Les petits pieds des Chinoises

Commentaires

Transcription

Les petits pieds des Chinoises
Les petits pieds des Chinoises
Souliers que portaient les Chinoises pour mettre
en valeur leurs petits pieds et exciter leurs
conjoints!
Une Chinoise aux petits pieds.
Notez le repliement de quatre orteils sous le pied
pour que le pied soit pointu.
Notez l’élévation de l'arche du pied qui était
obtenu en plaçant un cylindre sous le pied des
jeunes Chinoises pour raccourcir le pied.
Les Chinois ont bandé les pieds de leurs filles durant 10 siècles. Durant toute cette période, les petits
pieds étaient considérés beaux et érotiques.
Cette coutume a commencé au Xe siècle alors qu'un empereur trouvait très belle une danseuse qui avait
de petits pieds. À cause de son admiration pour cette danseuse, il a ordonné qu'on bade les pieds de
toutes les filles de la cours pour que leurs pieds demeurent petits. Cette pratique s'est répandue dans
toute la Chine, jusqu'au fond des campagnes.
Voici la classification des pieds et des filles durant les 10 siècles de cette pratique :
 pieds de 10 cm (on les appelle pieds de lotus d'or : ce sont les pieds des femmes fatales, des
pitounes de motards et des pétards qui font tourner les têtes, c'est certainement ce genre de filles
qu'on retrouvait dans les Playboys chinois de l'époque;
 pieds de 13.5 cm (on les appelle pieds de lotus d'argent) : ce sont les pieds des belles femmes;
 pieds de 17 cm (on les appelle pieds de lotus de bronze) : c'est ce qu'on trouve chez Costco,
c'est correct mais moyen;
 pieds de 20 cm : ces filles ne sont pas mariables, à moins d'accepter l'idiot du village.
Évidemment cette coutume entraînait des problèmes de douleur, d'infection (allant parfois jusqu'à la
mort), de claudication permanente, etc.
Cette coutume a été abandonnée graduellement à partir du début du XXe siècle après le remplacement
de l'Empire chinois par la République de Chine. Aujourd'hui, on trouve encore de vieilles femmes aux
petits pieds dans les campagnes chinoises où la pratique a été abandonnée tardivement.
Ils étaient vraiment barbares les Chinois de cette époque. Dans notre civilisation éclairée, nous savons
que la beauté ne réside pas dans l'apparence. Aujourd'hui, quelle femme serait assez folle pour
augmenter ou réduire une partie de son corps dans le but de paraître plus belle et plus désirable!

Documents pareils