Chargeur de NiCd/NiMH

Commentaires

Transcription

Chargeur de NiCd/NiMH
Chargeur de
NiCd/NiMH
sans commutation
IC1
LM317
+9V...+25V
Myo Min
R(n) = (1,25 + Vsat) / I
où Vsat est 0,1 V.
2
D1
1N4148
C1
C2
D2
BC547
1N4148
R2
0W5
T2
BC547
D3
1N4148
T3
BC547
R3
270Ω
R1
T1
12Ω
LM317T
22Ω
Ce circuit remplace la résistance unique
limitant le courant souvent utilisée dans les
chargeurs de piles très bon marché. La solution présentée ici sera amortie tôt ou tard
car elle permet de dépasser la durée de vie
de quelque 3 mois des NiCd maltraitées
par un chargeur de mauvaise qualité.
Le schéma représente un LM317 en configuration à courant constant, mais
dépourvu de la résistance usuelle fixe ou
variable à la broche ADJ servant à fixer
le courant de sortie. Il n’y a pas non plus
de commutateur avec plusieurs résistances permettant de choisir le courant de
charge en fonction des 3 types de piles à
charger : R3 (LR03), R6 et PP3 (6F22).
La tension apparaissant aux bornes de R1
en raccordant par exemple une pile R3
déchargée provoque la polarisation de
T1 par la diode chutrice de tension D1.
La broche ADJ du LM317 fournit alors
environ 50 µA à la pile, ce qui active le
mode de courant constant du circuit. D4
empêche la pile de se décharger lorsque
le chargeur est arrêté ou n’est pas alimenté. R1/R3/R3 déterminent le courant
de charge I selon
1W
0W5
D4
D5
D6
1N4004
1N4004
1N4004
adj.
470µ
35V
100n
AAA
AA
PP3 / 6F22
040002 - 11
Le courant devrait être un dixième de la
capacité nominal de la pile – par exemple 170 mA pour une pile R6 NiCd
1 700 mAh.
geur devrait dépasser le triple de celle de
l’élément ou des éléments. Il faut en effet
tenir compte de la chute de tension du
LM317 et de la tension sur R(n).
Les piles « PP3 » rechargeables contiennent d’habitude 7 éléments NiCd. Leur
tension nominale est donc de 8,4 V et
non de 9 V comme on le croit souvent.
R1/R2/R3 commencent à chauffer
lorsque le courant nécessaire est relativement élevé. En première approximation,
la tension d’entrée requise par le char-
Deux remarques pour finir : le LM317
devrait être équipé d’un petit dissipateur
thermique. Pour des raisons de sécurité,
utiliser de préférence un adaptateur secteur universel à sortie DC plutôt qu’une
combinaison spécialisée transformateur
secteur/redresseur.
(040002-1)
elektor - 7-8/2004