HISTORIQUE D`ATLIFIC HOTELS

Commentaires

Transcription

HISTORIQUE D`ATLIFIC HOTELS
PERSONNES-RESSOURCES :
Naomi Strasser
Sherri-Lyn Brown
Aerial Communications Group
416 787-6577
[email protected]
[email protected]
HISTORIQUE D’ATLIFIC HOTELS
Depuis plus de 50 ans, ATLIFIC HOTELS se distingue dans l’industrie hôtelière canadienne par
son esprit novateur. Fondée en 1959, l’entreprise fait d’abord connaître la chaîne Holiday Inn au
Canada. Flairant les possibilités d’expansion de cette nouvelle chaîne hôtelière qui prenait
l’Amérique d’assaut, Atlific ouvre le premier Holiday Inn à l’extérieur des États-Unis, le Holiday
Inn Aéroport de Montréal Châteaubriand. Comme la société vise à élargir ses activités à
l’ensemble du Canada, elle modifie son nom afin de mieux traduire la portée future de son
portefeuille canadien, de l’Atlantique au Pacifique.
En 1962, Jacques Lalonde et R.J. Adams, associés de la première heure et actionnaires d’Atlific,
unissent leurs efforts pour ouvrir le deuxième hôtel Atlific : le Holiday Inn Calgary. Étant l’un des
deux seuls franchiseurs autorisés Holiday Inn au Canada, ATLIFIC HOTELS inaugure encore
plusieurs hôtels, notamment le plus grand Holiday Inn du monde à l’époque, avec ses
500 chambres, le Holiday Inn Montréal Centre-ville. Cet essor se poursuit au cours des premières
années de l’entreprise qui étend ses activités dans tout le pays. En quête d’un nouveau défi,
R.J. Adams décide de vendre sa participation dans Atlific à ses associés, Jacques Lalonde et
Dennis Kral, en 1972.
En 1977, Atlific élargit son horizon et devient un franchiseur de Wendy’s International of
Columbus, en Ohio; dans cette foulée, la société acquiert Wendy’s Restaurants of Ontario et
forme Wendy’s Restaurants of Canada et Wendy’s Restaurants of Alberta. En moins de cinq ans,
Atlific grandit rapidement et exploite 80 restaurants Wendy’s au Canada. En 1980, Atlific
possède, outre ses nouveaux restaurants, six Holiday Inn à Montréal et possède ou gère
12 autres hôtels au Canada, pour un total de 3 500 chambres.
À la fin des années 1970 et au début des années 1980, le marché se transforme. Pour se mettre
au diapason, Atlific change de cap et délaisse le rôle de propriétaire pour se concentrer
principalement sur celui de gestionnaire; la société vend plusieurs de ses hôtels et restaurants
mais conserve les contrats de gestion de chaque établissement. Le nouvel objectif d’Atlific est
alors d’offrir un niveau supérieur de service afin de protéger et de bonifier les intérêts financiers
des propriétaires d’hôtel qui, tout en recherchant les avantages que procurent à long terme des
investissements immobiliers, ne désirent pas s’embarrasser de la gestion courante. Ce virage
audacieux a fait d’ATLIFIC HOTELS le chef de file qu’elle est devenue.
Le succès que connaît Atlific au cours de ces années suscite l’intérêt de plusieurs concurrents.
En 1983, la société met fin à sa longue exclusivité de la chaîne Holiday Inn en ajoutant à son
portefeuille de gestion la bannière Auberge des Gouverneurs, puis, en 1986, Venture Inn. Ces
acquisitions enrichissent le portefeuille d’Atlific de 16 nouveaux établissements et marquent la
période de croissance la plus importante et la plus rapide de la société, jusqu’à tout récemment.
Comme les chaînes Auberge des Gouverneurs et Venture Inn sont acculées à la faillite, les
banques s’en remettent à l’expérience et à l’expertise d’Atlific pour les redresser.
Au bout de trois années seulement, la chaîne Auberge des Gouverneurs, affranchie du spectre
de la faillite, fait son entrée à la Bourse. Le redressement de ces deux bannières a contribué à
asseoir la réputation d’Atlific en tant que chef de file de son secteur dans le rétablissement des
entreprises en difficulté.
En 1985, Atlific se scinde officiellement en deux entreprises distinctes : ATLIFIC HOTELS, la
société de gestion, et les restaurants Wendy’s. Jacques Lalonde devient président de Wendy’s,
tandis que la famille Kral, sous la gouverne de Dennis Kral, conserve sa participation majoritaire
dans Atlific. À titre de principal actionnaire d’ATLIFIC HOTELS, la famille Kral dirige la société
comme une entreprise familiale et continue d’élargir son portefeuille de gestion qui, en 1993,
compte 34 hôtels regroupant 4 000 chambres.
En 1997, Dennis Kral, qui souhaite se retirer, vend ATLIFIC HOTELS à Ocean Properties Hotels
& Resorts Ltd. Fondée en 1950 par Tom Walsh, Ocean Properties était à l’origine une entreprise
familiale, ce qui convient parfaitement pour le nouveau propriétaire d’ATLIFIC HOTELS. Tom
Walsh, un résidant de North Hampton, au New-Hampshire, a construit son premier hôtel à
Brewer, dans le Maine, à la fin des années 1960; il a aussi été un des premiers franchiseurs de la
chaîne Holiday Inn aux États-Unis. Il considère l’achat d’ATLIFIC HOTELS comme le moyen
idéal de prendre de l’expansion sur le marché hôtelier canadien moins saturé où il entrevoit les
possibilités de développement, surtout qu’Atlific possède déjà un portefeuille canadien en plus
d’une vaste expérience et d’une connaissance approfondie de ce marché. Ocean et Atlific ont en
commun deux points importants : des valeurs liées à l’exploitation d’une entreprise familiale et
une passion pour la gestion hôtelière. Dennis Kral attachait beaucoup d’importance à ces qualités
dans sa recherche d’un acheteur potentiel.
Propriétaire de trois établissements à Montréal et d’un hôtel à Winnipeg, Ocean Properties Ltd.
élargit le portefeuille de gestion d’ATLIFIC HOTELS dès son acquisition. Entre 1999 et 2001,
Ocean et Atlific continuent ensemble à mettre en valeur des établissements à London, à Ottawa
et à l’aéroport de Toronto. En 2004 et 2005, Atlific ajoute à son portefeuille toujours croissant la
gestion du Lord Elgin, un grand hôtel d’Ottawa, et du Deerhurst Resort, un complexe hôtelier
réputé. Peu après, en 2006, Temple REIT, nouvelle société de placement immobilier, demande à
ATLIFIC HOTELS d’assumer la gestion du luxueux Temple Gardens Mineral Spa Resort à
Moose Jaw, en Saskatchewan. Cette relation clé mène à des contrats de gestion avec
cinq autres établissements TREIT à Fort McMurray, en Alberta, et se poursuit toujours.
Depuis l’époque des années 1990, ATLIFIC HOTELS a connu sa plus forte croissance en 2007
et en 2008 et elle est restée fidèle à sa vocation première : amener de nouvelles bannières au
Canada, comme en témoigne l’inauguration de l’Hôtel Indigo Ottawa. En 2008, plusieurs
nouveaux établissements sont inaugurés, dont le Executive Suites Garibaldi Springs Golf Resort,
le Walnut Beach Resort et le premier centre des congrès de la société, le Vancouver Island
Conference Centre, à Nanaimo, en Colombie-Britannique.
« Cette croissance récente est attribuable aux partenariats stratégiques que nous avons établis
avec des tiers propriétaires; comme nous leur permettons de réaliser des rendements élevés, ils
se tournent d’abord vers nous lorsqu’ils investissent dans de nouveaux établissements. Notre
succès a été en grande partie organique, c’est-à-dire que notre croissance suit celle de nos
partenaires et repose sur des résultats solides, la confiance et la philosophie de l’entreprise, qui
consiste à gérer les hôtels comme si nous en étions propriétaires », déclare Philippe Gadbois,
vice-président directeur, ATLIFIC HOTELS. En mai 2009, Atlific inaugure son plus grand hôtel à
ce jour, Le Westin Montréal, qui compte 454 chambres.
De Terre-Neuve jusqu’en Colombie-Britannique, ATLIFIC HOTELS possède ou gère plus de
40 établissements qui regroupent plus de 6 000 chambres. Et ce n’est pas fini. Entreprise
familiale depuis ses débuts, Atlific traite chaque établissement comme s’il lui appartenait. Forte
de ses 50 ans d’expérience en gestion d’hôtels, de centres de villégiature et d’établissements de
long séjour canadiens de grande renommée, ATLIFIC HOTELS s’est acquis une réputation
exemplaire grâce à l’application des meilleures méthodes comptables du secteur, à des
programmes de ventes et de marketing exceptionnels et à des systèmes d’exploitation sans
failles. ATLIFIC HOTELS est une filiale d’Ocean Properties Ltd qui gère plus de 100 hôtels à
travers les États-Unis. Ensemble, ils sont le cinquième plus grand gestionnaire d’hôtel privé en
Amérique du Nord. Ils gèrent des hôtels et des complexes hôteliers indépendants, des centres de
villégiatures ainsi que des bannières connues mondialement comme Marriott, Hilton, Westin et
Holiday Inn.
###

Documents pareils

Historique de l`entreprise Ocean Properties, Ltd., l`une des plus

Historique de l`entreprise Ocean Properties, Ltd., l`une des plus Ocean Properties, Ltd., l’une des plus importantes entreprises hôtelières privées en Amérique du Nord, a été fondée en 1969 par M. Tom Walsh. Ocean a été l’une des premières entreprises à obtenir l...

Plus en détail