Disneyland Resort Paris : la SADE en pleine magie !

Commentaires

Transcription

Disneyland Resort Paris : la SADE en pleine magie !
Qualité SADE - N° 92 Mai-Juin 2011
Disneyland Resort Paris : la SADE
en pleine magie !
Disneyland® Paris, est le premier parc à
thèmes en Europe à s’équiper d’une station
de traitement et de recyclage des eaux
usées. Sa construction, débutée le 28 octobre dernier, est confiée à un groupement
OTV/SADE. Son exploitation sera assurée
par Veolia Eau.
Stéphane BISCHOFF est l’Ingénieur responsable de ce projet chez Disney. Qualité SADE
l’a rencontré pour vous.
Qualité SADE : En quoi consiste ce projet ?
Stéphane BISCHOFF : Afin de réduire notre
consommation d’eau potable, nous construisons une station permettant le traitement et
le recyclage des eaux usées des deux parcs
et de l’hôtel Disneyland, et aussi un réseau
permettant de les recycler dans les parcs et
sur le golf. L’ensemble devrait être opérationnel fin 2012 / début 2013.
C’est un projet à la fois écologique et économique. Pour vous en donner une idée, voici
quelques chiffres : 740 000 m3 d’effluents
traités et 330 000 m3 d’eau potable économisés par an, 24 mois de travaux dont 14
pour la réalisation des réseaux par la SADE. A
la Direction Technique, je travaille sur ce sujet depuis 2004… Notre démarche ne date
donc pas d’hier même si elle s’inscrit parfaitement dans l’air du temps ! La mise au point
de ce projet n’était pas simple. Il s’agit quand
même d’implanter une nouvelle installation
et de nouveaux réseaux dans un domaine où
ils sont déjà denses et en exploitation.
QS : Justement, quelles sont vos contraintes ?
SB : Disneyland Resort Paris fonctionne 365
jours par an et près de 13 000 personnes
se mobilisent pour apporter de la joie et de
la magie à nos 14 millions de visiteurs annuels. Il n’est pas question d’entraver ou de
dégrader le fonctionnement de la première
destination touristique européenne. Ainsi,
toutes les étapes de réalisation de ce chantier font l’objet d’un phasage et de consignes
très précises. En ce qui concerne la SADE,
il s’agit notamment avant toute intervention
de procéder à une détection des réseaux en
place, dont certains conditionnent le fonctionnement des parcs.
QS : Quelle est votre méthode de management ?
SB : Elle peut être très directive si mes interlocuteurs m’y obligent. Mais je préfère de loin
le dialogue et la compréhension mutuelle.
Portrait-express
Placé sous la direction du Centre de travaux
de Meaux, ce chantier implique également
quelques équipes du Centre de travaux de
Saint-Ouen.
Stéphane BISCHOFF, 48 ans, ingénieur, travaille chez EuroDisney
depuis 1991, dès la création du
parc. Il a notamment contribué à
l’étude et la mise en place du réseau
d’arrosage de l’ensemble de la propriété, et à la formation du personnel qui en assure la maintenance.
Rattaché à la Direction Technique,
il est impliqué depuis 2004 dans
le projet de recyclage et de réutilisation des eaux usées qui se
concrétise aujourd’hui. Son « bébé »
comme il l’appelle !
Je suis certes le client, et un client exigeant,
mais aussi un facilitateur pour permettre à
tout le monde de travailler en harmonie et
mener ce projet à bien. Je suis rigoureux et
pragmatique. Je vais à la rencontre des chefs
de chantier tous les jours pour faire un point
d’avancement et planifier le lendemain, pour
répondre à leurs questions ou encore faciliter leurs demandes, notamment l’accès au
site qui est très réglementé. Après deux mois
d’avancement du chantier, je dois dire que
j’ai trouvé à la SADE des professionnels à
l’écoute et respectueux de leurs promesses.
Et coté sécurité, pour le moment, tout est
parfait. C’est une donnée importante pour
nous comme pour la SADE. Jusque là, nous
nous comprenons donc très bien… J’aurais
pu travailler à la SADE !
11

Documents pareils