SAVIEZ-VOUS QUE. . . • Le grand philosophe français Jacques

Commentaires

Transcription

SAVIEZ-VOUS QUE. . . • Le grand philosophe français Jacques
SAVIEZ-VOUS QUE. . .
•
Le grand philosophe français Jacques Maritain enseigna pendant plusieurs
années à l'Institut pontifical d'études médiévales de Toronto avant d'être invité à
prodiguer son enseignement aux universités Princeton et Columbia?
•
Valéry Giscard d'Estaing fut professeur au Collège Stanislas de Montréal avant
de se lancer en politique et devenir le troisième président de la Ve République de
France.
•
Le 18 janvier 1849, à l'ouverture du Parlement, Lord Elgin, le gouverneur général
du Canada, lut le Discours du trône en anglais et en français, reconnaissant ainsi
pour la première fois la légitimité du français dans l'Assemblée.
•
Le mot anglais «fuel» tire son origine du français «fouaille», qui signifie «bois à
brûler».
•
La célèbre Jekyll Island, dans l'État de Géorgie, a appartenu de 1800 à 1825 à
Christophe Poulain du Bignon, un exilé de la Révolution française. Celui-ci la
vendit à un consortium financier composé de William Rockefeller, J.P. Morgan,
Joseph Pulitzer, Vincent Astor et William K. Vanderbilt.
•
Le propriétaire du château de Chenonceaux, dans la Vallée de la Loire, le grand
chocolatier Henri Menier, acheta l'île d'Anticosti en 1895 pour y construire un
pavillon
de chasse.
•
En 1565, une colonie française en Floride est détruite par les Espagnols qui
s'installèrent à cet endroit. Il s'agit de St. Augustine.
•
Ernest Hemingway devient en 1921, à l'âge de 22 ans, correspondant à Paris du
Toronto Star. Une rue de Paris porte maintenant son nom.
•
Houdini, le grand magicien Américain, emprunta son nom à son devancier
français, Robert Houdin.
•
La célèbre actrice française, Emmanuelle Béart, reçut une grande partie de son
éducation au Collège Marie de France, à Montréal.
•
Après l'incendie de 1916, le nouvel édifice du Parlement du Canada fut protégé
par des chats, dont la tâche consistait à contrôler la population des rongeurs qui
s'attaquaient aux gaines des fils électriques. Des descendants de ces vaillants
protecteurs vivent toujours sur la colline parlementaire.

Documents pareils