TECHNICIEN(NE) EN MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC

Commentaires

Transcription

TECHNICIEN(NE) EN MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC
SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET QUALIFICATIONS
Bd. Léopold II, 44 - 1080 Bruxelles  02/690.85.28
Référentiel métier
 02/690.85.78
Dépôt ChaCA 02/10/2015
TECHNICIEN(NE) EN MAINTENANCE ET
DIAGNOSTIC AUTOMOBILE
Les métiers décrits par le S.F.M.Q. sont accessibles aux hommes et aux femmes, selon les directives légales en la matière.
Afin de faciliter la lecture, les métiers sont désignés par le genre grammatical masculin dans la suite du document.
1. Définition en termes de description des productions et des services attendus
Le Technicien en maintenance et diagnostic automobile (TMDA) est le spécialiste du diagnostic
mécanique, électronique et électrique.
Outre les tâches du Mécanicien d’entretien automobile, il réalise :
- des diagnostics sur des dispositifs (systèmes isolés et combinés) mécaniques, hydrauliques,
pneumatiques, électriques et électroniques,
- la maintenance des dispositifs (systèmes) mécaniques, hydrauliques, pneumatiques,
- des interventions simples sur des dispositifs (systèmes) mécaniques, hydrauliques, pneumatiques,
- des interventions complexes des dispositifs (systèmes et éléments) électriques et électroniques,
- la neutralisation de la haute tension sur un véhicule hybride / électrique,
- le montage et le paramétrage d’accessoires prévus ou non par le constructeur,
sur des voitures particulières et les véhicules utilitaires légers (-3,5T).
2. Appellations synonymes du métier cible
- Technicien(ne) en diagnostic et réparation automobile
3. Situation du métier
cf. Document COREF-00 Grappe(s) métiers S.F.M.Q. « Métiers de la Mécanique automobile »
consultable sur le site Internet.
4. Niveau de responsabilité par rapport à autrui
 Exercer le métier sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique
 Exercer le métier seul (sans supérieur hiérarchique, sans personne à superviser)
 Exercer le métier et être responsable de plusieurs personnes
1
COREF-01
Rév : Mars 2015
2
Dépôt ChaCA 02/10/2015
5. Situation par rapport à son niveau de professionnalisation et de spécialisation
Le métier est décrit au niveau du professionnel compétent et limité au cœur du métier.
Le professionnel « compétent » est capable de bien exécuter son travail, conformément aux
procédures et/ou aux prescriptions. Il est efficace c'est-à-dire il répond à ce qui lui est demandé. Ce
niveau correspond au niveau d’entrée dans l’emploi.
Le cœur du métier est constitué des actes professionnels les plus représentatifs du métier.
Si nécessaire, préciser :
les actes professionnels qui ne font pas/plus partie du cœur du métier : /.
- les actes qui font nouvellement partie du métier : Développement des interventions sur
Véhicules Electriques et Hybrides ou VEH
6. Précision quant à l’aspect collectif du travail
 Exercer le métier seul
 Exercer le métier au sein d’une équipe de travailleurs exerçant le même métier
 Exercer le métier au sein d’une équipe pluridisciplinaire
7. Lieux d’exercice du métier
Tout lieu où se trouve un atelier d’entretien, de réparation, de réparation / diagnostic c.-à-d. au sein :
- des structures :
 Atelier de réparation
 Service Après-vente Atelier intégré
 Centre auto, service rapide
 Entreprise publique/établissement public
 Garage automobile
 Société de services
- des secteurs d’activités :
 Armée
 Transport de marchandises
 Transport public ou privé de personnes
8. Conditions d’exercice du métier
Conditions matérielles :
- Le travail s’effectue parfois dans des positions inconfortables.
- Les horaires sont généralement réguliers et comportent occasionnellement des heures
supplémentaires en accord avec la convention collective de travail (négociée en commission
paritaire 112).
- L’exercice de l’activité demande parfois la manipulation de lourdes charges.
- Le port d'équipements de protection individuels et collectifs est exigé.
- Le mécanicien ne doit pas être allergique aux graisses, solvants, lubrifiants et supporter les vapeurs
de carburant.
Contexte relationnel et/ou psychologique :
Stress potentiel du à la temporisation du travail liée aux normes constructeurs.
COREF-01
Rév de : Mars 2015
2
3
Dépôt ChaCA 02/10/2015
9. Législation et éléments de bonnes pratiques à prendre en compte
Sécurité, santé, bien-être au travail, ergonomie, hygiène et environnement (Code et RGPT)
- La législation européenne réglemente la récupération des gaz réfrigérants fluorés à effet de serre
(CE-307-2008)
- A noter : au point de vue des véhicules hybrides et électriques, il existe une position du secteur mais
pas de législation au 06/12/2013
Législation concernant le métier dans sa globalité (accès à la profession, agréation, directives
européennes / fédérales / nationales / communautaires / régionales, directives SPF Santé …)
Remarque :
- Ce référentiel décrit le métier exercé sous le statut de travailleur ; il n’implique donc pas l’accès à la
profession.
- Les conditions d’accès à la profession sont déterminées par l’AR 21/12/2006 et 18/12/2007 relatif à
la compétence professionnelle pour l’exercice d’activités indépendantes relatives aux bicyclettes et
aux véhicules à moteur. Cet arrêté précise la compétence professionnelle intersectorielle et/ou
sectorielle nécessaire c-à-d le type d’activités professionnelles, de connaissances théoriques,
techniques ET les connaissances administratives et de gestion.
- A noter, le référentiel du « Technicien en maintenance et diagnostic automobile » couvre tous les
prescrits de l’AR 21/12/2006 à l’exception des connaissances administratives et de la gestion.
10. Evolutions possibles du métier
Il faudra tenir compte du développement de l’électronique, des véhicules hybrides et électriques et de
l’usage de matériaux relevant du développement durable.
11. Sources principales
-
COREF-01
Horizons Emploi, Métiers et professions : www.leforem.be
Fiche métier ROME V3 : www2.pole-emploi.fr
Fiche métier IMT-B : http://imtb.actiris.be
Fiche métier Consortium de Validation des compétences : www.cdvc.be
Profil de qualification CCPQ : www.enseignement.be
EDUCAM : http://www.educam.be/fr/
Bien-être au travail : http://www.emploi.belgique.be/bien_etre_au_travail.aspx
Commission paritaire : http://www.emploi.belgique.be/ rechercher cct-garages
Accès à la profession : AR 20/12/2006 et 18/12/2007 relatif à la compétence professionnelle pour
l’exercice des activités indépendantes relatives aux bicyclettes et aux véhicules à moteur
http://economie.fgov.be/fr/entreprises/vie_entreprise/Creer/Conditions/prof_commerciales/Competen
ces_prof/
Rév de : Mars 2015
3
SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET QUALIFICATIONS
Bd. Léopold II, 44 - 1080 Bruxelles  02/690.85.28  02/690.85.78
Dépôt ChaCA 30/10/2015
Référentiel des compétences professionnelles
TECHNICIEN(NE) EN MAINTENANCE
ET DIAGNOSTIC AUTOMOBILE
Les métiers décrits par le S.F.M.Q. sont accessibles aux hommes et aux femmes, selon les directives légales en la matière. Afin de faciliter la lecture, les métiers sont désignés par le genre
grammatical masculin dans la suite du document.
ème
Remarque : Le degré d’autonomie attribué au travailleur (cf. 3
colonne du référentiel ci-dessous), implique automatiquement la responsabilité par
rapport à son travail c.-à-d. :
- la responsabilité du résultat d’exécution des tâches réalisées s’il y a autonomie d’exécution ;
- la responsabilité des choix posés s’il y a autonomie de décision (ex. : choix de procédure, de technique, de matériel, de produit …)
Commentaires :
A. Les véhicules visés dans le présent document sont des véhicules de moins de 6 ans (y compris les VEH. A noter qu’en matière de voitures
électriques et hybrides, en relation avec la loi sur le bien-être au travail, le Technicien en Maintenance et Diagnostic Automobile (TMDA) sera sensibilisé aux
moyens de formations liés aux dangers inhérents à ce type de véhicules
B. Le Profil métier « Technicien en Maintenance et Diagnostic Automobile » contient le Profil métier de « Mécanicien d’Entretien Automobile ».
Cependant, seules les Activités clés spécifiques du « Technicien en Maintenance et Diagnostic Automobile » sont développées dans le présent document.
Les Activités clés relatives au « Mécanicien d’Entretien Automobile » sont quant à elles développées dans le Profil métier S.F.M.Q. de « Mécanicien
d’Entretien Automobile » et donc à ajouter au Profil métier « Technicien en Maintenance et Diagnostic Automobile ».
C. Le degré d’autonomie attribué peut se traduire par
- Autonomie d’exécution = Réalisation des tâches sans intervention du responsable dans le respect des consignes du responsable, des fiches
techniques … mises à disposition du travailleur
- Autonomie de décision = Sélection des procédures, matériels, outils, produits … sans intervention d’un supérieur
1
COREF-02
Rév : Mars 2015
Dépôt ChaCA 30/10/2015
D. La complexité du contexte au sein duquel le travailleur exerce les compétences peut varier :
Application complexe dans des situations similaires =
 Le travailleur exécute un ensemble de tâches complexes par leur nombre ou par leur nature (diversité des paramètres : type de véhicule, de dispositif,
d’intervention …).
 Par l’observation (faits, documents, consignes* … mesures, relevés, calculs … directs) et sans analyse, il reconnait / identifie une situation connue et
y associe une procédure connue à appliquer, du matériel / des produits à utiliser.
 Les situations ont déjà été rencontrées ou sont connues du travailleur et le résultat final attendu assimilable à un résultat déjà réalisé pour le travailleur
- Résolution de problèmes concrets dans des situations inédites :
 Les problèmes sont décelables par observation, mesure … ou exprimé dans les consignes*
 Les solutions possibles sont connues et en nombre limité malgré la diversité des paramètres (type de véhicule, de dispositif (systèmes et éléments)
…) : elles font appel à une combinaison nouvelle (pour le travailleur) de ressources / procédures connues.
(*) : instructions fournies par le responsable (fiche de travail du réceptionnaire), manuel d’entretien ou données informatiques (normes du constructeur) …
-
ACTIVITE-CLE 1 (max 10) : REALISER DES OPERATIONS DE MAINTENANCE
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
1.1.Préparer le poste de travail
1.2. Réaliser la maintenance de tous les types
de dispositifs mécaniques, hydrauliques,
pneumatiques
COREF-02
Rév : Mars 2015
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
1.1.1. Prendre connaissance des différentes
tâches reprises dans la fiche de travail
1.1.2. Identifier le véhicule
1.1.3. Recueillir et exploiter les données
techniques
1.1.4. Préparer le véhicule, l’outillage et les
fournitures nécessaires
1.2.1. Remplacer et régler les systèmes selon
les prescrits du constructeur
1.2.2. Vérifier le résultat des interventions
1.2.3. Interroger la mémoire des défauts si
nécessaire
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
2
Dépôt ChaCA 30/10/2015
1.3. Réaliser la maintenance du
climatisation
circuit de
1.4.Ranger le poste de travail
1.3.1. Récupérer le frigorigène (action soumise
à certification suivant la nature du frigorigène)
1.3.2. Tirer sous vide
1.3.3. Remplir le circuit avec le frigorigène
approprié
1.3.4. Contrôler le fonctionnement effectif du
circuit
1.4.1. Ranger l’outillage
1.4.2. Nettoyer le poste de travail
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
ACTIVITE-CLE 2 (max 10) : REALISER UN DIAGNOSTIC SUR LES DISPOSITIFS MECANIQUES, HYDRAULIQUES, PNEUMATIQUES,
ELECTRIQUES, ELECTRONIQUES
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
2.1. Collecter les informations
réalisation du diagnostic
utiles
à
la
2.2. Diagnostiquer les dysfonctionnements /
pannes de tout type de systèmes isolés ou
combinés
2.3. Diagnostiquer
un
dysfonctionnement
mécanique du circuit de climatisation
COREF-02
Rév : Mars 2015
2.1.1. Identifier le véhicule
2.1.2. S’informer des symptômes des pannes,
dysfonctionnements, anomalies … - Valider le
phénomène signalé par le client
2.2.1. Relever des données à partir d’appareils
de mesure et de diagnostic
2.2.2. Comparer les mesures avec les données
des constructeurs
2.2.3. Vérifier la cohérence entre la mesure
et/ou le code défaut et l’anomalie constatée
2.2.4. Identifier la(les) pièce(s) causale(s)
2.2.5. Déterminer les interventions à réaliser
2.3.1 Localiser l'origine d’un dysfonctionnement
de la manière la plus adéquate
2.3.2 Rechercher
les
causes
du
dysfonctionnement
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie de décision et d’exécution
Résolution de problèmes concrets dans des
situations inédites
Autonomie de décision et d’exécution
Résolution de problèmes concrets dans des
situations inédites
3
Dépôt ChaCA 30/10/2015
ACTIVITE-CLE 3 (max 10) : EFFECTUER LES REPARATIONS
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
3.1.Préparer le poste de travail
3.2.Réparer/Remplacer
tous
les
types
d’éléments d’origine électrique ou électronique
3.3.Vérifier tous les types de systèmes d’origine
mécanique (direction, suspension, transmission
…) et hydraulique (frein …)
3.4.Remplacer tous les types de systèmes
d’origine mécanique (direction, suspension,
transmission …) et hydraulique (freins …)
3.5.Remplacer un élément du circuit de
climatisation (boucle de froid)
COREF-02
Rév : Mars 2015
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
3.1.1. Prendre connaissance des différentes
tâches reprises dans la fiche de travail
3.1.2. Identifier le véhicule
3.1.3. Recueillir et exploiter les données
techniques
3.1.4. Préparer le véhicule, l’outillage et les
fournitures nécessaires
3.2.1. Repérer l’élément en cause selon les
prescriptions du constructeur
3.2.2. Réparer / Remplacer l’élément en cause
selon les prescriptions du constructeur
3.2.3. Effectuer les paramétrages nécessaires
3.2.4. Vérifier le résultat des interventions
3.3.1. Contrôler visuellement et manuellement :
direction, frein, suspension, transmission …
3.3.2. Tester la suspension, le freinage au banc
si nécessaire
3.3.3. Effectuer un essai sur route si nécessaire
3.4.1. Changer le(s) système(s) défectueux
3.4.2. Effectuer un paramétrage si nécessaire
3.4.3. Vérifier le résultat de l’intervention
3.5.1. Récupérer le frigorigène (action soumise
à certification)
3.5.2. Tester l’étanchéité selon les procédures
du constructeur
3.5.3. Remplacer l’élément défectueux
3.5.4. Vérifier l’étanchéité selon les procédures
du constructeur
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
dans
des
situations
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
4
Dépôt ChaCA 30/10/2015
3.6.Préparer la remise du véhicule au client
3.7.Ranger le poste de travail
3.5.5. Remplir le circuit au moyen du frigorigène
approprié
3.5.6. Contrôler le fonctionnement effectif du
circuit
3.6.1. Faire un essai sur route
3.6.2. Remettre dans l’état initial les éléments de
sécurité et de confort : multimédia, siège, rétros
3.7.1. Ranger l’outillage
3.7.2. Nettoyer le poste de travail
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
dans
des
situations
ACTIVITE-CLE 4 (max 10) : EFFECTUER DES OPERATIONS SPECIFIQUES DE MAINTENANCE ET DE PARAMETRAGES SUR LES
ELEMENTS DE GESTION ELECTRONIQUE (MOTEUR, TRANSMISSION, DIRECTION, SUSPENSION, CONFORT, SECURITE,
MULTIMEDIA ET CIRCUIT HAUTE TENSION)
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
4.1.Préparer le poste de travail
4.2.Effectuer les opérations spécifiques de
maintenance
de
dispositifs
de
gestion
électronique
4.3.Effectuer
concernés
COREF-02
le
paramétrage
Rév : Mars 2015
des
éléments
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
4.1.1. Prendre connaissance des différentes
tâches reprises dans la fiche de travail
4.1.2. Identifier le véhicule
4.1.3. Recueillir et exploiter les données
techniques
4.1.4. Préparer le véhicule, l’outillage et les
fournitures nécessaires
4.2.1. Identifier les opérations de maintenance à
réaliser - Sélectionner les étapes de procédures
de maintenance - Réaliser les étapes de
maintenance dans l’ordre chronologique prévu
4.3.1. Vérifier / Effacer la mémoire des défauts
4.3.2. Effectuer le contrôle des réglages par
défaut
4.3.3. Adapter les paramètres en fonction du
véhicule et de ses options
4.3.4. Vérifier le résultat de ses interventions
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
5
Dépôt ChaCA 30/10/2015
4.4.Préparer la remise du véhicule au client
4.5.Ranger le poste de travail
4.4.1. Faire un essai sur route
4.4.2. Remettre dans l’état initial les éléments de
sécurité et de confort : multimédia, siège, rétros
4.5.1. Ranger l’outillage
4.5.2. Nettoyer le poste de travail
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
dans
des
situations
ACTIVITE-CLE 5 (max 10) : NEUTRALISER LA HAUTE TENSION SUR UN VEHICULE HYBRIDE/ELECTRIQUE
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
5.1.Mettre hors tension le véhicule
5.2.Rétablir la tension sur le véhicule après
réparation
COREF-02
Rév : Mars 2015
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
5.1.1. Sécuriser l’accès au véhicule
5.1.2. Neutraliser la haute tension selon la
procédure prescrite - Procéder aux contrôles
préconisés
5.2.1. Appliquer la procédure de sécurité
préconisée
5.2.2. Rétablir la tension - Vérifier le bon
fonctionnement du système de haute tension du
véhicule
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
6
Dépôt ChaCA 30/10/2015
ACTIVITE-CLE 6 (max 10) : MONTER ET PARAMETRER LES TYPES D’ACCESSOIRES CONFORMES A LA LEGISLATION EN VIGUEUR
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
6.1.Préparer le poste de travail
6.2.Monter l’accessoire d’origine ou non
(infotainement,
aide
au
stationnement,
navigation, les attaches de remorque)
6.3.Préparer la remise du véhicule au client
6.4.Ranger le poste de travail
COREF-02
Rév : Mars 2015
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
6.1.1. Prendre connaissance des différentes
tâches reprises dans la fiche de travail
6.1.2. Identifier le véhicule
6.1.3. Recueillir et exploiter les données
techniques
6.1.4.
Préparer le véhicule, l’outillage et les
fournitures nécessaires
6.2.1. Décoder les notices de montage et
schémas électriques
6.2.2. Effectuer de petits travaux d'ajustage et
de montage
6.2.3. Installer l'accessoire
6.2.4. Configurer le véhicule suivant les normes
du constructeur
6.2.5. Vérifier le résultat de ses interventions
6.3.1. Faire un essai sur route
6.3.2. Remettre dans l’état initial les éléments de
sécurité et de confort : multimédia, siège, rétros
6.4.1. Ranger l’outillage
6.4.2. Nettoyer le poste de travail
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
dans
des
situations
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
7
Dépôt ChaCA 30/10/2015
ACTIVITE-CLE 7 (max 10) : ECHANGER LES INFORMATIONS UTILES AVEC LES DIFFERENTS INTERVENANTS
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
(min 2, max 10)
7.1.Consigner le suivi de ses interventions
7.2.Communiquer oralement avec les différents
intervenants
COREF-02
Rév : Mars 2015
COMPETENCES PROFESSIONNELLES
DETAILLEES (max 5)
7.1.1. Etablir un rapport de diagnostic clair,
précis - Compléter les documents utiles selon les
consignes - Noter les problèmes rencontrés,
interventions effectuées, remarques éventuelles
…
7.2.1. Si nécessaire, interroger le client lors de
l’élaboration du diagnostic
7.2.2. Informer le client sur le diagnostic, les
interventions …
7.2.3. Echanger des informations techniques
oralement avec les membres de l’équipe, le
responsable …
AUTONOMIE – COMPLEXITE DU CONTEXTE
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
8
Dépôt ChaCA 30/10/2015
EXIGENCES TRANSVERSALES
Respecter les règles professionnelles
- Respecter les règles liées à la sécurité
- Respecter les règles liées à l’hygiène
- Respecter les règles liées à l’ergonomie et la
manutention
- Respecter les règles liées à la protection de
l’environnement
- Gérer son temps de travail
Autonomie d’exécution
Application complexe
similaires
dans
des
situations
Importance relative des Activités-clés :
AC : 
Critère* : 
Fréquence d’exercice de
l’activité
Durée de réalisation de
l’activité
AC1
AC2
AC3
AC4
AC5
AC6
AC7
7
1
5
2
6
3
4
2
4
1
5
7
3
6
(*) : Sélectionner les critères pertinents pour le métier. Pour chaque critère sélectionné, classer les AC visées selon un N° d’ordre décroissant (1 plus important que 2 plus
important que 3 …)
COREF-02
Rév : Mars 2015
9
Dépôt ChaCA 30/10/2015
Matériel principal utilisé pour exercer le métier :
-
Alésoirs
Analyseur 4 gaz
Appareil de diagnostic multimarque
Appareil de purge de liquide de freins
Appareil de test antigel
Appareil de test batterie
Appareil de test de liquide de freins
Appareil de test d’étanchéité des cylindres
Appareil pour régler les phares
Baladeuse basse tension sécurisée (LED)
Banc de freinage
Banc de géométrie
Banc de test de suspension
Banc pour tester les amortisseurs
Béquilles de sécurité courtes
Boulonneuse
pneumatique
+
flexible
pneumatique + douilles à chocs + clé à cliquet
pneumatique
Chalumeau
Clé à bougie
Clé dynamométrique
Clés pour bouchons de carter
Collecteur d’huile
Compresseur et outillage pneumatique
Compressiomètre
Cric d’atelier
Démonte-valve
Eléments de protection : housses de volant,
housses d’aile, housses de siège, tapis de sol
Entonnoir
Equilibreuse, démonte-pneu
COREF-02
Rév : Mars 2015
-
Etau
Extracteur de gaz d’échappement
Fer à souder l’étain
Foreuse
Gonfleur de pneus avec manomètre
Grue hydraulique/palan de levage
Housse de volant
Equipement de tri sélectif
Etabli
Housses d’aile
Housses de siège
Jauge de profondeur des sculptures des pneus
Jeu d’extracteurs universels
Jeu de manomètres
Kit de métrologie
Kit de réparation pneu pour réparation
intérieure
Lampe stylo pour contrôler les plaquettes et les
garnitures de frein
Lampe témoin à led
Limes
Machine de nettoyage de pièces
Machine pour circuit airco
Matériel de détection des fuites airco
Matériel et équipement spécifique aux
interventions sur VEH
Miroirs
Multimètre
-
Oscilloscope
Opacimètre
Papier abrasif
PC avec accès aux informations techniques
Pied à coulisse pour freins ou palmer
Pince à rivets
Pince à sertir
Pince ampèrmétrique
Pince repousse piston pour étriers
Pinces à ressorts de suspension
Pompe à graisse (arbres de transmission
camionnettes)
Pont élévateur (2 colonnes asymétriques ou 4
colonnes)
Presse hydraulique
Récipient gradué à huile avec bec verseur ou 1
système de remplissage pneumatique
Réfractomètre
Savon pour montage des pneus
Servante à outillage garnie
Tarauds, filières
Tire-valve
Vidangeur d’huile
10
Dépôt ChaCA 30/10/2015
Glossaire spécifique au métier :
- Dispositif, Elément, Système :
 Dispositif = Ensemble des pièces constituant un mécanisme
 Elément = constituant d’un ensemble (Ex. : les courroies, chaînes de distribution, cascades de pignons complexes …)
 Système = ensemble d’éléments interagissant entre eux selon certains principes ou règles (Ex. : distribution moteur, moteur, transmission (boîte de
transfert, boîte de vitesses robotisée et automatique, cardans, embrayage …), direction, trains roulants, suspension, freinage, confort, sécurité,
multimédia …)
 Système combiné = système avec gestion électrique et/ou électronique
- Intervention = toute démarche nécessaire à la résolution de problème (Ex. : réglage, démontage/montage, remplacement, réparation …)
- Dysfonctionnement / Panne = trouble du fonctionnement, dérèglement, mauvais fonctionnement …
- Maintenance = contrôles, réglages, remplacements périodiques prévus par le constructeur
- Neutralisation de haute tension : La procédure décrite dans le présent profil est la procédure à suivre en cas d’absence ou de manque d’informations du
constructeur. La démarche de neutralisation est soumise à une recommandation du secteur.
- Paramétrage = (Dés)Activation de fonctions ou téléchargement et installation de logiciels constructeurs et équipementiers.
COREF-02
Rév : Mars 2015
11