Journée des « DYS » 10/10/2012

Commentaires

Transcription

Journée des « DYS » 10/10/2012
JOURNÉE DES « DYS »
10/10/2012
Circonscription ASH 36
DSDEN
110, rue Grande
36000 Châteauroux
02 54 60 57 41
http://circ-ash36.ac-orleans-tours.fr/
TROUBLES « DYS »
“troubles Dys” = les troubles des fonctions cognitives et les
troubles des apprentissages qu’ils induisent…

Conséquences des troubles sur les
apprentissages.

Adaptations pédagogiques.

Outils facilitateurs.
LES TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES…

Regroupés en 6 catégories :

Dyslexie et dysorthographie.

Dysphasie.

Dyspraxie.


Troubles d’attention avec ou sans hyperactivité.
Troubles spécifiques du développement des processus
mnésiques.

Dyscalculie.
Combien sont les DYS ?
1- DYSLEXIE ET DYSORTHOGRAPHIE …

Nature des troubles :
Altération spécifique et significative de la lecture (dyslexie)
et/ou de la production d’écrit et de l’orthographe
(dysorthographie).
•
apparaissent dès les premiers moments de l’apprentissage
•
incapacité à mémoriser la forme visuelle des mots et à les
reconnaître globalement
•
déficience liée à la dyslexie est d’intensité variable selon
les individus.

Manifestations :
• Difficulté à identifier les mots.
• Difficulté à lire sans erreur et de manière fluide.
• Difficulté à découper les mots dans une phrase.
• Lenteur exagérée de la lecture.
• Difficulté de compréhension des textes.
• Écriture lente et difficile, parfois illisible (dysgraphie).
• Nombreuses fautes d’orthographe, certaines
phonétiquement plausibles, certaines aberrantes.
• Fatigabilité importante liée à l’activité de lecture et
d’écriture.

Répercussions :
• Mauvaise tenue des cahiers scolaires.
• Difficultés de lecture et d’écriture
• Absence de goût pour lire et écrire.
• Difficultés d’apprentissage dans de nombreuses matières
• Problèmes de compréhension
• Résultats scolaires pas à la hauteur des efforts fournis.
• Scolarité plus difficile
• Difficulté à gérer des situations où il est nécessaire de
lire ou d’écrire
• Fragilisation psychologique.
• Estime de soi diminuée.
Aménagements pédagogiques :
 Aider l’élève au niveau de la lecture :
Utilisation de guides pour faciliter la lecture
Aménagements pédagogiques :


Aider l’élève au niveau de la compréhension
d’un texte
Autoriser et encourager le travail sur
ordinateur pour pallier les difficultés de lecture
et d’écriture

Nécessité d’un apprentissage du clavier
Dactylo (gratuit)
http://www.01net.com/telecharger/windows/Loisirs/education_et_scolar
ite/fiches/12432.html

Klavaro (gratuit)
http://www.01net.com/telecharger/linux/Loisirs/fiches/108003.html

Intérêt d’utiliser l’ordinateur pour produire des écrits chez les
élèves dyslexiques

Exemples de logiciels permettant de lire et/ou d’écrire à la
place de l’élève (synthèse vocale):
– Le correcteur orthographique intégré au logiciel de traitement de
texte.
– DSpeech : logiciel gratuit qui lit à la place de l’élève, enregistrement
possible de la voix de l’élève.
http://clubic.com/telecharger-fiche34129-dspeech.htlm
– Paperport : logiciel payant, permet d’organiser, de transformer, de
numériser des documents (texte, image).
– Chewing Word : logiciel gratuit
http://chewingword.wikidot.com.fr-dowload
Aide au rédacteur qui tape lentement par une prédiction des mots.
– Penfriend : logiciel payant
Aide au rédacteur qui tape lentement par une prédiction des
mots.
2 - DYSPHASIE …

Nature des troubles :
Ces troubles concernent le développement du
langage oral et peuvent toucher les aspects
réceptifs (décoder le langage reçu) et/ou expressifs
(phonologiques, lexicaux syntaxiques …).

Manifestations :
• Paroles indistinctes, problèmes de syntaxe,
expression par mots isolés, discours plus ou
moins
construit,
manque
de
mots…
• Difficulté de compréhension de ce qui est
transmis oralement, et donc inadaptation des
comportements.

Répercussions :
• Difficultés dans la communication malgré une
bonne appétence pour celle-ci.
• Difficultés d’apprentissage scolaire.
• Difficultés d’intégration scolaire et sociale.
• Risque d’isolement.
• Mauvaise estime de soi.
• Voire, développement de troubles du
comportement.

Stratégies de communication pour favoriser la
compréhension




Attirer l’attention de l’enfant
Donner des consignes claires (difficultés au niveau réceptif)
Vérifier si l’enfant a compris
Stratégies pour faciliter l’expression du langage :




Inciter l’élève à produire des gestes pour accompagner la
parole
Utiliser des supports visuels
Encourager tous les efforts de l’élève et insister sur ses
réussites
Eviter d’interrompre l’élève et rester patient malgré sa
lenteur
3 - DYSPRAXIE …

Nature des troubles :
Ils portent sur le développement moteur, c’est à
dire
sur
l’organisation
des
gestes
et/ou
l’acquisition des coordinations sensori-motrices
et /ou des fonctions visuo-spatiales.

Manifestations :
• Difficultés à s’habiller, à se moucher …
• Difficultés à assembler différents éléments d’un
puzzle, à faire son cartable …
• Difficultés d’utilisation et de manipulation d’objets
et d’outils
• Difficultés à réaliser des gestes symboliques comme
faire signe de se taire …
• Difficultés visuo-spatiales pas un bon repérage dans
l’espace

Répercussions :
• Manque d’autonomie dans la vie quotidienne.
• Scolarité très difficile particulièrement dans un certain nombre de
matières enseignées comme :
- la géométrie du fait d’une manipulation inadaptée des
instruments comme le compas, l’équerre …
- les matières scientifiques, technologiques, sportives et
artistiques.
• Participation limitée aux activités ludiques.
- Mauvaise organisation au quotidien :
- difficultés dans l’utilisation des manuels scolaires ;
- difficultés pour organiser les allers et retours de la feuille
au tableau, notamment au CP.
• Lenteur.
• Grande fatigabilité.
• Mauvaise estime de soi , Isolement social.
• Risque de dépression grave ou de repli sur soi qui
peuvent être confondus avec des troubles du
comportement.
• Dysgraphie persistante
• Difficultés d’apprentissage persistantes dans la
vie professionnelle
• Difficultés à se déplacer du fait des difficultés
d’organisation spatiale.
Utiliser des outils et supports adaptés :
– Utiliser des cahiers avec des interlignes larges
– Utiliser des repères spatiaux (gommettes, points...)
– Vérifier fréquemment la bonne tenue de l’outil scripteur
Des outils pour écrire plus facilement
Des outils pour découper plus facilement
 Soulager la production écrite
Papier avec lignes en relief pour
faciliter la prise de note
(bien qu’il soit toujours
nécessaire de la
limiter)
Pour soulager l’écriture
surtout chez les jeunes élèves
qui n’ont pas encore appris
à saisir au clavier, utilisation
d’un tableau aimanté
Loupes ou l’écran agrandissant , centrage de l’attention
 Encourager l’élève à se servir d’un ordinateur :
Le Track ball et le joystick , substituts à la souris
permettent de faciliter le pointage par l’enfant et ainsi
développent son autonomie

Exemples de logiciels permettant de compenser
les difficultés de l’élève dyspraxique :
Permettant la présence d’un clavier virtuel à l’écran :
Clavicom (gratuit) :
http://www.hifrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=27
4:clavicomng&catid=34:adaptation-du-poste&Itemid=61
Click n’type (gratuit) :
http://emmanuel.ostenne.free.fr/
Permettant de réaliser des figures en géométrie:
Géogébra (gratuit) : logiciel pour effectuer des figures en géométrie
http://www.geogebra.org/cms/index.php?lang=fr
Géotracé (téléchargement gratuit ; CD-ROM 5 euros)
http://laboutique.inshea.fr/boutique/fiche_produit.cfm?ref=Lo11&type=22&c
ode_lg=lg_fr&num=41
4 - DYSCALCULIE …

Nature des troubles :
Ces troubles sont une altération de la capacité à
comprendre et à utiliser les nombres.
Ils affectent “les aspects procéduraux et conceptuels” du
calcul et du comptage ainsi que la mémorisation des
faits numériques.
Ils s’associent souvent à d’autres
troubles spécifiques.

Manifestations :
• Difficulté à compter, à dénombrer.
• Difficulté à reconnaître immédiatement les petites
quantités.
• Difficulté à connaître les systèmes numériques oraux
et/ou arabe.
• Difficulté à effectuer un calcul mental.
• Difficulté à poser un calcul par écrit.
• Difficulté à résoudre des problèmes.
• Difficulté à apprendre des tables d’addition ou de
multiplication.
• Difficulté à poser une opération.

Répercussions :
• Difficulté dans le quotidien liées à manipuler des sommes
d’argent (pour faire les courses par exemple).
• Difficulté à manier les nombres et les chiffres : durée,
distance, quantité …
• Difficulté en mathématiques et dans les matières
nécessitant l’utilisation de données numériques.
Stratégie pour favoriser les apprentissages
d’un élève dyscalculique :

•
Le laisser beaucoup manipuler
•
Favoriser les déplacements et les mises en situation pour
favoriser la compréhension de certains concepts ou
activités tels que le repérage spatial, les positions
relatives, la géométrie…
•
L’inciter à verbaliser, le laisser se tromper et faire des
essais
•
Utiliser des repères pour faciliter la pose des opérations
•
Utiliser des logiciels adaptés notamment en géométrie ou
pour poser des opérations
Operpose (gratuit) :
http://ecoliciel.net/
logiciel qui permet de poser des opérations

La course aux nombres (gratuit)
http://unicog.org/main/pages.php?page=NumberRace

5 – LES AIDES APPORTÉES …

Les aménagements possibles de la passation des
examens :

1/3 temps supplémentaire

Dispense de l’épreuve de la seconde langue vivante
(pour les élèves dyslexiques)

Présence d’un secrétaire

Modifications des modalités de passation de certaines
épreuves ; exemples :
•
•
•
épreuve orale remplaçant une épreuve écrite
QCM remplaçant une épreuve rédigée
Surface de réponse agrandie et mieux délimitée…
BIBLIOGRAPHIE - SITOGRAPHIE

Documents pareils