Organisation d`un groupe de discussion (Focus Group) - HES-SO

Commentaires

Transcription

Organisation d`un groupe de discussion (Focus Group) - HES-SO
Organisation d’un groupe
de discussion (Focus Group)
Liste de contrôle
Delémont
Décembre 2015
Liste de contrôle
Introduction
Le Service Accréditation, pilotage et évaluation (SAPE) de la HES-SO met à disposition de toutes les composantes de
l’institution des outils pour les guider dans leurs démarches d’assurance et de développement de la qualité. La présente
liste de contrôle est un de ces instruments.
Si les composantes le désirent, le SAPE peut les accompagner dans le choix d’une méthode de collecte de données
adaptée à leur contexte particulier et les aider à planifier, organiser et mettre en place les ressources nécessaires.
La méthode dite du « groupe de discussion » ou « entretien de groupe », traduction du plus connu « focus group », est
une méthode de collecte de données qualitatives largement répandue dans les sciences humaines. Cette technique
consiste à rassembler un certain nombre de personnes afin de susciter la discussion en petits groupes (la moyenne
généralement recommandée et de huit participant-e-s). Ce groupe doit être animé par une personne formée à cette
technique (animatrice ou animateur, modératrice ou modérateur). La méthode doit respecter un certain nombre de règles
de procédure. Certaines sont décrites plus précisément dans les ouvrages mentionnés en référence de ce document.
L’objectif visé par l’emploi de cette méthode est de collecter des informations sur les opinions et représentations d’un
groupe d’individus choisis, par exemple pour mieux cerner des besoins d’une catégorie de personnes.
Impressum
Publication : Delémont, décembre 2015
Crédit photo : Fotolia
2
3
Liste de contrôle
On retient généralement que la méthode du groupe de discussion est avantageuse pour :
 Travailler avec une certaine flexibilité ;
 Obtenir plusieurs données (opinions) rapidement en économisant des ressources ;
 Vérifier que les participant-e-s ont une compréhension commune des sujets traités et des questions posées ;
 Favoriser l’émergence d’avis diversifiés ;
 Permettre aux participant-e-s d’expliquer le pourquoi de leur opinion ;
 Comprendre les raisonnements et réflexions qui sous-tendent les opinions exprimées.
Mais il faut aussi être conscient que cette méthode comporte un certain nombre de faiblesses :
 Le recrutement de participant-e-s peut devenir un vrai casse-tête ;
 La représentativité de la population n’est pas toujours garantie par les participant-e-s ;
 L’animation doit être assurée par une personne compétente qui n’est pas toujours disponible ;
 La pensée de groupe peut parfois interférer avec la pensée individuelle ou prendre le dessus ;
 D
e l’animatrice et de l’animateur dépend en grande partie la réussite de la discussion (influence volontaire ou involontaire, neutralité, gestion des temps de parole, accaparement de la parole par une personne, connaissance des
profils des participant-e-s, etc.) ;
 L’analyse des données collectées demande des ressources humaines et temporelles importantes.
4
Objectif de la liste de contrôle
La présente liste de contrôle vise à aider les personnes en charge de l’organisation de groupe de discussion. Elle recense
pas à pas les étapes à ne pas négliger et certaines questions à se poser. Elle n’aborde pas l’analyse des données
collectées.
Elle n’est en aucun cas un guide de pratique. Ce type d’ouvrage est par contre suffisamment répandu dans les sciences
humaines pour que l’un ou l’autre puisse convenir. Quelques références sont recommandées à la toute fin de ce document.
Cette liste est évolutive et demande à être complétée, révisée et bonifiée régulièrement par les enseignements tirés
de la pratique.
Utilisation de la liste de contrôle
Il est recommandé de passer en revue tous les points de la liste de contrôle et dans l’ordre indiqué, avant la tenue du
groupe de discussion, plus exactement au moment de sa planification et tout au long des différentes étapes de son
organisation. Une lecture a posteriori peut également être indiquée pour mieux comprendre, par exemple, une difficulté
rencontrée durant la démarche. La personne qui désire travailler sur une étape particulière peut tout à fait vérifier les
seuls points indiqués pour cette étape.
5
Liste de contrôle
Etape 1 – Préparation avant la tenue du groupe de discussion
L’étape de préparation et de planification est une étape primordiale et incontournable. Il importe de commencer les travaux de préparation bien assez tôt.
Comptez au moins huit semaines avant la date de la tenue du groupe de discussion pour débuter vos travaux.
L’organisation d’une ou deux séances de planification et de préparation en équipe est recommandée. Lors de cette rencontre, l’animatrice ou l’animateur
et l’équipe en charge de l’analyse des données se réunissent pour réfléchir et décider des points suivants
L’équipe

L’équipe est complète. Elle est composée d’une personne administrant et coordonnant l’ensemble de la collecte (le responsable principal),
une animatrice ou un animateur, au moins deux assistant-e-s pour la prise de note complémentaire durant le groupe de discussion,
la retranscription, puis l’analyse du verbatim

L’équipe est au clair sur ses tâches (préparation de la documentation, préparation des invitations, organisation de la logistique, prise de note,
analyse, la rédaction, etc.)
Les paramètres généraux

Les objectifs de la collecte sont clairs et pertinents pour la recherche

La nécessité de tenir le groupe de discussion est prouvée (données inexistantes sur la situation ou données périmées)

L’organisation du groupe de discussion ne suit pas de près une enquête similaire qui aurait été menée auprès du même échantillon de personnes

L’organisation du groupe de discussion est le meilleur moyen identifié pour fournir l’image actuelle simplifiée de la situation que je cherche
à connaître (en comparaison à l’entretien, l’observation, etc.)

Les ressources financières à disposition sont connues et suffisantes (hors salaires de l’équipe) pour la location de la salle, les boissons et repas
éventuels, le défraiement, le remboursement des frais de déplacement, etc.

Un rétro planning depuis la date attendue de reddition du rapport d’analyse des résultats à la première tâche de planification est réalisé

La question du délai de collecte de données et d’éventuelles relances est tranchée

La période d’organisation du groupe de discussion est propice et ne tombe en confrontation avec d’autres enquêtes, événements majeurs,
jours fériés ou vacances

Les échéances sont connues et à jour
6
7
Liste de contrôle

L’utilisation probable des données est anticipée

La durée du groupe de discussion est adéquate 
Il est recommandé que la durée
ne dépasse pas 90 minutes

Le degré d’anonymat des participant-e-s du groupe de discussion est adéquate (les noms, fonction sont révélés ou non)

Un haut degré de confidentialité des informations échangées dans le groupe de discussion est garanti

Le choix de la méthode d’analyse est posé (analyse sur la base d’une retranscription mot à mot ou non, analyse
de discours ou analyse de contenu, etc.)

Pour faire simple, l’analyse
de discours porte sur la
construction du discours, le
développement de l’idée, le
processus de construction
d’une opinion. L’analyse de
contenu se concentre sur
le sens du propos et son
contenu.
Le groupe et les participant-e-s

Le nombre de groupe de discussion est fixé

Le nombre de séance par groupe de discussion est fixé

Les caractéristiques et la composition de chaque groupe de discussion sont établies en cohérence avec les objectifs de la recherche

Le profil des participant-e-s (types, niveaux de connaissance, sexe, classe sociale, groupe d’intérêt, etc.)
est choisi en cohérence avec les objectifs de la recherche

Des entretiens individuels ont si possible préalablement été menés avec des personnes ayant des profils
se rapprochant des participant-e-s attendus, de manière à pouvoir être au clair sur les caractéristiques souhaitées
pour chaque groupe de discussion

Le nombre de participant-e-s par groupe de discussion est fixé entre quatre et dix au maximum. Le calcul nécessite

Il est recommandé d’inviter
des participant-e-s d’un
même statut socio-économique pour chaque groupe. Il
faut éviter dans tous les cas
que des personnes soient intimidées car elles risqueraient
de ne pas prendre part aux
discussions
de prévoir qu’en moyenne une à deux personnes annoncées ne viennent pas en définitive le Jour J

La question de la prise en charge des frais de déplacement, du défraiement ou des éventuels cadeaux remis aux participant-e-s est tranchée
en fonction des ressources financières disponibles et des effets positifs sur la motivation des participant-e-s

Dans le cas d’un groupe anonyme, le choix des participant-e-s invités doit garantir cet anonymat. Idéalement, les participant-e-s ne doivent pas
se connaître ni connaître l’animatrice ou l’animateur

Dans le cas où cela s’avère nécessaire, une sélection des participant-e-s est effectuée
8
9
Liste de contrôle
Le lieu et la salle

Le lieu de la tenue du groupe de discussion est choisi de façon à éviter des déplacements trop longs pour les participant-e-s ce qui pourrait
en décourager. Il est géographiquement central

Le lieu est neutre pour tous les participant-e-s

Le lieu facilite la concentration

La salle est confortable et calme pour permettre une bonne qualité d’enregistrement

La configuration des chaises est en forme de U, de O ou encore de  pour faciliter la dynamique de discussion et la vue de chacun par tous.
En aucun cas, une configuration « salle de classe » avec tables alignées n’est adoptée

Des toilettes sont proches de la salle

L’espace est suffisant pour se lever et circuler

La salle dispose d’une table ou d’un espace réservé permettant de mettre des boissons à disposition

La réservation de la salle et de l’éventuel service de repas est faite
Le consentement

Le choix du mode de recueil du consentement individuel à participer à la recherche est fait (entre le consentement écrit ou oral)

En cas de consentement écrit, un formulaire de consentement est préparé et adapté aux circonstances de l’enquête
Le guide de discussion (à l’usage exclusif de l’équipe)

Un guide de discussion contenant le programme avec estimation du minutage, les informations nécessaires à l’introduction, le rappel des règles de
base, les questions dans l’ordre, une courte conclusion sur la suite des travaux et toute autre information utile pour l’animation du groupe est réalisé

Les règles de base assurant le temps de parole, le respect d’autrui, la confidentialité des discussions ou encore d’autres valeurs éthiques
particulières sont fixées

L’introduction comprend une récapitulation de la thématique, de l’objectif général du groupe de discussion, des règles de base du groupe
de discussion et de l’horaire (heure des pauses, repas ou non, etc.)

Chaque question est claire, simple, univoque, précise, concise et pertinente

Chaque question est formulée de manière à être ouverte
10
11
Liste de contrôle
Le nombre de questions est adapté au temps à disposition, au degré d’ouverture laissé et à la thématique  Il est communément recommandé de prévoir
entre cinq et dix questions maximum pour
La première question, voire la seconde aussi, est réservée à l’ « échauffement » et à la « mise en ambiance ». 90 minutes
Elle est générale, ne porte pas sur un sujet sensible et doit permettre à toutes et tous les participants de
pouvoir facilement émettre un avis, même les plus timides. Elle permet d’obtenir une première idée du niveau de conversation
Les questions-clés s’échelonnent du général vers le particulier. Toutefois l’ordre doit être flexible et adapté
au processus naturel de conversation du groupe
Toutes les questions ont été testées (lors d’entretiens individuels par exemple)
Des données sont éventuellement jointes dans le guide de discussion, afin de permettre à l’animatrice ou l’animateur,
lorsque c’est nécessaire, d’étoffer ses propos, voire de minimiser les présupposés de certain-e-s participant-e-s
Une question de conclusion est prévue pour marquer la fin de la discussion. Elle peut par exemple porter sur l’émission de recommandations
ou sur un oubli éventuel à combler
Des questions supplémentaires sont prévues au cas où les discussions iraient beaucoup plus vite que prévu
La logistique

Un matériel d’enregistrement de qualité a été choisi et testé à plusieurs reprises

Un second matériel d’enregistrement est prévu si possible (pour un enregistrement « de secours »)

Des boissons sont prévues (disposées sur une table dans la salle ou devant les participant-e-s)

Un éventuel repas léger est prévu (lors d’une pause et non durant le groupe de discussion)

Du matériel de prise de note (papier et stylo) est prévu (distribué à l’arrivée ou disposé devant les participant-e-s)

Les éventuelles copies de la documentation qui doit être distribuée lors du groupe de travail sont prêtes

Des rallonges, batteries de réserves ou autres objets utiles sont prévus

Les moyens de projection (écran, beamer, télévision, flipcharts, etc.) sont réservés

Des badges anonymes (couleur ou lettre) ou non sont préparés. Une réserve de badge est prévue pour le Jour J
12
13
Liste de contrôle
Les invitations

La personne responsable de l’envoi de l’invitation est désignée, si possible le responsable pour donner du poids à la démarche

Le mode de prise de contact (mail, courrier, téléphone) est choisi de manière appropriée (par exemple garantie de l’anonymat de chacun)

La date d’invitation, le délai de réponse, ainsi que la date du rappel et d’un dernier délai sont fixés de manière appropriée
par rapport aux échéances

La confirmation du lieu, de l’horaire et la transmission d’une éventuelle documentation sont prévus suffisamment tôt
pour laisser du temps de lecture si besoin, mais pas trop pour servir de rappel

Des informations claires et univoques sont communiquées (objectif, titre, délai,

Certains praticiens recommandent de relancer les participant-e-s
par téléphone le jour J-1. D’autres estiment qu’un rappel une semaine
avant le jour J est suffisant.
consignes, coordonnées des responsables, formules de politesses, anonymat,
confidentialité, utilisation du résultat, importance de la participation, défraiement ou pas, repas, etc.)
14
15
Liste de contrôle
Etape 2 – Jour J du groupe de discussion
Les derniers contrôles

La configuration de la salle est correcte

Les boissons, éventuellement repas, sont disposées

Il n’y a pas de bruits perturbateurs dans l’environnement de la salle

Le matériel d’enregistrement et de présentation prévu est mis en place, testé et fonctionnel

La documentation, le matériel d’écriture, les badges sont disposés sur les tables ou distribués selon ce qui a été prévu
L’animation

L’animatrice ou l’animateur accueille les participant-e-s et distribue la documentation prévue et/ou badges

L’animatrice ou l’animateur démarre le groupe en se présentant et en présentant les lieux (toilettes, boissons, etc.)

L’animatrice ou l’animateur lance l’enregistrement

L’animatrice ou l’animateur s’assure que le consentement est reçu soit par oral par chacun des participant-e-s soit laisse le temps
aux participant-e-s de compléter un formulaire papier de consentement qui lui est retourné immédiatement

L’animatrice ou l’animateur suit le programme prévu selon le guide de discussion et conclut par des remerciements

En toute fin d’animation, la question du défraiement ou la remise de cadeaux est abordée et traitée directement le cas échéant
L’adaptabilité, la flexibilité, la capacité d’écoute et des compétences d’improvisation de l’animatrice et l’animateur sont autant de qualité qui permettent de faciliter
les échanges et de les rendre fluides. Elle ou il doit encourager la participation, mettre à disposition de tous et au bon moment les outils qui pourraient être utiles
(comme un flipcharts). Elle ou il doit gérer les participant-e-s trop dominants et les trop timides. Elle ou il doit évidemment encore veiller au temps qui passe.
La prise de note complémentaire

Les assistant-e-s sont répartis dans la salle et non dans la configuration du groupe de discussion. Ils se montrent discrets et n’interviennent
en aucun cas sauf demande particulière de l’animatrice ou de l’animateur

Les assistant-e-s prennent notes des interventions particulièrement intéressantes. Ils identifient le participant-e-s à l’origine de l’intervention
ainsi que le moment (minutage). Ils notent toutes les observations qui pourraient être utiles au débriefing et à l’analyse
16
17
Liste de contrôle
Etape 3 – Après le groupe de discussion
Le Jour J
Un diagramme de répartition des sièges est relevé
L’enregistrement est sauvegardé et vérifié
La suite des travaux
Un débriefing avec tous les membres de l’équipe est prévu directement après la séance ou le lendemain.

La suite des travaux est planifiée. Ces travaux comprennent notamment :
18
• Les remerciements aux participant-e-s ;
• Le traitement des données (retranscription mot à mot ou pas) ;
• L’analyse des données ;
• La rédaction du rapport de recherche ;
• La présentation des résultats ;
• L’évaluation de la démarche.
19
Liste de contrôle
Ressource
Dicastère Qualité
Service Accréditation, pilotage et évaluation
Conseillère à l’évaluation
Sophie Ruchat
058 900 01 22
[email protected]
Références
Edmunds, H. (1999) — The Focus Group Research Handbook. American Marketing Association
Krueger, R. A. et M.A., Casey (2009) — Focus Groups : A Practical Guide for Applied Research,
4th Edition, SAGE Publications Inc.
Lefébure, P. (2011) — « Les apports des entretiens collectifs a l’analyse des raisonnements politiques.
Composition des groupes et dynamiques discursives ».
In Revue française de science politique 3/2011 (Vol. 61), pp. 399-420
Morgan, D.L. (1997) — Focus Groups Guidebook. Focus Group Kit1, SAGE Publications Inc.
Slocum, N. (2006). Méthodes participatives. Un guide pour l’utilisateur. Focus Groupe.
Co-édition Fondation Roi Baudoin et viWTA. Mars 2006.
Université de Lausanne. (2010) — « Chapitre 4 : L’entretien de groupe ».
In Méthodes de recueil de données pour l’évaluation d’un cursus d’études.
Lausanne. Version du 15.10.2010, pp.19-24
Wilkinson, S. (2004) — « Focus Group ».
In J.A., Smith (Ed.), Qualitative Psychology : A Practical Guide to Research Methods.
SAGE Publications Inc., pp. 184-205
20
21
hes-so.ch
f
t
facebook.com / hesso
twitter.com / hes_so
in linkedin.com / hesso
youtube.com / hessofilms