Fierté et réconfort moral

Commentaires

Transcription

Fierté et réconfort moral
14
SERVICE
8/10
Règlement du championnat
de jeunes vaches Brunegg
1. Lieu, heure et programme
Lieu:
VIANCO Arena à Brunegg
Date:
du mardi 14 décembre au jeudi 16 décembre 2010
Pendant toute la durée de l’exposition, des groupes de descendance des programmes génétiques BS, BO, SI, SF, RH et HO seront exposés de manière permanente. Les journées consacrées aux races spécifiques, avec le championnat
de jeunes vaches, sont agendeés comme suit:
• Mardi 14 décembre 2010:BO et BS
• Mercredi 15 décembre 2010: SI et SF
• Jeudi 16 décembre 2010: RH et HO
2. Organisation et ampleur
Swissgenetics organise la manifestation du jubilé. Les fédérations et représentation des races respectives soutiennent Swissgenetics, notamment dans le
choix des animaux pour le championnat de jeunes vaches.
Par journée de race, 100 animaux au maximum seront présentés. Ces animaux
seront classés par catégorie d’environ 10 animaux. Une Championne et une
Championne du pis seront élues à l’issue du classement.
3. Autorisation et conditions de participation
Sont autorisées à participer, les jeunes vaches qui se trouvent en première ou en
deuxième lactation au moment de l’exposition et qui ont vêlé pour la première
fois avant l’âge de 36 mois. Les vaches doivent être issues d’un père suisse,
lui-même issu du programme de testage de Swissgenetics et libéré pour la
réutilisation. Les filles des taureaux d’attente sont également acceptées.
4. Inscription et taxes
L’inscription doit est arrivée chez Swissgenetics jusqu’au 5 novembre 2010
dernier délai.
Il n’y a pas de finance d’inscription.
5. Prix décernés aux exposants
Chaque exposant reçoit une plaque d’étable spéciale du jubilé. Les rangs 1 à
5 de chaque catégorie recevront un flot. Les places sur le podium se verront
attribuer un prix spécial.
Les titres de Championne et Championne du pis seront décernés par programme génétique.
6. Présélection et choix des animaux
En principe, il n’y aura pas de présélection. Si un plus grand nombre d’animaux que de places disponibles sont annoncés, Swissgenetics décidera avec
les représentants des intérêts de chaque race, quels seront les animaux qui
participeront.
Une sélection sera faite pour la Brune, en collaboration avec la présélection
pour l’Exposition nationale de race Brune.
7. Soin et présentation des animaux
Chaque exposant est responsable pour le soin, l’alimentation (le foin est mis
à disposition) et la présentation de ses animaux. Une place pour laver les animaux et une autre pour le clippage sont mises à disposition.
Une installation de traite, produit de désinfection y compris, est mise à disposition sur place. L’utilisation du lait est l’affaire de l’organisateur.
L’exposant s’engage à respecter le Code de l’honneur de la CTEBS, régissant la préparation et la présentation d‘animaux aux expositions de vaches laitières en Suisse.
8. Assurance et transport
Les animaux exposés sont assurés par Swissgenetics. Fondamentalement, le
transport est l’affaire des exposants. Avec le concours de VIANCO Swissgenetics propose cependant le transport groupé à partir de quelques points de
ralliement.
9. Prescription de la police des épizooties
Les prescriptions de la police des épizooties de l’Office vétérinaire cantonal
d’Argovie seront mis à disposition des exposants sous une forme appropriée.
Les directives doivent impérativement être respectées.
10.Dispositions finales
En s’inscrivant, l’exposant déclare accepter le règlement. Pour les questions
particulières, Swissgenetics décide en dernière instance.
Fierté et
réconfort moral
«Le suisse moyen s’identifie très
fortement avec son activité professionnelle; et les agriculteurs ne
sont pas une exception», m’a récemment écrit Fred Bucher de Ferenbalm. C’est pourquoi il y a de
si belles vaches dans les étables.
J’ai également constaté que la
plupart des agriculteurs ne sont
pas seulement fiers de leur travail,
mais également de leurs animaux.
Je voulais apprendre de la bouche
de mon ami Zoltan si c’est aussi
le cas en Roumanie. La réponse
à travers l’écouteur téléphonique
était un peu sèche: «C’est clair que
nous sommes fiers. Mais à quoi
me sert cette fierté si les vaches ne
produisent pas avec entrain.»
«C’est clair
que nous
­sommes fiers!»
Parmi ces anecdotes, il y a des
choses surprenantes, comme p. ex.
une citation de Toni Brunner qu’il
a dite à la télévision en août 2008:
lorsqu’il a des soucis, il flirte un
«Réconfort
à l’étable»
peu à l’étable avec sa vache préférée «Liseli». Stefan Eicher m’a
également raconté une histoire
similaire. Alors qu’il rencontrait le
peuple des Peuls au nord du Mali
pour un projet musical, il a appris
que les agriculteurs confiaient
tout d’abord leurs soucis aux bovins, avant de les partager avec
leurs collègues. Peut-être devraisje dire à Zoltan que les vaches ne
produisent pas seulement du lait,
mais qu’apparemment elles apportent également un réconfort
moral – mais il doit leur parler!
Cela m’a rappelé quelques phrases
que j’ai lues récemment dans un
volume de la série de publication
de la fondation Vontobel. Le livre
s’appelle simplement «Kühe». Le
journaliste Marc Valance y réunit
des faits et des anecdotes en rapport avec le bétail bovin, issus de
8’000 ans d’histoire. Cela va de
la vénération divine chez les romains et les grecs, via la «vache de
Nidwald» ou le «taureau d’Uri»,
jusqu’aux vaches en plastique de
la «Bahnhofsstrasse» à Zurich.
Tipp
Le livre (en allemand) «Kühe» de la série
de publication Vontobel peut être commandé gratuitement à la Fondation Vontobel,
­Tödistrasse 17, 8022 Zürich, ou par e-mail
à [email protected]
Ecrivez-moi: [email protected]

Documents pareils