appel lancement front de gauche culture:Mise en page 1

Transcription

appel lancement front de gauche culture:Mise en page 1
Le Front de gauche
de la
culture 93
Le Front de gauche annonce une
« nouvelle exigence politique »
P
our faire de la culture un grand sujet populaire, Le Front de gauche pour la culture
s’est constitué dès la rentrée 2011 à l’initiative d’artistes, élus, acteurs culturels, militants de l’éducation populaire, syndicalistes, militants du Parti communiste, du Parti
de gauche et de la Gauche unitaire qui partagent depuis longtemps les mêmes
combats. Il s’est agi tout d’abord de compiler tout ce qui dans les programmes
respectifs et les travaux antérieurs relevait d’une politique des arts, de la culture et de l’information, de mettre un peu d’ordre dans cette profusion, puis de pointer les priorités et les questions
centrales. Il s’agit maintenant, avec Jean-Luc Mélenchon et les candidats du Front de Gauche
aux législatives, de les inscrire dans l’intense lutte politique en cours, pour changer durablement
et profondément le cours des choses dans notre pays..
Des groupes de travail se mettent en place. Le Front de gauche met ainsi en débat plusieurs chantiers de refondation : de la relance d'une responsabilité publique et nationale de l'État à la mise
en œuvre d'une compétence partagée avec les collectivités territoriales, jusqu'à l'élaboration
citoyenne d'une loi de programmation qui accorde des moyens financiers à la hauteur des enjeux
de civilisation comme la part nouvelle de l'art et de la culture dans la société.
L’histoire de la Seine-Saint-Denis est riche des questions de l’art et de la création. Equipements
pionniers, intelligence croisée d’artistes visionnaires et de responsables politiques précurseurs,
notamment dans les rangs du PCF et du mouvement ouvrier, politiques publiques de la culture
préoccupées d’égalité sociale et d’encouragement d’une création libre et diversifiée constituent
des acquis populaires qu’il nous importe de revivifier et de remettre au combat .
De nombreux jeunes de notre département y ont toute leur place avec leurs pratiques, leurs exigences et leurs rêves.
C’est pourquoi, nous proposons de constituer un collectif Front de gauche culture 93.
Peut-on affirmer comme nous le faisons que la culture et l’information sont des questions centrales qui concernent la société tout entière sans réunir les conditions d’un large débat ouvert à
tous ? nous ne pouvons nous contenter de l’aborder sous l'angle d'un champ d'activité, d’une
thématique comme une autre. Est-il suffisant de rappeler l'importance de la fréquentation des
œuvres pour tous ? En l'espace de cinquante ans, la menace est devenue réalité : la marchandisation progresse, le pluralisme des idées régresse dans les grands médias, le « tout divertissant »
s’érige en système de domination des esprits…
Nous vivons une crise de civilisation majeure. Oui, la marchandisation de l'imaginaire nous désempare, mais aucune aliénation, même partiellement consentie, n'est définitive... Il vient un jour
où l'on souhaite récupérer du temps de cerveau pour soi et pour les autres. Et l'on peut prendre
goût à la liberté retrouvée de penser par soi-même, à la joie du faire, au bonheur de partager.
Avec des hommes et des femmes au cœur de ce chantier en perpétuel mouvement, chacune et
chacun aura bien compris qu'il ne s'agit plus simplement d'approuver un programme proposé
par des « appareils » qui pensent pour tout le monde, mais bien d'écrire la page ensemble...
Nous proposons de tenir une assemblée de lancement
jeudi 16 février 19h au Cin’Hoche de Bagnolet (6 rue Hoche)
NOUS CONTACTER
[email protected]
Edgard Garcia : [email protected]
Différents outils : des sites internet
Pour le PCF : http://culture.pcf.fr/9079
Pour le PG : http://programme.lepartidegauche.fr/mediawiki/index.php?title=Sommaire
Pour la GU : http://gauche-unitaire.fr)
Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100003247174425

Documents pareils