Comines verso

Commentaires

Transcription

Comines verso
Enjeux et principes d’aménagement
L’enjeu principal est d’améliorer la qualité d’une
cité construite dans les 60’s, en intégrant ses
habitants dans cette éco-démarche et en
préservant ses qualités, principalement liées à
son implantation à proximité du centre urbain
commercial et de la gare.
Ce développement est conduit sur de nombreux aspects :
- la participation des habitants via un comité consultatif des locataires et propriétaires,
- le maintien de la mixité en préservant le logement social mais en favorisant l’acquisition sur le principe du Community Land Trust (acquisition du logement par l’habitant mais maintien du terrain dans
le trust qui récupère 75% de la plus-value lors de l’éventuelle revente),
- la rénovation énergétique des logements existants et la densification du quartier avec de nouveaux
bâtiments performants,
- la ré-insertion professionnelle par une régie de quartier qui gère les aménagements et entretiens des
abords, un potager collectif et un petit élevage,
- la dynamisation du quartier par cette même Régie de Quartier, via l’amélioration des espaces publics,
les rencontres dans les équipements collectifs et l’organisation d’activités citoyennes
Zoom sur le projet passif de logements de dépannage
L’objectif de ce projet est de fournir des conditions décentes de logement d’urgence pour de brèves
périodes.
Le projet a donc été conçu pour permettre une grande flexibilité d’occupation, avec des logements de
taille facilement modulable en fonction des besoins et des équipements collectifs.
Cette affectation a été la première motivation pour construire un bâtiment économe en énergie et en
eau, avant que certaines considérations de développement durable n’y soient également intégrées,
notamment pour les choix de matériaux.
Ainsi, la performance de l’enveloppe répondra au standard passif, tandis que les consommations
électriques pour le chauffage seront couvertes par des panneaux solaires photovoltaïques.
Par ailleurs, la buanderie collective
sera alimentée par une citerne de
récupération d’eau de pluie, qui
servira également à l’entretien du
bâtiment et des abords. La consommation d’eau sera également limitée
par l’installation de monnayeurs sur les
douches.
En fonction des besoins, les habitants
pourront également être pris en
charge par la Régie de Quartier qui
contribuera à leur réinsertion professionnelle, voire leur proposera une
formule « nourriture contre prestations » en toute dignité.

Documents pareils