis en place une politique basée sur le
relationnel humain :
»
 Une politique d’écoute (référents de quartiers),
 Une politique d’animations et de rencontres.
Notre ville a deux atouts majeurs :
 Elle est au centre d’une Communauté de Communes solidaire et dynamique.
 Elle possède un tissu d’entrepreneurs de grande qualité. Dans la période
que nous venons de traverser, ils ont su préserver l’emploi (+6% dans le
secteur marchand de notre ville, -2% dans le département de l’Aude. Source
Chambre de Commerce et d’Industrie).
les
iona
g
é
R
s
ion
Élect
les 6 et
13 déc
015
embre 2
Elle possède aussi un atout naturel que la venue de l’automne va parer de couleurs
chatoyantes.
Aujourd’hui, les indicateurs économiques et immobiliers marquent un mieux qui
s’affirme. Les réalisations qui se concrétisent vont durablement transformer notre cité.
J’engage chaque Lézignanais à lever les yeux et à regarder vers demain.
Maire de Lézignan-Corbières
Président de la Communauté de Communes
de la Région Lézignanaise, Corbières et Minervois
BULLETIN D’INFORMATION MUNICIPAL
Directeur de la publication : Michel Maïque, Maire de Lézignan-Corbières - Rédaction : Service Communication de la Ville de Lézignan-Corbières
1
Le Lézignan de demain prend
➜ Bilan des grandes réalisations municipales depuis 2009
,5 M€)
e médiathèque (4
d’un
 Construction
 Cité
utière, maison de
, voirie, gare ro
scolaire, gymnase
l de l’Aude
l Départementa
cé par le Consei
ge (17 M€) finan
 Le second collè
l’enfance (15 M€)
vation de l’église
no
 Travaux de ré
(1,2 M€)
ussillon
on Languedoc-Ro
par la Régi
(50 M€) financé es
ul
rro
Fe
st
ne
Er
00 élèv
 Lycée
té d’accueil de 14
avec une capaci
ation d’épuration
d”une st
 Construction
 Rénovation du
2
 Rénovation de
la MJC (2,4 M€)
Palais des fêtes
(7 M€)
(1,2 M€)
forme
Mais aussi …
Réalisa
tions
➜ Travaux d’infrastructures
-ville
t du Lidl en centre
 Agrandissemen
Réhabilitation du réseau d’assainissement (11M€)
Forage d’eau potable de Roqueferrande (80 000 €)
Agrandissement du club house du Moulin (160 000 €)
Voirie du quartier de la Pinède et éclairage photovoltaïque (140 000 €)
Requalification du quartier du Plantier et éclairage public (180 000 €)
Réfection du square Marcellin Albert et du jardin public (110 000 €)
Rond-point de la déchetterie (400 000 €)
et de la RD6113 (800 000 €)
➜ Santé et services publics
e
an : première étap
zign
 Déviation de Lé
Maison médicale de garde (150 000 €)
Hôpital de jour
Locaux de la MSA
Centres d’ophtalmologie et de radiologie et scanner
Vidéo protection (100 000 €)
➜ Economie
té Le Plantier
 Voirie de la ci
s chaussées (1,3
 Revêtement de
M€)
Des implantations d’entreprises porteuses d’emplois :
 Zone commerciale des Corbières (Flyzone, Sport 2000,
Centrakor, Chauss 11, Arum et sens, Bricomarché, Netto,
Zemman, Mac Do, Mutuelle de l’Aude,
galeries commerciales Laguens et Schénato, Maison Bertrand,
agrandissement des magasins Carrefour et Intermarché,
Magasin de Producteurs…)
 Zone d’activités de la Plaine (Belle Isle Auto,
La Boutique du Menuisier, Usine de parpaing FAB)
 Zone d’activités de Caumont (Centre d’affaires lézignanais,
Pôle Emploi, Solprod, plomberie Lacans, Banave, Art de Fer,
Aude plastique, Confort Habitat, Exapaq…)
 Zone d’activités le long de la RD6113 (Weldom, Olympact)
 Agrandissement du Lidl et Aldi en Centre-Ville.
➜ Culture
 Une nouvelle
gendarmerie
Notre action c’est aussi la culture pour tous et partout avec :
 Le développement des animations nocturnes à Promaude
 Le festival Patrimoine & Culture au château de Gaujac et
dans les domaines,
 La Fête des Corbières,
 Le temps libre des retraités,
 Une programmation étendue à la Maison Gibert,
 La Fête du vin primeur et des saveurs, les spectacles de Noël
3
2019
ction
stru
2018
4
A venir : parc de jeux rue Arago
es
giqu
Cen
foui tre anc
sur lles arc ien :
l’ilot
h
4 éolo
ent
âtim
du b
➜ En 6 ans
ion
Taux communaux d’imposition
+ 0%
de
Fin d
de la es fou
plac illes a
e Ca rché
brié
olog
ique
s
la d e
man
Fin 2015
ort à
Tran
sp
➜
2014
933 €
ruct
2009
1222 €
2017
➜ Endettement par habitant
Cen
de s tre anc
ervic ien :
con
es
st
➜
2009 / 2014
15, 37 millions d’€
Cen
et fo tre anc
uille ien :
s arc dém
héo
logiqolition d
ues e l’ilo
t4
Con
la fe structio
et fin rme pé n de
de la dago
voie gique
vert
e
➜
➜ Investissement
Cen
des tre anc
mai ien :
son
s de début
ville de la
s
con
➜

Finances :
le futur c’est maintenant
Le futur
mieux v
➜ Les grands pro
me
de
ram
Prog
€
is de
tenn
ie - 2
50 0
000
s de
rrain
voir
ure
des
te
Cou
vert
jac
Gau
e de
amm
Prog
r
€
toire
terri
000
50 0
ie - 2
al de
édic
ôle m
voir
’un p
re d
ertu
Ouv
u
n ea
se e
Déb
de l’ ut des
étan trav
g de aux p
Fab our
la m
re
i
voie
oirie
de v
eau
€
r
rvoi
rése
000
00
- 25
.L.U.
du P
Con
d’ea structio
u po n d
tabl ’un n
e
ouv
me
ram
Prog
tion
roba
App
tève
ille
t Es
rc S
u pa
res d
s arb
n de
tatio
Plan
e
vert
mur
Mis
entr e en pla
e la
cité ce d’un
scol e na
v
aire
et le ette
cent
re v
e la
nt d
Déb
vers ut d’am
Gau éna
gem
jac
e
n du
Cen
d’en tre anc
cein ien :
te
rest
aura
tio
ion
ovat
tran
che
d e la
MJC
Ouv
et d erture
u gy du l
mna ycée
, du
se
3 ème
collè
ge
e
€
tabl
000
du r
ésea
u d’e
au p
o
50 0
voir
ie - 2
e cir
cula
tion
Mis
de Re en pla
oqu
c
efer e de la
rand stat
ion
e
Rén
e de
lan d
du p
ram
m
Prog
Etud
e
et
Con
au s structio
tade n d
d e la e nou
Rou veau
min x ve
guiè stia
ires
re
Acq
u
i
parc sition
de S du t
t Es errai
tève n du
futu
r
méd
iath
èqu
Amé
e
n
a
con
stru gemen
ction t de
de la la pla
halle ce Ca
brié
d e la
2016
rture
Ouv
e
➜
de Lézignan
ivre ensemble
Perspe
ctives
jets à venir 2015/2020
5
Faire les bons choix
aux bons moments…
par Michel MAÏQUE.
Après plusieurs mois de réflexion suivis de la
préparation d’un plan d’action assurant la tranquillité
et la sécurité de mes concitoyens, le temps des
décisions est venu.
Celles-ci engagent les finances municipales.
Elles peuvent aussi influencer la vie quotidienne des
habitants de Lézignan-Corbières. Fort de ce constat, j’ai
demandé à l’adjoint au maire en charge de la sécurité,
d’effectuer un audit du service de la Police Municipale
pour en appréhender les forces et révéler les manques.
J’ai également souhaité la création d’un groupe de
travail autour de Thierry Denard, Freddy Nolot et Nicole
Bousquet pour :
• faire l’inventaire des incivilités qui perturbent
le quotidien des habitants de notre ville • déterminer les lieux où l’on subit le plus souvent
ces actes,
• recenser leur nature
• proposer les moyens d’y remédier.
Ce travail de fonds a permis de dégager un large
éventail de pistes possibles allant de la médiation
jusqu’à la répression.
A l’issue de nombreuses séances de travail conduites
par des élus particulièrement impliqués dans leur
mission, j’ai pu disposer de suffisamment d’éléments
pour prendre immédiatement les décisions nécessaires :
• repositionner la police municipale dans une
posture plus offensive et plus répressive envers
celles et ceux qui entendent perturber l’ordre
public, • mettre en place une équipe de médiation
sur les lieux où l’on subit le plus souvent ces actes.
Objectif : rendre aux habitants la légitime
tranquillité à laquelle ils aspirent.
Comme à tout changement, à toute innovation, il faut
laisser du temps pour sa mise en place et pour que ses
effets soient visibles et perçus de tous.
Lézignanaises, Lézignanais soyez persuadés que la
sécurité reste une de mes priorités.
Médiation :
STOP
aux incivilités !
➜ Médiation et politique
de la ville
La loi du 21 février 2014 a réformé la politique de la ville. Elle s’appuie sur un
critère unique : la faiblesse des revenus des habitants.
Le décret du 30 décembre 2014 a retenu 1 300 quartiers prioritaires répartis
dans 700 communes. A Lézignan-Corbières le centre-ville fait partie de ces
quartiers prioritaires.
Le “contrat de ville de Lézignan-Corbières 2015-2020”, signé par la ville de
Lézignan-Corbières et l’Etat avec l’appui de plusieurs partenaires, dont le Conseil
Départemental de l’Aude, la Région Languedoc-Roussillon, les chambres
consulaires, les bailleurs sociaux, Pôle Emploi, la Mission Locale d’Insertion, a
pour mission :
• de mobiliser tous les partenaires signataires en interpellant à nouveau
les politiques publiques et les moyens d’actions
• de réduire les écarts de développement
• d’améliorer les conditions de vie des habitants du quartier “Centre-ville”.
Depuis octobre 2014, les services de la sous-préfecture de Narbonne et de la
Ville de Lézignan-Corbières, appuyés par le cabinet d’études “FMVT”, se sont
pleinement investis dans le montage de cet épineux dossier. De nombreuses
réunions ont permis de dresser le bilan des forces et faiblesses du quartier du
centre-ville. Elles ont proposé en conclusion des solutions concrètes mobilisant
les énergies et les financements. L’aboutissement de ces efforts vient d’être
concrétisé par la signature du “Contrat de ville 2015-2020”.
Loin de l’utopie et des bons sentiments, Béatrice OBARA Sous-Préfet de Narbonne
et Michel MAÏQUE Maire de Lézignan-Corbières ont souhaité que le document
qui engage ses signataires, améliore le quotidien des habitants du centre-ville de
Lézignan. Ainsi, pour 2015, ont été lancées des opérations de développement dans
les domaines : du sport, de l’emploi, de la découverte des métiers, de l’animation, de
la formation des bénévoles des associations. Un conseil des citoyens a été mis en
place. La traduction la plus visible, pour l’instant, de la politique de la ville, est l’entrée
en fonction d’une équipe de 6 médiateurs qui pourchassent tous les jours de la
semaine les incivilités et veillent sur la tranquillité des habitants, tout en assurant la
promotion du “bien vivre ensemble”.
➜ L’équipe de médiation c’est :
MÉDIATION
6 médiateurs
1 élu
L’équipe de médiation : Cyril Cabrol, chef d’équipe, Marcel Garcia, adjoint,
Mathieu Gimenez, François Navarlas, José Garcia et Nicolas Labarlas
en présence de Freddy Nolot, conseiller municipal délégué et
Stéphane Trayaud, chargé de missions.
6
Coût pour 5 mois :
72 801 €
Subvention de l’état :
46 049 €
Une tenue
reconnaissable
➜ Depuis fin juin :
7j/7de 17h à 01h
La police municipale
passe à l’offensive
Sécurit
publiqu é
e
L’évolution des problèmes de sécurité sur la commune de Lézignan a rendu indispensable la réorganisation de
la police municipale. Ce service pallie de plus en plus les insuffisances des services de l’Etat et doit compléter par
conséquent l’action de la brigade de gendarmerie locale dont les effectifs arrivent difficilement à couvrir un territoire
d’une vingtaine de communes et de plus de 30 000 habitants. Il était donc essentiel de recentrer son intervention sur
son cœur de métier (augmentation de la présence sur le terrain, en priorisant les lieux sensibles, coordination accrue
avec les autres intervenants de la sécurité médiation de rue, gendarmerie, vidéo-protection).
Avec ses onze policiers municipaux et son agent de surveillance de voie publique, la police municipale va être
réorganisée autour d’un nouveau chef de service, Philippe GALANO.
➜ un nouveau chef
pour la police municipale
Le nouveau chef de la police municipale s’appelle Philippe GALANO.
Agé de 54 ans, il est policier municipal depuis 30 ans avec une expérience dans deux
postes de police importants (Valbonne et Narbonne).
Il a notamment travaillé à la création et la mise en place du redéploiement des missions au
cœur de Narbonne. Après une nécessaire période d’adaptation, la nouvelle organisation
du service va donc prendre forme.
➜ La montée en puissance
de la vidéo-protection
Outil complémentaire au dispositif humain, la vidéo-protection va être
généralisée sur la commune dans le cadre d’un plan d’installation global
d’une soixantaine de caméras. En plus des treize actuellement installées,
neuf autres le seront fin 2015, début 2016.
Les lieux d’installation ont été déterminés par un travail élaboré avec l’aide
du référent sûreté départemental de la gendarmerie intégrant l’évolution des
problèmes de sécurité des différents quartiers de la Ville. Par exemple, une
caméra sera installée très prochainement dans le quartier de la rue Paul Bert.
L’exploitation efficace de ce réseau de caméras a rendu indispensable la mise
en place la mise en place de locaux spécifiques. Un centre de supervision
vidéo sera prochainement aménagé dans le prolongement du commissariat
de police, dans une partie des anciens locaux “Clottes”. .
➜ Un été sous protection
Durant la période estivale, les agents de surveillance VTT (emplois
saisonniers) ont été au service des Lézignanaises et des Lézignanais,
contribuant au maintien de la sécurité publique. Ils ont opéré des
surveillances à pied sur le marché, sur l’avenue principale ou à VTT dans
les écarts, renseignant les piétons et les automobilistes, assistant les
personnes âgées dans leurs démarches…
Par ailleurs, comme l’an dernier, des patrouilles de gendarmes, de policiers
municipaux et d’élus, ont sillonné chaque semaine les lieux sensibles de la
ville en fin de soirée.
Le souci de sécurisation des fêtes de Lézignan a conduit le Maire de
Lézignan-Corbières Michel MAÏQUE à mettre en place un dispositif spécial
piloté par Thierry DENARD, maire-adjoint en charge de la sécurité, afin de
coordonner l’action des différents services impliqués. Ce dispositif a permis
de définir les moments et les lieux délicats de chaque soirée en fonction des
programmes prévus et d’assurer le bon déroulement des festivités.
➜ Aujourd’hui
13
➜ Fin 2015
21
➜ 201640
➜ 201750
➜ 2018
60
7
t
r
o
p
s
n
a
Tr
Transport à la demande (TAD)
À partir de novembre 2015
Les transports sont assurés du lundi au samedi de 8h30
à 18h30 (sauf jours fériés).
A qui ce service
est destiné ?
Aux personnes âgées de 75 ans et plus, étendu aux
personnes de 70 ans et au delà, bénéficiant d’une
reconnaissance handicap MDPH (Maison Départementale
des Personnes Handicapées) résidant sur la commune de
Lézignan-Corbières.
Les tarifs
Le prix d’un déplacement est de : 3€ (6€ aller-retour)
1 ticket par personne transportée et par déplacement
Service limité à deux déplacements par semaine et
par personne
Où acheter les tickets ?
Les tickets sont disponibles à l’accueil de la Mairie.
ATTENTION : les tickets sont non remboursables. Ils n’ont
pas de dates limites d’utilisation.
Comment cela
fonctionne-t-il ?
Pour effectuer un déplacement, rien de plus simple !
8
• Inscrivez-vous à l’accueil de la mairie,
sur présentation d’un justificatif (carte d’identité et
attestation de résidence de moins de trois mois)
• Achetez votre (vos) ticket(s) à l’accueil de la mairie
• Téléphonez à l’un des Taxis conventionnés et
• Réservez votre voyage directement, la veille
avant 12 h à l’un des numéros de téléphone des
prestataires qui vous sera communiqué lors de
l’inscription.
Le jour J, ce taxi viendra vous chercher au lieu et à l’horaire
convenu la veille.
Avant de monter dans le taxi, vérifiez que vous disposez
bien d’un ticket.
Où le transport
à la demande vous
emmène-t-il ?
En tout lieu souhaité dans l’agglomération de LézignanCorbières.
À quel moment faut-il
remettre son ticket ?
TA
D
• Pour faciliter vos déplacements et répondre
à vos besoins, la Commune de Lézignan-Corbières
vous propose un service de transport à la demande.
lo
’
Allo’ TAD
Seuls ces taxis, faisant l’objet d’un partenariat avec la
Commune de Lézignan-Corbières, peuvent être appelés.
Al
➜
À l’issue de chaque prise en charge, vous devez remettre
votre titre de transport au chauffeur.
Si vous n’êtes pas en mesure de présenter un ticket en
fin de course le tarif ordinairement appliqué par le taxi
vous sera facturé.
Les principes à respecter
Ce service ne peut pas être utilisé :
• pour des déplacements pris en charge
par la sécurité sociale.
A Lézignan-corbières
sportez-vous bien
➜
Sports
➜ Ecole de VTT “La Fumade” :
à fond la forme !
 Les cours de VTT reprennent.
Voici la joyeuse bande à l’assaut des sentiers.
➜ Tennis de table féminin en N3 :
week-end historique
 Un grand bravo à nos féminines qui ont
merveilleusement lancé ce week-end pongiste.
➜ Centre équestre
“Le Parc” :
une école modèle
 Zoom sur ce club familial
ouvert à tous les passionnés
de chevaux, qu’ils soient
débutants ou futurs
compétiteurs.
➜ Athétisme :
elle court la JSL
 Rendez-vous au stade
de la Roumenguière sous
la houlette d’Antoine Fantin
9
à
Cet été n
a
n
g
i
z
é
L
res
è
i
b
r
o
C
Ça s’est passé à Lézignan-Corbières
C’été bien...
➜ Eté 2015 : petit florilège des dernières festivités
Lézignanaises…
■ Château de Gaujac
Nicole Croisille
Les grands standards du jazz
Brigitte Fossey et Nicolas Celoro
■ Dans les Domaines
Le groupe biélorusse “Radost”
au château Etang des Colombes
“Jofroy” avec Michel Galabru
Rencontre sous le cèdre
■ Corbières
en Fêtes
“Le Petit Prince”
par la compagnie du Tilleul
au château La Guirlande
Sandy Sim’s chante Dalida
au château Fond Cyprés
■ Maison
Gibert
■ Fêtes
Spectacle “Luis Mariano”
10
de Lézignan
➜ Création de nouveaux jardins familiaux
La mairie de Lézignan-Corbières envisage la création
- c’est l’une des promesses de la liste “Lézignan Gagnant” de jardins familiaux afin de permettre aux habitants de
disposer d’un terrain cultivable. Ils pourront l’utiliser pour
la production et la consommation personnelle de fruits
et de légumes.
Ces jardins familiaux deviendront ainsi des lieux
privilégiés de convivialité, d’échanges et de partage entre
passionnés du jardinage.
Mais des aménagements seront nécessaires pour
transformer en terrain cultivable une parcelle que possède
la commune le long de la RD 6113.
Ce projet ne pourra se faire que si les futurs jardiniers
se font connaître. Pour que nous puissions recencer vos
besoins, prenez contact avec votre référent de quartier
ou envoyez un e-mail : [email protected]
en mentionnant jardins familiaux.
➜ Tribune libre
Réussir ensemble - Majorité Municipale
Le message des lézignanaises et des Lézignanais lors des élections
municipales a été on ne peut plus clair : à 54% des suffrages vous
avez plébiscité le projet ambitieux et visionnaire de notre équipe et
exprimé votre envie d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre
commune, sous le signe de l’écoute, du dialogue, de l’apaisement
et de la sérénité. Ce message d’espoir nous l’avons parfaitement
entendu : maintenir à Lézignan-Corbières son identité de ville à la
campagne et préserver son cadre de vie que nous apprécions tous.
Pour cela nous avons pris la décision d’opter pour une urbanisation
de qualité, encadrée et maîtrisée.
Parallèlement nous avons comme priorité de conforter l’économie
locale et les activités existantes. L’économie Lézignanaise
n’échappe pas aux effets dévastateurs de la crise économique
qui s’est installée et approfondie dans la durée. Toutefois la ville
de Lézignan-Corbières en partenariat avec la Communauté de
Commune de la Région Lézignanaise Corbières Minervois agissent
par la commande publique et l’accompagnement des entreprises
pour en atténuer les conséquences. Les investissements directs de
la ville contribuent aussi au soutien de l’économie locale.
Mais nous n’oublions jamais que tous nos efforts doivent assurer
la réussite des jeunes lézignanais. Réussite éducative et véritable
égalité des chances. Quelques jours après une rentrée scolaire qui
s’est bien passée, nous tenons à réaffirmer notre ambition d’offrir
à tous les enfants et jeunes scolarisés l’accompagnement et les
moyens nécessaires à leur réussite future. Apprendre, découvrir,
s’épanouir et donc bien grandir est pour nous élus une priorité
d’avenir. Permettre à tous de construire leur propre parcours
est une ambition forte que Lézignan-Corbières porte depuis de
nombreuses années C’est l’avenir qui est en jeu et c’est aussi
l’avenir de Lézignan-Corbières.
Face aux agitations stériles de certains, nous souhaitons rétablir la
vérité et mettre en perspective l’action de notre majorité.
Nous laissons les Lézignanaises et les Lézignanais juges
d’apprécier la réalité de notre gestion. Les actes sont là.
Nous entendons poursuivre ce mandat dans l’état d’esprit qui est le
nôtre, en privilégiant toujours le débat d’idées aux combats stériles
de personnes qui exaspèrent nos concitoyens et qui ne répondent
pas à leurs aspirations profondes.
Par nos actions Lézignan-Corbières est en mouvement et nous
sommes déterminés à garder le cap “Réussir Lézignan-Corbières
avec vous et pour vous”
Groupe Le Renouveau de Lézignan-Corbières
Groupe Rassemblement Bleu Marine
Les élus du groupe LE RENOUVEAU DE LEZIGNAN-CORBIERES
continuent d’observer avec un mélange de curiosité et de scepticisme,
les gesticulations de la majorité municipale, pour faire oublier à ses
électeurs, certains pans de son programme bien difficile à mettre en
place. Les inquiétudes des Lézignanais ne sont pas apaisées :
Pour la santé ? Quid de la proposition de faire ré-ouvrir un service
d’urgences (un gouffre financier). Scepticisme amusé lorsqu’on
nous parlait d’envisager de salarier des médecins ??? Constat
désabusé lorsqu’on parle aux Lézignanais des conditions d’accueil
et d’ouverture de la maison médicale “d’urgence”... Personne n’ignore
qu’à l’horizon 2020, si rien n’est fait pour inciter à l’installation de
généralistes, il n’en restera qu’un seul !!
Nous proposons dans un 1er temps de faciliter l’accueil d’un médecin
réfugié (Syrie ou autre). Nous proposons d’étudier la prise en charge
municipale de la réhabilitation de locaux “abandonnés” tels que ceux
de l’ancienne gendarmerie au débouché du chemin de Cantarane
(laissés vides depuis fin 2010). Cet immeuble pourrait devenir un
important pôle médical avec parking et même logements.
Pour la sécurité ? Nous aurons certainement un bilan chiffré
et qualitatif de la mise en place des «médiateurs». Là aussi, les
attentes des riverains du centre-ville sont encore insatisfaites. Les
incivilités perdurent. Les vols et autres agressions ne diminuent
pas significativement. Les changements en cours au poste de
police municipale (encadrement) sont insuffisants pour optimiser le
travail de nos policiers. Ils méritent des locaux plus vastes et plus
fonctionnels. Comment voulez-vous obtenir un travail de qualité
lorsque vous êtes cantonnés dans un placard ?
J’ai (M. GRANAT) adressé courant juin, au président de la CCRLCM
une étude de mise en place d’une Police Intercommunale. Je ne
doute pas d’avoir prochainement l’avis éclairé du président. Cette
forme de Police Intercommunale existe dans d’autres départements …
Et ça marche.... Pourquoi pas ici ?
Pour l’économie ? Nous voudrions voir, la mise en place d’un plan
vigoureux, pour palier à cette étiquette de pauvreté qui colle à la peau
de notre ville et au-delà, de notre département. Le maire le reconnaît
lui-même, dans un récent article au sujet de l’éventuel accueil de
réfugiés. – Il dit : « je suis gestionnaire d’une ville qui fait partie des
communes où les salaires sont parmi les plus faibles de France. Nous
sommes à un niveau proche de la saturation en matière de social et
de population à classification sociale. » Devons-nous compter uniquement sur le bon vouloir des gérants
d’hypermarchés et des chaînes aux enseignes implantées dans
toutes les villes ? Oui, c’est de l’emploi, mais de l’emploi peu ou pas
qualifié, qui ne donne aucune espérance d’évolution professionnelle.
Le fonctionnariat ? Le ministre de l’économie vient brillamment
d’en donner les limites, limites largement dépassées dans notre
commune.
Recherchons des entreprises sérieuses et accueillons-les en leur
offrant un écrin, pas une “litière”...
C’est toujours notre Maire qui reconnaît : je cite « en 1940, la ville a
généreusement ouvert ses portes à des réfugiés (ils étaient une
centaine je crois), qui ont été placés dans un camp qui s’appelle
aujourd’hui Escouto can plaou », – Donnons-lui quitus, ce n’est pas
sous son mandat que ces choses-là se sont mises en place, c’est
sous la responsabilité de ses vieux amis socialistes. – Il souhaite que
cela change, tant mieux, les Lézignanais et nous aussi, le souhaitons.
Nous voulons, que notre ville attire de vrai investisseurs. Nous
voulons voir baisser le chômage, nous voulons bien nous soumettre
à l’impôt si tant est qu’il sera utilisé pour embellir notre ville et attirer
ici autre chose que des “cas sociaux”.
Que vous soyez d’accord ou pas avec notre analyse de la situation,
nous vous invitons à en débattre avec nous en venant nous
rencontrer dans notre bureau municipal du RENOUVEAU DE
LEZIGNAN. Joignez nous par email : [email protected]
Cher(e)s Lezignanaises et Lézignanais, les conseillers municipaux
Front National ne vont pas vous cacher la triste et lamentable vérité
sur notre ville. Depuis des mois, des années, l’insécurité croit telle
une ronce épineuse dans notre commune. Nous sommes chaque
jours à votre écoute et le constat qui en ressort est alarmant:
Lezignan crie de douleurs. Pourquoi ? Est il normal que nos
aimables commerçants se fassent agresser, vandaliser par des
individus déviants dans notre ville ? Comment accepter de travailler
dur pour n’en retirer qu’une maigre compensation et aller au travail
la boule au ventre? Nos énarques semblent ignorer la détresse de
certains commerçants affirmant qu’ils allaient devoir cesser leur
activité. Mais par ailleurs, nos commerçants apportent une vraie
dynamique dans notre ville et pour cela, nous devons leur apporter
un soutien sans faille. L’insécurité cachée à nos yeux par les
pouvoirs existants et non reconnue par eux, se répercute également
sur des agressions au niveau des citoyens et de la barbarie animale.
Il a été beau de croire en la mise en place des médiateurs cette
année pour enrayer ce fléau. Toutefois, le mécontentement des
citoyens a perduré depuis cette instauration. En effet, le travail des
médiateur, qui ne peut être remis en cause, se révèle insuffisant. Les
rues sont constamment sales et des regroupements de personnes
dans les rues le soir accentuent le sentiment d’insécurité. Il y a un
temps pour la médiation et un temps pour l’action!
Notre magnifique commune se fane également pour d’autres
raisons. Citons le problème du manque d’appréhension des réels
besoins des citoyens. C’est pourquoi, chers Lezignanais de cœur
ou de naissance, nous réagissons pour élaborer un rêve. Un rêve
réalisable ou notre ville serait calme, mêlant une baisse drastique
de l’insécurité et des impôts et taxes locales et ou chacun serait
écouté et non pas ignoré. Des exemples existent proches de nous,
citons la ville de Beaucaire et son nouveau maire qui ont su allier la
baisse d’impôts et la restauration de la tranquillité publique dans
la ville. Pour cela une seule chose à faire, aidez nous à soutenir les
commerçants, dénoncez les incivilités aux autorités compétentes et
nous ferrons notre maximum pour changer les choses dans le bon
sens. N’hésitez pas à nous écrire à : [email protected]
CALVERA Grégory
11
e
n
i
o
m
i
r
Pat
re
u
t
l
u
C
&
➜ Fête du vin
et des saveurs
Mercredi 21 octobre
de 8 h - 12 h Cours de la République
Semaine du goût avec dégustation de produits du terroir et Marché aux Primeurs
en musique accompagné par Patrice Bonnevie et son orgue de barbarie
Samedi 24 octobre
8 h 30 devant l’Office Municipal de Tourisme :
départ de la rando cyclo “de cave en cave”
15 h Cave Coopérative “le Chai des Vignerons” : arrivée de la rando cyclo
18 h Palais des Fêtes : spectacle par la compagnie Magenta “TIPTOP… les années 80”
20 h Maison Gibert : mise en bouche en musique
avec Patrice Bonnevie et son orgue de barbarie
suivi du
GRAND BUFFET AUTOMNAL
Dimanche 25 octobre
A partir de 11 h Rives de l’Orbieu à Ferrals-Corbières : Concours de Pêche
avec remise de récompenses à 17 h à la Maison Gibert
➜ Espace Gibert
Conférences - Entrée Gratuite
Vendredi 30 octobre - 18 h 3O
“Land Art” par Anne Bousquet
Vendredi 6 novembre - 18 h 30
“Jackson Pollock”
par Patrick Dubreucq
Vendredi 27 novembre - 18 h 3O
“Nicolas de Staël” par Philippe Vigi
Vendredi 4 décembre - 18 h 3O
“St Petersbourg”
par Chantal Caillard Pech de Laclause
Vendredi 11 décembre - 18 h 3O
“Inondation et vulnérabilité humaine
en France Méditerranéenne”
par Laurent Boissier
Expositions - Entrée Gratuite
Du 16 octobre au 14 novembre
Vernissage vendredi 16 octobre
18 h 30
M. Ducroz, J-X Polet, F. Vincent
Dégustation de vins
Du 20 novembre au 19 décembre
Vernissage vendredi 20 novembre
18 h 30
D. Bolaños, C. Bazantay, N. Durand
Dégustation de vins
Concerts - Entrée Gratuite
Jeudi 12 novembre - 18 h 30
Concert Classique
“Escales, Quinquette, Domitia”
Laurence Fraisse, Claudine Rouquier,
Bertrand Bayle, Jérémy Bicheron, et
Nina Hein Bertelsen (Musique du Monde)
Jeudi 28 mai - 18 h 30
Concert classique “Duo Canticel”
Catherine Dagois, Edgar Teufel, contralto,
orgue (Chants de Noël de tous les pays)
Espace Gibert - 24, boulevard Marx Dormoy - 11200 Lézignan-Corbières - Tél. 04 68 27 30 32
➜ Opération temps libre
des retraités
Jeudi 19 novembre - 14 h 30
Au Palais des Fêtes : Laetitia et Daniel font leur Music-Hall
➜ Fête des ainés
Jeudi 17 décembre 2015 - 12 h
Au Palais des Fêtes
➜ Opération “0ctobre rose”
Cette opération a débuté depuis début octobre à travers
différentes manifestations.
Elle se poursuit par :
Vendredi 23 octobre - 21 h
Cinéma “Le Palace” projection du film “Everest”
Dimanche 25 octobre - 15 h
Stade du Moulin Match de Rugby
FCL XIII – ASC XIII
Crédit photos : fotolia / 123rf - Conception : Guylaine Gilles 04 68 43 97 27 - Impression : Caiiman 04 68 42 26 84
Renseignements à la Mairie de Lézignan-Corbières - Tél. 04 68 27 10 32