bibliographie Musées de la Marine

Commentaires

Transcription

bibliographie Musées de la Marine
ANR CRISES- « Les Présents des Passés »
Les Musées Navals, témoins et conservatoires des conflits européens
et de l’hégémonie européenne.
Bibliographie du Département du Service Historique de la Défense
Bibliographie établie par Patrick LOUVIER, MDC, Université Paul Valéry-Montpellier III,
Histoire Contemporaine (mars-mai 2009).
On a regroupé et classé thématiquement les notices collectées dans le fichier papier de
la salle de consultation de la bibliothèque de Vincennes. On a poursuivi cette première
recherche par le dépouillement des ressources du catalogue électronique du SHD où sont
reportées les notices des ouvrages publiés depuis le début de la décennie 1990 et certains
travaux publiés auparavant. Sur ce catalogue électronique, les ressources des collections des
bibliothèques de Toulon, de Lorient, de Brest, de Rochefort et de Vincennes sont rassemblées
sous les mêmes entrées.
Foisonnantes, mais se suivant sans ordre chronologique, alphabétique, ou thématique,
les notices électroniques exigent un dépouillement systématique. Sous les mots-clés retenus
(« musée », « musée de la Marine », « Musée de Toulon », « Musée de l’Aquitaine ») sont
ainsi réunis plusieurs centaines d’études et d’ouvrages consacrés à ces institutions, mais
également les actes des colloques et des séminaires organisés dans et par les musées cités. Les
titres des dictionnaires et des ouvrages publiés par les Musées de la Marine, l’Association des
Amis du Musée de la Marine et d’autres associations (Amys du Vieux Dieppe, etc.) sont
également reportés. Quelques documents iconographiques se faufilent également aux entrées
« musée de la marine, de Toulon etc ». Les catalogues d’exposition dont les bibliothèques du
DHD possèdent le même exemplaire sont mentionnés 2, 3, voire 5 fois. Les doublons enfin,
abondent : 1/6ème environ des notices.
Sans en faire une règle absolue, nous avons retenu les notices qui, explicitement ou
non, pouvaient éclairer une réflexion sur la mémoire des conflits du passé, dans toutes les
dimensions, militaire, sociale, confessionnelle et commerciale, que peut englober ce terme.
Ainsi des musées maritimes, dont les horizons sont bornés aux sociétés littorales et portuaires,
à leur mode de vie, n’ont pas ou très peu été cités (Fécamp), sans pour autant ignorer que sur
les relations patron-matelots et les conditions ouvrières dans le monde des conserveries, ces
musées sont riches d’informations.
Ouvrages généraux
Bellec François, « Navires-musées et musées de navires », Monuments historiques-Grand
Large, décembre 1983-janvier 1984, n° 130. 4°1722.
Boudriot Jean, Berti Hubert, Dantec Patrick, Modèles historiques au musée de la marine,
Paris, ANCRE, 1997, 254 p.
Coffinières F., « Les musées de la marine dans les ports bretons », Revue Maritime, n° 305,
Juillet 1975, pp. 993-1005. (Brest, Camaret, Lorient, Port-Louis, Le Pouldu, Le Croisic).
Coffinières F., « Les musées de la Marine en Méditerranée », Revue Maritime, n° 326, juin
1977, pp. 651-662. (Toulon, St. Tropez, Antibes, Nice, Grasse).
Coffinières F., « Les musées de la Marine en Méditerranée », Revue Maritime, n° 327, Juillet
1977, pp. 795-804.
Jean Denizet, La documentation historique militaire en France. Documentation commune aux
Armées de Terre, Air, Mer. L’armée de mer. Les bibliothèques, les Archives, les Musées,
Paris, Berger-Levrault, 1952, 125 pages.
Humbert Jean-Marcel et Dumarche Lionel, Guide des musées d’histoire militaire, 400 musées
en France, Paris, Charles-Lavauzelle, 504 p. 8° 5578.
La Prairie Yves, « The Maritime Museum of the Future », International Congress of Maritime
Museums, 4th Conference proceedings 1981, 1983, pp. 185-188. 8° 5773.
Jean Randier, L’Antiquaire de Marine, Editions Maritimes et d’Outre-Mer, Paris, 1973.
Histoire du modélisme naval, techniques des maquettistes, ex-votos, instruments, armes,
figures de proues, objets inspirés de la mer (jouets par ex.). Très nombreuses photographies
mais l’origine précise n’est pas immédiatement indiquée. Une liste sommaire des musées
navals.
Patrick Mary, Sources for Maritime History. A directory of member libraries of the
international Congress of Maritime Museums, s.d., Vincennes, VI-8° 6639.
Sullivan Dick, Old Ships, boats and maritime museums, Londres, Coracle books, 1978, 132 p.
12 4276.
XXème siècle
1914-1965
Anonyme, Catalogue numérique du Musée de la Marine en 1939, Sens, Société Générale
d’Imprimerie et d’Edition, s.d., 7 T 1144.
Anonyme, Musée de la Marine, s.l., s.n., s.d., 115 pages.
Anonyme, « Le Musée de la Marine », Revue Maritime, 1er semestre 1924, p. 547.
Anonyme, « Les richesses du musée de la Marine », Journal de la Marine marchande, Mars
1926, p. 356.
Anonyme, « Le musée et le salon de la Marine au Palais de Chaillot », L’Illustration, 12 juin
1943, p. 365.
Les amis du Musée de la Marine, « La Question du Musée de la Marine », Moniteur de la
Flotte, n° 16, 20 avril 1933, pp. 1-2.
Les amis du Musée de la Marine, « La Question du Musée de la Marine », Moniteur de la
Flotte, n° 17, 27 avril 1933, pp. 1-2.
Benielli Edouard, « Les collections du Musée de la Marine vont-elles enfin être placées dans
un cadre digne d’elles ? », Moniteur de la Flotte, n° 21, 24 mai 1934, p. 2.
Cadlihac Paul-Emile, « La mansarde de Neptune », L’Illustration, 16 janvier 1932, p. 74.
« Centenaire du Musée de la Marine », Moniteur de la Flotte, n° 1, 5 janvier 1928, p. 1.
Clerc-Rampal G., « La marine marchande au Musée de la Marine », Journal de la Marine
Marchande, Janvier 1929, p. 77.
Clerc-Rampal G., « Le musée de la Marine et la question de son transfert », Revue Maritime
et coloniale, 2ème trimestre 1935, p. 736.
Chatelle Albert, Le transfert du musée de la Marine, Paris, s.é., s.d., 10 p. 39 P 22.
Norel J., « Le musée de la Marine au Louvre », Mercure de France, 1er février 1927, p. 696.
Paluel-Marmont, « Le musée de la Marine sera-t-il édifié dans l’île des Cygnes », Moniteur
de la Flotte, n° 18, 3 mai 1934, p. 2.
Rio (Alphone), « La question du musée de la Marine », Moniteur de la Flotte, n° 17, 26 avril
1934, p. 1.
1945-1965
Destrem Jean, La Musée de la Marine du Louvre, s.l., s.n.,s.d., Extrait de la Gazette des
Beaux-Arts, 7 T.1039.
« Le Musée de la Marine », Revue Internationale d’Histoire militaire, n° 16, 1955, p. 465.
Vichot capitaine de corvette J., « Le musée de la marine », Revue Maritime, n° spécial, Noël
1947, p. 747.
1965-2009
Baron Christina et Niderlinder Alain, « Des trésors méconnus du musée de la Marine »,
Neptunia, 1999, n° 213, pp. 3-13.
Bellec François capitaine de vaisseau, « Les musées de la marine », RHA, n° 4, 1983, pp. 105107.
Bellec François, « The origins of the Musée de la Marine, le musée naval du Louvre »,
International Congress of Maritime Museums, 4th Conference Proceedings, 1983, pp. 115118. 8 ° 5773.
Bellec François, « Le musée de la Marine et les échanges culturels », Neptunia, n° 155, 3ème
trimestre 1984, pp. 41-44.
Berthou, Eric, « Le musée des phares et balises de l’île d’Ouessant », Neptunia, 2001, n° 222,
pp. 62-68.
Boudriot Jean, Berti Hubert, Dantec Patrick, Modèles historiques au Musée de la Marine,
ANCRE, 1997, 254 p.
Boudriot Jean et Niderlinder Alain, « Modèles disparus du musée de Brest », Neptunia, 2002,
n° 226, pp. 34-45.
Exposition, 600 ans de constructions navales, Cols Bleus, 1974, 46 p.
Huyghues des Étages Marie-Françoise, « L’Iconographie du Musée de la Marine »
(Communication du 20 avril 1988), Vincennes, Service historique de la Marine, 1989, Tiré à
part du Comité de Documentation Historique de la Marine, Communications 1986-1987 et
1987-1988, pp. 167-175. 3 S 3886.
Quelques informations. Description des fonds : 20 000 ouvrages, 20000 à Rochefort, 177 000
clichés, 1000 documents d’archives, 20 000 gravures, estampes, 20 0000 photographies
anciennes. 10 000 cartes postales. Rien de spécifique sur le musée, son histoire.
Moirand René, « Un musée de l’aventure humaine sous la mer pour l’an 2000 : le Redoutable
à Cherbourg », Neptunia, 1997, n° 207, pp. 65-69.
Mourot Marjolaine, « L’inventaire administratif des collections du musée de la Marine »,
Neptunia, 1999, n° 214, pp. 22-32.
Niderlinder Alain, « Le Musée de la Marine et ses collections, Eléments chronologiques »,
Neptunia, n° 193, mars 1994, pp. 41-50.
Chronologie détaillée, avec quelques citations et clichés. La chronologie s’arrête le 26 mai 1939.
Id. même titre, Neptunia, n° 194, juin 1994, pp. 49-57.
Eléments chronologiques de 1748 à 1830.
Prud’homme Georges, « Un grand musée national de la Marine et de l’aventure maritime »,
Marine, 2000, n° 189, p. 16-20.
Serna Virginie, « L’élaboration des collections documentaires au musée national de la
Marine », Neptunia, 2000, n° 220, p. 33-42.
Puissance Navale
Centre historique des archives nationales, L’âme et la lumière : armes et canons dans la
Marine royale fin XVIIe-XVIIIe siècle, Musée de l’histoire de France, Paris, Archives
nationales de France, 1996, 95 p.
Des vaisseaux et des hommes : vaisseaux de ligne et gens de mer dans l’Europe du XVIIème
siècle, Musée maritime de l’île Tatihou, 1992, 379 p.
Détrée Jean-François, Les vaisseaux de Tourville, Saint-Vaast-la-Hougue, Musée maritime de
l’île Tatihou, 1999, 31 p.
Le lion, le lys, l’abeille : français et vénitiens en mers Adriatique et Ionienne, du Grand Siècle
au Grand Empire (1669-1815), Archives Nationales de France, 2001, 36 p.
Catalogue de l’exposition au Musée de l’histoire de France, Empire et impérialisme.
Moirand René, « Un musée de l’aventure humaine sous la mer pour l’an 2000 : le Redoutable
à Cherbourg », Neptunia, 1997, n° 207, pp. 65-69.
Prost Philippe, Les forteresses de l’Empire : fortifications, villes de guerre et arsenaux
napoléoniens, Paris, éd. Du Moniteur, 1991, 211 p.
On gardera à l’esprit que les plans reliefs des grands ports –arsenaux français furent longtemps
au centre du Musée naval du Louvre avant d’être retirés à la fin du XIXème siècle.
Traite
Musée des Beaux-Arts André Malraux, Le bois d’ébène de l’histoire à l’histoire dessinée, Le
Havre, Service communication de la ville du Havre, s.d., 105 p.
Musée d’art et d’histoire de La Rochelle, Mémoires d’un port : La Rochelle et l’Atlantique
XVIème-XIXème siècles, s.d., 144 p.
Amérique du Nord.
Gagnon François-Mars, Jacques Cartier et la découverte du Nouveau Monde, Musée du
Québec, s.d., 105 p.
Lefrancois Thierry, La traite de la fourrure : les Français et la découverte de l’Amérique du
Nord, s.l., Présence du Livre, 1992, 172 p.
Catalogue de l’exposition au Musée du Nouveau Monde, 1992.
Musée du Québec, La renaissance et le Nouveau Monde, s.d., 346 p.
Muséum national d’histoire naturelle (Paris).
Voyage aux Iles d’Amérique, Archives nationales de France, 1992, 310 p.
Asie
La route des Indes : les Indes et l’Europe : échanges artistiques et héritage commun 16501850, Bordeaux, Somogy, 1998, 177 p.
Musée des Arts décoratifs, Musée d’Aquitaine.
Exposition présentée simultanément dans les deux musées.
Afrique
Rivallain Josette, Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux : catalogue des
collections africaines, Musée d’éthnographie, Bordeaux, s.d., 193 p.
Polynésie
Babeix Corine et Gomez-Estienne Julien, Mer de corail, terres de missions : les maristes en
Océanie, 1836-1936, 2005, 35 p.
Catalogue de l’exposition au musée Balaguier, 3 avril 2005-31 mars 2006.
Boulinier, Georges, Les Polynésiens et la navigation astronomique, Musée de l’Homme,
1972, 9 p.
Extrait du Journal de la Société des Océanistes (septembre 1972).
Guilbert Pierre-Edouard, Relation de voyage : Pierre-Edouard Guilbert, enseigne de vaisseau
à bord de la corvette l’Astrolabe commandée par Dumont d’Urville, 1826-1829, Musée de
l’histoire maritime de Nouvelle-Calédonie, 42 p.
Métayer Marc, Les voiliers du Nickel, Saint-Cyr-sur-Loire, A. Sutton, 2003, 128 p.
Exposition temporaire intitulée « Les voyages en Nouvelle-Calédonie des voiliers normands »
organisée par le Musée maritime de Rouen du 10 avril au 31 août 2003.
Uvea-Wallis : une île pêchée par les Dieux, Chartres, Musée des Beaux-Arts de Chartres,
2000, 159 p.
Deux revues offrent de nombreuses études éclairant la proto-mondialisation et la première
mondialisation : Cahiers de la compagnie des Indes et Neptunia. Le Journal de la société des
Océanistes ainsi que les revues missionnaires sont sans doute riche en nombreuses
informations.
Musées maritimes français
Bordeaux
[Aujourd’hui le musée de l’Aquitaine rassemble les collections « maritimes » des anciens
sites de la ville.]
Alaux Gustave, « Le musée Carrère à Bordeaux », Paris, Le Sabord, n° 13, Janvier 1934, 2
pages, 39 P 22.
Le Sabord est déclaré perdu à Vincennes.
Avisseau Jean-Paul, « Le musée de la Marine », Courrier de la compagnie Générale
Maritime, n° 9, 1977, p. 41- ?
La route des Indes : les Indes et l’Europe : échanges artistiques et héritage commun 16501850, 1998, 177p.
Catalogue d’une exposition présentée simultanément au musée d’Aquitaine et au musée des Arts
décoratifs. Catalogue à Vincennes.
Brest
Laurent médecin général Charles, « Les musées de l’hôpital maritime de Brest », Cahiers de
l’Iroise, avril-juin 1963, pp. 87-91.
Cévennes
Tournier, Gaston, « Les galériens de Mazamet, 1745-1762 : correspondance relative aux
forçats pour la foi condamnés à la suite de l’assemblée religieuse de la Tourette, 17 mars
1745 », Musée du Désert, 1933, 185 p.
Tournier Gaston, Les galères de France et les galériens protestants des XVIIe et XVIIIIe
siècles, Publications du musée du Désert, 1943, 295 p.
Id., ib., 1944, 486 p.
Id., Ib., 1949, 448 p.
Chartres
Kannibals et vahinés : les sources de l’imaginaire, 2001, 96 p.
L’exposition est passée au Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie.
Uvea-Wallis : une île pêchée par les Dieux, Chartres, Musée des Beaux-Arts de Chartres,
2000, 159 p.
Cherbourg
Roger Lepelley, « L’ancien musée du port de Cherbourg, Saint-Vaast-la-Hougue, Musée
maritime de l’île Tatihou », 1995 in Les Normands et la mer, 25ème congrès des sociétés
historiques et archéologiques de Normandie, Cherbourg, 4-7 octobre, 1990, pp. 372-377. F°
320.
La vie maritime à Cherbourg de l’avant-guerre à la reconstruction, Cherbourg, 1997, 36 p.
Catalogue de l’exposition réalisée par la conservation des musées de Cherbourg et le service
historique de la Marine à Cherbourg Musée de la Libération-Fort du Roule, 1997.
Ciotat
Boyer Pierre, « Le musée de la Ciotat », in Chronique d’Histoire Maritime, 1985, n° 11, pp.
48-50.
L’auteur a consacré deux études sur le monde maghrébin avant la conquête et des travaux sur
l’armée européenne au XVIe siècle.
Dieppe
Guillouet J., « Marine et marines au musée de Dieppe », Neptunia, 3e trimestre 1950, p. 17.
Lapeyre J., « Musée de Dieppe », Neptunia, 3e trimestre 1960, pp. 23-25.
Dunkerque
Balsen A.-A., « Le musée maritime de Dunkerque », Le Sabord, n° 10, avril 1933, 39 P 22.
Girault Laurent, Anita Conti 1939-1940 : regard d’une femme sur la guerre des mines à
Dunkerque, Fécamp, Musée portuaire, 1995, 68 p.
Jean Bart : du corsaire au héros mythique, Dunkerque, Somogy, 1er janvier 2002, 159 p.
Exposition au musée portuaire et au musée des Beaux-Arts de Dunkerque.
Fréjus
Champeaux Antoine, « Le musée des troupes de marine de Fréjus », Neptunia, 2000, n° 218,
04/06, 6p.
Quimper,
Martin-Mery Gilberto, « Marine à voiles de commerce et de pêche au musée de Quimper »,
Neptunia, n° 8, 2ème trimestre 1950.
Granville,
La Morandière Charles de, « Le musée du Vieux Granville », Neptunia, n° 63, Été 1961, pp.
19-24
Ecrit par le conservateur du Musée de Granville.
Lebrec Yves, Les premiers photographes de Granville, 1839-1939, Saint-Lô, 2003, 175 p.
Catalogue de l’exposition au Musée du Vieux Granville.
Grasse
Association des amis du Musée de la Marine, L’indépendance des Etats-Unis : naissance
d’une nation, Grasse, Mémorial amiral de Grasse, 1998.
Catalogue du Musée Lieutenant général comte de Grasse, Grasse, s.é., s.d., 12 pages. 3 S
1450.
La Seyne-sur-Mer
Babeix Corine et Gomez-Estienne Julien, Mer de corail, terres de missions : les maristes en
Océanie, 1836-1936, 2005, 35 p.
Catalogue de l’exposition au musée Balaguier, 3 avril 2005-31 mars 2006.
La Rochelle
Lefrancois Thierry, La traite de la fourrure : les Français et la découverte de l’Amérique du
Nord, s.l., Présence du Livre, 1992, 172 p.
Catalogue de l’exposition au Musée du Nouveau Monde. 1992.
Musée d’art et d’histoire de La Rochelle, Mémoires d’un port : La Rochelle et l’Atlantique
XVIème-XIXème siècles, s.d., 144 p.
Le Havre
Bonnemains Jacqueline, « Les illustrations du livre de bord du capitaine Nicolas Baudin
Expédition de découvertes aux terres australes (1800-1804), Répertoire des documents
retrouvés », Annales du Museum du Havre, n° 33, Janvier 1986. 3 S 4701 7
Musée des Beaux-Arts André Malraux, Le bois d’ébène de l’histoire à l’histoire dessinée, Le
Havre, Service communication de la ville du Havre, s.d., 105 p.
Lorient
Bayle, « Le musée naval de Port-Louis », Revue Maritime, n° 314, mai 1976, pp. 555-563.
Mezin Louis, Exotisme et impression en France XVIII-XIX siècles : exposition au Musée de la
Compagnie des Indes du 7 mai au 29 août 1994, Vincennes, SHM, 1996. Tiré à part de « Les
Flottes des compagnies des Indes 1600-1857 », Ve journées franco-britanniques d’histoire de
la marine, IIIèmes journées d’histoire maritime et d’archéologie navale, Lorient, 4-6 mai 1994,
p. 297.
Chiron, Anne-Marie, Le musée de Lorient : 1879-1939, 1994, 2 vol. 308, 137 f.
D’Souza Florence, « Ils ont embarqué à Lorient », Cahiers de la compagnie des Indes, 1997,
n°2, p. 7-15.
Garrigues André, Musée de la Compagnie des Indes : guide du visiteur, Lorient, 1997, 64 p.
Marseille
Bibliothèque et musée, collection H. de Cantelar, Marseille, Chambre de Commerce, 1965, 29
ff. multigraphiées, 4° 792.
Boulard-Collin Simone et Durand Agnès (ouvrage collectif sous la direction de), Musée des
Docks Romains, Place Vivaux, Marseille, 1987, 124 pages.
Cet ouvrage accompagne la réouverture du musée : le plus important musée de site de la
Région, que le conservateur du Musée Borély, Ferand Benoit avait créé en 1963. Remis à jour
en 1975 et en 1987.
Reynaud F., « Le Musée de la Marine et d’outre-mer à Marseille », Neptunia, n° 58,
printemps 1960, pp. 28-31 (30 indique à tort l’index).
Conservateur du Musée de la Chambre de Commerce de Marseille. Description sommaire et
quelques vues des pièces (tableaux, gravures, maquettes essentiellement). Pas de vue
photographique des salles mais une description des vitrines. L’article évoque in fine la partie
consacrée aux colonies (stands entourant une rotonde) et sa nécessaire transformation.
Vigouroux Robert P., Marseille au XIXème : rêves et triomphes, Réunion des musées
nationaux et musées de Marseille, 1991, 441 p.
Monaco,
Carpine Christian, La pratique de l’océanographie au temps du prince Albert Ier, 2002, 330 p.
Catalogue de l’exposition, 2002.
Huille J.M., « Un nouveau musée naval est né… », Neptunia, n° 193, p. 64.
Sur la genèse, la localisation et la description du musée des maquettes (140 pièces, 6000 m2
d’exposition).
Labarrère André Z, « Le temple de la Mer, The Temple of the Sea », Supplément de Mers &
Bateaux, n° 94, septembre 1994, pp. 34-38.
Article sur le musée océanographique de Monaco construit entre 1899-1910 et fondé par le
prince Albert 1er.
Rouch J., Musée océanographique et Aquarium de Monaco, Guide général illustré, Cannes,
26ème édition, s.é., s.d ; (vers 1949), 24 p., 3 S 799.
Roux J.Ch., Albert Ier de Monaco et la mer, Monaco, Musée océanographique de Monaco,
1960, 118 pl., 27 p., 4° 796.
Musée de la Marine, Louvre-Palais de Chaillot
Baron Christina et Niderlinder Alain, « Des trésors méconnus du musée de la marine »,
Neptunia, 1999, n° 213, pp. 3-13.
« Musée Dauphin », Les Annales maritimes et coloniales, 1830, tome 42, vol.1, p. 185.
Cette notice ne rend pas la richesse des informations contenues dans cette revue tout
particulièrement utile pour saisir les motivations politiques de la création du musée de la
Marine et de ses antennes (Toulon).
Caillé J.A., Considérations d’art et de politique à propos du musée de la Marine au Louvre,
Paris, Dolin, 1839, 193 pages. VI-5 J 14.
Albert Chatelle tient ce livre pour le premier travail de classement engagé au XIXème siècle.
Il ne s’agit pas d’un catalogue objectif, mais d’une vision du musée naval idéal, précédée par
un essai justifiant la présence du Musée au Louvre, le seul cadre « populairement glorieux »
digne de lui. L’introduction poursuit sur la vocation maritime de la France et la renaissance de
sa Marine de Guerre que ce musée renforcera. L’auteur évoque la disposition idéale des salles,
leurs collections. Parallèlement, le livre brosse parallèlement une histoire héroïque et
patriotique de la Marine dont il dessine les futures missions outre-mer. Au musée de mettre en
valeur les héros de la colonisation, de la Marine, les grandes périodes pour étoffer cette
vocation maritime renaissante.
Casimir Henry, « Le musée de la Marine », Journal de la Flotte, Janvier-décembre 1943, pp.
339-344.
Chatelle Albert, Le Musée de la Marine : essai historique avec cent-dix illustrations, Paris,
Institut Maritime et colonial, 1943, 154 p. VI-P207.
Ce livre est remarquable par l’effort de simplicité apporté à débrouiller l’écheveau des
déménagements, des projets avortés et des soucis qui accablèrent les divers conservateurs. La
complexité administrative du musée naval du Louvre est régulièrement illustrée. Portraits
narquois mais généralement admiratifs des grands (et pittoresques) « patrons » que furent
Destrem, Pâris et Morel-Fatio. Les clichés noirs et blancs donnent une vue assez nette des
salles à la veille du déménagement. Voir photos prises en mai 2009.
Clerc-Rampal Georges, « Le musée de la Marine », Bulletin du Yacht-Club de France, Paris,
1903, 10 p., 3 S 2325.
Desthem Jean et Clerc-Rampal G., Catalogue raisonné du Musée de la Marine, Paris,
Imprimerie français, 1909, 521 pages, 8 T 63. Se trouve à Vincennes et à Toulon (8° 12896).
Morel-Fatio L., Notice des collections du musée de Marine exposées dans les galeries du
Musée impérial du Louvre, 1ère partie musée Naval, Paris, Charles de Mourgues Frères,
Imprimeurs des Musées impériaux, 1865, 211 pages. 5 J 13.
Conservateur adjoint des musées impériaux, peintre du ministère de la Marine et des Colonies,
conservateur du Musée de Marine. Un avertissement décrit à grands traits le musée naval et
ses collections. Une introduction en fait l’histoire (pp. IX-XIV). Courte bibliographie. Vient
enfin la « Notice » ou le Catalogue, non illustré, des collections. Quatre rubriques : Ports et
arsenaux, construction navale, modèles de bâtiments, Objets d’arts et pièces historiques.
Une TDM clôt ce guide. Toutes les pièces (962) sont identifiées et numérotées. Certaines
descriptions sont assez longues. N’est ici envisagé que le musée naval.
Le musée ethnographique qui « forme le complément naturel » de la première partie du musée
doit faire l’objet d’une notice distincte. Si tant est qu’elle existe, elle ne se trouve pas au
SHD/Marine. Voir à la Bibliothèque du musée de la Marine.
Mourot Marjolaine, « L’inventaire administratif des collections du musée de la marine »,
Neptunia, 1999, n° 214, pp. 22-32.
« La nef de Christophe Colomb », L’Illustration, 11 février 1911, p. 99.
Pâris vice-amiral, « Le musée de Marine », Revue Maritime et Coloniale, Août-Octobre 1872,
p. 974.
Pâris Ed., Le Musée de la Marine du Louvre, Histoire description, construction,
représentation et statistique des navires à rames et à voiles d’après les modèles et les dessins
des galeries du Louvre, Paris, Rotschild, 1883, 60 pl., 200 vign., Z. 391 / AT. 282.
Pièces rarissimes. Très grand catalogue.
Pâris vice-amiral, Grand Croix de la Légion d’Honneur, Membre de l’Institut et du bureau des
Longitudes, conservateur du musée de la Marine, Souvenirs de Marine, Collection de Plans
ou Dessins de navires et de bateaux anciens ou modernes existants ou disparus avec les
éléments numériques nécessaires à leur construction, Editions des 4 seigneurs, Grenoble,
1975, AT 376 1-2-3.
Rieth Eric, « La collection des maquettes du fonds amiral Paris (1806-1893) au musée
national de la Marine : l’exemple des bateaux de l’Inde et du Sri Lanka », Revue française
d’histoire d’Outre-Mer, 2001, t. 88, n° 232-233, 14 p.
Vichot, Jacques, Le musée de la marine, 1947. VI-3 S 4210.
Nantes
Dupuy Georges, « Le musée des Salorges », Paris, Le Sabord, n° 5, Janvier 1932, 4 p. 39 P
22.
Revue dont la collection est introuvable à Vincennes.
Viaud Charles, « Une maquette du musée de Salorges-Le brick négrier Marie-Séraphique »,
Cahiers de Salorges, n° 11. Date ?
Nouvelle-Calédonie
Guilbert Pierre-Edouard, Relation de voyage : Pierre-Edouard Guilbert, enseigne de vaisseau
à bord de la corvette l’Astrolabe commandée par Dumont d’Urville, 1826-1829, Musée de
l’histoire maritime de Nouvelle-Calédonie, 42 p.
Rochefort
Coffinières F., « Le musée maritime de Rochefort », Courrier des messageries maritimes, n°
134, mai-juin 1973, pp. 38-41.
Gay Jacques, « Visite des salles de musée », Neptunia, 1994, n° 196 « Sur les Bords de la
Charente « L’arsenal des roseaux » », pp. 35-43.
Description des principales pièces, tentative d’identification des sculpteurs. Clichés des salles.
Musée de Tradition de l’aéronautique navale, Rochefort/mer, Septembre-octobre 1988. 3 S
3811.
Extraits de la plaquette publiée pour les 75 ans de l’A.N.
Le musée est abrité par la base et le centre-école de l’A.N.
« Le musée naval de Rochefort », Moniteur de la Flotte, n° 22, 2 juin 1938, p. 1.
Niaussat P. M., « Le musée de médecine navale », Neptunia, 1994, n° 196 « Sur les Bords de
la Charente « L’arsenal des roseaux » », p. 44.
Niderlinder Alain, « Les implantations du musée de la marine de Rochefort », Neptunia,
1994, n° 196, pp. 8-11.
Classé monument historique en 1932, l’Hôtel de Cheusses résidence des chefs d’escadre
commandant la Marine, abrita les collections de la salle des petits modèles de l’arsenal, salle
qui se trouvait à l’aile sud de la Corderie. Musée ouvert en 1936, il connut des heures difficiles
(Allemands, termites). Réouverture en 1974. Il devint en 1978 propriété de l’Etablissement
public du Musée de la Marine. Il est restauré et enrichi en 1993.
« Un musée de la Marine à Rochefort », Moniteur de la Flotte, n° 5, 4 février 1937, p. 1.
Rouen
Autour de Claude-Joseph Vernet : la Marine à voile de 1650 à 1890, Anthèse, 1999, 220 p.
Exposition au Musée des Beaux-Arts, Rouen,20 juin-15 septembre 1999.
Métayer Marc, Les voiliers du Nickel, Saint-Cyr-sur-Loire, A. Sutton, 2003, 128 p.
Exposition temporaire intitulée « Les voyages en Nouvelle-Calédonie des voiliers normands »
organisée par le Musée maritime de Rouen du 10 avril au 31 août 2003.
Salon de Provence
Armées et marines militaires en Provence : vingt siècles d’histoire, 1988, 2 vol. 193 p.
Catalogue de l’exposition au Musée de l’Empéri, 1988.
Tatihou
Tatihou : histoire d’une île, Saint-Vasst-la-Hougue, Musée maritime de l’île Tatihou, 1993,
64 p.
Catalogue de l’exposition.
Activité très intense liée au dynamisme des services départementaux (Archives de la Manche).
Beaucoup d’expositions sur la vie quotidienne des gens du littoral normand : « Coquillages et
crustacés, de la baie à la plage » en 2003 ; sur les pêcheurs, la pêche baleinière en BasseNormandie (« Le crapois normand », 2001, « Vivre et pêcher en Atlantique nord », exposition
internationale itinérante de 2000-2001) ; la piété des gens de mer (bénédictions et fêtes de mer
en Basse-Normandie, 2000). C’est un musée maritime, régional et « atlantique », mais dont les
horizons sont ouverts aux dimensions stratégiques de son passé (Tourville, figures de proue).
Tahiti,
Viel Philippe, « Gauguin dans ses meubles à Tahiti », Courrier des Messageries Maritimes,
1965, n° 89, pp. 34-38.
Toulon,
Article des Annales Maritimes et coloniales, 1816, 20 pages. Les Annales se trouvent à
Vincennes et à Brest.
Catalogue du Musée de Toulon, Paris, Astra, 40 pages. 7 T 1232.
Avec un historique.
Diaz de Soria capitaine de Vaisseau, « Le Musée Naval de Toulon », Neptunia, n° 13, 1er
trimestre 1949, pp. 2-6.
Souvenirs. Les différents sites de la Belle Epoque à la prochaine réouverture. Réouverture
après 7 ans.
Dupin Charles, « Description du musée maritime, institué dans l’arsenal de Toulon, d’après
les ordres du préfet maritime contre-amiral Lhermitte, par Charles Dupin, capitaine au corps
du génie maritime, membre de l’académie ionienne, associé étranger de l’institut de Naples,
membre des académies de Turin, de Montpellier, correspondant de l’institut de France, etc. » ;
lue à la classe des Beaux-arts de l’Institut de France, le 10 juin 1815.
Musée des Beaux-Arts de Toulon, Hommage aux anciens membres de l’Académie du Var,
peintres, graveurs et sculpteurs : XIXème siècle-début du XXème siècle, Académie du Var,
2000, 40 p.
Exposition du bicentenaire de l’Académie du Var. Contient en première partie la liste des
artistes membres de l’Académie nés avant 1900 et un répertoire biographique les concernant.
Trucy François et Perruchio Pierre, Le musée à (sic) cent ans (tome 1, le centenaire), s.l., s.n.,
1989, 449 p.
Toulouse,
Hollander Raymond d’, L’Astrolabe : les astrolabes du musée Paul Dupuy, Toulouse, Paris,
Musée P. Dupuy, Association française de topographie, 1993, 151 p. 4° 3061.
Vincennes
Du bois dont on fait les vaisseaux : bois et marine : de l’arbre en sa futaie à la figure de
proue sculptée 1650-1850, Vincennes, 1997, 95 pages.
Catalogue de l’exposition (10 septembre-12 décembre 1997) présentée au Château de
Vincennes, au Pavillon de la Reine. L’exemple de Toulon entre 1669 et 1715 est étudié en
première partie. Listes des principaux traités de construction et dictionnaires de Marine, études
sur la décoration navale (1667-1850) art ostentatoire puis superflu.
Musées maritimes – Etranger
Belgique
Musée royal de l’armée et d’histoire militaire, La Belgique et la première guerre mondiale.
Bibliographie, Bruxelles, 598 p.
Les musées belges de marine… Historique et origine des collections publiques belges de
marine, Bruxelles, 1943, 76 p. 37 E 246.
Espagne
L’armada, maquettes du musée naval de Madrid, XVIIe-XVIIIe siècles, préface du contreamiral Rémi Monaque, [la référence complète manque].
Gonzalez-Aller Hierro José Ignacio, Catalogo. Guia del museo naval de Madrid, tomo I,
Madrid, Ministère de la défense espagnol, 1996, 255 pages, 4° 3109.
Lozal( ?)’h J., « Le musée naval de Madrid », Neptunia, 3ème trimestre 1954, pp. 25-27.
Martinez-Hidalgo Jos M., El Museo Maritimo de la diputacion de Barcelona, Barcelona,
Silex, 1985, 125 pages. 4° 2513. Brochure du musée sous la cote 3 S 4887.
Etats-Unis
Anonyme, The East-India Marine Society of Salem, octobre 1831, (Salem), Salem-Press, 178
pages. 37 E 58 (au SHD).
La société réunit les cap-horniers (as masters of supercargoes of vessels belonging to Salem),
société mutualiste d’entraide de 284 membres, collectionneurs, constituant un musée des
curiosités naturelles et humaines (natural and artificial curisosities, p. 4).
Catalogue récemment publié sous l’égide du Dr. Malthus A. Ward. Musée ouvert à tous
gratuitement. La société a été fondée en 1799. A la page 31 on indique la nomination/élection
d’un surintendant du musée en janvier 1820. Le musée rassemble les journaux des masters
revenants d’Asie. Les pages 32-43 en dressent la liste. De la page 43 à la page 178, le
catalogue du musée (4299 pièces). Classement qui ne suit ni l’ordre chronologique ni l’ordre
thématique. Quelques thèmes (lépidoptères) dans une liste très hétéroclite. On est encore
proche du cabinet des curiosités.
Commerce Department, Marine Museums in the United States, Washington, US Government
printing office,1967, 52 pages, 3 S 2503.
[Une importante bibliographie sur les musées américains se trouve dans les catalogues de la
Bibliothèque du Musée de la Marine.]
Hollande
Philipsen J.P.W., « The Utrecht Ship », Mariner’s Mirror, février 1965, pp. 35-46.
Van Beylen J., « Exposition Zeeland Navires et navigation », Neptunia, n° 64, Automne
1961, pp. 29-32.
Assistant-chef de service au Musée National de la Marine d’Anvers. Il a réalisé de nombreux
catalogues. Voir sur la bibliographie du Musée de la Marine.
Van der Melj J., Ruyter C.H. de, Boezzard P., Catalogue de la Bibliothèque historique du
Musée de l’armée des Pays-Bas, Leyde, Uitgave van het Nederlands Legermuseum, 1972,
305 p., 8° 779.
Danemark,
Brorson Christensen B., The conservation of waterlogged wood in the national museum of
Denmark, Copenhague, The National Museum of Denmark, 1970, 118 p. 8° 984.
Charliat Pierre-Jacques, « Un musée de la Marine dans le château d’Hamlet », Le Sabord, N°
4, 9 p.
« Emil Lund et le musée maritime d’Elseneur (1858-1928) », Revue Maritime, 1er semestre
1929, p. 553.
Le Musée des bateaux vikings à Roskilde, s.l.n.d., (14) pages. 3 S 2843.
« Le Musée naval d’Elseneur », Revue Maritime et coloniale, 2ème semestre 1938, p. 528.
Royaume-Uni
Greenwich :
Bout H., « Musée naval de Greenwich », Revue Maritime et Coloniale, janvier-mars 1875, p.
527.
Greenhill Dr. Basil, The National Maritime Museum, Londres, Scala Books, 1988, 144 p. 4 °
2354.
Maritime Grenwich, Londres, s. é., 1974, 24 p., 3 S 4442.
Prentice Rina, A Celebration of the Sea: the decorative art collections of the NMM, 1994, 120
pages, 4° 2936.
Prynne M.W. Major general, « Annual Lecture of the society for nautical research Henry V’s
Grace Dieu », The Mariner’s Mirror, volume 54, n° 2, May 1968, pp. 115-128.
Spratt Philip H., « Les collections maritimes du Science Museum à Londres », Revue
Maritime, juin 1951, p. 783.
Twenty five things to see at the National Maritime Museum, Greenwich, National Maritime
Museum, 1975, 3 S 4459.
Portsmouth-Gosport:
Portsmouth, Royal Naval Museum, s.l., s. N., 1974, 3 S 4489.
Compton-Hall P.R., « Le musée des sous-marins de Gosport », La Nouvelle Revue Maritime,
n° 365, novembre 1981, pp. 54-65.
Présentation du musée. Utile pour comparaison. Voir travail d’enquête de P. Louvier mené en
2008.
Expositions
Les catalogues des expositions présentées à Vincennes, Toulon, Bordeaux et Paris sont
fréquemment mentionnés sur le catalogue informatique, où tous les exemplaires des
bibliothèques du département « marine » du SHD sont cités. L’intérêt de ces catalogues est de
suivre les processus muséographiques, de comparer les mises en scène et de mieux
comprendre certaines œuvres présentées.
A la gloire de la marine à voiles du XVIe au XIXe siècle, éd. des musées nationaux, 1935, 192
p.
Exposition à Paris, Musée de l’Orangerie, 1935.
Musée National de la Marine, Charles Meryon : officier de marine, peintre-graveur, 18211868, 1969, non paginé (200 p. environ).
Exposition au Trocadéro, octobre 1968-janvier 1969.
600 ans de constructions navales, Cols Bleus, 1974, 46 p.
Exposition, Paris, Musée de la Marine, 1974.
Océans des hommes : une exposition du Musée de la Marine et de la bibliothèque nationale,
musée de la Marine, Paris, 94 p.
Catalogue de l’exposition au Palais de Chaillot, Paris, 27 mai-13 septembre 1987.
Musée national de la Marine, A la rencontre de Sindbad : la route maritime de la soie, 1994,
239 p.
Catalogue de l’exposition.
La vie maritime à Cherbourg de l’avant-guerre à la reconstruction, 1997.
Catalogue de l’exposition réalisée par la conservation des musées de Cherbourg et le service
historique de la Marine à Cherbourg Musée de la Libération-Fort du Roule, 1997.
Du bois dont on fait les vaisseaux : bois et marine : de l’arbre en sa futaie à la figure de
proue sculptée 1650-1850, Vincennes, 1997, 95 pages.
Catalogue de l’exposition (10 septembre -12 décembre 1997) présentée au Château de
Vincennes, Pavillon de la Reine. L’exemple de Toulon entre 1669 et 1715 est étudié en
première partie. Listes des principaux traités de construction et dictionnaires de Marine, études
sur la décoration navale (1667-1850), art ostentatoire puis superflu.
Musée national de la Marine, Quand voguaient les galères, Ouest-France, s.d., 319 p.
Autour de Claude-Joseph Vernet : la Marine à voile de 1650 à 1890, Anthèse, 1999, 220 p.
Exposition au Musée des Beaux-Arts, Rouen, 1999.
Le Bris Michel et Serna Virginie, Pirates et Flibustiers des Caraïbes, Hoëbeke, 2001, 215 p.
Exposition à l’abbaye de Daoulas, Paris, Musée de la Marine, 2001. `
Les génies de la mer : chefs-d’œuvre de la sculpture navale du Musée national de la Marine à
Paris, 2001, 106 p.
Exposition, Québec et Paris, 2001-2003.
Musée national de la Marine, Joseph Vernet, 1714-1789 : les vues des ports de France, 2003,
44 p.
Lumineuse Algérie, sous le regard des peintres de marines : 1830-1960, 2003, 55 p.
Exposition Toulon, 2003. A la bibliothèque du département Marine du SHD de Toulon, 8°
13097.
Finamore Daniel et Tromparent Hélène, Rendez-vous with the Sea : the glory of the French
Maritime tradition, Salem, Peabody Essex Museum, 2002, 75 p.
Humbert Jean-Marcel et Ponsonnet Bruno, Napoléon et la Mer : un rêve d’Empire, Musée de
la Marine, 2004, 24 p.
Humbert Jean-Marcel et Ponsonnet Bruno, Napoléon et la Mer : un rêve d’Empire, Seuil,
Musée de la Marine, 2004, 235 p.
Babeix Corine et Gomez-Estienne Julien, Mer de corail, terres de missions : les maristes en
Océanie, 1836-1936, 2005, 35 p.
Catalogue de l’exposition au musée Balaguier , 3 avril 2005-31 mars 2006.
Remarques
Principales revues citées dans les catalogues : Albatros (bulletin d’information de l’Institut
d’océanographie), Annales Maritimes et Coloniales, Revue Maritime et Coloniale, Revue
Maritime, Le Sabord (la collection entière de la revue est déclarée perdue), Journal de la
Société des Océanistes, Neptunia, Mariner’s Mirror, Moniteur de la Flotte, Bulletin de
l’institut océanographique de Monaco, Cahiers de la Compagnie des Indes.
Les Cahiers de la Compagnie des Indes, qui est la revue du Musée de la Compagnie
des Indes (Lorient), rassemblent de nombreuses études consacrées aux échanges entre
Lorient, la France et les espaces asiatiques à l’époque moderne. Porcelaines, inscription,
monographies urbaines et portuaires (Pondichéry), voyageurs et voyages sont des objets
d’études particulièrement fouillés.
La revue Neptunia, qui est l’organe de l’Association des Amis du Musée de la Marine,
consacre depuis ses origines la plus grande attention aux objets navals et maritimes, tout
particulièrement aux modèles. On y trouve des articles consacrés aux musées navals
européens et français, le numéro consacré à Rochefort demeurant exceptionnel par son
ampleur. Pour des raisons d’équilibre et de compromis sans doute, Neptunia n’offre pas de
réflexion scénographique comparable à ce qui est mené par la Revue des Amis du Musée des
Invalides. Jusqu’à ces dernières années, une étude fouillée des collections et de leur genèse
faisait défaut dans cette revue. Les dernières publications montrent une curiosité accrue sans
doute par les transformations de sites muséaux proches : refonte du musée des Monuments
français, réorganisation des collections du musée de l’Homme et projet d’extension du musée
de la Marine. D’autres facteurs jouent sans doute : les personnalités et l’expérience des
contributeurs réguliers (M. Mourot, E. Rieth, Mmme Tromparent de Seyne, A. Niderlinder).
L’âge moyen des membres de l’association pèse sans doute dans cette évolution (perçue). Ce
sont désormais des articles de muséographie très serrés (collection des photographies du
Musée, article sur Isabey par ex.) qui sont régulièrement publiés. La prochaine exposition
Pâris est la preuve de cette introspection scientifique.

Documents pareils