La musique africaine.

Commentaires

Transcription

La musique africaine.
Tradition et musique
La musique africaine.
Mise à part le Maghreb où les musiques savantes arabe et arabo-andalouse se sont implantées, il s'agit
essentiellement d'une musique traditionnelle ou folklorique à transmission orale.
La musique traditionnelle des différentes régions d’Afrique est caractérisée
par une rythmique liée souvent à la danse.
Elle se manifeste lors des festivités, mais aussi des cérémonies telles les
circoncisions, baptêmes, mariages, initiations, guérisons, funérailles, etc.
La musique généralement polyrythmique permet à l'individu de trouver sa place dans le groupe, tout en donnant à ce
dernier, une signature unique. Dans certains pays d'Afrique(Mali,Sénégal,Guinée,Gambie,Niger,Burkina faso) la
musique est aussi liée aux griots, les conteurs traditionnels qui véhiculent la mémoire de leur peuple.
Le griot ne conte pas. Il appartient à une caste professionnelle qui est
chargée de certaines prestations historiennes, politiques, sociales, ou
musicales. Le griot est chargé (et il est payé) de faire les louanges des
notables, de réciter sans faute des généalogies et d'en faire des apologies,
de chanter des épopées historiques, ou simplement de faire de la musique
pour certaines occasions.
Quelques instruments:
balafon, sanza (kalimba ou piano à pouce), caxixi, kamele’n goni
calebasse riz + cuillère calebasse, dia barra, calebasse gourde, calebasse, tambour d’eau