Untitled - Greenwood

Commentaires

Transcription

Untitled - Greenwood
Préface :
Deux frères, deux guitares, quatre musiciens, et un spectacle de Rock aux racines
Blues dont vous parlerez longtemps.
Joé et Kim Greenwood ont beau avoir près de 8 ans de différence d'âge, ils brûlent d'une
passion commune qu'ils se font un plaisir de transmettre sur scène dans un spectacle de
blues explosif ! Accompagnés de Sébastien Hénault Blanchard (basse) et Luc Jr Bélisle
(batterie), le band est fier de présenter en 2010 son premier album "Green Money" et à la fin
2012, le EP "Cycles".
Après s'être retrouvé aux côtés de Steve Hill, Bran Van 3000, Kim Richardson, Pat The
White, Jim Zeller et de nombreux autres aux cours des dernières années, découvrez
comment GREENWOOD a brûlé les planches de la Scène Loto-Québec du Festival
International de Jazz de Montréal 2011 ainsi que remporté le prix «Groupe Révélation» au
Gala Lys Blues!
“Their sound is pure rockin'blues with a raw edge. (...) These guys in my opinion have a very
bright future ahead.”
-Kim Richardson
"On parle ici de Power Blues; du Blues de Puissance! [...] Quand je te dis que du Blues ça
peut déménager pas à peu près, ça s'en est un très bon exemple. [...] J'ai été vraiment surpris,
j'aimerais beaucoup voir ce groupe là, GREENWOOD, en spectacle."
- Sylvain Ménard à "Puisqu'il faut se lever" de Paul Arcand - 98,5 FM
Membres - Biographie :
Joé Greenwood - C'est à l'âge de 16 ans, lors d'un spectacle de Steve
Hill, qu’il reçoit la piqûre du blues. Dès cet instant il se met à la pratique
de la guitare, qu'il n'arrêtera jamais. Huit ans plus tard, il s'initie au slide
guitar, en écoutant les airs de Robert Johnson, Muddy Waters, et bien
évidemment, Steve Hill. Doté d’un jeu plein de maturité, il saura vous
garder en haleine !
Kim Greenwood - Âgé de 12 ans, il entreprend des cours de guitare
classique, qu'il pratiquera avec négligence... Peu après ses 14 ans, il
se met à la guitare électrique, qu'il pratiquera cette fois-ci avec
acharnement. Sur les traces des Stevie Ray Vaughan, Kenny Wayne
Shepherd, sans oublier l'excellent Philip Sayce, en passant par les
incontournables pionniers du blues, Kim incorpore rapidement ses
influences en son jeu bien senti.
Luc Jr Bélisle - Fils de musiciens, vers l’âge de 4 ans il débute la
pratique de la batterie sous la tutelle de son père, lui aussi batteur de
longue date. Vingt ans plus tard, son expertise est un spectacle pour
chacun, sauf pour lui, qui bien sûr trouvera toujours quelque chose à
améliorer ! Il joint aussi le groupe à la fin 2006 et apporte au groupe
une dynamique à faire rougir les meilleurs batteurs du style.
Sébastien H.B. - Musicien expérimenté ayant joué sur 3 continents, de
New York a Toronto en passant par Vancouver et Montréal, sur une
quantité impressionante de projets, tant comme pigiste qu'en tant
qu'artiste, Sébastien Hénault Blanchard rejoint les rangs de Greenwood
suite à un parcours de hautes études musicales. Fort d'un 2e cycle et
de quinze années d'expérience sur la scène, il se fusionne au groupe
avec un plaisir contagieux et apparent.
Spectacles (Liste non exhaustive) :
Les spectacles à venir sont disponible sur www.greenwoodband.ca
- 26 octobre : Bistro à Jojo, avec Layla Zoe (Montréal)
- 11 août 2013 : Fête des guitares (Lac-au-Saumon)
- 1 août 2013 : Traversée du Lac Memphrémagog (Magog)
- 21 juillet 2013 : Show bénéfice Lac Mégantic (Granby)
- 5 juillet 2013 : Festival Sherblues (Sherbrooke)
- 26 novembre 2012 : Lancement du EP "Cycles" (Sherbrooke)
- 27 octobre 2012 : La Taverne (St-Casimir)
- 19 octobre 2012 : Le Zaricot (St-Hyacinthe)
- 24 août 2012 : Quai des Brumes (Montréal)
- 18 août 2012 : Festival Blues de Farnham
- 3 août 2012 : Festival Maximum Blues (Carleton)
- 28 avril 2012 : Prestation Lancement Festival Maximum Blues (Carleton)
- 22 avril 2012 : Prestation au Gala Lys Blues (Montréal)
- 17 février 2012 : Grand Prix Ski-doo (Valcourt)
- 13 février 2012 : Pub St-Alexandre, Off-Rideau (Québec)
- 12 novembre 2011 : St-Laurent Bar Blues (Repentigny)
- 1 octobre 2011 : 1e partie de Pat The White, Maison de la culture (Waterloo)
- 31 août 2011 : Festival de la rentrée de la FEUS, 1e partie de BranVan3000 (Sherbrooke)
- 11 août 2011 : Festiblues (Montréal)
- 30 juin 2011 : Festival International de Jazz ( Montréal)
- 14 février 2011 : Showcase Off-Rideau (Québec)
- 10 décembre 2010 : La Ninkasi du Faubourg (Québec)
- 25 novembre 2010 : Le Zaricot, avec Hurt Blues Company (St-Hyacinthe)
- 23 novembre 2010 : Petit Campus, avec Junkyard Dogs (Montréal)
- 11 septembre 2010 : Granada, 1e partie d'Alcoholica (Sherbrooke)
- 29, 30, 31 juillet 2010 : Festival Country (Tadoussac)
- 13 juillet 2010 : Fête du Lac des Nations (Sherbrooke)
- 22 juin 2010 : Lancement d'Album (Toronto)
- 26 mai 2010 : Lancement d'Album (Sherbrooke)
- 25 mai 2010 : Lancement d'Album (Montréal)
- 23 avril 2010 : Maison de la culture de Waterloo (Waterloo)
- 8 mai 2010 : Off-Festival des harmonies (Sherbrooke)
- 9 avril 2010 : Événement Sherbrooklyn (Sherbrooke)
- 23 juillet 2009 : Festival Beauport en blues (Beauport)
- 9 juillet 2009 : Sherblues (Sherbrooke)
- 20 juin 2009 : Festival de la vieille grange (North Hatley)
- 27 mars 2009 : Le Téléphone Rouge, 1e partie de Steve Hill (Sherbooke)
- 24 mai 2008 : Aux 4 vents, 1e partie de Steve Hill (Magog)
- 22 mars 2008 : 4 à 7 après-ski (Le Massif de la Petite-Rivière-Saint-François)
- 14 mars 2008 : La grange Marcoux (Beauport)
- 1er mars 2008 : L'île-du-repos, Péribonka (Lac St-Jean)
- 19 octobre 2007 : La Grange Marcoux (Beauport)
- 17 août 2007 : La fête dans la rue (Magog)
- 20 juillet 2007 : Festival Beauport en blues (Beauport)
- 29 juillet 2007 : Traversée du Lac Memphrémagog (Soirée Blues avec invités Kim
Richardson, Pat the White et Jim Zeller)
- 7-8-9 Mai 2007 : Bistro à Jojo (Montréal)
- 16 Mars 2007 : La Grange Marcoux (Beauport)
Répertoire :
- Love Me (Greenwood)
- Queen Of Succubi (Greenwood)
- Chocolate Cake (Greenwood)
- Daydreamer (Greenwood)
- Bad Dream World (Greenwood)
- Get On Board (Greenwood)
- The Hunter (Greenwood)
- Lifetime to Mend (Greenwood)
- Feel the Love (Greenwood)
- Right Place, Right Time (Greenwood)
- Knocking at the devil’s door (Greenwood)
- Do What You Wanna Do (Greenwood)
- You Cut My Wings (Greenwood)
- Pike Off (Greenwood)
- Green Money (Greenwood)
- Six Strings Down (Jimmie Vaughan / Neville Bros)
- Play That Funky Music (Wild Cherry)
- Born Under A Bad Sign (Albert King)
- Matchbox Blues (arr. Jonny Lang)
- I’m A King Bee (arr. Steve Hill)
- No Particular place to Go (Chuck Berry)
- Hoochie Coochie Man (Muddy Waters)
- Wise Up Woman (Steve Hill)
- Rock’n Roll Hoochie Coo (Rick Derringer)
- Wild Love (Kenny Wayne Shepherd)
- Hey Joe (Jimi Hendrix)
- Groundhog Day (arr. Jonny Lang)
- Morning Star (Philip Sayce)
- Hear That Guitar Ring (Powder Blues Band)
- Shame Shame Shame (Kenny Wayne Shepherd)
- Jumping Jack Flash (Rolling Stones)
- Little Wing (Jimi Hendrix)
Contact :
Booking:
Joé Greenwood 418-564-2941
[email protected]
Relations : [email protected]
418-564-2941 (Joé Greenwood)
WWW.GREENWOODBAND.CA
Presse
On July 29th in a town east of Montreal called Magog, I had the pleasure of sharing the stage with
some very talented folks. Exceptional blues guitarist/singer Pat the White (myspace.com/patthewhite),
veteran harmonica player Jim Zeller (www.jimzeller.com) and a young band from Sherbrooke, Quebec
called Greenwood. Joé (lead singer/guitar), his brother Kim (back vocal/guitar), Guy (bass) and Luc
(drum) are a tight and very dedicated group. Their sound is pure rockin' blues with a raw edge. They
also have original songs which hold up very well when played alongside their choice of cover tunes.
These guys in my opinion have a very bright future ahead.
Go visit them at myspace.com/greenwoodbandca and/or check them out live. It'll be a rockin' good
time!
Kim Richardson (www.myspace.com/kimrichardson)
La Grange Marcoux le 18 octobre 2007.
J'avais hésité toute la semaine à aller voir le spectacle de vendredi à la Grange Marcoux qui
présentait Greenwood Band. Je ne sais pas trop pourquoi…de jeunes inconnus? blues rock? est-ce que
ça allait être une ribambelle de classiques de SRV et Hendrix joués trop fort? Si c'était ça, je n'étais pas
chaude à l'idée, j'avoue, mais puisque je ne les avais jamais vus et que j'en avais entendu du bien, j'ai
décidé d'appeler mon ami Pierre Fournier qui fait des critiques de cd sur Passion Blues pour voir s'il
voulait venir avec moi puisque c'est toujours plus agréable d'aller voir un spectacle accompagné pour
échanger nos impressions au cours de la soirée.
Parfois on se dit qu'on aurait dû rester à la maison bien peinard, mais pas vendredi. Vendredi, après le
premier solo des frères Boivert, on en avait déjà pour le prix du billet tellement la découverte était
intéressante. Première pièce "Stormy Monday" Wow! ça frappe fort en partant me suis-je dit. Joé
Boisvert commence à chanter, ah! très belle voix juste (me suis-je ajouté!) Je m'arrête à son jeu à la
guitare, nouvelle surprise, de longues mains déliées qui jouent souvent sans pic, un très beau son où on
retrouve des manières de Steve Hill, le bluesman devenu maintenant très rocker et qui est l'idole de
Joé.
Et la cerise sur le sunday est arrivée quand le solo suivant a commencé, fait par le jeune Kim Boivert.
D'un style différent de son frère aîné le jeune homme de 20 ans nous en a aussi mis plein la vue toute
la soirée par son style précis et original et on avait toujours hâte d'entendre la partie de chacun des
deux frères. Complétaient le band, l'énergique bassiste Guy Robert le plus "grouillant" des musiciens
du groupe et le batteur Luc jr Bélisle qui transforme les baguettes en cure dents et qui avait placé sa
batterie de profil ce que j'ai trouvé intéressant puisqu'il nous donnait une vue de son jeu dans un angle
inhabituel.
Comme vous voyez on était dans une ambiance très électrique ce soir-là, des compos rock et bluesrock surprenantes d'originalité, des pièces bien lentes, entre autres le long slow composé par eux "Get
on Board", jouées en alternance par les deux frères qui descendaient dans la salle pour se rapprocher
des gens, des interprétations diversifiées comme "Rock'n Roll Hoochie Koo" de Johnny Winter que
j'aime beaucoup et aussi des pièce de leurs idoles, Steve Hill et Philip Sayce qui ont signé les guitares
des deux frères.
Vraiment une très belle découverte que ce Greenwood Band, les musiciens ne se sont pas fait prier
pour échanger avec les amateurs à la pause et j'ai appris qu'un cd sera fait cet hiver avec des
compositions des jeunes Boisvert. Et quel sera le style de ce cd? Selon Kim à qui j'ai posé la question
et je cite "Notre CD va être du Greenwood!" et il ajoute les ingrédients de la recette: quelques pièces
calmes, quelques blues-rock, des pièces bien rock-progressives et peut-être même du vieux blues à la
slide sur Dobro.
Kim dit que même si leurs influences premières viennent du blues ils ne veulent pas se confiner à un
seul style et que selon l'inspiration, un riff de guitare naît et ce qui se crée à partir de ce riff avec le
groupe est en quelque sorte hors de leur contrôle. Joé et Kim présentent le riff aux autres musiciens qui
trouvent leurs rythmes pour "bien accoter" comme il dit. Mais même lorsqu'ils croient avoir fini de
créer la pièce ils peuvent revenir une semaine après et tout revirer de bord, jusqu'à ce qu'ils soient
totalement contents. Le difficile processus de la création se déroule ainsi et j'ai bien hâte d'entendre le
résultat! Surtout que Kim Boisvert affirme que même s'ils peuvent difficilement être catégorisés
totalement blues, ils ne feront jamais du métal…
- Céline Lajoie (http://tatieblues.wordpress.com/ )