volcanologie

Commentaires

Transcription

volcanologie
5 page 166
UNE ERUPTION VOLCANIQUE
a.
b. La lave rouge coule vers le bas de l’édifice. Elle est donc fluide. Nous sommes alors en
présence d’une éruption de type effusif.
c. L’accumulation des laves produites et les différents matériaux émis par le volcan
constituent l’édifice volcanique.
6 page 167
LE BASALTE « POP-CORN »
a.
b. Une roche volcanique se forme par refroidissement d’un magma lorsque celui-ci arrive à la
surface sous forme de lave.
c. Ces vésicules contiennent du gaz, le gaz qu’on trouvait dans le magma.
d. Le magma est de la matière minérale en fusion contenant beaucoup de gaz. Ces gaz
entraînent sa monté vers la surface. Arrivé au contact de l’eau de mer (par exemple) le magma
se refroidit et se solidifie rapidement, emprisonnant des bulles de gaz.
Si on parle de basalte pop-corn, c’est parce qu’il arrive que lors des expéditions scientifiques
les sous-marins remontent ces basaltes de – 2000m à la surface, sous la différence de pression
autour de la roche, ces basaltes éclatent… comme des pop-corn !
7 page 167
a. Il s’agit d’un volcan de type explosif : les explosions, les projections de cendres et de blocs
sont caractéristiques de ce type de volcan.
b. La présence d’une coulée de lave de 10 km de long est une caractéristique qui pourrait être
associé à un volcanisme de type effusif.
c. La lave progresse de 10.000 mètres en 8 mois ou 240 jours environs (8x30=240). La vitesse
de progression est donc de 10.000 / 240 = 41,7 mètres pas jour.
d. L’apparition d’un cône de cendres et de scories correspond à un nouveau volcan baptisé
Paricutin. La disparition d’un village enfoui sous les cendres, puis le nivellement par la coulée
de lave sont les principales modifications du paysage.
8 page 167
a.
b. Plus le temps précédent l’éruption diminue, plus la profondeur des foyers des séismes
situés à la verticale du volcan diminue.
c. La migration des foyers sismiques au cours du temps témoigne de la monté du magma.
d. La surveillance sismique du Piton de la Fournaise permet de repérer les montées de magma,
donc de prévoir de nouvelles éruptions volcaniques et ainsi protéger les populations.
Adopter une démarche scientifique.
a. La vitesse d’écoulement dépend de la température du produit.
b.
Température de la goutte de miel M1 : 20°C
Température de la goutte de miel M2 : 40°C
La coulée issue de M2 est plus longue que celle issue de M1. La goutte de miel le plus chaud
donne la coulée la plus longue.
c. La différence d’écoulement de la coulée de lave entre le 1er et le 2ème jour provient d’une
différence de température de la lave.

Documents pareils

Devoir Surveillé nº 1: Le volcanisme

Devoir Surveillé nº 1: Le volcanisme Les coulées ont été émises au niveau d´un cratère situé à une altitude de 1038 m. Elles se sont écoulées vers le nord est en direction des altitudes les plus basses (732 m). Elles se sont donc écou...

Plus en détail