d`information sur le communiqué de presse de la ville de Reims.

Commentaires

Transcription

d`information sur le communiqué de presse de la ville de Reims.
Communiqué de presse – mars 2013
ART
Reims vient de recevoir la donation
exceptionnelle de 663 œuvres du peintre
Léonard Foujita
Ce jeudi 21 mars, Maître
Masahiko Sumida, avocat
de Kimiyo Foujita, Maître
Pierre
Lescure,
notaire,
exécuteurs testamentaires,
et Adeline Hazan, Maire de
Reims,
ont
signé
la
donation de 663 œuvres
de Léonard Foujita à la
Ville de Reims. Reims, dernière grande étape dans l’œuvre et dans la vie du
peintre japonais, est ainsi confirmée comme un lieu de référence autour de
Foujita en France. Le nouveau musée des Beaux-arts de la Ville de Reims, prévu
à l’horizon 2018 et imaginé par le cabinet d’architectes David Chipperfield,
réservera à l’artiste une salle de 240m².
Reims était déjà un lieu de référence autour de Léonard Foujita. C’est là que Tsuguharu
Foujita, visitant la basilique Saint-Remi en compagnie de René Lalou, directeur de la
maison de Champagne Mumm, décide de se convertir au christianisme. Là aussi, qu’il
reçoit en son nom de baptême, Léonard, le 14 octobre 1959. Là encore, qu’il fait édifier
une chapelle – Notre-Dame-de-la Paix – consacrant entre 1963 et 1966 plusieurs années
de travail à cette œuvre d’art total : il en conçoit l’architecture, les vitraux, les ferronneries,
les sculptures et réalise près de 100 m² de fresques à l’intérieur avant d’en remettre les
clefs à la Ville de Reims. Enfin, c’est à Reims que l’artiste, décédé en 1968, repose
aujourd’hui – rejoint en 2009 par son épouse Kimyo Foujita.
Du peintre, la Ville de Reims était déjà dépositaire de
dix œuvres. Ses collections proposaient aussi trois
œuvres, reçues en legs de la part de Kimiyo Foujita en
Photos et visuels dans l’ordre
Signature de la donation, jeudi 21
mars 2013. De gauche à droite :
Maître Lescure, Maître Sumida,
Adeline Hazan (Maire de Reims),
Toru Marikawa (Ministre conseiller à
l’ambassade du Japon à Paris)
© Ville de Reims / J. DRIOL
Léonard Tsuguharu Foujita, Trois
jeunes femmes, 1917, gouache, lavis
et encre sur papier © ADAGP
Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Entrée principale
© David Chipperfield Architects
2009 (La Vierge Miraculeuse, La Vierge Nourricière et
La Madone). Aujourd’hui, la nouvelle donation, estimée
à 1 710 000 euros, concerne 663 œuvres, dont 15
Contact presse
peintures, 4 vitraux, 7 verreries, 9 céramiques, 4
boîtes, 6 tempera sur medium, 9 lithographies d’autres
Ville de Reims
Service Presse
artistes (Degas, Cocteau, Dali, Lhote, Villon et
Tél. : 03.26.77.74.75
Vieuxblé) ainsi que 607 œuvres d’arts graphiques, dont
[email protected]
la plupart sont des dessins préparatoires des fresques
et vitraux de la chapelle.
Site Internet
www.reims.fr
« Le nouveau musée des Beaux-arts s’efforcera de valoriser au mieux cette
collection : nous avons donc choisi de consacrer une salle entière au peintre dans le
nouveau musée des Beaux-arts » précise Adeline Hazan, Maire de Reims. La salle
Foujita, sur une surface de 240 m², prendra place au cœur du futur musée qui devrait
ouvrir en 2018. Une plaque y indiquera le nom des 12 héritiers de Kimiyo Foujita,
donateurs des 663 œuvres. Certaines œuvres, les peintures en particulier, y seront
exposées de manière permanente. Mais le grand nombre des dessins permettra aussi des
roulements thématiques : les enfants, les vues de Paris, les visages du Christ… « Cette
donation ne doit pas être une fin en soi, elle doit surtout être l’occasion de
poursuivre un véritable travail de mise en valeur d’une œuvre exceptionnelle, sans
doute celle du plus grand peintre japonais du XXe siècle. »
Visuels disponibles pour la presse / 1
10 œuvres extraites des tomes de la donation Foujita
à la Ville de Reims
Conditions d’utilisation
Tout ou partie des œuvres figurant dans ce document presse sont protégées par le droit d’auteur
et les droits sont gérés par l’ADAGP.
Publication possible aux conditions suivantes :
- Pour les publications de presse ayant conclu une convention avec l’ADAGP : se référer aux
stipulations de celle-ci
- Pour les autres publications de presse : exonération des deux premières reproductions illustrant
un article consacré à un événement d’actualité et d’un format maximum d’1/4 de page ; au-delà
de ce nombre ou de ce format les reproductions seront soumises à des droits de
reproduction/représentation ; toute reproduction en couverture ou à la une devra faire l’objet
d’une demande d’autorisation auprès du Service Presse de l’ADAGP ; le copyright à mentionner
auprès de toute reproduction sera : nom de l’auteur, titre et date de l’œuvre suivie de © Adagp,
Paris 2013, et ce, quelle que soit la provenance de l’image ou le lieu de conservation de l’œuvre.
Ces conditions sont valables pour les sites internet ayant un statut de presse en ligne étant
entendu que pour les publications de presse en ligne, la définition des fichiers est limitée à 400 x
400 pixels et la résolution ne doit pas dépasser 72 DPI.
http://www.adgap.fr
Visuels disponibles en .jpg sur demande
Service presse de la Ville de Reims – Tél. : 03 26 77 74 75 – [email protected]
Visuels disponibles pour la presse / 2
La Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix à Reims
Conditions d’utilisation
Ces visuels sont libres de droits pour la presse sous réserve de mentionner les crédits et la
légende mentionnés.
Visuels disponibles en .jpg sur demande
Service presse de la Ville de Reims – Tél. : 03 26 77 74 75 – [email protected]
1. Léonard Foujita, Vue extérieure de la chapelle Notre-Dame de
la Paix à Reims. Au premier plan, le calvaire, Photographie,
Février 2010, © Ville de Reims, Musée des Beaux-arts
© Photo : C. Devleeschauwer
2. Léonard Foujita, Crucifixion, 1966,
Fresque ornant le dessus de la porte
d’entrée de la chapelle Notre-Dame de la
Paix à Reims, © Ville de Reims, Musée
des Beaux-arts
© Photo : C. Devleeschauwer
3. Léonard Foujita, Notre-Dame des vendanges, Fresque ornant la
chapelle latérale gauche de la chapelle Notre-Dame de la Paix de
Reims, 1966, © Ville de Reims, Musée des Beaux-arts
© Photo : C. Devleeschauwer
4. Léonard Foujita, Détail de la fresque Les sept péchés capitaux,
chapelle latérale gauche de la chapelle Notre-Dame de la Paix de
Reims, 1966, © Ville de Reims, Musée des Beaux-arts
© Photo : C. Devleeschauwer
Visuels disponibles pour la presse / 3
Le nouveau musée des Beaux-arts à Reims
Conditions d’utilisation
Ces visuels sont libres de droits pour la presse sous réserve de mentionner les crédits et la
légende mentionnés.
Visuels disponibles en .jpg sur demande
Service presse de la Ville de Reims – Tél. : 03 26 77 74 75 – [email protected]
1- Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Entrée principale
© David Chipperfield Architects
2- Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Vue du foyer sur la halle des
vestiges © David Chipperfield Architects
3-Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Façade est depuis le bd lundy
© David Chipperfield Architects
4-Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Espace modulable 20e-21e
siècle © David Chipperfield Architects
5-Nouveau musée des Beaux-arts de
Reims - Façade nord ouest angle rue de
mars bd lundy - de nuit
© David Chipperfield Architects

Documents pareils

Reims JEP-UNESCO - Chœur Philharmonique International

Reims JEP-UNESCO - Chœur Philharmonique International Une fresque pédagogique de 13 m de longueur représentant l’enceinte du XIVe siècle de Reims a été réalisée au 500e à partir de plans anciens et des dessins de J-J. Maquart datant du XIXe siècle. C’...

Plus en détail