Trigano VDL : l`action de la CFDT a permis une baisse

Commentaires

Transcription

Trigano VDL : l`action de la CFDT a permis une baisse
Du 30 avril 2014
Contacts :
Alain Larose, secrétaire national FGMM CFDT, 01 56 41 50 70
Trigano VDL : l’action de la CFDT a permis une baisse du nombre de postes
supprimés
Après six mois de négociations tendues et compliquées, la CFDT Trigano VDL vient de signer un
accord avec la direction sur le plan de sauvegarde de l’emploi. En octobre dernier, la direction du
constructeur de caravanes et camping-cars de Tournon-sur-Rhône a annoncé ses intentions d’entrer
dans un plan de sauvegarde de l’emploi incluant 150 licenciements secs.
L’action de la CFDT a en particulier permis de faire baisser le nombre de licenciements de 150 à
119, puis à 93 (dont 27 emplois indirects) au final, avec une garantie de 565 emplois. La CFDT a fait
en sorte qu’une de ses propositions ait été adoptée comme la mesure phare de ce plan : il s’agit des
départs volontaires en utilisant les fins de carrière qui concernerait près de 30 salariés. Nul doute
également que la multiplication des actions des salariés mobilisés conduites par la CFDT
(débrayages, manifestation, etc.) a été un instrument essentiel de pression sur la direction.
Concernant l’indemnité octroyée pour les départs contraints, la direction a proposé une majoration
de 15 % par rapport à l’indemnité conventionnelle. Les employés contraints au départ recevront
finalement une majoration de 50 % supérieure à l’indemnité légale. Concernant l’indemnité versée
en cas de départ volontaire, les salariés qui quitteront l’entreprise en choisissant ce type de départ
percevront une majoration de 37,5 % supérieure à l’indemnité légale.
Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie - CFDT
1