Cliquez-ici pour télécharger le journal au format PDF

Commentaires

Transcription

Cliquez-ici pour télécharger le journal au format PDF
Votre Constructeur…
53,avenue
Eisenhower
DOLE
03 84 72 34 34
GRATUIT d’informations - n°65 - Oct. 2005
Jusqu’au 20 octobre 2005 Crémant du Jura
40 vins à prix d’amis
Caveau des Byards
brut 75 cl.
6 rue Jacquard - DOLE
Tél. 03 84 82 15 71
à côté du
Campanile
6,25 €
5,20 €
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé
Pa
pr rk
iv ing
é
Un vrai journal
s
e
r
u
e
l
l
i
e
“les m affaires”
Renault
J.P. Cône
VÉHICULES NEUFS
Cone Automobiles - 8 Bd Wilson - Dole - 03 84 82 67 67
Le futur proche
■
Musique
Guy Dravet s’offre son CD
■
P3
Belmont
Entre Chaux et Loue
Plus de 3 000 personnes pour la
première édition d’Innovia en
2003. Ont suivi une charte pour
l’environnement, un programme
d’éducation à l’eco-citoyenneté
et un ensemble de projets qui
ont naturellement invité le Jura
Dolois à une deuxième édition
qui s’annonce novatrice.
P.8
Les bonnes affaires de l’automne
Du 10 au 16 octobre 2005
Fruitiers container - 1/2 tige
Plante couvre sol 1,3 l
29,00 €
- Cotonéaster skogholmen
- Symphorine chenaulti Hancock
- Lonicéra piléata
33,00 €
Groseiller - Pot de 1 l
4,50 €
5,10 €
2,50 €
■
Aventure
En route pour le 4L Trophy
■
P6
P10
Sports
Nos équipes nationales
P10
présente
Jeane Manson
et le Broadway’s Gospel Group
2,90 €
Terreau horticole 70 l
2 sacs achetés le 3e est gratuit
11,50 € le sac
184, Avenue Maréchal Juin
Dole - Tél. 03 84 70 81 00
Dole - Jeudi 3 novembre 2005
20 h 30 salle des fêtes Prix 35 €
Réservation : Dole office de tourisme par tél. au 03 84 72 11 22,
pour tout les spectacles Géant, Fnac, Carrefour, Auchan et Leclerc
Réservation par tél. au 08 92 69 70 73
Renseignements groupes et CE par tél. au 03 81 44 29 78
4 et 5 NOVEMBRE
Sarl
LE BONHEUR CHALEUR
L’art de concilier
esthétique
& technique
Une brique
réfractaire
haute densité
au cœur
du corps
de chauffe
LE SALON
DES INNOVATIONS
POUR L’ENVIRONNEMENT
www.salon-innovia.com
“Chaque radiateur Electro System
est un véritable chauffage à lui seul”
Z.A. du Rougemont - 39100 Foucherans
Tél. 03 84 82 35 29
Lieu : Dole (Jura)
Halle des Templiers
à proximité du centre-ville
Organisé par :
Dates : vendredi 4 et samedi 5 novembre 2005
Heures d’ouverture : 9 h - 20 h
Entrée : gratuite
avec le soutien de :
Il paraît que la cuisine est la pièce préférée des Français.
nouvelle !
3D Concept le cuisiniste qui aime répondre à vos attentes.
Le Style !
14, avenue de la Paix - DOLE
Tél. 03 84 70 94 98
PAOH ! Studio graphique -Dole - 03 84 82 50 21
Quelle bonne
A L’ H O N N E U R
festy’pizza
■ DOLE
Une grande aventure
pour Guy Dravet
Le guitariste du groupe “Jazz Avenue” et quelques-uns de ses amis, jouent le
jazz tout simplement. Fermez les yeux et voyagez sans modération aux quatre
coins du monde.
G
uy Dravet chante en
Français, en Espagnol et en Anglais. Il
aime se promener le soir, à se
rappeler souvent que le temps
passe. Et nous, on adore le
temps passé à l’écouter. Sa
musique latino nous transporte dans des nuits parisiennes nostalgiques et intimistes, dans une alcôve
feutrée d’un bar bordé par les
volutes gitanes d’une inconnue à contempler ou dans le
regard de l’autre tout simplement. Chaque mélodie ouvre
la parenthèse d’un “no man’s
land” à la Melville qui épouse
les pas de danse d’une bossa
nova joyeuse et chaloupée.
Oui, le double CD de 22 titres
proposé par le guitariste est
une promenade nocturne,
une cheminée qui crépite, une
complicité amoureuse ou de
la solitude contemplative.
Pour ce musicien du pays des
Cigales qui a grandi dans la
cadence gitane du flamenco,
la découverte du jazz lors d’un
concert en Allemagne dans
les années quatre-vingt fut
une nouvelle naissance, une
nouvelle aisance dans l’improvisation. Et pour récolter
aujourd’hui le fruit de ses
années, il a fallu qu’il se forme
dans les clubs de jazz d’Espagne et du Sud de la France,
qu’il vagabonde sur le globe
aux hasards des concerts afin
d’acquérir de l’expérience de
cette cadence musicale née de
la rencontre du peuple noir
des Etats-Unis avec des traditions culturelles blanches.
Les copains d’abord
Guy Dravet qui enseigne la
guitare est dolois depuis 1992.
Avec ce premier disque composé et écrit par lui-même
pendant presque trois ans, il
se fait plaisir et invite pour le
feeling de l’enregistrement,
ses amis musiciens à participer à cette fête de la musique
jazz au côté de son groupe
“Jazz Avenue” quatuor composé de Philippe Etievant au
piano, de Laurent Antoine à la
basse, de Didier Latrasse à la
batterie et aux percussions.
C’est sûr que ce magnifique
disque en noir et blanc
comme le cinéma d’hier, trouvera sa place pour longtemps
au creux de nos oreilles. Oui,
ces claquettes de décibels
satinés clapotent sous la pluie
fine de vos futurs souvenirs.
Après l’écoute, les musiques
de Guy Dravet… on y pense
sans cesse !
Le CD de Guy Dravet est disponible chez Music’Boutic Place Grévy à Dole
JJVD
Grand choix de pizzas, salades composées,
à consommer sur place ou à emporter.
Guy Dravet et “Jazz Avenue”en concert
Concert exceptionnel le 17 mars 2006 à 20 h 30 au Studio MJC avec
les invités de Guy Dravet qui ont joué sur le disque : Maurice Burg
à la trompette, Benoît Morland au saxophone, Jacky Saintebarbe à
l’accordéon, Stanislas Bujok au vibraphone, Michel Boilley à la
guitare, Hervé Gaguenetti à la guitare, Eric Charnier à la guitare,
Bernard Chalon à la contrebasse, Cyrille Mongin à la contrebasse.
Ouvert du mardi au dimanche
de 11 h 30 à 14 h et de 18 h à 21 h
fermé samedi midi et dimanche midi
Centre commercial 7 Av. Kennedy
Tavaux - Tél. 03 84 71 40 88
■ TAVAUX-DAMPARIS
Le BMX aux championnats
du monde à Bercy
Les compétiteurs Raphaël Castioni et Christian Plançon ont défendu avec brio les
couleurs de L’ACDTR (Avenir cycliste Damparis, Tavaux et Région) les 30 et 31 juillet
derniers à Bercy.
L
’un des évènements
marquants cette année
pour l’ACDTR est sa
participation aux championnats du monde à Bercy, grâce
à Raphaël Castioni, 12 ans,
évoluant en benjamin Boy 2
et Christian Plançon qui évolue en Cruser 3. Raphaël, a
atteint les 8e de finale et ainsi
largement atteint l’objectif
qu’il s’était fixé. Fort de cette
expérience et des émotions
ressenties, grâce notamment
à la présence d’un public
enthousiaste, gageons que ce
jeune pilote très motivé saura
monter encore plus haut !
Quant à Christian Plançon,
déjà un habitué des compétitions internationales, il atteint
les quarts de finale mais chute
au dernier virage. “je boucle
une saison correcte, terminant
dans les 25 meilleurs mondiaux
lors de ces championnats. C’est
un spectacle auquel je suis ravi
d’avoir participé”.
Journée découverte
La Fédération Française de
Cyclisme a organisé une jour-
née découverte le 10 septembre dernier afin de développer cette activité. Une
vingtaine de néophites étaient
présents : ils ont profité des
structures du club (prêt des
vélos et casques) pour un premier essai dans les bosses.
La saison passée
En plus des très bons résul-
tats cités ci-dessus, 3 pilotes
se sont qualifiés pour la finale
du championnat de France à
Mours : Jérémy Bourquin,
Raphaël Castioni et Christian
Plançon qui obtient une
4e place en finale ! 7 pilotes se
sont classés dans les 8 premiers
de leur catégorie au challenge
nord-est (Alsace, Bourgogne,
Champagne, Franche-Comté et
Lorraine).
Reprise des entraînements
Depuis le 3 septembre, les
entraînements de la section
BMX ont repris sur la piste
du bois des Vernaux à
Tavaux. Les entraînements se
déroulent les mercredis de
17 h à 18 h 30 (pdt heures
d’été) et tous les samedis
de 14 h à 16 h 30. Chaque
samedi, les membres de l’encadrement du club sont présents afin de répondre aux
questions des parents qui
souhaitent faire découvrir le
BMX à leurs enfants.
Renseignements :
Philippe Castioni 08 75 23 67 18
Thierry Bourquin 03 84 81 99 03
DOLOPTIC
32, rue des Arènes - Dole
Tél. 03 84 72 77 08
X-tenso Cera thermic
Défrisant : formation exclusive
>> 6 mois de lisse ultime <<
Etude personnalisée
et devis sur
demande au salon
9 et 11 place Pointaire - DOLE - Tél. 03 84 72 14 18
Pays Dolois - Octobre 2005 - 3
N AT U R E
Routgees
des Villa
La
Lavans-lès-Dole
Balade Nature Automne 2005
La Charte Environnement du
Nord Jura vous invite à découvrir autrement l’environnement
qui vous entoure. Jusqu’à la
fin de l’année 2005, une sortie
tout public et une autre pour
adulte vous sont proposées
sur des thèmes très originaux
et parfois inattendus.
Sur les traces du blaireau
Sortie découverte de l’habitat
du blaireau. Tout public
Rendez-vous devant l’église de
Lavans-les-Dole, sortie gratuite.
Samedi 19 nov. à 14 h 15.
Le Village de Chevigny
Balade découverte du village.
Public adulte. Rendez-vous
devant la mairie. Pensez à
vous munir de chaussures et
vêtements adaptés.
Samedi 10 déc. à 14 h 15.
Tarifs : 3,20 € adulte, 1,60 €
enfant de 6 à 12 ans, 8 € famille.
Renseignements au
03 84 71 37 95 ou
courriel : [email protected]
Tavaux
Programmation du CE Solvay
Vendredi 21 octobre à 21 h :
Folk Pop Rock Acoustique
avec Elliott Murphy en tournée internationale.
Mercredi 26 octobre à 17 h
Spectacle pour enfants
Le Chat Botté par Violaine.
Vendredi 4 novembre à 21 h
Jazz : Crazy Jazz Band
Vendredi 18 novembre à 21 h
Chansons Blues : Rod Barthet
Vendredi : 25 novembre à 21 h
Pop Rock : groupe Paradox
Vendredi 2 décembre à 21 h
Comédie Musicale, Qui a Tué
le Vicomte ? Compagnie Chickadee.
Vendredi 9 décembre à 21 h
Connaissance du monde :
Norvège.
Pour tous renseignements et
réservations : Tél. 03 84 81 10 33
Ecleux
Inauguration
“Che’Val d’Amour”
Dimanche 16 octobre à 18 h,
inauguration d’une nouvelle
activité à Ecleux : séjours en
roulottes, chambres d’hôtes.
Pour tous renseignements :
03 84 37 66 16
http://cheval.damour.free.fr
■ CHASSE
Une rentrée sage et
de bons élèves
Depuis quelques semaines, les coups de fusil résonnent dans les plaines et les monts
jurassiens. La chasse a déployé ses passionnés, ses chiens, ses traditions qui n’exclut
pas une gestion moderne et maîtrisée. On ne chasse pas en 2005 comme en 1930 ou
plus près de nous-même, en 1970.
“On ne peut pas faire mieux en gibier dans certaines zones, de la difficulté à obtenir le
matière de sécurité et de com- malgré les efforts de repeuple- sésame !
munication”, souligne d’em- ment pratiqués par de nomEnsuite, le permis
blée Christian Lagalice, prési- breuses associations de chasse.
en poche, que faire ?
dent des chasseurs jurassiens. Cette année, ce sont environ
“Presse écrite, parlée, commu- 200 candidats qui se sont pré- Auparavant, il aura fallu
niqués, courriers aux associa- sentés au permis de chasser. débourser les 16 euros d’instions, multiples réunions… Pas une partie de rigolade ce cription. Puis les 149 euros
nous devons être irréprochable permis ! Il y a d’abord la par- pour le volet de validation
dans le domaine de la sécurité. tie théorique avec des ques- annuelle (72 pour le timbre
Les accidents de l’an dernier tions sur la faune, les espèces fédéral, 35 pour le tir grand
nous ont énormément mar- protégées et bien sûr la sécu- gibier, le reste étant une taxe
qués. Les contrevenants aux rité. La partie pratique se de redevance cynégétique).
règles sont prévenus. C’est l’ex- déroule sur un terrain, en S’il veut chasser sur tout le
clusion immédiate, sans comp- situation réelle et constitue territoire national, le chaster les éventuelles poursuites l’épreuve de vérité. On vérifie seur devra s’acquitter de
pénales. C’est une question de l’aptitude du candidat à maî- 355 euros. Il doit ensuite
triser ses émotions, à avoir le adhérer à une association de
comportement”.
geste juste, à appliquer les chasse (type ACCA) ou de
Environ 500 euros
règles. “Etre responsable, c’est chasse privée tout en payant
pour un débutant
ce qu’on veut chez les chas- la cotisation. “En ACCA, les
La fédération jurassienne seurs”, martèle Christian prix sont variables”, détaille
compte environ 8 800 chas- Lagalice. Le permis, dont la Stéphane Lamberger. “De 10
seurs. Un chiffre en légère formation est gratuite, est à 100 ou 150 euros. Dans les
diminution dû, selon Sté- organisé par la fédération, en lots privés, c’est autre chose ;
phane Lamberger, directeur présence des techniciens et 1 000 euros n’est pas rare et il
de la Fédération, à l’impact d’inspecteurs issus de l’Office y a mieux !” On trouve des
laissé par les accidents, mais National de la Chasse plutôt fusils bas de gamme à moins
également aux contraintes pointilleux et sévères. On de 200 euros, mais le chasliées à la chasse qui font renon- relève d’ailleurs un taux de seur trouve toute une gamme
cer certains et le manque de réussite de 75 %, témoignage au prix moyen de 800 à
1 000 euros. Cartouches, équipement vestimentaires… et le
chien. Avec 500 euros, on peut
commencer à chasser”.
Le lièvre et le sanglier,
rois de la rentrée,
le cerf en déclain.
Il revient par la grande porte,
ce symbole de la chasse en
plaine. Grandes Oreilles est
de retour et réjouit le monde
de la chasse. Le lièvre est la
bonne surprise tant en plaine
du finage, que du côté de la
Serre et Moissey, comme le
rappelle Fabrice Auclair,
administrateur de la Fédération de chasse Jurassienne à
Moissey. “L’été a été sec et
favorisé le développement de
cet animal, mais ce qui reste
le plus chassé, partout, c’est
le sanglier. Là, il y a du
monde ! Et des dégâts dans
les cultures, surtout les maïs.
C’est pour cela que cette
chasse ouvre avant. Chez
nous, depuis le 20 août. Mais
on a vu aussi un peu de chevreuil, même si on annonce
cette population en diminution”.
On accorde 20 bracelets pour
le lièvre du côté de Tavaux,
depuis plusieurs années. Malgré des plans de chasse bien
respectés, on s’est aperçu que
le nombre n’augmentait pas.
Pascal Gouhot, président de
l’ACCA et sa trentaine de
chasseurs, a eu l’idée, déjà
reprise dans d’autres associa-
Stéphane Lamberger et Christian Lagalice
tions, de différer l’ouverture
du lièvre de deux semaines.
“La population a augmenté. Je
ne sais pas si c’est lié mais cela
y participe. Lors du comptage,
durant 3 soirs, nous avons évalué sa population à 56 !” Autre
évolution et entente avec un
autre partenaire, EDF… et
les agriculteurs. Les chasseurs se sont transformés en
paysans céréaliers en réalisant des réserves à gibier, au
pied des pylônes. Ils plantent
du maïs. Ça arrange EDF, dispensé de l’entretien, les agriculteurs voient le gros gibier
(sanglier) détourné de leurs
cultures pour se fixer sur ces
nouvelles réser ves. Quant
aux perdrix, toujours selon
Pascal Gouhot, les différents
agrainoirs les ont également
retenues, mais ces espèces
ne se supportant guère, il faut
un agrainoir pour un couple !
N’oublions pas Goupil sur
lequel pèse tous les maux : il
■ FORET DE CHAUX
Un concert très particulier
Vous n’êtes pas dans un fauteuil d’orchestre traditionnel. C’est un chemin de forêt. La
scène, ce sont les arbres et les taillis et l’horizon est plutôt sombre. Pas de lumière, pas
de rumeurs dans la salle. Vous allez assister à un concert d’un genre particulier : un
concert de brames ! Celui des cerfs de la forêt de chaux.
L
e spectacle est irréel et
l’oreille ne tarde pas à
réagir au bruit sourd et
lointain surgissant de tous
côtés. Les cerfs se rassemblent à l’aurore pour manifester leur présence dans cette
période de reproduction de
l’espèce. Un double objectif
dans cette débauche de décibels qui pourrait porter
ombrage à sa majesté le lion.
Attirer les femelles biches et
repousser les concurrents
par cette manifestation de
puissance.
La Fédération des chasseurs
a invité ses partenaires à
cette sortie nocturne en forêt
de Chaux, afin de leur faire
découvrir ce spectacle unique
puisqu’il est avant tout pour
l’oreille. “Inutile d’essayer
d’approcher”, rappelle Yves
Décote, technicien de la fédération. “La chance, parfois,
nous permet d’être à 50 m et
d’entendre la bataille et le cla-
quement des bois des cerfs
en lutte”. Une trentaine de
personnes était réunie à la
6e colonne, accueillie par
Pierre Fournier, trésorier
départemental, que rejoindra
plus tard Christian Lagalice.
“Ce sont nos interlocuteurs
toute l’année et nous travaillons de “concert” afin de
concilier nos intérêts respectifs. Avec notre formidable
réseau des ACCA, nous
constituons le plus grand
Les techniciens de l’ONF.
Bureau d'Etudes du Département !” SAPPR, Réseau Ferré
de France, Chambre d’Agriculture, Lycée Agricole de
Montmorrot, laboratoires
d’analyses vétérinaires de
Lons, tous partenaires permanents des chasseurs à travers
leur Fédération Départemen-
tale et pour la plupart, découvreurs des lieux, dans une
situation qu’ils ont qualifiée
d’irréelle. D’autant plus que
dans leurs pérégrinations de
coureurs des bois amateurs,
ils ont pu se rendre compte
de la richesse de la faune de
Chaux, apercevant maître
TOUTE VOTRE DÉCO EN UN COUP D’ŒIL
est toujours présent, ce
“voleur de poules”, mais le
chasseur avisé comprend
bien que s’il est là et même
qu’il augmente, c’est que le
coin est giboyeux et que l’animal est un bon signe de santé
cynégétique !
Pour la forêt de Chaux, dont
l’ouverture est programmée
le 16 octobre, on constate une
phase de régression dans la
population des biches et cerfs
que l’on estime à environ 300.
Trop peu, selon les chasseurs.
Fédération départementale
des Chasseurs
Aire du Jura à Arlay
Budget : 1,8 million d’euros
Président : C. Lagalice
Directeur : S. Lamberger
4 administratifs
8 techniciens
15 administrateurs pour
15 secteurs du département
880 chasseurs
blaireau traversant une ligne,
une biche hésitant à traverser
le fossé, ou tendant l’oreille
pour saisir le cri que les techniciens présents ont décrit
comme celui d’un grand duc.
Un petit faon également parut
perdu et l’explication fusa
“Les mamans sont occupées
avec les cerfs et ont tendance
à oublier leur progéniture,
alors, certains se sentent un
peu perdu au milieu de cette
grande forêt”. On n’a pas
encore mis en place de halte
garderie pour faon !
Le groupe s’est ensuite
retrouvé dans la maison des
chasseurs pour un repas partagé où techniciens, chasseurs et invités ont commenté
cette soirée de concert où la
tenue, l’habit et l’ambiance
n’avaient rien à voir avec
l’opéra Garnier !
-50 %
sur la t
o
des taptalité
en expo is
sition
* sauf su
r articles
s
ig
nalé
jus
*
qu’à épu
s
isement , du 12 octobre
du stock
TISSUS • PAPIERS PEINTS • MOQUETTES • SOLS PVC •PARQUETS • TAPIS
Dans nos ateliers : Découpe mousse ■ Réfection siège ■ Confection
3 rue de Rome - TAVAUX (parking Super U) - Tél. 03 84 81 96 79
Pays Dolois - Octobre 2005 - 4
www.vileroy-boch.com
Pour l’achat de
5 articles identiques
dans la collection
NewWave,
Villeroy & Boch
vous offre
le sixième.
GLACIER
Offre valable sur tout
article “New Wave”
de votre choix
jusqu’au 29.10.05
Jeux d’enfants
Glaces : grand choix de coupes
Terrasse - Salle climatisée
Assiette
repas
à 5,50 €
Sur place ou à emporter
Zone commerciale de Choisey - Tél. 03 84 82 77 25
Du mardi au dimanche de 10 h à 22 h non stop
Boutique
LE CHAT NOIR
M et Mme Toneatti
28, rue des Arènes - DOLE
Liste de mariage - cristal - orfèvrerie
Véhicules d’occasion toutes marques
Xsara HDi VTS 110 cv
Xsara 1.6 i 16 V Pack, 5 p.
Xsara 1.4 i Pack, 5 p.
Xsara HDi VTS 90 cv
Xsara 1.6 i Exclusive BVA
Xsara VTS HDi 110 cv
Xsara HDi SX 90 cv, 5 p.
Xsara 1.9 D SX 5 p.
C5 HDi 110 cv, P. Ambiance
C5 2.0 i 16 V SX
C5 HDi 110 cv, Pack
C5 HDi 110 cv, Pack Ambiance
2004
2003
2004
2003
2000
2002
2003
2002
2003
2001
2001
2003
18
42
13
50
57
99
28
63
27
82
107
132
000
000
600
500
170
800
800
100
500
600
800
000
km
km
km
km
km
km
km
km
km
km
km
km
15
12
12
13
9
10
15
9
16
9
10
10
240
195
195
720
145
670
240
145
490
490
670
670
€
€
€
€
€
€
€
€
€
€
€
€
C5 HDi SX 110 cv
C5 HDi 110 cv, Pack Ambiance
C5 HDi Exclusive 136 cv
C5 HDi 136 cv, Pack Ambiance
Xantia 2.0 i 16V Exclusive
Laguna DCi 150 cv, Privilège
Megane DCi 120 cv, Luxe, Dynamique
307 HDi XT 110 cv, Pack, 5 p.
Fiat Bravo JTD 110 cv, stat. clim.
Opel Frontera DTi RS cuir
Ford Fusion 1.4i 16V Frend
2001
71 200 km
2003
18 050 km
2002
105 000 km
2003
30 500 km
1999
117 800 km
2002
67 500 km
2002
25 420 km
2002
83 400 km
2001
73 300 km
1999
92 600 km
2002
20 395 km
12
16
12
17
5
15
16
13
9
14
9
590
990
990
450
890
240
380
720
490
280
990
€
€
€
€
€
€
€
€
€
€
€
GRAND GARAGE DE DOLE
24, bd des Frères-Lumière
03 84 69 09 09
Sur internet www.citroën.fr/dole
demandez
Pascal GUINAULT
H395237001360
CRÉATION PARUVENDU DOLE
* L’extension de garantie Eurocasion est proposée pour l’achat d’un véhicule d’occasion de 5 ans maximum à la date d’adhésion et de moins de 3,5 t quels que soient sa marque et son kilométrage, bénéficient de la garantie Eurocasion, et financé par Citroën Financement pour un usage privé. Tarif de l’abonnement mensuel : 16 € sous réserve d’acceptation du dossier par Citroën
Financement - CREDIPART n° 317 425 981 RCS Nanterre. L’extension de garantie Eurocasion est souscrite par Citroën Financement/CREDIPAR auprès des sociétés ICARE et IMA, entreprises régies par le code des assurances. D’une durée maximale de 6 ans, elle prend effet à l’expiration de la garantie Eurocasion. www.eurocasion.fr ** Offre valable du 1er au 15 octobre
2005. **Modèle Garmin C320 prix client 599 € ttc.
9001
D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 2 9
Belmont, entre une belle forêt
et une belle rivière !
Tous les villages ne se ressemblent pas et la diversité du nord du Jura et du pays dolois se révèle dans chacun, de la plaine du Finage,
aux contreforts de la Serre, du dynamisme des périurbains aux charmes du Val d’Amour, accrochés au Doubs ou fiancés de la Loue,
ils dévoilent leur caractère.
B
elmont semble béni
des cieux avec cette
forêt de Chaux toute
proche et la Loue qui joue sur
son territoire. Bien installé
dans ce Val d’Amour, le belmontois n’en démord pas : on
n’est pas mieux ailleurs !
Une situation privilégiée
Le village est construit au
pied du coteau dominant le
Val d’Amour, adossé à cette
immense tache verte de la
forêt de Chaux et regardant la
vallée de la Loue au sud. Les
1 600 hectares de la commune sont d’ailleurs occupés
presque pour moitié par la
forêt : 800 hectares dont 200
de bois communaux. Situation privilégiée de passage,
deux routes départementales
le traversent, reliant Dole à
Arc-et-Senans, l’autre enjambant la Loue et se dirigeant
sur Mont-sous-Vaudrey, situé
à 4 kilomètres. L’œil est rapidement attiré par le promontoire où se dresse le clocher,
lieu d’où le village tire son
nom. L’église fut édifiée sur
ce beau mont au XIe siècle,
puis remaniée et transformée
aux XIVe et XVIIe siècles.
C’est ce promontoire qui en
faisait le gardien d’une route
commerçante qui accueillit
un château au lieu-dit “Le
Chatelot”, que ne supporta
pas Louis XI. Pas plus de
chance avec une autre bâtisse
fortifiée que Louis XIV détruisit vers 1675 ! Ce beau mont
se transforma en Belmonte,
Balmont, pour adopter Belmont. Certes, le village est
loin de retrouver les 500 habitants du temps de sa splendeur du XVIIIe siècle, le
temps des auberges, des
bûcherons, des marchands,
des paysans, enfants de la
terre et de la forêt. Belmont
n’a pas été épargné par
l’exode rural et la désertification des commerces. Seuls
les anciens se souviennent
encore des cafés ou épiceries
qui ont survécu juste aprèsguerre. Aujourd’hui, les belmontois font comme tout le
monde rural, ils prennent la
voiture et partent au gros
bourg centre qu’est Montsous-Vaudrey.
Le village compte environ
270 habitants, dont l’activité
est tournée sur le bassin
d’emploi de Dole ou Montsous-Vaudrey ou Souvans
avec Jura Placage ou Vaudrey
avec Ravoyard. Certains viennent même de plus loin, pour
retrouver le calme et le
charme des lieux. L’activité
agricole est concentrée sur
deux exploitations, les terres
étant louées à d’autres agriculteurs de la région.
Un maire à plein-temps,
c’est nécessaire !
Denis Goichot n’est pas un
belmontois de souche mais
installé depuis suffisamment
longtemps pour en connaître
tous les recoins. Au conseil
municipal depuis 1971 comme
conseiller, puis maire depuis
1977. Il venait de lire, lors de
notre rencontre, l’édition du
Progrès consacrée au malaise
des maires et des démissions
de plus en plus nombreuses
sur le département. Cet ancien
agent de maîtrise de la ville
de Dole se sent solidaire et
pas étonné du blues des
maires, surtout de campagne.
“La décentralisation a sans
doute apporté de la liberté
mais aussi beaucoup de responsabilité. On demande beaucoup trop au maire. Des travers de toutes sortes se dressent
avec une société qui évolue,
qui veut tout, tout de suite. On
veut les mêmes choses à la
campagne qu’en ville ! L’administration et ses multiples tracasseries deviennent pesantes
et il est impossible de travailler.
La fonction a perdu de sa respectabilité et l’image du maire
aussi. Ne nous étonnons donc
pas qu’il se manifeste un sentiment de fatigue et de lassitude.
Les villes, ce n’est pas la même
chose, c’est avant tout politique
et là, on se bat plutôt pour la
place ! Ce sont les partis qui
tirent les ficelles”. Mais à
Augerans, Belmont, Vaudrey,
Bans ou Villette, un dérapage
sur la route, une branche qui
tombe sur la voie publique,
un scooter qui pétarade et le
Les dernières dépenses ont
été consacrées au bâtiment
mairie-école, un bâtiment relativement récent puisqu’érigé
en 1936. C’est la salle de la
mairie et le couloir qui ont
subi un grand et beau lifting.
“Mais on a installé également
le chauffage dans les sanitaires
de l’école, un minimum à notre
époque”. L’école occupe la partie gauche avec les classes de
CM1 et CM2. On ne sera pas
étonné du RPI en place avec
Augerans et La Loye, géré au
sein d’un SIVOS dont Denis
Goichot est le président. Une
réalisation dont les élus se
sentent particulièrement fiers
avec la maternelle et CP à La
Loye, avec garderie et centre
de loisirs périscolaire, le reste
à Augerans.
maire est pris pour cible et
doit régler le problème. Denis
Goichot sait encore trouver
des satisfactions dans la gestion de sa commune, mais
rappelle-t-il encore “Je suis un
maire à plein-temps. Ceux qui
travaillent ont intérêt à avoir
de bons adjoints et moi, j’ai en
plus cette chance”.
Et un budget serré
Le caractéristique pont de Belmont.
Le maire est amer… pour le
budget, réduit chaque année
à une peau de chagrin. La
marge de manœuvre est de
plus en plus étroite. Et de fustiger le désengagement de
l’Etat, rappelant l’exemple du
SDIS, dont la contribution de
la commune pèse lourdement. On ne peut pas doubler
les impôts, alors si on veut
réaliser quelques investissements, on emprunte. “On
reste sage, par obligation,
insiste le maire. Quand on
peut dégager 20 000 euros d’investissements, on est content.
On a construit une salle des
fêtes modeste mais correspondant aux besoins et à la taille
de la commune, on l’a payée
sur 15 ans”. Sagesse encore
avec cette constr uction
puisque le bâtiment abrite
pour partie des logements
locatifs qui rapportent un peu
d’argent.
Les recettes sont constituées
par la vente de bois mais
attention, tempère Denis Goichot, car avec une rentrée de
10 000 euros, on en dépense
7 000 en entretien ou frais de
bûcheronnage. Ce sont les
belmontois qui en profitent le
mieux car ils sont encore une
grande majorité à profiter de
l’affouage et les longues piles
de bois aperçues dans le village en témoignent.
Pas de camping… mais un
club de naturistes
Les priorités pour les prochaines années seront concentrées sur la sécurité des
entrées de villages. “Vous avez
dû vous rendre compte du passage important sur notre commune avec la descente arrivant de la forêt ou la ligne
droite venant d’Augerans. Les
gens roulent trop vite”. L’autre
projet, plus proche, consiste
en la réalisation d’un lotissement de 6 parcelles pour
2006. La commune vient d’acquérir une parcelle de
8 800 m2, une manière de prévoir l’avenir et de maintenir
une partie de la population
jeune au village. “Nous avions
des demandes d’installations
mais pas de terrains. Cette
opportunité va faire du bien,
d’autant que notre région est
soumise au PPRI (zones inondables). Ce terrain est surélevé
et échappe à ce PPRI”. Car on
n’a pas oublié la Loue et ses
atouts estivaux, sans se relâcher et penser à ses débordements toujours possibles. Les
digues sont là mais une
grande colère est toujours
possible ! La Loue a pu apparaître comme une attraction
touristique, à l’instar de nombreux villages bordant la
rivière. Mais là encore, on n’a
pas voulu s’engager dans une
politique d’aménagement trop
aléatoire et contraignante. Le
maire rappelle qu’il y avait
bien un petit camping municipal, mais les contraintes administratives, la réglementation
les ont découragés et la décision de le fermer a été prise
sans regret. Seul subsiste un
terrain pour le club de naturistes “Club Soleil” de Dole,
affilié à la Fédération Française de Naturiste.
La vie associative souffre du
manque de bonnes volontés
et se concentre autour du
Comité des Fêtes présidé par
Catherine Galli (également
présidente du CCSVA à Montsous-Vaudrey). Un noyau
dynamique essaie d’assurer
une animation afin de maintenir un lien entre les habitants :
quelques soirées cartes, soirées contes, un loto, une soirée villageoise et un repas
champêtre en juin participent
à cette minimale mais néces-
Nouvelle collection Automne-hiver 2005
Habille du 36 au 48
50, RUE DES ARÈNES - DOLE
TÉL. 03 84 82 65 14
Pays Dolois Pays Dolois- Octobre 2005 - 6
Le charme des vieilles pierres.
saire liaison. N’oublions pas
les chasseurs et leur association avec Augerans (environ
60) dont le président habite…
Falletans !
L’intercommunalité,
c’est deux fois oui !
Elle date de 1993 et fut la première mise en place. Le maire
ne masque pas son intérêt
pour la Communauté de Communes du Val d’Amour car
dans “dans nos petits villages,
c’est toujours intéressant de
se regrouper”. Pour l’assainissement et l’eau, ils étaient en
avance et depuis 40 ans, 9 villages sont regroupés au sein
d’un Syndicat. “J’ai été membre
du bureau pendant un temps,
mais je le répète. Encore des
réunions, des commissions…
trop c’est trop. Mais c’est un
gage de pérennité pour les
petites communes. Le Centre
de Loisirs extrascolaire, par
exemple, a été repris par la
Communauté de Communes.
Tous les enfants du Val
d’Amour bénéficient de structures agréables et tous au
même prix. La zone d’activité
de Port Lesney et Cramans
n’aurait sans doute jamais vu
le jour. Aujourd’hui, on a réhabilité un bâtiment qui accueille
une entreprise et une autre
s’est installée”.
Pas de zone artisanale pour
Olivier Thouret, jeune ébéniste installé depuis 1995 avec
femme et enfants. Après avoir
restauré une maison sur la
route d’Augerans, il a agrandi
son atelier de menuisier ébéniste en s’installant comme
La mairie-école date de 1936.
artisan en 2000. Avec deux
salariés à son ser vice, il
œuvre avec autant de bonheur dans le meuble traditionnel, contemporain, que
dans la restauration de l’ancien. “On se plaît vraiment
bien ici. Le Val d’Amour m’a
toujours attiré, l’ambiance est
sympa, conviviale, les voisins
également. J’ai un métier qui
me plaît et qui marche bien.
Mont-sous-Vaudrey
nous
apporte tout ce dont on a
besoin, Dole n’est pas loin, pas
la peine d’aller chercher le bonheur ailleurs ! Le seul bémol,
c’est la route. On n’imagine
pas le flux qui peut passer sur
cette petite route, matin et soir.
Et bien sûr, trop vite”
Belmont ne se fait pas trop de
souci pour son avenir, il le
prépare avec douceur. C’est
d’ailleurs le qualificatif qui va
le mieux à cette petite bourgade tranquille. De l’eau, des
bois, de la nature, rien n’a
beaucoup changé depuis des
siècles et les grosses fermes
souvent restaurées avec goût
rappellent un passé agricole,
veillées par le clocher inauguré en 1789. Même Jean Lallemand, sire de Belmont,
baron de Bouclans, qui fut
secrétaire et ambassadeur de
Charles Quint, ne serait pas
dépaysé. Quant à son maire,
Denis Goichot, il revenait
d’une course à Rahon. Il avait
emmené avec le bus de la
Communauté de Communes,
les enfants de Centre de Loisirs à la découverte du cheval. Le chauffeur était indisponible, il s’est donc dévoué
avec plaisir. Il en a profité
durant les deux heures d’attente, pour copier des idées
d’aménagement forestier. Un
vieux rêve… soumis à des
contraintes budgétaires !
NAISSANCES
Kylian de Gaëtan Junier et de
Emilie Lacroix, Molay.
Lola de Hervé Graset de
Maggy Barthelemy, Audelange.
Léa de Laurent Vauchet et de
Emilie Faulconnier, Tavaux.
Axel de Hervé Daclin et de
Sophie Ballot, Baverans.
Lucie de Jérôme Martin et de
Vanessa Gordot, Dole.
Hugo de Samuel Robert et de
Sandra Claus, Dole.
Morgane de Emmanuel Trotte et de
Agnès Jeannet, Chaussin.
Paul de Simon Curty et de
Stéphanie Gamet, Gredisans.
Gabriel de Jérôme Szpyrka et de Valérie
Delachaux, Brans.
Enis de Mehmet Elveren et de Zubeyde
Zeytunlu, Dole.
Morgane de Julien Cionco et de
Virginie Levain, Authume.
Océane de Philippe Couturier et de Isabelle
Marinoni, Choisey.
Maelys de Aurélien Balazic et de
Cindy Boileau, Dole.
Baptiste de Nivolas Orain et
de Caroline Rogerel, Saint Aubin.
Maèva de Jean-François Genot et
de Elisabeth Bertrand, Chaussin.
Tallia de Philippe Maaloufet et
de Emmanuelle Ravot, Malange.
Hugo de Rodolphe Texier et
de Virginie Brocard, Dole.
Victorien de Christophe Barthelet et
de Valérie Garaud, Mont sous Vaudrey.
Luck de Dominique Baumont et
de Sylvie Martin, Dole.
Enzo de Jean-Marie Bredin et
de Séverine Gros, Orchamps.
Cloé de Gérard Varescon et
de Aline Roblin, Ecleux.
Belmin de Mirzet Kuc et
de Suada Karisik, Dole.
Safira de Abderrahman Hamdani et
de ltto Hassaoui, Dole.
Joffrey de Fabrice Romand et
de Florence Soyard, Champdivers.
Kaïna de Moussa Mahamdi et
de Bobilla Djelkhir, Dole.
Océane de Christophe Vercleven et
de Carole Rougeck, Dole.
Ugo de Sébastien Déjeux et
de Nicole Dupont, Parcey.
Kamélia de Farid El Ouahab et
de Sanae Lazar, Dole.
Noa de Didier Gaillard et
de Carme Gros, Peseux.
Morgane de Stéphane Cerruti et
de Murielle Maizier, Peseux.
Benjamin de Nicolas Roy et
de Béatrice Bury, Saint Aubin.
Axel de Richard Bresson et
de Marie-Laure Jeannaux, Parcey.
Dimitride Cyril Humbert et
de Stéphanie Rochet, Dole.
Loris de Bruno Lacroix et
de Karine Aulon, Damparis.
Gabrielle Jean-Marc Bey et
de Anne-Lise Billardey, Thervay.
Elia de Emmanuel Billefod et
de Anne-Cécile Mareschal, Parcey.
Emeric de Eric Thiebaud et
de Laurence Rumini, Rochefort sur Nenon.
Baptiste de Michael Rambaud et
de Gaëlle Jacquier, Offlanges.
Enzo de Frédéric Julien et
de Sonia Lüder, Petit-Noir.
Théana de Romuald Berthier et
de Ludivine Brughera, Jouhe.
Mathéo de Olivier Magnin et
de Emilie Lamard, Saint Aubin.
Léo de Frédéric Pipparelli et
de Nathalie Marguin, Tavaux.
Lilou de Michel Lamboley et
de Manuelle Raclot, Bretenières.
Jade de Laurent Zaragoza et
de Audrey Laurençot, Dole.
Alison de Nathalie Groff, Dole.
Walid de Mohammed El Orche et
de Fatiha Fadili, Dole.
Flavie de Jérôme Bonnardot et
de Anne-Sophie Royer, Abergement la Ronce.
Jennifer de Eric Pagnier et
de Tania Debierre, Biarne.
Killian de Hugo Ninitte et
de Nathalie Patureaux, Dole.
Jean-Baptiste de Didier Métrot et
de Ségrinne Bouthéon, Dole.
Axel de Max Pucet et
de Gabriela Derzsiova, Dole.
Marine de Cyrille Sauce et
de Delphine Bongain, Jouhe.
Manon deLudovic Ecoiffier et
de Claudine Adolphe, Neublans-Abergement.
Gabriel de Thierry Gros et
de Dorothée Gonzalez, Dole.
DÉCÈS
Guyon Suzanne épouse Nouvelot,
Mont sous Vaudrey, 79 ans.
Levêque Gisèle veuve Guérin, Molay, 80 ans.
Breune Suzanne, Souvans, 78 ans.
Pioton Jean-Claude, Dole, 48 ans.
Ettori François, Dole, 50 ans.
Aubet Catherine veuve Belzung,
Mont sous Vaudrey, 82 ans.
Card Robert, Dole, 80 ans.
Rodriguez Odette veuve Abril, Dole, 74 ans.
Angonin Marie veuve Thevenard, Dole, 84 ans.
Roy Denise, Damparis, 78 ans.
Zerbini Nino, Goux, 75 ans.
Coget Patrick, Sampans, 59 ans.
Ollivier Pierrette épouse Lorine,
Saint Aubin, 75 ans
Chardin Simone épouse Chery, Dole, 87 ans
Simonnet Gérard, Tavaux, 68 ans
Philippe Jeanne veuve Monjanel, Dole, 91 ans
Cuynet Gérard, Damparis, 77 ans
Rieffel André, Dole, 74 ans
Guyot Renée veuve Henry, Pleure, 94 ans
Moyne Claire veuve Gavand, Dole, 91 ans.
Michel Aimée veuve Bonvallot, Dole, 80 ans.
Roux Marcelle, Dole, 79 ans.
Lescuyer Colette veuve Poichot, Dole, 81 ans.
Bon Robert, Balaiseaux, 83 ans
Pralon Suzanne veuve Décombe, Gevry, 82 ans
Deliaval Marcel Chanoni Marie veuve Lodigeois,
Dole, 59 ans.
Nouvelle collection
Maison
Bonin
* sur articles en stocks signalés en magasin
E TAT C I V I L
Décoration : voilage, tissus d’ameublement, tringles,
stores intérieurs, linge de maison, jetés de lits, plaids…
Confection : pose et conseil à domicile
Carte de fidélité
Z.A. - 2, chemin de Rougemont-Foucherans
Tél. 03 84 72 44 00 - Face à Netto
EQUIPEMENTS
THERMIQUES :
capteurs solaires
chauffe-eau solaire
chauffage solaire
par plancher
solaire direct
EQUIPEMENTS
PHOTOVOLTAÏQUES :
habitat isolé
couplage réseau
ETUDIE ET INSTALLE
DEPUIS 1980
39800 Colonne - 03 84 37 57 00
e.mail : [email protected]
www.jura-energiesolaire.com
Pays Dolois - Octobre 2005 - 7
ENVIRONNEMENT
■ DOLE
“Innovia” 2005,
le futur tout proche
Plus de 3 000 personnes pour la première édition en 2003, une charte pour l’Environnement, un programme
d’éducation à l’eco-citoyenneté auprès des scolaires, tout un ensemble de projets et objectifs qui ont naturellement accouché d’une deuxième édition qui s’annonce exceptionnelle à la halle des Templiers à Dole.
S
i en 2003, Innovia,
porté par la communauté de communes
du Jura Dolois, tendait à
cibler un large public, afin de
sensibiliser les adultes noninitiés à la nécessité et l’urgence d’une action citoyenne
sur l’Environnement, l’édition
2005 s’annonce avec une thématique élargie permettant
d’agir au quotidien pour la planète, déclinée sur 5 thèmes :
Energie, Eau, Traitement des
Déchets, Transports et Habitat. “On vise vraiment le grand
public”, souligne Lydie Palmer, chargée de mission Environnement au Jura Dolois, et
également en charge de ce
salon. “Le programme est varié
et fait preuve d’une volonté de
communiquer et d’agir en
accord avec la charte de l’Environnement et du Développement durable du Jura Dolois.
Nos partenaires de 2003 se
sont étoffés, les exposants également et nous avons réduit ce
salon de 3 à 2 jours. On espère
ainsi répondre à des interrogations de plus en plus généralisées avec un large panel de
solutions innovantes, utilisables au quotidien et reflet de
nos habitudes”.
Les déchets
et le Lombricomposteur
Facile, le compactage !
mais aussi les remèdes pour le
préserver. Ces cautions prestigieuses ajoutent à la montée
en puissance d’un salon qui
plantera son chapiteau dans
l’espace de la Halle des Templiers.
Des conférences
et 5 thèmes développés
•Vendredi 4 novembre de
10 h à 12 h, Marilyn Thomasson (journaliste) animera une
conférence sur l’Eco-Conception en présence de responsables de l’ADEME et de la
CRCI : démarche d’intégration
des aspects environnementaux dans la conception d’un
produit. Gérard Mougin,
d’AFT Plasturgie, témoignera
de son expérience avec l’apport de fibres végétales dans
des produits plastiques.
•Vendredi 4 novembre de
15 h à 17 h, c’est sur le climat
que portera le thème de la
conférence avec un climatologue de la Fondation Polar,
un représentant de l’ADEME
et de l’association européenne
Energie Cités.
•Samedi 5 novembre, ce sont
surtout les particuliers qui
seront ciblés avec des miniconférences sur le choix énergétique, l’optimisation des performances, les gestes simples
pour économiser, ainsi que
les impacts énergétiques sur
ces attitudes citoyennes.
L’énergie et Solatube
Lydie Palmer, chargée de mission Environnement au Jura Dolois
L’Eau et Ecoperl
Des gestes simples et quotidiens peuvent économiser
l’eau, geste de plus en plus
eco-citoyen face à cette nouvelle pénurie. Industrialisation
croissance démographique,
urbanisation et agriculture rendent de plus en plus nécessaire
cette nouvelle eco-attitude. De
nombreuses solutions techniques ont été découvertes
comme Ecoperl. Ce système
vous fera découvrir comment
on peut économiser l’eau en
installant un appareillage
simple sur la douche. Résultat :
une douche qui consomme
20 litres n’en consomme plus
que 9 litres : Etonnant, non ?
Des partenaires
et des parrains de renom
Ademe, Diren, Conseil général, EDF, Ajena, Peugeot, Solvay, Car Postal, Energies
cités, Ville de Dole, Ascomade, Anvar, CCI Jura CRCI
Franche-Comté, autant de
références institutionnelles
ou privées pour soutenir ce
salon, un véritable carrefour
sur l’Environnement qui se
veut accessible, partageur,
didactique et même ludique
et interactif. On aura compris
que le concept d’Eco-citoyenneté sera dominant, à travers
les conférences, démonstrations et animations proposées. Pour symboliser cette
volonté, Innovia s’est attaché
le parrainage de trois personnalités : Corinne Lepage,
ancien ministre de l’Environnement, fondatrice et directrice du mouvement Cap 21,
Edgar Grospiron, champion
olympique, plusieurs fois
champions du monde et
défenseur acharné de la
nature. Enfin, Mac Lesggy
sera le parrain “technique”.
Cet animateur de l’émission E
= M6 connaît la problématique de l’Environnement
l’apport d’énergie renouvelable dans leur consommation.
Innovia leur fournira l’occasion d’en découvrir d’extraordinaires avec le solaire, le
bois, la géothermie, la pile à
combustible… Ainsi, parmi
d’autres, ils assisteront à une
démonstration du Solatube,
puits de lumière naturelle
(une lampe d’extérieur tubulaire) qui permet la restitution
à 99 % de la lumière nécessaire
à l’intérieur. Séduisant, non ?
98 % des Français plébiscitent
Ne pas jeter n’importe où,
n’importe quoi, trier les
déchets. Ils représentent
aujourd’hui 400 kg par personne et par an. D’où la
nécessité, là encore de trouver des solutions innovantes
et en accord avec l’environnement, comme le composteur
de CDC ou Artbio et son
Lombricomposteur. Il permet
de transformer ses déchets
de cuisine et ménagers en
compost, engrais naturel par
l’apport dans le composteur,
de vers capable d’ingurgiter
jusqu’à la moitié de leur
poids. La poubelle domestique est ainsi recyclée à 50 %.
Stupéfiant non ?
Les transports
et l’H2O de Peugeot
Depuis, 1980, les transports
et déplacements de personnes ont augmenté de
56 % ! Les transports constituent un des principaux facteurs de pollution et chacun
dans ce domaine, est à même
d’agir pour améliorer sa
consommation. La hausse du
carburant interpelle et on
adhère de plus en plus aux
alternatives comme le biocarburant, le véhicule hybride ou
le GPL. Innovia proposera
d’essayer des voitures, cyclomoteurs écologiques ainsi
que des vélos électriques.
Peugeot présentera son H2O
et sa technologie avancée
avec sa pile à combustible sur
ce véhicule Hi-Tech destiné
aux pompiers, un véhicule du
futur qui ne manquera pas
d’étonner. Comme le concept
d’Orange, la Sequana, autre
merveille technologique qui
associe l’intégration de la ligne
environnement avec les fibres
naturelles (tableau de bord,
sièges…) sans sacrifier à la
technologie de demain, ou
encore le Kit Sunstar adaptable
sur tous les vélos pour pédaler
en douceur, sans effort avec un
moteur et une pile au lithium !
Alors, là, sidérant, non ?
L’habitat et les
nouveaux matériaux
Le salon sera une vitrine des
matériaux de construction
entièrement naturels, afin de
concevoir une habitation respectueuse de l’environnement,
que ce soit dans sa décoration
intérieure, au jardin, dans
les murs, les fondations…
Les Matériaux Naturels de
Franche-Comté démontreront
que les solutions existent avec
une gamme complète de
matériaux réalisés à partir de
chanvre, fibres de bois, chaux,
liège et même terre crue !
Innovant, non ?
Enfin, ajoutons qu’EDF organise un concours “Faire des
économies au quotidien” avec
de nombreux lots mis en jeu.
On a tendance à reprocher
aux Institutionnels de ne pas
taper où il faut dans leur
approche du quotidien et la
communication avec le grand
public. On se réjouit de cette
initiative du Jura Dolois dans
leur implication de ce salon
pas ordinaire pour des retombées extraordinaires. Le challenge est de taille : ancrer
dans les esprits que chaque
citoyen peut apporter son
concours dans l’amélioration
de l’environnement en développant cette fameuse eco-attitude que tout le monde
appelle de ses vœux. Si ce
salon peut y contribuer, on
aura encore avancé d’un pas.
Jusqu’au 31 octobre
Soit 760 € d’économie
w w w. f i a t . f r
EST
Automobiles
Pays Dolois - Octobre 2005 - 8
Colin Frères - 155, av. Eisenhower - DOLE - Tél. 03 84 82 19 01 - [email protected]
LOISIRS
■ DOLE
La dame aux gradines
“Onaïs” déshabille la pierre pour tailler le cœur des plus belles choses.
D
epuis toujours ses
mains attendaient le
bon moment pour
être guidées par son imaginaire et la poésie de son
cœur. Il y a longtemps vers
l’âge de 9 ans, Anne-Claude
était déjà en admiration
devant les œuvres de MichelAnge ; et quelque chose en
elle se révélait alors : la certitude de vouloir sculpter lors-
qu’elle serait grande. Effectivement le temps a passé et de
nombreuses saisons artistiques aussi. Et ce n’est que
récemment que l’alchimie
s’est opérée pour concrétiser
les rêves de la Dame aux
bouchardes endormies. Avant,
il y a eu des jours et des nuits
dans d’autres disciplines et
des études aux Beaux-Arts de
Grenoble. Une époque pour
apprendre la communication
visuelle et la publicité, et surtout rencontrer un professeur
extraordinaire qui réveillera
son envie première en lui
offrant des bouchardes (marteau de tailleur de pierre). Un
homme providentiel, un véritable ami qui lui transmit son
savoir des choses et de la vie,
et qui lui prédit des lendemains magiques en pratiquant la sculpture. AnneClaude avait déjà 25 ans, mais
remis à plus tard son passage
aux actes créateurs. Les précieux outils furent ainsi rangés et oubliés. Elle préféra
longtemps ne se risquer que
dans la peinture à l’huile et ne
donner des volumes qu’à la
toile. Le sable du temps
s’écoulait toujours. Le premier véritable catalyseur pour
elle, sera d’assister à la projection du film “Camille Claudel”. Un choc émotionnel
intense qui réveilla le passé,
les idées, les projets, et qui
mit en ordre de marche cette
grande artiste si fragile et si
forte, pour apprivoiser ce don
tenu au secret. Et quelques
rencontres et apprentissages
plus tard avec les tailleurs de
pierre Coco Faccenda et
Denis Grand-Maison, le
peintre Godjo, le sculpteur
Jagger et André Albertini le
responsable du salon “Texte
et Bulle”, Anne-Claude Bertrand a délivré au début des
années 2000, ses premières
sculptures mouvantes et
émouvantes. Des anatomies
mystiques, divines et charnelles, lovées et dénouées,
taillées avec précision dans
de la pierre de Bourgogne et
du marbre de Sampans.
Aujourd’hui, Anne-Claude est
sereine, bercée par la
cadence du martèlement de
ses caresses rythmées sur la
pierre. Elle est sur la trace de
Camille avec des œuvres
comme Bangkok ou Vignette.
Une artiste des bouchardes à
l’aube… d’une grande carrière. Et si vous voulez l’accompagner dans ses réalisations futures, n’hésitez pas à
lui procurer gracieusement
les matières premières de ses
prochaines sculptures… du
marbre et de la pierre.
Damparis
Du 17 au 24 octobre
Exposition
“Histoires d’usine”
Tous les jours de 9 h à 17 h
Salle des fêtes
18 octobre
Spectacle multivision
“La fabuleuse histoire
du sel en Franche-Comté”
14 h (scolaires) et 20 h 30
Salle des fêtes
20 octobre
Conférence débat
“La Pierre de Damparis”
18 h - Salle des fêtes
21 octobre
Théâtre : “Le Chemin
de Chaerbeek”
20 h - Salle des fêtes
Mairie de Damparis
Tél. 03 84 79 74 74
Dole
Du 25 oct. au 7 nov.
Expo.“Histoires d’usine”
Tous les jours de 9 h à 17 h
Médiathèque
JJVD
28 octobre
■ ROMAN
Théâtre :“Le Chemin
de Schaerbeek”
Mourir pour Wassereau
20 h - Salle des fêtes
Mairie de Dole
Tél. 03 84 79 79 79
Avec son deuxième roman, Christian Giboudeau nous entraîne dans une formidable chasse au trésor. Tout simplement passionnant !
S
eule une poignée d’initiés connaissent le
Nommo, un fabuleux
trésor. En 1943, Himmler,
pressentant que la guerre
sera perdue, décide de préparer l’avenir. Il ordonne au
colonel Krügel d’échafauder
un plan qui garantit la suprématie du prochain Reich.
Krügel y parvient et crée le
code Wassereau. Il cache le
Nommo et force Clément le
vitrier d’art, à élaborer une
carte au trésor à la fois
secrète et lisible composée de
trois vitraux. Clément obéit
sous la menace, mais inscrit
un message subliminal avec
l’espoir fou qu’une âme charitable le décryptera à temps.
Et soixante ans plus tard, en
Franche-Comté , sœur Diane
finit par découvrir l’avertissement. Elle part alors en quête
du Nommo. Tout comme Ivi
et Mandana qui se lanceront
corps et âme dans cette aventure au péril de leur vie.
Car un immense danger les
guette : les cerbères du IVe
Reich veillent sur Wassereau.
Originaire
d’Abergement-la-Ronce
Après un excellent premier
roman dont l’intrigue policière se situait dans le milieu
des échecs, Christian Giboudeau nous surprend davantage encore et prouve assurément qu’il est un très grand
écrivain en devenir. Né à Dole
en 1967, il a passé toute son
enfance dans le Jura, à
Abergement-la-Ronce. Il est
aujourd’hui cadre technique
dans l’industrie textile en
Isère, et c’est grâce à la littérature qu’il redécouvre sans
cesse la Franche-Comté.
Christian Giboudeau : “Si je
devais résumer mon roman,
je dirais ceci : on ne voit que
ce que nous voulons voir.
Nous avons tous une quête,
mais c’est le but qui est différent. Surtout nous devons
protéger ce qui nous est le
plus précieux avant de satisfaire pleinement notre quête.
Le fait de s’y soumettre corps
et bien, peut-être dangereux
pour notre stabilité”.
Avec cette recherche d’un
trésor inattendu, vous sillon-
La différence
est si belle !
Chaussin
Du 7 au 10 novembre
Expo. “Histoires d’usine”
nerez les fantastiques paysages du Doubs et du Jura. Et
de surprises en rebondissements, vous serez au cœur de
l’action pour décoder avec les
personnages…. le secret des
trois vitraux ! Le nouveau
roman de Christian Giboudeau ne se quitte pas. Non,
après la dernière page vous y
pensez encore. Tout simplement passionnant. A noter
que l’auteur dédicacera prochainement ses deux premiers livres à Dole.
JJVD
Mourir pour Wassereau de
Christian Giboudeau aux
Editions du Bastberg, 12,50 euros.
N O U V E A U
À
Tous les jours de 9 h à 17 h
Salle des fêtes
8 novembre
Spectacle multivision
“La fabuleuse histoire du
sel en Franche-Comté”
Le chic et
le sport’s wear
avec…
20 h 30 - Salle des Fêtes
9 novembre
Théâtre : “Le Chemin
de Schaerbeek”
20 h - Salle des fêtes
10 novembre
Conférence débat
“Le monde selon Ernest
Solvay, industriel et
penseur autodidacte”
18 h 30 - Salle des fêtes
Mairie de Chaussin
Tél. 03 84 81 80 12
• J.J. GARELLA
• SARAH PACINI : la maille à prix doux
• JOCAVI : le sport’s wear à petit prix
• ANNE FONTAINE : chemises et tops
Boutique Justine
30 Grande Rue - Dole
Tél. 03 84 72 75 05
D O L E
Offre d’ouverture -20
%
sur les forfaits techniques
(coloration, mèches, décollement de racines, permanente)
Offre valable jusqu’au 15 novembre 2005
Non stop du mardi au samedi
Coiffure mixte 26 Grande rue - Dole - Tél. 03 84 79 12 89
Pays Dolois - Octobre 2005 - 9
SPORTS
Nos équipes du Pays Dolois
en divisions nationales
Dole-Tavaux Racing Club en football, l’US Dole en rugby, Jura Dolois Basket féminin et le Dole Handball
sont les quatre formations de Dole et Tavaux qui évoluent en nationale pour la saison 2005-2006.
Football : en avant pour
la 4e saison de CFA2
Le DTRC a débuté sa quatrième saison consécutive en
CFA2 depuis maintenant près
de deux mois. Ce championnat sera celui des derbys, en
effet, dans la poule du DTRC
cinq autres équipes de la
région vont s’affronter (Pontarlier, Besançon, Vesoul,
Lons). Mais le DTRC qui a
changé une bonne partie de
son effectif a débuté très prudemment. En effet, après six
journées il pointe en 11e position au classement général.
L’objectif est bien entendu le
maintien précise l’entraineur
lors de notre entretien “C’est
l’essentiel, après nous ferons
le mieux possible. Au niveau
qualité de l’effectif, il est à peu
près identique à celui de la
saison passé. Mis à part le
latéral gauche, tous les autres
postes ont été compensés. Il
faut également que les jeunes
qui sont là depuis quelques
années affichent la volonté de
progresser avec plus d’investissement personnel. C’est un
des points qui me laisse sur
Jura Dolois Basket.
Le Dole-Tavaux Racing club.
ma faim et où l’on peut progresser. J’aimerai bien également que les joueurs “cadres”
se remettent en question
pour être un peu plus performant que l’an dernier. Il faut
également que les attaquants
s’investissent devant pour
être plus percutants et efficicaces”.
Rugby, retrouver
rapidement la Fédérale 2
L’US Dole a démarré sa saison
2005-2006 il y a trois semaines,
après que l’équipe 1 ait été
reléguée en Fédérale 3 à
l’issue de la saison 2004-2005.
Elle a comme objectif de revenir en Fédérale 2 le plus rapidement possible. Jean-Pierre
Poitrey président depuis le
mois de novembre 2004, a
indiqué qu’il aimerait bien
voir son équipe en Fédérale 2
dès la prochaine saison. Mais
cette accession il va falloir
la décrocher match après
match, cela ne sera pas facile,
car l’équipe qui a changé
d’entraîneur à l’inter saison,
Daniel Iacob est arrivé de
Lons, n’a pas encore trouvé
son r ythme de croisière.
“Nous aborderons les matchs
les uns après les autres. Nous
avons un bon groupe besogneux aux entraînements. La
préparation physique a été
valorisée cette année puisque
nous avons un kiné, Denis
Guihendoux qui s’en occupe.
Cela nous a beaucoup manqué
lors de la saison dernière”
expliquait Jean-Pierre Poitrey.
monde dans notre salle. C’est
également la seule formation
jurassienne masculine qui évolue à ce niveau. Nous voulons
finir dans les six premiers cette
année. Nous donnons notre
entière confiance à notre
entraîneur, il va apporter aux
joueurs ce qui leur manquait.
Le recrutement n’a pas été à la
hauteur des ambitions. Seulement deux joueurs sont venus
compléter les effectifs du DHB.
Nous voulions deux joueurs de
plus et des jurassiens. C’est
dommage qu’ils ne soient pas
venus. Ils nous avaient laissé
entendre qu’ils rejoindraient
notre club et cela ne c’est pas
fait, c’est bien dommage. Mais
avec le réservoir de jeunes que
nous avons cela devrait quand
même bien se passer. C’est
dommage également que les
jeunes qui ont été formés dans
le club et que nous avons laissé
partir ne reviennent pas donner un coup de main”. Le
Dole Hand-ball voit plus loin
et a mis en place un projet
club.
Jura-Dolois Basket
féminine : pas facile !
Le Jura-Dolois Basket Féminin a acquis le droit d’évoluer
en Nationale 3 dans la dernière phase des play Off
après avoir battu Lons. Accepter cette accession a été
mûrement réfléchie par tout
le staff technique du Club. En
effet la présidente Carole
Ducordeaux nous indiquait
“Nous ne monterons que si
nous sommes sûr de nous
maintenir”. Pour être à un
bon niveau d’ici quelques
années, un centre de forma-
tion s’est mis en place à Dole
au collège Mont Roland.
Celui-ci forme les futures basketteuses de demain du Nord
Jura. Cette année elles sont
quatre issues du Centre à
incorporer l’équipe de Nationale 3. Cette saison, le coach
dolois puisera encore dans le
groupe pour compléter son
équipe. Mais pour pouvoir
avoir des chances de rester
en Nationale le comité directeur et son entraîneur ont
recruté deux joueuses :
Gaëlle Konarski qui avait déjà
évolué au JDB lors de la précédente accession et Charline
Guinand, une autre lédonienne qui tente l’aventure en
Nationale 3. “Ce sont deux
bonnes recrues, lorsqu’elles
auront trouvé leur marque,
JDB devrait être performant”.
Michel Marilly
Dans une prochaine édition,
nous vous présenterons l’équipe
féminine de Chausssin qui
évolue en championnat de
France Nationale 3 de Hand-Ball.
Le Dole Handball :
le maintien avant tout
Afin de pouvoir évoluer en
Nationale 3, où il vient d’accéder, le Dole Handball a dû
engager un entraîneur qualifié. Après de nombreux
contacts, c’est Loïc Guichard
qui est également le CTS du
Jura qui a signé au club de la
cité de Pasteur. Côté joueurs,
Laurent Jeannin ex. ESBesançon et Simon Guyon ex. Moirans ont rejoint les hommes
du président Guy Cortat. Ce
dernier, élu à la présidence
du DHB en décembre dernier, nous donne quelques
éléments sur son équipe qui
va évoluer en nationale cette
saison. “L’accession en Nationale reflète les résultats de la
saison passée et le soulagement
de tout un club. J’espère que
cela va attirer encore plus de
L’Union Sportive de Dole
Dole Hand-ball club.
LA CHALEUR VA BIEN SE TENIR
Comparez la qualité
Comparez le prix
Fabricant
de menuiserie
PVC et Alu DREAVTIUSIT
G
Ets GRZELCZYK Dole - Z.I. rue Buffon - Tél. 03 84 79 11 98 - Fax. 03 84 72 87 16
Pays Dolois - Octobre 2005 - 10
La semaine Haute Technologie
L’innovation audio de l’année !
Wacs 700
Vos CD dans
toute la maison
999 €
Lecteur enregistreur DVD
Compatible DIVX
Grands vins
d’Arbois
portes ouvertes
les 28, 29 et
30 octobre 2005
En Pays d’Arbois,
et aux portes du
Val d’Amour et du
Pays Dolois, le
domaine de Saint
Pierre retrouve un
prestige quasi-millénaire né au cœur
des terres seigneuriales de Vadans et
Rosières
Domaine de Saint Pierre, Mathenay (Arbois AOC)
249 €
Pour les 20 ans de sa renaissance,
un vignoble historique vous donne rendez-vous
L’histoire a 20 ans!
Lecteur MP3 PSS110
Votre musique MP3
sans casque
159 €
Philips 26PF4310
Un 66 cm LCD à
999 €
GAILLARD
w w w. g a i l l a r d . p i x e l p l u s 2 . f r
18 avenue Jacques Duhamel - Dole 03 84 72 22 80
Après une génération d’abandon, une nouvelle a restauré
Castel et Moulin centenaires,
replanté les vignobles, livrant
déjà les grands vins que son
passé promettait.
Un grand terroir ?
Des siècles d’expérience l’ont
pérennisé ici. Parcourez le
vignoble, comparez sols et
vignes avant…les vins: la
dégustation s’annonce déjà !
Mais au-delà d’un environnement ressuscité, le travail des
sols, vers de petits rendements naturels, est gage de
concentration de sucre et
d’arômes.
Saint Pierre, à quel vin se vouer ?
Au plus près des cépages : des
chardonnay floraux, aux savagnin et vins jaunes vous
enchanteront dans une perpétuelle découverte pour laquelle
le domaine et son équipe vous
invitent les 28 de 14 h à 19 h,
29 et 30 octobre prochains de
11 h à 19 h.
Domaine de Saint-Pierre H & R Moyne
39600Mathenay
Tél. 03 84 73 97 23 • 03 84 37 56 80
E-mail : [email protected]
Autorisation préfectorale n° 244
Laissez-vous tenter…
DOLE
Zone commerciale Choisey (derrière Cora)
Tél. 03 84 72 73 25 • Meubles Dominique Bouchard
VIVRE ICI
Crêperie
■ MOULIN ROUGE
Le Prélot
Les Ateliers du “Moulin Rouge”
s’ouvrent à l’Europe
Par le biais du programme ELAN (Emploi Local et Activités Nouvelles), des
échanges internationaux se mettent en place. C’est dans ce cadre-là que des
Portugais sont venus à la rencontre des activités des Ateliers du Moulin Rouge.
L
e programme ELAN
permet et favorise la
mise en œuvre d’activités de coopération entre les
acteurs locaux de différents
pays de la communauté européenne. Ainsi, un accord de
coopération transnationale
entre 5 territoires ruraux de
Franche-Comté (dont le Nord
Jura), la province Raia Centro-Sul au Portugal et la province espagnole de Palencia
(Région de Castille y Leon) a
été mis en place sur 3 ans.
Des activités conjointes ont
été menées : rencontres de différents acteurs des territoires
(agents de développement,
porteurs de projets), guide
des différentes pratiques.
gais ; aujourd’hui, ce sont eux
qui sont venus à la rencontre
des acteurs franc-comtois. La
province de Raia Centro-Sul
se situe au Centre-Est du Portugal, au bord du fleuve Tage.
C’est une région rurale avec
une forte dominance de l’agriculture traditionnelle : élevage de mouton, culture de
l’olive et artisanat. Les 7 animateurs locaux venus à
Lavans-lès-Dole ne cachent
pas que leur gros problème
est celui de la désertification
des campagnes. Ils notent
également que “Chez nous,
notre travail repose essentiellement sur l’animation pour
motiver la population ; ici, en
France, les gens sont plus motivés !”
Une région rurale
Des échanges fructueux
En novembre 2004, des
acteurs locaux s’étaient rendus au Portugal, échanger
avec leurs homologues portu-
C’est dans une ambiance très
chaleureuse et décontractée
que Fatira Bechbeche, responsable des Ateliers du
Moulin Rouge (aidés par le
Fonds social Européen)
accueille ses collègues portugais, accompagnés de Véronique Da Silva, formatrice à
l’AFIP et de Françoise Schroeder, animatrice à la Boutique de
Gestion de Besançon et coordonnatrice de ces échanges
transnationaux.
Pour plus de convivialité,
Fatira Bechebeche avait pris
soin de demander à des
artistes locaux (Lipiéro, Frédéric Mezergues, Françoise Bernardin…) d’amener quelques
œuvres, permettant aussi de
mieux illustrer ses principales
activités : balades artistiques,
expositions, stages. Puis elle
prend la parole et présente
son association et les activités
actuelles et futures. Rapidement les échanges se font
plus nombreux, les questions
et les comparaisons aussi.
L’ensemble des acteurs fran-
Salle voûtée
Repas de groupes
Une journée très chaleureuse.
çais et étrangers mettent en
évidence l’importance de ces
rencontres pour comparer,
s’inspirer, sentir les similitudes, comprendre les différences et ce qui est possible
ou non de transposer d’un
pays à l’autre.
Une heure plus tard, Fatira
Bechbeche propose à ses
invités de partager un repas
(franc-comtois, comme il se
doit !). Bien sûr les échanges
se multiplient, sur différents
sujets : les vins locaux, la cuisine, les traditions… Le repas
est agrémenté par des chansons françaises (Brassens,
Bourvil, Raphaël…) interpré-
tées par Claude Mathieu et
Jacques Pithioud. Ce fut au
tour des Portugais de prendre
guitares et micro et d’interpréter des sodades de leur
région. La soirée aurait pu se
terminer fort tard, tant la
convivialité était présente.
Mais il fallait rentrer à Besançon car une nouvelle journée
de découverte attendait le
lendemain nos Portugais.
Contact : Fatira Bechbeche –
03 84 70 39 23 – [email protected]
Prochains stages : le samedi
8 octobre : "Ecrire la Fiction” et
Relaxation ; samedi 22 octobre :
"Fabriquer ses terrines"
■ VAL D’AMOUR
Exposition “Gens de chez nous”
A Mont-sous-Vaudrey, du 28 octobre au 13 novembre l’Association AMAOUS
présente une exposition, à la Médiathèque du Val d’Amour, intitulée “Gens de
chez nous”.
C
’est l’histoire des
familles de Mont, des
histoires d’hommes et
de femmes qui créent l’âme
d’un village. On y découvrira
le monde rural du début du
siècle, les jardiniers, les cordonniers, les paysans, les
fêtes de village, les classes,
les conscrits… Un panneau
relatera plus spécialement
l’histoire de Léon Guignard,
un enfant du pays.
Léon Guignard : botaniste
et pharmacien de renom.
C’est à Mont-sous-Vaudrey,
où son père, Claude François
Guignard, et sa mère, Marie
Josette Constance Fourneret,
étaient cultivateurs, que
naquit le 13 avril 1852 Léon
Guignard. Mont sous Vaudrey comptait près de 1 300
habitants et le maire était
alors François Dubois qui, le
12 juin 1849 avait succédé
dans cette fonction à François
Hyacinthe Grévy, le père du
futur Président de la République, Jules Grévy.
Léon Guignard obtient le
5 août 1870 avec la mention
très bien, son baccalauréat ès
lettres à Besançon. L’année
suivante il va étudier à Paris.
Il s’inscrit à l’Ecole de Pharmacie. Il n’a pas 35 ans,
L’automne du Jardin “A la Faulx”
Les week-ends du 15 et 16 octobre, du 22 et 23 octobre
2005 seront ouverts pour ceux qui désirent se ressourcer
dans ce jardin contemporain de 8 300 m2 créé en 1985, et
comprenant plus de 1 000 espèces végétales peu communes. Participation du pépiniériste Ch. Bessard.
Conseils et ventes d’arbres et d’arbustes (samedi de 14 h
à 17 h 30 et dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30).
Visites guidées à 14 h et 15 h 30 avec la propriétaire, qui
se fera un plaisir de vous accompagner afin de vous faire
découvrir tout l’intérêt d’un jardin en automne grâce à ses
baies, ses écorces et à la coloration de ses feuillages.
Gisèle et Gérard Besana 103 av.de Landon - Dole 03 84 72 27 84
Jeanne Manson en concert
lorsque le 10 février 1887, il
est nommé professeur à
l’Ecole de Pharmacie de
Paris. Il enseignera la botanique pendant quelque quarante ans, jusqu’au 30 septembre 1927. Il s’éteint le
7 mars 1928 à Paris.
La salle des fêtes de Dole
accueille Jeanne Manson et les
14 personnes du Brodway’s Gospel Group le 3 novembre prochain
à 20 h 30.
Renseignements : 03 81 44 29 78
Billets : office de tourisme
03 84 72 11 22
Crêpes salées et sucrées
Salades repas - Viandes grillées
24 rue Pasteur - Dole
Tél. 03 84 82 63 01
Le cadre idéal
pour
les vacances,
le travail,
une visite,
un mariage ...
9 rue du lavoir
39290 PEINTRE
03 84 70 38 50
47 €/nuit pour 2
petits-déjeuners
compris
TARIF DÉGRESSIF
POUR
LES LONGS SÉJOURS
http://le.lavoir.monsite.wanadoo.fr
Utilisez les énergie nouvelles !
Chauffage - Sanitaire
Conseil et
étude gratuite
Solaire
Géothermie
Eolienne
Pompe
à chaleur
• Gaz-Fioul
Présent
• Bois
Entretien
Dépannage 7j/7
•
•
•
•
au salon
Céréales
Puit de lumière
VMC
Purificateur eau
Aspi. centralisé
Hammam / Sauna
Innovia Jacuzzi / SPA
•
•
•
•
•
•
•
Mr Maillot Pierre - 13 Rue de la lisse - Longwy sur le Doubs
Tél. 03 84 81 39 69 - 06 62 33 46 90
Pays Dolois - Octobre 2005 - 13
AV E N T U R E
■ SPORT
Le DAC au “Décastar”
Sept jeunes athlètes du DAC ont assisté au DECASTAR de Talence près de Bordeaux. Un week-end de rêve au milieu des étoiles.
C
irie
Bientôt en libra
“La souffrance morale est
la douleur physique de l’esprit”.
C’est un mal insupportable qui ronge la vie et qui peut
toucher chacun d’entre nous à tout moment. Mon univers
poétique m’a permis de le vaincre”
Gérard Héchinger
Poèmes mis en image par 50 dessins
et aquarelles de Gilles Gaillard,
illustrateur dolois
A Hue et à Dia
Gérard Héchinger - Gilles Gaillard
Attention tirage limité !
Ouvrage au format 150x210,
couverture cartonnée
quadrichromie.
Intérieur 96 pages en noir.
n
scriptio
u
o
s
x
i
r
P
BON DE COMMANDE
s
00 €uro
,
5
1
Prix de souscription
15 €uros
Prix de vente (après souscription) .................................... 18 €uros
(jusqu’au 30/10/05) ...................
Nom
....................................................................................................................................
Adresse
.........................................................................................................................
....................................................................................................................................................
Exemplaire(s) x par 15,00 € = ...................................... €
A expédier - Frais d’envoi ...................................... 4,50 €
A retirer chez l’éditeur
(à partir du 15 octobre)
Total .................................. €
Fait le :
Signature
chèque joint à l’ordre
de DMODMO éditions
Bon de commande à retourner à l’éditeur :
13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes
BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82
réé en 1976, le “Décastar” de Talence réunit
chaque année les
meilleurs décathloniens mondiaux lors d’une ultime
épreuve qui clôture le calendrier des sportifs. Contrairement aux stades immenses
qui reçoivent régulièrement
les compétitions internationales, le stade de Talence est
“petit”, mais bien équipé. Il
permet au public d’aller et
venir au gré des épreuves et
autorise une réelle promiscuité avec les “vedettes”.
Stéphanie est un coach sympa
qui a proposé aux futurs rois
du stade qu’elle entraîne régulièrement au DAC, de venir
admirer les véritables stars
lors d’une compétition de
niveau international. Histoire
de se faire plaisir et de juger la
technique des meilleurs. L’occasion étant trop belle, tous
les moyens ont été bons afin
de convaincre les parents
récalcitrants et d’embarquer à
bord du “minibus” conduit
par Stéphanie et une maman
dévouée ! Afin de réduire les
frais de chaque participant, le
DAC a pris en charge le
transport, Jean-Yves Cochant,
coordonnateur national des
épreuves combinées, a offert
les entrées au stade quant à
l’intendance, hôtel de luxe,
cafétéria, sandwich et la glacière bien remplie de Greg.
Deux jours d’un bonheur parfait : au programme, décathlon
pour les hommes et hepta
thlon pour les femmes. Ils
sont tous là, Eunice Barber
vice-championne du monde,
Marie Collonvillé, Kelly
Sotherton… Roman Sebrle
champion olympique, Tomas
Dvorak, Romain Barras. et
les autres. Durant le week-
end, ils vont sauter, courir,
lancer, battre des records et
surtout ils vont faire preuve
d’un exceptionnel esprit de
groupe, le décathlon est un
monde à part où les athlètes
se connaissent bien et se soutiennent, la communion du
groupe semble les conduire
au-delà de l’esprit de compétition et pourtant ils font tout
pour gagner, sans jamais
écraser les autres ! Le public
les soutient dans la victoire
ou dans la défaite et nos
jeunes gens sont éblouis,
enthousiastes, impressionnés,
ils sont venus voir des vedettes,
ils rencontrent des dieux et
surtout des déesses : difficile à
15 ans de résister au charme
de Natalia Dobrynska.
Les épreuves sont terminées,
les meilleurs ont gagné, alors
arrive le moment des podiums
et l’instant magique où les bar-
rières se lèvent, les athlètes
sont là pour le public : nos
jeunes gaillards se précipitent
à la pêche aux autographes,
ils font des photos, dans un
anglais approximatif ils discutent avec leurs favoris, les plus
hardis obtiennent une paire
de pointes ou un maillot dédicacé. Au final ils sont les derniers à rester sur le stade, ils
ne veulent pas que la fête se
termine, ils finissent par
rejoindre le véhicule. Durant
un cours moment chacun
évoque son ressenti, l’ambiance est à la joie et aux rires
avant que le silence ne se
fasse et qu’Antoine, Arnaud et
les autres ne sombrent dans
une douce somnolence remplie de souvenirs précieux.
Samedi 17 et dimanche
18 septembre 2005 le bonheur était sur le stade, un de
ces moments rares où le
reste du monde n’existe plus,
chacun aura trouvé son plaisir à travers la beauté du
spectacle, l’analyse des gestes
techniques, l’échange avec
les “autres” et chacun rêve
déjà du DECASTAR de l’an
prochain et du suivant. jusqu’au jour où ce sera peutêtre lui, la vedette : le rêve,
jardin secret ou tout est permis. Merci Stéphanie !
donner de livres, ils ne sont
pas utiles). Avec la rentrée,
les activités du club reprennent et les membres espèrent
voir arriver de nouveaux
adhérents. Il faut dire que de
nombreuses manifestations
sont prévues afin de soutenir
le projet : interventions dans
les écoles pour évoquer les
problèmes d’éducation au
Maroc, soirées repas ou
comptes marocains, participa-
tion au forum des associations
et une pièce de théâtre pour
Noël. La belle aventure prendra fin avec le rallye au mois
de février, en gestionnaire
avisé, l’équipe du club
UNESCO envisage de relancer des activités dès le retour
du Maroc et pourquoi pas réaliser un nouveau grand projet !
C.C
■ DOLE
Le 4L trophy :
un projet qui avance
Lors d’un précédent article, nous vous avons présenté le projet de ces jeunes
gens du club UNESCO, qui, à travers l’aventure du 4L trophy, se sont engagés
dans une action humanitaire à destination de l’enfance marocaine.
E
n cette fin d’année, les
différents paramètres
se mettent progressivement en place. Grâce aux
sponsors et aux manifestations organisées durant l’été,
le budget est “presque” bouclé, il est évident que les
1 000 euros manquants feront
l’objet de généreuses donations, sinon il reste de la place
pour quelques sponsors sur
la voiture. La 4L est superbe,
jaune comme le soleil… ou le
sable, magnifiquement décorée par de jeunes artistes de
Besançon “Arts Mur”, chameau à bâbord et village
marocain à tribord, une invitation au circuit Dole-Agadir !
La mise au point de la mécanique sera assurée par un atelier de CFA. L’équipage,
Nadège et Julie, tient la route
et se prépare à suivre un stage
de mécanique afin de pallier
les quelques défaillances du
véhicule, tout en sachant que
les filles seront peu nombreuses sur le circuit et que
les garçons galants et plus
férus en la matière, ne manqueront pas de les aider le
cas échéant. Les 50 kg de
matériel scolaire à embarquer ne font pas encore le
poids, les donations de
cahiers, crayons, feutres sont
la bienvenue (merci de ne pas
Contact : Nadège Nicod
06 74 47 76 66 ou Julie Lair
06 24 83 91 47
CC
Quatre séries
“Design”• Rustiques • Classiques • Contemporaines
+ de 200 modèles
Crédit d’impôts 40 %
sur les foyers, poêles et inserts (suivant liste et
conditions, loi de finance (arrêté du 9 février 2005)
10, avenue de Northwich - Dole
Tél. 03 84 72 80 80
54, rue des Salines - Lons
Tél. 03 84 43 34 24
Pays Dolois - Octobre 2005 - 14
LOISIRS
■ MJC DOLE - MUSIC BOUTIC
Solvay Tavaux,
une usine et des hommes
“La Crevette d’Acier”
pour ouvrir le bal !
Attention
tirage limité !
En ouvrant leur saison avec "La Crevette d’Acier", Music’Boutic et la MJC de
Dole nous invitent au pays du swing et de l’humour noir.
Q
uatre artistes musiciens et comédiens,
chantent un quotidien
revu et corrigé sous l’angle
d’une folle poésie hilarante.
Ils ont construit un spectacle
à leur image : iconoclaste, loufoque et tendre. Faut dire que
ces quatre larrons en foire se
sont dotés de 2 armes particulièrement redoutables : le
swing et l’humour noir !
Alors, sachez le tout de suite,
avant de vous installer dans
votre fauteuil : ces quatre là
sont un brin dingo. Sur scène,
une fille et trois garçons dansent, chantent, grimacent,
jouent de plusieurs instruments, se baladent entre
rock, jazz et swing, dans une
ambiance déjantée, proche du
café-théâtre. Mêlant humour,
insolence et chansons réalistes, ils racontent la vie telle
qu’elle est, telle qu’elle va,
telle qu’elle vient, avec ses
hauts et ses bas, comme
autant de tranches de vie. Du
mari délaissé noyant son chagrin au café philo, à la femme
désespérément seule allant,
chaque dimanche, danser le
tango dans l’espoir de rencontrer un bel Argentin, le
rire est omniprésent même
s’il se mêle parfois d’émotion
et se teinte souvent de poésie
et de tendresse. Loin des clichés, ce quatuor égrène ses
chansons sur un ton résolument frondeur et sensible.
n
scriptio
u
o
s
x
i
r
P
ros
43,00 €u
“La Crevette d’Acier”, c’est la
prime à l’imagination débridée et à l’insolence narrative,
euphorisées par une musique
qui vous file la pêche. Ils ont
fait les beaux jours de
grandes salles parisiennes : le
Café de la Danse, La Cigale,
ou la Maroquinerie, par
exemple. Ils ont chauffé la
salle en première partie de
Sansévérino, Benabar et Les
Yeux Noirs ! Il est facile de se
laisser prendre dans leurs
filets : albums ou concert, il
n’y a pas à choisir ! On prend
les deux !
Prix de souscription (jusqu’au 30/10/05) ................... 43 €uros
Prix de vente (après souscription) .................................... 49 €uros
Nom
....................................................................................................................................
Adresse
.........................................................................................................................
....................................................................................................................................................
Exemplaire(s) x par 43,00 € = ...................................... €
A expédier - Frais d’envoi ...................................... 5,90 €
A retirer chez l’éditeur
(à partir du 30 octobre)
Total .................................... €
JP
Fait le :
Signature
Vendredi 14 octobre 2005
Théâtre de Dole - 20 h 30
Réservations :
MJC : 03 84 82 00 35
Music’Boutic : 03 84 72 54 04
Autres rendez-vous : Le Sacre du
Tympan, le 28 janvier ; Guy Dravet
et ses amis, le 17 mars ; Bireli
Lagrene, le 5 mai
chèque joint à l’ordre
de DMODMO éditions
Bon de commande à retourner à l’éditeur :
13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes
BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82
65, rue Louis de la Verne - Dole -Tél. 03 84 72 65 37
RideauDécor
• Voilages
• Tissus
• Linge de maison
• Fauteuils
• Réfections de sièges
• Coussins
• Travail artisanal
■ SALON
Le cercle suisse
invite la Landwerh
Rendez-vous
littéraire à Chaussin
Le Cercle Suisse crée l’événement de ce mois d’octobre en invitant à Dole, le Corps de Musique de
l’Etat et de la Ville de Fribourg. Une formation de
renommée mondiale !
D
Ouvrage au format
240 x 285, couverture
cartonnée quadrichromie
pelliculée. Intérieur
304 pages en
quadrichromie.
BON DE COMMANDE
■ DOLE
e la Grande Muraille
de Chine à la Place
Saint-Pierre de Rome,
du Sydney Opéra House au
Carnegie Hall, ou encore le
théâtre Colon de Buenos
Aires, la Musique de Landwehr
créée l’événement. Forte d’environ quatre-vingts musiciens
et d’une batterie de marche
de vingt percussionnistes,
elle captive et enthousiasme
tous les publics. En concert
de gala ou en concert Stand
Up, en parade ou en défilé, la
Landwehr sait parfaitement
équilibrer ses programmes
entre musique classique et
contemporaine, en puisant
m a t é r i e l p o u r
CHAUFFAGE / SANITAIRE
dans la variété de son répertoire qui prend ses racines
dans la grande tradition historique.
La Landwerh
deux fois centenaire
Napoléon Ier était encore au
pouvoir et Hector Berlioz
n’avait que deux ans quand
naissait la Landwerh en 1804.
Quelques anches, deux cors,
une trompette, de la percussion, formée de 18 à 24 musiciens, telle était la musique
des corps francs que voulait
le règlement promulgué par
le Petit Conseil. De ses origines, la landwerh a gardé
son uniforme historique, sa
discipline et son sens de la
fidélité. Depuis lors, quel chemin parcouru ! On a écouté et
admiré la Landwerh dans des
lieux les plus prestigieux de
Suisse et du monde. Car en
effet elle participe régulièrement aux grands événements
aussi divers que la finale de la
coupe d’Europe des Vainqueurs de coupe de football,
la mythique Fête des Vignerons ou encore le congrès
mondial du Rotary. Le défunt
prince Rainier III de Monaco
a même décoré la Landwerh
de l’Ordre du Mérite en
témoignage de gratitude pour
sa contribution au 700e anniversaire de la Principauté !
C’est donc véritablement un
événement de pouvoir applaudir le 23 octobre prochain dès
15 h à la salle des fêtes, la
musique du Landwerh représentée pour l’occasion par 75
musiciens de la formation.
Une prestation qui sera
applaudie notamment par
l’Ambassadeur de Suisse à
Paris et le Conseiller général
Suisse de Lyon. Et pour donner encore plus d’envies aux
spectateurs de cette prestation gratuite, un défilé est
prévu ce même jour, à partir
de 10 h au départ de la place
Grévy et en direction de l’Hôtel de Ville.
JJVD
La Landwerh à la salle des fêtes
le 23 octobre A 15 heures.
Entrée libre.
L’association Renc’art+ et
la ville de Chaussin vous
accueillent salle Guillemot
à Chaussin les 5 et 6 nov.
prochains.
Dès le samedi à 14 h, le
salon ouvrira ses portes
pour une découverte sous
forme d’expositions et dédicaces des acteurs de la
chaine du livre : éditeurs,
auteurs, libraires, atelier de
reliure et des lectures
publiques : Daniel de Roulet le samedi de 17 h 30 à
18 h 30, Pascal Commère
le samedi de 20 h 15 à
21 h, Michel Vernus le
samedi de 21 h à 22 h et
André Besson le dimanche
de 17 h 30 à 18 h 30.
Samedi de 14 h à 18 h 30
et 20 h 15 à 22 h 00
Dimanche de 14 h à 18 h 30
Michelle Le Lan - Artisan (succession Halina)
2 rue Arney - Dole - Tél. 03 84 82 78 03
PAOH ! Editions
Siège social : 8, rue Mont-Roland - Dole
Octobre 2005
Adresse
Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 - 39102 Dole
Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81
Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21
Mise en page et photogravure
PAOH ! Studio graphique - Dole - Tél. 03 84 82 50 21
Imprimé en France à 31000 exemplaires
Fêtez avec nous
Jusqu'à 25%* de remise anniversaire !
*Offre valable jusqu’au 26/11/05 pour l’achat d’un concept de literie SWISSFLEX comprenant sommier et matelas.
Les journées
Perspectives
3
14-15-16 octobre 2005
jou
r
nées
ert
portes ouv
es
Pendant les journées exceptionnelles “Côté baies”
profitez d’offres spéciales sur les verandas,
fenêtres, volets, portails, stores, portes
Nouveau Hall d’exposition
Prix direct d’usine
A gagner un téléviseur
*voir conditions au magasin
OUNANS - 03 84 37 71 73 • AUXONNE 03 80 47 10 69
Le concept literie de la
vague ondulée rouge.
Jean Claude Sautrey
artisan tapissier
LA CHAISERIE
7 RUE MARCEL AYMÉ • DOLE • Tél. 03 84 72 65 39 (parking clients)
Pays Dolois - Octobre 2005 - 15
L e
p u i t
d e
l u m i è r e
La solution
solatube®
Apportez la luminosité et les rayons du
soleil dans votre maison ou à votre lieu
de travail avec Solatube. Les Solatubes,
sont épargne d’énergie, utilisent une
technologie avancée pour le transfert
d’un maximum de rayons de soleil de
votre toit vers l’extérieur afin de profiter
d’une lumière naturelle de l’aube au coucher du soleil.
Location et vente
matériel de sonorisation et
d’éclairage pour
particuliers,
Location
et : vente
associations et professionnels.
Location sono complète à partir de 159 € TTC
Exemple : 2 enceintes (+ ampli 2x300w), 1 mixage,
1 PL double CD, 1 micro, 2 effets disco, 1 machine à fumée,
1 pied + T 3m, cablage de l’ensemble
D.H. Mutzenberg
L & S production
Le Golf - 39140 Chapelle Voland
Tél. 03 84 44 10 57
[email protected]
80, Boulevard Wilson - Dole
Tél/fax : 03 84 79 00 96
E t a b l i s s e m e n t s L AU R E N T T E T U
Journées
PORTES OUVERTES
lans
Apportez vos p vis gratuit
e
et mesures - D
an
Prix bloqués 1
Financements exceptionnels**
Vendred
i
CONDITIONS
EXCEPTIONNELLES
pour 4 jours seulement
21
OCTOBR
E
2
005
Dimanche
*
Samedi
22
OCTOBRE
23
OCTOBRE
2005
OUVERT
Lundi
24
OCTOBRE
2005
33, Bd Léon Jouhaux - Dole - Tél. 03 84 82 38 12
2005
Anciens Ets Guerillot
Entre l’Hôpital et Pétrol 39
*magasin éléctro-ménager uniquement
r
Crédit total pa és
ré
organismes ag
** voir cnditions en magasin
ienvenue
b
e
d
u
a
e
d
a
c
Un
tude**
pour chaque é