Les tâches de la famille chrétienne dans le monde d`aujourd`hui

Commentaires

Transcription

Les tâches de la famille chrétienne dans le monde d`aujourd`hui
Les tâches de la famille chrétienne dans le monde d’aujourd’hui Exhortation apostolique du Pape Jean‐Paul II, extraits « Sachant que le mariage et la famille constituent l'un des biens les plus précieux de l'humanité, l'Eglise veut faire entendre sa voix et offrir son aide à ceux qui, connaissant déjà la valeur du mariage et de la famille, cherchent à la vivre fidèlement, à ceux qui, plongés dans l'incertitude et l'anxiété, sont à la recherche de la vérité, et à ceux qui sont injustement empêchés de vivre librement leur projet familial. Apportant son soutien aux premiers, sa lumière aux deuxièmes et son secours aux autres, l'Eglise se met au service de tout homme soucieux du sort du mariage et de la famille. Elle s'adresse en particulier aux jeunes qui s'apprêtent à s'engager sur le chemin du mariage et de la famille, afin de leur ouvrir de nouveaux horizons en les aidant à découvrir la beauté et la grandeur de la vocation à l'amour et au service de la vie. » (§1) Le défi de la compréhension du sens ultime de la vie « La compréhension du sens ultime de la vie et de ses valeurs fondamentales est le grand défi qui s'impose aujourd'hui en vue du renouvellement de la société. Seul le sentiment du primat de ces valeurs permet d'utiliser les immenses possibilités mises par la science dans les mains de l'homme de manière à promouvoir vraiment la personne humaine dans sa vérité tout entière, dans sa liberté et dans sa dignité. La science est appelée à s'unir à la sagesse. » (§8) Famille, deviens ce que tu es! « La famille reçoit la mission de garder, de révéler et de communiquer l'amour » à travers : la formation d'une communauté de personnes; le service de la vie; la participation au développement de la société; la participation à la vie et à la mission de l'Eglise. » (§17) Les parents, premiers éducateurs « Comme l'a rappelé le Concile Vatican II: «Les parents, parce qu'ils ont donné la vie à leurs enfants, ont la très grave obligation de les élever et, à ce titre, ils doivent être reconnus comme leurs premiers et principaux éducateurs. Le rôle éducatif des parents est d'une telle importance que, en cas de défaillance de leur part, il peut difficilement être suppléé. C'est aux parents, en effet, de créer une atmosphère familiale, animée par l'amour et le respect envers Dieu et les hommes, telle qu'elle favorise l'éducation totale, personnelle et sociale, de leurs enfants. La famille est donc la première école des vertus sociales dont aucune société ne peut se passer». » (§36) La famille, cellule première et vitale de la société « Puisque «le Créateur a fait de la communauté conjugale l'origine et le fondement de la société humaine», la famille est devenue la «cellule première et vitale de la société». La famille a des liens organiques et vitaux avec la société parce qu'elle en constitue le fondement et qu'elle la sustente sans cesse en réalisant son service de la vie: c'est au sein de la famille en effet que naissent les citoyens et dans la famille qu'ils font le premier apprentissage des vertus sociales, qui sont pour la société l'âme de sa vie et de son développement. Ainsi donc, en raison de sa nature et de sa vocation, la famille, loin de se replier sur elle‐même, s'ouvre aux autres familles et à la société, elle remplit son rôle social. » (§42) Les droits de la famille Une charte des droits de la famille a été établie pour promouvoir et défendre la famille (voir la charte sur notre site : http://www.afc‐france.org/component/content/article/235‐mariage/389‐charte‐des‐
droits‐de‐la‐famille La famille dans le mystère de l'Eglise « La famille chrétienne[…] édifie le Royaume de Dieu dans l'histoire à travers les réalités quotidiennes qui concernent et qui caractérisent sa condition de vie: c'est dès lors dans l'amour conjugal et familial ‐ vécu dans sa richesse extraordinaire de valeurs et avec ses exigences de totalité, d'unicité, de fidélité et de fécondité‐ que s'exprime et se réalise la participation de la famille chrétienne à la mission prophétique, sacerdotale et royale de Jésus‐Christ et de son Eglise. L'amour et la vie constituent donc le point central de la mission salvifique de la famille chrétienne dans l'Eglise et pour l'Eglise. » (§50) La lettre se termine en portant le regard sur l’avenir, Jean‐Paul II s’exclame : « L'avenir de l'humanité passe par la famille! » (§86) 

Documents pareils