Les hépatites

Commentaires

Transcription

Les hépatites
Les hépatites
Définition :
Maladie infectieuse amenant l’inflammation du foie qui peut être causée par 6
virus différents. Ce sont les hépatites A, B, C, D, E et G. Le virus de l’hépatite F
est à l’existence hypothétique et a été radié.
A : Causée par VHA, très contagieuse. Constitue 40% des hépatites virales
aiguës.
B : Causée par VHB. C’est la forme la plus grave des hépatites virales. Ce virus
est très contagieux : 50 à 100 fois plus que le VIH.
C : Causée par VHC. Le virus peut rester plusieurs années à l’état latent.
D : Causée par VHD. Considéré comme un sous virus satellite car ne peut se
propager qu’en présence du VHB.
E : Causée par VHE dans les pays en voie de développement
G : Causée par VHG, en présence de l’hépatite C
Modes de transmission :
A : Le plus souvent par voie oro-fécale par les aliments ou l’eau contaminée,
aussi par contact sexuel. Le VHA est détruit par le chlore de l’eau potable.
B : Par les liquides biologiques : sang, par transfusion ou partage d’aiguilles
infectées, sperme, sécrétions vaginales. Lors de l’accouchement, de la mère au
bébé.
C : Par contact direct avec du sang contaminé, usage de seringues ou aiguilles
infectées, tatouage, piercing, acupuncture. Partage d’articles personnels; rasoir,
brosse à dents. Transfusion avant 1992, très rarement par contact sexuel.
D : La plupart des cas par aiguilles contaminées. Possible mais peu fréquent par
contact sexuel. Possible par contacts familiaux.
Symptômes :
A : état pseudo grippal ;fatigue, fièvre, frissons, perte d’appétit et poids, douleurs
abdominales, nausées, diarrhées/constipation, ictère
B : perte d’appétit, nausées, vomissements, céphalées, grande fatigue, état de
malaise général, ictère
C : état pseudo-grippal : fatigue, fièvre, douleur généralisée, nausées,
vomissements, urine foncée, ictère, perte d’appétit. La maladie progresse très
lentement. Les symptômes peuvent apparaître 20 à 30 ans après l’infection
initiale.
D : identiques à ceux de l’hépatite B
Diagnostic :
Pour les hépatites A, B et C, le moyen diagnostic est l’analyse de sang pour
recherche d’anticorps et les enzymes hépatiques augmenteront.
Pour l’hépatite A : recherche du virus dans les selles.
Traitement, Pronostic, Evolution :
A : pas de traitement spécifique, repos, éviter les aliments gras et l’alcool, bien
s’hydrater. Pour les voyageurs : la vaccination assure une protection pour 10
ans, ne pas consommer d’eau non traitée, hygiène de base dans la vie de tous
les jours. Quand le virus a été contracté, la personne est immunisée à vie. Le
taux de mortalité est inférieur à 5%. Pas de risque d’évolution vers une forme
chronique et pas de lésion hépatique chronique. 25% des cas nécessitent une
hospitalisation.
B : ne nécessite pas de traitement habituellement. Prévention : relations
sexuelles protégées, usage unique d’aiguilles et de seringues, usage personnel
de rasoir, aiguilles à tatouage, usage personnel de brosse à dents, vaccination.
Après la guérison de l’infection, la personne peut rester porteuse toute sa vie et
la transmettre. Peut évoluer vers le cancer du foie, l’hépatite B chronique et la
cirrhose du foie.
C : pas de traitement spécifique. 20-30% des personnes éliminent spontanément
le virus. 70-80% évoluent vers l’hépatite C chronique, qui dure plus de 6 mois.
10-20% évolueront vers la cirrhose du foie, et 10% vers le cancer du foie
Traitements alternatifs : chardon-marie et réglisse.
Épidémiologie :
A : 1,4 millions de personnes dans le monde par année. Au Canada, entre 1000
et 3000. La maladie peut être prévenue par la vaccination. Dans les pays en
développement, l’incidence est pratiquement à 100%.
B : Une des maladies humaines les plus fréquentes (3 à 6% de la population
mondiale est infectée). Prévalence grandement diminuée depuis le protocole de
vaccination dans les pays industrialisés. Prévalence : faible en Amérique du
Nord, haute en Chine, Asie et Afrique.
C : 150-200 millions de personnes dans le monde, Canada : entre 210 000 et
275 000.
8 000 nouveaux cas/année, prévalence avec co-infection avec le VIH parce que
les 2 sont transmis par le sang et présents dans les mêmes populations.
Lucie Foley

Documents pareils

Hépatite B

Hépatite B Dans certains cas, l’infection peut être asymptomatique. Lorsque des symptômes apparaissent, il s’agit de fatigue importante, nausées, vomissements, douleurs abdominales, fièvre, ictère (jaunisse),...

Plus en détail