Devoir-de-retenue-4s..

Commentaires

Transcription

Devoir-de-retenue-4s..
Chapitre I : : Dans quelle mesure la basse peut-elle avoir un rôle
important dans une musique ?
Devoir de retenue à faire sur feuille.
Ne pas répondre sur le questionnaire !
Recopier les questions.
1) Recopiez les paroles de l’air When I am laid in earth de Purcell (en anglais et en
français) :
When I am laid, am laid in earth,
May my wrongs create
No trouble, no trouble in thy breast;
Quand je reposerai sous terre,
Que mes mauvaises actions
Ne provoquent pas de soucis dans ton coeur;
When I am laid, am laid in earth,
May my wrongs create
No trouble, no trouble in thy breast;
Quand je reposerai sous terre,
Que mes mauvaises actions
Ne provoquent pas de soucis dans ton coeur;
Remember me, remember me
But ah! forget my fate
Souviens-toi de moi, souviens-toi de moi,
mais ah! oublie mon destin.
Remember me,
But ah! forget my fate
Remember me, remember me
But ah! forget my fate
Souviens-toi de moi, souviens-toi de moi,
mais ah! oublie mon destin.
Souviens-toi de moi, souviens-toi de moi,
mais ah! oublie mon destin.
Remember me,
But ah! forget my fate
Souviens-toi de moi, souviens-toi de moi,
mais ah! oublie mon destin.
2) Quelles paroles de l’air When I am laid in earth sont mises en evidence par la basse
conjointe et descendante ?
Quelle est l’œuvre la plus connue de Purcell ?
Henry Purcell (10 septembre 1659 - 21 novembre 1695) est un musicien et compositeur
de musique baroque, né et mort à Westminster (quartier de Londres). On admet
généralement que Purcell a été le plus grand compositeur anglais de naissance (Haendel
ayant été anglais par naturalisation). Purcell a incorporé à sa musique des éléments des
styles français et italien, mais a développé un style anglais particulier.
Purcell et le théâtre
En 1687, il renoua avec le théâtre en composant la musique pour la tragédie de Dryden,
Tyrannick Love. Cette même année, Purcell écrivit aussi une marche et un "quick-step"
qui devinrent si populaires, que Lord Wharton adapta le dernier aux vers fatals de
Lillibullero; et en janvier 1688, ou peut-être avant, il composa son hymne Blessed are
they that fear the Lord (Bénis soient ceux qui craignent le Seigneur) à la commande
expresse du Roi. Quelques mois plus tard il écrivit la musique pour la pièce d'Urfey, The
Fool's Preferment (La Promotion des Imbéciles). En 1690 il écrivit les chants pour la
version de Dryden de The Tempest de Shakespeare, incluant Full fathom five et Come
unto these yellow sands, ainsi que la musique pour l'adaptation de Betterton de la
Prophetess (appelée par la suite Dioclesian) de Fletcher et Massinger, et l'Amphitryon de
Dryden. En 1691 il produisit son chef d'œuvre dramatique, King Arthur, écrit également
par Dryden, et publié pour la première fois par la Musical Antiquarian Society en 1843. En
1692, il composa chants et musique pour The Fairy Queen (une adaptation de A
Midsummer Night's Dream de Shakespeare), dont la partition fut redécouverte en 1901
et publiée par la Purcell Society.
Le Te Deum and Jubilate de Purcell fut écrit pour la Sainte Cécile, en 1693, le premier Te
Deum anglais jamais composé avec accompagnement orchestral. Cette œuvre était jouée
chaque année à la Cathédrale Saint-Paul de Londres jusqu'en 1712, après quoi elle fut
jouée alternativement avec le Utrecht Te Deum and Jubilate d'Haendel jusqu'en 1743,
quand les deux œuvres furent remplacées par le Dettingen Te Deum d'Haendel.
Il composa un hymne et deux élégies pour les funérailles de la reine Marie II. Outre les
opéras déjà mentionnés, Purcell écrivit Don Quixote, Boudicca, The Indian Queen et
d'autres encore, beaucoup de musique sacrée, et de nombreuses odes, cantates ainsi que
d'autres morceaux divers.
Il composa en 1689 Dido and Æneas avec Nahum Tate. Purcell composa la musique et
Tate écrivit les paroles.
Mort
Il mourut dans sa demeure de Dean's Yard à Londres en 1695, au sommet de son art ; il
avait seulement 36 ans. Il laissa une femme et trois enfants, sur les six qui lui naquirent.
Sa veuve décéda en 1706, après avoir publié nombre de ses œuvres, dont la désormais
célèbre collection Orpheus Britannicus, en deux volumes, publiée en 1698 et 1702.
3) Lisez la biographie de Henri Purcell puis répondez aux questions :
En quelle année a été créé l’opéra Didon et Enée ?
Avec qui Purcell composa-t-il Didon et Enée ?
Que composa Purcell en 1690 ?
Citez un autre opéra de Purcell.
Quelles sont les circonstances de la mort de Purcell ?
La cause de la mort de Purcell n'est pas très bien définie : une théorie affirme qu'il aurait
attrapé froid en revenant tard du théâtre un soir, pour trouver que sa femme avait fermé la
porte à clé; celle qui semble la plus vraisemblable est qu'il mourut de la tuberculose. Voici
les premiers mots de son testament :
« Au nom de Dieu, Amen. Moi, Henry Purcell, de la Cité de Westminster, gentilhomme,
dangereusement malade dans mon corps, mais disposant d'un esprit et d'une mémoire
bons et parfaits (Grâce à Dieu) fais devant témoins publie et déclare ceci être mes
dernières volontés et mon testament. Et par la présente je donne et je lègue à mon épouse
bien-aimée, Frances Purcell, tous mes biens réels et personnels de quelque nature et
genre qu'ils soient... »
Purcell est enterré près de l'orgue de l'Abbaye de Westminster. Sur son épitaphe, on peut
lire « Ici repose Henry Purcell Esq., qui a quitté cette vie et est parti pour ce lieu béni qui
est le seul où son talent puisse être surpassé ». Un Purcell Club fut fondé à Londres en
1836 pour promouvoir sa musique, mais fut dissous en 1863. En 1876 une Purcell Society
fut fondée, qui publia des nouvelles éditions de ses œuvres.
Après sa mort, Purcell fut célébré par beaucoup de ses contemporains, dont son vieil ami
John Blow, qui écrivit une Ode sur la mort de M. Henry Purcell : An Ode, on the Death of
Mr Henry Purcell (Mark how the lark and linnet sing) avec un texte de son vieux
collaborateur John Dryden.
Le poète anglais Gerard Manley Hopkins écrivit un célèbre sonnet intitulé simplement
Henry Purcell, avec ces mots en exergue : « Le poète regrette fort le divin génie de Purcell
et le loue parce que, tandis que d'autres musiciens ont exprimé les humeurs de l'esprit
humain, il a, au-delà, exprimé en notes la marque même et le genre de l'homme comme
créé individuellement et universellement. »
Postérité
Son œuvre la plus connue, et son seul véritable opéra, Dido and Aeneas ou Didon et
Énée compte parmi les grands airs de la musique baroque.
Pete Townshend du groupe The Who dit avoir été influencé par Purcell, ce qui se ressent
dans les premières mesures du morceau Pinball Wizard.
Purcell eut aussi une influence sur les compositeurs de la renaissance de la musique
e
anglaise du début du XX siècle, le plus manifestement chez Benjamin Britten, qui créa et
interpréta une mise en scène de Didon et Énée, et dont le Young Person's Guide to the
Orchestra est basé sur une mélodie de l'Abdelazer de Purcell.
4) Recopiez la chanson Stand by Me :
When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only
light we'll see
If the sky that we look upon
Should tumble and fall
Or the mountains should crumble
to the sea
I won't cry, I won't cry
No, I won't be afraid
No, I won't be afraid
Just as long as you stand
Stand by me
No, I won't shed a tear
Just as long as you stand
Stand by me
So darling, darling
So darling, darling
Stand by me
Oh, stand by me
Oh, stand
Stand by me,
Stand by me
Stand by me
Oh, stand by me
Oh, stand
Stand by me
Stand by me
5) A l’aide d’un dictionnaire français/anglais, proposez une traduction de la chanson.
6) Lisez cet extrait de la biographie de Jimi Hendrix puis répondez aux questions :
Quels sont les titres des albums publiés par Jimi Hendrix ?
Comment Jimi Hendrix a-t-il révolutionné l’approche de la guitare électrique ?
Quels sont les gadgets utilisés par Jimi Hendrix cités par Harvey Mandel ?
Jimi Hendrix n'a publié de son vivant que quatre albums (trois albums studio et un Live) :
Are You Experienced, Axis: Bold As Love, Electric Ladyland et le Band of Gypsys. Ces
quatre albums sont des classiques de la musique rock. Mais il laisse derrière lui des
centaines d'heures d'enregistrements, de natures très diverses : compositions sur
lesquelles il travaillait dans la perspective de publier son quatrième album studio,
ébauches plus ou moins embryonnaires de compositions en devenir, démos personnelles
enregistrées chez lui, jams en studio ou en concert, concerts enregistrés
professionnellement ou par des amateurs.
La qualité de ces enregistrements, tant musicale que technique, est tout à fait variable. La
[67]
discographie officielle de Jimi Hendrix est particulièrement complexe, et très inégale :
[68]
certains albums ont été publiés en dépit de toute considération artistique .
Outre les albums publiés de son vivant, on peut recommander les albums suivants, salués
majoritairement par la critique et les amateurs : The Cry of Love (dont on retrouve
l'intégralité du matériel sur First Rays of The New Rising Sun), Rainbow Bridge - Original
Motion Picture Sound Track et Jimi Hendrix :Blues pour les albums studio, Live At
Monterey, les enregistrements consacrés au concert du Royal Albert Hall du 24 février
1969, Live at Woodstock et Live At Berkeley pour les albums en concert.
Un pas de géant pour la guitare électrique
« Je me revois attendant anxieusement de voir Jimi jouer de près car, pour l’avoir vu en
concert, je pensais qu’il devait avoir un truc mystérieux construit dans sa guitare afin
d’obtenir tous ces incroyables sons. J’ai vite découvert qu’en fait, il n’utilisait qu’une vieille
Strat et des amplis Marshall. Il avait quelques gadgets comme l’Univibe, la Fuzz Face et la
Cry Baby, mais tous ces articles étaient disponibles partout dans le commerce. La magie,
à vrai dire, provenait uniquement de ses doigts. »
— Harvey Mandel, Hors Série Guitare & Claviers 1990
Hendrix a révolutionné l'approche de la guitare électrique, notamment par son utilisation
des pédales d'effet et des ressources de l'amplification. Au début de l'Experience, il
combine la saturation des amplificateurs à lampes (en jouant à un haut volume sonore)
avec la Fuzz Face, une pédale de saturation provoquant un fort écrêtage du son. Cela lui
permettait de générer du feedback (dû au larsen de ses amplificateurs) qu'il pouvait
contrôler en temps réel grâce à son levier de vibrato ou sa technique de main droite. Roger
Mayer construira pour lui l'Octavia (une pédale de saturation jouant sur les fréquences en
doublant à l'octave supérieure) qu'il utilisera dès l'enregistrement de Purple Haze, puis
avec le Band of Gypsys. Hendrix est l'un des premiers à utiliser la pédale wah-wah (en
1967). Il est selon Larry Coryell « le premier à l'avoir abordée sérieusement et à y avoir
passé des heures de pratique. » En concert, Hendrix n'utilisait toutefois qu'un nombre
réduit d'effets, y compris en 1970 : une wah wah Vox, l'Octavia de Roger Mayer, la Fuzz
Face Arbiter et l'Uni-Vibe. En studio, Hendrix élargira sa palette de timbres avec l'aide de
son ingénieur du son habituel, le Britannique Eddie Kramer, qui contribua à l'élaboration du
phasing, mais aussi au fait de passer les bandes à l'envers.
Il a été élu meilleur guitariste de tous les temps par le magazine américain Rolling Stone
dans le classement des 100 Meilleurs guitaristes de tous les temps.
7) Qu’est-ce qu’une walking bass ? Expliquez.
8) Dans quel genre de musique peut-on entendre la walking bass ?
9) Dans quelle chanson de Jimi Hendrix entend-on une walking bass ?
10) que peut-on en déduire ?
11) Voici différentes reprises de cette chanson :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
En 1966, les Byrds enregistrent la chanson pour leur album Fifth Dimension, sur
[2]
l'insistance de David Crosby .
En 1968, Deep Purple la reprend dans leur premier disque, Shades of Deep
Purple, dans une version hispanisante.
Toujours en 1968, les Mothers of Invention de Zappa chantent la parodie Flower
Punk sur We're Only in It for the Money.
On peut signaler aussi une version par Les Humphries Singers en 1971, avec John
Lawton, futur chanteur de Uriah Heep, ainsi qu'une version live par Ten Years
After.
En 1992, une reprise par Willy DeVille a aussi connu le succès. La même année,
le groupe Type O Negative a repris la chanson en la renommant Hey Pete, Pete
(Peter) Steele étant le chanteur du groupe. Leur reprise est très différente de la
version de Hendrix, au point de ressembler davantage aux chansons originales du
groupe.
La chanson est adaptée en France par Johnny Hallyday puis par Les Charlots
sous forme d'un pastiche (Hey Max).
Alain Bashung a aussi repris la version de Johnny Hallyday,
La chanson a également été reprise pour le film Innocents - The Dreamers par
Michael Pitt, chanteur du groupe Pagoda, et par Tina Turner en 1984.
En 1991, Paul Gilbert a repris la chanson sur son album Tribute to Jimi Hendrix
puis un peu plus tard, Robert Plant, ex-chanteur de Led Zeppelin, l'a aussi reprise.
Listez tous les noms des groupes ayant repris cette chanson.

Documents pareils