Télécharger - Association 92 Bulles

Commentaires

Transcription

Télécharger - Association 92 Bulles
Editorial
« Au moment où est rédigé cet éditorial, je me doute que le Terminal des Tubes
Pneumatiques risque de sonner encore toute la nuit, pour signaler l’arrivée des
dernières planches de nos artistes retardataires.
Quelles merveilleuses inventions sont donc ces Communautés Télégraphiques
Facebook et DeviantART, bien maîtrisées elles permettent de communiquer tellement
plus efficacement. Sans elles, je ne pense pas que vous pourriez lire aujourd’hui une
revue aussi aboutie. »
Certains d’entre vous se demandent sans doute ce que signifie Steampunk ? Je pense
qu’on pourrait le traduire par « Déviance à Vapeur »…
Pour faire simple, imaginez que la vision qu’avait Jules Verne de l’avenir, soit devenue
réalité. Nous n’aurions pas des voitures utilisant un moteur à explosion mais des
machines à vapeurs, pour se déplacer dans les cieux, nous utiliserions des dirigeables
et sur la mer des bateaux à roues.
Nous serions dans une société industrielle poussée à son paroxysme… Il ne reste plus
qu’à y intégrer les mythes du XIX siécle (Dracula, Frankenstein, Jack l’Eventreur ou
Sherlock Holmes) et nous voilà dans l’univers Steampunk.
D’un autre côté, en y réfléchissant bien, une centrale nucléaire, ce n’est qu’une
machine à vapeur ! finallement, Jules Verne n’avait peut être pas tout faux…
Aujourd’hui, grâce à notre trésorière, les comptes de l’association sont équilibrés, grâce
à notre secrétaire, nous avons des artistes contributeurs d’une qualité exceptionnelle,
qui ont « presque » tous rendus leur copie dans les délais.
Nous ferons, j’en suis sûr, encore mieux l’année prochaine avec notre numéro Spécial
Rock.
D’ici là, nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année et rendez vous en 2013
pour de nouvelles aventures.
Association 92 Bulles
GANESHA N°5 est réalisé par Ismael BA, Mary DALIGAULT et TANDHRUIL avec la participation de : Vinz El TABANAS, Ismael BA,
Laura BEVON, BLASTALX, Chris COLIN, Rudy CRUS, EFDE, Thomas HEURTIER, Benoit HOREN, Eric MALTERRE, NÄAMLOCK,
Kevin SZEWCZYK, WILDRAGON et ZEDDERO..
Les oeuvres présentes dans cette revue sont la propriété de leurs auteurs. Tous droits réservés. Rien de spécial à dire cette fois.
Edité par Association 92 Bulles - N° W922004324 - 36 rue du Révérend Père Christian Gilbert - 92600 Asnières sur Seine
E-mail [email protected] - Site Internet http://92.bulles.free.fr
Smog
Scénario : Thomas HEURTIER
Dessin : Laura BEVON
Thomas est un monteur travaillant dans le milieu de l'audiovisuel.
Né en 1985, il a très vite rêvé de devenir réalisateur. Un rêve devenu réalité en 2011, quand il a réalisé
son premier court métrage, « Le Fardeau ».
« Le Fardeau » a été l'occasion pour Thomas de s'ouvrir au milieu de la BD, l'histoire du film ayant été
également mise en pages par Laura Bevon.
En parallèle à son travail de monteur en télévision, il continue d'écrire des scénarios, espérant, soit les
réaliser, soit les adapter en bandes dessinées.
Jeune dessinatrice, née en 1991, Laura Bevon entre très tôt en
contact avec le dessin. Cette passion ne la quittant pas par la
suite, c’est tout naturellement qu’elle se dirige vers les métiers
de l’image. Après quelques études de cinéma, elle intègre l’école
d’art lyonnaise Emile Cohl en 2009, où elle perfectionnera sa
technique mais s’ouvrira aussi à de nombreux domaines de l’art.
L’illustration reste son domaine de
prédilection mais elle s’intéresse
tout autant au monde du jeu vidéo –
et notamment au concept art – ainsi
qu’à celui de la BD, en particulier
étrangère. Fascinée depuis toujours
par les super héros des comics américains et ayant grandi avec les mangas, l’idée de pouvoir
travailler ou d’avoir une
expérience dans le domaine de la bd n’a jamais vraiment quitté son esprit.
Faisant aujourd’hui ses
débuts dans le monde professionnel en tant qu’illustratrice
freelance,
et
participant à divers projets
parallèles, elle n’attend
que l’occasion de pouvoir
percer et conquérir le
monde.
Retour vers le Passé
Scénario et Dessin : Benoit HOREN
Benoit HOREN est né en 1966 à Lille, c'est en autodidacte qu'il réalise ses premières
BD pour le fanzine VIBRO en 1983. Après des études en industrie graphique, il
continue le dessin et développe dans la peinture un univers onirique. Il sera inspiré
par les oeuvres de Siudmak, Enki Bilal, Rosinski, Schuiten ainsi que Burne Hogarth,
mais c'est l'univers et le trait de François Boucq qui le marque le plus.
Illustrant des magazines régionaux de 1994 à 2009
(“Air pur”, “Contact Santé”), il publie des strips BD en
1998 dans le mensuel du personnel du Département
du Nord.
En 2012, il est sélectionné au Zoopportunités du
festival d’Angoulême.
Site BD :
http://benoithoren.over-blog.com/
Site peinture :
http://benoit.horen.free.fr
La Création de Girato
Scénario et Dessin : Wildragon
Wildragon (Aurélie PHILIPPE) dessine depuis son plus jeune âge, mais
s'est mise sérieusement au dessin au lycée, en découvrant en même temps
le monde de l'édition et de l'imprimerie. Bercée par Gaston Lagaffe,
Astérix et Tintin, elle prit vite le chemin des mangas avec One Piece et
Hoshin, mais s'inspire généralement des
mythologies et de l'univers vidéoludique dans
ses créations.
Aurélie participa à la création du jeu
"Cheetahmen: The Creation" avec une
illustration, ainsi que
d'autres dessins pour
CheetahmenGames.Com.
L’artiste de la Couv’
Bon alors, première question, un peu conne, Vinz El Tabanas c'est ton vrai
nom ?
HA ! HA ! HA ! HA ! HA !... Non! Ce sont
les scénaristes du Miroir des Templiers qui
m’ont surnommé comme ça. C’est parce
que, lorsque nous faisions nos réunions
éditoriales, j'arrivais toujours avec de nouvelles scarifications ou de nouveaux tatouages...
z
0
1
6
X
©
Et vue que ce sont des mecs du Sud, ils
me disaient "Vinz tu es vraiment un Tabanas", ce qui veut dire idiot du village. Ca
m’a plu et je l'ai gardé !
Et comment tu t'es retrouvé à travailler sur le Miroir des Templiers ?
En fait, j'avais commencé à faire des fresques pour la Mairie de Noisy le Sec, dans
le 93. A chaque fête de la ville je faisais une grande toile devant les gens, comme
une sorte d'animation...
Puis le Conseiller Général est venu me voir et m’a pistonné pour un stage chez
Avangarde (le journal des jeunes communistes). La rédactrice en chef m’a conseillé d'aller voir Tartamudo pour avoir des conseils, et en fait, l'éditeur m’a fait faire
des colorisations comme "H à l'ombre" (pour le ministère de la justice) et d'autres
albums. Puis il m'a proposé le Miroir des Templiers. C'est assez drôle avec le recul,
comment tout s'enchaîne !
C'est vrai qu'à première vue, pour tous les artistes professionnels que nous avons pû rencontrer, ils ont tous commencé par un coup de chance (en plus du travail)...Et sinon, les fresques, tu
ne les faisais que pour la mairie où il y a encore
des murs qui se souviennent de ton passage ?
Oui le Graff, tout comme le Tattoo, sont importants
dans ma vie. Ils m’ont permis de m’améliorer en
graphisme et en dessin !
s
e
m
a
g
a
i
l
i
m
a
f
©
En parlant de tatouages, comment ça se passe,
tu fais des dessins que les tatoueurs mettent
dans leurs catalogues ?
Tu touches un pourcentage pour chaque Tattoo ?
z
0
1
6
X
©
Non, j'ai dessiné les
miens et pour des gens,
directement à la demande. Après, on peut dessiner des planches Tattoos et aller les vendre
dans les studios, moi je
n'en ai vendu uniquement qu’à mon pote qui
m’a tatoué !
Et c'est toi qui pique ?
Je ne suis pas assez souple ! Mais j'en ai quand même fait quelques uns.
Revenons à la BD, le Miroir des Templiers c'est ta première BD publiée ? Tu
as fait quoi après ?
Après le Miroir j'ai fait 2 runs du The French Crow et ça a été ma première
expérience en tant que scénariste.... c’était super ! En plus des 2 runs, j'ai travaillé
pour des jeux, Vidéos et de Plateaux.
Comment est née l'idée du French
Crow ? Tu as eu des contacts avec
James O Barr (créateur de The
Crow) ?
En fait, j’avais croisé Yoann (Boisseau) au tout premier Comic Con paris, il m’avait demandé de lui dessiner
ma vision du crow et je lui avais fait un
Cyber Crow vs The Crow.
Il m’a dit : « Woo ! Un Crow mécanique ! T’aurais un scénar là-dessus ? »
s
n
o
i
t
i
d
é
n
o
i
x
e
l
f
é
r
©
Et voila comment j’ai débuté avec lui...
Est ce que tu travailles différemment quand tu es ton propre scénariste ? Tu
fais quand même un story-board ? Un synopsis ?
Oui, bien sûr ! Jai d’abord réfléchi sur ce que je voulais dessiner, la mise en scène,
etc. Avant d’écrire le syno...
Au mois d'octobre tu étais à la Comic Con de New York... Quel effet ça fait ?
Tu as eu des touches ? Et sinon, quels sont tes projets futurs ?
Oui, pas mal de contacts, mais pas
des grosses boîtes... Enfin, pas celles
qui m'intéressent. Mon but est, lorsque
je me serai assez amélioré, d'entrer
chez Images. Pour mes projets futurs
on m’a proposé plein de trucs, mais j'ai
dit non à tous. L'envie de créer s'impose de plus en plus dans ma petite tête
!
Tu peux nous en dire plus ?
Je mets les bulles sur le Miroir des Templiers 2 au moment où nous parlons. Après
la sortie de cet album, j'ai quelques projets persos qui me tiennent à cœur. Je vais
donc monter les dossiers pour les présenter à certains contacts…
Parlons un peu technique, as-tu des outils préférés ? Crayonnés, Encrage,
Couleurs... Qu'est ce que tu utilises ?
J’adore toutes les techniques de Dessin Traditionnel. En Digital, depuis que j’ai
une Cintiq (tablette graphique équipée d’un écran tactile), c’est encore plus de la
balle ! Et comme tout le monde le sait, mon péché mignon reste le bon vieux
crayon...
Pour l'encrage t'es plutôt pinceau ou feutre ?
Les deux... En fait, au niveau techniques, quand je dis que j'aime tout, c'est la
vérité ! Et ça inclut les Graffitis et les Tattoos…
s
n
o
i
t
i
d
e
o
d
u
m
a
t
r
a
t
©
Ok, merci pour tout
Vinz !
Merci à vous.
Tales from Purgatory
Scénario et Dessin : Blastalx
Blastalx, de son vrai nom Alexandre BUSSUTIL, est tombé dans la marmite BD dès l'âge de 6
ans.
Mais la vraie claque qui orientera le reste de sa vie fut le Strange n°189, qui lui ouvrit les portes
de l'univers Marvel. Il n'en ressortira jamais vraiment.
Il découvrit dans ces revues tout un tas d'artistes qui lui donnèrent l'envie de dessiner.
Quand fut venu le moment de choisir un métier, il voulait évidemment faire de la BD, sur quoi,
ses parents, lui firent bien comprendre qu'il s'orienterait
plutôt vers une profession qui paye les factures.
Il devint donc infographiste, pour œuvrer en agence de
communication, cela depuis une quinzaine d'années.
Mais son envie d'art séquentiel ne le quittera jamais.
Il décida donc de s'y mettre sérieusement à travers de multiples
participations sur internet et plusieurs projets personnels tels que
le comicstrip Mouillette & Boodür
(avec Stéphane Garnier) ou les
aventures de Super
Poupette.
Sa participation à Ganesha est une étape primordiale dans la voie de
la
professionalisation
qu'il emprunte depuis
quelques années...
Memory of the Skin
Scénario et Dessin : Kevin SZEWCZYK
Kevin Szewczyk a 22ans. Il habite dans le nord.
Il fait actuellement des études afin d'avoir un diplôme de dessinateur illustrateur.
Scénario : Näamlock
Dessin : Zeddero
Couleur : Rudy Crus
Le Collectionneur
Dessinateur et/ou scénariste selon l'humeur, sa passion pour l'étrange et l'horreur le dévore depuis sa plus tendre enfance.
Profondément influencé par les épisodes de la quatrième dimension diffusés à l'époque dans TEMPS X (émission animée par les
célèbres frères Bogdanoff), Näamlock découvre très tôt 3 oeuvres qui changeront à tout jamais sa vision de la bande dessinée:
- Alef Thau: "l'enfant tronc" (Arno/Jodorowsky)
- La quête de l'oiseau du temps: "l'oeuf des ténèbres" (Loisel/Letendre)
- Le soleil des loups (Qwak/Ralph/Gonnort)
Oeuvres auto-éditées: Nawak, Meuh, Puzzlehead, ZAR, Warp'em, Brave Kiki (sortie début 2013).
http://meuh.artblog.fr
Dessinateur de BD, il dessine depuis sa plus tendre enfance.
Autodidacte complet, Zederro n'a jamais pris de leçons de dessin, il a tout appris dans ses diverses lectures, notamment le Journal
de Spirou dans les années 80 qui a été fondateur, avec Pif Gadget !
Son premier souvenir marquant est une BD de Johan & Pirlouit :"Le serment des
Vikings" de Peyo et plus tard, "Spirou et les héritiers".
Puis toute la collection de ces séries, auxquelles sont venues s'ajouter les autres
BDs phares du journal.
Zeddero a d'abord été nourri aux BDs de poche humoristiques (Dodu, le Diable...)
.Puis les Strange et Spécial Strange.
Avec la disparition des PFs il a dû se rabattre sur les librairies. C'était l'heure de
Picsou Magazine et Mickey Parade; en grandissant, Pif Gadget (avec Cap'tain
Apache) et Spirou Magazine (avec notamment les Petits Hommes de Séron, dont
il plagiait carrément le trait)
Avec le début des années 90, Zeddero
découvre la BD adulte française et le trio
Moebius/Caza/Druillet qu'il absorbe en bloc.
Ce sont là ses dernières influences majeures,
avec Akira de Katsuhiro Otomo.
D'ailleurs les mangas à télé (diffusés au Club
Dorothée) ont eu une influence majeure :
Goldorak, Ken le Survivant et Cobra, qu'il
parodiait en BD...
http://zeddero.over-blog.com/
"Né en 1986 et originaire du Var,
près de Toulon, Crus a toujours
été en contact avec des BD étant
enfant.
Naturellement il en est venu à
dessiner sur ses cahiers pendant
les cours durant des années
jusqu'à vraiment atterrir dans une
école de graphisme.
Par la suite, il a donné des coups
de main et réalisé des
illustrations ici et là en tant que
freelance en espérant pouvoir
travailler un jour sur un projet
BD concret et professionnel."
www.crus-art.com
Steamferatu
Scénario : Chris Colin
Dessin : Eric Malterre
Chris Colin est tombé dans la marmite de la BD quand il était petit et il en a bu tout le contenu.
En franco-belge, son auteur préféré est Hergé qui lui a permis de découvrir les mondes de la
BD avec Tintin en Amérique que son père lui lisait quand il n'avait que 6 ans.
Après avoir lu plusieurs Strange, il est devenu en 1985 un
fan assidu de comics avec le numéro 187. Ses influences
vont de Stan Lee à Steve Gerber et de Chris Claremont aux
EC Comics.
Eric Malterre est passionné d'images et notamment de
peinture.
Il est fan de Frank Frazetta, Jean
"Mœbius" Giraud, Jim lee, Olivier
Coipel, Hayao Miyazaki et Masamune Shirow.
Il aborde la bande dessinée en
amateur sans prétentions, n'ayant pour but
que d'atteindre le plaisir
du processus graphique,
sa satisfaction personnelle et celle d'éventuels
autres amateurs.
Scénario et dessin : Efdé
Gargamoth
Couleurs : Ismael BA
Fabien DUCHENE aka Efdé est un jeune dessinateur amateur de 27 ans. Il a obtenu un bac
littéraire avec une option arts plastiques renforcé. Après son bac il suit des cours d'illustrateur
pour enfant. il dessine pour le forum «beans on toast» (forum consacré a la série Doctor Who
). ses inspirations vont de Moebius, Gotlib, le franco belge en général, la SF en passant par les
Comics.
On retrouve aujourd'hui ses dessins sur son tumblr efde21.tumblr.com ou sur divers reseaux
sociaux.
Bâ Ismaël alias Axlreznor, né à Paris, est un auteur emblématique du métissage de diverses
écoles de bande dessinée. Des Comics, au Manga, en passant par le franco belge, il milite pour une refonte totale du
domaine de la narration par l'image. En effet, il trouve
qu'on a fortement oublié le coté rock'n’roll et sexy de cette
discipline, ce qui lui semble éloigner le lecteur potentiel
vers d'autres sources culturelles telles que la télévision ou
les jeux vidéos.
Il travaille actuellement sur divers projets allant dans ce sens,
mêlant les nouvelles technologies
pour ce qui est de la production
et la diffusion.
Pour voir ses précédents
travaux, on peut aller
sur son site isma
scomixhouse.over
blog.com.
On peut y voir des études, des news sur son
dernier webcomics en
cours ( Elodie dans le
métro), des illustrations
à thèmes (pour des revues, sites Internet ou
même logos) comme ses
“Cigarette Girls” disponibles chez ae editions.

Documents pareils

Télecharger - Association 92 Bulles

Télecharger - Association 92 Bulles Selon lui, Dieu existe, il s'appelle Robert Zimmerman. Ismael BA Bâ Ismaël alias Axlreznor, né à paris, est un auteur emblématique du métissage de diverses écoles de bande dessinée. Des comics, au ...

Plus en détail