DES SAVOIRS ESSENTIELS pour le professeur au sujet de l`escargot

Commentaires

Transcription

DES SAVOIRS ESSENTIELS pour le professeur au sujet de l`escargot
DES SAVOIRS ESSENTIELS pour le professeur
au sujet de l'escargot
Notions-clés : adaptation - diversité du vivant – vie ralentie – désignation et fonctions des organes (le
pied, les tentacules) – modalités de reproduction : hermaphrodite - inter-fécondation - ovipare
L'escargot est un mollusque gastéropode. Il existe 103 000 espèces de gastéropodes. Les plus anciens
fossiles connus datent du Cambrien -510MA.
Les gastéropodes sont présents dans tous les milieux : eaux polaires, grands fonds, lacs, rivières,
milieux humides, milieux les plus arides (pouvant supporter des températures de 65°), milieux secs, en
montagne à des milliers de mètres d'altitude.
Les limnées et les planorbes sont des escargots d'eau qui utilisent une réserve d'air dans leur poumon
pour rester plusieurs heures sous l'eau.
Il existe également des escargots marins : bigorneaux, pourpres, gibbules, littorines avec d'importantes
variations à l'intérieur de chacune de ces espèces.
Le terme « escargot » s'applique à la plupart des mollusques terrestres à coquille ainsi qu'aux
planorbes.
Parmi les escargots terrestres on trouve le petit-gris, l'escargot de Bourgogne, l'escargot des haies,
l'achatine africaine, les helicella (escargots de bord de mer qui se rassemblent au sommet des tiges des
plantes pour échapper aux fortes températures qui règnent au niveau du sol).
Le problème principal des gastéropodes terrestres est de limiter la perte d'eau. C'est par leur
comportement qu'ils régulent leur bilan hydrique. Ce comportement leur permet d'être présents
partout à la surface des terres.
Dans les milieux tempérés, l'hiver et l'été sont passés en léthargie (hibernation, estivation) les
escargots s'enfouissent dans le sol, la vase, se cachent dans des anfractuosités, sous des feuilles ou des
pierres. Ils passent la plus grande partie de l'année à l'état de vie ralentie.
Ils peuvent survivre plusieurs mois à l'état de vie ralentie.
Trois conditions permettent à l'escargot de s'activer : une humidité suffisante, une température douce
(T° idéale entre 18 et 20°) et de la nourriture. Si elles ne sont pas réunies, il s'opercule.
Un escargot ne quitte jamais sa coquille : elle le protège, il s'y enferme pour dormir, elle grandit avec
lui. (C'est la peau de son dos qui fabrique sa coquille.) La coquille est hélicoïdale : elle possède un axe.
Le sens d'enroulement est presque toujours le même : celui des aiguilles d'une montre (Apex en haut,
ouverture à droite. Un cas sur 20 000 de coquilles sénestres.). Les marques sur la coquille se forment
quand il grandit : elles s'appellent stries de croissance. La coquille peut se réparer.(Les coquilles d'oeufs
sont un apport de calcium.) Le bord de la coquille de l'escargot adulte a un bourrelet nacré. On dit dans
ce cas qu'il est « bordé ».
L'escargot rampe, il se déplace seulement vers l'avant sur un pied qui est un gigantesque muscle.
Celui-ci se contracte et s'allonge alternativement. Ces mouvements peuvent se sentir au contact de la
peau ou être mis en évidence si l'escargot rampe sur une surface transparente (plaque de plexiglas). Un
petit-gris parcourt 7 cm à la minute.
La bave de l'escargot lui permet de glisser sur des surfaces avec aspérités et de se fixer verticalement
sur certaines parois. Cette bave s'appelle mucus et est sécrétée par des glandes. Si l'escargot se sent en
danger, il fait des bulles avec sa bave. Les bulles sortent du poumon.
Le mucus est épais, laisse une traînée brillante à la lumière et sèche en durcissant à l'air. L'escargot
utilise cette substance pour obturer sa coquille. Son adhérence peut être mise en évidence si on fait se
Savoirs essentiels Maryline Le Tiec CPC Bain-Guichen 2010-2011 1/2
déplacer un escargot sur divers supports : vitre, buvard, papier glacé, sable, terre, vermiculite.
L'escargot s'active la nuit à 99% : la fraîcheur nocturne et la rosée facilitent ses déplacements.
L'escargot respire grâce à un poumon. L'anus, l'orifice urinaire et l'orifice respiratoire sont à proximité
les uns des autres.
L'escargot est sensible au toucher et aux odeurs. L'escargot a quatre tentacules (appelés à tort
« cornes » dans le langage courant.) rétractiles. Les deux grands tentacules ont des yeux peu utilisés et
permettent, comme les petits tentacules la détection des odeurs. Les deux petits tentacules sont utilisés par
l'animal pour toucher.
L'escargot a une bouche avec une mâchoire de nature cornée et une langue dentée en rangées régulières
appelée radula (On peut la comparer à la râpe du menuisier.).
Le lieu où s'élèvent les escargots est une escargotière. L'élevage s'appelle héliciculture. C'est
principalement helix aspersa, le petit-gris qui est élevé.
L'escargot est peu sensible à la pollution : il accumule dans la chair ou la coquille certains polluants
ou toxiques : c'est d'ailleurs un moyen d'évaluer l'état d'un lieu. C'est aussi à cause de cela qu'il convient
de faire jeûner 15 jours les escargots sauvages avant de les consommer.
Les escargots peuvent être nécrophages, prédateurs, cannibales. Quelques espèces sont omnivores ou
détritivores. La plupart sont phytophages. Les feuilles de salade et de chou sont particulièrement
appréciées des escargots. Le petit-gris a une préférence pour les feuilles d'ortie.
Les escargots sont hermaphrodites et s'interfécondent. La cour rituelle des escargots terrestres
précédant l'accouplement dure de 2 à 12 heures.
Lorsqu'ils s'accouplent un tuyau blanchâtre sort du côté droit de la tête et entre dans l'orifice génital du
partenaire.
Les oeufs sont pondus, si le temps est tiède et légèrement humide, une vingtaine de jours après
l'accouplement. L'escargot dépose ses oeufs dans un trou de 2 à 3 cm de diamètre et de 5 à 10 cm de
profondeur. Il creuse ce trou avec l'arrière de son pied qu'il utilise comme une pelle. La taille des oeufs
varie de 3 mm à 6cm pour les escargots terrestres géants africains.
Une portée peut contenir jusqu'à 100 oeufs.
Le petit-gris pond jusqu'à trois fois entre mars et octobre. L'accouplement et la ponte sont très
dépendants de la photo-période : il faut au moins 10 heures de lumière par jour ce qui est le cas dans notre
hémisphère de la mi-février à la mi-octobre.
L'éclosion a lieu au bout de 2 à 4 semaines de climat favorable. Les petits escargots qui sortent de
l'oeuf ont une coquille transparente grosse comme une tête d'épingle. Dès la naissance, l'escargot se
déplace et se nourrit. Il lui faut plusieurs jours pour percer la protection du nid et remonter à la surface.
Un escargot petit-gris est adulte au bout de 2 ans et vit en moyenne 5 ans s'il n'est pas dévoré par un
prédateur. En captivité, les escargots vivent de 10 à 15 ans. Les petits-gris sont très répandus sur la façade
atlantique française.
Les prédateurs des escargots sont nombreux.
A noter : le comportement particulier de certains oiseaux qui utilisent une pierre comme enclume pour
briser la coquille de l'escargot afin de le manger.
Pour la cueillette, veiller à ne pas marcher dans les herbes ou les petits fourrés ceci afin d'éviter
d'écraser les escargots. La récolte des escargots est réglementée : ne prélever que des petits-gris bordés
et pesant plus de 11 grammes. Il s'agit en effet d'escargots adultes s'étant déjà reproduits. Éviter les
cueillettes en ligne qui peuvent menacer les espèces.
Savoirs essentiels Maryline Le Tiec CPC Bain-Guichen 2010-2011 2/2

Documents pareils

Escargot-l-Atelier-d..

Escargot-l-Atelier-d.. minute. La forme de sa coquille est toujours hélicoïdale. L’alimentation varie selon l'espèce. Certains escargots sont phytophages, détritivores, d'autres nécrophages, d'autres enfin prédateurs, p...

Plus en détail

le 11 mai 2016 La bave d`escargot : ses bienfaits pour la peau

le 11 mai 2016 La bave d`escargot : ses bienfaits pour la peau peaux mortes et contribue à affiner le grain de peau.

Plus en détail