Une ville s`engage

Commentaires

Transcription

Une ville s`engage
7 ça bouge !
Sortir en ville
le journal
8 Côté commerces
Promos à domicile
110
13 Côté seniers
Programme chargé
MARS 2016
www.sartrouville.fr
© Musée Curie (coll. ACJC)
4 L’actualité
Pierre Fond, Président
Une ville s’engage
L’ACTUALITÉ
Édito
La prolongation de l’état d’urgence de trois mois ne doit pas faire
débat. Les chiffres annoncés par le ministre de l’Intérieur parlent
d’eux-mêmes : en trois mois, l’état d’urgence a abouti à 3 336
perquisitions administratives, 344 gardes à vue, l’assignation à
résidence de 290 personnes et la saisie de 578 armes, dont 220
armes longues, 169 armes de poing, 42 armes de guerre et 147
autres armes.
Repoussé jusqu’à fin mai, l’état d’urgence décidé par le
Gouvernement impose des contraintes quotidiennes pour les
Français. Mais c’est un mal nécessaire qu’il nous faut accepter.
à Sartrouville, comme nous l’avons fait depuis la proclamation de
l’état d’urgence, les mesures continueront d’être appliquées à la
Pierre Fond,
lettre. Concrètement, cela signifie que les lieux de rassemblements
Maire
(salles de spectacle, enceintes de manifestations sportives
Vice-président du
notamment) ne pourront ouvrir au public qu’à la condition que Conseil départemental
leurs organisateurs procédent à un filtrage particulièrement
rigoureux de leurs accès, ainsi qu’à une surveillance effective
des éventuelles files d’attente à l’entrée des établissements concernés.
Chaque semaine, la municipalité se penche sur le programme des animations prévues
dans notre ville, au travers d’une commission composée d’élus, de membres de la direction
générale et d’agents municipaux afin de statuer sur le maintien ou non des événements
et sur l’étude des conditions de sécurité à mettre en place le cas échéant. Renforcement
des filtrages, obligation de dresser une liste d’invités, emploi d’une équipe de sécurité,
location de portiques, fermeture de certains accès, telles sont les contraintes que nous
sommes parfois obligés d’imposer aux organisateurs afin de pouvoir garantir au public
des conditions minimales de sécurité.
Nous mettrons tout en œuvre pour pouvoir conserver à notre agenda, les grands rendezvous que vous affectionnez : les vide-greniers, les concerts, les tournois et compétitions
sportives, et prochainement le Salon du livre pour la Jeunesse, la fête de la musique, la
Fête nationale... mais nous n’hésiterons pas également à les annuler si nécessaire.
Il est de mon devoir d’élu de vous protéger, vous et vos proches. Nous ne sommes
malheureusement pas à l‘abri de nouvelles attaques et notre vigilance ne doit pas se relâcher.
Je vous remercie de votre compréhension.
Les habitués de la
ligne 1 n’ont rien…
« entendu » venir. TVO
expérimente depuis un
mois le 1er bus
(de 12m et 90 places)
100 % électrique et
zéro émission d’Îlede-France. Invitée
par le transporteur
de voyageurs TVO
(15 millions par an
sur un secteur de
200 000 habitants qui
couvre Sartrouville)
à découvrir les vertus de cette expérimentation et
pouvoir les comparer à terme avec l’hybride et autres
technologies, Alexandra Dublanche, adjointe à la
politique de la ville et aux transports, a pu apprécier
le confort du véhicule dont l’autonomie est de 300 km
avec 6 h de charge.
« Sartrouville le Journal » est réalisé par le service municipal de la communication
([email protected]) / Directeur de la publication : Pierre Fond / Rédaction en
chef : Patricia Weber-Ramaut / Rédactrice en chef adjointe : Jennifer Giroud-Collet /
Photographes et rédacteurs : Frédéric Soreau, Tanguy Jérôme, Bertrand Merloz, Évelyne
Desaux / Graphiste-illustratrice : Cynthia Boddaerd / Mise en page et impression :
VILLIERS-COMMUNICATION - Tél : 01 83 64 66 41 / 24 000 ex / Régie publicitaire :
CMP - Tél : 06 87 55 08 32 / Distribution : Services Mania / Disponible en Mairie et en ligne
sur www.sartrouville.fr
BRAVO !
Médailles du travail : cuvée 2016
© T. Jérôme
RéCOMPENSES Comme les bons vins, ces salariés affichent 20, 30, 35, 40 ans d’âge... ou plutôt d’ancienneté professionnelle.
Ils ont reçu des mains de Pierre Fond, le 14 février dernier, une médaille honorifique saluant la valeur professionnelle, la durée
et la qualité de leurs services.
2
Argent, après 20 ans de services
Isabelle Bernatot, Marie-Pierre Bracq, Alain Cantal, Daniel
Cardoso, Isabelle Chevalier, Hafida Dkhil, Aïcha El-Hachimi,
Sébastien Fremiot, Marilyne Garruchot, Christophe Grimbert,
Michèle Guillemot, Véronique Hardouin, Sylvain Jaouen,
Thomas Laffaye, Alain Lours, Séverine Pedre, Daniel Pizzala,
Isabelle Schenck, Lachimi Taleb, Marc Teraillon, Dany Throude.
Or, après 35 ans de services
Corinne Beguivin, Jean Bigonneau, Georges Bondo,
Dominique Demota, Fabrice Faure, Gassama Abdoulaye,
Catherine Gilsanz, Bernard Lamy, Daniel Le Roux, JeanLuc Manginot, Pascal Menanteau, Isabelle Rycerz, Pascale
Soude, Philipe Soude, Michel Viellescazes, Jacques
Gathercole.
Vermeil, après 30 ans de services
Mouldi Ajidi, Caroline Benlachhab, Dominique Betini, Hervé
Bichon, Christine Bruyer, Patricia Cordon, Bruno Dolbeau,
Isabelle Eudes, Antonio Fernandes, Véronique Frejoux,
Christine Fromont, Elisabeth Heim, Soraya Inglesse, Lily
Lecue, Isabelle Loupiac, Marianne Maatouk, Sami Merada,
Pascale Mosnier, Sylvianne Renault, Frédéric Roche, José
Rodrigues Ferreira, Stéphane Santelli, Véronique Torgue,
Catherine Tremolieres.
Grand Or, après 40 ans de services
Jocelyne Barle, Martine Decombe, Philipe Dion, Mario
Domingues, Didier Duteurtre, Jean-Pierre Falcon, Brigitte
Fromentin, Claude Gantou, Josiane Houssinger, Serge
Julita, Didier Kerguen, Jean-Marc Lecourbe, Dominique
Parmentier, Claudine Petron, Paul Prieur, Michel Quillet,
Jean-Baptiste Velayoudon.
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
à savoir
La médaille d’honneur du travail récompense l’ancienneté
de services des salariés du secteur privé. Pour la recevoir,
le salarié ou l’employeur doit remplir un formulaire (Cerfa
11796*01 ou 11797*01) et y joindre les documents suivants :
3 certificats de travail et attestation récente du dernier
employeur
3 photocopie d’une pièce d’identité
3 le cas échéant, état signalétique et des services militaires
ou photocopie du livret militaire ;
3 le cas échéant, pour les mutilés du travail, un relevé des rentes.
Le dossier ainsi constitué est à déposer auprès du préfet de
département ou auprès de la DIRECCTE (Direction régionale
des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du
travail et de l’emploi) du lieu de domicile du candidat avant le :
- 1er mai pour la promotion du 14 juillet ;
- 15 octobre pour la promotion du 1er janvier.
© B. Merloz
La photo du mois
L’ACTUALITÉ
Sommaire
Les Boucles de Seine ont élu leur Président
© E. Desaux
éLECTION Lors du conseil d’installation de la Communauté d’agglomération de Saint Germain Boucles de Seine du 18 janvier
dernier, Pierre Fond, Maire de Sartrouville et ancien Président de la CABS, a été élu Président par 89 voix sur 92.
C
e même jour, ont été désignés les 15 vice-présidents
et les 4 conseillers communautaires délégués,
tous issus de chacune des villes composant
l’Agglomération pour une juste répartition des territoires
dans cet organe.
Le bureau de la CA SGBS, instance de décision majeur, est
ainsi composé de : Jean-Yves Perrot, Maire de Marly-Le-Roi
(1er Vice-président), Jacques Myard, Maire de MaisonsLaffitte (2ème Vice-président), Pierre Morange, Maire de
Chambourcy (3ème Vice-président), Emmanuel Lamy, Maire
de Saint-Germain-en-Laye (4ème Vice-président), Laurence
Bernard, Maire du Pecq (5ème Vice-présidente), Alexandre
Joly, Maire de Houilles (6ème Vice-président), Ghislain
Fournier, Maire de Chatou (7ème Vice-président), Dominique
Lesparre, Maire de Bezons (8ème Vice-président), Bernard
Grouchko, Maire du Vésinet (9ème Vice-président), Arnaud
De Bourrousse, Maire de Carrières-sur-Seine (10ème Viceprésident), Jean-Roger Davin, Maire de Croissy-sur-Seine
(11ème Vice-président), Pierre-François Viard, Maire de
Louveciennes (12ème Vice-président), Serge Caseris, Maire
du Mesnil-Le-Roi (13ème Vice-président), Marcelle Gorguès,
Maire de Port-Marly (14ème Vice-présidente), Daniel Level,
Maire de Fourqueux (15ème Vice-président), Jean-François
Bel, Maire de Montesson (Conseiller communautaire
délégué), Jean-Yves Bouhourd, Maire de L’Etang-La-Ville
(Conseiller communautaire délégué), Brigitte Morvant,
Maire de Mareil-Marly (Conseiller communautaire
déléguée, Samuel Benoudiz, Maire d’Aigremont (Conseiller
communautaire délégué).
Plus d’infos :
www.boucledelaseine.fr/lagglo/la-casgbs/
Sur les réseaux :
Facebook : communauté d’agglomération Boucles de la
Seine
Twitter : CA_SGBS78
Du côté du SIJ
ATELIERS Les vacances d’été approchent... Pour ne pas finir sur le canapé, ne passez pas à côté des ateliers du SIJ « spécial
été actif » !
Atelier* « L’animation à portée de main, tout savoir
sur le BAFA ! », samedi 12 mars
Dès 17 ans, vous pouvez obtenir le BAFA ! Le Brevet
d’Aptitudes aux Fonctions d’Animateur permet d’encadrer à
titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants
et des adolescents en accueil collectif de mineurs (plus
généralement appelés colo/centres de loisirs).
Vous voulez en savoir plus ? L’équipe du SIJ présentera
le BAFA sous toutes ses coutures : comment se déroule
la formation ? Quelles sont les modalités d’inscription et
comment trouver un stage ? Combien coûte la formation et
quelles sont les aides ? Quels sont les apports du BAFA ?
Café des parents « Après la 3ème » samedi 2 avril en
matinée (lire p.9)
Atelier* « Mineur, que faire si je ne trouve pas de
job ? », samedi 2 avril
Bien qu’il soit possible de travailler dès 16 ans, le marché
du travail est tel que les employeurs préfèrent embaucher
des jeunes majeurs, très nombreux à chercher un petit job.
Comment ne pas rester sur le carreau et utiliser son temps
quand on a 16, 17 ans ? Venez
découvrir tous les conseils du
SIJ pour trouver un alternative
et rester actif durant les weekends ou l’été !
Forum jobs d’été, 13 avril à l’espace Saint-Paul (rue des
Rosiers) - Ouvert aux plus de 18 ans.
Noter dès à présent l’événement dans votre smartphone !
Le rendez-vous incontournable pour trouver un job cet
été revient pour sa 3ème édition ! Rencontres avec des
employeurs, offres de jobs et conseils de nombreux
professionnels, soyez prêts !
Plus d’infos : SIJ – Sartrouville Infos Jeunesse
Place de la gare
- Mardi et jeudi : 14h - 18h30
- Mercredi et vendredi : 9h - 13h et 14h - 18h30
- Samedi : 9h-13h
*Inscription en ligne sur www.sartrouville.fr, rubrique Infos Jeunesse, ou par
tél. : 01 39 13 24 11 / Mél : [email protected]
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
3
Sommaire
L’événement
Une ville s’engage...
DU 15 AU 20 MARS L’association Femme Cancer Espérance lance la 2ème semaine
du cancer, avec l’Institut Curie, 1er centre français de recherche en cancérologie,
dans le cadre de l’opération « Une jonquille pour Curie », avec, en point d’orgue,
un week-end dédié à cette grande cause nationale, les 19 et 20 mars.
3167c
donnés à l’Institut Curie en 1 an
soit
3 lits médicalisés
160 patchs de morphine
ou
© D.R.
pour un patient de 30 kg en soins palliatifs
Le duo Pierre et Marie Curie, à déguster sans
modération
UNE JONQUILLE ARTISTIQUE
à l’espace Gérard-Philipe. Entrée : 10 euros - Bénéfices
au profit de la recherche sur le cancer de l’Institut Curie.
Samedi 19 mars
14h30 : visite commentée par Mme Huchette (responsable
culturelle du musée Curie) de l’exposition Marie Curie
(1867-1934).
15h : intermède musical avec l’ensemble de clarinettes de
Paris et Christian Deshayes, directeur du conservatoire de
musique de l’école Municipale des Arts.
15h30 : projection de « Marie Curie au delà du mythe »,
film co-produit par I-CURIE et ARTE.
Marie Curie est une pionnière : c’est la première femme à
soutenir un doctorat de physique en France, à décrocher
un prix Nobel, à devenir professeur à l’Université de Paris,
la seule femme ayant obtenu deux prix Nobel et à entrer
au Panthéon par ses propres mérites.
16h30 : échanges libres et dégustation du « Duo Pierre
et Marie Curie » de la boulangerie Simonneau - salon de
thé Debussy.
Dimanche 20 mars
Magie artistique, dès 16h
50 artistes en présence, sous le parrainage de Beata Halska,
violoniste franco-polonaise de renommée internationale,
membre de l’Académie des Sciences des Arts et des Lettres
de Versailles et également lauréate de la Fondation de
France et la Fondation Menuhin.
Au programme : de la musique avec les professeurs du
conservatoire de Musique : Pascal Mantin (piano), Françoise
Auvity (violon), Cécile Bailla (percussions), Cécile Pajda
Kemether (piano) et Lully Sakaguch (piano), une création de
Didier Thibault, de la danse avec un ballet du conservatoire
de Danse, de l’eurythmie avec Marie - Noëlle Lissonnet, de
la comédie avec la Troupe Mitic (Mouvement Innovateur
de Théâtre d’Improvisation de Chatou), la conteuse Liliane
Colau ...
Plus d’infos
Pour joindre l’association FCE : 01 61 04 95 41
Mél : [email protected]
Bon plan
Le 20 mars à l’EGP, le Théâtre Centre Dramatique National proposera à la vente 4 spectacles à tarif réduit, 14€ au lieu de 26€. Quatre
jolis moments de détente (conte, musique, théâtre, cirque) en perspective pour oublier la maladie, s’évader du quotidien...
- Un fou noir au pays des blancs, texte et interprétation Pie Tshibanda, un conteur zaïrois qui a beaucoup à nous apprendre sur nousmêmes ( 31 mars et 1er avril)
- Paolo Fresu Devil Quartet, curieux et généreux, directement inspiré par ses maîtres, Miles Davis et Chet Baker, le trompettiste et
bugliste n’a cessé de se réinventer avec une belle avidité (8 avril)
- My Dinner With André, Compagnie tg STAN. Au fil d’un repas préparé et dégusté sur scène, deux vieux amis vont se jeter à la figure
leurs quatre vérités sur le théâtre, leur vie, le monde (13, 14 et 15 avril)
- Effet Bekkrell (titre instable). Un spectacle de cirque aussi énergisant que la fission nucléaire ! (18 mai)
Les commerçants et entreprises se mobilisent
soutiens multiples Faites fleurir l’espoir contre le cancer, en participant d’une manière ou d’une autre…
Du 15 au 20 mars : les boulangeries et pharmacies proposeront une
Broche « Jonquille » à 2c pour manifester leur engagement face au cancer.
Les 19 et 20 mars : mise en vente du « Duo Pierre et Marie Curie » (un
feuilleté sucré), une création de la boulangerie Simonneau - salon de thé
Debussy.
Du 20 mars au 20 avril : des réductions fleuriront sur les étiquettes en
proposant des tarifs attractifs sur la coloration / balayage / permanente
chez Coiffure SAINTE ‘M Debussy, sur les soins spécifiques du visage chez
Centre cosmétique LA SOURCE DE BEAUTE Debussy, sur les bouquets et
compositions florales chez Mél’ange Fleurie, sur la collection de vêtements
féminins et les accessoires chez KLN, sur l’ensemble du magasin vêtements
et accessoires Jo‘ana, sur les créations femme avec une retouche gratuite
chez Daniel Debussy, sur tout le magasin CREAMAT, à partir de 35€ d’achat
à Ambiance d’ailleurs.
« Les entrepreneurs
s’engagent ! »
L’association FCE a créé un
autocollant indiquant le soutien du
Groupement des Entreprises de la
Boucle de Seine (356 adhérents) à
Curie. L’achat d’un autocollant (5c)
par un membre du GEBS permet
à l’association FCE de reverser 4c
au département « Recherche » de
l’Institut Curie.
4
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
Sommaire
L’événement
Sartrouville, commune donneur
Bloc-notes
DON DU SANG Aujourd’hui, aucun traitement ni médicament de synthèse ne
peut encore se substituer aux produits sanguins labiles. Le don de sang est
irremplaçable. Une collecte mensuelle est organisée à Sartrouville par l’Amicale
pour le don du sang. Un engagement qui a valu à la Ville en 2015 le label « commune
donneur » décerné par l’établissement français du sang Île-de-France et le Comité
régional pour le don de sang bénévole.
L
’amicale cinquantenaire compte aujourd’hui une
trentaine de fidèles donneurs parmi lesquels
M. Bernard Lemaire (citoyen d’honneur 2000,
conseiller municipal), médaillé du mérite national pour
ses 259 dons répartis sur 40 années ou le Président de
l’association, M. Jean-Philippe Vasnier, prélevé régulièrement
depuis 1990.
Chaque mois, à Sartrouville, les objectifs des collectes sont
fréquemment atteints (gare : plus de 50 prélèvements pour
un objectif de 45, en mairie : plus de 100 pour un objectif de
90). Comme partout en France, les attentats de novembre
2015 ont créé un véritable élan citoyen avec une hausse
des dons et l’arrivée dans les centres de prélèvements
de nouveaux donneurs. Une manne pour l’établissement
Français du sang qui rappelle régulièrement ses besoins :
10 000 dons par jour.
De l’importance de donner son sang
Les produits sanguins ont une durée de vie courte,
de 42 jours pour les globules rouges et seulement
5 jours pour les plaquettes. Les donneurs de groupe O
sont particulièrement recherchés car leur groupe sanguin
permet de transfuser leurs globules rouges à un très grand
nombre de patients.
Conditions pour donner son sang
- Être âgé de 18 à 70 ans et peser au moins 50kg
- Ne pas venir à jeun
- Se munir d’une pièce d’identité pour un premier don
Dates des prochaines collectes
à la gare, de 15h à 20h
- le lundi 4 avril, mercredi 1er juin, mercredi 3 août, mercredi
12 octobre, mardi 6 décembre
Salle du 14 juillet, rue Henri-Dunant, de 15h à 20h
- le vendredi 18 mars, jeudi 19 mai, vendredi 7 octobre,
jeudi 15 décembre
Plus d’infos
www.dondusang.net
Amicale de Sartrouville pour le don du sang bénévole
Jean-Philippe Vasnier : 06 03 93 17 49
Mél : [email protected]
© EFS
L’amicale recherche des bénévoles pour lui
permettre d’assurer ses activités.
Si vous disposez d’un peu de temps libre,
contactez-la !
Formation premiers secours
Comme annoncé par M. le Maire lors de ses vœux,
des formations gratuites* aux premiers secours
sont programmées à la Maison de la famille.
Dispensées par l’association AFPS, celles-ci auront
lieu sur une journée (9h-12h / 13h30–17h30) ou deux
samedis matin (9h-13h le 1er samedi, 9h-12h le second)
aux dates suivantes : les vendredi 22 avril, mardi 7 juin,
mercredi 6 juillet, vendredi 23 septembre, mardi 22
novembre, les samedi 2 et 9 avril, 14 et 21 mai, 8 et 15
octobre, 3 et 10 décembre.
plus d’infos
Inscription* en ligne sur www.sartrouville.fr et par tél. au 01
39 57 82 80
* 1 personne par famille, dans la limite des places disponibles
Don d’organes,
si on en parlait ?
E
ntretien avec les proches, rejets de greffe,
cœur artificiel, jusqu’à cette interrogation
« Pourra-t-on un jour réparer… les morts ? »
telles étaient les questions auxquelles ont répondu,
autour du metteur en scène, directeur du Théâtre,
Sylvain Maurice, Jean-Louis Dubost (à droite sur
notre photo), président de la commission éthique du
centre hospitalier René-Dubos de Pontoise et Cédric
Ramaut, médecin urgentiste au SAMU (à gauche)
à l’issue de la représentation de Réparer les vivants,
le 13 février dernier.
•Il n’y a pas de limite d’âge légale pour le don, cela dépend
des organes concernés.
Le critère retenu est avant tout la qualité des organes
prélevables.
• Si vous êtes pour le don d’organes, vous devez :
- le signaler à vos proches pour qu’ils puissent
témoigner de votre volonté,
- mieux, porter sur soi une carte de donneur d’organes.
Celle-ci n’est pas obligatoire mais facilite grandement
le don.
Ce qu’il faut en retenir
•Tout sujet en état de mort encéphalique, malgré tous les
efforts des médecins pour le sauver, doit être considéré
comme un donneur potentiel, quel que soit son état de
santé du moment.
Pour demander sa carte de donneur, tout savoir sur le
don, devenir donateur… France Adot, Fédération des
Associations pour le Don d’Organes et de Tissus humains
www.france-adot.org
Plus d’infos
© B. Merloz
THéâTRE CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL L’adaptation
du roman de Maylis de Kerangal par Sylvain Maurice (Réparer
les vivants, du 4 au 19 février dernier) a donné lieu à une
série de rendez-vous autour de la question du don d’organes.
Deux médecins ont ainsi donné une conférence au sortir de
la représentation du 13 février et l’association France Adot a
présenté le don d’organes les vendredis 5, 12 et 19 février.
+ de 19 000
patients espèrent chaque année
recevoir un organe
1/3 seulement
Près de 500
sont réellement greffés
décèdent avant d’être appelés
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
5
ÇA Sommaire
BOUGE !
Sortir en ville…
agenda Pour tous les âges, toutes les envies, tous les goûts, toutes les folies, par ici le guide des sorties...
Thé dansant avec BVR
© T. Jérôme
© B. Merloz
Jeudi 10 mars, de 14h à 18h, à l’espace Gérard-Philipe
Animé par la compagnie « Joyeuse Guinguette », le Thé
dansant de l’association Bien vivre sa retraite promet une
belle après-midi festive. Entre deux douceurs sucrées et
quelques tours de piste, c’est une parenthèse en«chantée»
qu’offre BVR à ses adhérents.
Tarif : 21 euros par personne
Bien vivre sa retraite est une association qui a fêté ses
25 ans en 2015. Elle propose à ses adhérents tout un panel
d’activités qui vont des après-midis jeux de carte / scrabble,
aux randonnées pédestres, à la chorale en passant par des
sorties théâtre en matinée, soirées parisiennes, thé dansant,
galette des rois, voyages (la baie de Somme, les 21 et 22
Musicales Saint-Martin
Les 11, 12 et 13 mars à
l’église Saint-Martin
Récital Chopin, le vendredi
11 mars à 20h
Jeunes talents, le samedi
12 mars à 18h
Grande soirée Mozart, le
dimanche 13 mars à 16h
contact
Tél. : 06 51 44 57 86
Mél : [email protected]
www.musicales-de-saint-martin.com
Exposition « Passion Chocolat »
Jusqu’au 30 mars
à la médiathèque.
Ave c l e s o u t i e n
de la Bibliothèque
départementale des
Yvelines.
Un voyage au pays du
gourmand illustré par
une série de planches dévoilant les secrets de cette fève
universellement appréciée.
à noter
Mercredi 9 mars, lecture spectacle pour petits et grands
à partir de 3 ans à 16h, suivie d’une dégustation de
quelques-unes des spécialités de M. Monin, Chocolatier,
à Sartrouville.
18ème Printemps des Poètes
Samedi 12 mars, dès 14h30, à l’espace Saint-Paul
14h30 : préambule poétique avec l’énoncé des conseils à
prendre ou à laisser
15h : lecture de poèmes primés, remise de récompenses,
diplômes et anthologie
16h30 : spectacle suivi du verre de l’amitié.
renseignements complémentaires
Possibilité de déjeuner ensemble à 12h, se faire connaître
auprès de M. Zédet : 06 60 58 81 29
Mél : [email protected]
Les Joyaux d’Opéra
Vendredi 18 mars à 20h30, à l’église Saint-Joseph (52
avenue Jules-Ferry)
Concert de musique lyrique organisé par les LIONS Club
de Sartrouville et de la Garenne-Colombes et le Rotary
Club de Paris Concorde et interprétés par des solistes de
Radio-France.
Tarif : 25c. Bénéfices reversés à l’association « Habitat et
Humanisme » ainsi qu’aux œuvres sociales des trois clubs
organisateurs.
plus d’infos
Jean-Louis Laflute : 01 34 93 19 20
ou par mél. : [email protected]
10ème édition des Journées Figurines et Jeux
Samedi 19 (10h - 21h) et dimanche 20 mars (9h - 18h),
au gymnase Carnot (64 avenue Carnot)
Malgré les éléments, les dieux, les mauvais jets de dés, les
JFJ sont de retour pour leur 10ème édition avec 32 exposants
et 6 tournois (préinscription obligatoire). Au programme
également : animations, démonstrations, boutiques,
concours de peinture.
Entrée : 1 euro.
Plus d’infos : www.sfj78.fr
Une jonquille pour Curie
Week-end des 19 et 20 mars. Lire p. 4 et 5
10 ans de la ferme pédagogique
Dimanche 27 mars. Lire p. 14
15ème édition du salon
« Contrastes »
Du jeudi 24 mars au dimanche 3 avril,
à l’espace Saint-Paul (rue des Rosiers)
Tous les jours, du lundi au samedi de 14h30
à 18h30, le dimanche de 10h à 12h30 et
de 14h à 18h30.
Styles, formats, supports et techniques
variés, de la peinture à la gravure en
passant par l’art textile, la sculpture... Plus
d’une centaine d’œuvres présentées par
des artistes locaux. De belles surprises et
découvertes en perspective.
© B. Merloz
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
© T. Jérôme
contact
6
Prochaines permanences :
les mardis 8 et 15 mars, 5 et 12 avril de 10h à 11h30
à l’espace Gérard-Philipe, les mercredis 9 et 16 mars
et 6 et 13 avril au foyer Lebon.
contact
Tél. : 07 70 81 43 79
http://bvr-sartrouville.jimdo.com/
Week-end sur scène
avec le Colombier
Samedi 2 avril à 20h30 et
dimanche 3 avril à 16h30
L’A t e l i e r -Th é â t re d u
Colombier présente deux
pièces jouées par des
participants de tous âges :
Le samedi 2 avril à 20h30,
digressions autour du Bal
des Voleurs, inspirées
de la comédie de Jean
Anouilh.
Le dimanche 3 avril
à 16h30, Le Roi Nu,
adaptation d’un conte
d’Andersen par MarieNoëlle Lissonnet.
Participation aux frais :
7 euros.
réservations
Par mél de préférence à : [email protected]
(à défaut au 01 39 57 30 29)
Chorale du Chœur du Vésinet
Dimanche 3 avril, 16h, à l’église Saint-Martin
Au programme : musique sacrée avec Messe de Byrd,
Messe de Lotti, deux pièces de Caldara.
Libre participation.
réservations
Tél. : 06 76 29 67 79
Concert MJC
Samedi 26 mars, à partir de 20h
Rendez-vous pour un concert rock ! Au programme : Greasy
spoon et Gwathril.
Entrée : 3c - Avec boisson.
Mme Gisèle Joubrel, Présidente
de l’association Contrastes au
01 39 13 71 89
avril prochains, Gand – Bruges - Bruxelles du 30 mai au 1er
juin) etc. L’association, qui compte déjà de 340 adhérents, est
ouverte aux retraités de Sartrouville mais aussi de la Boucle.
L’adhésion est de 15 euros par année.
Anticiper ses sorties
Dans le cadre de l’état d’urgence, les
associations sont invitées à instaurer un
système de filtrage du public (via la tenue
d’un listing) à l’entrée de l’équipement municipal qu’elles
ont réservé. Pour faciliter cette procédure, merci de signaler,
au plus tôt à l’organisateur de l’événement, votre présence.
Sommaire
côté commerces
Des promos à la découpe
25 gros lots
pour les 25 ans l’Ucaps
UCAPS Offrir une planche de coupons promotionnels : c’est
l’initiative de l’Union des Commerçants artisans et professions
libérales de Sartrouville pour embellir notre printemps et faire
sourire notre porte-monnaie du 29 mars au 16 avril prochain.
P
our nous clients, c’est l’occasion
de s’arrêter et redécouvrir nos
boutiques, leurs gammes de
produits et services et leur savoir-faire.
Fleuriste, boucher, boulanger, prêt-àporter, cycles, jouets, restaurants …
Sartrouville peut se réjouir d’offrir à
ses habitants une large palette de
métiers répondant à leurs besoins.
Proposé pour la première fois à
l’automne 2014, avec le soutien
de la Ville et la participation financière du FISAC (Fonds
d’Intervention pour la sauvegarde de l’Artisanat et du
Commerce), le chéquier de l’UCAPS a, dès ses débuts,
rencontré un vif succès auprès des commerces avec
une cinquantaine de participants. Pour la troisième
année consécutive, l’UCAPS fédère des commerçants
Quinze téléviseurs, dix VTT : l’Ucaps (union des commerçants,
artisans et professions libérales de Sartrouville), présidée
par Denis David, avait vu grand pour son quart de siècle.
Les 25 gros lots de sa traditionnelle opération « Joyeuses
fêtes » parrainée par la Société Générale étaient remis par les
commerçants eux-mêmes, en présence de Francis Sevin,
maire-adjoint aux Commerces, aux heureux gagnants, le 2
février en salle du 14 juillet, quelques semaines après l’annulation de l’habituelle cérémonie des vœux en raison du plan
Vigipirate. 600 paniers gourmands avaient déjà été distribués
dans les enseignes de l’Ucaps.
© B. Merloz
sartrouvillois autour de deux objectifs : valoriser la qualité
et la diversité du commerce sartrouvillois et proposer des
offres promotionnelles.
Fédérer oui, car ce bouquet de coupons n’est pas limité
aux seuls adhérents de l’UCAPS ; il est ouvert à tous ceux
qui souhaitent faire savoir que le commerce sartrouvillois
existe, pour les Sartrouvillois mais pas uniquement.
En effet, cette offre de couponing est distribuée à
50 000 exemplaires dans les boîtes aux lettres non
seulement à Sartrouville mais également à Houilles,
Maisons-Laffitte, Cormeilles-en-Parisis, Carrières-sur-Seine
et Montesson. S’assurer de sa bonne distribution est une
des préoccupations de l’UCAPS. Cette année, les coupons
sont en outre téléchargeables sur le site de l’UCAPS : http://
commerces-sartrouville.fr.
Alors, vos courses, du 29 mars au 16 avril, c’est forcément
à Sartrouville !
4ème édition du RALLYE du GEBS
DIMANCHE 10 AVRIL Au départ de Carrières-sur-Seine, la boucle cyclo-touristique
Sport, Entreprises et Jeunesse s’enrichira d’une nouvelle étape au Château de
Maisons-Laffitte. Les inscriptions débutent dès à présent.
C
omme lors des précédentes éditions, les équipes
seront composées à la fois de chefs d’entreprises ou
dirigeants adhérents du Groupement des Entreprises
de la Boucle de Seine (GEBS) et de jeunes collégiens et
lycéens (en recherche de stage) et/ou jeunes des filières
professionnelles (en recherche de contrats en alternance
notamment). Des enseignants et des élus viendront grossir
le nombre de participants, toujours plus nombreux chaque
année.
Pour toute question concernant l’organisation, les inscriptions,
le règlement ou le parcours, connectez-vous sur le site www.
groupement-ebs.fr ou contactez :
Antonio de Castro Vice-Président, Responsable de la
Commission évènements et Sport, tél. : 06 80 71 15 40 ou
mél : [email protected]
Christian Vial Coordinateur de l’évènement, tél. : 06 60 24 91 34 ou mél : [email protected]
Jean-Marie Marcos Co-organisateur de l’évènement en charge de la Communication,
tél. : 06 03 58 14 92 ou mél : [email protected]
Pâques met vos marchés en fête
Fêtez Pâques sur
votre marché en
répondant aux
questions de
l’animateur : vous
pourrez gagner des
bons d’achat ou des
sujets en chocolat :
à la Gare, vendredi
25 mars de 13h30
à 18h30 ; à Debussy,
dimanche 27 mars
de 8h30 à 13h30.
Tentez votre chance !
Nouvelle vitrine
Hexagone
ZOOM Parrainés par le GEBS, des élèves d’une classe de 3ème de Paulhan gèrent
depuis septembre 2015 une mini-entreprise dans l’objectif de se confronter à la
réalité du monde... de l’entreprise.
© E. Desaux
(lire plus haut). Porté par M. Sevin, Président du GEBS, le
souhait de créer une mini-entreprise à Sartrouville a séduit
la proviseure de Louis-Paulhan, ainsi que tous les élèves
de la classe de M. Rivière, professeur principal. « Paulhan
Plie » allait voir le jour !
V
ia sa commission jeunesse, le Groupement des
Entreprises de la Boucle de Seine favorise depuis
maintenant plusieurs années, les liens entre l’école
et l’entreprise. Des passerelles concrètes ont été créées
avec notamment des visites d’entreprises par des collégiens
de Louis-Paulhan ou encore l’invitation lancée chaque
année aux jeunes à participer au rallye des entreprises
Une première à Paulhan
Après la réalisation d’une étude de faisabilité, d’une étude
de marché, de l’attribution des places et des rôles, les jeunes
entrepreneurs tiennent leur idée : le « Perfect Clean », un
système innovant de pliage rapide de vêtements. Débute
alors pour la classe, la conception du produit, les plans,
etc. sous la houlette de l’association Entreprendre Pour
Apprendre et d’un membre du GEBS qui participe tous les
jeudis après-midi aux réunions de la classe.
En vue de produire et commercialiser son produit, la
mini-entreprise continue sa levée de fonds...
Si vous êtes intéressé(e), contactez le collège Paulhan via
son site web : www.clg-paulhan-sartrouville.ac-versailles.fr
© B. Merloz
L’Odyssée de Plie*
Vo u s c o n n a i s s i e z
H e x a g o n e – Pa r i s
Chic ? Si Paris Chic
reste spécialisé dans le
vêtement de mariage et
cérémonie, Hexagone
s’installe dans la boutique
voisine et devient la
nouvelle enseigne
du prêt-à-porter pour
homme à Sartrouville,
avec Lacoste et Eden Park en marques phares. Prenant
la suite de Denis David, Cathy, Sartrouvilloise de souche,
pérennise ainsi une activité de qualité, chère au cœur
des habitants, et les habitués retrouveront les conseils
de Marie-Thé.
plus d’infos :
57 avenue Jean-Jaurès – Tél. : 01 39 14 12 13
Du mardi au samedi : de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h30
Le dimanche : de 10h à 13h
Dernière minute !
Carrosserie JDS :
changement d’accès !
En raison de l’avancement des travaux de la Voie
nouvelle départementale avenue Maurice-Berteaux,
l’accès à la carrosserie JDS est modifié : l’équipe de
Jacky et Olivier vous accueille maintenant par la rue de
Reims (au niveau du numéro 56).
plus d’infos :
Du lundi au vendredi – Tél. : 01 39 57 70 70
*Jeu de mots autour du nom de la mini-entreprise Paulhan Plie
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
7
ZOOM
L’avenir des enfants se joue en mars
ZOOM L’accompagnement est au cœur de la mission de la Maison de la famille. En mars, deux ateliers proposent d’aider
les parents à mieux soutenir les enfants ou les ados dans les étapes de leur vie.
en soi, le père et la mère jouent un rôle clé dans le
développement de la personnalité. Comment aider nos
enfants à prendre confiance en eux ? à dire non ? à faire
des choix ? C’est à toutes ces questions que ce cycle
d’ateliers se proposera de répondre au cours de trois
séances d’échanges.
« A
ider son enfant à développer son estime de
soi », les mercredis 9 mars, 23 mars et 6
avril, de 20h à 22h. Pour tous les parents.
Inscription sur le cycle complet des trois ateliers, gratuit.
La construction de l’estime de soi prend ses racines dès la
plus petite enfance, avec ce que Jacques Salomé appelle
le biberon relationnel. Tout comme pour la confiance
Café des parents « mon enfant ne sait pas quoi faire après
la 3ème », samedi 2 avril de 10h à 12h. Pour les parents de
collégiens. Sur inscription, gratuit.
Votre enfant passera bientôt le brevet mais l’avenir est
encore un peu flou ? Lycée général, technologique,
professionnel ou apprentissage, vous ne vous y retrouvez
pas ? Ce temps d’échange est fait pour vous ! Marie
Villemin, responsable du Sartrouville Information
à la rencontre du Relais
DéCOUVERTE Le Relais Parents Assistants maternels ouvre ses portes au public
le samedi 12 mars. Une occasion de rencontrer quelques-uns des 314 assistants de
la commune mais aussi de découvrir les missions du Relais au service des parents.
L
e Relais Parents Assistants Maternels de Sartrouville a
deux lieux, l’un est situé à la Maison de la petite enfance
(parc du Dispensaire), l’autre à la Maison de la famille (120
avenue du général-de-Gaulle). Tous deux proposent aux parents
et futurs parents, une information sur les modes de garde, les
démarches administratives liées à l’emploi d’un assistant maternel
et, pour ces dernières, un lieu d’écoute et d’échanges sur les
conditions d’exercice de leur profession. Quatre et cinq matinées
par semaine encadrées par des éducatrices de jeunes enfants
sont, en plus, réservées à des animations pour les « assistants
maternels » et les enfants qui leur sont confiés.
Les atouts du mode de garde à domicile
Un assistant maternel est un professionnel de la petite enfance qui exerce à son domicile. Il bénéficie d’une formation
dispensée par le Conseil départemental et reçoit un agrément pour une durée de 5 ans (renouvelable). Il est suivi et
encadré par une puéricultrice référente du Conseil départemental.
Les avantages pour les parents
- une solution adaptée en cas d’horaires atypiques
- un accueil individualisé pour l’enfant avec une journée rythmée autour de ses besoins
- des aides financières avec le « complément de libre choix du mode de garde » de la CAF qui prend en charge une
partie de la rémunération du salarié (en fonction des revenus des parents employeurs, du nombre d’enfants et de leur
âge). Le salaire brut de l’assistant maternel ne doit pas dépasser 48,35€ au 1er janvier 2016 par jour et par enfant gardé.
Portes ouvertes au RAM de la Maison de la famille
Samedi 12 mars, de 14h à 17h30, sur inscription en ligne sur le www.sartrouville ou par tél. : 01 39 12 21 24.
Des ateliers« spécial » mamans
ZOOM Vous connaissez les réseaux sociaux, le réseau
professionnel, le réseau sanguin, le réseau routier... mais le
réseau des mamans, ça vous parle ?
N
é en 2009 à l’initiative de la ville, le Réseau des
Mamans est un dispositif qui vise à soutenir les
parents, via les mamans, dans leur rôle d’éducateurs.
8
Comment fonctionne ce réseau ?
Les mamans participent en journée ou en soirée à une
session de 6 ateliers de 2h par semaine animés par des
animatrices bénévoles.
Deux types d’ateliers sont proposés : les ateliers « nouvelles
mamans » (pour les mamans d’enfants de moins de 3 ans)
et les ateliers « vie de famille » (pour les mamans d’enfants
de plus de 3 ans).
Les thématiques changent toutes les semaines : « comment me
faire respecter par mon enfant ? », « comment respecter mon
enfant ? », « comment partager un bon moment en famille ? »,
« comment guider mon enfant vers l’autonomie ? » …
Ces ateliers se déroulent avec le sourire, des bonnes idées,
l’envie de partager des savoir-faire, en toute confidentialité
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
et dans le respect de la parole de chacune, sans leçons
sur la parentalité, ni jugements.
Pourquoi faire partie du Réseau ?
• Pour s’offrir un temps pour soi et prendre du recul sur
son parcours de maman et notamment sur ses réussites
• Pour écouter les réussites des autres mamans et peutêtre s’en inspirer pour les adapter chez soi, à sa famille
• Pour rencontrer d’autres mamans, dans un cadre
chaleureux.
Début des ateliers
Dès le lundi 7 mars : le lundi ou mardi matin de 9h à 11h,
ou le lundi soir ou mardi soir de 20h30 à 22h30
contact ou inscription
Mél : [email protected]
Tél. : 06 95 87 62 93
Jeunesse (SIJ), ainsi que des psychologues du Centre
d’Information et d’Orientation (CIO) de Sartrouville
seront les invités de ce café-rencontre et répondront à
toutes vos questions.
Plus d’infos et inscriptions
Maison de la famille, 120 avenue du Général-de-Gaulle
Mél : [email protected] / Tél. : 01 39 57 82 80
Zoom sur les PMI
Deux centres. Les centres de protection
maternelle et infantile Berteaux et Farges
sont des lieux gratuits, ouverts à tous, et dans
lesquels sont accueillis les femmes enceintes
et les enfants de moins de 6 ans.
Centre PMI 1 rue Maurice-Berteaux
(parc du Dispensaire)
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30
à 17h30, sauf le vendredi après-midi avec un accueil téléphonique uniquement. Tél. : 01 39 14 40 29
- consultation Protection infantile (jusqu’à 6 ans) sur rendezvous : les lundis, mardis et vendredis matin, les 1er et 3ème
mercredis matin, les jeudis après-midi. Ces consultations par
des médecins, en lien avec des puéricultrices, permettent
de s’assurer du bon développement des enfants de moins
de 6 ans, de dépister d’éventuels handicaps et de mettre à
jour les vaccinations.
- permanence puéricultrice sans rendez-vous : lundi et
vendredi matin, mardi après-midi
- consultation sage-femme sur rendez-vous : tous les jeudis
après-midi, les 1er et 3ème mercredis matin. Les femmes enceintes ont la possibilité de faire suivre leur grossesse grâce
à des consultations prénatales et/ou des visites à domicile
par les sages-femmes. Au cours du 4e mois de grossesse,
des sages-femmes réalisent un entretien prénatal précoce
visant à dépister les troubles de la relation mère/enfant, les
troubles de la grossesse, et à proposer un suivi à la femme
enceinte ou une prise en charge spécialisée. Un suivi postnatal peut également être proposé avec notamment la mise
en place d’une contraception adaptée.
- consultation planification familiale : tous les lundis
après-midi
- vaccinations gratuites (à partir de 6 ans) : le 1er mercredi
du mois de 14h à 16h
- ronde enfantine (bâtiment de la Souris verte
Tél. : 01 39 13 44 17) : lundi de 8h30 à 12h30
Centre de PMI 6 bis rue Yves-Farges
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à
17h30. Tél. : 01 39 13 63 27
- consultation Protection infantile (jusqu’à 6 ans) sur rendezvous : le lundi, mardi après-midi, mercredi, jeudi après-midi
et vendredi matin
- permanence puéricultrice sans rendez-vous : mardi et
vendredi après-midi
- consultation sage-femme sur rendez-vous : mardi
Sommaire
ÇA
BOUGE !
Bloc-notes
Faire le vide… de son grenier
Conférence historique
BONNES AFFAIRES. Le nettoyage de printemps a fait son effet chez vous ? Venez
vendre vos surplus au vide-greniers de l’Union, le dimanche 3 avril prochain. Les
inscriptions débutent dès à présent.
Organisé par « les Amis du Château de Maisons »,
cet exposé d’Emmanuel de Waresquiel, historien de
la Restauration et de l’Empire, retracera la vie de
Joseph Fouché, duc d’Otrante, le ministre de tous les
régimes, et l’inventeur de la police moderne.
Samedi 9 avril à 15h, à l’espace Saint Paul
(19 rue des Rosiers).
réservation au 01 34 93 17 21 ou Mél :
[email protected]
- Plein tarif : 10 euros
- Tarif réduit : 5 euros (Membres de la SACM, ou
membres des sociétés historiques des Yvelines,
étudiants)
Zookez !
U
niquement réservée aux particuliers, cette braderie
de quartier s’étendra comme les années précédentes,
entre les rues de Tocqueville, Gretry et de l’Yser.
N’oubliez pas de vous munir pour votre inscription, des
pièces justificatives obligatoires suivantes :
- photocopie recto-verso de la pièce d’identité de la
personne s’inscrivant et le document original ;
- la liste des objets à vendre.
Tarif : 18 euros les 2 mètres (minimum)
Si vous aimez danser (danse
folklorique des Antilles les
samedis après-midi, danses
de l’Océan indien les jeudis
soir, etc. ), le carnaval, le
folklore des îles ou si vous jouez d’un instrument...
Rejoignez l’association Alizés 78 et vivez des moments
intenses.
contact : [email protected] /
Buvette et stand de restauration sur place tenus en
exclusivité par le Comité de l’Union.
INSCRIPTIONS
- Tous les samedis jusqu’au samedi 2 avril lors de la
permanence de 9h à 12h, située au 70 rue Gabriel-Péri
- Par téléphone au 01 61 30 09 23 ou auprès de Jean-René
Clausier au 06 15 54 09 33
- Par mél : [email protected]
www.alizes78.com
ALBUM
En avant la musique !
Fatima Aaziz-Perez, avocate à la Cour et membre du
Conseil de l’Ordre des Avocats, a prêté serment il y
a douze ans. Elle présentait le 12 décembre dernier,
le système judiciaire aux élèves d’écoute Conseil
Dialogue de Sartrouville. Un exposé complété le
6 février par David Carmier, maire-adjoint, venu
expliquer en détail son métier de ‪magistrat, dans le
cadre des séances d’exploration de métiers. De quoi
faire naître bien des vocations chez les collégiens
accompagnés quotidiennement par l’ECD. Suivez
l’association sur facebook : ECD Sartrouville.
Depuis 2014, des ateliers d’éveil musical et
corporel sont proposés aux enfants de 20
mois à 3 ans confiés à la crèche municipale
les Pitchounets. En petits groupes de 5-6,
une intervenante musicale de l’ADEM
(association pour le développement de
l’éveil musical), emmène les enfants, à
travers une histoire, dans l’imaginaire à
la découverte de sonorités, des rythmes,
des instruments de musique ou d’objets
détournés. L’équipe des Pitchounets, à
l’initiative de ces rencontres, se félicite
des progrès constatés sur les petits qui
deviennent « plus attentifs et contrôlent
davantage leurs gestes en découvrant la
relation entre le son et le mouvement ».
La musique adoucit les mœurs... même en
crèche !
© ECD
© CDN
Lancement des Odyssées
Pour l’ouverture de sa biennale dédiée au théâtre
jeunesse, le Centre Dramatique National de Sartrouville
et des Yvelines avait ouvert les portes en grand de son
théâtre, le samedi 16 janvier. Plus de 400 visiteurs
ont pu ainsi découvrir le programme alléchant des
six spectacles conçus en résidence et diffusés dans
le territoire jusqu’au 7 avril (théâtres, bibliothèques
municipales, associations, établissements scolaires).
Près de 150 familles ont participé aux 11 ateliers
proposés (graff sur le parvis, musique dans la grande
salle, ombres en salle de répétition, marionnettes en
salle d’audition) avant d’assister à une répétition ouverte
de la création de Sylvain Maurice « Les Nouvelles
Aventures de Peer Gynt ». Plus d’infos www.theatresartrouville.com/le-cdn/odyssees-en-yvelines3/
…pour les seniors
Parenthèse enchantée…r
elé pou
Enthousiasme toujours renouv
ctacle des
les personnes conviées au spe
et 9 janvier
seniors. Une nouvelle fois, les 8
teur du
hau
la
à
it
éta
derniers, la qualité
glage,
jon
,
ties
oba
rendez-vous ! Magie, acr
à eu
déj
t
ien
ava
tous les numéros présentés
nds
gra
des
les honneurs de le télévision ou
a
cle
cta
cabarets parisiens. Le clou du spe
ry
Side Sto
été assurément le tableau West
servatoire
con
du
ves
élè
interprété par les
de Danse de l’EMA !
© T. Jérôme
Que lque s gram mes de douc eur… 1
038 repas de fête (terrine vigneronne
aux écla ts de chât aign e, dos de
cabillaud, suprême de pintade farcie
au foie gras, risotto, pyramides aux trois
chocolats...) ont été servis lors des repas
traditionnellement offer ts aux seniors
le week-end 16-17 janvier. Pierre Fond,
escorté par Emmanuelle Aubrun maireadjoint aux Affaires sociales et à la Santé,
et Sylvie Danel, conseillère municipale en
les huit lieux de rassemblement (Julescharge des Seniors, s’est multiplié pour couvrir
t-Curie, Paul-Bert, Darius-Milhaud et
Ferry, Jean-Jaurès, Paul-Langevin, Turgot, Jolio
Jacqueline-Auriol) et ne pas faire de jaloux.
© B. Merloz
© DR
Les métiers du Droit à ECD
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
9
ALBUM
1ère journée autour de
l’autisme : l’urgence d’agir
Le loto des pongistes
VTT, téléviseur à écran plat, plancha, paniers garnis : près de
180 fans de loto ont répondu à l’appel du TTS (tennis de table
sartrouvillois) le 31 janvier au gymnase du Dispensaire. Une
buvette tenue par l’équipe dirigeante d’un club en pleine ascension
(lire en page sports) ajoutait un zeste de convivialité à ce rendezvous trans-générationnel qui mêlait licenciés et adeptes de loterie.
© B. Merloz
La question de l’autisme valait bien (au moins) une
journée. Le 16 janvier à la MJC, 70 spécialistes,
parents, acteurs associatifs ont répondu à l’appel
du Lions Club et de la Maison de la famille,
co-organisateurs de la 1ère « journée autour de
l’autisme. » Les questions du diagnostic, de la
prise en charge, l’urgence de fédérer les acteurs
et porteurs de projet ont été abordées lors des
ateliers qui se sont succédé durant près de huit heures en présence d’Emmanuelle Aubrun, adjointe
aux Affaires sociales et à la Santé. Dans la foulée, le LIONS Club prendra en charge l’inscription à
un programme d’aide et de formation de trois jours (destiné aux familles et à toutes personnes en
relation avec des enfants autistes). La Ville souhaite s’associer dans les prochains mois à cette initiative.
Prochaines journées de formation « Mieux comprendre l’autisme, pour agir » : les samedis 12 mars,
16 avril et 28 mai. Renseignements et inscription auprès de Catherine Pasquer : 06 61 98 75 97 [email protected]
Le Colombier investit Gérard-Philipe
© B. Merloz
Une épée de bois brandie tel le symbole d’un combat à armes inégales :
avec « le Broyeur » (notre photo), le groupe adultes/grands adolescents de
l’Atelier-Théâtre du Colombier se frottait entre rire et larme, le 30 janvier
à l’espace Gérard-Philipe, au thème de la barbarie. Le lendemain, en fin
d’après-midi, place au suspense avec « Dix plus un petits nègres », une
relecture d’Agatha Christie orchestrée par Marie-Noëlle Lissonnet.
Un éni gm atiq ue cer f
décharné grandeur
nature observe une série
de crânes clonés, une
relecture douce-amère
d’A lice aux Pay s des
me rve ille s côt oie des
panneaux de gravures
abstraites : bienvenue à
la 2e Biennale des Grands
élèves de l’école d’Arts
plastiques de l’EMA qui
investissait du 21 janvier
au 7 février les murs de
Hasman,
raphie très fluide saluée par Frédéric
l’espace Saint-Paul dans une scénog
Marieel,
our
aux très personnels de Nelly Lam
maire-adjoint à la culture. Les trav
s par
nné
lle Maksud y étaient exposés. Sélectio
Hélène Hanus, Florent Kristner et Joë
ort
rapp
un
e grande diversité de techniques et
leurs professeurs, ils reflétaient « un
Hoffman.
la responsable pédagogique Karine
par
és
réci
app
e »
trac
la
à
ou
s
corp
au
© B. Merloz
C’e st par la voix de Jea nRené Clausier, son président,
que le com ité de l’Un ion
avait invité le 24 janvier, ses
membres à un repas de Fêtes
pour le plaisir de se retrouver
et présenter les activités à
venir du Comité. Excusé pour
sa toute récente élection à
la tête de la Com mu nau té
d’agglomération, Pierre Fond
éta it rep rés ent é par Jac ky
Colonges et Pierre Prigent qui
ont remercié et félicité leur
hôte. Débuté dans une bonne
am bia nce com mu nic ativ e,
le repas s’est prolongé par
un après-midi dansant pour
le plus grand bonheur des
participants.
Tournage à Brossolette
© PWR
© T. Jérôme
Repas de fête
Les caméras des Maternelles (France 5) étaient à l’école Pierre-Brossolette le 25
janvier dernier pour le tournage d’un reportage sur le Club coup de pouce clé animé
par l’enseignante Emilie Molinaro autour de Nikoloz, Léna, Ranime, Diawoye et
Hippolyte, élèves de CP.
Soutenus par la Ville via le Centre communal d’action sociale, le Commissariat général
à l’égalité des territoires (CGET) et la Région, les premiers clubs de prévention de
l’échec scolaire précoce ont été ouverts
à Sartrouville en 2008. Depuis 2012,
18 clubs sont répartis dans les écoles
élémentaires du réseau prioritaire ce qui
représente 90 enfants chaque année.
Le film a été diffusé lors de l’émission du
10 février sur le thème « Rien ne va plus à
l’école, comment l’aider ? », et est toujours
visible en replay sur le site : www.france5.
fr/emissions/les-maternelles/videos/
© T. Jérôme
Un concert sans fausse note
10
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
élèves
Comme chaque année, l’EMA musique profite de sa
remise de diplômes pour permettre aux élèves les plus
motivés (et disponibles) de monter sur scène et produire
un échantillon de leur talent. C’est ainsi que l’on a pu
apprécier le 21 janvier dernier, plusieurs solos et duos
(saxos, pianos, violons, clarinettes...) ainsi que du chant
lyrique avant de clôturer par un concerto pour clarinette
avec l’orchestre de chambre du conservatoire. Les adjoint
et conseillère à la Culture, Frédéric Hasman et Arlette
Lebert ont officié avec le directeur de l’EMA musique
pour la remise des diplômes.
© B. Merloz
L’Espace Saint-Paul, écrin des grands
ALBUM
Une opération codée pour les CODé
L’UNRPA tire les rois
© PWR
lle a la blondeur dorée
La tradition a du bon surtout lorsqu’e
galette des rois. Les 140
et la saveur de frangipane d’une
ionale des retraités et
membre s de l’UN RPA (union nat
2009 par Francine Leroy
personnes âgées) présidée depuis
ant scolaire Jean-Jaurès.
l’ont partagée le 31 janvier au restaur
achevée en thé dansant,
Reine des reines de cette après-midi
d et ses 98 printemps.
la doyenne Raymonde Beaugerau
Jean-Jaurès.
Prochaine AG : le 6 mars à l’école
Le matin du 2 février dernier, l’alerte était donnée à
l’école élémentaire Paul-Bert en raison de la présence
d’un nuage toxique résultant d’un accident Industriel
accidentel ou attentatoire à proximité de Sartrouville.
Fausse alerte bien sûr, puisque organisée dans le
cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS)
actuellement mis en œuvre dans le Département.
L’idée ? Tester la réactivité des encadrants et les
conditions de mises en sûreté des élèves sous le regard
particulièrement aiguisé de contrôleurs expérimentés :
une brigadier de la Police municipale, le sergent chef
du centre de secours de Houilles/Sartrouville ainsi
que l’un de nos Correspondants Défense, (M. Rossi, à droite sur cette photo d’une permanence, aux
côtés de M. Etchard) chargés ensuite de corriger ou d’apporter des pistes d’amélioration pour ces
plans de sûreté (dans ce cas-ci, un confinement dans le restaurant scolaire).
Réparer les vivants
teure
devant son aurése
ntation de
© B. Merloz
Le samedi 6 février, la rep
l’auteure
Réparer les vivants se jouait devant
140 000
du roman aux 10 prix littéraires et aux
angal.
Kér
de
ylis
Ma
exemplaires imprimés,
sur la
nue
reve
Discrète, la romancière est
sujet
le
er
ord
genèse de son texte, sa façon d’ab
s,
che
pro
du don d’organes pris sous l’angle des
le
me
com
de ceux qui restent... Très émue,
e pour sa
uric
Ma
ain
Sylv
ité
public, elle a félic
vement,
mise en scène subtile mêlant mou
le jeu
é
lign
sou
a
lum ière et mu siqu e et
ent
Vinc
de
ité
particulièrement vivant et hab
r
cœu
un
me
Dissez qui fait battre le texte com
pendant 1h30.
L’AG du Comité du Vieux Pays-Le
Fresnay
Après la présentation de la gestion et des activités culturelles
par le Président et la Trésorière de l’Association, Pierre Fond
a exposé, le 9 février dernier, les travaux immobiliers et de
voirie qui seront réalisés dans la ville et plus particulièrement
dans le quartier du Vieux Pays-Le Fresnay dont la rénovation
devrait être achevée pour 2019.
© CDN
ARQM, les questions au Maire
© DR
Un bon quart des 160 adhérents de l’ARQM (l’association des riverains
du quartier de la mairie, créée en 1996) a répondu à l’appel du président
Jacques Lauvinerie, le 6 février en salle du 14 juillet. à l’ordre du jour de
cette traditionnelle séance de questions au maire, Pierre Fond (épaulé par
son adjoint à la voirie Raynald Godart), trois thématiques : voirie-urbanisme
(réfection de la rue Roger-Salengro), grands projets (pistes cyclables,
digue) et échange libre. Très active, l’ARQM propose des sorties, un repas
annuel, édite 3 bulletins par an et actualise régulièrement un site internet
lancé en 2008.
© B. Merloz
Razzia sur la
choucroute
Le 8e prix Attrap’cœur à « Rosy and John »
Les lycéens sont imprévisibles : alors que « Réparer les vivants » de Maylis de
Kerangal (mis en scène à Sartrouville) faisait figure de grand favori, c’est « Rosy
and John » (thriller de Pierre Lemaître, Goncourt 2013, Livre de poche) qui a
recueilli le plus de suffrages le 8 février au lycée évariste-Galois qui accueillait
la 8e édition du prix littéraire « Attrap’cœur ». Le choix des lycéens de Poquelin
(Saint-Germain-en-Laye), Alain (Le Vésinet) et Le Corbusier (Poissy) était aussi
celui de Solène et Adel, deux élèves de seconde 2 chargés de défendre leur
favori devant l’assemblée. L’option Littérature et société (2h hebdo) qui a aiguisé
l’œil critique des lecteurs a aussi permis de produire une bande annonce et
« de rapprocher les élèves » appréciaient les jeunes ambassadeurs.
© F. Soreau
© B. Merloz
(UNC)
L’Union Nationale des Combattants
ème repas choucroute,
a organisé son 45
ardle samedi 6 février, à l’espace Gér
s,
vive
con
180
de
Philipe, en présence
,
ints
adjo
ses
et
d
dont le maire, Pierre Fon
s
sou
et
r
mie
Jacky Colonges et David Car
usson
la présidence de Jean-Claude Cha
Jacky
(debout sur la photo aux côtés de
Après
Echelard, citoyen d’honneur 2003).
é par
anim
if,
fest
et
al
ce repas convivi
tous
an,
Form
y
Ton
l’orchestre musical de
des
fit
pro
au
ont participé à une loterie
çais
fran
ats
dispensaires des anciens sold
en Afrique.
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
11
Sport
Les pongistes à la table
des grands
Fiat lux !
TENNIS CLUB / Le STC s’illumine... sur 3 courts extérieurs
désormais éclairés pour la
plus grande joie des adhérents qui peuvent prolonger
leurs échanges jusque tard
dans la soirée.
Bravo ! Baptême du feu réussi pour les pongistes féminines de l’USTT Sartrouville
promues en N3 pour la première fois de leur histoire.
Portes ouvertes au STC : samedi 12 mars, présentation des
équipements et nouveaux tarifs.
Renseignements à l’accueil auprès de Claudine au
01 39 14 47 91.
L
Les grimpeurs au sommet
© ESS
C
hampionnat départemental (Limay et Suresnes) :
six Sartrouvillois se sont qualifiés pour le championnat
régional dont trois juniors sur le podium : Damien
(1er), Georges (2ème) et Melvin (3ème).
Challenge des Yvelines - étape Sartrouville
Comme chaque année, l’ESS escalade invite les clubs
yvelinois à participer à ce Challenge au cours duquel
3 disciplines de l’escalade sont abordées : difficulté, bloc
et vitesse. 65 jeunes de Villennes-sur-Seine, Versailles,
Mantes, Montigny, Limay et élancourt avaient fait le
déplacement. Et qui a décroché la Coupe des clubs ?
Sartrouville !
Des nymphes à l’ASS gym val
Athlétisme
Les femmes à l’honneur
L
© ESS
© B. Merloz
a pression se lisait sur les
visages le 16 janvier à l’heure
des trois coups en championnat
de France des partenaires d’Aurélie
Roc, la première joueuse en lice,
suivie par Audrey Kandin, Ophélie
Crocquevieille et Pascale Pillault
(Fanny Canon et Noémie Chausson
complètent l’effectif). Victorieuses
d’Obernai (8-5), les protégées de
la présidente Catherine Kandin
récidivaient deux semaines plus
tard à Blainville-Damelevière (8-4).
L’horizon maintien en vue, c’est la
montée en Régionale 1 des seniors
hommes qui est maintenant ciblée.
© DR
à noter
ors du cross UASG
qui s’est déroulé le 17
janvier au parc YouriGagarine, Isabelle Mathey
se classe 2ème en VF2 et
Laetitia Delestre, pour son
premier cross termine 5ème
en VF1. Isabelle Matthey
De g. à d., Laetitia Delestre, Isabelle se qualifie par la même
Matthey et Guylaine Freguis (quali- occasion, au championnat
de France des 10km.
fiée aux régionaux de cross)
Yasmine Graziani au championnat de
France du 800m
Spécialiste du 200m et 400m, Yasmine décide de se tester
sur 800m. Suite à un bon résultat lors de sa première
participation sur la distance, elle s’engage au championnat
régional et remporte la palme.
Quinze jours plus tard, elle devient championne d’Île-deFrance et se qualifie pour les championnats de France qui
se dérouleront à Rennes.
Avec seulement trois 800m dans les jambes, elle se classe
3ème d’Île-de-France toutes catégories, et 10ème nationale
dans la catégorie Espoir.
Bloc-notes
Avis aux associations en
recherche de financement
Le service Vie associative et le Centre de Ressources et
d’Information des Bénévoles (CRIB), géré par l’association
Profession Sport et Vie Associative 78, ont le plaisir de
convier les associations sartrouvilloises à une réunion
d’information sur le thème « Recherche de financements/
partenariat », jeudi 14 avril à 19h à la Salle du 14-juillet (rue
Henri-Dunant).
La participation à cette réunion se fait sur inscription auprès
du service Vie associative (01 30 86 39 36 ou [email protected]
ville-sartrouville.fr) et est limitée à 50 personnes. Si le nombre
d’inscriptions est supérieur à la capacité maximale d’accueil,
des permanences gratuites pourront être proposées par
l’association.
© ASS
Du 25 mars au 11 avril,
ça swingue !
L
a section gymnastique de l’association sportive de Sartrouville s’est déplacée le week-end du 30 et 31 janvier à
Nîmes pour une compétition de GAF (Gymnastique Artistique Féminine) et de Production Gymnique et artistique,
« Les Nymphes d’Or ». Quelques gymnastes de l’ASS se sont mesurées à des féminines venant de différents pays
comme Belges et Roumaines. La 3ème place en cadette a été décrochée par Carla Via (GAF).
En gymnastique artistique, trois productions couronnées
« épopée des mineurs » (15 gymnastes) a obtenu le titre de l’originalité. « Sur un banc » (un duo homme - femme) a
décroché le titre de la meilleure performance. « Dynamic’Pise » (24 gymnastes) remporte la Nymphe d’Or, soit la plus
haute distinction !
12
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
PORTES OUVERTES. Venez découvrir le golf, tout près
de chez vous ! Des initiations gratuites sont organisées
(une heure trente avec un professeur) du 25 mars au
11 avril, au Golf de Maisons-Laffitte, situé au centre de
l’hippodrome.
plus d’infos :
Renseignements sur www.golfml.com et inscriptions
à l’accueil du Golf 01 39 62 37 92 ou par mél :
[email protected]
Sommaire
côté
seniors
Animations seniors 2016
TEMPS LIBRE Depuis quelques années, le Centre Communal d’Action Sociale en
partenariat avec le PRIF (Prévention Retraite Île-de-France) propose aux seniors
une série d’ateliers pratiques pour « travailler » à une retraite sereine et épanouie.
Vous êtes tenté ? Rendez-vous le 18 mars prochain pour les découvrir.
Bravo !
De fil et d’aiguilles pour les
petits frères
L’association sartrouvilloise Jeux de fils et d’aiguilles
s’est associée à l’opération « Mets ton bonnet », menée
par la société Innocent en faveur des petits frères des
Pauvres. L’idée ? Tricoter des petits bonnets de laine
pour coiffer les bouteilles de jus de fruits de la marque
qui reverse, pour chaque jus acheté, 20 centimes
aux petits frères des Pauvres (75 000 en 2014). Les
tricoteuses locales n’ont pas chômé... 360 bonnets
sont venus chapeauter les bouteilles de jus de fruit
mises en vente actuellement dans les rayons.
Vous voulez participer ? Pour déposer tout au long
de l’année, vos bonnets, contacter Grégoire Danel,
les petits frères des Pauvres au 06 60 21 52 41 ou
[email protected]
Et pour tricoter, Jeux de fils et d’aiguilles
[email protected], 06 26 61 70 91.
plus d’infos :
© DR
www.petitsfreresdespauvres.fr
S
e donner toutes les chances de rester autonome
plus longtemps et en bonne santé, c’est l’objectif
poursuivi par le parcours prévention du CCAS.
Une réunion d’information est programmée le 18 mars
prochain afin de présenter le programme 2016. à
l’issue de celle-ci, il sera possible de s’inscrire à
l’un ou l’autre de ces cycles d’ateliers pratiques qui
débuteront au 2 ème trimestre. Tous se dérouleront à
résidence de l’Union.
De bons réflexes pour « re » gagner
confiance en soi
Ateliers « Mémoire »
(animation « Brain up association »)
Vous ne vous souvenez plus où vous avez posé vos
lunettes ? Que veniez-vous chercher dans cette pièce ?
Pas d’inquiétude, à tout âge il est possible d’avoir des trous
de mémoire ! La mémoire, comme un muscle, se travaille.
Les jeux et exercices proposés sont accessibles à tous et
stimulent toutes les formes de mémoire. De façon ludique
et pratique, ils mobilisent l’attention, l’observation et la
concentration.
Groupe 1 (11 séances), les mardis : de 14h30 à 16h à
partir du 29 mars (sauf vacances scolaires)
Groupe 2 (11 séances), les vendredis : de 10h à 11h30
à partir du 1er avril (sauf vacances scolaires)
Atelier « Soyez l’acteur de votre santé »
(animation association « Des soins et des liens »)
Des séances pour obtenir des infos, des conseils et des
astuces pour une alimentation variée et équilibrée, une
activité physique adaptée, un sommeil réparateur et
connaître le bon usage des médicaments.
7 séances, les lundis : de 10h à 12h à partir du 4 avril
(sauf vacances scolaires)
Nouveau ! Atelier « Bien dans son assiette »
(animation association « Bénélos »)
Bien être à table pour vivre mieux, faire ses courses sans se
ruiner, garder son poids de forme et rester actif, aiguiser ses
papilles seront au programme de ces séances avec cerise
sur la gâteau, une dégustation pour la dernière !
5 séances, les mardis : de 10h à 12h à partir du 5 avril
(sauf vacances scolaires).
La dernière séance (cuisine et dégustation) se déroulera
de 10h à 13h à la Maison de la famille.
Ateliers cuisine à la Maison de la famille
Complémentaires du cycle « bien dans son assiette »,
les ateliers cuisine permettent de mettre en pratique les
recettes du « bien manger ». La diététicienne prendra les
« commandes » de la cuisine pédagogique de la Maison
de la famille pour réaliser en groupe, plats équilibrés et
savoureux, faciles à reproduire à la maison.
Groupe 1 : les mardis 24 et 31 mai et 7 juin de 11h à 13h
Groupe 2 : les mardis 14, 21 et 28 juin de 11h à 13h
Bon plan
L’Association Club Microtel propose des ateliers informatiques
(du niveau débutants à confirmés) inscrivez-vous dès
maintenant auprès du CCAS. (Lire aussi encadré ci-dessous)
Réunion d’information
Vendredi 18 mars de 9h à 12h, à la résidence de l’Union
(43 rue de Tocqueville).
Public : retraités satrouvillois
Inscriptions sur place
Justificatifs : Pièce identité + Justificatif de domicile
Participation financière de 15€ demandée par cycle
Centre Communal d’action sociale
Lundi et vendredi : 14h - 17h
Mardi, mercredi et jeudi : 9h – 12h / 14h-17h
Rue Henri-Dunant
Tél. : 01 30 86 84 31
Mel : cca[email protected]
Portes ouvertes Club Microtel
Les formateurs et animateurs de Microtel (cours d’informatique) vous ouvrent les portes de leur club le samedi
2 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h, à la Maison des
Associations - 78 quai de Seine.
© Photo d’archives
Plus d’infos :
Tél : 01 39 57 05 10
Mail : [email protected] ou
[email protected]
Site : microtel78.org ou
http://microtel-sartrouville.jimdo.com/
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
13
Environnement
La ferme a 10 ans !
JOURNéE ANNIVERSAIRE Le dimanche 27 mars, la Ferme Ouverte de Sartrouville, fête ses dix ans au cœur de la ville.
250 000
+ de 7 000
Plus de 50
visiteurs (familles, classes et centres de loisirs)
scolaires de la commune de Sartrouville venus la visiter
© DR
animaux de la ferme
(vache, cheval, moutons, cochons, poules, canards, lapins...)
C
réée en 2005, dans le cadre d’un partenariat avec la
Mairie de Sartrouville (délégation de service public),
la Ferme Ouverte accueille familles, groupes et
écoles, qui au travers d’ateliers pédagogiques (fabrication
du pain, du beurre, pressage des pommes, réalisation
d’huile de Colza, fabrication du papier, réalisation
d’empreintes, extraction du miel ou encore au jardinage...)
découvrent la nature et le monde agricole (prés, verger,
potager).
La ferme est ouverte tous les jours de l’année et propose des
activités pendant les vacances scolaires de 10h à 12h30 et
de 14h à 18h, les mercredis de 14h à 18h (d’avril à octobre)
et de 15h30 à 18h (de novembre à mars). Des animations
pour les familles ont lieu les week-ends et jours fériés de
10h à 18h30 (19h de mai à septembre) et de 16h à 17h30
pendant les jours d’école.
nouveautés 2016
Le parcours des « petites bêtes »
Articulé autour de 11 panneaux, ce circuit présente le rôle, la
vie, les interactions de plus d’une dizaine de petites « bestioles »
(cloporte, araignée, fourmi, carabe, puceron et autres…).
Les animaux sauvages d’Île-de-France
Chevreuil, lièvre, hérisson… Au travers de panneaux
didactiques et de matrices pour réaliser les empreintes de
leurs traces, les enfants vont faire connaissance avec des
animaux qui vivent tout proche de la ville mais qu’ils n’ont
pas souvent l’occasion de rencontrer.
Attention aux chenilles du pin
chasse aux nuisibles Dangereuse pour les arbres, les humains et les chiens,
la chenille processionnaire est « persona non grata » à Sartrouville.
dimanche 27 mars
Grande chasse aux œufs de Pâques, baptême de poney,
ateliers empreintes d’animaux et décoration d’œufs de
Pâques, et découverte des deux nouveaux parcours...
Tarif : 7 euros par personne (à partir de 3 ans)
1 entrée gratuite par famille porteuse de la carte Gally
Plus d’infos
Ferme Ouverte de Sartrouville
33 rue de Chatou
Tél. : 01 61 04 19 54
Bloc-notes
Et si vous pensiez
au compostage ?
TRI S é LECTI F.
Déjà 2 912 foyers
équipés…soit
presque 10 % des
pavillons ayant un
jardin ! Vous aussi,
venez retirer un composteur et adoptez cette
pratique écologique !
Prochaine distribution : du 22 mars au 8 avril. Après une
initiation à la pratique du compostage, repartez avec
un composteur en bois (à prix réduit).
plus d’infos :
C
olonisant les conifères tels les pins, cyprès ou les
cèdres, les chenilles processionnaires dites « du
pin » entraînent le dépérissement des arbres.
Entourées de poils urticants, elles provoquent par contact
des troubles cutanés et oculaires plus ou moins graves
chez l’homme et s’avèrent très dangereuses pour les chiens
tentés de les happer (langue nécrosée, gonflement du
larynx, étouffement).
Luttons ensemble
Si vous apercevez une farandole de chenilles fortement
velues ou un nid (cocon blanc), n’y touchez pas (il est
même dangereux de manipuler un nid vide car il contient
encore des poils urticants) et prévenez le service municipal
des Espaces verts. Si vous êtes locataire, prévenez
votre propriétaire ou votre bailleur afin qu’il prenne les
dispositions nécessaires.
Plus d’infos
14
Service des Espaces verts
Tél. : 01 30 86 39 00
Par mél : [email protected]
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
Face à la prolifération de ce nuisible, la municipalité a mené une
campagne en janvier dernier pour supprimer les cocons et brûler les
chenilles descendues
Inscriptions préalable obligatoire jusqu’à épuisement
des stocks : www.boucledelaseine.fr/actualites/fiche/
et-si-vous-pensiez-au-compostage
Reprise du service pour les mains vertes
BAC MARRON. Les collectes des végétaux
se dérouleront les mardis 15 et 29 mars avant
d’accélérer leurs fréquences avec un ramassage
hebdomadaire, chaque mardi, à partir de 15h, dès
le mois d’avril.
PLUS D’INFOS
En cas de problème de collecte des végétaux,
prendre contact avec le SGBS
par tél. : 01 30 09 75 36
ou par mél : [email protected]
à noter
1er avril : passage à l’heure d’été pour le Sitru
Du 1er avril au 30 septembre : la déchetterie est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi et dimanche
de 9h à 19h.
THÉÂTRE-CDN
Infos et réservations :
www.theatre-sartrouville.com
01 30 86 77 79
C’est déjà le printemps !
à L’AFFICHE La saison continue… avec de la magie, de la musique,
du théâtre et de la vidéo. Entre réalité et illusion, le Théâtre vous
invite à de beaux voyages !
© J.-L. Fernandez
THÉÂTRE-VIDEO dès 10 ans
Même les chevaliers tombent
dans l’oubli
Gustave Akakpo / Matthieu Roy
Que se passe-t-il quand on se sent
étranger à son corps, à sa famille, à sa
culture ? Peut-on changer de peau ? Ce
conte mêlant la magie du théâtre et la vidéo
devient le lieu de tous les possibles pour
deux adolescents en quête d’eux-mêmes.
« Un superbe conte théâtral, une plongée
sensible dans le monde des ados. » La
Provence
jeudi 24 mars 19h30
vendredi 25 mars 20h30
Autour du spectacle
jeudi 24 mars – 18h : lectures des étudiants
de l’ESAD en lever de rideau en présence
de Gustave Akakpo
jeudi 24 mars – 18h30 : remise des prix du Concours d’écriture (catégorie moins de 18 ans) « Et si je changeais de peau ? »
Plus d’infos
Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN
01 30 86 77 79 / www.theatre-sartrouville.com
Le Théâtre-CDN s’engage dans la lutte contre
le cancer et pour le don d’organe : lire p. 4 et 5
© N. Baruch
MAGIE dès 12 ans
Qui-vive
Thierry Collet / Éric Didry
Un vrai feu d’artifice ! Tours
de cartes, apparitions
d’objets, pickpocket,
révélations de données
personnelles..., ce trio
vous réserve bien des surprises !
« Le spectacle est brillant, drôle, remarquablement construit
et d’une intelligence rare. » Artefake
mardi 15 mars 20h30
mercredi 16 mars 20h30
jeudi 17 mars 19h30 + rencontre avec les artistes
vendredi 18 mars 20h30
MUSIQUE
Dominique A
Avec son dixième album, Dominique A nous emmène avec
lui sur l’île Eléor. Ce conteur revenu de mille voyages nous
chante les petites histoires
et les grands espaces.
« Les textes souvent
c on j ugué s a u pa ssé ,
demeurent ce qui s’écrit
de plus beau ici-bas. » Les
Inrocks
mardi 22 mars 20h30
© Richard Dumas
Lectures savantes
Sommaire
LU POUR
VOUS
SéLECTION Les pages 4 et 5 de ce journal vous ont intéressés ? Découvrez la sélection de la bibliothèque Stendhal sur le
don d’organes et le cancer.
Secteur adultes
Réparer les vivants / Maylis de Kerangal
De retour du pays de Caux, trois jeunes ont un
accident sur la route du Havre. Simon, 19 ans est
déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents
ayant autorisé le don d’organes, le récit suit le
parcours d’une transplantation.
Le don d’organes / Renée Waissman
Cet ouvrage cherche à mettre en relief, par l’analyse de
critères du don d’organes, les effets d’une technologie sur
la personne, l’interpellant dans son espace privé face à une
demande publique.
Vivre au mieux avec un cancer / Alexandra Meert
Aide les personnes atteintes d’un cancer
à comprendre ce qui se passe en elle, à
faire avec la colère, l’effroi, le désespoir et le
sentiment d’injustice qui les traversent, et mettre
à distance les interprétations négatives.
Fuck my cancer : autopathographie sans pitié /
Manuela Wyler
Diagnostiquée en 2013 d’un cancer du sein,
l’auteure a d’abord partagé son expérience de la
maladie sur un blog. Cette patiente, qui se décrit
elle-même comme indocile, détaille les étapes
de son traitement et son parcours à Cancerland.
DVD
La guerre est déclarée / Réalisé par
Valérie Donzelli
Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant,
Adam. Un combat, la maladie. Et surtout,
une grande histoire d’amour, la leur...
Nos étoiles contraires / Réalisé par Josh Boone
Adapté du best-seller américain éponyme,
nos étoiles contraires est une histoire d’amour
bouleversante, empreinte d’humour et
d’émotion, qui nous fait aimer la vie plus que
jamais !
Secteur Jeunes
Billy-Hérisson / Elsa Devernois ; Hervé
Le Goff (à partir de 6 ans)
Tomy et Billy, deux petits hérissons, se
chamaillent sans cesse. Mais lorsque
Billy commence à perdre ses piquants tout bascule. La
famille doit faire face au médecin, à l’hôpital. Devant tant
d’attention, Tomy, le grand frère est jaloux.
Mon cher petit coeur / Agnès de Lestrade ; illustrations
de Peggy Nille (à partir de 9 ans)
C’est l’histoire d’une petite fille dont le coeur
va être transplanté. Elle se pose bien sûr
beaucoup de questions : qui va me donner
son coeur ? Vais-je m’y attacher comme
au premier ? Est-ce que ce nouveau coeur
aimera aussi Léopold ?
Des jours blancs / texte Sylvie Deshors (à partir de 9 ans)
Pour Lalou, les jours ne se ressemblent pas.
Tout dépend de l’état de Maman. Joyeuse,
entreprenante, déprimée… ou absente lors
de séjours à l’hôpital. Alors la petite fille trouve
parfois refuge chez ses voisins, ou passe des
heures à préparer une belle surprise..
Chambre 203 / Cécile Demeyère-Fogelgesang (à partir
de 10 ans)
Pierre a tout juste neuf ans quand il entre à
l’hôpital, atteint d’un cancer. À travers son
journal, il décrit les premiers symptômes et
l’annonce de la maladie, l’univers hospitalier
et surtout parle de la douce Laura, sa
voisine de lit dans la chambre 203. Plus
qu’une amitié, ils découvrent sans le savoir
les premiers sentiments amoureux et aiment à s’imaginer
la vie après.
L’oiseau et la bille / texte de Jean-Daniel
Lainé ; illustrations de Régis Lejonc (à partir
de 10 ans)
Atteint du cancer, un enfant se repose dans
son jardin. Il observe un oiseau, guetté par
le chat de l’enfant. Se remémorant les étapes de sa maladie,
il s’aperçoit que s’il fait un geste pour faire fuir l’oiseau, il
lui sauve la vie.
Mon petit coeur imbécile / Xavier-Laurent
Petit (à partir de 10 ans)
Au fin fond de l’Afrique, Sisanda souffre d’un
cœur patraque, qui ne bat pas la mesure en
cadence. Sa mère, surnommée Maswala
(mamantilope) entend alors parler d’un
marathon, dont le premier prix pourrait bien
payer à sa fille une opération à l’étranger...
Ne t’inquiète pas pour moi / Alice Kuipers (à partir
de 12 ans)
Par le biais de Post-it sur le réfrigérateur, une mère et une fille
mènent une correspondance vivante,
enjouée, parfois coléreuse. Des petits
tracas du quotidien aux doutes et
souffrances de l’adolescence, cette
correspondance offre un instantané
de leur vie, jusqu’au jour où la mère
découvre qu’elle est gravement
malade...
Les bibliothèques de la Boucle
sont en réseau ! Une seule inscription, une seule carte et vous
avez accès aux 7 bibliothèques et
donc à 7 fois plus de choix d’ouvrages. Exemple : il y a 160
résultats quand vous recherchez Curie dans le moteur de
recherche du ww.boucledesmediatheques.fr
dont :
- 132 Livres (dont Marie Curie : portrait d’une femme
engagée, 1914-1918 de Marie-Noëlle Himbert à Carrièressur-Seine et au Vésinet)
- 1 DVD (Il était une fois... les découvreurs vol. 6, Albert
- Barillé, DVD prêt jeune, à la Médiathèque de Sartrouville)
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
15
16
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
TRIBUNE
Il appartient à chaque rédacteur, sous sa seule et entière responsabilité, en fonction des échéances électorales,
de s’assurer de la compatibilité de ses écrits avec les articles L. 52-4 et suivants du code électoral.
Ensemble pour Sartrouville
Merkel et les migrants :
quand l’enfer est pavé de
bonnes intentions
Les peuples qui ne font plus d’enfants sont
condamnés à disparaître, l’Histoire est là
pour nous l’apprendre.
Alors, pour conjurer le sort (ou l’égoïsme) la chancelière
allemande a invité un million de victimes de la guerre en
Syrie et en Irak à venir rejoindre l’Europe, sans prévenir ses
partenaires européens mais en leur demandant, bien sûr,
de partager le fardeau.
L’appel d’air ainsi né de cet angélisme confondant, a abouti
à l’invraisemblable pagaille à laquelle on assiste depuis.
La Turquie laisse passer mais exige 3 milliards pour faire
semblant de ne plus laisser passer (rassurez-vous Bruxelles
a dit oui), la Grèce subit un choc ingérable mais tout le
monde lui tombe hypocritement dessus, la Hongrie ferme
ses frontières et tout le monde l’insulte, le Danemark, la
Suède et l’Autriche en font finalement autant mais tout le
monde comprend.
Puis Merkel dit stop, on arrête. Il est vrai que dans l’intervalle,
deux migrants se sont fait sauter au Stade de France. On note
au passage l’utilisation de ce terme migrant qui est anglais
en fait. Mais il ne faut plus dire immigré c’est discriminant.
François Hollande est d’accord. D’accord pour qu’ils viennent
puis d’accord pour qu’ils ne viennent plus. Le couple francoallemand n’a jamais été aussi fécond.
Et puis il y a eu Cologne et son cortège d’agressions sexuelles
à l’encontre de centaines de femmes prises au piège. La
police, absente, a d’abord nié les faits. Les Allemandes
doivent se sentir protégées !
Alors comment tout cela se terminera-t-il ? Mal, les vannes
sont ouvertes et plus personne ne les fermera. Notre culture
chrétienne est gravement menacée et ceux qui devraient la
défendre s’en moquent.
Il est temps de relire Saint Augustin et son « Sermon sur la
chute de Rome », cela va nous concerner très vite.
Antoine de Lacoste Lareymondie
Adjoint au maire délégué aux Finances et aux Marchés publics
Sartrouville, Notre Ville
Groupe d’opposition PS, EELV, PRG, MdP
Sartrouville, la démocratie
locale a bien mal commencé
l’année !
C’est sur les réseaux sociaux que nous avons découvert les vœux du Maire
au moment même où il recevait le député, les associations, les artisans et
commerçants et tous les corps intermédiaires de Sartrouville. Nous n’en
avons pas été informés, pas été invités. Aucun élu d’opposition parmi les 800
personnes conviées.
Républicains sincères et authentiques, nous avons été interpellés : pourquoi
cette mise à l’écart ? C’est bien le suffrage universel qui nous a désignés, c’est
la confiance des citoyens sartrouvillois qui nous ont confié un mandat en 2014 pour
six ans afin de porter leurs valeurs de gauche. Nous avons écrit au Maire une
lettre ouverte en ce sens, la presse l’a relayée, et après dix jours, le Maire nous
appelés pour regretter cette « erreur » et s’en excuser. Nous en prenons acte.
Le Conseil municipal du 11 février a été l’occasion de revenir sur ce regrettable
épisode et d’aborder la question fondamentale de la démocratie locale. Car c’est
cela qui nous préoccupe. A plusieurs reprises en 2015, j’ai consacré cette tribune à
l’importance d’une démocratie locale vivante. Alors puisque le Maire s’excuse
de son loupé « Vœux », prenons date, prenons la majorité de droite au mot
pour faire vivre ensemble la citoyenneté et respecter la diversité politique.
Oui, nous voulons que les commissions municipales se réunissent. Par
exemple : aucune réunion de la Commission « Santé » alors que l’on découvre 5 jours
avant un conseil municipal un plan stratégique local « santé ». Idem pour la sécurité.
Idem pour l’urbanisme avec la destruction de tours et de logements… et idem ce 11
février avec un projet de centre commercial en pleine ville que nous abordons mais
sur lequel nous n’obtenons pas de réponse.
Et oui, nous voulons en plus des commissions extra-municipales pour associer les
citoyens comme à Montesson ou à Maisons-Laffitte (qui vient de réunir celle des
jeunes citoyens).
Oui, nous voulons plus de transparence quand on ferme une association comme
Atrium ou quand une crèche comme Poisson d’avril est en danger. Oui, nous voulons
des réponses quand nous alertons dès le printemps sur la fermeture des PMI.
Oui nous voulons les mêmes accès que les conseillers de la majorité aux
informations, les mêmes dates de remise des tribunes, les mêmes accès aux outils
électroniques mis à disposition par la ville… et le respect de ces tribunes sans
commentaire apposé au bas de nos textes etc.
Oui, nous voulons être conviés, comme les élus de la majorité, aux cérémonies
de rassemblement comme le 10 mai pour la journée nationale des mémoires de
la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.
On ne peut se prévaloir de rassembler quand on ne reconnaît pas pleinement
le mandat que les élus d’opposition exercent, mandat confié par les citoyens
à travers le suffrage universel. Vive la démocratie (à Sartrouville aussi…) !
Isabelle AMAGLIO-TERISSE / PRG
Michèle VITRAC-POUZOULET, Romain CHIARADIA,
Isabelle AMAGLIO-TERISSE, Michel MICMACHER
N’hésitez pas à réagir ! Site internet : https://sartrouvillenotreville.
wordpress.com Facebook : « Sartrouville, notre ville » Twitter : @
SartrouVilleNVGroupe d’opposition « Sartrouville, notre ville »
Sartrouville solidaire pour la défense de
la population et de ses droits
Etat d’urgence :
Libertés en berne,
République abaissée
Depuis novembre 2015, 3242 perquisitions ont donné lieu à 4 enquêtes préliminaires pour des
infractions liées au terrorisme et 21 enquêtes pour le motif d’apologie du terrorisme (rapport
d’Amnesty International). Le bilan se passe de commentaire. Par contre, de nombreux abus de
l’utilisation de cet état d’urgence ont été recensés : des interdictions d’organiser des manifestations
syndicales, comme cela s’est produit notamment à Dreux pour les personnels de l’hôpital en grève
et des mesures de perquisitions et d’assignations basées sur des justifications très floues n’ayant
aucun lien avec le terrorisme pouvant avoir de graves conséquences pour les personnes concernées
comme ce fut le cas pour des militants écologistes à l’ouverture de la COP 21.
Cela n’empêche pas le gouvernement HOLLANDE/VALLS de persévérer en voulant prolonger
l’état d’urgence et l’inscrire dans la constitution au risque de dévoyer durablement les valeurs
de la République ; avec en outre cette pantalonnade gouvernementale autour de la déchéance
de la nationalité.
Nous disons non à la prolongation de l’état d’urgence et à la déchéance de la nationalité, la
République doit continuer d’être basée sur un Etat de droit garantissant nos libertés fondamentales,
comme le droit de grève et de manifestation et non sur des mesures d’exception et des lois
liberticides.
Ce sont nos valeurs démocratiques et républicaines qui font notre force face au
terrorisme et non l’abaissement de ces valeurs. Aussi, nous demandons la levée de
l’état d’urgence et le retrait de la déchéance de nationalité pour préserver toutes nos
libertés individuelles et collectives !
Dossiers défendus par vos élus : 1) Le poste de maître spécialisé E (RASED) à Turgot doit
être pourvu : Alors que plus de 1000 parents et enseignants avec leurs organisations demandent
instamment, avec tous les élus du Conseil municipal, que ce poste soit enfin pourvu, une audience
est, à ce jour, toujours refusée par l’Inspecteur d’Académie ! Alors qu’une enseignante spécialisée,
en poste dans une classe de la ville, s’est portée volontaire pour ce poste E depuis le mois de
juin ! Conséquence : plus de 100 élèves en difficulté ne sont toujours pas pris en charge depuis
septembre dans les 6 écoles de ce quartier ! Cette situation doit cesser par la nomination de ce
maître spécialisé ! 2) REOUVERTURE et MAINTIEN de la crèche « POISSON d’AVRIL » :
Toutes les conditions étant maintenant remplies elle doit être réouverte sans tarder ! Pour qu’elle
continue à fonctionner de façon définitive elle doit être portée à 24 berceaux. Les engagements
oraux de M le Maire en ce sens, au Conseil municipal, doivent être traduits en actes !
RETRAIT des attaques incroyables contre le logement social !
« Le logement francilien » et « Bouygues » ont signé, le 9/2/16, en présence de M le Maire, un projet
de destruction de 1300 logements sociaux de la « Cité des Indes » ! Cette intention a été présentée
dans le « Contrat de ville – 2015/2020 » (voté le 24/9/15 par 43 élus sur 45 du Conseil municipal avec
l’accord de la Région. Nos 2 élus avaient été les seuls à voter contre !). Il s’agirait de ne reconstruire sur
place que 30% de logements sociaux ! le reste serait du privé et de l’accession à la propriété, soit plus
de 70% ! Ce serait une opération immobilière juteuse (sans parler du gaspillages des deniers publics
puisque une grande partie de la résidence a été rénovée récemment !) contre le logement social ! Et
surtout d’une attaque contre tous les locataires de la résidence et les plus de 1800 en attente d’un
logement sur la ville !
« Ce n’est pas pour nous ! »
répondent effarés et révoltés les locataires qui ont compris qu’ils seraient déplacés et éparpillés
partout. Alors qu’ils veulent tout simplement vivre là où ils ont leurs familles, leurs amis, leurs voisins,
leur travail, l’école de leurs enfants, avec des loyers honnêtes, dans des appartements rénovés !
Rénovation et réhabilitation du 15 au 31 de la rue Malraux, annulation de la destruction !
C’est la demande, déjà, d’une large majorité des locataires de ces logements. Ce projet précise que cela
« fera place » à un habitat à « taille humaine » composé « d’immeubles de 5 étages maximum ». Et ce
projet voudrait détruire, dès maintenant, les 95 logements de la rue Malraux (qui n’ont besoin que de
rénovation et de réhabilitation) alors qu’ils sont de ….4 étages ! Raison de plus pour ne pas les détruire
mais les rénover !
Roger AUDROIN, conseiller municipal
Pour joindre vos conseillers municipaux :
Roger AUDROIN et Michel IMBERT écrire et téléphoner :
78 quai de seine SARTROUVILLE (01 39 57 09 45)
ndlr : les tribunes sont l’expression libre des groupes du Conseil municipal. Leurs propos n’engagent en rien la commune de Sartrouville en tant que personne publique territoriale.
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
17
18
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
VIE COMMUNE
Bloc-notes
Avis d’installation
Le Dr Kahouadji informe de l’ouverture de son cabinet de médecine générale
au 7 rue de Saint -Exupery. Tél. : 01 39 15 28 28
Changement d’adresse
Le cabinet du Dr Marie-Rosaire Beriot a déménagé au 171 av de la République.
Numéro inchangé : Tél. : 01 39 57 04 70
Nouveaux horaires
au Pôle emploi
L’agence de Sartrouville est désormais ouverte en accès libre les
matins du lundi au jeudi de 9h à 13h15 et le vendredi de 9h à
12h. Les après-midi seront réservés aux demandeurs d’emploi
munis de convocations.
plus d’infos : Pôle emploi Sartrouville
27 rue Lamartine
Sur Facebook : Pôle emploi Sartrouville
Avis aux asso
RéACTUALISATION. Le « bottin mondain »
des associations locales (distribué dans
24 000 foyers à la mi août) est en cours
d’élaboration. Vous êtes Président d’une
association ? Vous avez reçu par courrier
une invitation à réactualiser vos données.
Pour rappel, il est impératif de renvoyer vos
fiches mises à jour, au service municipal des
Associations, à la date du 14 mars. Passé ce
délai, le service ne sera plus en mesure de
corriger les infos concernant vos coordonnées
et activités et celles-ci paraîtront erronées
dans les publications municipales.
plus d’infos : Tél. : 01 30 86 84 11
Mél : [email protected]
TV : passage
à la haute définition
TECHNOLOGIE La TNT va passer à la Haute Définition (HD) à
partir du 5 avril. Les foyers recevant notamment la télévision par
l’antenne râteau doivent vérifier s’ils disposent de l’équipement
nécessaire (téléviseur ou adaptateur).
P
our les personnes disposant d’un
équipement relié à une antenne
râteau, il faut vérifier sur votre
équipement la présence du logo TNT
HD (norme MPEG-4) ou la présence du
logo Arte HD en vous positionnant sur
la chaîne 7 puis la chaîne 57. Si vous ne
voyez pas ces détails, cela signifie que
votre téléviseur n’est pas compatible à
la HD. Il vous faudra donc vous équiper
d’un matériel compatible à la HD avant
la date du 5 avril car à défaut, vous ne
recevrez plus la télévision après cette
date. Attention, il n’est pas nécessaire
de racheter un nouveau téléviseur,
un adaptateur TNT HD externe étant
suffisant (vendu à partir de 25€).
Si vous recevez la télévision par câble ou satellite, renseignez-vous auprès de votre
opérateur.
Si vous recevez la télévision par ADSL (box) ou par la fibre, votre équipement TV est
déjà compatible HD.
plus d’infos
Retrouvez toutes les informations du passage à la TNT HD, les tests d’autodiagnostic
et d’éligibilité aux aides, les tutoriels d’explication sur le site internet
www.recevoirlatnt.fr
Centre d’appel, ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h : 0970 818 818 (appel non
surtaxé)
NAISSANCES DU 28 NOVEMBRE 2015 AU 29 JANVIER 2016
Leonor Costa Pais, Belqis Latreche, Ethan Logel, Lucien Gameiro, Ethan Santamarina, Aya
Assoulil, Emma Calascione, Amir Mahi, Léana Freire, Wassim Bouakkaz, Eliott Bas, Marilou
Ducrocq, Hajaar-Ahlam Chamsoudine, Gabriel Borgne, Santiago Pereira Da Silva, Anna Astier,
Lissandro Pinheiro, Ninon Cherreau Rémond, Mayronn Taillasson Rauzduel, Naël Brédas, Lucie
Meulin Midi, Alicia Barry, Ikram Guettaf Temam, Jules Barbeau, Amayas Benamer, Mathieu
Jouannet, Inès Lhimer, Tasnim Kadri, Mohamed Rahmoune, Belkis Mudiandambo Longonda,
Evan Rouette Dos Santos, Elias Micsku, Rayan Le Dily, Alice Litzow, Cheick Hamala Keita,
Clément Guern, Hiba Benali, Yassine Mahli, Ayden Houacine, Elina Le Roux, Camille Remant,
Dionkounda Niakate, Sakina Ait Fares, Manel Nahri, Andréa Nya, Ali Thiam, Nadia Baih, Madina
Traore, Kateri-Ann Chatagnon, Lewis Tingaud, Evan Lhermitte Teudes, Ayman Mestari, Adam
Zouiten, Mahé Franco, Sylvain Anné, Claire Martiol, Lina Taouya, Mohamed Bouakka, Leyna
Laouid, Llyod-Austin Kingue, Idriss Hang, Daniel Campos de Carvalho, Emma Begue Le Pajolec,
Laura Morel, Mohamed-Adam Bendjema, Layanna Montois, Clara Dinis Costa, Aymen Klabi,
Idiatou Ba, Meriem Fedjer, Roeya Slama, Zakaria Kheladi, Julia Berger, Safy Konate, Kristof Ropot,
Margaux Caoudal, Soumaya Touzani, Lowen Silva Pierre-Louis, Elena Dal Palu, Virgile Guth,
Joshua Ludoski, Sacha Dos Santos, Amalia Guedes, Idriss Loucif, Safiya Telli, Eléonore Seidlitz,
Maxime Bouget, Lola Polliart, Ryad Merzoug, Ayden Ben Mohamed, Terrence Ikelionwu, Liam
Libersac, Lina Sfaxi, Rachel Noël, Jean-Rose Amir, Rafaël Villemalard, Faiza Oumessad, Sarah
Bourahla, Sofia Mastoura, Jules Rebours.
MARIAGES DU 5 DéCEMBRE 2015 AU 30 JANVIER 2016
Kamal Kahla et Christine Ouali, Ludovic Thomas et Céline Moirod, Nikita Radionov et Chloé
Rafael, Edouard Bemba et Souad Saligane, Damien Gaudre et Kim Mông Pham Van Sam.
DéCèS DU 15 NOVEMBRE 2015 AU 27 JANVIER 2016
Michèle Brousse, Lucien Bourlet, Charles Bibas, Irma Plörer veuve Bouché, Robert Mentzer,
Carol Veit, Arnaud Canguilhem, André Regnault, Awa Traore épouse Cissé, Gilles Le Bescon,
Marc Rigoux, Jacky Touzé, Amar Chemala, Saida Souidi épouse Amrouch, Jeannine Julhe,
Odette Challende veuve Ducros, Jean-Claude Chaussée, Maria Pintos Rodriguez veuve Pazos,
Hilaire Poquet, Huguette Aubrée veuve Spartalis, Jean-Luc Grué, Robert Billig, Pierre Reperant,
Annick Le Baron, Amar Biri, Jeannine Girard épouse Duclos, Jean Herrouin, Florence Michel,
Huguette Hermant épouse Spinosi, Thierry Erard, Wasil Zabawski, Acilio De Oliveira Calado,
Juliette Beaumois veuve Buquet, Marc Allouis, Mohamed Abdelmoumene, Claude Thiéry,
Raymond Maudet, René Le Querrec, Eric Bolez, Jacques Deveaux, Rolland Michel, Marius
Portes, Henri Vautherin, Lucienne Velay veuve Canville, Irène Pillois veuve Miroglio, Serge Le
Maître, Lucienne Guillemand veuve Evariste, Pierre Davanture, Pierre Gibory, Françoise Dieppe,
Raymonde Dorigné veuve Guéraudie, Mathilde Pouchain, Daniel Jarousski, Sidy Keita, Simonne
Villette veuve Malgoyre, Eudardo Henriques Marques, Edith Motte veuve Koniaeff, Augusto
Monteiro de Oliveira.
À SAVOIR
Une liste des opérateurs funéraires habilités par la Préfecture au titre du département des
Yvelines est à votre disposition en mairie (services des Affaires générales) et est téléchargeable sur le site www.sartrouville.fr > Services > Formalités administratives > Mes formalités
> Déclaration de décès
état-civil
Pharmacies de garde
Ce planning est susceptible de varier. Pour plus de sûreté, téléphonez avant de vous déplacer. Pour la nuit, contacter le commissariat de police de Sartrouville au 01 30 86 56 56.
• La nuit (20h à 8h) : 8 e par ordonnance
• Les dimanches et jours fériés (8h à 20h) : 5 e par ordonnance
MARS
• dimanche 6 : pharmacie de la Place Nationale - Tél. : 01 39 15 20 25
• dimanche 13 : pharmacie Hubert, 111 av Poissy (Mesnil-le-Roi) - Tél. : 01 39 62 05 00
• dimanche 20 : pharmacie du Printemps / Centre Commercial Simply Market,
80 avenue Maurice-Berteaux - Tél. : 01 39 57 73 44
• dimanche 27 et lundi 28 : pharmacie du parc, 1 av Longueil (Maisons-Laffitte)
Tél : 01 39 62 00 77
AVRIL
• dimanche 3 : pharmacie de la Gare, 74 avenue Jean-Jaurès - Tél : 01 39 14 23 74
• dimanche 10 : pharmacie Menantaud - Pharmacie du Val, 155 boulevard HenriBarbusse - Tél. : 01 39 15 32 98
• dimanche 17 : pharmacie Sfar, 75 boulevard de Bezons - Tél. : 01 39 13 57 62
Source : Syndicat des pharmaciens des Yvelines
MonPharmacien : 24h/24 7J/7,
MonPharmacien est une application mobile* gratuite doublée d’un site
web (monpharmacien-idf.fr) qui fournit l’information officielle sur les
pharmacies accessibles en Île-de-France, notamment le dimanche, les
jours fériés et la nuit.
*Appli dispo sous iOs et Androïd
Accueil médical d’urgence
Les dimanches et jours fériés de 9h à 13h au centre Jacques-Dovo, 17 rue du LieutenantRousselot (sur les bords de Seine). L’établissement est accessible par les lignes de bus
de Veolia Transport: 1, 9, 30-19
Attention : avant tout déplacement, il est néanmoins conseillé de composer le 15 qui
pourra vous diriger, en fonction de la gravité de votre situation, vers un autre service
d’urgence.
Ô rage, ô désespoir...
Une rage de dents un dimanche ou un jour férié ? Un seul numéro : le
01 39 51 21 21. Via ce répondeur vocal du conseil départemental de l’Ordre des
chirurgiens- dentistes, vous obtiendrez les coordonnées du chirurgien-dentiste de
permanence et les horaires de consultation.
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
19
Plus d’info sur
agenda
à noter
Jusqu’au 30 mars : exposition Passion
Chocolat à la Médiathèque. Lire p. 6
Du 20 mars au 20 avril : des réductions
chez les commerçants dans le cadre d’une
Jonquille pour Curie. Lire p. 5
Du 29 mars au 16 avril : opération
commerciale de l’UCAPS. Lire p. 7
Inscriptions à la Braderie de l’union, les
samedis jusqu’au 2 avril Lire p. 9
Mars
Mardi 8
Assemblée générale de l’association
RPEAE, à 18h à l’EGP*.
Atelier éveil des sens, pour parents
et enfants de 10 à 18 mois, à 9h30 à la
MDLF*. Sur inscription ; 4€ par binôme
parent-bébé.
Mercredis 9 et 23 mars,
mercredi 6 avril
« Aider mon enfant à développer son
estime de lui », à 20h à la MDLF*. Lire p. 8
Mercredi 9
Lecture/spectacle autour du chocolat, à
16h à la médiathèque, suivi d’une dégustation par Monsieur Monin, chocolatier à
Sartrouville. Lire p. 6
Jeudi 10
Après-midi dansant, de 14h à 18h à
l’EGP*. Rens. : association Bien Vivre sa
Retraite. Lire p. 6
Un temps pour les aidants, à 14h à
la MDLF*. Sur inscription au CHL au
01 34 93 56 60.
échanges autour du portage, de 9h à 11h
à la MDLF*. Gratuit, sur inscription.
Vendredi 11
Atelier Bien-être de bébé, à 9h30 à la
MDLF*. Pour parents et bébés de 0 à 6
mois. Sur inscription, 4c€/personne.
Soirée Interdanses, à 20h à l’EGP*. Rens. :
MJC.
Du 11 au 13 mars
Festival « Les musicales de Saint-Martin ».
Lire p. 6
Samedi 12
Atelier « Tout savoir sur le BAFA » au
SIJ*. Lire p. 3
Danse parents/enfants, à 10h à la MDLF*.
Pour parents et enfants de 3 à 6 ans. Sur
inscription, 4c€/binôme.
Déjeuner « découverte des saveurs »,
à 10h30 à la MDLF*. Pour parents et
enfants de 6 à 10 ans. Sur inscription,
2c/personne.
Petites Oreilles, comptines musicales avec
Liliane et Danièle, à 11h, à la Médiathèque.
Portes ouvertes au relais Parents
Assistants maternels de la MDLF*, de 14h
à 17h30. Lire p. 8
Les rendez-vous du jeu, de 14h à 23h au
gymnase du Dispensaire. Rens. : association à l’assaut des jeux.
Portes ouvertes du Sartrouville Tennis
Club. Rens. : 01 39 14 47 91. Lire p. 12
Loto de l’association du personnel
communal de Sartrouville (APCS), de 14h
à 17h à l’EJA*.
Le printemps des poètes, remise des
Sarments, dès 14h30, à l’ESP*. Lire p. 6
www.sartrouville.fr
Basket : Sartrouville/Cergy-Pontoise, à
20h au gymnase Louis-Paulhan.
Volley : ASSVB/Villeneuve d’Ascq.
Nationale 3, à 20h au gymnase Carnot*.
Dîner dansant, à partir de 19h30
à l’EG P*. Organisé par l’association des originaires du Portugal (AOP
Bezons-Houilles-Sartrouville).
SAMEDI 12 ET Dimanche 13
Ligne L : la gare de Bécon-les-Bruyères
non desservie par les trains MaisonsLaffitte > Nanterre U > Paris-Saint-Lazare.
Dimanche 13
Volley ASSVB/Wissous. Pré-nationale
(féminine), à 13h30 au gymnase Carnot.
Mardi 15
Atelier « éveil corporel », à 9h30 à la
MDLF*. Pour parents et bébés de 18 mois
à 3 ans. Sur inscription, 4€ par binôme
parent-bébé.
Collecte des végétaux. Sortez votre bac
avant 15h.
Mercredi 16
Atelier d’initiation à Excel, à 19h à la
médiathèque. à partir de 16 ans. Rens. :
01 39 15 15 35.
L’heure du conte, à 16h30 à la médiathèque, avec Liliane, de l’association « à
fleur de conte ».
Vendredi 18
Présentation du parcours prévention du
CCAS en direction des seniors, de 9h à
12h, à la Résidence de l’Union. Lire p. 13
Don du sang, de 15h à 20h, salle du
14-juillet 1789 (rue Henri-Dunant). Rens. :
Etablissement Français du Sang.
Concert « les Joyaux d’Opéra », à 20h30,
à l’église Saint-Joseph. Par le LIONS Club.
Lire p. 6
Samedi 19
Basket : Sartrouville/Longueau-Amiens,
à 20h au gymnase Louis-Paulhan.
Ouverture du musée d’histoire, de 14h à
17h à l’ESP* (rue des Rosiers).
Samedi 19 et dimanche 20
Journées Figurines et jeux, de 10h à
21h le samedi et de 9h à 18h le dimanche.
Préinscription obligatoire pour les tournois.
gymnase Carnot*. www.sfj78.fr. Lire p. 6
Une jonquille pour Curie, exposition,
documentaire, échanges, concerts. De
14h30 à 18h30 le samedi et de 16h à 20h
le dimanche à l’EGP*. Rens. : association
FCE. Lire p. 4
Dimanche 20
Volley : ASSVB/Tremblay. Pré-nationale
(féminine), à 13h30 au gymnase Carnot.
Vide-greniers privé, de 8h à 17h30 sur le
parking du centre-commercial Carrefour.
16ème tournoi de tennis de table JeanClaude Schoemann, de 9h30 à 17h au
gymnase Colette.
Du mardi 22 mars au vendredi
8 avril
Distribution de composteurs. Lire p. 14
Mercredi 23
Atelier « Comment faire son budget avec
Excel ? », à 19h à la médiathèque. à partir
de 16 ans. Rens. : 01 39 15 15 35.
Mon ptit ciné, à 15h30 à la médiathèque.
Pour les 3/6 ans.
EJA Espace Jacqueline-Auriol, 51 avenue du Général-de-Gaulle
EMA École Municipale des Arts, rue du 11 novembre
EGP Espace Gérard-Philipe, rue Louise-Michel
MJC Maison des Jeunes et de la Culture, 22 quai de Seine
ESP Espace Saint-Paul, 19 rue des Rosiers
MDLF Maison de la famille, 120 avenue du Général-de-Gaulle
20
SARTROUVILLE LE journal MARS 2016
Ciné-médiathèque à 16h30 à la médiathèque. à partir de 7 ans.
Du jeudi 24 mars au dimanche
3 avril
15ème salon des arts Contrastes, tous les
jours, de 14h30 à 18h30 et de 10h à 12h30
et de 14h à 18h30 le dimanche à l’ESP*.
Rens. : Contrastes. Lire p. 6
Vendredi 25
Fêtez Pâques sur votre marché de la Gare
de 13h30 à 18h30. Lire p. 7
Samedi 26
Concert de la MJC, à partir de 20h à la
MJC - 22 quai de Seine. Au programme :
Greasy spoon et Gwathril. Entrée 3€ avec
une boisson.
Samedi 26 et dimanche 27
14ème tournoi de badminton de Sartrouville,
de 8h à 22h le samedi et de 8h à 19h le
dimanche au gymnase Jules-Verne. Rens. :
ESS Badminton.
Samedi 26, dimanche 27 et
LUNDI 28
Aucun RER A entre Achères ville et
Cergy-le-Haut.
à noter
Dimanche 27 mars : passage à l’heure
d’été. Avancez toutes vos horloges d’une
heure!
Dimanche 27
Fêtez Pâques au marché Debussy de
8h30 à 13h30. Lire p. 7
10 ans de la ferme ouverte de Sartrouville.
Sur site. Lire p. 14
Spectacle musical, de 14h30 à 20h à
l’EGP*. Rens. : association Plein Feux.
Mardi 29
Collecte des végétaux. Sortez votre bac
avant 15h.
Mercredi 30
L’heure du conte, à 16h30 à la
médiathèque.
Jeudi 31
Rencontre Business entre entrepreneurs,
de 17h à 23h à l’EJA*. Rens. : Club des
entrepreneuses.
Avril
Vendredi 1er
Passage aux horaires d’été pour la
déchetterie Sitru. Lire p. 14
Samedi 2
Café des parents « Après la troisième »,
de 10h à 12h, à la MDLF*. Lire p. 8
Portes ouvertes du Club Microtel, de
10h à 12h et de 14h à 16h, à la maison des
Associations. Lire p. 13
Ouverture du musée d’histoire, de 14h à
17h à l’ESP* (rue des Rosiers).
samedi 2 et dimanche 3
Spectacle des élèves de l’atelier-théâtre
du Colombier, à 20h30 le samedi et 15h30
le dimanche, à l’EGP*. Lire p. 6
Dimanche 3
Vide-greniers de Printemps, de 8h à
18h, quartier de l’Union. Rens. : comité de
quartier de l’Union. Lire p. 9
Chorale du Chœur du Vésinet, 16h, à
l’église Saint-Martin. Lire p. 6
Lundi 4
Don du sang, de 15h à 20h, place de la
gare (car). Rens. : EFS. Lire p. 5
Mardi 5
Passage à la TV haute définition. Lire
p.19
Mercredi 6
Atelier d’initiation à Excel, à 10h30 à la
médiathèque. à partir de 16 ans. Rens. :
01 39 15 15 35.
Samedi 9
Basket : Sartrouville/Le Portel, à 20h au
gymnase Louis-Paulhan.
Samedi 9
Conférence historique sur Joseph Fouché,
15h, à l’ESP*. Lire p. 9
Samedi 9 et dimanche 10
Représentation théâtrale « à cause
de Figaro », à 20h le samedi et 16h le
dimanche, à l’EGP*. Rens. : troupe « Les
Baladins ».
Coupe des Yvelines de gymnastique
FSGT, de 9h à 18h le samedi et de 9h à 16h
le dimanche, au COSEC Romain-Rolland.
Rens. : ASS Gym.
Dimanche 10
Journée solidaire à la MJC, de 9h à 17h,
dans les locaux de la MJC.
Rallye cyclo-touristique de printemps du
GEBS, étape de Sartrouville, de 8h30 à 12h.
Rens. : GEBS. Lire p. 7
Rencontre inter-religieuse, de 14h à 19h
à l’EJA*. Rens. : association paroissiale
Notre-Dame-du-Val.
Mardi 12
Concert de la chorale « Les maîtres
chanteurs », à 20h à l’EGP*.
Mercredi 13
Atelier « Comment faire son budget avec
Excel ? », à 10h30 à la médiathèque. à partir
de 16 ans. Rens. : 01 39 15 15 35.
Forum Jobs d’été pour les 16-25 ans, de
14h à 18h à l’ESP*. Rens. : SIJ*.
Jeudi 14
Réunion « recherche de financements /
partenariat » pour les associations, à 19h à
la salle du 14 Juillet (centre administratif).
Sur inscription. Lire p. 12
Spectacle musical des élèves « NotreDame », à 19h à l’EGP*. Rens. : école
Saint-Martin.
Vendredi 15
Projection/débat autour du film « Tout
est permis », à 20h à l’EGP*. Rens. : Ligue
contre la violence routière/CADEB.
Samedi 16
Battle de breakdance, de 14h à 18h à
l’EGP*. Rens. : MJC.
Ouverture du musée d’histoire, de 14h à
17h à l’ESP* (rue des Rosiers).
Volley : ASSVB/Tourcoing, Nationale 3,
à 20h au gymnase Carnot.
état d’urgence
Tous ces événements sont susceptibles
d’être annulés ou reportés à la dernière minute.
Merci de vous reporter
au site municipal mis
à jour régulièrement :
sartrouville.fr