Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l`intérieur

Commentaires

Transcription

Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l`intérieur
Les bases d’une installation électrique
La norme NF C 15-100 fixe les règles de conception, de réalisation et d’entretien des installations
électriques basse tension en France. L’objectif de la norme est d’offrir aux occupants d’un
logement plus de garanties, plus de sécurité, un meilleur confort et un habitat évolutif. Elle est
régulièrement mise à jour pour prendre en compte les évolutions des technologies et des
exigences de sécurité. Toutes les installations, neuves ou rénovées, doivent respecter cette norme.
La mise à la terre
Une prise de terre permet d’écouler les courants de fuite ou de défaut vers la terre. Une bonne
mise à la terre est une condition impérative pour que les interrupteurs différentiels puissent assurer
leur fonction de protection des personnes.
Toutes les masses métalliques d’un bâtiment doivent être mises à la terre (liaison équipotentielle
principale) en les raccordant à un conducteur de protection (ou conducteur de terre) de couleur
vert/jaune.
Il s’agit de :
 toutes les canalisations métalliques d’eau, de chauffage, de gaz, etc,
 les corps des appareils sanitaires métalliques au sol, les autres éléments tels que les
huisseries métalliques,
 les masses des appareils électroménagers,
 les salles de bains et les salles d’eau doivent comporter une liaison équipotentielle locale,
raccordée au bornier de terre du tableau,
 la borne principale de terre est soit dans le tableau avec le bornier principal de terre, soit
séparée.
Schéma Legrand®
Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l’intérieur
Fiche Pratique – novembre 2015 – www.jerenove.com
La spécificité des pièces d’eau
Les salles de bains et les salles d’eau doivent comporter une liaison équipotentielle locale,
raccordée au bornier de terre du tableau.
Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l’intérieur
Fiche Pratique – novembre 2015 – www.jerenove.com
Les principaux appareils composant le tableau électrique
Les appareils électriques dits modulaires : disjoncteurs, parafoudres ... ont des dimensions standard et se
fixent directement sur les rails du tableau électrique.
L’interrupteur différentiel : Les appareils différentiels (30 mA), en association avec le disjoncteur d'abonné
500 mA avec sa terre, détectent les fuites de courant dues à des défauts d'isolement et préviennent tous
risques d'électrocution en coupant immédiatement l'alimentation du circuit concerné. Il est conseillé de
protéger tous les circuits de la salle de bains (inters et prises) par un différentiel spécifique. Ce conseil
s'applique également à tous les circuits spécifiques (lave-linge, lave-vaisselle...).
Le disjoncteur : Pour éviter les échauffements et prévenir les risques d'incendie, le courant circulant dans les
fils doit être limité en fonction de leur section (en mm²). Cette fonction est assurée par des disjoncteurs
installés à l'origine de chaque circuit.
Le parafoudre : Le parafoudre secteur et le parafoudre téléphonique protègent vos équipements sensibles
contre les effets de la foudre. Ils sont requis par la norme dans les régions à forte densité de foudroiement
et dans tous les bâtiments équipés d'un paratonnerre.
Le délesteur : Il coupe momentanément l'alimentation de deux ou trois circuits non prioritaires (par exemple,
des convecteurs) en cas de dépassement de la puissance souscrite. Il évite ainsi le déclenchement
intempestif du disjoncteur EDF.
L’horloge programmable : Elle permet de définir les horaires de fonctionnement des appareils (ex : lavelinge, sèche-linge, chauffage).
Le contacteur silencieux : Le contacteur jour/nuit met automatiquement en marche le chauffe-eau pendant
les périodes à tarif réduit.
Le télérupteur : Il permet d'allumer et d'éteindre le même éclairage depuis plusieurs poussoirs placés à des
endroits différents. Il est obligatoire à partir de 3 points de commande.
Le télévariateur : Il permet l'allumage, l'extinction et la variation d'un ou plusieurs points lumineux à partir de
poussoirs installés en différents endroits de l'habitation.
La minuterie : Elle permet l'allumage par poussoir et l'extinction automatique d'un local ou d'une pièce
fréquentée peu longtemps (cave, garage...). Le temps d'allumage est réglable et la minuterie avec préavis
prévient avant l'extinction complète par abaissement et clignotement de la lumière.
Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l’intérieur
Fiche Pratique – novembre 2015 – www.jerenove.com
Schéma de principe d’un tableau équipé pour un logement entre 35 et 100m²
Source Legrand®
Un seul interlocuteur pour tous vos travaux l’intérieur
Fiche Pratique – novembre 2015 – www.jerenove.com

Documents pareils

Norme NFC 15-100 Les principaux points de la norme

Norme NFC 15-100 Les principaux points de la norme bâtiment, il faut réaliser une liaison équipotentielle entre ceux-ci et la borne principale de terre. La liaison équipotentielle principale va relier la borne de terre principale aux :  canalisati...

Plus en détail