pduc cuisines

Commentaires

Transcription

pduc cuisines
CHASSAING-TRAPY Charlotte
BTS MUC cycle 2008/2010
EPREUVE PDUC
« PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L’UNITE COMMERCIALE »
SOMMAIRE
1ERE PARTIE : L’ANALYSE COMMERCIALE
Spécial Cuisine Déco dans son contexte local
1.
2.
3.
Présentation de Spécial Cuisine Déco
L’offre commerciale de mon UC
Les clients de mon UC
2ème PARTIE : LE DIAGNOSTIC
1.
2.
3.
Le diagnostic externe
Le diagnostic interne
Synthèse
3ème PARTIE : PRECONISATIONS
1.
2.
3.
Rappel de la problématique et des objectifs du projet
Préconisations
Eléments du projet
Descriptif du projet
Objectifs du projet
Moyens à mettre en œuvre
Moyens techniques :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
7)
Mise en ligne du site
Détermination d’un cahier des charges
Choix du logiciel de création au site
Réalisation du site et ses propres pages
Référencement
Mise en ligne du site
idem 1) ou différent
Référencement
Moyens commerciaux :
8) Cible
9)
10)
11)
12)
Offre
Prix
Distribution
Communication
4ème PARTIE : ANALYSE DES REPERCUSSIONS
1.
2.
Répercussions dans la phase de mise en œuvre du projet
• Conséquences organisationnelles
• Conséquences financières
• Conséquences humaines et managériales
• Conséquences mercatiques
Premières réflexions pour la mise en œuvre de la préconisation
• Contrôle de l’avancement du projet
• Contrôle des résultats
• Nouvelles actions envisageables en fonctions des résultats
• Perspectives
1ERE PARTIE : L’ANALYSE COMMERCIALE
SPECIAL CUISINE DECO DANS SON CONTEXTE LOCAL
1. PRESENTATION DE SPECIAL CUISINE DECO
Dénomination juridique et commerciale : Spécial Cuisine Déco, TPE, entreprise individuelle
Activité : étude et réalisation de cuisines, Salle de Bain et dressing
Localisation géographique : L’entreprise se situe 13 bis rue Gambetta à DECAZEVILLE
Capital et chiffre d’affaire : 230 000 €
er
Date de création : 1 février 1984 l’entreprise s’appelait alors « Spécial Cuisine Eco », son nom a été modifié par
« spécial Cuisine Déco » car son appellation première pouvait faire ressentir une connotation de « bon marché »
Surface d’exposition : 37m²
Nombre de salariés : 4
• Directeur : R. SOULIE
• Secrétaire comptable : M. BOUBY
• Assistante commerciale : C. CHASSAING-TRAPY
• Poseurs (2) : C. CROM,
2. L’OFFRE COMMERCIALE DE MON UC
L’offre :
Mon unité commerciale propose des biens anomaux et semi-durables.
Nous vendons :
- 59% de cuisines
• Portes et façades tiroirs : mélaminées, stratifiées, polymères, essences de bois
• Modèles : rustique, moderne, laqué…
• Electroménagers : intégrables, encastrables, poses libres
• Plan de travail
- 19,5% de salles de bain
• Portes et façades tiroirs : mélaminées, stratifiées, polymères, essences de bois
• Sanitaires : vasques, cabines de douche, miroirs, robinetteries
- 17,5% de placards
• Façades : coulissants, battants, pliants, en laquées, bois, vitrées, miroirs, mélaminée couleur
• Aménagement intérieur : étagères, tringles télescopiques ou ovales, tiroirs
Nous proposons aussi des accessoires comme range-couverts, paniers pains/bouteilles, porte-serviettes,
poignées, socles etc.…
Nous travaillons uniquement à la contremarque ce qui nous permet d’adapter l’offre à chacun de nos
clients. Chaque contremarque est unique et personnalisée.
Nous proposons aussi des services dont :
• Le déplacement au domicile du client pour devis, prise de mesures
• La pose des meubles
• Le service après-vente
Nos fournisseurs :
PIECES
FOURNITURES
Caissons
Portes et façades tiroirs
Cuisine
Salle de Bain
Placards
Plans de travail
Accessoires (poignées, socles…)
Electroménagers
Caissons, Portes et façades tiroirs,
Plans de toilette
Appareils sanitaires
Miroirs
Façades coulissantes
Aménagements intérieurs
FOURNISSEURS
Impex
Logisiete (polymère)
Dacotraitance (Stratifiée, Bois et
polymère)
Impex (Mélaminée, Stratifiée)
Sofema, Actua
Logisiete, LBA
Pastor, SCT
Idem cuisine
Rouchy
Simat
Coulidoor
Gedimat (Panneau mélaminé), LBA
(quincaillerie, penderie…)
3. LES CLIENTS DE MON UNITE COMMERCIALE
Notre clientèle :
Nos clients sont propriétaires et issus de toutes catégories socioprofessionnelles (ouvriers, cadres,
professions libérales…)
• 30-40 ans qui construisent (70% du CA)
• Professionnels comme les architectes ou artisans (25% du CA)
• 30-65 ans qui rénovent un bien ou changent leur installation (5%)
•
Nos prospects :
Nous travaillons en collaboration avec les constructeurs principalement CARRIERE CONSTRUCTION. Ils
nous fournissent les coordonnées des prospects que nous contactons par téléphone ou par mailing. Nous
diffusons des dépliants sur l’offre de l’UC et publions un encart publicitaire sur le journal hebdomadaire
gratuit «Paru Vendu». En grande partie, nous touchons nos prospects grâce au marketing viral.
Zone de Chalandise :
La zone de Decazeville est une zone où la population est vieillissante.
• Zone primaire : Secteur de Decazeville 24,39% de notre clientèle
• Zone secondaire : Secteur de Rodez 23,82% de notre clientèle
• Zone tertiaire : Le reste de l’Aveyron, départements limitrophes, principalement le Lot (Figeac,
Cahors…) soit 51,79%
• Le taux d’évasion en équipement de la maison hors la zone primaire et secondaire de chalandise
est de 43% (AGORA)
•
La demande :
•
Besoins : nous répondons aux besoins du client qui est principalement l’estime « avoir la plus belle
cuisine »
• Motivations d’achats : hédonistes et auto-expression, le client se fait plaisir et achète pour lui
• Mobiles d’achats :
- Sécurité « le moins fragile, résistant dans le temps »
- Orgueil « la plus belle cuisine, différente du voisin, à la mode… »
- Confort « avec du rangement, commodité dans les déplacements »
- Argent « le moins cher possible »
Freins : Le caractère anxiogène de l'achat d'une cuisine doit être pris en compte. En effet, son
acquisition fait l'objet d'une réflexion, ce qui ne doit pas être traduit comme un atout. Ce délai la place
après les achats du quotidien. Et si ces derniers grèvent le budget des ménages, cela repoussera
d'autant l'acquisition d'une cuisine, poste non prioritaire au sein des ménages français.
Les freins sont alors rationnels, il s’agit bien souvent du prix.
2ème PARTIE : LE DIAGNOSTIC
1. LE DIAGNOSTIC EXTERNE
●Une cuisine sur 2 n'est pas équipée Les français changent de cuisine tous les 23 ans. Ils
investissent moins dans la salle de bain que dans la cuisine (pièce réduite 6m² en moyenne,
contre 11m² pour la cuisine)
L'évolution des modes de vie conditionne l'aménagement des logements. La cuisine a déjà
remplacé le salon comme cœur du foyer. En effet, on parle aujourd’hui de « hiving » (ruche,
refuge au foyer). On sort moins et invite davantage, l’espace du foyer est réorganisé, on
ouvre les cuisines, on agrandit les pièces de réception pour que chacun reste en contact.
(source : Marianne 02/2009)
●En 2008, les ménages dépensent en moyenne 1270 € pour leur mobilier, et concerne
principalement la cuisine avec une légère hausse de 5 € en moyenne, pièce phare de la
maison. Les Français attribuent en moyenne un budget de 2125 €
TENDANCES
LOURDES
OFFRES
INFLUENCES
FACTEURS
CLES DE
SUCCES
●En 2008 les meubles cuisine représentent 2,201 milliards d’€, soit une évolution de +1,9%
par rapport à 2007. Les meubles salle de bain représentent 0,286 milliards d’€ soit une
évolution de -6,5%. Dans le secteur du meuble, les cuisines correspondent à 22,8% des
parts de marché pour la salle de bain 3%. Les spécialistes cuisine poursuivent leurs
performances grâce à une stratégie de maillage plus serrée du territoire français. Leur
stratégie de développement commercial n'a cependant pas été payée en retour en raison du
coup de frein brutal du marché immobilier en 2008. Le chiffre d'affaires du circuit progresse
de 0,8% en 2008. Ce circuit gagne 0,1 point de parts de marché en douze mois pour
atteindre les 10,1%. La cuisine intégrée continue à faire rêver les Français, mais tout l'enjeu
de l'année 2009 sera d'inciter les foyers déjà installés depuis plusieurs années dans leur
logement, à s'équiper ou changer leur cuisine intégrée. (Source Ipea-Tremplin)
Concurrence :
Directe : Schmidt = (leader), Espalux, Lapeyre (cuisine en kit)
Les + : enseignes nationales, impact psychologique (le client est rassuré grâce à leur image).
Plus d’espace dédié au showroom.
Les - : projet impersonnel, moins de relation avec le client
Indirecte : le jeune habitat (Fly, Ikéa, But, Conforama)
Les + : Prix bas, prix d'entrée d’une cuisine de Conforama à=385€, fort développement de la
surface commerciale
Les - : qualité moindre des matériaux, des modèles souvent linéaires pas de
personnalisation.
Tous fans de déco
Les Français sont ceux qui achètent le plus de magazines de décoration. De même, les
émissions de télé sur le sujet fleurissent sur toutes les chaînes et leurs audiences sont
largement à la hauteur des attentes. Mais paradoxalement, le passage à l’acte, donc à
l’achat, est encore timide.
Outre l’effet de mode et la baisse des prix, c’est l’évolution de nos modes de vie et de
l’habitat qui a donné un nouveau souffle au marché du mobilier .La baisse de la TVA
amenant de 19,6 % à 5,5 % (selon les conditions : habitation de + de 2 ans) Influence de la
mise en chantier des maisons
Influence de la communication via le réseau Internet.
Show-room – Site Internet
Logiciel dessin (implantation, devis, suivi client…)
Bonne relation avec les constructeurs, architectes.
Ecoute du client, personnalisation de son projet
Réactivité, brefs délais pour l’élaboration du devis
Prospection
MENACES ET
OPPORTUNIT
ES
MENACES :
●Les spécialistes cuisines
bénéficient de la dynamique du
marché, mais voient les parts de
marché du Jeune Habitat et de
l’Equipement du foyer augmenter
très nettement.
●La crise financière : les banques
resserrent l’acceptation des prêts,
l’immobilier en souffre et l’activité
des cuisinistes en est affectée.
Il en est de même avec le cours de
l’immobilier.
●Cuisine en kit
●Menaces des nouveaux entrants
sur le marché
●Perte de contacts au niveau
communication en l’absence de site
internet
OPPORTUNITES
●Nous assistons à un phénomène de mode en ce qui
concerne aussi les couleurs. La demande aujourd’hui
se porte sur les cuisines « rouges ». Ce choix de
couleurs fatigantes permettra un renouvellement
rapide des portes et on peut espérer revoir nos clients
plus tôt que prévu.
●L’ameublement de style modulable est en vogue ce
qui nous permettrait de profiter de cette opportunité
pour élargir notre gamme en proposant ce genre de
meuble.
●Nous profitons aussi du renouvellement des
installations devenues aujourd’hui obsolètes.
2. LE DIAGNOSTIC INTERNE
POINTS FAIBLES
MARKETING
COMMERCIAL
ORGANISATION
TECHNIQUES
MOYENS
HUMAINS
EQUIPEMENT
• Marketing analytique absent
• Image très locale
• Taux de concrétisation non
mesuré : il est donc difficile de
savoir si nous sommes bien placés
• Pas de site internet
• Dossier client papier, il en existe un
seul lorsque le vendeur se rend
chez le client il le prend : risque de
perte de documents et impossibilité
de travailler sur ce dossier lorsqu’il
est sorti de l’entreprise
• Absence de logistique pour le
traitement de la clientèle, pas de
logiciel gestion client
• Manque de formation sur l’outil
2020 Design (logiciel implantation).
• Difficulté de transmission des
informations lorsqu’une personne est
absente.
• Logiciel implantation pas vraiment
maîtrisé donc difficultés lors de
l’élaboration des plans
POINTS FORTS
• Marketing stratégique et opérationnel (action
publicitaire : affiches, tracts, lettres…)
• Taux de concrétisation de 60% (2008)
•
notoriété du magasin
• Un seul Vendeur (mon employeur), donc le suivi
client est adapté : toutes les visites se font au
domicile du client pour connaître
l’environnement dans lequel évolue le client.
• Suivi personnalisé et adapté à la demande
client.
• De temps en temps il arrive que les salariés
puissent visiter les chantiers pour visualiser le
travail effectué au préalable : prise de
conscience de l’importance de critères tels que
les mesures.
• Traitement d’un dossier client à jour, dès la 1ère
visite le plan et le devis sont établis rapidement.
• Nombre de personnels suffisants pour l’activité
de l’entreprise
• Vitrine avec un modèle de cuisine et des
implantations types sur papier.
• Le magasin est situé en centre ville dans la rue
principale de Decazeville, passage.
3ème PARTIE : PRECONISATIONS
1. Rappel de la problématique et des objectifs du projet
Nous avons deux problématiques qui se dégagent du diagnostic interne et externe. Cuisine Déco a besoin
d’une nouvelle image, notre notoriété est élevée mais très localement grâce au marketing viral, nous
n’avons pas d’enseigne, nous passons inaperçu.
D’après le diagnostic interne de l’UC, nous manquons aussi d’organisation dans la transmission
d’information en interne, mais aussi dans la relation client.
Description des projets possibles et justification du choix de l’un d’eux
DESCRIPTIF
Projet 1
Projet 2
Projet 3
Réorganiser le système
Créer un site vitrine Internet d’information commerciale et
Plan Média
managériale
OBJECTIFS, AVANTAGES DES PROJETS, COUTS ET DELAIS
- Développer la communication média
- Etre visible sur Internet
de l’UC
Développer
les
performances
- Se faire connaître (image
- Promouvoir nos produits, attirer les
de
l’équipe
très locale actuellement)
prospects
- Développer de nouvelles
- Développer notre image et notre
- Gain de temps
opportunités
notoriété
150€/mois – 6 mois
250€ - 3 mois
2000€/an – 1 an
DECISION
PROJET RETENU
NON RETENU
NON RETENU
Car la mise en place d’un
nouveau logiciel d’implantation
La création du site vitrine Internet
permet de réorganiser ce
semble pour nous être le plus urgent à
disfonctionnement sans passer
réaliser
par un logiciel GRC.
2. Préconisations
JUSTIFICATION DU CHOIX
Pour une entreprise, avoir un site internet est un véritable facteur clé de succès. Être présent sur la toile est
devenu un véritable enjeu pour les entreprises. Le Web procure une vitrine, de la visibilité.
L’objectif serait de redynamiser l’image de Spécial Cuisine Déco et être présent sur internet.
En Juin 2009, on comptait 36,2 millions d’internautes de plus de quinze ans et 92% des foyers connectés
ont le haut débit. 76% des opérations effectuées sur la toile concernent les services, notamment la
recherche d’information. L’évolution technique de ce mode de communication permet aux internautes de se
connecter n’importe où et n’importe quand.
Il s’agit là d’un outil de communication qui doit être exploité, de plus, nos concurrents ont déjà leur propre
site. (Chiffre IPSOS 2009)
Avoir un site internet aujourd’hui, c’est incontournable, son absence peut être un véritable handicap.
Avantages :
• Etre visible, présent (carte de visite avancée)
• Prendre des contacts, à partir d’une page où les internautes pourront nous laisser des
messages, plans. Notre base de données pourra alors être augmentée.
• Ouverture du marché hors de la zone géographique de chalandise, le fait que nous n’ayons
pas d’enseigne nous rend invisible sur le marché, les clients consultent souvent Internet à
titre informatif et notre présence pourra les attirer.
• Facile et rapide à réaliser
Inconvénients :
• La concurrence peut directement connaÏtre notre activité (produits, services…)
• Mise à jour, suivi du site
• Le client ne s’adresse pas directement à nous, ne vient plus au magasin
• Le client peut croire que le site montre notre offre en totalité
3. Eléments du projet
DESCRIPTIF DU PROJET
Création d’un site vitrine sur internet avec la mise en avant de notre offre et de nos
services.
OBJECTIFS DU PROJET
•
•
•
•
Etre identifié sur le net
Communiquer en s’appuyant sur les références clients
Etre présent, s’aligner par rapport à la concurrence
Etablir de nouveaux contacts en augmentant notre base de données
MOYENS A METTRE EN ŒUVRE
Moyens techniques :
1- Visite des sites concurrents : (annexe)
Visite des sites concurrents pour prendre un aperçu de la présentation, mise en avant de l’offre,
produits et services, prise de notes sur les points forts et points faibles des sites consultés.
2- Détermination d’un cahier des charges (annexe cahier des charges)
3- Choix du logiciel de création au site (annexe tableau comparaison)
4- Réalisation du site et ses propres pages (annexe dictatiel du logiciel) :
Téléchargement du logiciel NVU (téléchargement gratuit sur internet et vu en formation) pour créer
visuellement des pages HTML à l'aide d'une interface graphique. Ses principales fonctionnalités sont
les suivantes :
• Editeur WYSIWYG (What you see is what you get ) permettant d'éditer des pages aussi
facilement que l'on peut rédiger une lettre avec un traitement de texte,
• Gestion de fichiers intégrée avec support du FTP, permettant de se connecter directement au
site pour modifier les pages à la volée, Code HTML valide, compatible avec tous les navigateurs
standard,
• Passage facile du mode visuel au code source grâce à des onglets,
• Edition par onglet permettant de travailler simultanément sur plusieurs fichiers,
• Support des formulaires, tableaux et gabarits.
Mise en place des onglets (Accueil, Cuisine, Salle de Bains, Placards, Contact)
Choix des photos : exemple des réalisations, mise en avant de notre logiciel implantation avec photos
et plans
Règles et mentions légales : Les contenus mis en ligne par l'intermédiaire d'un site Web doivent
respecter les règles légales et en particulier:
• Les droits d'auteur.
• Les droits à l'image et à la vie privée de chacun.
• La loi informatique et libertés (sur les données personnelles).
• La loi pour la confiance dans l'économie numérique.
• Le droit de la presse.
De même des mentions légales doivent également figurer sur les sites dans une rubrique du même
nom afin de donner aux internautes les informations obligatoires prévues par les différents textes de
lois. (annexe montage du site)
5- Mise en ligne du site :
Choix d’un hébergeur Un hébergeur est une personne ou une Société qui a pour vocation de mettre à
la disposition des internautes des sites Internet conçus et gérés par des tiers.
Il assure (à titre gratuit ou onéreux) le stockage d'images, d'écrits, de sons ou de messages, pour le
mettre à disposition du public.
La plupart des hébergeurs sont payants. (annexe comparaison hébergeur)
Transférer le site Internet (mise en ligne des fichiers)
6- Référencement :
Référencement du site chez chacun des moteurs de recherche -long et fastidieux mais précis –
exemple chez Google. De nombreux sites sur Internet ne sont pratiquement jamais visités parce qu'ils
sont noyés au fin fond des résultats de recherche des moteurs Google, Yahoo, Bing ... Il faut savoir
que plus de 70% des internautes trouvent le site par le biais des moteurs de recherche et des liens
externes. La plupart des internautes se limitent aux deux premières pages de résultats, soit aux 20
premiers sites ! Il s’agit d’une étape très importante pour sortir en première page le plus souvent
possible.(annexe stratégie efficace de mots-clefs) (annexe comparaison référencement)
Moyens commerciaux :
7- Cible :
Par le site vitrine internet, nous ciblons les prospects, clients et partenaires.
8- Offre :
Le site vitrine met en avant l’ensemble de nos produits et services. Les onglets permettront d’organiser
la présentation de chaque rubrique.
• Accueil
• Cuisines
• Salles de bains
• Placards
• Réalisations
• Produits
• Services
• Déroulement de projet
• Contacts
Le choix des photos sera réalisé avant le montage du site pour illustrer, mettre en avant la qualité de
nos produits. Cette étape est d’autant plus importante car aujourd’hui le consommateur achète l’image.
La Stratégie produit menée est une stratégie différenciée, avec un marketing one to one car par la
présentation générale, nous adaptons les besoins du client, chaque projet est unique.
9- Prix :
Sur le site aucun prix n’est visible, nous ne donnons pas de prix moyen car il est difficile d’annoncer un
prix étant donné que chaque projet est différent et totalement personnalisé aux besoins du client
(accessoires, tiroirs, nombre de meubles...)
10- Distribution :
Le montage du site internet vitrine permet de mettre en place le marchandisage virtuel de l’UC par
l’aménagement de l’UC virtuelle. Sur le site la mise en place d’onglets facilitera la navigation de
l’internaute en fonction de ce qui l’intéresse.
11- Communication :
La communication utilisée est une stratégie de communication pull, nous attirons le prospect
vers nos produits. Pour cela nous utilisons une communication média (Internet) afin d’attirer un
large public, le site n’est pas marchand mais il permet aux internautes de prendre les
informations, voire nous contacter par la rubrique contact. Nous ne souhaitons pas mettre de
logiciel d’implantation pour que le client réalise lui-même son projet, ni de devis fait en ligne
car nous voulons conserver notre savoir-faire (bureau d’études) et le contact établi avec le
client. La création de la charte graphique présente sur le site sera reprise sur les documents
commerciaux (documents, bloc marque, couleur…)
4ème PARTIE : ANALYSE DES REPERCUSSIONS
1. Répercussions dans la phase de mise en œuvre du projet
•
CONSEQUENCES ORGANISATIONNELLES
La création du site internet nécessite du temps de préparation, la taille de l’équipe étant restreinte, le projet
est mis en place en période creuse, pour ne pas négliger le reste. De plus, il faut proposer des projets
récents, il faut donc régulièrement prendre des photos de nos chantiers avec l’accord de nos clients. Une
seule personne est affectée à ce projet, risqué si la personne est absente ou part de l’entreprise, mais la
taille de l’équipe ne permet pas l’intervention d’une autre personne. Les autres membres de l’équipe ont un
rôle consultatif pour donner leur avis dans la phase de réalisation, et informatif pour pouvoir participer à la
mise à jour du site au cas où une personne est absente et répondre aux mails.
Il faut aussi prévoir une mise à jour du site tous les six mois, nouvelles tendances, nouveautés produits,
matériaux.
•
CONSEQUENCES FINANCIERES
Pour la création du site un budget de 150 € HT est alloué (sauf si choix d’un hébergeur et référencement
gratuits). Ce coût sera rentabilisé à partir d’une seule vente. (Annexe coût)
•
CONSEQUENCES HUMAINES ET MANAGERIALES
Pilote du projet :
- Maîtrise de l’outil informatique (savoir-faire)
- Implication dans la mise en place du projet
Pour l’équipe :
- Véhiculer une image dynamique et valorisante de l’UC
- Formation mise à jour du site (primordiale en cas de départ de l’entreprise de la
personne affiliée à ce projet) (annexe dictatiel de mise à jour du site)
- Suivi, réactivité réponse aux mails
- Augmentation des compétences de l’équipe (annexe fiche de poste)
•
CONSEQUENCES MERCATIQUES
La création du site doit permettre à nos clients de nous trouver sur internet en quelques mots-clefs grâce
à un référencement précis et de mettre en avant notre savoir-faire.
Par ce site, nous devons apporter une identité à l’UC (respect de la charte graphique dans la création du
site, logo retransmis sur les devis, factures…)
Internet est un outil de communication en pleine évolution. Cet outil va permettre à l’UC d’élargir son
réseau client. Avec une page réservée aux demandes de devis, nous pourrons constituer une base de
données qui nous permettra de mener des opérations ponctuelles comme le mailing, voire de l’e-mailing.
2. Premières réflexions pour la mise en œuvre de la préconisation
‘
•
CONTROLE DE L’AVANCEMENT DU PROJET
Le suivi du projet est planifié et contrôlé dans son avancement grâce au logiciel MS Project (annexe)
•
CONTROLE DES RESULTATS
Analyse grâce au service gratuit disponible sur Google et qui permet de connaître l’activité du site (nombre
de visites, nombre de clics…). Nous analyserons les résultats tous les mois grâce à des tableaux de bords.
Enquête auprès des clients qui se présentent au magasin pour savoir comment nous ont-ils trouvé (Site,
annonce, bouche à oreille, partenaires…)
•
NOUVELLES ACTIONS ENVISAGEABLES EN FONCTION DES RESULTATS
Résultats positifs : le site est visité, nous avons augmenté le trafic et notre base de données
•
•
•
•
Maintien du site
Développer le site, explorer de nouvelles opportunités sur internet
Négocier avec nos partenaires pour apparaitre en lien sur leur site et inversement
Lien avec les Pages Jaunes
Résultats négatifs : peu de visites du site, pas de contacts établis
•
•
Maintien du site
Révision du site pour l’améliorer, corriger les points faibles
•
PERSPECTIVES
Le projet est en cours de réalisation à ce jour.
A l’issue de sa création, la charte graphique utilisée pourra permettre de créer une enseigne sur le même
thème (bloc marque, couleur), voire même sur le camion de livraison. Nous pourrons aussi mettre en avant
notre site en mettant un lien dans les pages jaunes.
Par la création du site vitrine de Spécial Cuisine Déco une identité lui est attribuée de façon à ce que le
client se repèrent.
NOTE DE CADRAGE
Date :……………………………………
Emetteur :……………………………………..fonction : chef de projet………………………………
Destinataire :………………………………….fonction :…………………………………………….
Projet :…………………………………………………………………………………………………………
……
BUT DU PROJET
•
•
DECLENCHEUR DU PROJET
ETUDES OU REALISATIONS PREALABLES
•
•
LISTE DES LIVRABLES ATTENDUS
•
•
•
•
LISTE DES ACTEURS DU PROJET
•
•
•
CONTEXTE DU PROJET
•
•
PLANNING DU PROJET
•
•
•
BUDGET PREVISIONNEL
•
Commentaires remarques, modifications souhaitées
Validation le :…………..
Signature