The French Country Music Magazine - Country Web Bulletin

Commentaires

Transcription

The French Country Music Magazine - Country Web Bulletin
Le bulletin s’imprime sous un format A5 sur une feuille A4 tout simplement nous imprimerons 2 pages sur une feuille
voici comment procéder
1) ouvrir fichier
2) imprimer
3) cliquez propriétés
4) papier : choisir paysage
5) couleur qualité : automatique
6) ok
7) pages par feuille : 2 pages
8) mettre à
9) l’échelle du papier : A4 210 x 297
10) ok
11) à la 5ème feuille retournez ces dernières sur l’imprimante afin d’avoir un recto verso.
TV SAT :
ASTRA 19° EST : en mode analogique et numérique
Country road sur la chaîne allemande 3SAT
Samedi 18 Juin 2005 13h10
Kathleen - Edwards Back To Me
Hot Apple Pie - Hillbillies
Amber Dotson - I'll Try Anything
Darryl Worley - If Something Should Happen
The BossHoss - Hey Ya!
Blake Shelton - Goodbye Time
BR5-49 - Even If Its Wrong
Alison Krauss with Sting - You Will Be My Ain True Love
Tim McGraw - Drugs Or Jesus
The Wilkinsons - L.A.
Keith Urban - You're My Better Half
Josh Turner - What It Ain't
Regina Regina - More Than I Wanted To Know
Samedi 25 juin 13h15
Spécial
Michael Peterson
Les coups de Cœur du
Country Web Bulletin
Blaine Larsen
"Off to join the world"
TEXAS LIGHTNING
''Live''
Jason Allen
"Wouldn't be Nice"
George Canyon
One good friend
Certains CDs ne
sont pas diffusés
sur le plan national.
Connectez
vous
puis Cliquez dessus
pour commander
Rhonda Vincent
''live''
Jamie Richard
Between thes lines
Mariotti Brothers
Country Boys
The French Country Music Magazine
COUNTRY WEB BULLETIN
N°21 Juin 2005
S
U
N
D
A
Y
W
E
B
Le mot :
Après le tremplin du festival Disney voici venu le moment de
présenter ces nouvelles formations ce que nous ferons au cours de
ces prochains mois en premier nous parlerons de Armadillo, vous
pourrez lire aussi le compte rendu de la soirée. Profitez d'être
encore au bureau pour imprimer votre CWB, vous pourrez le lire en
vacances ou dans l'avion qui vous conduira vers de lointaines
contrées. Un interview exclusif ce mois ci: Billy Yates s'est confié à
Nadine Delattre. La rédaction du fanzine est un travail de longue
haleine aussi si vous sentez d'une plume facile et amateur de
country music les pages du CWB vous sont ouvertes. Une
collaboration étroite est en route avec France2 et son site internet.
Vous aurez l'occasion cet été de croiser certains groupes français
sur les festivals aussi donnez nous votre avis, car comme vous le
savez le CWB est le seul site ,et mag, qui promotionne les groupes
français chaque mois dans ses colonnes que se soit avec des
chroniques Cds ou en publiant des articles.
By
Cactus
And
friends
@+ Cactus
T
E
N
N
E
S
S
E
E
Sommaire
Portrait Gary P NUNN par gilles ‘Doc ‘’ gaget
Interview: Billy YATES par Nadine Delattre
Roots: Cowboy Copas par Eric ‘’Cactus’’ Coste
Découverte: George Arlis HIGHFILL par Jean Charles Smaine
Country en France: ARMADILLO par Olivier Jouin
Dans le texte Drugs or Jesus" T McGraw par Mireille Lafond
News, Brèves, TV SAT, radio etc… par Doc, Jean ‘’Charles’’ Smaine,
Cactus, Rockin’Boy
Cds reviews : Jason Allen, Blaine Larsen, Rhonda Vincent, Texas
Lightning, Tequilla Sunrise, Clelia Adams par Cactus, Jacques
‘’Rockin’Boy’’ Dufour, JC Smaine
Made in France : La chronique de l’actualité country française par Jacques
Rockin’Boy Dufour
Le programme des festivals: par jacques Rockin' Boy Dufour
Sur Scène: le Tremplin Disney par Cactus
Contact CWB
[email protected]
Site WEB
http://countryweb.free.fr/
Copyright 2005
The French Country Music Magazine
R
E
V
I
E
W
PORTRAIT
GARY P.NUNN
Considéré par les Texans comme l’un des meilleurs représentant de
leur musique, ou encore plus prosaïquement comme « la mule qui
tire le chariot de la Texas Music », Gary P. Nunn est curieusement
fort peu connu des grands médias de Nashville. C’est d’autant plus
injuste qu’à bientôt 60 ans ce chanteur et songwriter de talent fait de
la musique depuis plus de 45 ans et a contribué au succès de
grands noms comme Michael Martin Murphey et Jerry Jeff
Walker et qu’il également accompagné Willie Nelson.Gary a
commencé sa carrière musicale dans la petite ville de Brownfield
au Texas, ou il était inscrit au collège en même temps qu’il faisait de la musique, le soir,
dans un garage avec quelques jeunes gens de son age. Il intégra ensuite l’université de
South Plains tout en continuant à jouer dans un groupe de hard rock pur et dur « The
Fabulous Sparkles », connus au Texas dans les années 60.En 1968 il rejoint l’université
du Texas à Austin et commence ses études de Pharmacie tout en se plongeant, bien
évidemment dans l’ambiance musicale très vivante de cette ville.
En 1972 un jeune chanteur originaire de Dallas et surtout connu dans le milieu de la folkmusic,Michael (Martin) Murphey, s’installe en ville et demande à Gary de former un groupe
pour l’accompagner.Ce sera le Lost Gonzo Band qui fera un bout de chemin avec
M.M.Murphey avant de devenir le backing group de Jerry Jeff Walker, sur scène comme
en studio.En plus de ses talents de guitariste,bassiste et leader d’orchestre,Gary posséde un
réel don de songwriter et ses compositions seront reprises souvent par M.M.Murphey et
J.J.Walker,mais également par Rosanne Cash, David Allen Coe et Willie Nelson.Ce
dernier demandera dailleurs à Gary de jouer avec lui lors d’une de ses premiéres apparitions
à Austin au fameux Amardillo World Headquarters.
En 1977, après 4 ans de bons et loyaux services, Jerry Jeff Walker congédie le Lost
Gonzo Band et le groupe tente alors une carrière solo, produisant 3 LPs pour MCA et
Capitol avant de finir par se séparer. Les originaux de ces 3 albums sont devenus des
pièces rares très recherchées par les collectionneurs et très appréciées pour leur mélange
de éclectique de rock, de folk et de country.En 1980 Gary se trouve donc livré à lui-même et
devant l’obligation de recommencer une carriére, alors qu’il ne s’est jamais produit sous son
propre nom. Il décide alors d’assumer toutes les responsabilités, sans l’aide d’un agent ou
d’un manager, s’occupant de la programmation des concerts, de la vente et de la production
des disques et créant même sa propre maison d’édition musicale. Il fut sûrement l’un des
des précurseurs de ce mouvement indépendant qui, en se détachant des grands majors de
Nashville a donné à la musique texane cette originalité qui encore aujourd’hui permet à de
nombreux artistes de talent de se révéler sans se soucier des contraintes commerciales.
Malgré tout la route a été longue et difficile pour Gary qui se souvient : « Quand j’ai
commençé à tout faire par moi-même, j’avais un groupe de quatre musiciens. Nous étions
payé 300$ la soirée et je redonnais 50$ à chacun des gars. Nous ne roulions pas sur
l’or ! »Malgré ces problèmes, il s’accroche et parvient à sortir plusieurs albums, en
association avec le label indépendant de San Antonio, Campfire Records : « Totally
Guacamole », en 1993 « Roadtrip », en 94 et « Under My Hat », en 96 tout en continuant à
se produire sur scène dans les principales villes du Texas où le nombre de ses fans va
croissant. Certains avouent même ne pas aimer spécialement la country music mais ne se
déplacer que pour Gary P. Nunn et c’est ainsi que l’on peut trouver dans l’assistance des
gens de tous les ages, des ados plus habitués au hard rock qu’au Texas two-step jusqu’au
couples de retraités tendrement enlacés sur les airs de valses en passant par quelques
membres éminents de professions libérales qui ne mettent d’habitude jamais les pieds dans
un honky-tonk. Gary ayant toujours refusé d’aller s’installer à Nashville, il fit cependant une
petite entorse à son serment en enregistrant à Music City l’album « Road Trip », avec les
musiciens de Trisha Yearwood et de Vince Gill et en invitant son vieil ami, le texan Hal
Ketchum à chanter dans les backing vocals.
The French Country Music Magazine
Gary P. Nunn (suite)
Parallèlement à son activité musicale Gary a possédé pendant quelques années une ferme
en Oklahoma où il élevait du bétail et des chevaux, jusqu’au jour où sa femme lui a présenté
les comptes en lui disant : « Laisse moi te montrer combien te coutent tes vaches ! ». Ruth
l’épouse de Gary est originaire de Suisse, ceci expliquant sans doute cela, car on n’aime
pas trop jeter l’argent par les fenêtres en Helvétie !Le couple aimerait d’ailleurs beaucoup
revenir en Europe mais l’emploi du temps du chanteur est actuellement trop chargé. Il vient
de sortir un nouvel album « Something For The Trail » composé de 14 titres que Gary
affirme avoir tous testés sur scène et qui sont comme toujours de la vraie country music,
mélangeant avec bonheur le honky-tonk, le western swing, le two-step et la valse. On trouve
parmi les musiciens des grands noms comme Johnny Gimble, Floyd Domino et Jason
Roberts qui ont joué, ou jouent encore avec Asleep At The Wheel, ce qui est le meilleur
label de qualité que l’on puisse trouver dans le genre.
Il ne reste plus qu’à espérer que nos organisateurs de festivals d’été aient la bonne idée de
programmer ce grand artiste dans les années à venir
Plus d’info :w.w.w.garypnunn.com
par Gilles GAGET
CIA MUSIC INFOS par J C Smaine
Mike BLAKELY avec ses Yahoos (USA) annoncé par le 'Country Club' de SenSee:
(41)(0)79 352 17 00 ou [email protected] --- Tout sur la Country helvétique avec
www.country-music.ch --Festival de St Gall le 9 Avril avec Roland Waespi et les vedettes
locales du moment, Monika Miller et Marco Gottardi: www.countrynight-sg.ch ---Croisière
helvétique du 15 au 22 Octobre avec Doris Ackermann et Britta T. en duo, Marco
Gottardi, les Rubbernecks et l'équipe de danse de Tina Schwendemann. Trace Adkins
de retour depuis fin Mars avec l'album 'Songs about me, Eric Heatherly a signé pour trois
albums avec la firme 'AGR Television records'--- Sortie pour lui le 19 Avril de 'The lower
east side of life' --- Les suisses de Honky TonkPickers ont collaboré avec le canadien Brian
Sklar pour 'The honky tonk picker song' --- Sortie en Mai ou Juin de 'Acoustic cowboys' de
Fred et les Stompin' Cowboys suisses: www.fred-heiniger.ch --- Après Gretchen Wilson
et Big et Rich, on parle d'une nouvelle vague d"'outlaws" avec Shooter Jennings et son
premier album 'Put the 0 back in Country' --- Le 5 Avril les Good Brother, canadiens au
'Longhorn Saloon dè Rottenschwil et le 2 Avril au 'Reithalle' d'Uster (canton Zûrichois):
Marco Gottardi, Tommy Roberts Jr and Dad, les groupes néerlandais Cash on delivery
et Texas Renegade: www.countryfriends.ch Du 10 au 12 Juin, troisième festival de
Meierskappel avec Bluegrass Beans, Big Stone, The Challenge, Country Hoboes et
Linda Jacob avec ses Road Riders ainsi que les Honky Tonk Pickers:
www.country-festival.ch --- Tommy Alverson (Craponne un jour?) de retour dans les 'charts
Americana' avec son album 'Heroes and friends' pour 'Smith Entertainment----Anne-Murray
fait son grand retour dans les classements d'albums aux USA avec 'All of me' --- Le -site de
John-Fogerty vu récemment au 'Jakobshalle' de Bâle: www.johnfogerty.com
Le fabricant de poupée Barbie vient de sortir un modèle à l’effigie de Lee Ann Rimes. Si
vous l’achetez pour votre petite fille, son papa pourra ainsi jouer avec ! Dans la série des
petits potins du Saloon, nous vous signalons qu’Alison Moorer est devenue la petite amie
de Steve Earle. Ils sont actuellement en tournée ensemble. Le mois prochain nous vous
informerons sur les artistes Américains qui seront présents dans les festivals Européens.
The French Country Music Magazine
I
N
T
E
R
V
I
E
W
BILLY YATES
Nadine Delattre Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs, qui êtesvous, d'où vous venez et où vous vivez aujourd'hui ?
Billy Yates J'ai grandi dans une petite ville d'environ 1500 personnes, à
Doniphan, dans le Missouri. On vivait en famille dans une ferme. Mon
père était barbier et ma mère était une femme d'intérieur. Nous cultivions
nos légumes, et ma mère passait son temps à préparer et mettre tous les légumes en pot, ce
qui constituait la majorité de nos repas. Nous travaillions tous très dur, mais je n'échangerait
cette expérience contre aucune autre.
Nous avions toujours de la musique à la maison. Mes parents étaient tous les deux très
"musicaux" et aimaient particulièrement la bonne musique country de l'époque. Je leur suis
si reconnaissant de m'avoir exposé à ça !
Je vis actuellement dans une petite communauté, à environ 30 minutes au nord de Nashville
Tennessee.
N Votre famille vous a-t-elle influencé et/ou supporté quand vous avez décidé de travailler
dans la musique.
B Oui ! Etant donné qu'ils étaient tous les deux très porté sur la musique, mes parents ont
été très fiers de la route que j'ai choisie.
N Vous êtes reconnu par l'industrie musicale en tant qu'auteur. Quelles sont vos motivations
pour devenir un interprète aussi ? Quelle est à vos yeux la ou les différence(s) ?
B J'ai déménagé vers Nashville pour être un chanteur, pas un auteur. J'aime les deux
facettes de manière égale, mais rien ne remplacera jamais le fait d'être sur scène et de
recevoir la réaction immédiate du public. Quand vous écrivez, vous devez attendre, attendre
et encore attendre pour voir si quelqu'un aime assez votre travail que pour l'enregistrer.
N Quand on écoute votre dernier CD "Anywhere but Nashville", il ne fait aucun doute que
vous avez choisi d'écrire et de chanter de la vraie musique Country. Pourquoi avez-vous fait
ce choix, quand il est plus facile de nos jours pour être sur le marché, d'ajouter des sonorités
rock ou pop dans la musique ?
B Je me soucie peu de ce que l'industrie pense. Je fais la musique dans laquelle je crois.
J'ai passé mon temps au sein de labels qui me disaient quoi faire, et j'ai maintenant fait le
choix d'aller vers le style de musique que j'aime. Je pense que je partage mon amour pour la
country traditionnelle avec un très grand nombre de fans, et je suis très fier de porter ce
drapeau.
N Avez-vous rencontré des problème relatifs à ce choix. Ces problèmes vous ont ils inspiré
la chanson "Anywhere but Nashville" ?
B Je suis à Nashville depuis 1987 et j'ai beaucoup d'amis dans l'industrie. Ils semblent
respecter mon cran et ils savent ce que j'ai dans le cœur. Ils n'ont pas de problème par
rapport à cela. J'ai eu quelques problèmes quand j'étais dans une "major", il y a 3 ou 4 ans,
quand ils m'ont demandé d'enregistrer de la musique plus contemporaine.
Je pense qu'un artiste devrait être autorisé à être lui-même….C'est pourquoi je leur ai
demandé de me laisser partir pour créer mon propre label.
N Si vous pouviez changer quelque-chose dans l'industrie musicale, que changeriez-vous et
pourquoi ?
B J'aimerais voir l'industrie motivée moins par l'argent et plus par la musique. Je voudrais
voir la musique devenir plus honnête. Tout ne doit pas être accompagné de deux violons,
mais je choisirais moins d'effets et plus d'âme ! Pourquoi ? Parce-que je pense que si nous
faisions cela, notre genre de musique gagnerait en respect et deviendrait plus viable à long
terme.
The French Country Music Magazine
I
N
T
E
R
V
I
E
W
BILLY YATES ( suite)
N Comment avez-vous choisi le titre de votre CD ?
B En tant qu'indépendant, je voulais quelque-chose qui frappe. J'ai atteint
mon but. Quand vous n'êtes pas diffusé en radio, vous devez réfléchir
beaucoup plus à comment vous faire remarquer par le public. C'est juste un
moyen d'attirer l'attention! sans dire que la chanson dit aussi la vérité!!! ☺
N L'été dernier vous avez tourné en Europe. Etait-ce la première fois et quelles étaient vos
motivations ?
B L'Europe à répondu de façon incroyable à ma musique. J'ai juste eu besoin de me monter
à tous les fans. Cela a dépassé de loin toutes mes espérances. Les fans européens sont
simplement incroyables. Ils sont si passionnés et ils vous donnent tellement d'amour ! Rien
ne vaut cela.
Cette année je vais revenir pour environ 40 dates et vraiment je suis impatient !!! J'adore
rencontrer les gens après la scène. Il n'est pas rare de rester la moitié de la nuit dans le hall
de l'hôtel pour tout simplement jouer de la musique quand je suis en tournée en Europe!
Vous pouvez consulter les dates confirmées à : www.billyyates.com.
N Pensez-vous que le "marché européen" est plus ouvert et peut-être plus facile que
l'Américain ?
B Oui, plus simple si vous faites de la country traditionnelle! C'est aussi plus facile car il n'y a
pas une grande présence de grandes maisons de disque.
Il est évident qu'un indépendant n'aura jamais les moyens de rivaliser avec les "majors".
C'est pourquoi je dépense beaucoup plus d'énergie pour développer ma carrière en Europe
qu'aux Etats-Unis.
N Sans démagogie, comment avez-vous apprécié l'Europe ?
B Honnêtement… Je l'aime ! Je me suis tellement senti le bien venu qu'il ne serait pas
possible de ne pas l'aimer! Cette année, ma famille m'accompagnera pour quelques jours.
Nous avons déjà parlé de nous installer là-bas, mais tout cela dépendra bien sûr de la
possibilité pour moi de décrocher un nombre suffisant de contrats.
N Avez-vous remarqué de grandes différences entre les pays que vous avez visité ?
B Non, pas de différences majeures. Il y a quelque différences évidentes où que vous alliez,
mais c'est la même chose aux Etats-Unis.
J'ai appris que les gens sont les gens, peu importe où vous allez… il y a de bonnes
personnes partout !
N Quel est votre plus grand challenge dans la vie ?
B Je veux apporter ma musique au plus grand nombre de personnes possible. Je veux aussi
être un bon père et un bon exemple pour mon fils.
N Quels sont vos projets ?
B Je ne sais pas comment pourrait être une carrière en Europe en tant qu'artiste Country
Américain, mais je me plaît à penser qu'il me serait possible d'apporter ma musique au plus
grand nombre de foyers européens et avoir peut être le succès que je pense possible. Je
veux continuer à écrire des chansons et d'avoir du succès dans ma carrière.
Nadine Merci Billy pour cette interview. Voulez-vous ajouter quelque-chose ?
Billy Je voudrais juste vous remercier de l'intérêt que vous me témoignez, Merci !
Par Nadine Delattre
The French Country Music Magazine
CD reviews
Jason Allen Wouldn't be Nice
Par Cactus
Il sera sur la scène du Country Rendez-Vous de l'été prochain en
compagnie de son coéquipier Jamie Richard avec lequel il officie sur le label
D-Records. Jason Allen est originaire du Texas, cela s'entend, état qui l'a vu grandir
accroché à sa guitare. Tout jeune il est à l'écoute des grands du moment: Elvis, dont c'était
le 70ème anniversaire en Janvier dernier, et Bob Wills, dont nous venons de fêter en Février
le centenaire de sa naissance et
prochainement l'anniversaire de son décès (05/1975). Avec son deuxième cd Jason Allen
nous promène du Honky-Tonk ''Costin' to stay in Austin'' au Western-swing ''Your Love'' en
passant par du blues ''John Boat Blues'', nous faisant même goûter à des saveurs
mexicaines et tauromachiques ''Devil's Destiny''. Comme la plupart de ses collègues texans,
Jason est aussi un songwritter de talent 9 des 12 titres de l'album sont signés de sa main,
Jason reprend une chanson de Jim Lauderdale '' Everything hit the words'' ainsi qu'une
chanson d'Harlan Howard ''Your heart turn left'' qui avait déjà été interprété par George
Jones, c'est sur ce label D-Records que George a sorti quelques albums dans les années
'50 et '60. Jason a partagé les plus belles scènes en compagnie de Kevin Fowler, Clay
Baker, Gary Stewart, G Jones etc etc…sur ce Cd quelques titres qui se détachent: ''John
Boat blues'': alors que pour bien des chanteurs on pourrait penser qu'ils sont nés à l'arrière
d'un pick-up ou sur une botte de paille, cette chanson nous parle de ce p'tit gars que le père
emmenait à la pêche et qui est tombé accro à ce hobby au point que l'on pourrait penser qu'il
est né dans une barque. Ou cette chanson 'Chicken Pluckin' que l'on pourrait penser un peu
péjorative: l'histoire du gars qui pratiquait le picking à trois doigts telle une patte de poulet
grattant la terre… Des histoires comme celles-ci il y en a un plein Cd. Jason Allen
"Wouldn't be Nice" fortement recommandé par votre CWB http://www.drecords.net/
TOP 20
Jo Dee Messina Delicious Surprise
Various Artists Totally Country 4
Rascal Flatts Feels Like Today
Big & Rich Horse of a Different Color
Keith Urban Be Here
Keith Anderson Three Chord Country & American
Rock & Roll -
Larry the Cable Guy The Right to Bare Arms
George Strait 50 Number Ones
Gretchen Wilson Here For The Party
Toby Keith Greatest Hits 2
Sugarland Twice the Speed of Life
Martina McBride Martina
Tim McGraw Live Like You Were Dyin'
Trace Adkins Songs About Me
Kenny Chesney Be As You Are
Buddy Jewell Times Like These
Shania Twain Greatest Hits
Montgomery Gentry You Do Your Thing
Kenny Chesney When The Sun Goes Down
Lee Ann Womack There's More Where That Came
From
The French Country Music Magazine
Vendredi 29 Juillet
20H00 à 2H00
SLOW HORSES (ALL), KIM CARSON & BUFFALO SPEEDWAY (USA),
KING WILKIE (USA), JARROD BIRMINGHAM (USA), CHIP TAYLOR &
CARRIE RODRIGUEZ (USA)
Samedi 30 Juillet
19H00 à 2H00
TEXAS RENEGADE (NL), REDLANDS PALOMINO (GB), CHELY
WRIGHT (USA), ERIC HEATHERLY (USA), JAMIE RICHARDS (USA)
Dimanche 31 Juillet
15H00 à 22H00
RYLEE MADISON (CND), SOUTH AUSTIN JUG BAND (USA),JASON
ALLEN (USA), KELLY WILLIS & BRUCE ROBISON (USA) ,CORNELL
HURD BAND (USA)
CD reviews
Rhonda Vincent & the Rage ''live''
Par Cactus
5ème album chez Rounder pour cette native de Kirskville dans le
Missouri. Bien que ce soit en 1967, à l'âge de 5 ans, que Rhonda a
enregistre son premier titre "The sally mountain Girl", le premier
single date de 1970, un titre de Jimmy Rodgers 'Muleskinner Blues",
repris dans ce nouvel album. En 1990 alors qu'elle est Giant
Records, Rhonda reçoit une proposition de chez Rounder, label
avec lequel elle collabore aujourd'hui. L'année 2004 lui a été
particulièrement favorable puis que non seulement son 4ème album: "One Step Ahead" a
reçu un accueil favorable mais en plus Rhonda a été élue chanteuse de l'année par la
puissante IBMA et a été récompensé par un award. Pour présenter ce nouvel album nous
commencerons par attribuer un bon point au photographe car la pochette du Cd nous
propose une Rhonda Vincent rayonnante, belle et même très belle, et aguichante. The
Rage est le nom du band qui l'accompagne sur scène: Hunter Berry (fiddle, mandolin,
vocals), Mickey Harris (accoustic bass, vocals) Kerry Ingram (banjo, accoustic, guitar,
vocals) Josh Williams (accoustic guitar, mandolin, vocals) l'album a été enregistré 'live' au
Sheldon Concert Hall à St Louis dans son état natal. 21 pistes sur cet album et si l'on
considère que la première est juste une présentation du groupe et de sa chanteuse ce sont
vingt titres qui nous sont proposés. Quelques reprises jalonnent cet opus: "Jolene" de Dolly
Parton, "So happy li 'Y be" de Lester Fiatt & Earl Scruggs, "Muleskinner blues" de Jimmy
Rodgers. Un titre de Bobby Osborn ainsi qu'un titre de Chris Wright sont aussi repris par
l'ensemble d'une façon magistrale. Sur quelques titres Rhonda tend le micro a ses copains.
Du coup Hunter Berry en profite pour s'exprimer sur "hearbreakin' Old alchins blues". Suivi
par Josh Williams sur"Cheatin' kinf of tife'. Un titre a la gloire de la marque de farine Martha
White qui pendant de longues années a sponsorisé les "Radio-Shows' sur bien des radios
locales. Plusieurs instrumentaux avec envolées magistrales des fiddles, accompagnement
rageur du banjo et mise en avant de la mandoline, normal c'est Rhonda la reine de la fête,
et de plus sur les morceaux chantés les harmonies vocales valent comme souvent tous les
instruments. Un album tout en couleurs, en rythmes. Il est a noter que ce concert est aussi
disponible en DVD (attention aux zones si vous commandez aux States) Fortement
recommandé par votre CWB.Disponible dans les magasins Harmonia Mundi Il y en a
certainement un près de chez vous.
The French Country Music Magazine
CD reviews
TEXAS LIGHTNING ...
(c/o CIA MUSIC-Promotion
France)par JEAN 'CHARLES' SMAINE
Entre les bataves de RANCH HOUSE FAVORITES et les gaulois de
YOUPI WHAOU, ce groupe teuton originaire de Hambourg évolue en
effet dans un répertoire mi classique-mi moderne qui comprend Merle
Travis, Lee Hazlewood, Tex Williams, Steve Earle ou encore Bobby Darin, Madonna, Prince,
ACDC, Vince Taylor (le classique 'Brand new cadillac) ... à la sauce Country je vous rassure
Le premier album autoproduit dans leur studio de répétitions usuel (à l'exception d'un bonus
en 'live' au 'Logo Club': 'Six days on the road, de Dave Dudley) est rapidement distribué par
'Bear Family'. Les principales revues allemandes ne tarissent pas d'éloges: 'Western Mail' à
Berlin, 'Oxmox' à Hambourg, 'No fences' à Kassel, 'Music 1 Ecgle' également à Hambour~ et
'Country Circle' à Wiesbaden. Un an après Février 2003), ils sont à l'affiche de la fameuse
'Country Messe' de Kai Ulatowski à Berlin avec Hank Sasaki, Candace Asher, les Lenne
Rockers, Mark Merritt, etc;puis en Mai ils sont inscrits à leur premier grand festival: K~tz
avec Kim Carson et l'anglais Bill Conlon, Markus'Fastfinger' Schmidt, guitare/mandoline;
Stefan'Texas' Hansch, batterie;
Johnny 'The flame' Olsen,vocal/guitare solo; Larry 'The psychodoc' Kils, vocal/ contrebasse
constituent le noyau de cette formation à laquelle de temps en temps Nils Tuxen, vétéran de
la 'pedal steel' ou l'ex-chanteuse de cabaret Constanze 'Miss Maybe More' Ahrens pour ne
citer que ceux là sont venus prêter main forte. Quant à leur mignonne chanteuse Miss Susu
Belle, également guitariste rythmique et 'fan' de Tammy Wynette et Loretta Lynn, elle a
quitté le groupe à la fin 2004 alors que ce deuxième album venait de paraÎtre ... Le sympathique Johnny Olsen qui gère le devenir du groupe m'a rassuré en Janvier en
m'annonçant son remplacement par une amie australienne qui n'aurait rien à envier à la
précédente ... Revoilà donc notre éclair texan et ses fusées texanes reparties pour de
nouvelles aventures ..En France, ils ont précédemment été présentés dans 'Le cri du
coyote', Sur la route de Memphis' Country Music Attitude',etc ... Malheureusement une
option pour un passage à Saint Agrève est restée sans lendemain On espère donc
maintenant les voir chez nous en 2006
RADIOS FRANCAISES COUNTRY sur Internet
EMISSION
RADIO
JOUR
HORAIRES
LIEN INTERNET
Permanent
Music box
Tous les jours
toutes heures
Country Box
Country Unlimited
Country Land
Le saloon
Big Cactus
Country Club
Stetson RDV
Country Souvenir
Country RDV
Destination Country Music
Country music
RCF
Radio 666
Lyon 1ère
Lyon 1ère
VIRE FM
RPL
IDFM
RCF
Radio Pluriel
AGORA
Dimanche
Dimanche
Dimanche
Dimanche
Lundi
Mercredi
Mercredi
Jeudi 1/2
Jeudi
vendredi
13 à 14 h
19 / 20h
20/22h
22/23h
19-30 / 22 h
17/ 20 h
20/22-30 h
21/22h
20h10 à 22h
22h à 24 h
RCF
Radio 666
Lyon 1ère
Lyon 1ère
VIRE FM
RPL
IDFM
RCF
http://www.plurielfm.org/
AGORA FM
W COUNTRY
Country Road
RTL
RCT
0h10 / 3h
18h à 20h
RTL
http://www.radio-rct.com/
Samedi
Samedi
The French Country Music Magazine
CD reviews
Blaine Larsen "Off to join the world"
Par Cactus
Vous aimez les voix de baryton comme celles de Paul Brant, Joe
Nickols, ou même Randy Travis alors vous aimerez celle de
Blaine Larsen. Depuis déjà un an Blaine Larsen fait le bonheur
des amateurs de la 'real thing'. Blaine vient de l'état de
Washington et plus précisément de Buckley. Il a été influencé très
jeune par des grands comme G Strait et c'est aussi très jeune que Blaine Larsen
fait une entrée très remarquée dans le Billboard et dans le peloton de tête s'il vous
plaît ! Très jeune car effectivement il est âgé de 19 ans ce qui fait de lui le benjamin
de cette prestigieuse liste. L'année dernière il a sorti, sur son propre label
Glantslayer Records, son premier album "In My High School". Quand Joe Galante
a eu l'occasion d'écouter ce jeune artiste débutant il a de suite été séduit et a
proposé à Blaine Larsen un contrat avec le label BNA. Immédiatement BNA a
décidé de rééditer ce premier album sous sa propre étiquette en y apportant
quelques modifications qui sans être majeures apportent un plus à l'album. Tout
d'abord la pochette qui a pris une couleur dominante assez chaude car elle est
passée du beige au rouge, Blaine Larsen perdant au passage sa casquette. Un titre
supplémentaire a été rajouté passant le nombre de chansons de 10 à 11: "That's all
Ne got to say when that ". Le titre de l'album a changé puisque maintenant c'est avec
l'appellation "Off to join the world" qu'il est distribué dans les bacs. Ce qui surprend
assez à la première écoute c'est le degré de maturité de la voix de Blaine Larsen
pour un jeune garçon sorti de l'adolescence si récemment. Il chante mais il écrit
aussi car sur les onze chansons, six ont été écrites par Blaine. Des chansons que
l'on aimera écouter, et réécouter, et dont les textes viennent de son enfance, la
musique restant traditionnelle. La première chanson "The Best Man" est un
hommage rendu à son beau-père, second mari de sa maman qui a vécu auparavant
des moments difficiles. Avec "ln My High School" c'est un peu le descriptif du milieu
social dans les lycées du nouveau monde où le seul lieu de cohésion est le terrain de
foot. Souvenirs d'un premier baisé avec " Teaching Me to love You" et Sarah Jean et
de toutes les questions que l'on peut se poser quant à ses premiers amours. Un
grand moment de tristesse avec "How to Get That Lonety": L'histoire d'un garçon de
18 ans qui s'est suicidé, personne ne comprenant les raisons de son geste, cette
chanson fait l'occasion d'un clip vidéo diffusé régulièrement sur CMT TV. Une
chanson qui nous rappelle que le suicide des jeunes n'est pas une mince affaire. Un
petit latino avec " I've been in Mexico". Merle Haggard rend visite à Blaine Larsen
sur "If Merle Would sing My Song" ou l'histoire du gars qui a toujours rêvé de se
produire à Nashville accroché à sa Martin et qui a besoin d'un peu de
reconnaissance pour poursuivre sa "route vers la gloire". Un album qui propose
certes de nombreuses ballades mais aussi du honkytonk, western-Swing, valse.
Hautement recommandé par votre CWB.
The French Country Music Magazine
COUNTRY EN FRANCE
ARMADILLO
Olivier Jouin, musicien-chanteur, quitte la France en
1996 pour la ville d'Austin, Texas, dans l'objectif de
plonger directement aux racines de la musique
américaine et se retrouver face à ceux qui continuent de la faire vivre. Outre de
nouvelles amitiés qui changeront sa vie, il découvre le monde magique des
songwriters texans et fait des rencontres marquantes avec Butch Hancock, Calvin
Russell, J.T. Van Zandt...
En 1999, il crée le groupe Armadillo en compagnie du bassite David Blais, dans
l’objectif d'explorer les multiples racines de la musique américaine - formé à l'origine
de 5 musiciens, les compositions blues-rock du départ cèdent en quelques mois le
pas à un trio blues acoustique dont il restera un CD 5 titres "In Trio" (Sophie Lecoq
au chant, David Blais à la basse et Olivier Jouin à la guitare et au chant) , dont les
morceaux sont encore diffusés sur la radio KUT d'Austin, Texas. Dans le même
temps, Olivier Jouin, forme un second trio gospel sous le même nom avec Sophie
Lecoq et le pianiste Pascal Alavoine - c'est avec cette formation quelque peu
inhabituelle que les musiciens d'Armadillo découvrent une nouvelle approche du
public lors de concerts en églises.
Début 2001, la rencontre avec le batteur Mickaël Lepesteur remodèle le groupe en
un trio acoustique aux accents country-blues - deux années suivront, riches en
soirées "cabaret" ainsi qu'en concerts (festival des Trétaux de Touques, Forum de
Flers, Scène Nationale d'Alençon...). En 2002, les auditeurs de France Bleu
découvrent Armadillo sur les ondes grâce à l'émission de Rodolphe Baudry
"Musiciens d'ici".
En parallèle, les musiciens d'Armadillo renouent avec la composition en s'associant
à Jim "Mister" Franklin, auteur-interprète texan, le temps d'un CD 5 titres
expérimental "Mister Franklin Unusual Hour", qui sera diffusé sur les ondes texanes,
et de concerts aux accents pop-rock (Forum de Flers, Festival "Chauffer dans la
Noirceur" de Montmartin s/ Mer).
L'année 2003 marque la réalisation d'"Armadillo 78704", un 5 titres instrumental
composé en studio ainsi que la réalisation de l'album pop-rock "Uniformément Varié",
de l'auteur-interprète Guillaume Patry. C’est en 2004 qu’intervient le guitariste
Frédo Mahé, marquant pour Armadillo le retour à une formation de quatre
musiciens dans un répertoire plus électrique et toujours basé sur le mélange des
influences.
2005 est quant à elle l’année d’un travail sur les nouvelles compositions du groupe
Armadillo, toujours écrites entre le Texas et la France, qui devraient donner lieu en
fin d’année à un album aux accents Americana.
Par Olivier Jouin
The French Country Music Magazine
Sur la Scène
Tremplin du DISNEY FESTIVAL
Saluons ici c'elle qui est à l'origine d'un moment fort du
Festival Disney, car c'est à l'initiative de Marie
Christine Maillet qu'une dizaine de formations de
country music ont pu se produire, s'affronter lors du
premier tremplin qui lui était consacré. Présenté d'une
main de maître par un professionnel du genre en la personne de Jacques Massimo,
animateur chez Mickey et au Billy Bobs, en compagnie de la charmante Sarnantha
Kleber qui est aussi l'une des amazones de la formation des Rodéo Girls. Du coté
des officiels qui ont composés le jury ont a noté les présences de G Lang (RTL), A
Mangenot (Country France), S Benichou (CM Attitude), F Roy (France 2), I Scott
(Chanteur) JM Lobgeois (AJ Cambrai). A l'occasion de ce tremplin nous avons pu
découvrir quelques formations prometteuses comme Alison White qui a découvert
la country autour d'un feu de camps au cour de son adolescence et qui est très
inspirée par les Judds (Wynnona) ou Martina McBride.
Alison a trouvé sa voie alors qu'il y a encore quelques mois elle doutait encore. Une
voix qui sans conteste nous rappelle A Krauss, Alison White est une artiste au
potentiel extraordinaire. Avec Cotton Picker 54, rien à voir avec le département
mais plutôt avec l'année de l'arrivée du rock n' roll, c'est un répertoire rockabilly qui
nous a été proposé, il est vrai que leur prestation à été de qualité mais hors concours
et c'est dommage car ils auraient pu nous proposer leur répertoire western swing.
Une autre surprise: Joddye Lynn et le No Cliche band, avec cette formation, une
voix puissante et des musiciens très pros, bienvenue à Nashville sur scène car c'est
avec "Redneck Woomen" de Gretchen Wilson que cette formation a conquis le
public. Le West Coast était de mise avec Austin City Lirnits et son chanteur texan
d'origine, vous pouvez retrouver leur bio dans un précédent CWB
(http://countryweb.free.f/). Un grand moment de country dite alternative, ou la scène
d'Austin à Paris avec Armadillo dont vous pouvez découvrir la bio dans ce présent
numéro de votre CWB. Armadillo nous a gratifié d'un vraiment bon grand moment
de country et a certainement été le plus pro de tous les groupes présents ce soir là
sur la scène Disney. Une autre formation avec beaucoup de présence sur scène
"Country-Road". Ce band est un nouveau venu du PCF ( Paysage Country
Français) et Joe Mac, le chanteur, donne de sa personne avec beaucoup de
mouvement sur scène. Joe qui l'année dernière déclarait à son père alors qu'ils
étaient en spectateur de JC Harisson : «l'année prochaine, je serai à sa place ! ».
De nombreux danseurs ont pu apprécier le groupe Chattnoochee qui a un répertoire
dédié à ces amateurs de line-dance et de plus a fait preuve d'une grande aisance sur
scène et de beaucoup de présence. Le jury a déclaré vainqueur de ce tremplin le
groupe "Destination", ancienne formation de Rock'n' roll reconverti à la country
music avec succès avec le soutient des grands du royaume qui composaient le jury.
Enfin terminons avec le benjamin de la soirée en la personne de Sharon Howard
jeune philippin de 16 ans qui habite la bonne ville de Montauban et qui est l'un des
espoir régional.
En bref : une sacrée soirée ou l'on a pu apprécier les nouveaux groupes qui feront le
demain de la country française. Bon vent à tous et merci Marie Christine Maillet!
Par Cactus
The French Country Music Magazine
DANS LE TEXTE
"Drugs or Jesus" by Tim McGraw
In my hometown
For anyone that sticks around
You're either lost or you're found
There's not much in between
In my hometown
Everything's still black and white
It's a long long way from wrong to right
From Sunday morning to Saturday night
Dans ma ville natale
Pour tous ceux qui y poireautent, Soit vous
êtes perdu soit vous êtes trouvés
Il n'y a pas grand-chose d’autre entre les deux.
Dans ma ville natale
Tout est encore noir et blanc
Il y a un long, long chemin du mal vers le bien
Du dimanche matin au samedi soir.
Everybody just wants to get high
Sit and watch a perfect world go by
We're all looking for love and meaning in our
lives
We follow the roads that lead us
To drugs or Jesus
Tout le monde veut juste planer, Etre assis à
regarder tourner un monde parfait,
Nous sommes tous à la recherche d’amour et
d’un sens à donner à notre vie. Nous suivons
les routes qui nous mènent à la drogue ou à
Jésus
My whole life
I tried to run I've tried to hide
From the stained glass windows in my mind
Refusing to let God's light shine down on me
Down on me
Ma vie entière
J'ai essayé de courir, j'ai essayé d’échapper
aux vitraux de mon esprit
En refusant de laisser la lumière de Dieu se
répandre sur moi, Se répandre sur moi.
Everybody just wants to get high
Sit and watch a perfect world go by
We're all looking for love and meaning in our
lives
There's not much space between us
Drugs or Jesus
Tout le monde veut juste planer, Etre assis à
regarder tourner un monde parfait,
Nous sommes tous à la recherche d’amour et
d’un sens à donner à notre vie. Il n'y a pas
beaucoup d'espace entre nous,
La drogue ou Jésus
Everybody wants acceptance
We all just want some proof
Everyone's just looking for the truth
Everybody just wants to get high
Sit and watch a perfect world go by
We're all looking for love and meaning in our
lives
We follow the roads that lead us
To drugs or Jesus
To drugs or Jesus
To drugs or Jesus
Oh, I need you Jesus
Hallelujah
Nous voulons nous faire accepter,
Nous voulons tous des preuves,
Nous sommes tous à la recherche de la vérité.
Tout le monde veut juste planer, Etre assis à
regarder passer un monde parfait,
Nous sommes tous à la recherche d’amour et
d’un sens à donner à notre vie. Nous suivons
les routes qui nous mènent
A la drogue ou à Jésus
Oh j’ai besoin de toi Jesus
Hallelujah
The French Country Music Magazine
R
O
O
T
S
Cowboy Copas
L'un des plus connu des crooners de la country music est
certainement Cowboy Copas. De son vrai nom Lloyd Estel
Copas né le 15 juillet 1913 à Blue Creek dans l'Adamo county
( Ohio). Sa carrière n'a vraiment commencé qu'après la
deuxième guerre mondiale. Auparavant après s'être produit
avec des "garage bands" , ses copains de jeunesse ( Lester
Verner Shoter) et sur quelques radios locales. C'est aussi lors de tremplins
musicaux que son nom apparaît sur les affiches. Sa voix se fait connaître sur des
radios comme WCHS Charleston , WSAZ Un etc. c'est sous l'appellation des Gold
Stars Rangers que sa formation se fait connaître. A cette époque Cowboy Copas
tourne avec Red Herron et Rusty Gabbard. C'est en 1943 que Cowboy Copas a
l'occasion de remplacer la chanteur Eddy Arnorld, parti vers d'autres horizons.
Eddy Arnold est le lead vocalist de la formation de Pee Wee king et ses Golden
West Cowboys. Aussi c'est lors d'un show sur WSM et du radio show Grand Oie
Opry que l'on peut dire que la carrière de Cowboy Copas s'envole en profitant de ce
passage dans l'émission pour relancer sa carrière solo. En 1946 il signe chez King
Record. C'est sur ce label que Cowboy Copas assure son premier hit dans les
charts: "Filipino Baby", une reprise de Billy Cox et Cliff Hobbs qui nous parle de la
guerre Hispano-américaine et de la révolution Philippines de 1898, mais encore "
Tennessee Waltz'et " Kandy Kisses", qui prendront la tête des charts country. Tandis
que Cowboy Copas devient assidu des planches et du micro du Grand OLe Opry.
Le soucis pour lui comme pour d'autre est l'arrivée du Rock'N Roll dans le milieu des
années 50. Aussi Cowboy Copas tombe en désuétude et ce n'est que début 60 que
sa carrière reprend un peu de hauteur dans les charts avec "Fiat Top" et "Sunday
Tennessee" en 1961. la fin de son aventure se situe en 1963. Alors qu'il rentrait d'un
show à Kansas City en compagnie de Patsy Cline et de quelques autres artistes,
son avion s'écrase dans la région de Camden dans le Tennessee le 5 mars 1963
tuant tous ses passagers.
CORRIGE DES MOTS CROISES DU MOIS DE MAI
The French Country Music Magazine
Du côté de Bakersfield ... GEORGE HIGHFILL !
George Arlis HIGHFILL est l'un de ces ultimes artistes qui, tout en
sonnant ''moderne" continuent à défendre la 'real thing' qui parle des
amants, des perdants, des joueurs, des 'honky tonks', du sifflet des
trains et des épreuves da la vie. A la fin de l'avant dernier siècle, son
grand père était joueur de violon et de guitare dans un groupe de 'western swing'
tandis que sa grand mère était localement connue dans son Oklahoma natal comme
poétesse et sa mi!-re pianiste à l'église du coin. George a écrit sa première chanson
à 10 ans avant de persévérer à l'école où il suivait des cours d'anglais. Par la suite, il
a passé 2 ans à Nashville à travailler dans le groupe d'édition 'Tree Publishing'. De
retour en Oklahoma, il est pendant un temps le premier directeur de l'école de
Country Music Hank Thompson au collège d'état 'Rogers' à Claremont près de
Tulsa...6 ans plus tard, il arrive à Los Angeles en plein boum du phénomène 'Urban
Cowboy', se produit dans les endroits 100% Country de la ville comme le fameux
'Troubadour' et se trouve bientôt sollicité comme musicien de séances par Ricky
Skaggs, Chris Hillman, Maria Muldaur, Billy Swan, ouvrant en outre les
représentations de George Jones, Merle Haggard ou les Judds parmi d'autres. Le
producteur-guitariste compère de Dwight Yoakam, Pete Anderson, inclut un de ses
titres,'Waitin' up' sur la mémorable compilation 'A town south of Bakersfield' aux
côtés justement de Dwight Yoakam et Rosie Flores. Pete Anderson décide alors
de produire un album complet pour George qui intéresse Jim Ed Norman qui le sort
sur sur sa "major' 'Warner Bros' avec le 'single' afférent. 'Waitin' up' connaît alors un
gros succès aux USA mais aussi en Europe alors que George fait la tournée des
'shows' TV comme 'Nashville Row','New Country', Crook et Chase'. Il se rend en
Allemagne pour l'agence 'Old stringh Duse entertainmentl -qui a aussi fait tourner
Jett Williams, Paul Mateki- et Suisse avec un passage remarqué pour le 'Country
Club' de Berne mais aussi en Scandinavie où il est soutenu par 'Kountry Korral' et
'American Music' Suède, apparaissant même au festival finnois de Kronoby, soutenu
par Country Life. Pourtant le succès commercial s'éloigne bien vite et en 1992 alors
que Jack Dumery en parle le premier chez nous dans le défunt 'Country Style', un
nouveau disque est produit par AI Perkins -connu pour son travail avec Emmylou
Harris- intitulé tout simplement 'G.Arlis Highfill' pour la marque indépendante
'Church Street Records'. On reverra encore notre ami en Suède durant la dernière
décennie alors que d'autres publications parleront de lui jusqu'en Italie ('Jamboree')
mais durant cette période, il retombe peu à peu dans l'anonymat. En 2001,il ne vient
pas en France suite à l'annulation malheureuse du festival de Pézenas (Béziers).Il
continue à se produire aux USA sporadiquement pour la même agence de Las
Vegas qui programma une fois les Road Riders dans un casino de la proche
banlieue ... Avec un titre de son second album, il sera encore au menu d'une des
compilations suédoises 'Mr Country' ...Aujourd'hui, George est de retour, après une
tentative avortée d'album 'live in Sweden': son troisième album en douze ans...'The
music born in Bakersfield' se passe de commentaires, avec 10 titres signés de lui et
cette fois encore l'omni présence de Pete Anderson, en congé temporaire de
Dwight Yoakam ... Ce disque ne se vendra certes pas comme des petits pains
mais à tout du moins il devrait permettre à ce revenant de remonter sa côte qui
mérite bien mieux que le silence…
Jean Charles SMAINE CIA Music
The French Country Music Magazine
NEWS du SALOON Jacques « Rockin’Boy »Dufour
Shania Twains sur le grand écran avec le film Hearth Huckabees . Dans la section bonus du
DVD vous pourrez retrouver des inédits filmés lors du tournage du film. Ainsi que l'interview
donné au journaliste à bretelles: Larry King et diffusé sur CNN en février
Nouvel album pour Craig Norman. ''My Kind Of Livin' '' est tombé dans les bacs le 8 mars
dernier. Craig a dans le même temps débuté une tournée de présentation de son cd et se
produira sur les scènes du 'Sud': Atlanta, Dallas, Nashville, Charlotte……
Le bus qui transportait Pat Loses et son band a été détruit par un incendie dernièrement. Le
chanteur et son groupe étaient en déplacement du coté de Chattanooga dans le Tennessee
lorsque en roulant le chauffeur s'est aperçu que des fumées s'échappaient du caisson
moteur puis des flammes. Il a pu arrêter son bus et faire descendre ses passagers, Ouf!!!
C'est comme DJ que Chad Brock a ''débuté'' une nouvelle carrière. Il s'est produit à
l'antenne de WTRS en Floride en Mars dernier. Lors de sa prestation au micro Chad a
annoncé qu'il prendrait part à la tournée ''Honky-Tonk Tailgate'' en compagnie de Dayle
Singletary et Rhett Atkins.
En septembre il sera temps de fêter le 70ème anniversaire de Jerry lee Lewis. Pas de
retard pour Toby Keith , Kris Kristofferson, Kid rock et d'autre encore pour une apparition
du prochain album du rocker.
LeAnn Rimes et le duo Big & Rich ont fait une apparition lors de ma mi-temps d'un match
de basket de la NBA à Denvers en Février dernier. Le public est reparti conquis. A quand un
opus lors d'une rencontre de l'Elan Chalon?
La jeune Miranda Lambert (21 ans) a effectué des débuts fracassants en plaçant son
premier album « kerosene » paru chez Epic à la première place du top des albums en avril,
quelques semaines seulement après sa sortie. Elle succède à Keney Chesney, et c’est
« Songs about me », le dernier Trace Adkins, qui a pris la relève en tête. Toutes les critiques
semblent unanymes pour saluer la qualité de cette artiste. Le CWB vous conseille donc
l’achat (d’autant plus qu’elle est drôlement mignonne, hein Cactus ?)
Ronnie Milsap, le Ray Charles de la country (il est pianiste, aveugle et…blanc !) vient d’être
fêté par sa maison de disque (RCA comme Elvis) pour avoir vendu 10 millions d’albums sur
ce label.
Crystal Gayle est toujours très active. Elle vient de sortir un album consacré aux grands
standards de la variété Américaine comme « Cry me a river » ou « Sentimental journey ».
Elle s’occuppe également d’une boutique de cadeaux et bijoux à son nom, élève ses deux
enfants et donne des concerts de charité. Crystal est la jeune sœur de Loretta Lynn.
« Rum & Rodeo », le nouveau cd (Hightone Records) d’Heather Myles, est une compilation
de ses albums précédents. Vérifiez bien votre discothèque avant l’achat si vous possédez
déjà des disques de cette excellente chanteuse traditionelle.
La nouvelle reine de la country s’appellera t’elle Georgette ? L’unique enfant né de l’union
de Tammy Wynette et George Jones, Georgette Jones, vient de sortir son premier single.
Nous sommes impatients au CWB d’écouter la voix de la fille de la reine et du roi de la
country music
La sortie du prochain album de Terry Clark qui devait se retrouve dans les bacs est
repoussée pour la fin de l'année avec un nouveau titre d'album
The French Country Music Magazine
LE PROGRAMME DES FESTIVALS
Cette nouvelle rubrique dans le CWB aura pour but de vous informer jusqu’en septembre sur
les grands rendez-vous country de l’été dans la France entière. Seront privilégiés les
festivals dont les organisateurs auront eu la gentillesse de nous communiquer leurs
informations.
« AMERICAN JOURNEYS à Cambrai (59) les 28 et 29 Mai aura eu le privilège de démarrer
les hostilités, ou plutôt les réjouissances avec un plateau qui comprenait entre autres Matis,
Lilly West Band, Country Cooking et Liviana Jones Les enfants n’ont pas été oubliés avec la
grande parade de Buffalo Bill. Leurs parents auront pu faire du squad, parader en Harley,
vibrer à la reconstitution historique de la « civil war » ou encore élire Miss Country.
Rendez-vous donc pour l’année prochaine chez nos amis nordistes : www.americanjourneys.com
Le premier rendez-vous du mois de juin se situe dans le massif Jurassien, non loin de la
Suisse : RUDY WEST FETE WESTERN à Pont de Roide dans le Doubs (25) . Les 4 et 5
Juin vous attendent des animations équestres avec indiens, cowboys et trappeurs pour le
bonheur des petits. Les grands se réjouiront avec les jolies Country Sisters venues de
Tchéquie (rappelez-vous Dore l’Eglise), Matis de Lyon, les Rio Grande de Bordeaux et
Charlie West de Normandie. Ca c’est pour le samedi à partir de 18 heures. Deux groupes
pour le dimanche : les Texas Side Step de Strasbourg et retour de Charlie West.
Renseignements : http://rudywest.free.fr et 06 70 50 68 99 (Cheyenne).
Le samedi 11 Juin à VENTABREN dans les Bouches du Rhone (13) l’association Liberty
Country Dance vous convie à une grande soirée concert/bal/line dances avec Phyl Edwards
et ce dans un cadre magnifique sur plusieurs hectares de verdure. Terrasse extérieure,
country DJ, parking géant. Ventabren est à 20mn d’Aix et Vitrolles. Renseignements :
http://libertycountrydance.free.fr ou 06 63 52 67 94
Les 18 et 19 Juin c’est la Bretagne qui vous accueille si vous avez un cœur de rocker.
PLUMELEC dans le Morbihan (56) organise un festival de rockabilly et country et présentera
Linda Gail Lewis, Johhny and the Roccos, Black Raven (Allemagne), eet deux groupes
Français : Little Lou et Orville Brody. Ca c’est pour la samedi. Le dimanche à partir de 11
heures démonstration et initiation de line dances. Concerts avec Orville Brody, Little Lou et
Ranch Party. Expo motos/autos. Plumelec se situe à 15 km à l’est de Vannes.
Rens. 06 64 89 38 55 ou 06 60 80 92 83
A noter déjà dans votre agenda que le festival d’INTERLAKEN en Suisse se déroulera le 01
et le 02 Juillet. Il présentera Kim Carson (également à Craponne), les Country Sisters (Pont
de Roide), Linda Jacobs & Road Riders, Rednex (remember « Cotton eyed Joe » a few
years ago ?), la belle Rachael Warwick (England), Jesse & Noah et les Bellamy Brothers. Il
s’agit du fameux « Trucker & Country Festival » que beaucoup connaissent.
RV le mois prochain pour les évènements de Juillet/Août et amusez-vous bien.
Jacques « Rockin’Boy »Saloon
The French Country Music Magazine
Made In France
Priorité au charme des RODEO GIRLS pour ouvrir notre rubrique. Nos « cow girls » se
prenomment Carolina, Sheryll et Samy-Jo. Ces demoiselles présentaient récemment le
tremplin 2005 des nouveaux talents de la country Française mis sur pied par leur « coach »
MCMaillet au village Disney. C’est en 2002 que la chorégraphe M C a l’idée de monter un
vrai show à l’Américaine avec ces trois filles qui dansent et chantent en tenue sexy mais
country. Les Rodeo Girls se sont produites à St Agrève (Equiblues) deux ans de suite, au
Salon du Cheval de Paris, au 1er Country Western Festival de Disney Village, aux American
Journeys de Cambrai, et elles fréquentent régulièrement la scène du Billy Bob’s
d’Eurodisney. Cette année elles seront présentent à Planet Hollywood (Paris), ainsi qu’aux
festivals d’Avranches et de Cerexhe (Belgique) Une tournée est prévue pour la sortie de leur
1er album.
Partons dans les montagnes pour la découverte des HILLBILLY ROCKERS. Ce groupe
Haut Savoyard est né en avril 1999 et a beaucoup tourné entre les Alpes et la Suisse. En
avril 2004, grand changement autour de Franck Bauquis, le batteur et membre fondateur, et
de Christian (guitar et banjo). Trois nouveaux membres dont la chanteuse Astrid qui assure
tout le répertoire. Elle chante depuis ses 10 ans et a découvert la country en 2002. Ses
modèles sont les Dixie Chicks et Ricky Skaggs. Le bassiste, Jean Hugues, a appris le
picking puis la basse. Il joue aussi bien du bluegrass que du jazz. Il cite Steve Wariner et
Albert Lee. Aîd, le guitariste, vient de Bosnie. Il a transité par l’Autriche et l’Allemagne où il
jouait déjà dans un groupe de country. Christian vient du bluegrass. Il joue de la guitare
avec les onglets du banjo ce qui confère un son original. Enfin Franck est batteur depuis ses
16 ans dans des groupes de rockabilly. A 20 ans il découvre la country. Le répertoire va de
Terri Clark à Pam Tillis en passant par Brad Paisley et bien sûr les Dixie Chicks. Ils ont
brillament remporté le tremplin du festival de Marignac à Genève en 2004 et reviendront sur
la scène principale cette année.
www.hillbilly-rockers.com
L’été de TAHIANA : Le 1 Juillet àl’Ard’Country Festival (07), le 16 Juillet à Mirande, le 28
Juillet à La Bourboule (63), le 06 Août au Sud Country Rock de Junas (30), le 14 Août au
Festival de Bain de Bretagne, le 21 Août à Trevillers (25) et le 24 Septembre à Pont du
Château (63).
THIERRY LECOCQ/STATION outre de nombreux concerts, présence au Festival de
Schaffaousen (Suisse), Country Festival de Berck, Mirande, Réalmont Country Festival, Thui
Signol Country Festival ainsi qu’un festival en Irlande (Dunmor).
MARY & CO a présenté à son public Lyonnais son deuxième album « Scène 2 : un peu
d’insouciance ». Elle vous le présentera le 23 Juillet au festival de Roeser au Luxembourg et
au Festival de La Tour de Salvagny (Lyon) en Septembre.
CANYON (Pau) participera au festival « off » de Mirande en Juillet ainsi qu’au Festival de
Laffite sur Lot.
Le mois prochain nous devrions parler des SPIKEBONES, FREIGHT TRAIN, DR
COUNTRY, RUSHMORE, BIG RIVER et CATTLE CALL.
Nous attendons toutes vos informations à l’adresse : [email protected]
Par Jacques « Rockin’Boy »Dufour
The French Country Music Magazine
CD reviews
TEQUILA SUNRISE « Hot Rockin’ Country Music »
Entouré de musiciens ou en duo, Tequila Sunrise c’est avant
tout Sandra et Yvon. Habitué des soirées country Lyonnaises,
sur scène ou en spectateur, voilà un couple que je retrouve
toujours avec un grand plaisir. Côté musique TS présente un
répertoire varié puisé principalement dans les 60’s et 70’s et qui
rappelle de ce fait beaucoup de bons souvenirs à son public, ex
fan des années rock n’ pop. Ce tout nouvel album « Hot Rockin’
Country Music » en est un bel exemple. Interrogé sur sa
principale source d’inspiration, Yvon vous répondra : Creedence
Clearwater Revival. Et à part ça ? « J’aime aussi beaucoup John Fogerty ! »
J’exagère à peine. Trois reprises du mythique CCR figurent sur l’album. Yvon est
monté spécialement à Paris en semaine pour assister à l’unique concert du grand
compositeur (« Proud Mary ») et nous en a offert le compte rendu dans le CWB de
Mai. 15 reprises sur ce cd et c’est Sandra (qui s’affirme de plus en plus) qui ouvre le
feu avec « Make something of it » (déjà couvert par Vicky Layne) soutenu par le son
« rock » de la guitare d’Yvon. Puis les titres sont interprétés en alternance par l’un ou
l’autre. On passe de Buddy Holly à Carle Carter, des Pogues à… Creedence.
Trois chansons sont chantées en duo. Le tout nous donne un album agréable que
vous écouterez sur l’autoroute de vos vacances en rêvant aux grands espaces
Américains. Disponible aux concerts du groupe.
Jacques « Rockin’Boy »Dufour
CLELIA ADAMS Heartbeat Highway
Le coup de cœur du mois nous arrive d’Australie avec un album
tout simple de pure country music. Sur la grande île des
Antipodes la country a toujours été populaire. Elle possède ses
pionniers des années 50 ou 60 comme Slim Dusty. La tradition
porte sur les ballades relatives au « bush » mais ces dernières
années ont généré l’arrivée d’une cohorte de jeunes artistes
inspirés davantage par le son de Nashville que par l’histoire des trains qui traversent
l’arrière pays. Certains ont émigré aux USA avec succès comme Jamie O’Neal,
Sherrie Austin ou Keith Urban, mais la scène locale reste très vive. Clelia Adams
ne rêve pas de devenir la Shania Twain Australienne. Sa musique n’a aucune
connotation pop. Son album précédent (2001) puisait dans le répertoire de Bob
Wills, Hank Williams, Jimmie Rogers, Heather Myles ou Rosie Flores pour vous
donner une idée. » heartbeat Highway »,le patit nouveau, nous propose encore du
Hank Williams (« Settin’ the woods on fire ») mais aussi Iris Dement, Patsy
Montana et même du Clelia Adams. Vous aurez de la valse, du honky tonk et
même du rockin’ yodel (« Yodelin’ blues »). Et le tout ne sonne pas passéiste. Elle
est accompagnée par les meilleurs musiciens de studio d’Australie dont Michel Rose
au fiddle et Stuart French à la guitare. Et l’on entend vraiment la pedal steel, le
dobro et même l’accordéon ! Un des meilleurs albums de vraie country de l’année.
www.cleliaadams.com
Jacques « Rockin’Boy »Dufour
The French Country Music Magazine
BREVES par 'Doc'
Kenny Chesney a surpris tout le monde, sa famille, ses amis et ses fans en épousant, le
Lundi 9 Mai, l’actrice Renée Zellweger. Le mariage a eu lieu sur l’ile de St John dans les
Iles Vierges et Kenny était pied nus lors de la cérémonie alors que la mariée portait une
robe de sa styliste favorite Carolina Herrera. Les jeunes gens s’étaient rencontré à Los
Angeles le 15 Janvier pendant le concert donné au bénéfice des sinistrés du Tsunami et le
coup de foudre semble avoir été réciproque. Malheureusement les jeunes mariés n’ont pas
pu savourer leur lune de miel puisque Chesney était en concert le Mardi soir à Little Rock(
Arkansas) et que l’actrice est elle-même en pleine promotion de son nouveau film,
Cinderella Man.
La chanteuse Mindy McCready a été arrêtée le 6 Mai dernier dans les faubourgs de
Nashville pour conduite en état d’ivresse. La police l’a verbalisée à 3 h. du matin pour excès
de vitesse avant de constater son degré élevé d’alcoolémie et de s’apercevoir qu’en plus elle
roulait sans permis, celui-ci lui ayant été retiré quelques temps auparavant. Mindy a écopé
de 3500$ d’amende et, comme un bonheur n’arrive jamais seul, deux jours plus tard elle se
faisait agresser par son ex boy-friend qui l’attendait dans son garage et qui l’a rouée de
coups alors qu’elle rentrait chez elle à 7 h le dimanche matin.
Eddie Montgomery, l’un des membres du duo Montgomery Gentry, s’est brisé le poignet
gauche en tombant de scène pendant un concert, le 28 Avril à Asheville en Caroline du
Nord. Le chanteur a trébuché sur un caisson de haut-parleurs au cours de la troisième
chanson du show et a perdu l’équilibre avant de chuter sur le sol. Eddie a courageusement
terminé les 45 mn du concert avant de consulter un médecin en urgence qui a diagnostiqué
une quadruple fracture du poignet. Montgomery a du subir une intervention chirurgicale et le
duo a bien sur annulé plusieurs dates de sa tournée, mais a pu assurer sa présence aux
ACM Awards à Los Angeles le 17 Mai.
Gretchen Wilson prépare son deuxième album prévu pour sortir le 27 Septembre et qui
s’intitulera « All Jacked Up ».Gretchen a écrit ou co-écrit 7 des 12 titres du cd. L’une des
chansons « Politically Uncorrect »propose un duo avec Merle Haggard et en bonus on
pourra trouver une version du succès de Billie Holiday « Good Morning Hearteache ».
Gretchen Wilson s’est produit également aux Academy of Country Music Awards à Los
Angeles, cérémonie au cours de laquelle Garth Brooks a reçu le Pioneer Award au nom
du regretté Chris Ledoux.
Certains artistes se produisent et d’autres se reproduisent :Charly et Emily Robison sont
heureux d’annoncer l’arrivée dans leur foyer des jumeaux Julianna Tex et Henry Benjamin.
Les Robison ont déjà un fils de 2 ans prénommé Gus et est-il besoin d’ajouter que la
maman Emily est membre des Dixie Chicks alors que le papa est un chanteur-compositeur
célèbre au Texas.
L’actrice Anna Nicole Smith, connue pour ses formes généreuses a mis le feu au Grand
Ole Opry dernièrement. Avant le show le bruit avait couru que la belle serait parmi les invités
à l’avant-scène ce soir là et l’un des danseurs de square dance eut la bonne idée de l’inviter
à venir se joindre à la troupe. Sans aucune hésitation la plantureuse Anna-Nicole enleva
spontanément sa robe et monta sur scène en sous-vêtements à la grande joie du public peu
habitué à ce genre de spectacle ! !
Le numéro de Mai du magazine FHM est sorti avec son supplément annuel « Les 100
femmes les plus sexy du monde »et les amateurs de country music et de jolies femmes
pourront constater que LeAnn Rimes fait sa première entrée à la 50e place tandis que
Shania Twain se classe 33e et que Faith Hill remporte la palme des country girls avec la 29e
place. La grande gagnante du classement est Angelina Jolie
The French Country Music Magazine

Documents pareils

LA COUNTRY MUSIC EN BOURGOGNE et ailleurs COUNTRY WEB

LA COUNTRY MUSIC EN BOURGOGNE et ailleurs COUNTRY WEB possible. Il est peut être urgent d'attendre si vous voulez investir dans le Sat….La vente de cds est en chute libre en France est-ce la faute au Mp3 ou plutôt le fait qu'il existe un boum dans la ...

Plus en détail