PAROLES D`AMOUR

Commentaires

Transcription

PAROLES D`AMOUR
CLG TRIOLET
2008-2009
MAMAN
PAROLES D'AMOUR...
recueil de poèmes des 4D
Maman tu me connais depuis que je suis né
Tu es d'une beauté très exceptionnelle
J'admire beaucoup ta franchise
Tu es aussi jolie qu'un pissenlit
Je respire l'odeur de ton parfum GABANA
Nous avons eu de bons moments dans notre vie
Tu es la personne la plus importante pour moi
J'ai eu pratiquement ma vie au auprès de toi
Tu es comme un soleil resplendissant pour moi
Nicolas CaStaN
Première
La première fois où je t'ai vu,
J'avais l'impression de t'avoir toujours connu
Je pense que lors de cette « première fois »
J'étais déjà, inconsciemment, amoureuse de toi
Depuis ce fameux jour-là,
Cette passion s'est installée en moi,
Et mon coeur t'a laissé toute la place
Pour que ton amour y fasse « son palace »
Je ne cesse de t'aimer depuis tout ce temps,
Et de penser à toi chaque jours à tous moments
Ton amour m'est indispensable,
Comme je te le dis souvent,
Et je ne m'en lasse pas honnêtement,
Tu es la personne au monde qui m'est la plus chère
Et c'est pour ça que je t'aimerais ma vie entière.
Ma vision de toi
Je ferme les yeux et je vois ton visage ,
Il est très beau comme celui d'un bel ange
Je vois tes grands yeux profonds qui me rassurent,
Car tu m'as ouvert les portes de l'amour pur
Ton nom est comme la mélodie des cristaux
Et ta voix si pure comme le chant d'un oiseau
Mais ton sourire est plus éclatant que la lune
Et mon amour est plus profond que la lagune
Car tu es l'être le plus important pour moi
Hélas ! Oui? Je prends le risque de croire en toi
C'est tout ce que je crois connaître de ton âme
Et me rend insouciant de verser une larme
G.G.
S.H
Poème d'amour
Tout a commencé quand nos regards se sont croisés,
tu as renversé mon cœur, tu l'a fait chaviré.
Son matin, son soir, loin d'un temps imaginable,
Un vent d'amour m'a fait perdre la tête,
Enflamme l'aurore aux beaux feux du crépuscule.
Notre histoire est née pour ne pas qu'elle s'arrête.
A jamais éloigné, l'un pour l'autre intouchables,
Dans un étrange dessein où notre amour bascule.
Notre amour grandit de jour en jour ,
Je te laisse entrer et fermer mon cœur à double tour ,
La nuit, il l'a peuplée d'innombrables rayons
Tout devient beau et merveilleux ,
Quand je vais me noyer au large de tes yeux .
Embrassant de toute ses brûlures l'horizon
Avec pour seul pouvoir, sa propre volonté,
Des sentiments encore ignorés se sont créés,
Dans l'attente sans fin de l'impossible union ...
Il faut les conserver et ne jamais les briser ,
Dans tes bras je pars m'envoler,
Notre Terre se voile d'un souffle d' Apocalypse.
L'ombre, tout doucement est sortie du sommeil.
Dans un monde doux et sucré.
Les flammes de mes yeux se sont allumés,
Pendant ce court instant où durent les éclipses
Le soir ou nos lèvres se sont touchées .
J'ai vu le cœur de Lune aimée, l'âme du Soleil.
Aujourd'hui le destin nous appartient,
A nous seuls de savoir prendre le même chemin.
R.M.
F.Z.
Eloïse
Je me souviens parfaitement de ce jour-là ,
Où je t'ai admiré pour la première fois ,
Ta jolie frimousse avec son air perturbée ,
Tes lèvres roses qui ne cessaient de bouger .
Je me souviens parfaitement de ce jour-là ,
Où ton regard s'est gravé à jamais en moi ,
Tes yeux d'un bleu aussi profond que l'océan ,
Firent en moi une vague d'enchantement .
Je me souviens parfaitement de ce jour-là ,
Où tu as utilisé ta superbe voix ,
Pour prononcer un peu saccadé mon prénom ,
En secouant tes magnifiques cheveux blonds .
Je me souviens de tout depuis que tu es née ,
Ces superbes jours en ta compagnie passés ,
Ton rire plus beau que celui des fillettes ,
Sonnant comme le tintement d'une clochette .
MATTEO Nathaly
Mon chien et moi
Je te connais depuis que tu es né, Medor
Jamais je ne te vendrai même pour de l'or
Dès le matin on courrait ensemble dans les plaines
Le soir on regardait les étoiles si lointaines
Le ciel bleu turquoise vide comme le néant
Tu n'es peut-être pas le meilleur Medor, nan!
Tu es un chien magnifique mon beau Labrador
Heureux à la maison, tout les deux, on s'endort.
Jean Yannis
L'amourd'uneinconnue
Brune au yeux marronclairet
Tes yeux bleus comme la mer
Tes cheveux blonds comme le soleil
Tu es fragile comme le verre
Tu es la première merveille
Ma vie a changé grâce à toi
On s'est connu lors d'une soirée
Où nos regards se sont croisés
Pour une toute première fois
Quand je t'ai vu, je t'ai trouvée
Aussi belle que tous les anges
Aussi gracieuse qu'une mésange
Je ne cesserai de t'aimer
Assez âgée pour une discussion,
Je suis tombédans l'éclair
De l'amourdontje la pose des questions
Elle rougità chaquefois qu'elleparle,
J'arrivepas à utiliserdes mots simples
Son chien qui renifle,le prenddans ses bras
Et elle me ditqu'elleest désolée
Ce n'étaitpointgrave
Elle me ditqu'elleà enviede me revoir,
Moi qui acceptesans réfléchir
Elle faitun sourireet elle me ditqu'elleva faireses devoirs
Et moi j'aiditau revoirsans lui demander
Numéro,adresse ou son nom,elle est partie
Je pense à elle nuitet jourdepuis notrerencontre,
Elle,elle,elleest si bellecommeune rose sous les rayons du soleil,
Hâtede te revoirton beau sourirede printemps
Que tes cheveuxbrillentet faisentdécor
Tes yeuxclairqui foudroientun hommed'un coup !
En deuxmots: Je t'aime!
Galland Julien
MINGUEZ Kévin