Parole e querelle d`amore

Commentaires

Transcription

Parole e querelle d`amore
ensemble Barcarole
Agnès Mellon, soprano et direction artistique
Parole e querelle d’amore
lKj
Parole e querelle d’amore…
Tendresse, baisers, désir, jalousie, taquinerie,
tristesse, désespoir et lamentations…
sont autant de sentiments et de passions
admirablement servis par la poésie,
et magnifiquement dépeints dans tout le
répertoire musical.
Agnès Mellon soprano et direction artistique
Dominique Visse contre-ténor
Marianne Muller viole de gambe
Lucas Guimaraes Peres lirone
Brice Sailly clavecin
L’Italie du XVIIe est particulièrement riche
dans ce domaine, et la formation madrigali
a due voci permet les joutes amoureuses :
mots tendres et querelles se succèdent,
entraînant la musique « illustrative » dans
la suavité et la ferveur.
Avec des chefs d’oeuvres du répertoire et
les compositeurs comme Monteverdi,
Sances, Steffani, Strozzi et Frescobaldi,
Agnès Mellon et Dominique Visse se prêtent
à ce jeu, enrichi par un partage de
trente années de vie commune
et de musique !
Gkq
Ensemble BARCAROLE
Agnès MELLON, soprano et direction artistique
www.agnesmellon.com
En 1981, Agnès Mellon entre successivement à la
Chapelle Royale de P. Herreweghe et aux Arts Florissants de W. Christie. Sa carrière de soliste l’amène
à travailler sous la direction de nombreux chefs et à
chanter dans les salles les plus prestigieuses d’Europe,
des Etats-Unis et du Japon. Mentionnons quelquesuns de ses rôles à l’opéra: Sangaride dans Atys de
Lully, Télaïre dans Castor et Pollux de J.P. ­ Rameau,
Creüse dans Médée de M.A. Charpentier. Sa disco­
graphie — plus de soixante disques — couvre un large
répertoire, des grandes tragédies lyriques de l’époque
baroque à la mélodie française. Titulaire d’un CA,
Agnès Mellon consacre beaucoup de temps à l’une
de ses passions, l’enseignement. Elle participe à de
nombreux Master Class dont ceux de l’Académie de
musique française de Kyoto et du CNSM de Paris.
En 1997, Agnès Mellon fonde Barcarole. Ceci
répond au souhait de se munir d’un ensemble totalement dévoué au répertoire baroque pour voix
et quelques instruments. Le répertoire baroque
— richesse infinie d’œuvres en petites formations
— ­permet à l’ensemble de proposer des programmes
variés de musique sacrée ou profane. Au cours des
années, plusieurs concerts ont été présentés, principalement au public français, par ce jeune ensemble.
Mentionnons que l’ensemble se produit annuellement aux Musiques d’Automne de St-Genest-Lerpt.
­Citons le passage récent de Barcarole à l’Académie
d’Arques-la-Bataille, au Festival Jean-Sébastien Bach
de St-Donat, aux Musicales du Lubéron, à la Salle
Poirel de Nancy et à la Société de musique de chambre de Marseille.
Le premier enregistrement de Barcarole, Les
­ éesses outragées, est paru en février 2005 sous le
d
label Alpha Productions. Dans cet enregistrement,
chaleureusement accueilli par la presse, ­ Alpha Productions et Barcarole donnent la parole à de grandes
héroïnes et magiciennes de la mythologie, et des
compositeurs français de l’époque baroque. En
février 2006, l’ensemble a complété une tournée de
7 concerts de ce même programme en Hollande et
en ­Belgique.
À partir de 2007, la chaîne MEZZO diffusera pour
une période de trois ans, le programme Mater ­beata,
Mater dolorosa, tourné en concert aux Journées
­Musicales d’Automne à Souvigny.
Les principaux musiciens de Barcarole sont tous
très connus en Europe, et nous pouvons les entendre
régulièrement en concert ou sur disque. Citons Alice
Piérot et Bérengère Maillard violons, Marianne Muller,
viole de gambe, Claire Giardelli, violoncelle, Lucas
Guimaraes Peres, lirone, Eric Bellocq, théorbe et Brice
Sailly, clavecin.
Enfin, le contre-ténor Dominique Visse, invité de
Barcarole pour ce programme, est l'un des artistes
lyriques les plus demandés du milieu de l'opéra baro­
que en Europe et ailleurs dans le monde. Les mélomanes français peuvent l’entendre régulièrement dans
des productions aux Champs-Elysées, au Châtelet, à
l’Opéra de Paris, etc. Il chante aussi le répertoire de la
fin du XIXe siècle tel La Belle Hélène, de même que des
créations contemporaines comme celles du composi­
teur Pascal Dusapin. Il est le fondateur et le directeur
artistique de l’Ensemble Clément Janequin, fondé en
1978, dont l’importante discographie chez harmonia
mundi est une référence mondiale dans le répertoire
de la polyphonie française de la Renaissance.
A. Mellon et
D. Visse, stars
du baroque « Tour à tour
sombres, alanguis,
pétillants ou badins,
servis par
deux chanteurs
connaissant
parfaitement leur
affaire…ces airs,
madrigaux et
cantates profanes,
déclinent toutes
les subtilités des
émotions…
On l’aura compris,
ce concert était une
petite merveille »
(LILLE-MÉTROPOLE)
CONTACT Association ACCANTO (Loi 1901) Élisabeth Comtois : [email protected] www.agnesmellon.com
T 001 514-273-3093 F 001 514-273-9026 Adresse postale : 39 rue Roger Salengro, 91270 Vigneux sur Seine