PHILIPPE STARCK : RETOUR SUR LE TRAVAIL D`UN DESIGNER

Commentaires

Transcription

PHILIPPE STARCK : RETOUR SUR LE TRAVAIL D`UN DESIGNER
PHILIPPE STARCK : RETOUR SUR LE
TRAVAIL D’UN DESIGNER INFATIGABLE
Une renommée mondiale, un talent démesuré, des idées qui débordent, des récompenses artistiques par
centaines, c’est bien du grand Philippe Starck dont on parle.
Ce designer français, fils d’ingénieur aéronautique, est le plus connu et le plus diversifié dans son
domaine. Les nombreuses œuvres qu’il a réalisées l’ont rendues célèbre de par leur ergonomie, leur
design et leur fonctionnalité.
En 1968, il crée, à seulement 22 ans, sa propre entreprise qui conçoit et fabrique des produits gonflables.
Et c’est en 1979, à 30 ans, qu’il fonde « Starck Product », l’actuel « Ubik ».
Focus sur Philippe Starck, un créateur presque légende de son vivant…
« Le style Starck n’existe pas, c’est une logique »
Le restaurant Mama Shelter à Marseille
Crédit photo Starck.com
En effet, il n’y a pas de style associé à Philippe Starck, le designer explique que ses créations répondent
toutes à une même logique.
Mais elles sont toutes très différentes : on passe d’une brosse à dent à un bateau entièrement conçu par
lui-même, en passant par des montures de lunettes.
Philippe Starck s’essaye à tout, et il réussit tout.
Sa patte créée des objets toujours plus impressionnants les uns que les autres.
Il n’y a donc pas de style car peu de rapports entre eux… on ne dessine pas un avion comme on dessine
une tasse à café.
Il utilise toujours le design, les couleurs, et le matériel le plus adapté car ses mots d’ordre sont :précision
et fonctionnalité.
Les objets qu’ils créent omettent toutes difficultés d’utilisation, apportent légèreté et simplicité.« Le but
est de rendre supportable les choses que je trouve inacceptables » dit-il.
Philippe Starck produit à partir de son imagination, sait créer l’effet de surprise, et fait particulièrement
attention à la symbolique des objets qu’il conçoit, et fait en sorte qu’ils apportent des choses plus
profondes que leurs fonctions.
Des objets du quotidien… mais design !
Crédit Photo Starck.com
Il paraît que les objets ne l’ont jamais séduit… on a du mal à le croire tant il en a produit, environ 10 000….
Meubles et collection de meubles, lunettes, bateaux, couteaux, voitures, montres, poignées de porte,
brosses à dent, bouteilles, appareils électroménager.
Ses plus belles créations sont même exposées dans les musées de New-York, Londres, Paris ou Tokyo…
Philippe Starck souhaite la démocratisation du design. Il crée des objets pas sérieux du tout,
accessibles, en augmentant toujours leur qualité.
C’est son crédo : fabriquer des objets du quotidien, de la petite décoration, sans pour autant entrer dans
le luxe et l’opulence.
Le design se démocratise avec les créations de Monsieur Starck.
Luminaires, chaises, vaisselle, rien n’est trop beau pour faire de son chez soi, un lieu design, et le designer
l’a bien compris. Les objets qu’il crée sont des créations design, mais ils ont l’avantage de pouvoir
s’introduire dans tous les intérieurs, à la différence de certaines grandes créations, trop extravagantes,
inaccoutumées.
Fauteuil Louis Ghost
Philippe Starck est aussi connu et reconnu pour ses collections de mobiliers, comme le fameux fauteuil
Louis Ghost inspiré du style Louis XVI avec un matériau très moderne qu’est le polycarbonate.
Mélange de style, mélange d’époque, Philippe Starck réussi encore un challenge, le fauteuil a fêté ses 10
ans en 2010, et perdure.
Le polycarbonate est un matériau léger, et très solide. Starck fait toujours en sorte de donner une longue
espérance de vie à ses créations, en misant sur la qualité.
Ce cultissime fauteuil transparent au dossier médaillon du style Louis XVI se marie aussi bien dans un
intérieur moderne qu’avec des matières plus nobles comme le bois par exemple.
De même, la matière résiste aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est utilisé par les plus grands
restaurateurs, hôtels, et continue d’inspirer d’autres créateurs.
L’éthique signée Starck
Etagère en polycarbonate Crédit photo Starck.com
Le désigner parle d’écologie démocratique.
La longévité des produits est ce qui détermine le travail de Philippe Starck : les objets qu’il conçoit
garantissent un héritage, une transmission pour les générations futures.
Au début de sa carrière, il élabore une charte éthique qui pose la règle suivante : pas d’élaboration de
projet sur les produits comme l’alcool fort, le tabac, l’argent sale, les armes, le jeu, la religion, les
compagnies pétrolières.
Il se fait également une idée bien précise du recyclage : les conditions pour recycler des produits
préconisent souvent beaucoup plus d’énergies qu’il n’en faut pour les fabriquer.
L’avenir est aux compagnies éthiques, et l’entreprise Starck en est une, mais ça ne se voit pas forcément.
L’esprit Starck en quelques critères :
•
Une intuition,
•
L’élaboration une vision éthique,
•
L’objet doit être d’une honnêteté absolue,
•
Utiliser le moins de matière possible,
•
Attention à la symbolique des objets,
•
Fonctionnalité du produit : rendre la vie plus facile est un des buts premiers de Philippe Starck,
•
Démocratisation du design,
•
Élaboration finale d’une vision qui tend vers un projet et un produit,
•
L’humour rentre également en ligne de compte. Le créateur donne des noms aux objets qu’il crée, avec
humour, et fait pénétrer dans l’univers de la maison des objets incongrus mais pas déplacés pour autant.
Architecture : zoom sur « The Stairs »
Hôtels prestigieux (notamment la chaîne SLS Hotels), appartements présidentiels (Appartement privé de
Monsieur Mitterrand, rien que ça !), bureaux, bars, restaurants, immeubles des plus grandes marques ou
entreprises, résidences particulières, night-club, musées, usines…
Philippe Starck est aussi un architecte hors pair.
Les plus grandes marques lui font confiance et font appel à son expertise et son savoir-faire pour bâtir,
créer, agrandir leurs locaux, leurs fond de commerces, les lieux qui font qu’ils existent.
Stairs Villa, Bali
En 2015, Philippe Starck inaugurera sa nouvelle prouesse architecturale : « The Stairs ».
Un village de 12 villa-hôtels situées au sud de Bali.
Prouesses tant par l’architecture exceptionnelle que par le design envoûtant de cette structure.
Commençons par l’extérieur : jeu avec le bois, la lumière et les couleurs chaudes.
Sur les terrasses, les canapés et lit blanc vendent du rêve, c’est sûrement le paradis que Starck a voulu
retranscrire sur Terre. Un mélange de style industriel et cocooning, les pieds dans l’eau…
Selon Philippe Starck, « The Stairs est sans aucuns doute une ébullition d’énergie, de créativité et d’intelligence
venant de Bali et peut être plus…The Stairs est hors de toutes les tendances, ce projet s’est auto-dessiné. Il suit la
beauté de l’âme Balinaise et le futur de ce monde».
Un brin futuriste donc, un design moderne, des matériaux riches et pauvres en harmonie pour créer The
Stairs Villa.

Documents pareils